Mer.
23
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'ORDRE NOUVEAU EST-IL EN MARCHE ?

Plus qu'un long discours, je voudrais faire partager le lien qu'un participant (Belange) m'a fait découvrir, et que je juge assez important, au niveau du contenu et des enjeux qu'il met en relief par une excellente synthèse, pour en faire état ci dessous:

La fin programmée de la Démocratie

Bonne lecture

Tous les commentaires

20/08/2010, 15:43 | Par Anaxagore

Il est plus que temps que TOUS les citoyens de tous les pays reprennent leur destin en main, et pas seulement quelques associations de type Attac, dont l'action, même extrêmement efficace, ne fait pas le poids.

Mais est-ce encore possible?

20/08/2010, 15:52 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Beaucoup de choses à dire sur ce site et ses contenus...

.

Mais les termes d'Ordre nouveau ne sont peut-être pas les meilleurs possibles ? L'expression est fortement connotée.

.

jpylg

20/08/2010, 17:28 | Par banquise2011

« L'information se réduit désormais à la presse écrite, lue par une minorité de personnes. » (lu dans le site que vous avez envoyé). Cependant il y a Internet. On ne sait pas encore le pouvoir « réel » politique de cet objet. Nous verrons. À notre 3ième millénaire cybernétique, il va nous falloir agir d’après une pensée inédite, loin de toute métaphysique passée. Le système capitaliste contemporain nous trompe avec des signes qui ne sont plus, comme dans le passé, le résultat de la pédagogie politique, mais de plus en plus le produit de l’industrie du divertissement – laquelle est ces derniers temps complétée par une très étrange complice, une sorte d’industrie de la morale. Les Lumières ont bien éclairé nos existences et nos sociétés à tel point que rien de sombre ni de caché ne peut y résister mais elles débouchent vers une situation post-chrétienne et post-religieuse. Leur way of live est culturellement plus large que la vita christiana que nous avons éprouvé aux siècles passés. Ainsi donc le péril sera de voir des formes nouvelles de fascisme comme politique de la vengeance intégrale; elles s’adresseront à des collectifs de perdants et les inciteront à aller chercher des compensations autodestructrices. La montée des intégrismes correspondrait à cette problématique, ce qui fait que les vendeurs frustrés de morale comme le catholicisme ou l’islamisme ou le judaïsme, ont tendance à calomnier les mouvements de recherche des écrivains et des artistes dans la situation post-chrétienne. La post-chrétienté de notre situation du monde est un fait historique. La démocratie en perd ses plumes car le combat se fera entre une tradition créatrice de civilisation du vivre-ensemble versus une culture sans traditions où le vivre-ensemble se transforme en vivre-entre-soi ou pour soi (point de communauté génératirce d'élan démocratique). Ce que le site explicite très bien : « Il est exercé directement par ceux qui contrôlent le système financier et la production des marchandises. Les instruments de ce pouvoir sont le contrôle de la technologie, de l'énergie, de la monnaie, et de l'information. Comme tout nouveau pouvoir, il s'érige en remplacement du pouvoir précédent, voué à disparaître. »

 

À lire :

 

a) L’Insurrection qui vient du Comité Invisible, Édition La Fabrique.

http://zinelibrary.info/files/pdf_Insurrection.pdf

 

2) Empire de Michel Hardt et Antonio Negri (édité chez Exils essais)

 

3) État d’exception, Homo sacer, de Giorgio Agamben (chez seuil). Agamben fait un travail exceptionnel sur la politique.

 

4) Le nouvel esprit du capitalisme, de Luc Boltanski et Ève Chiapello, (NRF essais Gallimard).Où nous retrouvons une note sur Julien Coupat et sa thèse universitaire alors que cet essai fut édité en 1999 et que l'affaire du Comité Invisible, du Tarnac et de l'Insurrection qui vient date d'à peine 2 ans.

