Sam.
01
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Chronique des jours ordinaires

Acheté Libé ce jour, malgré mon aversion totalement irrationnelle pour ce journal, depuis que Marc Kravetz, Sélim Nassib, Françoise Fillinger et Jean-Louis Peninou n'y sont plus. Entre le Libé d'aujourd'hui et cette époque, il y a autant de différences qu'entre le cadavre pourrissant d'un être que l'on a connu et la personne vivante qu'elle fut.

Et puis un article p. 9 annonçant :

"Les talibans ouvrent un bureau au Qatar".

Les opposant(e)s à la ligne officielle de Médiapart (dont je suis) pensaient que c'était déjà le cas - officieusement du moins - depuis longtemps!

"Des discussions entre les diplomates américains et un émissaire taliban avaient été lancées en 2011 à Doha, la capitale de l'émirat" selon le Washington Post.

Je pourrais même ajouter - sans grand risque de me tromper - que non seulement l'Afghanistan, mais aussi le sort de la Lybie et de la Syrie ont été alors évoqués. Et que l'émir du Qatar, dans le rôle de la bonne fée, s'est penché sur le berceau de l'enfant qui venait ainsi de naître.

Et surtout, plus avant, p. 19 :

"Les révolutions arabes contre les femmes" par Fawzia Zouari, écrivaine tunisienne et journaliste vivant en France.

J'espère qu'elle me pardonnera si je dépasse les 13 lignes réglementaires de citation, voici :

"Que les ONG se préparent, que les BHL retroussent leur manche, ils auront bientôt à défendre les martyres de l'obscurantisme dans les républiques islamiques à venir".

... "que les couvertures des journaux conservent quelque rubrique pour les lapidations futures, les mariages forcés et les crimes d'honneur. Un nouveau fonds de commerce - d'esclaves - se prépare pour la bonne conscience occidentale, en attendant la nouvelle révolution arabe, la vraie, qui ne se fera qu'avec la maturité des consciences, le refus de l'hégémonie religieuse et l'impératif de l'égalité des sexes".
C'est tout l'article qu'il faudrait citer, et qu'hélas! on ne trouvera pas - à part ces quelques éléments ici - dans Médiapart (pour cause d'idéologie éditoriale dominante à teneur béhachélienne et otanesque).

Je ne peux m'empêcher de citer encore :

"L'Occident, armé de ses drones et de ses chars, aura soutenu la victoire des mâles musulmans et consacré la défaite des femmes qui aspirent à l'égalité et à la laïcité".

MEA MAXIMA CULPA : il faut donc parfois lire encore aujourd'hui Libé (voire le Figaro, mais point trop n'en faut).

Ce même jour, Hongrie également à la une, avec le retour en Europe au pouvoir (après la Grèce) de la peste brune.

Je me souviens, adolescent, de l'intervention des chars soviétiques en Hongrie sous Kroutchev : 3 000 morts estimés, et de l'horreur qui nous avait alors saisis.

Intervention de l'OTAN en Lybie : 50 000 morts au bas mot dans un pays de population équivalente.

Vous me direz que ces événements (en Hongrie, pas en Lybie) concernaient un pays appartenant à l'espace occidental de la civilisation supérieure.

Gobineau en son temps théorisait l'inégalité des races. Aujourd'hui, vocabulaire politiquement correct oblige, nous sommes abreuvés de discours sur l'inégalité des civilisations, ce qui permet aux BHL, Ménard et consorts d'avoir pignon sur média, et de nous apporter les preuves de cette supériorité générique dont ils s'affublent, avec les mouvements de menton ad hoc à l'appui.

 

Claude RIBEYROL

 

 

Tous les commentaires

04/01/2012, 15:10 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

Claude nous marchons sur la tête !!!

04/01/2012, 22:34 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

Les religions ont été écrites et pensées par des hommes et non pas par des femmes, dont la vie était transparente en ces temps.

