Jeu.
23
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Éthique et naturisme ?

Éthique et naturisme ?
Malheureusement il semble qu'ethique et naturisme ne fassent pas bon menage ! Si je vois ce qui se passe dans la zone naturiste du Cap d'Agde ou dans les bois de la Palmyre-Saint Palais (charente maritime)!
Les plages naturistes semblent attirer un grand nombre de voyeurs , pervers et exhibitionnistes qui rende la pratique du naturisme de plus en plus difficile !
Montalivet reste une exception mais pour combien de temps ?

 

Gironde : le bonheur d'être tout nu

Le 53e Congrès de la Fédération française de naturisme se tient ce week-end à Montalivet dans le berceau historique du nudisme.

À cause des températures fraîches, les statues à l'entrée du CHM étaient les seules nues.À cause des températures fraîches, les statues à l'entrée du CHM étaient les seules nues. (Ph. J.M.)

Il fait un peu frais ce week-end pour pouvoir pleinement goûter au bonheur tant vanté par les naturistes de sentir le soleil sur sa peau nue. Depuis vendredi, le 53e Congrès de la Fédération française de naturisme (FFN) se déroule donc habillé même si quelques téméraires pas très frileux ont assisté aux assemblées générales dans le plus simple appareil.

Au Centre hélio-maritime (CHM) de Montalivet, 268 représentants des clubs et associations français se réunissent pendant ce week-end autour de quatre commissions, afin de discuter de l'avenir du naturisme.

Le choix du lieu n'est pas anodin. « Montalivet se posait comme une évidence » selon le directeur commercial du CHM, François Teulié. Fondé en 1950 par le père du naturisme en France, Albert Lecoq, dont la veuve, Christiane, 101 ans, est désormais la mascotte du mouvement, le CHM est l'un des plus grands centres du pays. Deux cents hectares de terrain, 3 200 emplacements de camping et bungalows, et une capacité d'accueil de 14 000 personnes par jour. L'Aquitaine est d'ailleurs une région qui attire les adeptes : le Sud-Ouest draine 30 % des deux millions de touristes naturistes français et étrangers.

Éthique et naturisme

Au programme : des discussions autour de la sauvegarde de l'environnement, de la préservation des plages, « porte d'entrée dans le naturisme » selon Frédéric Chandelier, vice-président de la Fédération, ou encore sur la communication du mouvement, jugée vieillissante. Frédéric Chandelier le concède : « nous allons redynamiser le tout. Nous avons toujours du mal à expliquer ce bonheur de vie. Il faut trouver les mots justes : 'Osez !' D'autant que nous avons de plus en plus de jeunes parmi nous ».

Une autre commission s'est chargée de parler éthique dans le naturisme, encore réglementé par l'article 222-32 du Code civil sur l'exhibition sexuelle. « Nous aimerions que la nudité simple ne soit pas pénalisable » indique le vice-président. L'Association pour la promotion du naturisme en liberté (APNEL) a d'ailleurs tenté de sensibiliser les candidats à la présidentielle. La gauche et l'extrême gauche se sont montrées intéressées, même si les Verts n'ont pas répondu.

Regarder dans les yeux

Le but de ces trois jours, dépoussiérer une pratique vécue par les naturistes comme une véritable philosophie de vie. Sans contrainte de vêtements, mais surtout sans celle du poids du regard des autres, à la plage notamment.

Est-ce donc difficile de regarder les gens dans les yeux quand ils sont tout nus ? « Chez nous, personne ne juge l'autre sur son apparence physique, explique Yves Leclerc, président de la Fédération du Languedoc-Roussillon. Tout le monde se parle et vit ensemble de manière très naturelle et respectueuse. » Les kilos superflus ne sont pas moqués. Le naturisme, la solution au diktat du maillot de bain ? Pour la Fédération, essayer de l'enlever, c'est adopter sa mise au placard !

environnement · mer et littoral · Bordeaux · Vendays-Montalivet

 

Newsletter