Mer.
27
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le sang de Mediapart

La Révolution de 1830 eut lieu pour moins que cela. La fiscalité inique sur la presse en ligne, activée par Bercy pour avoir la peau de Mediapart et d'un cheptel de boucs émissaires, prend des allures de chasse cruelle. Voire d'abattoir – d'où le titre de ce billet, en référence au magistral documentaire de Georges Franju, Le sang des bêtes (1949). L'action est à la fois politique et animale dans sa violence gloutonne, tant la faune agissant à Bercy se montre sous un jour prédateur.Il est même envisagé que le contrôle discriminatoire lancé contre les journalistes insoumis vient de la rancœur carnassière d'un haut fonctionnaire, Bruno Bézard. Devoir quitter l'opacité bureaucratique pour la lumière démocratique, au moment de la commission Cahuzac, l'aurait outré. Doté d'un immense sens de l'entre-soi, Bruno Bézard s'est montré d'une impayable suffisance, pompeuse et prudhommesque, lors de son audition. Certains en rient encore. Lui enrage toujours, à l'instar de l'altissime et intangible administration claquemurée à Bercy.

Pour comprendre la situation, rien ne vaut un genre qui dévoile les parades : le documentaire animalier. Voici résumée la traque de Bercy dans une fable en forme de safari. Il y sera question de la gauche (herbivore) et de la droite (carnivore), des mutations entre les espèces, des conseillers en communication (Stéphane Fouks et Anne Méaux) jouant les passerelles ou les pilotes. Nous partirons des bouleversements climatiques de 1789 pour aboutir aux inquiétantes mutations génético-politiques d'aujourd'hui : tant de grands herbivores ne sont-ils pas devenus carnivores ? Vous y verrez des buffles, des lions. Et des éléphants évidemment. Il sera même question d'un destructeur sans merci, le bêsard brun...

Tous les commentaires

28/12/2013, 15:10 | Par peneloppe en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 28/12/2013 à 10:42

Communiqué du gouvernement 

"Le gouvernement mobilise pour la neutralité fiscale entre les supports d'information"

signe par : A Filipetti, ministre de la Culture, F Pellerin, ministre de l'industrie Numerique, B Cazeneuve, ministre du Budget.

A lire, lien ci-dessous :

http://proxy-pubminefi.diffusion.finances.gouv.fr/pub/document/18/16655.pdf

Il faut aussi rappeler que le redressement fiscal a lieu car Mediapart a appliqué unilatéralement, se faisant en quelque sorte justice soi-même, un taux de TVA a 2,1

Dans ces conditions, le fisc ne fait que son travail, et le président de la République, en son principe, n'a pas a intervenir. Rappelons aussi que, dans un geste d'orgueil, Mediapart a refusé toute subvention, ce qui met le journal dans une situation critique au regard de sa situation fiscale presente. 

Espérons tous que la situation sera dénouee rapidement, et ai bien sur signe la pétition mise en ligne par Mediapart 

Pour ma part, en tant qu'abonnee depuis le début, je déplore de n'etre informee qu'aujourd'hui de la situation fiscale de Mediapart. Je ne pense pas que le candidat Hollande, en venant dans ses locaux pendant la campagne electorale de 2012 répondre a des journalistes du site, la connaissait non plus! 

 

28/12/2013, 15:52 | Par peneloppe en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 15:10

Dans le registre du bestiaire, voici, dans un esprit tout aussi amicalement railleur, l'histoire du scorpion ou de la grenouille 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Scorpion_et_la_Grenouille

En revanche, contrairement a l'excellent Antoine Perraud, je ne donne pas de clé : a chacun de définir a qui renvoie l'image de "la nature" du scorpion, et ce que représente la grenouille dans le conte. 

31/12/2013, 01:53 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 15:52

28/12/2013, 16:50 | Par peneloppe en réponse au commentaire de parenthèse le 28/12/2013 à 16:44

Je n'ai pas dit que le fisc faisait toujours bien son travail. Dans l'affaire qui nous occupe, il a fait son travail.

Ce qu'il a fait avant, ce qu'il fera après, c'est, comme vous le rappelez, de la littérature 

28/12/2013, 17:50 | Par René Magniez en réponse au commentaire de parenthèse le 28/12/2013 à 17:31

> D'ordinaire il sert justement d'arbitre lorsque l'application de la loi présente heurte l'opinion (voir le droit de grâce à une autre époque).

Vous voulez que Hollande guérisse les écrouelles de MDP ? On n'est plus sous l'Ancien Régime.  Rigolant

28/12/2013, 18:08 | Par peneloppe en réponse au commentaire de parenthèse le 28/12/2013 à 17:31

D'apres ce que je comprends de votre intervention, vous souhaiteriez que le fisc, le président, fassent - ou ne fassent pas - ce qui vous agreerait, selon votre vison des choses : mais ce n'est pas toujours ainsi que ça se passe. C'est pourquoi les points de vue s'expriment, a des niveaux divers, dans des registres divers. Je ne peux vous répondre autre chose, car je me vois mal reprendre point par point votre argumentaire. Je n'en prendrai qu'un point : "pourquoi le fisc ne fait-il pas toujours son travail?" Vaste question : je n'en sais rien ! A part peut-être que : comme chacun le sait, (excepté pour les neo-communistes qui vivent dans un imaginaire fantasmé d'un monde idéal peuple d'hommes-nouveaux), nous ne vivons pas dans un monde parfait. 

28/12/2013, 19:28 | Par parenthèse en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 18:08

Non, vous n'avez pas compris mon intervention. Elle consistait seulement à dire que les arguments de la vôtre n'étaient pas recevables. En l'occurrence, qu'on ne peut prétendre que le contrôle fiscal de Médiapart n'a aucun lien avec l'actualité traitée par Mediapart, ni que le président ne serait pas dans son rôle en graciant le fautif quand il est manifeste que la loi est en retard sur l'évolution des mentalités.

28/12/2013, 19:38 | Par peneloppe en réponse au commentaire de parenthèse le 28/12/2013 à 19:28

Non, il n'y a aucun lien entre les contenus du journal et le redressement signifie : Mediapart n'est pas le seul a etre dans cette situation. Il n'y a pas de volonté de vengeance. On n'empechera pas les uns ou les autres de se laisser aller a penser ce qui correspond a leur mentalité, mais pas a la réalité. 

29/12/2013, 13:03 | Par Jean-Louis BACQUÉ en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 18:08

Vous nous dites: "nous ne vivons pas dans un monde parfait" [ou plus exactement: " A part peut-être que : comme chacun le sait, (excepté pour les neo-communistes qui vivent dans un imaginaire fantasmé d'un monde idéal peuple d'hommes-nouveaux), nous ne vivons pas dans un monde parfait. ].

C'est exactement pourquoi nous sommes un certain nombre à être entré en Résistance depuis fort longtemps, pas pour mettre en place "un monde parfait", mais pour apporter des solutions autres que l'Absurde, le Chaos, la dépossession de la capacité d'intervenir dans son existence, bref, avant de regagner le Néant, donner un sens à notre vie, exister insoumis, debout. Le contraire d'Humain libre est-il Esclave soumis ?

