Lun.
20
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

« La magie noire et ses secrets révélés »

 

Ce que je vous offre aujourd’hui, c’est cinq minutes de magie suivies d’un quart d’heure de malaise.

Les cinq minutes de magie sont dans la vidéo. Prenez le temps de la regarder, montez le son sur votre ordinateur. Au bout de la première minute, je parie que vous n’arriverez plus à en détacher les yeux. Après, on en discute.

Ceux qui veulent la magie sans le malaise ne devraient pas lire la suite.

---

Nous sommes donc à Moscou, il y a un an. Une journée grise et glaciale du mois de février. Un ciel de plomb, un sol gelé, un vent perçant. La Colline des Moineaux (anciennement Monts Lénine), un lieu populaire de promenade à deux pas de l’Université d’Etat de Moscou. Grands espaces, architecture monumentale. Des promeneurs. Depuis quelque temps, un lieu de réunion pour danseurs en tout genre. A la belle saison, on y croise des groupes de salsa, de danse du ventre, de tango, mais là il fait froid, les promeneurs serrent les cols de leurs doudounes.

Et voilà que tout d’un coup, le lieu s’anime. Un poste de radio, une musique entraînante – un remix de Puttin’ on the Ritz de Irving Berlin - , un danseur de hip hop solitaire, puis des jeunes gens et jeunes filles qui rejoignent, les uns après les autres, le groupe de danseurs. Ils ont de l’énergie à revendre et des sourires jusqu’aux oreilles, ils ont le même look que tous les ados européens. On a envie de danser avec eux.

« Je connaîs ça, s’exclame mon lecteur fictif. C’est une flashmob ! » Donc, « un rassemblement dans un lieu public où les personnes exécutent des actions convenues d’avance avant de se disperser ».  C’est jeune, c’est rigolo, c’est souvent assez anticonformiste.

Les flashmobs sont à la mode, en Russie aussi.

Continuons. La « flashmob » de la Colline aux Moineaux semble très bien mise en scène.

Trop bien mise en scène ?

Voilà que débarquent dans le groupe de danseurs des balayeurs « au physique non-slave », comme aiment à dire les moscovites, avec leurs balais. Et oh, des militaires, pas tout à fait en uniforme réglementaire, mais bon...  Puis un couple de jeunes mariés qui sort d’une limousine pour danser avec la foule.

On se dit que tout ça a l’air d’être très bien préparé et plus du tout spontané. Une réalisation au cordeau, des danseurs qui connaissent leurs pas assez complexes et les mariés qui les connaissent aussi, c’est curieux. Et puis tout cet équipement professionnel : des sonos, au moins quatre caméras dont deux montées sur des grues et un drone. J’ose à peine imaginer la somme que les organisateurs ont dû débourser en pots de vin pour être autorisés à installer tout ce matériel.

On s’éloigne de la flashmob pour glisser doucement vers un spectacle de rue commandé et payé. Par qui ? Par le marié, pourrait-on imaginer...  « Chérie, la ville entière, balayeurs compris, dansera pour toi. » Les mariés qui ont l’air un peu déplacés et neuneus sont en décalage avec cette foule jeune et énergique.

Mais tout ça méritait-il un billet sur Médiapart ? Certainement pas, s’il n’y avait eu ces quelques secondes entre 5:10 et 5:20... La mariée, après avoir poussé des petits cris de goret tout au long de la vidéo, regarde avec bonheur la caméra et chante non plus « Puttin’ on the Ritz », mais « Poutin molodets », soit « Poutine est un chic type ». Deux fois de suite.

Attendez, attendez. Nous sommes en février 2012. Les élections législatives dont les fraudes avaient vu naître un mouvement massif de protestation en Russie avaient eu lieu deux mois auparavant.  A partir du mois de décembre 2011, des meetings avaient fait sortir un nombre inattendu de Russes dans les rues de Moscou.

Le 26 février 2012 - jour où la vidéo a été tournée - une autre flashmob a fait la une des médias. « Le grand cercle blanc », des milliers de citoyens se donnant la main sur le boulevard circulaire de Moscou pour former un cercle, en exigeant des élections justes et transparentes. Nous sommes une dizaine de jours avant les élections présidentielles qui allaient remettre Poutine sur le trône.

Une Russie jeune, énergique, souriante.

Tout d’un coup, la nausée me vient.

---

Post-scriptum.

