Lun.
28
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Israël : des extrémistes français pour aider comme à Vichy

Voilà comment 55 citoyens français connus pour leur violence vont pouvoir toiser des Palestiniens depuis des colonies juives, après avoir quitté discrètement l'Hexagone

*******************

Israël : des extrémistes français pour aider comme à Vichy
#Israël : des extrémistes français pour aider comme à Vichy
#Israel: of the French extremists to help as in Vichy
keywords :DCRI, diplomatie, extrême-droite, Israël, juifs, onu, Palestine, Faits-divers, Médias
, Politique
*******************
publié sur : mediapart, lenouvelobs, lepost
durée de vie : ok, ok, ???
*******************
Israël : des extrémistes français en renfort auprès des colons juifs Par Augustin Scalbert | Rue89 | 15/09/2011 | 12H02



Issue d'une mouvance « terroriste » selon Israël, la Ligue de défense juive sera en Palestine pendant une semaine cruciale à l'ONU.

Baruch Marzel, chef de file de la mouvance Kach, célébré par des partisans en septembre 1994 en Israël (Havakuk Lvison/Reuters).

<<

Expérience militaire requise, la semaine prochaine en Cisjordanie, pour une cinquantaine de membres de la Ligue de défense juive, pendant que Mahmoud Abbas déposera au siège des Nations unies la demande de reconnaissance d'un Etat palestinien.

Difficile d'obtenir une réaction officielle française sur cette expédition controversée en Israël, mais pas ici. Une porte-parole du Quai d'Orsay, qui suit la région, ne « conna[ît] pas » la Ligue de défense juive. L'ambassade de France à Tel-Aviv rappelle simplement que l'on « dissuade nos ressortissants de se livrer à toute provocation ».

Au ministère de l'Intérieur, dont la DCRI suit les organisations extrémistes, « le sujet est confidentiel ». Voilà comment 55 citoyens français connus pour leur violence vont pouvoir toiser des Palestiniens depuis des colonies juives, après avoir quitté discrètement l'Hexagone.

>>

@ article complet @rue89

 

 

Tous les commentaires

14/10/2012, 16:02 | Par Vivre est un village

IMPORTANT

Dire régime de Pétain et non plus régime de Vichy

http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/131012/une-nouvelle-proposition-de-loi-pour-cesser-dassocier-vichy-la

A bientôt Super !.

Amitié Étreinte .

17/10/2012, 17:02 | Par Vivre est un village

SCOOP

Hollande insiste pour installer un proche de Sarkozy à Bercy

 - Maëlle Boudet

Réagissez !

Surprise !
Contre l'avis du ministre des Finances et du ministre du Budget, François Hollande a décidé de placer un proche de Nicolas Sarkozy à un poste clé de Bercy... Planet.fr vous raconte tout.

Publicité

CACMSH.ashx?t=1

Depuis l'arrivée de la gauche au pouvoir, plusieurs hauts fonctionnaires proches de Sarkozy avait été priés de quitter leurs fonctions. Tel avait été le cas pour Bernard Squarcini et Frédéric Péchenard dans la police par exemple.
Il paraît donc assez étrange que le sarkozyste Philippe Parini, très proche de l'ancien président, se fasse une place aussi facilement à Bercy, d'autant plus qu'il ne l'occupait pas auparavant. En effet, le 18 septembre dernier, le président de la République a signé le décret officialisant sa nomination en tant que trésorier-payeur général (TPG) de la Paris.
Pourtant, Pierre Moscovici, ministre des Finances, et Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, s'y étaient formellement opposés lorsque Philippe Parini avait, au lendemain de la victoire de la gauche, révélé son intérêt pour le poste. En effet, tout le monde considérait qu'il n'était pas très raisonnable de lui confier la comptabilité et toutes les opérations financières concernant la ville de Paris.
Contre l'avis de ses ministres
Mais François Hollande n'en a eu que faire. Alors qu'en règle générale, la commission administrative paritaire de Bercy est consultée pour avis dans ce genre de nomination, François Hollande a préféré sauter cette étape, et nommer Philippe Parini.
La vraie question reste alors de savoir pourquoi ? De nombreuses hypothèses sont possibles... Nicolas Sarkozy a peut-être envoyé des gens négocier cette nomination auprès de François Hollande ? Il s'agit peut-être d'un accord en vue des prochaines élections municipales ?
Personne n'a encore réellement la réponse, mais l'association des trésoriers-payeurs généraux, intriguée par cette nomination, ne compte pas en rester là, et pense déjà à déposer un recours.
© Alix Guigon / AFP

Newsletter