Puisque la "Démocratie existante" vise à déposséder le citoyen et y réussit, les questions en suspens sont: Quel contrôle avons-nous sur la Bastille de Bercy ?, Qui décide quoi là dedans ? Et pourquoi ? Dans l'éventail des procédures existantes pourquoi avoir choisi celle qui vise Médiapart ?

29/12/2013, 15:34 | Par Le Père Vert Pépère en réponse au commentaire de Jean-Louis BACQUÉ le 29/12/2013 à 13:03

C'est exactement pourquoi nous sommes un certain nombre à être entré en Résistance depuis fort longtemps,...

Ciel, Jean-Louis, vous tapotez sur le clavier depuis le maquis?

Sérieusement, pouvez-nous expliquer en quoi consiste votre résistance?

30/12/2013, 13:39 | Par Jean-Louis BACQUÉ en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 29/12/2013 à 15:34

Vous ne savez pas combien votre remarque est juste, ma Résistance consiste à participer aux combats qui marquent notre Histoire, la liste en est longue, je ne voudrais pas vous accabler, je m'en tiendrais aux deux récents de quelque importance : l'abonnement à Médiapart ça fait déjà quelque temps et la signature de la pétition ces jours-ci.

Sinon, ma Résistance prend ses racines il y a fort longtemps, à une date où deux membres de ma famille furent expédiés à Buchenwald pour faits de Résistance, justement. Ça doit être dans les gènes...

Si ma réponse ne vous convient pas, vous pouvez tapoter quelques mots depuis votre maquis à vous,

Résistance(s) !

29/12/2013, 09:22 | Par Pourlavenir en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 16:50

 

Le travail du fisc serait de contrôler en prioritė les prédateurs de la fraude fiscale dont Médiapart leur à permit d'avoir la liste. Ces contrôles sur les fauves de la finance occulte, cachés dans la jungle des banques suisses, rapporteraient beaucoup plus à l'hippopotame endormi de l'état.

 

Mais, bien sur, il est beaucoup plus facile de s'attaquer aux faibles contribuables herbivores pour les hyènes haut-fonctionnaires. Attaques d'autant plus faciles quand la proie journal ne se cache pas, et que le charognard dévoilé se sait protégé par le loup ministre, trop content que l'on règle ses comptes à agneau Mėdiapart qui a osé boire l'eau de la vérité. 

 

Mais attention les herbivores acculés et solidaires peuvent donner des coups de cornes mortels à leur attaquant.

29/12/2013, 14:55 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de Pourlavenir le 29/12/2013 à 09:22

Un buffle fait voler un lion pour sauver un de ses semblables

 

29/12/2013, 15:15 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 29/12/2013 à 14:55

...le taux particulier de 2,1 % (art. 281 quater et suivants du CGI) est réservé aux médicaments remboursables par la sécurité sociale, aux ventes d’animaux vivants de boucherie et de charcuterie à des non assujettis, à la redevance télévision, à certains spectacles et aux publications de presse inscrites à la Commission paritaire des publications et agences de presse
> ce taux reste inchangé en 2014

http://www.economie.gouv.fr/cedef/taux-tva-france-et-union-europeenne

QUESTION à MEDIAPART :

Mediapart est-il inscrit à la commission paritaire des publications et agences de presse ???

06/01/2014, 17:26 | Par Annie Stasse en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 29/12/2013 à 15:15

Excellente info que je n'ai lu nulle part ailleurs (enfin je lis pas tout tout). Et la réponse ???? Mediapart faisant partie d'un syndicat de presse en ligne : cela compte-t-il ?

06/01/2014, 18:11 | Par utopart en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 29/12/2013 à 15:15

Vous pouvez aller sur ce lien le site de la CPPAP

Vous y lirez entre autres infos que le support doit être inscrit à la CPPAP, ce qui est le cas de Médiapart, mais qu'il doit être imprimé, ce qui exclut les éditons numériques du bénéfice du taux de TVA à 2,1%.

28/12/2013, 18:32 | Par Jean-Charles Duboc en réponse au commentaire de parenthèse le 28/12/2013 à 16:44

Oui, une chasse cruelle plutôt qu’un abattoir car il est encore possible de se défendre…

Mais si MEDIAPART disparait, il y en aura d’autres qui disparaîtront et il sera de plus en plus difficile de s’opposer à la DICTATURE BRUNE qui s’installe progressivement dans notre pays, une dictature douce, sophistiquée comme peuvent le permettre les nouvelles technologies.

C’est la raison pour laquelle j’ai mis en ligne une « Lettre humoristique à Edwy Plenel » qui révèle un détournement de fonds publics considérable soigneusement caché au public :

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-charles-duboc/221213/lettre-humoristique-edwy-plenel

Il est temps de montrer aux citoyens le véritable niveau de corruption de nos élites et que le fisc ne s’attaque qu’aux petits, pas aux puissants !...

Mille millions de mille sabords !...

« L’Ami-râle Haddock »

 

29/12/2013, 14:39 | Par trullard en réponse au commentaire de Jean-Charles Duboc le 28/12/2013 à 18:32

"la DICTATURE BRUNE qui s’installe progressivement dans notre pays" ?????????????

La dictature tout court ce sera suffisant , la dictature des mafias , ces mafias qui ont pris le controle du monde entier et qui l'exploite à leur seul profit sous couvert de pseudos démocraties dans les meilleurs des cas.

La chine s'est éveillée , à quand le réveil des citoyens , il risque d'étre brutal............

28/12/2013, 18:51 | Par cairns en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 15:10

La Societe Editrice Médiapart dont l'activité est Edition de Journaux ne refait pas la loi, ne se fait pas justice elle-même, mais a collecté et versé au fisc la TVA correspondant à Edition de Journaux. Le lien que vous donnez est un communiqué indiquant l'activité gouvernementale en direction de l'Europe. Or on sait depuis des années que tous les gouvernements se sont abrités derrière l'Europe chaque fois qu'ils adoptaient des mesures qu'ils ne voulaient pas assumer politiquement. C'est bien le cas aujourd'hui sur cette question de TVA que dès 2009 Sarkozy prétendait vouloir harmoniser, sans rien en faire par la suite.

28/12/2013, 19:48 | Par peneloppe en réponse au commentaire de cairns le 28/12/2013 à 18:51

Il y a des députes qui se font élire au parlement européen pour y être "a l'abri" des contingences matérielles de la vie, "sans rien en faire par la suite" 

29/12/2013, 14:10 | Par cairns en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 19:48

Ce serait donc une sorte de sinécure que viserait par exemple Peillon. Dans son cas le cimetière des éléphants serait peut-être plus approprié.

28/12/2013, 23:28 | Par profil_inactif_527370 en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 15:10

Il faut se renseigner ailleurs que sur mdp.

L'info est connue depuis longtemps.

Il n'y a qu'Edwy Plenel à oser faire croire aux perroquets formatés que cela vient de lui tomber dessus comme cadeau de Noël.

Il faut aussi des perroquest formatés.

30/12/2013, 13:42 | Par Jean-Louis BACQUÉ en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 15:10

Grand merci à Médiapart d'exister [au delà des communiqués du gouvernement] et grand merci à lui de nous donner l'Information que tant d'autres ne nous donnent pas, grand merci à lui de se battre et de Résister.

Revoir la prestation de Bézard à la Commission Cahuzac, cela permet de comprendre bien des choses.

