Dim.
21
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

De la médaille, de la dissidence, des papillottes et des lumières... et après?

JO de Pékin : résumons !

 Img214028125_0.jpg

 

 

 

Chine : 100 médailles (51 d'or, 21 d'argent, 28 de bronze), USA : 110 médailles (36 d'or, 38 d'argent, 36 de bronze), RUSSIE :  72 médailles (23 d'or, 21 d'argent, 28 de bronze), Grande bretagne : 47 médailles (19 d'or, 13 d'argent, 15 de bronze), Allemagne : 41 médailles (16 d'or, 10 d'argent, 15 de bronze), Australie : 46 médailles (14 d'or, 15 d'argent, 17 de bronze), France (7 d'or, 16 d'argent, 17 de bronze), Corée du Sud : 31 médailles (13 d'or, 10 d'argent, 8 de bronze), Italie : 28 médailles (8 d'or, 10 d'argent, 10 de bronze), Ukraine : 27 médailles (7 d'or, 5 d'argent, 15 de bronze) Japon : 25 médailles (9 d'or, 6 d'argent, 10 de bronze),   Cuba : 24 médailles (2 d'or, 11 d'argent, 11 de bronze) 

 

plus tard !

 

un joli spectacle en couleurs..... :

 

 

 

 

Photos extraites de  http://www.rage-attitude.com/2008/08/21/pekin-ceremonie-ouverture-photos/

 

plus tard !

 

 

et puis toujours :

 

http://www.rsf.org/article.php3?id_article=28228

 

 :
Reporters sans frontières dénonce les conditions de détention de certains prisonniers d’opinion chinois, qui n’ont pas accès aux soins dont ils ont besoin d’urgence. L’organisation a notamment reçu des informations préoccupantes sur l’état de santé de Huang Qi, Hu Jia et Sun Lin.

 

Huang Qi et Hu Jia

 

 

 

Huang Qi, détenu à Chengdu (capitale du Sichuan) depuis le 10 juin 2008, souffre de violents maux d’estomac et de tête, suite aux mauvais traitements qui lui ont été infligés lors de son incarcération pour “subversion“, de 2000 à 2005. Il est accusé de “possession illégale de secrets d’Etat“ et n’a pas encore pu voir son avocat. Toutes ses demandes de libération pour raison humanitaire ont été rejetées.

Le cyberdissident Hu Jia, détenu à Tianjin (200 km à l’est de Pékin) depuis le 8 mai 2008, est atteint d’une maladie du foie liée à une infection par le virus de l’hépatite B. Il doit suivre un traitement quotidien auquel il n’a pas accès. Il est en danger de mort. Arrêté le 27 décembre 2007 pour “incitation à la subversion au pouvoir de l’Etat“, il a été condamné à trois ans et demi de prison le 3 avril 2008 pour avoir publié sur Internet des informations concernant des affaires d’Etat. Sa femme, Zeng Jinyan, ainsi que leur petite fille de 8 mois, demeurent introuvables depuis le début des Jeux olympiques.

Le journaliste Sun Lin, plus connu sous le pseudonyme Jie Mu, est détenu à Nanjing (est du pays). Depuis qu’il a été battu en prison, sa vue baisse considérablement et il souffre de violents maux de tête. Sa famille a demandé qu’il puisse voir un médecin mais cela lui a été refusé. Arreté le 30 mai 2007, il était un collaborateur régulier du site Internet d’informations Boxun et le fondateur du journal aujourd’hui interdit Da Du Shi. Le 27 juin 2008, il a été condamné à quatre ans de prison pour “possession illégale d’armes“. Sa femme, He Fang, également collaboratrice de Boxun, a été condamnée à une peine de prison avec sursis. Elle a été libérée.

 

 

L'article précise que actuellement, cinquante cyberdissidents et vingt neuf journalistes sont emprisonnés en Chine en raison du travail qu’ils fournissaient. Et oui, il y a les médailles.........................

et le revers des médailles............................

 

 

Tous les commentaires

25/08/2008, 21:29 | Par Epaminondât

Ben oui. J'en dis deux mots aussi chez moi ce soir (sans les belles photos). Vous cherchez toujours le malin génie ?

26/08/2008, 00:01 | Par Christel en réponse au commentaire de Epaminondât le 25/08/2008 à 21:29

Ben, non, en l'occurence je ne crois pas au malin génie, ni au malin, ni au génie !! La je crois qu'il s'agit plus simplement d'oppression....d'Hommes sur d'autres Hommes. Je vais aller voir....effectivement on a eu un peu la même idée sur l'actualité vu que j'ai ecouté moi aussi le discours de Maillé, qui ne pas m'a maillé du tout ....

26/08/2008, 07:39 | Par kairos

kairos Quand on voit ces foules humaines extatiques et ordonnées, on se doute que le sort de l'individu malpensant est des plus compromis... Il est confondant que le cérémonial des jeux s'adapte si bien à tous les régimes, particulièrement à ceux qui aiment l'ordre collectif...

Newsletter