Jeu.
30
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Vous avez dit recrutement?

Si l’on en juge par ce qui vient de se passer pour le concours des professeurs des écoles, le manque d’attractivité pour le métier d’enseignant est net ; et le problème du recrutement ne doit pas être posé en lui-même (voire en exergue), mais au contraire dans une politique globale de revalorisation de la fonction enseignante, dans le cadre même d'une «refondation de l’Ecole».

Le Pen et l'Ecole: Marine après Jean-Marie, du nouveau?

Au colloque du Front national sur l’Ecole qui vient d’avoir lieu, Marine Le Pen s’est adressée aux professeurs : «Nous n’avons pas su vous parler. Longtemps nous avons commis l’erreur de croire que vous étiez complices de la destruction de l’école.

Sarkozy: l'escalade dans la dénégation

Il est vraiment phénoménal! Sarkozy a choisi précisément le moment où les enseignants du privé (non fonctionnaires) étaient pour la première fois côte à côte avec les enseignants du public, pour opposer à leurs luttes communes contre la dégradation du fonctionnement de l’Ecole l'"argument" qu’ils étaient protégés par leur statut (de fonctionnaires d’Etat), contrairement aux ouvriers…

La "démocratisation" enfin au-dessus de "l'élitisme républicain"?

C’est l’orientation privilégiée par une majorité de Français dans un récent sondage ; même si seulement une minorité d’entre eux font confiance dans l’Ecole telle qu’elle est pour œuvrer dans ce sens

Chatel ne manque pas d'air face à Hollande

Après s’être le 21 août «réjoui que les métiers de l’enseignement continuent d’attirer les jeunes diplômés», Luc Chatel a jugé les récentes propositions faites par François Hollande de recréer des postes «irréaliste» du fait du peu de candidats se présentant actuellement aux concours d’enseignants.

Des expressions détournées

Le débat sur l'Ecole est actuellement assez confus parce que nombre d'expressions sont détournées du sens qu'elles avaient à l'origine par une droite qui se fait fort de «brouiller les cartes» afin de mener à bien ce que Nicolas Sarkozy et Luc Chatel n'hésitent pas à appeler une «révolution silencieuse» (en «catimini»?).

Refonder l'Ecole à partir du primaire

En cette rentrée, l’école primaire fait l’objet d’une attention toute particulière ; et à juste titre car elle aurait dû être depuis longtemps privilégiée s’il y avait une volonté politique prioritaire que chaque élève réussisse au mieux sa scolarité obligatoire.

L'éducation: un thème prioritaire?

C’est ce qui apparaissait déjà en juillet ; et cela semble se confirmer en cette rentrée scolaire si l’on en juge par un récent sondage et par les interventions ou initiatives actuelles de plusieurs candidats déclarés.

Les comptes fantastiques de Chatel

On nous annonce qu’il s’est «réjoui » à la suite de la comptabilisation des inscriptions faites pour les concours de recrutement qui vont avoir lieu l’année prochaine, en 2012.

L'éducation, sujet majeur des présidentielles?

C'est du moins la promesse de Jean-Louis Borloo qui a sans doute lu les derniers résultats du Baromètre des services publics (sondage BVA pour France Info et Les Echos) qui mettent l'éducation au rang des premières priorités des Européens, et tout particulièrement des Français. Une première.

Newsletter