À savoir que depuis la guerre en Irak, l'armée américaine avec des réussites et des échecs, tentent de mettre en pratique un essai d'un ancien officier de l'armée française, David Galula (1919/1968), qui a pour titre Contre-Insurrection (influencé par son séjour en Algérie durant la guerre de libération du colonialisme français). Le général David H. Petraeus y a écrit une préface très intéressante. Autrement dit, les américains sont prêts, chez eux, à leur deuxième guerre civile qui changera la donne en Amérique du nord.

http://www.amazon.fr/Contre-insurrection-Th%C3%A9orie-pratique-David-Galula/dp/2717855092/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1282315747&sr=1-1

Sans compter ce qui se joue d'un point de vue civilisationnel l'essai de Gotthard Günther, La conscience des machine, édité chez L'Harmattan.

Cela semble mine de rien éloigné de notre problématique de changement de pouvoir mais ça va avec les changements de paradigmes aussi. Il vaut mieux avoir une pensée encyclopédiquement votre (pensée complexe) que cyclopédique (simple, linéaire et dépassée).

20/08/2010, 17:02 | Par Jean-Yves Cognac

Ouais, rien de bien nouveau...

Un site conspirationiste de plus !!!

Tout est bien plus compliqué que ça...

21/08/2010, 02:19 | Par Anaxagore en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 20/08/2010 à 17:02


Bon, tout d'abord, j'ai ajouté un point d'interrogation au titre du billet, car il m'a semblé qu'il était nécessaire suite aux premiers commentaires.

La suite des évènements ne dépendant que de notre volonté et de notre liberté, il n'est évidement absolument pas sûr que les conclusions notifiées dans le lien quant à finalement la "fin d'un monde" soit celles que nous connaîtront (nous verrons).

De plus, avant de faire plus de commentaires sur le sujet, je vais me documenter plus amplement, afin de ne pas simplement véhiculer des thèses paranoïaques "conspirationistes".

A cet égard, je remercie (encore une fois) un de mes contradicteur préféré, pour m'avoir remis sur la droite ligne d'une pensée que je prétend vouloir faire mienne, mais dont le cheminement me paraît de plus en plus ardu, au regard de l'agencement du savoir qu'il requiert, en plus de sa profondeur.

J'ai donc encore du travail en perspective, comme si je n'en avais pas déjà assez (merci Yvon!Pas très décidé).

Merci à tous pour votre participation.

 

21/08/2010, 18:49 | Par Jean REX en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 20/08/2010 à 17:02

 

*** Si déjà une petite minorité pouvait appréhender, ne serait-ce que le dixième, de ce qui est sur ce site (New Age), une certaine conscience et aussi une certaine réactivité pourraient sans doute se faire jour.

Nier de manière systématique, cher Ami concombre, tout ce qui vous parait relever de la conspiration, n'est pas davantage faire preuve d'ouverture d'esprit que de s'agenouiller devant les médias-mensonges quotidiens, que l'on nous sert sans que personne, ou que si peu, n'y réagissent.

Bien@vous

22/08/2010, 11:37 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de Jean REX le 21/08/2010 à 18:49

Je ne nie rien cher Jean Rex et vous connaissez déjà mon opinion sur la théorie de complot.

Je répète quand même :

pour moi, il n'y a que des alliances fortuites à des moments T de certaines organisations sur des objectifs très précis mais en général ces organisations sont le plus souvent concurrentes et ne se font pas de cadeau.

Lier des évènements disparates ensemble pour avancer une théorie du complot ne prouve en rien la réalité du complot et qui y participe.

Dire par exemple que ces organisations veulent la ruine des classes moyennes me semble un brin aller à l'encontre de ce que vous professez car, si les classes moyennes disparaissaient pour venir gonfler les effectifs des vraiment pauvres, ces organisations scieraient la branche sur laquelle elles sont assises...

Car comme c'est dit, lorsqu'une multitude se met à avoir vraiment faim, les guillotines ne sont pas loin, donc...

Je dis seulement que ce qui m'est présenté ici est la même chose que ce qui m'a été présenté par ailleurs.

Et que j'ai également d'énormes doutes sur la sincérité et les motivations finales de ces anti-complotistes, voilà tout...

Cordialement.

22/08/2010, 12:38 | Par regis2334 en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 22/08/2010 à 11:37

+ 1

 

Mais la financiarisation du capitalisme nous éloigne des concepts d'Henry Ford: le capitalisme du bien-être.

