Lun.
20
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La carte mondiale des coûts d'accès et du débit Internet par pays dans le monde

C'est en lisant le commentaire d'un lecteur sur le blog de Jean-Michel Billaut que j'ai découvert cette carte des coûts et du débit Internet par pays dans le monde. Vous pouvez retrouver l'article qui traite ce sujet ici.

 

A l'heure où notre pays envisage de trancher la question du déploiement de la fibre optique sur tout notre territoire, cette information apporte un vrai éclairage sur notre position mondiale par rapport au reste du monde.

 

On constate et observe que nous sommes quand même des nantis en France en terme de coûts et débits Internet en comparaison avec les autres ! Nous sommes tout de même classés cinquième, juste derrière les Suédois. Enfin il est très intéressant de regarder où se situent les USA ou les Anglais ou encore les Allemands. Ils sont loins !

 

Ce constat doit nous amener à poursuivre notre effort en matière d'Internetisation de notre pays afin de conserver une longueur d'avance sur nos concurrents.

 

 

Tous les commentaires

01/11/2009, 09:29 | Par michbret

En effet. La carte est très instructive. Merci.

01/11/2009, 15:20 | Par ACNM

Tres interessant !

01/11/2009, 21:12 | Par minor swing

j'aimerais connaître les données qui ont été utilisées pour dresser cette carte, ainsi que la méthodologie de l'enquête. En effet, subjectivement, passant de France (région parisienne) en Allemagne (Berlin), j'ai l'impression non pas d'avoir perdu, mais plutôt d'avoir gagné en "débit" (après avoir réussi à me faire connecter, ce qui, je le concède, ne fut pas une mince affaire)

 

tout cela pour tempérer un peu les conclusions autosatisfaites que nos industriels et notre gouvernement pourrait tirer de cette jolie carte...

(et sans même évoquer le cas des départements du centre da la France, véritables sinistrés internet ; en 1950 ou en 1970, "l'internetisation" du pays aurait été confiée à l'Etat, alors que les travaux dans ce domaine sont maintenant peu ou prou soumis à la logique de la rentabilité privée...

 

bib'

 

01/11/2009, 22:48 | Par POJ en réponse au commentaire de minor swing le 01/11/2009 à 21:12

J'ai l'expérience contraire pour l'Europe. En revanche, je suis surpris pour les USA. Je n'ai pas constaté une telle différence. Pour l'internet en France, il ne faut pas trop se gargariser. Il n'est pas besoin d'aller se perdre à la campagne pour en mesurer les limites. On tombe dans le service minimum dès qu'on sort d'un grand centre urbain (rentable).

04/11/2009, 14:15 | Par bd plus en réponse au commentaire de POJ le 01/11/2009 à 22:48

@ POJ

 

Ca dépend de votre expérience aux USA soit le ou les endroits où vous êtes allés. Mais là-bas de part l'immensité du territoire il y a d'énormes disparités et fractures selon les Etats ou villes ou zones ! Et j'ajoute que les côuts d'accès à Internet sont beaucoup plus chers qu'en France et les offres de débits sont très disparates et je ne parle même pas de la QoS (i.e. qualité de service).

Par exemple en Californie si vous venez de vous faire construire une maison dans une zone isolée et que vous souhaitez une ligne télécom : vous devrez débourser au minimum 15000 dollars (oui oui vous m'avez bien lu) plus ensuite les coûts d'abonnements à votre ISP local. Je vous garantis qu'en matière d'infrastructures d'énergie ou télécoms ou de transport on imagine pas la chance que l'on a en France en comparaison avec les USA !

 

Bien à vous.

04/11/2009, 14:00 | Par bd plus en réponse au commentaire de minor swing le 01/11/2009 à 21:12

@ bibliophylos

 

Les données qu'ils ont exploité sont mentionnées sur la carte. J'ajoute qu'elles sont accessibles et publiques grâce à votre navigateur. Clin d'oeil

Sources :

- OCDE

- Internet World Stats

- ITIF

 

Cette carte n'est qu'une représentation subjective et tendancieuse. Donc gares bien entendu aux conclusions un peu trop hâtives ! Néanmoins, il en ressort quelques vérités.

 

Le très haut débit est bel et bien une réalité en Asie (au Japon et en Corée), dans les pays du Nord (en Finlande et Suède) et aussi en France. Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas en France de fracture numérique ou de discriminations. Bien sûr que des disparités géographiques subsistent en matière de niveau de débit ! Il faut justement que le gouvernement consacre une part importante du grand emprunt 2010 pour accélérer le développement du très haut débit (i.e. la fibre) en France et par là même occasion maintenir la France dans le peloton de tête !

 

Sinon les coûts d'accès Internet exprimés sur la carte sont plus représentatifs qu'exactes. Car si on prend par exemple le débit moyen des abonnés français il se situe plus entre 512kbps et 2Mbps. Car les 18Mbps indiqués sur la carte représentent plus une moyenne de l'offre commerciale proposée en France que les débits réels des utilisateurs.

 

Enfin si vous comparez votre statut d'abonné avec cette carte forcément selon les situations individuelles de chacun vous y verrez tout et son contraire.

 

Bien à vous.

01/11/2009, 23:25 | Par discret

intéressant, merci

discret

02/11/2009, 08:48 | Par bulgroz

C'est surprenant! Les données sont totalement discordantes avec les celles présentées sur Speedtest.net, où la France pointe en 23ème position pour le débit descendant et 37ème pour l'ascendant. Ce classement ne tient pas compte des capacités de transfert des Centres de Recherche, Ecoles et Universités, où le débit, distribué par fibre optique, est particulièrement élevé. Si elles avaient été prises en compte, peut-être ce classement aurait-il été considérablement amélioré, mais dans ne serait-ce pas l'arbre qui cache la forêt?

Donc pas de cocorico, mais des efforts à consentir pour réduire les inégalités de débit.

04/11/2009, 14:46 | Par bd plus en réponse au commentaire de bulgroz le 02/11/2009 à 08:48

@ bulgroz

 

Comme je le précisais dans mes précédentes réponses il ne faut pas bien entendu tirer des conclusions un peu trop hâtives en examinant cette carte.

 

Cette carte a au moins le mérite de mettre en lumière les différences entre certaines zones en matière de coûts et de débits. Mais je le répéte les chiffres mentionnés sont à relativiser et surtout il faut les comparer avec d'autres sources.

 

A propos de Speedtest, il faut faire attention avec les chiffres et résultats que vous offre ce service. Je m'explique : Speedtest permet à n'importe qui soit un particulier ou n'importe quel type d'entité de tester sa connexion Internet. C'est à dire que vous pouvez effectuer un test de vitesse de votre connexion Internet entre votre machine et un des serveurs qu'ils vous proposent. Cela veut dire que le résultat que vous obtenez dépend de beaucoup de paramètres : la configuration de votre machine, votre bande passante, la latence ou lag, la configuration du serveur sur lequel vous vous connectez, etcetera. En résumé, Speedtest c'est bien pour tester sa vitesse de connexion Internet mais les données statistiques ne permettent pas à mon humble avis de se faire une idée réaliste de l'état du débit Internet d'un pays.

 

Si vous souhaitez faire de vrais tests de votre vitesse de connexion Internet je ne peux que vous recommander d'utiliser Iperf ou en français ici.

 

Bien à vous

Newsletter