Tout le monde oublie qu'en d'autres temps, les savants étaient des érudits
aux formations complètes. Même si le savoir était un pouvoir accessible, qu'à un petit nombre.

La religion est une idée transcrite par des savants, des juristes, des penseurs,voulant politiser et régir à un moment T de l'histoire.

En haut de la pyramide, un être abstrait, "un esprit" dictant les lois, de sorte ne pas pouvoir contester sa parole.

Les musulmans ont fait une synthèse des deux autres tomes de cette forme de politique et ont ajouté des chapitres, en durcissant les lois pour les femmes. Ève n'est-elle pas responsable de tous les maux à l'origine...?

La quatrième religion monothéisme s'appelle la politique et ses divers courants humanistes, ou de régression...

La suite des révolutions arabes , des jeux de stratégies géopolitiques et d'intérêt nous démontrent que l'homme est incapable de sortir d'un schéma, ou d'un cercle bien verrouillé par les chacals.

La gouvernance dictature impérialiste néo colonialiste militaire, ne fonctionne plus après, 50 ans, (la moyenne de vie d'un système totalitaire) mettons vite en place, des islamistes qui feront régresser les libertés et la démocratie et garder la pouvoir.

Mais les tunisiens n'y verront que du feu, quel bonheur, quelle avancée démocratique, de pouvoir porter le voile et pratiquer sans aller en prison comme sous Ben Ali et d'avoir le droit de critiquer le gouvernement.

Donner les ministères permettant de verrouiller le pouvoir aux islamistes grands démocrates au nom d'Allah, n'est-il pas une avancée de démocratie ?

Ouf, l'occident , la laïcité "représentés" par ces "bent rhlam," de Bourgueba et Ben Ali, symbole de corruption ne pourront plus entraver nos libertés....Nous allons pouvoir rhabiller nos femmes..

Ne nous posons pas de questions, sur le financement de ces islamistes faux nez du Qata, propriétaire d'une chaine de télévision diffusant dans tous les pays arabes sauf au Qatar...voulant faire perdurer leurs dictatures islamistes , ou des frères musulmans.

Machaallah , les femmes peuvent se rhabiller, les hommes sortir leurs fouets, grâce à 38% d'électeurs ..et les chacals pourront continuer à exploiter la main d’œuvre, piller les richesses et prier pour de nouvelles catastrophes naturelles.

Les salafistes peuvent mettre le feu au cinéma, ou bloquer les facultés sans être arrêtés pour trouble à l'ordre public, n'est pas cela la démocratie ?

La Libye débarrassée de Kadhafi, va pouvoir vivre sous les lois de la charia, les islamistes du CNT vont composer la police et l'armée, n'est-ce pas cela la démocratie ?

L'Urss s'écroule, un dictateur est mis en place, les russes s'en contenteront, que connaissent-ils de la démocratie entre les Tsar et les communistes russes . Poutine et la mafia russe ne sont-ils pas des démocrates ?

Il reste à inventer" la cinquième religion", et la définir sans totalitarisme, sans fascisme, sans impérialisme, sans religion d’État, sans dictature, sans système clanique tentaculaire mondiale..

Mais, parions que l'homme , parviendra à corrompre cette nouvelle idée..

Dans l'attente les chacals nous préparent le nouvel ordre mondial...

Les pays arabes ont leurs dictateurs à vie, nous avons nos parlementaires,et nos politiques à vie, se partageant le gâteau par alternance, notre système encore et toujours verrouillé par les mêmes concentrant les mêmes pouvoirs. Un système hélas, établi à l'échelle mondiale.

Rendez-vous dans cinquante ans, quand le pétrole, le gaz, les matières premières seront épuisés, la guerre de l'eau battra son plein,et la pollution aura saturée les Émirats- arabes...et une grande partie du monde.