C'est peut-être là que se trouve le sciage de branche, la disparition par paupérisation des masses consommatrices.

21/08/2010, 19:22 | Par Jean REX

 

*** Cher Anaxagore, merci pour vôtre invite, à laquelle je n'ai pu répondre, ce dimanche dernier, prenant un avion dans l'heure qui a suivie, au départ de La Réunion, et me trouvant depuis sans connexion au net...

Pour compléter votre vision, je vous soumets donc les réflexions de Pierre Hillard sur ce Nouvel Ordre Mondial, que l'on nous promet ou nous vend, c'est selon, quotidiennement, et auquel, d'après les paroles de notre Grand Timonier Sarkozy " (...) nul ne pourra s'opposer...".

 


 


 

 

 


 

22/08/2010, 12:34 | Par regis2334 en réponse au commentaire de Jean REX le 21/08/2010 à 19:22

Cher Jean,

Pitié pour nous !

Le fait de diffuser des vidéos dans les billets et commentaires augmentent considérablement les temps d'affichage.

Il serait bien plus confortable pour tous de n'indiquer que lien hypertexte pointant vers ces vidéos.

Merci de votre compréhension.

22/08/2010, 11:34 | Par Chris43

J'ai de fortes réserves sur ce genre de site anonyme (pas de qui sommes-nous?), qui abuse du "on" et du "ils", qui mélange du vrai avec des fantasmes non prouvés (la prophétie des Andes??), qui associe Hubert Reeves et Paul Coelho, qui ose écrire que l'information a disparu progressivement de la télé depuis les années 90, alors que ce n'était pas mieux dans les années 80, 70, 60, 50 etc...

Sauf qu'il y a pleins de documentaires d'excellentes qualité.....

.......et internet, qui permet de commettre ce genre de sites.

22/08/2010, 15:56 | Par Anaxagore

Merci Jean pour ses vidéos.

J'ai entammé mes recherches comme indiquées dans le post d'Yvoniko, et fait le tour des bibliothèques pour emprunter quelques ouvrages.

Cependant, comme Isabelle Stengers, je soupçonne le système dans son ensemble d'avoir sa propre dynamique comme elle le décrit dans son entretien avec Béatrice Pignède.

Il n'ya pas de sorciers ou de comploteurs clairement identifiés, mais une somme d'actions éparses avec des objectifs motivés par la cupidité, le pouvoir, et la loi du plus fort que le nouveau système capitaliste (dominé par la financiarisation de l'économie) entretien par sa propre dynamique.

Il est donc beaucoup plus difficile d'y résister, à la limite, car nous y sommes tous intégrés et y participons tous à un degré ou un autre.

Les apocalyptiques vous sortirons l'évangile selon St Jean, et la domination de Satan à travers ledit système....pour vous convaincre de les rejoindre (Témoins de Jéhovah, etc...).

Il est donc essentiel de faire une introspection, et si on veut résister au rouleau compresseur (il faut le vouloir pour que ça marche), il est nécessaire de se demander à notre modeste niveau comment réagir.

Et bien c'est très simple, en vérité (je vous le dit Clin d'oeil): en tant que consommateurs, c'est nous qui, au final, avons le pouvoir.

Il suffit de nous organiser nous aussi en lobby.

Et de décider de ne plus consommer ceci ou cela, comme ci ou comme ça.

Si nous décidions TOUS (j'adore cet exemple) de ne plus utiliser nos véhicules à pétrole, ni pour aller bosser, faire les courses, etc...ce serait un sacrifice énorme au regard du confort que nous avons à cet égard, mais cela forcerait à terme toute une industrie ( et les gouvernements), à repenser la politique de transport sur la Terre entière.

Il y a pleins d'autres exemples à suivre.

Nous pouvons organiser la résistance à notre propre niveau, pas besoin d'un "messie" ou d'un "gourou", ou que sais-je encore.

Et si le meilleur de s'affranchir d'un joug insaisissable et impersonnel tel que celui qui nous opprime tous, était d'organiser une résistance par fédération de petits groupes, insaisissable et impersonnelle elle aussi?