Mikhaïl Boulgakov, Le Maître et Marguerite, chapitre XII, « La magie noire et ses secrets révélés »

 « – Dis-moi, ami Fagot, s’enquit Woland auprès du bouffon à carreaux, qui portait donc apparemment, outre « Koroviev », un autre nom, dis-moi, d’après toi, la population moscovite n’a-t-elle pas changé considérablement ?
Le magicien regarda le public muet de saisissement à la vue de ce fauteuil qui était apparu dans les airs.
– Considérablement, messire, répondit doucement Fagot-Koroviev.
– Tu as raison. Ces citadins ont beaucoup changé… extérieurement, je veux dire… comme la ville elle-même, d’ailleurs… Les costumes, inutile d’en parler, mais on peut voir maintenant ces… comment donc, tramways, automobiles…
– Autobus, suggéra respectueusement Fagot.
(...)
– Mais ce qui m’intéresse, naturellement, ce ne sont pas tant ces autobus, téléphones, et autres…
– Machines, suggéra Fagot.
– Précisément, je te remercie, dit lentement le magicien de sa profonde voix de basse, que cette question beaucoup plus importante : ces citadins ont-ils changé intérieurement ?
– Question de la plus haute importance, en effet, monsieur. »

Tous les commentaires

09/01/2013, 15:29 | Par Sarah Colin

Je l׳ai vue ça a circulé sur Facebook biensûr mais finalement je suis hermétique au russe ce qui me désole mais au moins je ne suis pas sensible à ma propagande poutinesque grotesque mais hélas si efficace... Merci pour ce billet et vidéo à signaler comme indésirable même si ce n'est pa ça qui va "calmer le bon sens pragmatique de Vladimir .".

09/01/2013, 16:23 | Par Anna Colin Lebedev en réponse au commentaire de Sarah Colin le 09/01/2013 à 15:29

C'est même toi qui nous a fait suivre cette vidéo, Sarah. J'ai mis moi-même du temps à comprendre ce qu'il y avait vraiment dedans. Je ne suis pas sûre d'avoir compris jusqu'au bout…

09/01/2013, 16:17 | Par Gilbert Pouillart

Kak pojivaietie-li vi?

09/01/2013, 18:07 | Par Annie Lasorne

Eh ! nous nous avons bien eu ça, avant le 22 avril !

http://www.chartsinfrance.net/actualite/news-78028.html

à danser en se croisant les bras !

Faut croire que ça a eu l'effet hypnotique escompté vu le nombre de "votutile"...

Et "maintenant", kesconfé ? Rigolant On se les mord ? RigolantRigolantRigolant

10/01/2013, 14:18 | Par Posédinon en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 09/01/2013 à 18:07

On eteint la tele et on disserte sur le sens de l'expression: "Bon sens commun".

10/01/2013, 17:51 | Par Joël Villain en réponse au commentaire de Posédinon le 10/01/2013 à 14:18

On n'éteint pas la télé, on pisse dessus, on la hache, saute dessus avec des crampons à glace, la dynamite, la pulvérise, l'extermine, la jette par la fenêtre... Bon, ça y est, ma crise de téléphobie est passée, excusez moi, ça me prends de temps en temps... LA vidéo est superbe , délétère mais superbe, c'est bien mieux que le clip de l'UMP, souvenez vous...Clin d'œil

10/01/2013, 15:52 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 09/01/2013 à 18:07

 

 Si vous êtes assez souple, et si votre couvre-chef ne vous gêne pas, pourquoi pas ?

Mais mettez ça en vidéo! Ca distrait !

09/01/2013, 22:49 | Par Mounikdutroll

Toujours de beaux billets visant juste..

10/01/2013, 11:41 | Par cloclo

On se serait douté que c'était préparé par des pros, avec pas mal de moyens (Quoique les drones camescope, ce n'est plus du tout chers, j'en manipule et deux ou trois autres camescopes bien placées, c'est peanuts maintenant).

Et que ce soit des pros poutine ou des anti poutines, le résultat est là : superbe, c'est ce qui compte finalement car à aucun moment on ne voit de la propagande.

10/01/2013, 16:02 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de cloclo le 10/01/2013 à 11:41

 Trés entrainant et ces jeunes sont épatants ... pour moi, dont la souplesse n'est plus qu'un souvenir !

Dans le tas, il devait y en avoir quand même quelques uns qui étaient spontanés, même si tout était bien monté et orchestré.

Voir les soi-disant militaires, si peu nombreux toutefois, gambiller à l'aise ... Je n'y crois pas trop ! Des figurants, oui !

