Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Outreau, la promesse non tenue de Nicolas Sarkozy faite à Chérif DELAY : quelle est la valeur des enfants victimes?

Outreau, la promesse non tenue de Nicolas Sarkozy faite à Chérif DELAY : un enfant victime aurait-il moins de valeur qu'un adulte acquitté ?

outreau-sarkozy-pr-ecirc-t-agrave-recevo

Les acquittés de l'affaire d'Outreau avaient été invités en grandes pompes à l'Élysée par Dominique Perben peu après leur acquittement, Jacques Chirac Président de la République, leur avait présenté ses excuses par un courrier individuel et personnalisé, Yves Bot Procureur leur avait exprimé ses regrets ( la veille du délibéré ce qui aurait pu lui valoir une lourde peine) , ils avaient été reçus par Pascal Clément garde des sceaux et Dominique de Villepin 1er ministre à Matignon et sur de nombreux plateaux de TV, plusieurs livres et 1 film leur furent consacrés.

Ils reçurent l'empathie de toute la nation après la propagande médiatique orchestrée par les avocats de la défense , ils furent indemnisés de façon faramineuse (entre 250 000 et 350 000 € !) et pour certains ils décrochèrent un emploi qu'ils n'auraient jamais eu s'ils n'avaient pas été un des acquittés, tel que le poste de journaliste de Karine Duchochois qui fait encore grincer quelques dents chez les quelques laborieux étudiants en journalismes qui n'ont eu semblable opportunité , ou le poste spécialement créé pour elle d'Odile Marécaux-Polvèche, infirmière scolaire dans un collège de Bretagne et quand ils passent en correctionnelle comme Daniel Legrand pour trafic de drogue ou les Lavier pour violences habituelles et corruption de mineurs, (on va dire présumés pour la forme) on voit qu'il leur ait manifestement accordé un régime de faveur !

 

Quant aux enfants victimes, outre l'effroyable abomination des viols et tortures endurés, ils ont subi les sarcasmes de Dominique Wiel et ses acolytes pendant le procès (pas très chrétien comme attitude) , les pressions et les vindictes des avocats de la défense, les menaces et les coups de la part de certains inculpés, (ce qui a contraint certains enfants victimes à abandonner leur plainte) , l'omerta la plus totale concernant leur statut de victime, seulement 35 000 € (10 fois moins que certains acquittés) d'indemnisation, le mépris voire les insultes du grand public lobotomisés par des médias au service de la défense, l'abandon de la République concernant leur sort : qui parmi les acteurs de cette gabegie peut me dire ce que sont devenus les enfants victimes de cette affaire ?

 

Qui connait leur parcours, leurs difficultés, leurs nuits, leurs souffrances, leurs chemins de résilience ?

Qui connait leurs visages ?

Qui se soucie de leur quotidien ?

Qui les connait ?

Qui les soutient ?

Qui est capable seulement de les nommer par leurs prénoms ?

 

Chérif a été puni de 6 mois de prison avec sursis pour avoir proféré des menaces de mort à l'encontre de Lavier (alors qu'il aurait été si facile de la part de Lavier de bloquer sa page facebook à la navigation de ce jeune homme ) http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/261211/cherif-delay-le-08-decembre-2011-devant-le-tgi-pour-menaces-de-mort-cont

 

Lavier lui, affiche un sourire narquois quand il apprend que le réquisitoire pour les faits graves qui lui sont reprochés (qu'il nie malgré les preuves irréfragables) se montent à 18 mois avec sursis .

 

2 poids 2 mesures selon que vous êtes acquitté d'Outreau ou victime ?

 

Le dictionnaire français nous rappelle toutefois que le mot innocent est quelque peu différent du mot acquitté.

Bien que je n'ai pas le droit de contester le jugement rendu en appel à Paris, je peux toutefois commenter l'étymologie de ces 2 mots pour en rappeler la nuance. Comme nous l'explique très bien Henri-Hugues ancien président d' Assise à travers un article de Jacques Cuvillier "Quelques réflexions sur l'acquittementhttp://www.village-justice.com/articles/Quelques-reflexions-acquittement,10704.html inévitablement, des coupables sont acquittés.

Wiel qui devrait reprendre quelques passages de la Parole de Dieu qu'il prétend servir, se permet de lancer des accusations graves vis à vis des enfants et des experts, et ce en toute impunité.

Chérif lui, a été briefé et rebriefé afin de ne jamais controverser le jugement publiquement : il lui a été interdit de nommer les 5 violeurs clairement identifiés, qui ne sont pas partis en prison avec les 4 criminels dont Wiel demandait la relaxe ! Dimitri  en a répertorié 7 en plus des 4 incarcérés ! 