Nous verrons à quelle gouvernance sera mangée les pays arabes, et où en sont les pays réclamant des islamiste, pour régenter leurs vies..

04/01/2012, 15:31 | Par Art Monica

Billet recommandé.

 

Les femmes, qui étaient loin d'avoir gagné le droit à être tout simplement humaines, ont encore beaucoup à perdre.

 

On y court, avec la bénédiction d'une partie de la gauche...

04/01/2012, 17:18 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Art Monica le 04/01/2012 à 15:31

@Monica

Le mormon américain battu de 8 voix...

04/01/2012, 17:21 | Par Art Monica en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 04/01/2012 à 17:18

Rire

Mais 8 voix, c'est chaud. Damned !

04/01/2012, 17:32 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Art Monica le 04/01/2012 à 17:21

Nous sommes chez les fous... Pleurs

04/01/2012, 22:01 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

 

@Danyves le lien ne marche pas

Lu dans le Canard enchaîné, Al Jazerra diffuse dans tous les pays arabes sauf au Qatar mdrrrRire

04/01/2012, 22:16 | Par Danyves en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 04/01/2012 à 22:01

Réparé dans le commentaire. C'est l'inséreur de liens qui insère http://médiapart au lieu du site initial.

Par sécurité remis ici :

 

De l’amiral Fallon au USS John C. Stennis

04/01/2012, 22:30 | Par Danyves

Tout autre chose, pour avoir sous la main en ebook gratuit maint ouvrage d'économie ou de sciences sociales en français, de la belle province :

 

Les classiques des sciences sociales

Le gestionnaire de liens est encore en panne :

http://classiques.uqac.ca/classiques/

04/01/2012, 22:37 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Danyves le 04/01/2012 à 22:30

grrr le 1er lien ne marche pas

04/01/2012, 23:02 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Danyves le 04/01/2012 à 23:00

Indécis

04/01/2012, 23:21 | Par Danyves en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 04/01/2012 à 23:02

Puisque Claude Ribeyrol cite Gobineau :

http://classiques.uqac.ca/classiques/gobineau/gobineau.html

04/01/2012, 23:31 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Danyves le 04/01/2012 à 23:21

Danyves

Pourquoi ne pas faire un billet avec Marie Caroline, pour faire la synthèse de la situation.

05/01/2012, 04:58 | Par Danyves en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 04/01/2012 à 23:31

J'ai malheureusement peu de temps pour le travail de synthèse que Marie Caroline fait fort bien. Avec un temps fragmenté je peux faire et fait la tête chercheuse d'information, sous tendue quand même par une vision de synthèse, tenant compte du temps long de l'histoire et des contignences d'aujourd'hui.

C'est le temps soutenu de la rédaction, qui me manque quelque peu.

05/01/2012, 08:26 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 04/01/2012 à 23:31

Giulietta

La synthèse faite dans Al Manar par Munier me parait tellemenent lucide qu'il n'y a pas grand chose à ajouter , comme celles que l'on peut trouver sur de defensa , que vous avez citées ;

Je suis plus tournée vers la finance que vers l'analyse géopolitique .

 

 

04/01/2012, 23:57 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Recommandé Claude .

 

Je partage votre indignation .. Mais encore plus que les femmes , désormais on instrumentalise les morts ..

 

Interloquée par la différence entre le chiffres officiels des tués en Irak , ceux qui nous a dispensés l'AFP , repris par l'intégralité de nos médias , et ceux de Adriaensens du Tribunal de Brussels .. j'ai essayé de recouper .

 

Après quelques heures de recherche , je suis enfin tombée sur le rapport des Iraquiates , association féministe , qui avait remis ses chiffres aux Nations Unies en 2006 .. Je vous laisse lire les chiffres en vous priant de vous rappeler que dans le simple calcul algébrique qui s'en suit , les morts civils irakiens ne sont pas uniquement constitués des hommes mariés ... mais aussi d'enfants (adolescents) , d'hommes non mariés et de femmes ..

