Ven.
19
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Au Théâtre de l'œuvre, le cri de révolte d'une femme, par Haruki Murakami

Entre  « 30/40 », ni star, ni indifférente, elle décline sa vie quotidienne dans un décor abstrait mais simple et utile comme l’est volontiers l’écriture d’Haruki Murakami tirée de l’une de ses nouvelles « Sommeil »*, adaptée élégamment  par Corinne Atlan. Respect de l’extraordinaire sens du détail propre à l’auteur de « Kafka sur le rivage » ** beau roman parmi d’autres de l’écrivain japonais dont circule souvent le nom lors du Nobel et d’autres distinctions…

Le poète Benjamin Fondane retrouvé par Jacques Kraemer

Crier dans le désert, nul ne répond, sauf une petite poignée de public, dans une antique petite salle de peu mais d’un grand charme, avec tout ce que décline la vétusté. Jacques Kraemer, metteur en scène d’un unique acteur, lui, rend hommage à Benjamin Fondane, poète roumain, juif, exilé en France dans les années 30 ; essayiste d’un « Baudelaire face au gouffre », d’un Rimbaud, de poètes français traduits dans sa langue.

Mezzo, 26 novembre, Orchestre national du Capitole (Toulouse)

Tugan Sokhiev et l'ONCTTugan Sokhiev et l'ONCT

Un direct de Mezzo le 26 novembre à 2O H du même Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, un maestro que nous ne connaissons que mal et insuffisamment en région parisienne, qui a pris la succession de Michel Plasson, l’un des grands animateurs de musique française, et surtout celui qui a forgé cet Orchestre au long des années.

Noir ami et ami blanc, la «Mission» de Heiner Muller

1794: la Convention abolit l’esclavage sur les territoires français ; 20 mai 1802, le sinistre Bonaparte, Premier Consul, rétablit l’esclavage selon les lois d’avant 1789. 9 novembre 2014, sur la scène de la Colline, plusieurs envoyés de la Convention découvrent la décision des autorités qui ruinent leur attentive préparation de révolte noire dans une île des Caraïbes pour obtenir la liberté.

Pleyel, Riccardo Muti dirige l'orchestre de Chicago

On l’appellerait volontiers, avec le plus grand respect, « Riccardo Mutin », à la suite de la manière dont il a cloué le bec à un dénommé Silvio Berlusconi, c’était à la Scala de Milan où il fit huer par les spectateurs, sur les échos de « Nabucco », un certain ex-leader populiste, accusé, à juste titre, de détruire les moyens de la culture, tant en Italie qu’en Europe et partout.

Merveilleuse Midori, violoniste japonaise avec piano

© © TIMOTHY GREENFIELD-SANDERS

Violoniste américano/japonaise, formée entre autres, à la Juillard School, après une première carrière d’enfant prodige, reconnue par des maîtres, Isaac Stern, Pinchas  Zukerman, etc., se produit assez fréquemment en France, compositeurs contemporains inclus. Accompagnée d’un pianiste d’origine turque, Özgür Aydin.

Festival d'automne, attention chef d'œuvre

Une perfusion de cultures littéraires, musicales. Incarnée par des acteurs plutôt somptueusement vêtus : crinolines, gilets brodés, chapeaux, etc., parlant souvent dans leurs langues natales, dans un décor exigu, on y pousse sans arrêt des meubles, grande maîtrise de la gestuelle et de l’espace : ce qui entraîne des couples à valser on dirait sauvagement, goulûment.

Hommage du Festival de Lucerne à Claudio Abbado disparu cette saison

Claudio Abbado a créé plusieurs orchestres, spécialement en direction des jeunes musiciens dont le nouvel Orchestre du Festival de Lucerne. Malade depuis plusieurs années, il nous a quittés en 2014 et c’est avec cette dernière phalange et d’autres plus anciennes qu’il a publié divers enregistrements.

Newsletter