Et les balayeurs aux balais bien neufs .... Un peu d'enfumage , peut-être ? Innocent

Qui est à l'origine de cette propagande qui ne dit pas son nom ?

11/01/2013, 09:19 | Par Anna Colin Lebedev en réponse au commentaire de Myrelingues le 10/01/2013 à 16:02

Il ne fait aucun doute que TOUS les participants ont été rémunérés pour leur prestation.

Pour la propagande, ce n'est pas si simple.

La fausse flashmob a-t-elle été organisée pour faire un pied de nez à la vraie, celle des Rubans Blancs? Peu probable. Trop de préparation à l'avance...

Les mariés ont-ils ainsi remercié le pouvoir (après l'avoir certainement grassement payé en pots de vin) ? Très probable.

Le spectacle fait-il partie de la propagande électorale avant la présidentielle? Allez savoir...

10/01/2013, 12:29 | Par Odile Bouchet

C'est exactement ça, la propagande, celle qui se voit si peu qu'on gobe tout. Merci de signaler le vice de cette vidéo que j'avais trouivée très bizarre, et pas très merveilleuse, quant à moi, rigolote, plutôt, mais tous ces uniformes... hé bé voilà, c'était bien là que le bât blessait!

10/01/2013, 22:39 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Axel J le 10/01/2013 à 22:13

 Trés sympas ces vidéos et l'esprit qui les anime !

10/01/2013, 22:46 | Par Axel J en réponse au commentaire de Myrelingues le 10/01/2013 à 22:39

 

Dans le même esprit flashmob, il y a ceci, organisé par la marque VTM dans la gare d'Anvers:

http://www.youtube.com/watch?v=bQLCZOG202k

 

Sinon, des demandes en mariage à l'américaine, pas mal spectaculaires aussi:

http://www.youtube.com/watch?v=0pIlAGnv2ps

http://www.youtube.com/watch?v=5uCP1bkpe9o

 

11/01/2013, 09:33 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Axel J le 10/01/2013 à 22:13

Ay, hay qué vívir ! Magnifique Espagne !

11/01/2013, 11:15 | Par thomas75013

C'est une oeuvre de pure propagande, certes moins rustique qu'il y a cinquante ans. Le réalisme socialiste "faux nez de l'enfumage" serait-il de retour ? Un grand merci pour nous avoir signalé cette perle.

12/01/2013, 20:34 | Par vertige en réponse au commentaire de thomas75013 le 11/01/2013 à 11:15

Je partage entièrement votre avis, Thomas75013. Merci de l'avoir écrit.

11/01/2013, 11:51 | Par Lucien FELDZNER

les chorégraphies ( par ex: des militaires) montrent de façon incontestablement explicite que ce n'est pas une manifestation spontanée; il n'y a aucune ambiguitée.

Le plus intéressant dans cette vidéo, c'est de constater la colère et le dépit de certaines  réactions, face à la méthode "tout le monde est heureux, souriant, gentil", qui est le classique du bourrage de crane des USA et de leurs petit toutou depuis plus de 50 ans et qui est maintenant utiliser par ces russes qu'on apprécis que quand ils sont débiles et grossiés.

La propagande russe ou chinoise était en noir et gris triste elle sera maintenant joyeuse et en couleur, comme chez nous, et nos éduateurs du peuple (j'ai nommés les journalistes, sauf médiapart et qq rare autres) vont devoir faire plus d'effort pour continuer à vous formater, monsieursdames.

salut et fraternité

 

 

 

 

 

dame

11/01/2013, 12:47 | Par Axel J en réponse au commentaire de Lucien FELDZNER le 11/01/2013 à 11:51

Et bien mais vous êtes donc 100% en phase avec le billet initial, que vous venez de juste réécrire en utilisant vos mots à vous.

Vous êtes aussi 100% d'accord avec les réactions du fil de discussion, qui ne peuvent que constater l'uniformisation de la propagande elle aussi globalisée, elle aussi alignée sur le modèle spectacle-ultralibéral-américain, qui devient la même partout, qu'on soit aux USA ou en Russie, qu'on soit en Occident ou dans le Tiers-Monde, etc.

11/01/2013, 16:12 | Par Anna Colin Lebedev

Effet de contraste: une (vraie) flashmob d'adolescents réunis pour une bataille de boules de neige a été dispersée par la police début janvier à Saint-Pétersbourg. Les organisateurs ont été interpellés.