 

A la lecture de ce rapport , il parait incontestable que les VRAIS chiffres sont sans doute plus proches de la réalité d'Adrieansens , que de ceux des sources de l'AFP .. A nous de nous révolter , de refuser de dépenser un centime de plus pour des médias qui ne prennent même pas le soin de vérfier leurs sources .. et surtout de le faire savoir .

 

Pour éviter les bugs de la fonction insérer , je mets le lien ici

 

http://www.tunisitri.net/articles/article44.htm

 

Pour mémoire, lorsque l'AFP annonce 162 000 morts en Irak , Adrieansens en annonce 1 450 000. Alors effectivement , si les chiffres Syriens sant à l'aulne de cette désinformation , notre devoir est de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour stopper les initiatives des grands criminels qui pensent que la guerre est l'unique porte de sortie pour cacher leurs échecs quand il ne s'agit pas de leurs malversations .

 

Après le mensonge infâme des Armes de Destruction massive (Powell agitant sa fiole) , et les mensonges sur les morts irakiens .. j'imagine que les mensonges sur la Syrie et sur l'Iran sont déjà prêts et qu'ils ont commencé à être diffusés ????

 

La régle d'or étant par définition désormais de NE PLUS CROIRE UN MOT de ce qui vient des medias occidentaux ... sur le monde arabe .. Ce ne sont que des désinformations et des manipulations , dans un seul but .. La guerre salvatrice pour une petite minorité , peut etre encore les 1% , totalement meurtrière pour les autres .

05/01/2012, 08:54 | Par Art Monica en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 04/01/2012 à 23:57

Le problème, hélas, est que l'on ne peut pas, non plus, croire certains médias des pays concernés. Nous sommes pris en tenaille entre des informations nécessairement partisanes et donc faussées des deux côtés. _ Notre seul recours est l'information fournie par des instances humanitaires qui s'intéressent aux personnes sans mener des croisades guerrières, sans être de parti pris. Ce sont elles qui enfument le moins.

05/01/2012, 09:17 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Art Monica le 05/01/2012 à 08:54

"Nous sommes pris en tenaille entre des informations nécessairement partisanes donc faussées" ..

D'ou la nécessité impérative de se référer aux opinions contradictoires , ce qui devrait être le propre d'un débat démocratique , qui visiblement n'existe plus dans nos médias .. qui ont totalement oublié que c'était leur rôle premier .

A nous de le leur rappeler .

 

Le mensonge médiatique auquel nous assistons est du même ordre que celui qui règne sur la finance , mais il est plus grave car les enjeux sont directement des vies humaines .

 

05/01/2012, 04:55 | Par Danyves

Un point sur les différentes sources internet sur la question du nombre de morts en Irak :

 

http://www.sno.ouvaton.org/article604.html

 

La réflexion américaine en juin 2011 sur la sécurité dans le Golfe :

 

 

The Future of Gulf Security in a Region of Dramatic Change

Mutual Equities and Enduring Relationships

 

http://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/conf_proceedings/2011/RAND_CF293.pdf

 

05/01/2012, 08:41 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Danyves le 05/01/2012 à 04:55

Danyves

Les sources que vous citez et en particulier l'article du Monde du 19 Mars 2008, montrent indiscutablement une régression dans l'oeil critique et le professionnalisme des médias français sur le sujet ..

Je cite :

Cinq ans après le début de l'opération "Iraqi Freedom" ("Liberté de l'Irak"), nul ne connaît le nombre de civils irakiens ayant trouvé la mort de façon violente. Les Etats-Unis recensent le nombre de disparus dans leurs propres rangs, qui approche désormais les 4 000, mais celui des victimes irakiennes continue de fairel'objet d'estimations contradictoires. Selon les études, entre 100 000 et 1,2 million d'Irakiens auraient trouvé la mort depuis mars 2003. 

