Jeu.
23
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L’Égypte : un an de contre-révolution ? (Ière partie)

 

 Depuis un an, les politiques menées par les nouvelles autorités ont été marquées par la répression. Cette répression, et la promotion du retour à l'ordre et à la « stabilité » qui l'a accompagnée, ont touché de manière méthodique tous les secteurs de la population potentiellement dangereux et subversifs, qui avaient notamment pavé la voie au soulèvement de janvier 2011. Frères musulmans, ouvriers, étudiants, militants et médias dissidents, nous reviendrons dans cette première partie d'un série de deux articles sur chacune de ces catégories et la répression à laquelle elle a fait face.



Mohamed Mahmoud III : Ni armée, ni Frères Musulmans, la difficile troisième voie en Egypte

La rue Mohamed Mahmoud, qui part de la place Tahrir et passe près du ministère de l'Intérieur, a vu se dérouler, du 19 au 23 novembre 2011, 4 jours d'affrontements entre des manifestants et les forces de sécurité après que celles-ci aient attaqué un sit-in auquel participaient notamment les familles des martyrs tombées pendant les événements de janvier 2011 demandant que le CSFA, Conseil Suprême des Forces Armées alors au pouvoir, abandonnent ce dernier à une autorité civile. Ces quatre jours d'affrontements ont fait 47 morts et des centaines de blessés.

L’Égypte, nouvelle étape du chemin de croix des réfugiés palestiniens

Depuis quelques jours, les dizaines de corps engloutis par la Méditerranée ont attiré l'attention de la communauté européenne et internationale sur la tragédie des réfugiés qui tentent la traversée de la mer au péril de leur vie dans l'espoir d'en trouver une meilleure, de l'autre côté, en Europe. Cette réalité n'est pourtant pas nouvelle mais, comme bien souvent, seule la mort fait parler d'elle. 

Gaza : récit d’une nuit sous les bombes

La nuit dernière j'ai été à Gaza. 
Partie du Caire tôt dans la matinée avec près de 350 Égyptiens, dans le cadre d’une mission de solidarité visant à briser l’isolement des Palestiniens de Gaza, je suis arrivée en fin d'après-midi au point de passage de Rafah, sur la frontière.

Newsletter