Car il s'agit manifestement d'un rassemblement dangereux, comme en atteste cette vidéo de l'an dernier:

 

11/01/2013, 19:48 | Par Jean Louis Piel

Merci. Merci beaucoup - même si je m'en veux de m'être fait piégé par ce racolage politique sublimilale car  la forme est assez brilliante bien que  le fond soit banal.

Cette vidéo est superbe au sens qu'elle est superbement significative.

Elle me fait penser à Tocquevillle, à son livre "L'Ancien Régime et la Révolution" - livre très prisée au sein du bureau politique chinois en ce moment. De quoi parle ce livre? De comment une classe dirigeante perds le pouvoir. En quoi cela est-il en relation avec cette vidéo?A nous de le découvrir par nous-même.

Anna tu es géniale car tu as vu dans cette vidéo bien plus que tu ne veux nous le dire - et dans un sens cette citation de Boulgakov est bienvenue, elle nous sert de guide. Ont-ils vraiment changés?.

Ce que tu y as vu et c'est pour cela que tu nous le montres, c'est l'essence d'une Révolution. Qu'est-ce une Révolution? C'est un moment de rupture- comme le dit si bien Derrida dans Spectres de Marx. C'est un moment de cristalisation où ce qui est n'est plus. Rien ne sera plus comme avant après la prise de la Bastille. 

Ce qui est fascinant dans cette vidéo - ce n'est pas que les sbires bien payées de Poutine - souvent des conseillers en communication politique d'origine américaine ou du moins formée aux Etats Unis - utilisent un "narratif" développé aux Etats Unis depuis déjà presque dix ans - la forme "flashmob". Cela n'a rien de moderne. C'est du déjà vu, et même de l'archi vu. De plus leur manière de faire est grossière - tout est fake , lourdingue, "professionelle", "rodée", rien n'est improvisé ce qui est l'essence même du flashmob. A l'exception du choix de la musique et comme tu le soulignes de la possibilité de jouer sur la consonance "Putin's"

Ce qui est fascinant et tu as raison de le souligner  aussi au début c'est la mise en abyme de leur propre chute, de leur propre déchéance. Comme un jeu de miroir.  Ils regardent les foules en colère défiler à Moscou en Décembre 2011 de manière spontanée - chose qu ils ont été incapable de réussir:  d'avoir spontanément des supporters pour les défendre. Donc ils imaginent que l'image qui se refléte dans le miroir , celle-ci ils peuvent la contrôler. Donc ils la répétent, la reproduisent pour l'approvisioner . Le phénoméne du Totem .

C'est la preuve qu'eux-mêmes n'ont pas d'autres formes de lutte politique que celles de leurs ennemis.C'est alors dit Tocqueville le début de la fin de la classe qui dirige quand elle n'a rien à opposer de soi propre aux idées de ses opposants.Qu'avait le Roi Louis XVI a opposé au siécle des Lumières qui n'était vraiment pas le sien, où il n'était pas à sa place?

Et que voit-on?

Une foule dispersée, désunie. Un jeune homme apparaît. Il pose sa radio et enclenche sa cassette de musique.Il est le leader qui donne le ton. Il exprime une pensée, une action. Un par un la foule se transforme en organisation très structurée, parcourru par la puissance des idées, du rythme, des émotions. Ils deviennent irrésistible.Une cristalisation révolutionnaire.

Au mois de Février 2012, c'est exactement ce qui se passait depuis deux mois à Moscou et à Saint Petersbourg. 

Quoi de pire que ce moment de cristalisation où spontanément une foule devient une force politique habitée de la même volonté, celle de renverser le pouvoir en place?

Que peut le pouvoir face à cela? Bien sûr qu 'il meurre de trouille.

Il lui faut absolument détourner l'image. D'une image révolutionnaire la transformer en une image publicitaire. La forme du flashmob s'y préte à merveille.

Ce que ce pouvoir en place essaye de dire c'est, à travers cette vidéo,  que ces jeunes que vous voyiez défiler ils sont à eux, que cette forme d'expression politique n'est pas contre eux ( Poutine et les siens) , même qu'en fait ils les aiment.... d'ailleurs la preuve ils ( Poutine et les siens) en comprennent la forme et peuvent même en jouer. Eux aussi ( Poutine et...) sont modernes, sont "hip", sont capable de se réunir spontanément , de faire quelque chose ensemble, davoir un but commun.

C'est comme le Roi Louis XVI allant à la Constituante en pensant les dominer in fine... le Tsar Nicolas II aussi a fait cela à partir de 1905, ...