Je crois que la moindre des choses dans leur cas , aurait été de faire référence à ce qu'ils écrivaient déjà sur le sujet il y a trois ans . Et j'ajouterais que la mission d'information à laquelle ils prétendent souscrire aurait du les obliger à trouver d'autres sources pour se faire eux mêmes une vision objective .

Visiblement ils ne l'ont pas fait .. et c'est regrettable , pour eux , pour nous et pour tous ceux qui les lisent . Cela montre l'état déplorable de la presse française sur le sujet du PO .. et pire , cela entraîne une suspicion légitime sur tout ce qu'ils peuvent écrire .

 

Les chiffres , même ceux des morts ont une logique . Le recoupement par le nombre de veuves a été la première réaction qui me soit venue à l'esprit.

Et je ne pense pas que les statistiques issues d'un mouvement de féministes irakiennes puissent être entachées de suspicion de manoeuvres géopolitiques , d'autant plus que leur rapport a été remis aux nations unies qui en ont théoriquement vérifié les fondements .

 

Il en ressort donc que le manque de professionnalisme et d'éthique de nos medias continue à entretenir d'invraisemblables mensonges sur l'Irak , mensonges qui eux , sont tout à fait destinés à préparer l'opinion à une éventuelle prochaine opération ..

 

Je crois que c'est Bourdieu qui écrivait sur l'opinion publique .. Je ne pense pas qu'il aurait laissé passer une infâmie pareille

 

05/01/2012, 09:56 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

@Danyves

 

La conclusion du rapport du Rand sur le Gulf Cooperation Council (GCC) et ce que y est relaté , est d'autant plus intéressante qu'elle confirme totalement l'analyse de Munier sur Al Manar ainsi que celle de Defensa.org sur la Guerre , La Grande ou sur les volontés expansionnistes du Qatar.

 

D'une part les USA veulent affaiblir l'Iran par le biais de la Syrie .. Evidence qui ressort tout au long du rapport . Mais par contre ils sont inquiets de l'évolution politique intérieure des pays limitrophes , Egypte en particulier dont le rôle de pivot politique central est en cours de disparition ..

 

 

Ils ne doivent plus être considérés comme assurant la sécurité de la région (opinion Défensa qui pense qu'ils n'en sont plus capables) .

 

Donc à partir du moment ou ils sont incapables de gérer l'ensemble de ces pays conformément à leurs intérêts et ou le GCC perd énormément d'influence et de pouvoir : la balkanisation des Etats pour reprendre l'expression de Gilles Munier devient un impératif géopolitique ainsi que la division entre l'arc sunnite et l'arc chiite .

 

 

A la lecture de ce passionnant document qui nécessitera une relecture approfondie , on a également l'impression que les USA s'appuient sur l'illusion de l'influence du GCC et de la puissance de leurs partenaires encore fidèles principalement les saoudiens . Et là dessus , le terme illusion est sans doute en dessous de la réalité .

05/01/2012, 10:08 | Par Danyves

La biographie des modérateurs des tables rondes de la conférence du 20 juin 2011 est également intéressante, notamment celle de Puneet Talwar :

 

Puneet Talwar is the senior director for Iran, Iraq, and the Gulf states at the White House National Security Council. He is responsible for overseeing U.S. policy in Iran, Iraq, Yemen, Saudi Arabia, the United Arab Emirates, Kuwait, Bahrain, Qatar, and Oman. He works closely with his counterparts in foreign governments and throughout the U.S. federal government. He advises President Barack Obama, Vice President Joe Biden, National Security Advisor Tom Donilon, Deputy National Security Advisor Denis McDonough, and Homeland Security Advisor John Brennan. A foreign policy veteran with more than 20 years of experi- ence, Talwar previously served as the chief Middle East adviser to Vice President Biden during the latter’s tenure on the Senate Foreign Relations Committee. As a chief interlocutor with top government officials throughout the Middle East, Talwar played a prominent role in the Iraq War debate and in the ratification of the Chemical Weapons Convention in the Senate. Previ- ously, he served in the Clinton administration on the State Department’s Policy Planning Staff and worked as a foreign policy adviser in the House of Representatives. He holds a master’s degree from Columbia University and a bachelor’s degree from Cornell University.