28/12/2013, 16:38 | Par THIERRY de PONTCHARRA en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 28/12/2013 à 10:42

Instrumentaliser ainsi le regne animal pour mieux asseoir la " betise de la mentalité humaine" ce n'est pas même ridicule, c'est vraiment n'importe quoi..merci

28/12/2013, 11:00 | Par grain de sel

Vous avez dit Bézard ? Bézard...

28/12/2013, 11:09 | Par Anne Guérin-Castell

Nous sommes le sang de Mediapart. Les dépeceurs de vérité ne nous auront pas comme ça.

28/12/2013, 11:50 | Par Juliette Keating en réponse au commentaire de Anne Guérin-Castell le 28/12/2013 à 11:09

On voit bien, à travers cette fable animalière, combien les insectes qui tentent de survivre entre les pattes de ces prédateurs de tous appétits comptent peu. Invisibles, ils ne sont même pas mentionnés. Et pourtant...

28/12/2013, 11:25 | Par grain de sel

J'adore le "buffle puissant et court sur pattes".... 

28/12/2013, 11:54 | Par speedoo

Quand les herbivores mangent de la viande celà conduit aux vaches folles!

29/12/2013, 08:34 | Par Loukibouki en réponse au commentaire de speedoo le 28/12/2013 à 11:54

J'ai eu la même pensée que vous et trouve votre remarque tout-à-fait pertinente.

Bien cordialement et bonne année.

29/12/2013, 08:39 | Par Pourlavenir en réponse au commentaire de speedoo le 28/12/2013 à 11:54

Et quand les vaches folles gouvernent, les citoyens deviennent fous de rage aux élections.

29/12/2013, 19:31 | Par Christ. LM en réponse au commentaire de speedoo le 28/12/2013 à 11:54

Tout le monde n'a pas toujours pensé comme vous , exemple :http://www.metacafe.com/watch/5536156/2001_a_space_odyssey_1968_part_1_2/

 

28/12/2013, 11:58 | Par Vingtras

Cher Antoine, nous n'allons pas nous laisser égorger sans réagir. D'abord protester par l'écrit et le courriel, ensuite par une marche sur cet ignoble Bercy dont on pourrait bloquer le fonctionnement...

Et aussi en faisant intervenir tous les parlementaires de notre connaissance.

28/12/2013, 12:08 | Par Jean-Paul Bourgès en réponse au commentaire de Vingtras le 28/12/2013 à 11:58

Cher VINGTRAS, ils ne savent s'attaquer qu'au portefeuille ... qui est le seul organe encore vivant chez eux. Nous ouvrirons donc nos portefeuilles un peu plus ... ils ne le seront jamais autant que nos coeurs et nos gueules que nous continuerons d'utiliser pour brailler notre indignation.

28/12/2013, 12:03 | Par GILLES WALUSINSKI

pour nourrir les grands fauves, on trouve tout au sous-sol du Bézard de l'Hôtel de Ville Bercy...

28/12/2013, 12:50 | Par Patrig K

BB de l’Agence des participations de l’État (APE) à 2003, avant d'en être nommé directeur général le 9 mars 2007.

C'est donc cet animal bizard qui aurait autorisé l'achat foireux par AREVA de la société UraMin , un fiasco de 2 milliards d'euros pour l'achat de cette société via le paradis fiscal  les Iles Vierges ( UraMin y avait sa place au chaud) une emplette qui videra les comptes d'une société à 90% propriété  d'Etat en 2007, une vente achat oppérée en pleine élection présidentielle, et surtout une douteuse affaire de gros sous non éclairée à ce jour.L'Atomic Anne aurait elle des éléments fumants pour nous dire si son ami Fric, ne serait pas le passeur abuseur de ce Buzard là ?

Il y a des lieux sous la savane d'Etat qui mériteraient d'etre soulevés et nettoyés !

Bizarre bizarre, car après cette affaire qui a fait bruit, et pour bons services rendus on sait à qui , le Conseil des ministres du 1er août 2012, il est nommé directeur général de la Direction générale des Finances publiques à compter du 5 août 2012 ...

Bizarre , plus tu fais des conneries monumentales, et plus t'es remercié bizarre bizarre ???

 

28/12/2013, 12:27 | Par Hestia

Faut juste faire gaffe à ne pas pousser le bouchon un peu loin Cool

29/12/2013, 08:46 | Par Pourlavenir en réponse au commentaire de Hestia le 28/12/2013 à 12:27

Oui, les coups de cornes de ses lecteurs volent au secours de Médiapart et vont faire valser dans l'air à Bercy.

28/12/2013, 12:34 | Par Yves Besançon

Merci Antoine Perraud pour ce reportage excellent sur l’évolution des espèces de gauche. La ressemblance anatomique de ces fauves avec certaines figures du pouvoir actuel est absolument saisissante ! J’ai d’ailleurs tout de suite reconnu Moscovici et Cahuzac à côté de Sarkozy chassant sur les mêmes terres....

28/12/2013, 12:37 | Par on dit cap

je préfère la mythologie à votre série animalière sacrificielle

Hercule et l'hydre de Lerne

votre dichotomie entre herbivore et carnivore  est grossière, nous sommes tous omnivores et nous pouvons couper les têtes des monstres

28/12/2013, 12:47 | Par dianne

Une telle période dramatique méritait bien une riposte en forme de farce cruelle.

Reste la question : comment un seul peut-il instrumentaliser à ce point les procédures à des fins personnelles ? Impossible de ne pas poser la question des tireurs de ficelles, même s'il est le bras armé.

Attention, grenouille, le scorpion vous fera voir le fond, quitte à y couler aussi. Pour l'instant on n'est pas encore au milieu de la rivière...

28/12/2013, 12:52 | Par Serge Koulberg

Une politique de bazard (bazarder le public au profit du privé) ne peut qu'enfanter des bezars. Le premier réflexe humain est comme vous le montrez de mordre plus fort, encore faut-il qu'il soit à portée de dents, le deuxième est de se souvenir que les herbivores sont les plus nombreux et qu'aucune fatalité ne les oblige à se laisser manger.

29/12/2013, 02:10 | Par Pascal Maillard

Bravo Antoine Perraud! Petit chef d'oeuvre d'allégorie critique. Je diffuse largement. A mettre sur Dailymotion.

Bien à vous.

Pascal Maillard 

PS : pour information ou rappel : action "100 000 lettres au Président pour sauver Mediapart"

28/12/2013, 13:03 | Par Jean-Louis Legalery

Quel régal ! La mémoire de Claude Darget est honorée.

28/12/2013, 13:10 | Par Béatrice Turpin

Félécitations ! Mettez-vous encore plus à la vidéo : cela vous convient. Heureuse du rire bienvenue malgré les nouvelles alarmantes en me levant ce matin....

28/12/2013, 16:02 | Par whisky en réponse au commentaire de Béatrice Turpin le 28/12/2013 à 13:10

Moi je recommanderais qu'il reste à la plume, il pert beaucoup à l'oral, il est moins "vénimeuh" :-)

28/12/2013, 13:11 | Par danivance

C'est sûr que le Valls est plus rugissant que danseur.

