Ven.
24
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Passée sous silence des médias, manifestation policière aujourd'hui 16 mars

A lire absolument et à diffuser : 

http://delinquance.blog.lemonde.fr/2012/03/14/une-manifestation-historique-chez-les-policiers-de-la-dcri/

Impossible de filmer ou de photographier :

Vendredi matin à Levallois-Perret a eu lieu une première mondiale (à huis clos). Jamais la DST ni les RG, fusionnés au sein de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) en 2008, n’avaient manifesté.

Côté journalistes, une première aussi : impossible de parler aux mutins ou même de s’en approcher, puisque ce vendredi matin à Levallois-Perret leur action symbolique de tractage se passe dans le hall d’un bâtiment classé secret-défense. Nous, on poireaute sur le trottoir d’en face, côté Neuilly-sur-Seine. Un petit tas inutile inférieur à dix personnes.

Dès lors il faut bien s’occuper, le temps que le représentant syndical sorte du siège de la DCRI. Il n’y a rien à voir. L’immense immeuble gris reste muet, tout juste aperçoit-on quelques dizaines de silhouettes - les insurgés barricadés! - dans l’entrée. En plus, il caille, on pensait que c’était le printemps mais en fait non.

Les policiers en tenue, chargés de surveiller les journalistes pour qu’ils ne fassent pas n’importe quoi, sont un peu agacés par nos allées et venues. Ils disent de ne pas filmer les visages, de retourner derrière le poteau, parce que c’est la limite, qu’on peut très bien prendre des photos de plus loin, qu’ils l’ont déjà dit tout à l’heure (bon sang de bois) : “Pour l’instant je reste pacifique, on va éviter de monter dans les tours.

Les contrôles de carte de presse se sont déroulés sans incident.

Au moment où, découragée, la crème du journalisme français s’apprêtait à se jeter sous un camion pour recueillir quelques images, le syndicaliste arriva tel le Graal sur un cheval blanc.

Jean-Marc Bailleul, secrétaire national du SNOP-SCSI (Syndicat national des officiers de police - Syndicat des cadres de la sécurité intérieure) avait appelé au rassemblement - une centaine d’officiers aurait répondu - pour dénoncer "une désillusion liée à une gestion des ressources humaines désastreuse pour les cadres du ministère de l'Intérieur"

Oui messieurs-dames. Les contre-espions et policiers du renseignement sont des salariés comme vous et moi : ils ont des problèmes de ressources humaines. En l’occurrence en ce moment, l’arrivée d’une jeune commissaire à un poste qui aurait pu être occupé par un officier les agace. Plus largement, le SNOP-SCSI souhaiterait la fusion des officiers et des commissaires dans un corps de police unique.

Jean-Marc Bailleul précise que la manifestation n'est pas liée aux affaires en cours : 

“Le fait de stigmatiser cette direction par la mise en examen de son directeur central, le bouquin [L'Espion du président, ndlr], etc., c’est une forme de pression. Ça rajoute au reste, au malaise général lié à la réforme de 2008 qui ne s’est pas bien passée.”

Propos modérés, manif feutrée, silence-radio de la direction : à la DCRI, on ne fait pas d’esclandre.

 http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/80146/date/2012-03-16/article/manif-dcri/

Tous les commentaires

16/03/2012, 13:28 | Par Anne Nymette

Rien dans la presse, rien dans les médias bien entendu!

16/03/2012, 18:03 | Par Anne Nymette

.

 

22/03/2012, 16:40 | Par Belange

Oui, l'omerta,rien vu nul part.

17/04/2012, 23:31 | Par Belange

Hollande déclare aujoud'hui QU'IL est prêt à diriger la France tout seul !!!!!  ( voir fr3 23h22 le 17/04/2012)   

Quelle arrogance vis à vis du peuple !!!

Newsletter