 

Je peux supposer que notre Président de la République a actuellement d'autres chats à fouetter que recevoir Chérif comme il le lui avait promis par son courrier du 1er Mars 2011 http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/actualite/elysee.pdf , mais n'est-il pas temps de replacer chacun des protagonistes de cette affaire d'Outreau là où il doit être ?

N'est-il pas temps de laver les victimes des infamies qui, pour les besoins de la défense ont encore ajouté à leur souffrance ?

N'est-il pas temps d'admettre qu'une indécente différence de considération et de traitement entre les enfants victimes et les anciens accusés porte atteinte à l'honneur et au respect que l'on doit aux victimes ?

N'est-il pas temps de réhabiliter les enfants victimes , mais plus encore de leur demander pardon pour les avoir traités de menteurs ?

N'est-il pas temps de décider publiquement que les victimes ont de la valeur, au moins autant que les acquittés ? 

N'est-il pas temps enfin, que Nicolas Sarkozy tienne la promesse faite à Chérif et le reçoive à l’Élysée ? 

 

----------------------------------------------------------------------

A lire:

*Quelques réflexions sur l'acquittement par Jacques Cuvillier:  http://www.village-justice.com/articles/Quelques-reflexions-acquittement,10704.html

*La vérité abusée (en ligne) par Marie-Christine Gryson : http://la-verite-abusee.pagesperso-orange.fr/

Tous les commentaires

03/02/2012, 21:55 | Par marie-christine gryson

J' ai bon espoir !

04/02/2012, 07:22 | Par Caprouille en réponse au commentaire de marie-christine gryson le 03/02/2012 à 21:55

Espoir communiqué Clin d'œil

04/02/2012, 07:58 | Par JNSPQD

Ne pas connaître publiquement les noms de ces enfants, victimes et martyrs, sans doute, je crois que c'est une bonne chose pour eux. Il faut les protéger de la curiosité malsaine d'un certain public déviant comme de la voracité malveillante de certains marchands de papier. Le respect de la vérité, l'aide a apporter à ces enfants n'est pas dans la publicité ni en dévoiler Urbi et Orbi leurs identités.

A mon avis, ce en quoi le public, le citoyen, est concerné et doit s'impliquer et ne pas cesser d'appuyer la recherche de la vérité, c'est de donner tous les moyens à cette recherche sans s'engouffrer personnellement dans de polémiques inutiles dont la plupart du temps ils ne connait que les éléments que les parties adverses, ou les plus forts, veulent laisser filtrer.

04/02/2012, 09:23 | Par Caprouille en réponse au commentaire de JNSPQD le 04/02/2012 à 07:58

Les enfants victimes de cette affaire en sont les grands oubliés. 

Il n'est pas question d'en dévoiler l'identité, simplement se demander s'ils sont rentrés en oubli total , bien englués dans leur indéfectible douleur, non plus liée aux abominations qu'ils ont subies, mais liée au déni de leur douleur, liée à la propagande médiatique orchestrée par les avocats de la défense , avec en chef de ligne Eric Dupont-Morreti, Franck Berton & Consorts. 

Puisqu'il n'y a hélas rien de nouveau sous le soleil, et que ce qui s'est fait se refera, nous pouvons constater dans la façon dont les médias viennent d'aborder l'affaire LAVIER, une répétition de ce qui aurait dû être revu dans l'affaire d'Outreau, c'est à dire, laisser toute la place à la défense au détriment des enfants victimes. Nous avons entendu et re-entendu, lu et relu, vu et re-vu les avocats des LAVIER nous endoctriner avec leurs arguments fallacieux, mais avons-nous seulement pu entendre les 2 avocates des enfants s'exprimer?

Encore une fois, les enfants sont les grands oubliés des médias, du public, alors qu'ils sont au coeur de l'affaire. 

Ceux vers qui notre empathie devrait se porter, ce sont bien les enfants victimes! 

Bonne journée

24/06/2013, 19:42 | Par Caprouille

Nicolas Sarkozy n'a pas tenu sa promesse...

François Hollande a fait pire: non seulement il n'a pas lu le courrier qui lui était adressé par lequel il lui était demandé de recevoir les enfants victimes d'Outreau, mais plus encore, il a déclaré dans sa lettre ne pas pouvoir le faire car il voulait que les affaires de justice restent indépendantes du pouvoir de l'état...

Petit couac: peu après, il a reçu la criminelle Florence Cassez http://www.egaliteetreconciliation.fr/Affaire-Cassez-la-verite-16088.html

Newsletter