28/12/2013, 13:46 | Par theillac

Cher Antoine Perraud, j'aime votre humour, je lève mon couvre-chef à ce chef-d'oeuvre journalistique. Je n'étais pas dupe de la tête du Cahuzac à l'Assemblée et je dois dire que le Bézard de la Commission d'enquète, ne m'avait pas convaincu non plus. L'un avait la tête du "faux-témoin type" quant au second, le terme de "faux-cul" lui convient mieux avec sa tête de "premier de la classe". Pire qu'un "lèche-cul" c'est un "suce-pêt". Mais ne l'accablons pas trop, le bon sens citoyen va s'occuper de lui, et son verdict sera impitoyable.

28/12/2013, 14:03 | Par mauwa09

Le pire est la complicité du gouvernement, du ministre des finances Moscovici en particulier...On en vient à penser que ces hts-fonctionnaires savent trop de choses pour que les politiques osent s'y opposer.

Déjà le choix du banquier Lazard dans les premiers temps du Gouvt était une énigme...

28/12/2013, 15:56 | Par Chouette59

On a jeté Mediapart à la mer, le requin Bézard a montré ses dents, a ouvert sa mâchoire mais l'appel au secours de Mediapart a été entendu et nous trouverons ensemble un radeau de sauvetage démocratique pour sauver Mediapart. Le combat est inégal mais l'intelligence collective sera plus forte que l'ignominie individuelle, la sauvagerie abjecte et barbare d'un autre temps, indigne de notre héritage culturel et de nos grands hommes. E. Plenel, nous sommes à vos côtés. Le requin ne parviendra jamais à avaler cet élan démocratique, il finira par s'étouffer.

28/12/2013, 15:56 | Par JoëlMartin

Médiapart joue les victimes. Pourtant comme le rappelle fort justement un commentaire de ce fil :

"Il faut aussi rappeler que le redressement fiscal a lieu car Mediapart a appliqué unilatéralement, se faisant en quelque sorte justice soi-même, un taux de TVA a 2,1

Dans ces conditions, le fisc ne fait que son travail, et le président de la République, en son principe, n'a pas a intervenir. Rappelons aussi que, dans un geste d'orgueil, Mediapart a refusé toute subvention, ce qui met le journal dans une situation critique au regard de sa situation fiscale présente."

28/12/2013, 16:01 | Par Chouette59 en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 15:56

La loi est parfois en retard sur le droit comme l'a rappelé E. Plenel.

28/12/2013, 16:04 | Par whisky en réponse au commentaire de Chouette59 le 28/12/2013 à 16:01

Ou trop en avance sur d'hypothétiques nouveau droits, à venir, mais pas dans le droit.

La lutte continue, ne nous égarons pas!

28/12/2013, 16:46 | Par Chouette59 en réponse au commentaire de whisky le 28/12/2013 à 16:04

Je dirais sur de futures nouvelles lois mais pas dans la loi actuelle. Ne nous égarons pas et restons solidaires avec Mediapart.

28/12/2013, 17:07 | Par speculum speculorum en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 15:56

Les défenseurs de Cahuzac, après avoir macéré dans leur aigreur, ne désarment donc pas.

Votre prise de position valide implicitement -et involontairement?- les légitimes soupçons de vengeance de la part de Bercy émis par Mediapart.

28/12/2013, 17:46 | Par Quoique en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 15:56

Rappelons aussi que, dans un geste d'orgueil, Mediapart a refusé toute subvention

Mais ce n'était pas par orgueil, c'était par choix d'indépendance, voir l'état suiviste le majorité des médias subventionnés ou possédés par des patrons qui de ce fait ont tous les droits, voir comment un Bergé peut sermonner ses employés du Monde, comment un Perdiel peut asservir Rue89, comment un Rothschild peut garder son petit Demorand alors que la majorité des journalistes de Libé n'en veut plus !

28/12/2013, 21:16 | Par peneloppe en réponse au commentaire de Quoique le 28/12/2013 à 17:46

Il n'y a pas de rapport a établir entre une subvention publique et l'appartenance a une personne ou un groupe prive, sauf a mélanger les genres pour mieux ajouter a la confusion. 

Et puisqu'on convoque ici, La Boetie, la les animaux de la jungle, on ne peut que rappeler ces mots de Camus, l'un des inspirateurs de Mediapart :

"Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde" 

 

28/12/2013, 22:45 | Par noelmarchal en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 15:56

-Pas du tout d'accord avec les légalistes de service:

La tva est déclarative et l'entreprise choisi unilatéralement le taux qu'elle applique, charge à elle de prouver postérieurement la validité de son choix (problème récurrent de certains travaux du bâtiment).

Quand un syndicat professionnel déclare publiquement qu'il applique un certain taux de tva, qu'il est soutenu dans son choix par l'ensemble de ses interlocuteurs, que les services fiscaux n'agissent pas , de ce fait, pendant des années, il y a moratoire de fait.

La notification directe du redressement (+manquement délibéré) est constitutif d'un traitement discriminatoire.

Mais c'est, en dernier lieu, aux juges de juger ce type de litiges (dans deux ou trois ans), donc , pas de panique!

28/12/2013, 22:55 | Par utopart en réponse au commentaire de noelmarchal le 28/12/2013 à 22:45

Merci de préciser "pas de panique"

Ce qui me gène dans cet appel à la mobilisation et dans la dramatisation de la situation, c'est que tout dirigeant d'entreprise, tout conseiller fiscal, sait cela, et que Médiapart fait monter la mayonnaise pour se faire passer pour plus victime que ce qu'il est réellement.

Et en appelle à ses abonnés, en basant cet appel sur leur ignorance dans ce domaine et sur leur amour exacerbé de la liberté d'expression.

Je ressens un vrai malaise et n'accepte pas d'être manipulé aussi grossièrement.

On est encore dans le mépris des cochons de payants.

28/12/2013, 23:31 | Par profil_inactif_527370 en réponse au commentaire de utopart le 28/12/2013 à 22:55

Exactement.

29/12/2013, 10:28 | Par Pourlavenir en réponse au commentaire de utopart le 28/12/2013 à 22:55

Les trolls Utopart, Pénelope... vont à la currée, mais attendez, vous n'avez pas encore tuer l'ours qui sommeille dans l'agneau Mėdiapart.

29/12/2013, 10:44 | Par utopart en réponse au commentaire de Pourlavenir le 29/12/2013 à 10:28

l'agneau Médiapart

C'est à mourir de rire !!!

et vous le bisounours de service, sans aucun doute.

28/12/2013, 23:08 | Par peneloppe en réponse au commentaire de noelmarchal le 28/12/2013 à 22:45

Interessant, votre commentaire : a suivre ...

29/12/2013, 11:10 | Par guydufau en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 15:56

Bézard est rancunier, tandis que JOELMARTIN réagit en concurrent, il défend sa boutique: celle du Canard enchaîné

28/12/2013, 17:16 | Par speculum speculorum

Merci Antoine Perraud pour cette excellente leçon d'histoire naturelle, qui doit certes plus à l'enseignement de Guillemin qu'à celui de Darwin...

A ce titre, permettez-moi une menue critique : non le Clemenceau n'est pas le seul exemple, avant la fin du vingtième siècle, d'animal ayant connu la mutation du régime herbivore au régime carnivore : de telles mutations se comptent malheureusement par dizaines (du lynx aux yeux Briand au chacal Laval, j'en passe et des meilleurs...).