22/08/2010, 18:14 | Par Jean REX

 

*** Quelques actions pragmatiques de mon point de vue :

1- Ne laisser en banque et sur quelques comptes que ce soient, cptes courants, Actions, PEL, PER etc... que le strict minimum (une faillite bancaire globale réelle ou de façade est extrêmement plausible...)

- Observez alors la tête de votre banquier...s'il accepte seulement de vous rendre votre argent... par expèrience...ce n'est pas gagné !

2 - Faire des provisions alimentaires de survie...

3 - Boycotter tous achats superflus

4 - Acquérir un lopin de terre... et réapprendre à cultiver son Jardin ! (Mesure essentielle...).

Car effectivement, mon Cher Anaxagore, ce genre d'attitude, non violente par excellence, devrait avoir raison des banques, et si Vincent AURIOL voulait les fermer, nous TOUS ensembles pouvons les faire fermer d'elles mêmes, quant aux banquiers... qu'ils aillent au diable ! Clin d'oeil

Je suis avec vous à 100% pour la création d'un Lobby international de la décroissance... Les utopistes seront alors les gens d'en face !

 

Bien@vous Tranquile

22/08/2010, 18:31 | Par Chris43

Eh, les rêveurs, revenez à la réalité!

La panique financière, il n'y pas de quoi s'en réjouir, ça veut dire des morts: tous ceux qui ont l'eau au raz des narines (donc pas les banquiers) vont se noyer: n'oubliez pas le coût humain de 1929. Et, l'homme étant ce qu'il est, cela veut dire également retour à l'instinct de survie = moi d'abord, donc violences, guerres et autres joyeusetés.

...et plus de forum mediapart!

"s'organiser" ça veut dire des organisateurs, donc des chefs, et c'est reparti pour le couple dominant/dominé.

 

22/08/2010, 18:55 | Par Jean REX en réponse au commentaire de Chris43 le 22/08/2010 à 18:31

@ Chris43

*** Rêveurs ou pas, il faut savoir :

1- Qu'il y aura quoique l'on fasse des morts, et dans le coeur même de nos villes (Eurogendforce...blackwaters etc.) lors des manifestations que le pouvoir en place recherche à grand renfort de mesures totalement iniques et intolérables (à méditer...).

2 - Que la panique financière va avoir lieu quoiqu'il arrive... elle est inéluctable selon la majorité des analystes "crédibles".

3 - Passé le moment de panique, les gens seront bien obligés d'en revenir aux fondamentaux de survie et que les miséreux que nous deviendrons TOUS plus ou moins, aurons recours à la solidarité instinctive, au troc etc... (voir la vie de débrouille pendant l'occupation).

Je crois en l'adaptabilité des humains avant tout et en un retour aux valeurs humanistes et de progrès. Ensuite, sans doute, la masse voudra-t-elle s'en remettre à quelques chefs... Espérons simplement que celle ci saura prendre les meilleurs d'entre eux...

Bien évidemment si nous commencions à nous y préparer sérieusement, les dégâts collatéraux en vies humaines, seraient infiniment moins importants... Pourquoi donc, ne pas s'y mettre dès à présent ?

Bien@vous.

25/08/2010, 19:15 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Jean REX le 22/08/2010 à 18:55

Salut Jean REX,

 

Je suis assez d'accord avec Chris43 relativement à 1929. Le film "Les raisins de la colère." (ça date !) montre bien que les populations ne peuvent pas faire grand-chose face aux forces de l'ordre et encore moins face à l'armée. Sauf à avoir cette dernière de son côté.

 

Par contre, se regrouper autour d'organisations responsables comme l'UPR ou d'autres qui agissent à l'échelle internationale me paraît une solution très raisonnable.

 

Très cordialement.

22/08/2010, 19:10 | Par Chris43

Passé le moment de panique, les gens seront bien obligés d'en revenir aux fondamentaux de survie et que les miséreux que nous deviendrons TOUS plus ou moins, aurons recours à la solidarité instinctive, au troc etc... (voir la vie de débrouille pendant l'occupation).

Pourquoi "seront-ils bien obligés"? Je crains que vous ne preniez vos désirs pour des réalités. De plus la panique sera internationale, donc votre petit marché noir, non seulement les dépendances au(x) système(s) s'est aggravé, mais il ne saurait plus où se fournir: le rapport agriculteurs/urbain s'étant inversé depuis.