Staline l'a répété des milliers de fois: l Union Soviétique est la plus Grande Démocratie sur Terre et nos Procès ( ceux de 34-39) les plus exemplaires d'une Justice Faite suivant le Droit, etc etc .

Le fameux Village Potempkine ... "faisons comme si" on était démocrate, on était "hip", "à la mode", "avec eux", etc etc  ...

Doux , doux avant les élections car après on les massacrera ..et c'est ce qui s'est passé quelques mois après par des actes d'une cruauté et vulgarité politique rare " interdiction de toutes les ONG non controlées par le Régime, même les plus prestigueuses, "qu ils se nomment " "traitres à la Patrie, "Agents éTrangers", même les plus prestigieuses celles de Sakharov, celles de Human Rights, du Memorial, mettons en prison les vrais opposants Navalny pour des prétextes ridicules, mettons les Pussy Riots en prison pour deux ans - après un procés digne du Moyen Age, pour avoir osé faire une danse de 43 secondes - le même genre de Flashmob mais réel à quatre ou cinq, en disant la vérité - la vérité de Poutine et de l' Eglise Orthodoxe - ou plus tard, contre tout droit international que la Russie est obligée de respecter par sa signature des traités , interdisons à des enfants orphelins russes d'être sauvé d'une mort certaine dans le cadre d 'institutions russes archaïques tout cela pour éviter de punir les siens qui volent dans la caisse de l Etat, dans les poches des citoyens russes ou pire encore celle de soutenir à bout de bras un dictateur, Bachar Al Assad,  , un vrai frère qui n'a pas encore tué autant que Poutine en Tchéchénie mais avec un peu plus de temps il devrait y arriver...la Syrie devrait être complétement détruite comme Grozny ...il y a un progrès dans le terrain de massacres - de 400,000 personnes on passe à 22 millions....

Au moins Staline lui n'était pas corrompu et quand il faisait ses crimes il s'arrangeait pour que la mise en scéne emprunte ses régles à lui, sa forme propre à lui et jamais celle de l'ennemi ...bien que...les formes démocratiques n'étaient pas vraiment son fort...ses condamnées - du moins certains - avaient le droit de s'accuser en public - ce qui est quand même contraire aux droits américains ( Article 5 de la Constitution) et à la plupart de ceux des pays occidentaux.

Pour revenir à ton choix , je comprends qu il est surtout généreux car ce que tu veux nous dire avec cette vidéo, c'est que malgrè tout , justement , ces jeunes femmes et hommes russes sont proches de nous; à travers leurs luttes - même si la représentation en est pervertie par la propagande de Poutine - c'est avec nous qu'ils sont; c'est eux que nous devons soutenir car les mois et les années à venir vont être pour eux terrible si leur juste but est de renverser ce régime.

Ils ont eu beau acceptés de faire cette vidéo, être payés pour cela, la majorité d'entre eux appartiennent au groupe de ceux qui participeront à la destruction de ce régime en place....

 

 

 

12/01/2013, 20:53 | Par vertige

Sur la vidéo mise en lien (11/01/2013, 16:12 Par ANNA COLIN LEBEDEV), jusqu'à la 58ème seconde, on voit très clairement la violence monter, c'est net ! A 1'44", puis à 2'20", on assiste même en fond de champ, à l'agression par une femme d'une homme qui tombe probablement mort. Et que dire, à 1'56", de cette jeune fille certainement blessée qui ne peut plus marcher et doit être portée !
Hum, il me semble indéniable que cette flashmob n'était rien d'autre qu'une manifestation d'une rare violence contre le pouvoir démocratique Clin d'œil Rigolant

12/01/2013, 21:48 | Par Axel J en réponse au commentaire de vertige le 12/01/2013 à 20:53

Rigolant

13/01/2013, 10:59 | Par Anna Colin Lebedev en réponse au commentaire de vertige le 12/01/2013 à 20:53

Exactement!!! Langue tirée

13/01/2013, 11:48 | Par Corinne N

 boulgakov.jpg

 

Mikhaïl Boulgakov

LE MAÎTRE ET MARGUERITE

(1928-1940)

en exergue du livre :

– Qui es-tu donc, à la fin ?

– Je suis une partie de cette force qui, éternellement, veut le mal, et qui, éternellement, accomplit le bien.

GOETHE, Faust.

 

Je garde un souvenir ébloui de ce livre....

20/01/2013, 15:39 | Par jean-claude verniol

ok

Newsletter