Pour la peine, vous serez puni à recopier quelques pages de "Nationalistes et nationaux" du bon maître franco-suisse...

28/12/2013, 17:37 | Par Aspasie 69

Entièrement d'accord mais après  que fait-on pour suaver NOTRE Médiapart???

28/12/2013, 20:54 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Aspasie 69 le 28/12/2013 à 17:37

Tout à fait d'accord pour sauver Médiapart mais votre néologisme "suaver" doit être plutôt ce que souhaiteraient les pouvoirs (politiques, économiques etc.) pour Médiapart... Clin d'œil

28/12/2013, 17:47 | Par Quoique

 @Antoine Perraud,

Je ne suis pas sûr qu'il faille focaliser sur les seuls Mr Bézard et la haute administration de Bercy, ce château-fort des temps modernes.

Il faut voir ausi du côté de ceux qui, les yeux pleins de larmes de crocodiles et la bouche pleine de mots de compassion, sont trop heureux de voir MdP dans la nasse.

Des ceux qui ne se trouvent pas qu'à droite. Qui ne se trouvent pas que dans les palais ministériels, on en voit aussi chez vos confrères, jaloux de l'ombre que leur fait MdP et agacés de devoir le suivre sur des dossiers où ils ne seraient jamais allés d'eux-mêmes.

 

PS Au fait, Monsieur Perraud, quid du blocage de votre MP à mon encontre ?

28/12/2013, 17:49 | Par Aspasie 69

J'ai écrit mon précédent commentaire avant d'avoir regardé la video: quelle merveille d'inventivité, quelle ingéniosité; il faudrait passer cette video à la TV

 

Alors, vite tuons ce dangeraux animal : pour protéger cepacifique plenel!

 

Mais COMMENT??

28/12/2013, 17:56 | Par Aspasie 69

Criant Sus au bézard!

28/12/2013, 20:52 | Par Leg

publication au journal officiel du 1er fevrier 2011 suite a une question erite de 2010

(la totale dispo ici: http://questions.assemblee-nationale.fr/q13/13-92052QE.htm)

Conformément au droit communautaire, les ventes de journaux et de publications périodiques sont soumises au taux de 2,10 % de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en application de l'article 298 septies du code général des impôts (CGI) s'ils remplissent les conditions prévues par les articles 72 et 73 de l'annexe III au CGI qui précisent notamment qu'ils doivent porter l'indication du nom et du domicile de l'imprimeur. Ainsi, seule la presse papier peut bénéficier du taux réduit. À cet égard, l'article 98 de la directive précitée prévoit que les taux réduits de TVA ne sont pas applicables aux services fournis par voie électronique. Tel est notamment le cas de la mise à disposition de journaux et périodiques sous la forme de fichiers téléchargeables sur Internet. Par conséquent, il n'est pas possible actuellement d'appliquer le taux réduit à la presse en ligne sans modification à l'unanimité des règles communautaires.

Comment a pres cela pretendre s'appliquer en tant que MDP un taux de 2% et apres crier au complot quand on se prends un redressement

Cité aussi par l'express:

Le site d'information locale le Dijonscope a fait l'objet d'un redressement fiscal, et il n'est pas le seul. "Nous devons plusieurs centaines de milliers d'euros, et les services de Bercy en font une affaire de principe, révèle Daniel Schneidermann, fondateur d'Arrêt sur images. En cas de recouvrement, nous devrions mettre la clef sous la porte. Il est étonnant que Mediapart, lui, y échappe. Mais sans doute crierait-on au scandale..." 

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/medias/mediapart-d-ombre-et-de-lumiere_1293219.html#30h8MR0ovxTqY10j.99

Voila Mediapart n'y echappe pas et a en plus les moyens de payer son amende...

Allez vous tuer votre reputation deontologique par cupidité ?

 

29/12/2013, 18:23 | Par franchise en réponse au commentaire de Leg le 28/12/2013 à 20:52

oui mais c'était en 2011, mais depuis l'information numérique a pris de l'ampleur, il faudrait

revoir cette loi.

28/12/2013, 18:59 | Par Alain Montfort

Oui bien sûr, la video pour exprimer sa colère mais la charge me semble trop directe, trop lourde : les carnassiers vont s'en gausser en s'appuyant sur le code des impôts. La loi de la jungle il y a déjà longtemps qu'ils l'ont imposée dans le monde. En France on a eu l'état RPR, l'état UMP(le même)  et l'état PS, tous des carnassiers : dénonçons, dénonçons sans aller chercher des allégories, c'est le travail des medias : dire les choses telles qu'elles sont, c'est pour cela que nous soutiendrons MDP.

28/12/2013, 19:14 | Par utopart

Je suis étonné que les actionnaires de Médiapart et surtout les experts comptables et commissaires aux comptes chargés de les établir et de les valider, au regard des règles de TVA applicables, n'aient pas provisionné les sommes dues  et n'aient pas exigé de les mettre sur un compte bloqué.

Il me semble que c'est une faute grave de gestion et que crier au meurtre aujourd'hui est une réaction exagérée qui ne peut s'expliquer que par la nécessité d'entretenir un buzz permanent nécessaire au succès  et à la perennité de Médiapart. 

Les actionnaires étaient sûrement au courant et avaient accepté ce vrai risque. Il se peut même que ce soit un choix délibéré d'une stratégie financière qui leur permettait ainsi, par un abonnement à coût réduit, d'accéder plus rapidement au seuil de rentabilté.

Quant à l'attitude des services fiscaux elle est tout à fait conforme à la façon de traiter tout contribuable, particulier ou entreprise, et s'ils agissaient autrement ils pourraient être suspectés de favoritisme, comme Médiapart sait si bien le faire ressortir quand il s'agit d'arranger les affaires de contribuables proches du pouvoir.

Je crois que ces cris "au meurtre" font partie de l'arsenal des moyens de pression que Médiapart utilise pour obtenir une officialisation de cette TVA à 2,1% et surtout, bénéficier de son effet rétroactif ce qui n'est pas gagné d'avance.

Dans tous les cas, se prétendre assassiné alors que l'on a mis sciemment  la tête sur le billot me paraît plus qu'exagéré.  

28/12/2013, 19:21 | Par arnolds

La théorie de l'initiative solitaire d'un intendant des finances me paraît douteuse : à moins qu'avant d'aller pantoufler dans le privé, cet insubmersible aristocrate de la pensée conforme ne tente un "baroud d'honneur" vengeur et sans risques (bien entendu).

28/12/2013, 20:17 | Par punku

Rien n'empêche les lecteurs d'imprimer les articles. MdP vend donc aussi un journal papier. De même que les lecteurs de certains journaux imprimés ont un accès gratuit au site internet de ces journaux. Quelle est la TVA qui s'applique dans ce cas ? Si vous vendez le papier et donnez l'information, vous êtes taxés à 2.1. Si vous vendez l'information sans le papier, à 19.6. Alors c'est le papier qui est subventionné, pas l'information. C'est en contradiction avec la protection de l'environnement.

28/12/2013, 20:57 | Par René Magniez

> De même que les lecteurs de certains journaux imprimés ont un accès gratuit au site internet de ces journaux.