Je crois en l'adaptabilité des humains

Il vous reste des illusions......

Ps: j'espère que vous savez tuer un poulet et le plumer, ainsi qu'un lapin, sinon demandez moi Clin d'oeil

23/08/2010, 12:00 | Par Fantie B.

"Passé le moment de panique, les gens seront bien obligés d'en revenir aux fondamentaux de survie"

Il y a deux fondamentaux possible de survie :

- la loi du plus fort - l'organisation hiérarchique

-une organisation solidaire.
Qui peut prédire lequel de ces deux principes chaque groupe humain va choisir ?

23/08/2010, 12:11 | Par Chris43 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/08/2010 à 12:00

Ben .... l'Histoire, non?

Hélas.Pleurs

23/08/2010, 13:33 | Par Jean REX

 

*** Difficile de préjuger de ce que le gros de la masse, seule capable de prendre son destin en main, fera le moment venu. Or ce moment ne surviendra qu'au moment où la faim et l'instinct de survie prendra le pas sur la résignation... Je le crains !

24/08/2010, 17:07 | Par calyps o

 

De notre ami Jean REX ici même :

"*** Quelques actions pragmatiques de mon point de vue :

1- Ne laisser en banque et sur quelques comptes que ce soient, cptes courants, Actions, PEL, PER etc... que le strict minimum (une faillite bancaire globale réelle ou de façade est extrêmement plausible...)

- Observez alors la tête de votre banquier...s'il accepte seulement de vous rendre votre argent... par expèrience...ce n'est pas gagné !

2 - Faire des provisions alimentaires de survie...

3 - Boycotter tous achats superflus

4 - Acquérir un lopin de terre... et réapprendre à cultiver son Jardin ! (Mesure essentielle...)."

Une simple question : quelles sont les actions posées pour être en adéquation avec les écrits ? L'autonomie est-elle réelle ?

Effectivement nos billets de monopoly risquent de ne plus valoir grand chose, seuls les bien réels manqueront sous l'effet d'une inflation massive.

Regardez les chinois qui investissent massivement leurs "dollars pourris" dans des terres, usines et riches sous-sol notamment en Afrique.

24/08/2010, 17:33 | Par Jean REX

 

*** On peut toujours développer davantage...., mais l'essentiel sera bien de ne pas crever de faim... Alimentaire et élémentaire mon cher Watson !.. Clin d'oeil...

PS : Acheter des outils manuels pour le jardin... et éviter les engins à moteurs... soyons écolos jusqu'au bout, en plus c'est pas sûr qu'on ait l'essence à mettre dedans !...Rire...

24/08/2010, 17:36 | Par Jean-Yves Cognac

Et n'oubliez pas de monter des barbelés et des miradors avec mitrailleuses calibre 12.7 autour de votre jardin...

Va y avoir du pillard !!!

25/08/2010, 18:21 | Par Anaxagore en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 24/08/2010 à 17:36

Oui, je commencerai d'abord par un bon calibre 12 à pompe, très judicieux.Indécis

25/08/2010, 18:40 | Par Jean REX en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 24/08/2010 à 17:36

 

*** Le Concombre c'est 99,5% d'eau: au moins, il mourra pas de soif ce légume là... Je parle bien d'agriculture ça va de soit...Rire...

25/08/2010, 20:42 | Par regis2334 en réponse au commentaire de Jean REX le 25/08/2010 à 18:40

Sur le plan des protéines ça ne va pas le faire.

 

Mais bon si un lapin passe dans le coin, avec la 12,7....

25/08/2010, 22:09 | Par Jean REX

 

*** Touvé sur le web : c'est donc pas le plus en danger...CQFD !

"Faites l'inventaire des vivres et de l'eau dont vous disposez, et commencez à vous rationner afin de tenir le maximum de temps, sachant que vous pouvez rester 30 jours sans manger, mais 3 seulement sans boire. (...)"

Le manuel complet de survie ICI Comme quoi tout n'est qu'une question d'organisation...

PS : la 12,7 ou une fouine... cf son dernier billet (pub pub pub... merci qui ?)

 

Newsletter