 

05/01/2012, 10:19 | Par Danyves

Voir aussi ce papier d'un insider de la CIA durant 28 ans, ou l'on reparle de l'Iraq avec la photo de Colin Powel lors de son fameux discours d'affabulation à l'ONU, de l'IRAN, de Al Qaeda, d'hier et d'aujourd'hui.

 

Think Again: IntelligenceI served in the CIA for 28 years and I can tell you: America's screw-ups come from bad leaders, not lousy spies.BY PAUL R. PILLAR | JAN/FEB 2012

 

http://www.foreignpolicy.com/articles/2012/01/03/intelligence

 

"On major foreign-policy decisions, however, whether going to war or broadly rethinking U.S. strategy in the Arab world (as President Barack Obama is likely doing now), intelligence is not the decisive factor. The influences that really matter are the ones that leaders bring with them into office: their own strategic sense, the lessons they have drawn from history or personal experience, the imperatives of domestic politics, and their own neuroses. A memo or briefing emanating from some unfamiliar corner of the bureaucracy hardly stands a chance."

 

note : L'éditeur visuel est en panne; pas d'italiques disponibles pour citation

05/01/2012, 10:28 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

De la Crise à la Guerre ..

Ce sera peut etre le titre de mon prochain billet .. mais excusez moi , pour l'instant je n'ai pas encore envie de le faire ..

Néammoins : passionnante conférence de Quatrepoint à l'IHEDN le 10 Octobre dernier .

http://minuit-1.blogspot.com/2011/09/jean-michel-quatrepoint-livre-et-videos.html

05/01/2012, 10:32 | Par Danyves en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 05/01/2012 à 10:28

05/01/2012, 10:42 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 05/01/2012 à 10:28

@Marie Caroline

Le titre est excellent...C'était juste une suggestion

05/01/2012, 17:38 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Danyves le 05/01/2012 à 10:53

Pas content

05/01/2012, 18:39 | Par Danyves en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 05/01/2012 à 17:38

Autre étude de cas, Le coup d'état en Iran de 1953 (déjà posté dans un autre fil) :

CIA Clandestine Service History, "Overthrow of Premier Mossadeq of Iran,

November 1952-August 1953," March 1954,

by Dr. Donald Wilber

 

http://www.gwu.edu/~nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB28/

 

illustre le début du livre de John Perkins, Confessions.....

 

Aussi : http://www.cryptome.org/cia-iran.htm

 

Pour illustrer le chapitre 16, Pimping, and financing Osama Ben Laden :

 

Saving the Saudis :

 

http://www.vanityfair.com/politics/features/2003/10/saving-the-saudis-200310

 

The Kingdom and the Towers :

 

http://www.vanityfair.com/politics/features/2011/08/9-11-2011-201108

06/01/2012, 13:45 | Par Danyves

George Soros sur l'Europe :

How Europe's year of indecision sowed the seeds of future conflict

 

Closer fiscal union and the emergence of a two-speed Europe threaten a vicious deflationary debt spiral from which the eurozone will struggle to escape

 

Indeed, as eurozone members' inability to print their own money effectively relegated them to the status of less-developed countries that must borrow in a foreign currency, risk premiums widened accordingly. The authorities, seeing no solution, kicked the can down the road – an approach that usually works, because problems become easier to solve when markets calm down. But, in this case, the crisis kept growing bigger, and the authorities ran out of road when Germany's constitutional court ruled out additional guarantees beyond the European Financial Stability Facility (EFSF) without the consent of the Bundestag.

 

 

Newsletter