Dim.
26
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Artaud et l'envoûtement occidental

neyrat_big.jpgRencontre radiophonique avec Frédéric Neyrat sous la pluie et les cygnes sauvages.
«Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d'envoûtements concertés et calculés» nous dit Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ?
La folie d'Artaud serait entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Elle s'exprime là où l'«Occident» a toujours refusé de s'exprimer sur lui-même - à moins qu'il n'en ait jamais été capable.


L'envoûtement est un nom qui vient à la place de l'impensé occidental. L'impensé colonial.
L'impensé du rapport entre Dieu, la techno-science et le capitalisme. L'impensé qui empêche de vivre et donne faim. L'impensé du corps auquel on fabrique une âme. On dira pourtant que l'on sait pertinemment aujourd'hui ce que sont le colonialisme et le post-colonialisme, le monothéisme, la Big Science et le capitalisme.
Mais si l'on sait, nous dit Artaud, alors c'est pire. C'est qu'on ne veut vraiment rien changer et qu'on se veut du mal. L'impensé serait-il ce que nous savons le plus ? Il y a de quoi parler... d'envoûtement.
Il s'agirait de "crever la Croix", pour élaborer de nouveaux croisements. La tâche est éminemment bio-cosmo-politique.
Faire l'immanence... consisterait à inventer des assemblées composites qui ne se résignent ni à la pulvérisation postmoderne, ni à la solution du "retour" au Grand Un : des "collectifs asymétriques de la Terre" qui n'indemniseraient plus une région intouchable de l'être.

Durée : 100 min.
Réalisation Intercessions


Pour podcaster l'émission : webradio A Bout de Souffle

Tous les commentaires

03/07/2010, 11:36 | Par hêtre

A bout de souffle,

Autodévoration de la domination occidentale.

03/07/2010, 12:17 | Par Bernard Colin

C'est le lien formel et ontologique entre inconscient et société! Terriblement tenace. Comme un noyau indestructible de mort !

Puissant billet !

03/07/2010, 12:25 | Par hêtre

A bout de souffle,

Artaud le motmot est sorti de sa cachette pour bégayer le monde.

Par ricochet, jusqu'à aujourdhui.

Newsletter