A partir du moment ou l'accés au site d'un journal est gratuit, il n'y a pas lieu  à perception de TVA.

28/12/2013, 21:04 | Par Pipotin en réponse au commentaire de René Magniez le 28/12/2013 à 20:57

Ah? Parce que vous croyez que les journaux ne récupèrent pas la tva sur les achats effectués pour ces Sites? Donc la tva perçue pour les journaux papier concerne aussi les Sites dont le coût est compris dans la vente du journal. Et c'est sans parler de la pub...

28/12/2013, 23:05 | Par René Magniez en réponse au commentaire de Pipotin le 28/12/2013 à 21:04

> Ah? Parce que vous croyez que les journaux ne récupèrent pas la tva sur les achats effectués pour ces Sites?

De quels achats parlez-vous ?  Si on fait des achats sur un site, ce n'est plus un accés gratuit. Rigolant

28/12/2013, 23:23 | Par Pipotin en réponse au commentaire de René Magniez le 28/12/2013 à 23:05

Ben, quand on ne comprend rien au fonctionnement de la tva, on évite de faire le malin... mais je sais aussi que vous passez votre temps à taper sur le journal, je ne suis donc pas trop surpris par votre fausse innocence.

Comme tout bon comptable le sait (et toute personne qui s'est occupée d'une affaire), la tva payée pour des achats faits par l'entreprise pour les besoins du fonctionnement de celle-ci (matériel informatique, factures diverses et variées, sous-traitants...) est déduite de la tva perçue sur les ventes ou recettes (abonnements, pubs...), la différence est la tva à reverser au Trésor Public. Il arrive même que l'entreprise dispose d'un crédit de tva quand la tva sur les achats et dépenses dépasse celle des recettes (ce qui peut facilement arriver quand la tva sur les dépenses est à 19,6% et celle des recettes à 2,1%).

29/12/2013, 09:40 | Par René Magniez en réponse au commentaire de Pipotin le 28/12/2013 à 23:23

Je sais tout cela, mon bon monsieur. Ou voulez vous en venir ?

28/12/2013, 21:00 | Par Leg

'Le devoir de loyauté s'arrete quand la legalité ou l'ethique s'interposent'

Bruno Bezard (lors de son audition devant l'assemblee nationale)

 

"Ne pas payer ses impôts, chercher à s'y soustraire ou à y échapper, c'est donc faire le choix de la barbarie du chacun pour soi." 

Edwy Plenel

 

MDP doit se ressaisir

28/12/2013, 21:40 | Par Justin Bessou

"...une éxécution se prépare" (Broué),

"Qui veut tuer Médiapart?" (Plenel),

"Le sang de Médiapart" (Perraud):

Voilà trois titres côte à côte de Mdp ce 28 XII à 21 h 30...

 

===

28/12/2013, 21:48 | Par peneloppe en réponse au commentaire de Justin Bessou le 28/12/2013 à 21:40

Il ne manque plus que le parti pris de L Mauduit, pour fermer le cortège de la révolte des actionnaires! 

28/12/2013, 21:51 | Par Leg en réponse au commentaire de peneloppe le 28/12/2013 à 21:48

Propagande et proselytisme...

Va peut etre falloir que cela s'arrete

29/12/2013, 11:42 | Par PierreG68 en réponse au commentaire de Justin Bessou le 28/12/2013 à 21:40

Il en manque un :

Bal tragique à Mediapart. Un mort : Plenel a "suicider" son journal.

30/12/2013, 11:23 | Par LIONEL MUTZENBERG en réponse au commentaire de PierreG68 le 29/12/2013 à 11:42

Merci de nous confirmer le but de la manoeuvre ! Il est vrai que Médiapart, dérange; la droite, puis la gauche, en règle générale, tous les magouilleurs de notre belle République.

Ha ! si Médiapart avait laissé en paix nos bons politiciens, nos bons journalistes, nos bons experts et spécialistes en roues de brouette, que n'aurait il pu prospérer en paix !

Et l'on nous dit, les larmes à l'oeil, que la presse se porte mal, que nos politicards sont de plus en plus méprisés, que les français doute de tout, et de tous. Mais pourqoi donc ?

Ecouter, liser, cette cohorte de biens nantis, qui approuve toutes les saloperies de notre société de castes, et qui dansera, demain, à la lanterne, si le vent tourne.

Ils deviendront plus révolutionnaires, que les révolutionnaires, sans aucun état d'âme. De bons français, comme notre histoire en porte témoignage.

Pas toujours en accord avec les articles de Médiapart, pour autant, ses journalistes délivrent des articles qui font réfléchir...dans tous les sens,  c'est celà, la liberté de la presse !

Merci à eux.

Pour ce qui concerne la commission paritaire des publications et agences de presse, clle-ci  a refusé l'adhésion de Médiapart. Tiens, et pour quelles raisons ?

Appel de cette décision a été fait; quel en a été le résultat ?

28/12/2013, 22:54 | Par JoëlMartin

29/12/2013, 13:20 | Par sherkan en réponse au commentaire de JoëlMartin le 28/12/2013 à 22:54

29/12/2013, 09:38 | Par Cacochyme

Belles métaphores animalières Monsieur Perraud. Mais mon esprit tordu m'incline à voir, dans les mutations que vous décrivez, le Bézard comme une espèce de "Vache folle". 

.LE PRION DE BERCY. (ICI  une version longue)

 

29/12/2013, 10:12 | Par lambert1

Il y a, paraît-il, plus de 80 000 abonnés à Médiapart et seulement 18 000 signatures pour protester!

Quant aux brebis qui trouvent que le fisc fait son travail, on pourrait leur demander pourquoi il a attendu si longtemps, pourquoi il ne rend pas publique la liste des évadés fiscaux qui leur a été remise et pourquoi il y en a toujours autant bénéficiant d'une impunité totale ou des arrangements et pourquoi ces arrangements ne s'appliquent pas à leur journal préféré. Mais les brebis ne se posent jamais de questions, c'est ce qui les rend bienheureuses.

29/12/2013, 10:16 | Par Bernard Leon

… En 1945, le gouvernement cherchait à domestiquer la presse en jouant sur les quotas du papier. En 2013, il joue sur les finasseries fiscales pour assommer la presse indépendante qui se développe sur les technologies de l’internet…

Le Président précédent, ou ses ministres, s’en prenaient à la presse en instrumentalisant la police ou la justice.

Le Président actuel, ou ses ministres, de façon plus insidieuse, instrumentalisent le fisc.

… En 1945, Camus avait encore au coeur un espoir d’une presse libre, qu’il perdra plus tard. En 2014, quel espoir nous restera-t-il, si nous laissons le peu de presse vraiment libre qui nous reste, se faire assassiner au coin d’un couloir de Bercy, comme au coin d’une rue ukrainienne ou moscovite.

Voir mon article sur mon blog  http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-leon/281213/mediapart-attaque-liberte-citoyenne-menacee

 

29/12/2013, 12:13 | Par Christ. LM

Stéphane M est en berne ...hihi ! Qu'en pense-t-il de ce ... billet doux ?

