Mar.
31
Mar

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pascal Dusapin, nouveau à la Philarmonie

Pascal DusapinPascal Dusapin

Créé ce 31 mars à La Monnaie, l’Opéra de Bruxelles, « Penthesilea », d’après Heinrich von Kleist, est la nouvelle production lyrique de Pascal Dusapin. Lequel en a tiré une « Suite » musicale, « Wenn du dem wind » pour mezzo et orchestre.

POLEMIQUE

                          [asset|aid=444879|format=370_pixels|formatter=

LA MORT VISE LE COEUR DE LA France

Au  début de l’année 2O15 la mort assassine plusieurs des grands talents de « Charlie Hebdo ».

Haendel à la Philarmonie

L’un des géants, comme son illustre confrère Jean Sébastien Bach, est né en 1685, il a eu un parcours totalement différent, l’achevant dans la peau d’un très grand compositeur britannique, enterré à Westminster. Appartenant à l’ère du baroque il en est un acteur à la fois très productif et complexe.

Etonnant critique musical américain, voyageur du monde et du temps : La musique dans tous ses états

Auteur déjà traduit chez le même éditeur de « A l’écoute du 20e siècle », Alex Ross regroupe ici une série d’articles parus dans le New Yorker, référence outre-Atlantique. Si ses confrères européens, notamment français, se caractérisent volontiers par l’abstraction et l’idéologie, les Américains sont avant tout des pragmatiques.  Son parcours critique est passionnant, à se demander comment on s’intéresse à des musiques d’un autre continent tel que l’Europe  qui n’est pas sien, quoique capital.

De quelques répétitions à la Philarmonie de Paris

15 janvier 2015. Nous voici sous la coupole, dehors il pleut  sur le chantier et à l’intérieur de la grande salle, trois principaux étages ou galeries avec une petite foule de sièges, sans compter des sortes d’alcôves ou d’alvéoles avec d’autres sièges, j’ignore leur nombre total.

Le critique Jacques Lonchampt ne commentera plus compositeurs, concerts...

Jacques Lonchampt (1925-2014). Archives INA tirée de l'entretien filmé en 2005 avec Bruno SerrouJacques Lonchampt (1925-2014). Archives INA tirée de l'entretien filmé en 2005 avec Bruno Serrou

Jacques Lonchampt , était un modèle de « critique musical » sagesse et compétence. Je le lisais depuis longtemps, les année 50, dans ses chroniques du « Monde » ou dans son livre consacré aux « Quatuors de Beethoven » (Fayard).

Newsletter