Sam.
30
Mai

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Rythmes scolaires: un défilement ministériel

Après le « Munich pédagogique », selon l’historien Antoine Prost, de la mise en place de la semaine de quatre jours à l’école primaire sous le ‘’regretté’’ Xavier Darcos, allons nous assister à un enterrement de première classe du récent rapport sur les rythmes scolaires par son successeur, Luc Chatel ?

Vers la suppression des concours de recrutement des enseignants?

Selon l’AFP, l’une des propositions d’une mission d’information de l’Assemblée nationale est «de remplacer à terme le concours par le master et confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d’un entretien professionnel les enseignants».

Un nouveau décret sur les sanctions

Le décret « relatif à la discipline dans les établissements du second degré », paru ce 26 juin, se caractérise avant tout par ‘’l’automaticité’’ affirmée de l’engagement de procédures disciplinaires d

Du traitement des violences extrêmes à l'Ecole

Une jeune fille de 13 ans vient de succomber à ses blessures après avoir été frappée devant son collège de Florensac.

«Le bac»: une fiction persistante et des réalités maussades

Si l’on se réfère aux origines du baccalauréat et aux évolutions historiques qui ont eu lieu depuis deux siècles, que reste-t-il au delà d’un ‘’nom’’ commun ?

Le mauvais genre de certains catholiques

Les «Associations familiales catholiques» ainsi que Christine Boutin ont écrit au ministre de l’Education nationale en reprochant aux nouveaux programmes de «sciences de la vie et de la terre» de première de s’inspirer de la « théorie du genre », pour qui la différence sexuelle est une construction.

Vous avez dit «compétence»?

A partir des résultats d’un récent sondage CSA, on peut soutenir que la notion de «compétence» est actuellement l’objet de rejets indéniables dans l’enseignement secondaire, mais aussi d’appréhensions différentes.

Une cause nationale?

Doit-on attirer l’attention sur cette «affaire»? Elle n’a en effet a priori aucun caractère exceptionnel à «retentissement national». Mais elle est un exemple tout à fait sensible ( parmi tant d’autres, malheureusement ) de ce à quoi mène la politique «comptable» actuelle. Elle relève donc bien d’une «cause nationale». Et d’une «nuit des écoles» à ne pas manquer.

«Une grande cause nationale 2012»?

Plus de 120 députés de droite viennent de déposer une proposition de loi demandant que le «refus de l’échec scolaire soit déclaré Grande cause nationale 2012».

Non aux évaluations de CE1!

Dans un contexte de décisions qui rendent de plus en plus clair l’objectif recherché d’une évaluation en fin de CE1, la principale fédération de parents d’élèves ( la FCPE ) appelle au combat contre la poursuite de sa mise en œuvre.

Newsletter