J'ai pour lui  , pour son retour de messe ou de sieste ,  la recette du philtre d'amour . Il y en a deux , comme dans une valse : 

http://www.plurielles.fr/recettes-cuisine/fiche-pratique/saint-valentin-la-recette-du-philtre-d-amour-inratable-7819370-402.html      

                                                                   ou 

 

" les effets en cas d'erreurs peuvent être néfastes !" Toujours bien doser l'alcool de foin sinon ça va te baiser , pour parler bien !

Allez bonne journée et bon appétit puisque c'est l'heure !

Avril-et-le-philtre-d-amour.jpg

 

29/12/2013, 15:28 | Par JoëlMartin

La complotite aiguë fait rage sur certains billets.

Le "Pouvoir" veut tuer Mediapart.

Les technocrates de Bercy traquent le journalisme participatif et veulent saigner à blanc cet organe de presse si gênant.

Que fait la police ?

Pourtant, Mediapart n'a fait que s'appliquer à lui-même un taux de TVA auquel il estime avoir droit.

Malheureusement, les textes de loi sont contre Mediapart.

Tout le monde il est contre Mediapaaaaart !

Bouououh !

C'est rien que des méchants pervers technocrates vendus aux...

A qui, au fait ?

Allez, bon réveillon quand même.

29/12/2013, 21:22 | Par Laurent Périssoud

Sur le fond, s'il est pour le moins surprenant que ce contrôle fiscal intervienne aujourd'hui, je me demande pour ma part la raison pour laquelle il n'est pas intervenu non pas plus tard, mais plus tôt, comme ce fut manifestement le cas pour certains de vos confrères.

Oui, c'est finalement la seule question que j'aurais envie de poser à l'administration fiscale, car pour le reste, il me semble qu'elle ne fait là qu'appliquer la loi fiscale. Et comme elle le fait avec un certain retard, j'imagine d'autant moins que vous n'ayez pas eu le temps de vous y préparer, et encore moins que vous puissiez être surpris...

Alors, c'est vrai que cette différence de taux en votre défaveur avec la presse papier est tout à fait critiquable, inéquitable, voire carrément indéfendable. Mais, dans ce cas, pourquoi semblez-vous vous acharner davantage sur ceux qui sont en charge d'appliquer la loi plutôt que sur ceux qui la font et peuvent la modifier (et n'ont rien fait, et ne font toujours rien en dehors des discours...) ? Bref, il me semble que vous vous trompez d'adversaire, au surplus avec excès et au risque de rendre par là même cette démarche insignifiante, voire contre-productive...

 

29/12/2013, 22:33 | Par Lepeuple 74

HUMANISONS LE TEMPS SANS SANG, COMTE DE PARRAUD (1)

Avant de faire le sot* en 14/17, ce 29/12/13, je viens régler des comptes* 2013, comte de Parraud (Littérature, Histoire, Culture, etc...) ...A juste titre, je me suis fait moquer* d'avoir annoncé un...Jeu à votre attention, sans jamais le produire cet été. C'est que vos carni et herbi forts étaient des Papes François auprès de dizaines d'abonnés de notre journal préféré qui ne connaissaient pas encore BezarT. Le voici, tandis que "je suis un voyou" épuisé de retaper ce commentaire pour la seconde fois de la journée. Jeu kon*, mais pas méchant. Un peu facile pour vous, spécialiste d'Histoire, tellement avenant !

 

Voici les 20 noms, en ordre de classement effectué par les lecteurs d'Historia :

1 Napoléon Ier - 2 de Gaulle - 3 Louis XIV - 4 Charlemagne - 5 Henri IV,

6 Richelieu - 7 François Ier - 8 Clémenceau - 9 Jeanne d'Arc - 10 Napoléon III,

11 Clovis - 12 Saint-Louis - 13 Jean Moulin - 14 Hughes Capet - 15 C. de Médicis,

16 Robespierre - 17 Jules Ferry - 18 Jean Jaurès - 19 Vercingétorix - 20 Mitterrand

 

Source : "Au printemps dernier", vous publiâtes un billet qui évoquait une presse mangeuse d'Histoire ancienne, voire très ancienne, citant (seoo) Le Nouvel Obs. et Le Point*. Beaucoup s'en souviennent parce que l'Histoire a beaucoup de fans et aussi parce que vous fûtes un videur effréné (!), stoppant sec un laissé/scotché qui vous déplaisait et  arrêtant aussi (ainsi) vos réponses peu amènes....On se calme...

L'histoire d'Historia : Voyant en vitrine, à la même époque d'avril,  Historia...qui sur sa couverture affichait 20 " photomatons ( voir la liste épinglée ci-dessus) avec promesse de sondage à l'intérieur (oui, derrière un affreux édito). Un sondage qui demandait de classer de 1 à 20 ces 20 personnages (retenus parmi 100 je crois, seoo). Personnages qui vous propose un survol de plus de 2000 ans d'Histoire de France de Vercingétorix à Mitterrand (les 2  cancres d'ailleurs). Jeu par lequel vous brillerez  Antoine Parraud car ce Jeu vous propose des questions pas évidentes et peut-être des débats (sans sang chez MDP et des retrouvailles de nouvelle Bonne Année.(stop à celui qui vous destinait l'Antoine de Brel, chut, c'était MôâH...le voyou de lesage.

- quel serait votre propre classement ?

- combien de personnages ont vécu tout ou partie de leur vie sous la Républeque (naissance en 1792) ?

- votre point* de vue sur une telle initiative (groupée avec d'autres ?)

- et puis, pleine actualité avec votre excellente vidéo : Carni ou Herbi nos prestigieux concurrents. 

Sachant que les étoiles * étaient accolées à des mots possédant 1 ou plusieurs homonymes.

On verra ci-dessous les contretemps horribles survenus à ce long commentaire qui comprend 2 parties. J'étais heureux d'avoir bouclé autour de 13 H30.

J'enregistre, passe un commentaire de ce 1 et bonne nuit.

Réponse : on attend un conte Antoine. En tous cas, comment faîtes-vous ? Les gauches adroites dominent l'Histoire et sont mieux armés pour la Paix et le SEL 

29/12/2013, 23:24 | Par Lepeuple 74

intermêde' alors !

Aïe ! Des fautes d'orthographe, dand de simples accords. Je vais en choisir un :"Pour le plaisir", Les gauches adroites dominent l'Histoire et sont mieux armées pour la...Paix et le SEL.

(Tout le monde peut poser des questions et surtout l'Invité (je me prépare une bassine d'humour "Antoine". bien fête). Autre gage pour les personnages proposent

Lemêdalors C'est d'avoir été bloqué toute l'après-midi !!!Marre...

Avec : <<Petit problème - Google Chrome n'est pas parvenu à accéder à la page blogs.médiapart.fr >>

<<Accédez à une copie cache de la page blogs......./Antoine...etc excès tristes, même si matos et moi sommes niveaux bas>>

Google Chrome n'est pas parvenu à accéder ...Machin.

Il arriva un temps où j'étais plus nul et où j'avais acquis ...moins d'emmer...!!!

Ce jour, non seulement, ai tout perdu de la frappe mais flingué du principal

A 14 h avec ce que j'avais écrit le matin en 2 h sur papier, en 2) de ce commentaire, s'il sort, je sors et aussi je participe avec des contacts très participatifs dont un engagement non tenu...Et puis y'a aussi Plenel é Broué é Antoine et Nous 

Le tout à 48 h du 1/1/14 :  bon nuit 

Il était une fois une Maison qui possédait une belle marge ou marche de progrès...

