Ven.
22
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

CAP D'AGDE naturisme

"Moraliser cette zone est donc possible et des maires courageux l'ont prouvé. Il suffirait de faire redevenir textile (un simple règlement municipal suffit) cette plage pendant un an, la placer sous contrôle et l'on verrait rapidement les résultats. Peut-être reverrait on de nouveau une clientèle naturiste familiale, sans doute moins fortunée que celle des libertins en goguette, mais plus conforme à l'image que veux donner le Cap d'Agde, cette station qui se veut CAPitale."
Ces touristes sexuels ne sont pas plus fortunés ! Dans l'ensemble , le pouvoir d'achat de ces nouveaux touristes est très inférieur à celui des " vrais" naturistes des années 70 ! Il suffisait à l'époque de regarder l'ensemble des voitures (rolls, bentley...),les prix (1 litre d'huile coûte moins cher aujourd'hui en valeur absolue !),la fréquentation et les consommations dans les bars...Un article du Nouvel Observateur indiquait des tarifs de location de l'équivalent de 2000 euros actuels alors que le smic ne dépassait pas les 100 euros !
Si les baiseurs louent les villas à plusieurs , ce n'est pas seulement pour partouzer mais parce qu'ils n'ont pas les mouyens ! Si les villas deviennent des minis boîtes à partouzes,c'est parce qu'ils n'ont pas les moyens d'aller en boîte de nuit !
En 1980 , l'entrée du Kathy Club , boîte échangiste , était à 100 francs par personne soit l'equivalent de 15 euros par personne ...Aujourd'hui , des boîtes affichent une entrée de 10 euros pour un couple avec boissons comprise !Tous ces élèments tendent à prouver que le niveau de vie dans le quartier naturiste baisse !
Si vous regardez l'évolution des prix de l'immobilier , c'est la même chose ! Dans les années 70 , les prix étaient le double que dans les quartiers "textiles" et souvent plus !...Aujourd'hui , ils sont équivalents !...En Charente martime les prix de l'immobilier flambent et les villas de bord de mer sont inaccessibles...ce n'est pas le cas pour le quartier naturiste !
Ces baiseurs rapportent à la maffia , peut-être à certains élus mais pas à la collectivité ! Le niveau intellectuel , économique baisse gravement et nuit à l'ensemble des citoyens de la commune !

Séparer les activités baisodrome et naturisme ? Créer des zones ? Je vis à heliovillage qui se veut une coproprité familiale .Cette copropriété que j'habite depuis 30 ans est située aujourd'hui ( ce n'était pas le cas quand j'ai acheté ma villa en 1979 ) entre les jardins d'Eden + Glamour et les jardins de Babylone + parking d'entrée : c'est dire que malgré la présence de nombreux enfants nous voyons défiler sur notre propriété privée une faune aux tenues extrêmement choquantes ( femmes tenues en laisse , fouets ...)...C'est d'autant plus choquant que les jardins d'Eden et de Babylone sont interdits aux enfants ! Nous ne pouvons pas aller chez ces baiseurs (vigiles !) mais ces derniers viennent chez et baisent , chient , pissent dans nos jardins !
Sur la plage c'est la même chose ! La plage "HOT" est située vers la plage de Marseillan mais tous ces baiseurs pour rejoindre cette plage passent devant nous et nos enfants ( talons hauts! serpillieres pour cacher leur sexe , anneaux,percing,tatouages...)!
Sur les rochers , ils viennent faire des photographies pornographiques devant les enfants ...Ils chient aussi !...Et je ne parle pas des pédophiles que nous devons chasser !...Que fait la police ? RIEN!!! Les policiers,les pompiers sont écoeurés mais ils ont des consignes : ne pas faire respecter les lois de la République , accepter l'exhibitionnisme , l'encadrer même ! Mise en place par la municipalité d'une plage "hot" délimitée par les soins des employés municipaux !
Comme dirait l'autre " quand il y en a un ça va ,c'est quand il y en a beaucoup que ça pose problème " : ici , les baiseurs qui n'ont rien de libertins nous envahissent et polluent nos vacances alors que nous payons des impôts locaux particulièrement élevés et plus élevés que dans la zone textile !
Il faut faire respecter la loi sur l'exhibitionnisme , sur le bruit , sur la prostitution bref réintégrer le quartier dans la République française !Comme dirait l'autre " je fais supprimer les zones de non droit en France" .Les promesses électorales n'engagent pas nos élus !

Newsletter