...... 

30/12/2013, 11:37 | Par JoëlMartin

J'invite les gens à lire, méditer et commenter mon nouveau billet :

http://blogs.mediapart.fr/blog/joelmartin/301213/lettre-ouverte-michel-broue-et-par-ricochet-edwy-plenel

Et Perraud par ricochet secondaire...

30/12/2013, 12:43 | Par Lepeuple 74

HUMANISONS LE TEMPS SANS SANG : CONTE DE PERRAUD (2/1)°°

 Vidéo des Bêtes. Hue men et vous-men ! Nous allons peut-être vers un joli conte !

Hier matin 29, j'ai mis du fouillis, avec un f comme faute(s) et gribouillé des vers* qui concernent simplement notre république sur 250 ans : de 1764 (: Rousseau, Voltaire,...Marie Leszczynska convergent) à 2014)...

..." Le ruisseau, c'est Rousseau, Rousseau et Les Lumières,

"La rivière, Robespierre, rapporta le t.rousseau,

" Napoléon-Trousseaux, fit grandir la Rivière,

" Permettant aux esprits, de garder le plus beau !

" Car après Waterloo, et encor' quelques rois,

" l'Humain des Sieurs Lumières, Mil Huit Cent Quarant' Huit, 

" Viendre ressusciter, le Peuple faisant Lois,

" Recréant République, qui... rechuta trop vite !

..." Un guerrier vaniteux, durant deux fois vingt ans,

" S'était bien entrainé, pour rejouer Tonton,

" Et Napoléon III, du pouvoir s'emparant,

" Allait tuer l'Esprit des Utopistes bons !

" Un Homme s'y opposa, et s'exila en Îles,

" Il était , "l'Ecritvainct"*, Monsieur Victor Hugo !*

" Qui nargua l'empereur, durant tout son Exil,

" Et revint* en vainqueur**, quand chuta le Nabot !

" Lorsqu' Hugo disparut, la IIIè République,

" Depuis six ans déjà, tournait à plein régime,

" Et conserva ce rythme, trouvant dans son public,

" Un Jaurès exposant, le Mieux de l'humanisme. 

Derniers contretemps supportables...

Avec Antoine, je "pars au" casse-pipe" et il perd au Jeu du je ? L'important serait de participer et de débattre proprement, pour être "vastement" soudés face à l'adversité Financière, par exemple...En général et en particulier !

Mais zut on est le 30 et non plus le 29. Alors communications mixées pour le bon passage d'un grand pont...  

 Lepage Bernard(o)

sr

30/12/2013, 15:49 | Par JoëlMartin

Arrêtons ce mélo ridicule et fallacieux !

Mediapart n'est pas à sauver vu que le seul danger qu'il court est d'avoir à régler son ardoise au fisc.

Et il a les sous, les actionnaires et les abonnés qu'il faut pour ça.

Je suis prêt pour ma part à payer mon abonnement 15 % plus cher ce qui équivaudra à me priver de deux bouteilles de gigondas par an.

Cela ne mettra pas mon existence en danger...

Peut-être même au contraire.

PS - Je me doute bien que les vaillants pourfendeurs du fisc liberticide, et signataires de frémissantes pétitions sont prêts, comme moi, à mettre leurs actes en harmonie avec leurs signature en s'engageant à mettre dans la cagnotte de notre site l'équivalent de deux bouteilles de gigondas ou de deux paquets de cigarettes par an.

Chiche ?

31/12/2013, 01:54 | Par Pascal Maillard en réponse au commentaire de JoëlMartin le 30/12/2013 à 15:49

01/01/2014, 11:54 | Par Jean-Louis BACQUÉ en réponse au commentaire de JoëlMartin le 30/12/2013 à 15:49

Pourquoi pas ?

Mais la question sous jacente, révélée par l'affaire Cahuzac est: Qui contrôle Bercy ? et comment ?

Une autre question: comment le suffrage universel [un(e) citoyen(ne) - une voix] est-il détourné, corrompu, par le découpage électoral et les modes d'élection dont le but est de déposséder les citoyens du pouvoir par un système de délégations de pouvoir, et non par une représentation des citoyens.

La République reste à construire et sa devise ne devra plus être: "Tricherie, Mensonge, Corruption(s), Cynisme et .....Bonne Conscience".

30/12/2013, 22:47 | Par L'EFFRONTÉ

31/12/2013, 00:23 | Par Vancouver

Incroyable Inoui Extraordinaire Film de Georges Franju que je ne connaissais pas...Merci ...

31/12/2013, 14:45 | Par Lepeuple 74

Les derniers seront les premiers : titre-bateau retenu pour ce 2è commentaire de ce 31.

Le premier était pour un voeu en direction de Vingtras :<<que son film 1975 intitulé Dreyfus ou l'intolérable vérité (Prix Méliès), soit diffusé dans l'an qui vient>>. Cinéma, vous avez dit cinéma, au sens propre, et là un 2è voeu se prépare, avec le même cri du coeur que celui de l'Historien. 

- Bonjour Bérangère Bonvoisin : comment ne pas foncer sur l'Effronté (triple 0, sur ses blogs, "effacé"). L'effrontée (1985), avec Charlotte Gainsbourg (que...j'avais voulu voir)...

Il n'est plus temps d'étaler à 10 h du 1er/1/14 : et de citer toutes les découvertes et histoires sur Georges Franju  ou Olphus, mais à partir d'une thématique de l'Effronté 

<<Nous lutterons avec MDP, pour la Vérité>>, à l'instar des 100 000 lettres (CdC :

Cri du Coeur (ter*) : de Pascal Maillard 

Moins cinéma vrai : mais qui positive quelque part, la double intervention dans le Jeu lancé avec retard par MôâH, en direction d'Antoine Perraud, de Joël Martin.

La loi, c'es la Loi si elle est juste. Si non, ce ne peut pas être la Loi...(truk à voir citoyens volontaires : ne forcer personne)

à Joël : (positif: c'est que vous et presque tout l'monde, vous conjuguez je paierai pour pallier cette erreur). ...Personne ne fait pas d'erreurs. 

En ce qui concerne le Jeu proposé à Antoine Perraud, je voudrais signaler que la forme n'a pas été au rendez-vous : ce n'est pas le jour, si c'est encore l'année....

Bernard Lepage 

06/01/2014, 12:51 | Par OLChantraine

Le film de Franju est très intéressant. Mais il n'est pas facile de comprendre en quoi il illustre la question du "Sang de Médiapart"...

En effet, si Bercy se paie la peau de Médiapart (dont l'Ours pourtant pourrait avoir plus de longévité qu'on ne le croit à "Anciennement Chez Cahu") ... la métaphore ne fonctionne guère.

Une fois tué, Médiapart sera pour le fisc, comme la Poule aux oeufs d'Or: stérile post mortem.

Le film donc produit bien un effet d'horreur... Mais il est, je crois hors-sujet.
Merci pourtant d'en avoir fourni l'intéresante référence.

L'imagerie est frappante... mais il faut qu'elle frappe juste...

 

 

Newsletter