Dim.
21
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Tous les commentaires

24/01/2012, 16:15 | Par Annie Lasorne

L'étau se resserre chaque jour, le fascisme rampant ! Je n'en peux plus !

Faut se réveiller ! Et vite !

26/01/2012, 17:06 | Par Corinne N

Eva Joly appelle les citoyens européens à faire barrage à ACTA

http://evajoly2012.fr/2012/01/26/eva-joly-appelle-les-citoyens-europeens-a-faire-barrage-a-acta/

 

 

26/01/2012, 17:18 | Par Corinne N

ACTA signé par l'UE. Ensemble, nous devons le vaincre !

 

Paris, 26 janvier 2011 – Aujourd'hui à Tokyo, l'Union européenne et 22 de ses États Membres, dont la France, ont officiellement signé ACTA1, l'accord commercial anti-contrefaçon. Le mouvement citoyen mondial contre les lois américaines anti-partage SOPA et PIPA doit désormais vaincre leur équivalent global ACTA au Parlement européen.

Non à ACTA !Quelques jours après les manifestations en ligne contre les projets de loi anti-partage SOPA et PIPA aux États-Unis, la cérémonie de signature de l'ACTA est le symbole du contournement de la démocratie visant à imposer des politiques qui nuiront à la liberté de communication et à l'innovation de par le monde. Cette signature hautement symbolique n'est toutefois pas la fin du combat.

Chaque citoyen souhaitant agir pour vaincre ACTA a maintenant l'occasion de participer en vue de le faire rejeter. Chaque étape de la procédure de ratification qui conduira au vote final au Parlement européen (au plus tôt en juin) sera l'occasion de se faire entendre. (Voir ci-dessous).

« Ces derniers jours, on assiste à des manifestations2 très encourageantes de la part de citoyens polonais ou du reste de l'Europe, qui s'inquiètent des conséquences d'ACTA sur la liberté d'expression, l'accès aux médicaments, ainsi que le partage de la culture et de la connaissance. Cet important mouvement va prendre de l'ampleur. Les citoyens européens doivent reconquérir la démocratie face à l'influence néfaste d'intérêts industriels sur la politique globale3. Lors de chacun des débats et des votes sur ACTA au sein des commissions du Parlement européen, les citoyens doivent alerter leur élus. », déclare Jérémie Zimmermann, porte-parole de l'organisation citoyenne La Quadrature du Net.

La procédure ACTA au Parlement européen

  • La commission Commerce International (INTA) du Parlement européen est la principale commission travaillant sur ACTA.
  • Les commissions Affaires Juridiques (DEVE), Libertés Publiques (LIBE) et Industrie (ITRE) seront les premières à voter sur leurs rapports pour avis.
  • Ces derniers seront envoyés à INTA pour influencer son rapport final, qui sera ensuite transmis à l'ensemble du Parlement européen pour lui recommander de voter pour ou contre la ratification d'ACTA.
  • The vote final du Parlement européen en session plénière aura lieu au plus tôt en juin.

Voir la fiche de procédure d'ACTA : http://www.europarl.europa.eu/oeil/file.jsp?id=5924982.

Pour agir contre ACTA, rendez vous sur notre page de campagne dédiée.

27/01/2012, 12:01 | Par Corinne N

27/01/2012, 12:37 | Par Virgil Brill

..la pétition sur Avaaz....

Ça marche !

200 000 ce matin et maintenant 430 000…

Visons le million et plus.

27/01/2012, 13:32 | Par Corinne N en réponse au commentaire de Virgil Brill le 27/01/2012 à 12:37

454.000..... une heure plus tard... :o)

 

27/01/2012, 19:10 | Par jmplouchard

J'avais écrit un truc sur le sujet il y a... déjà deux ans ! Il ont réussi à nous la pondre leur machine, et en pire que l'on y pensait alors.

http://jmplouchard.wordpress.com/2010/01/29/un-acta-pour-quoi/

27/01/2012, 19:35 | Par LEON et PAULETTE

lu, recommandé, signé bien sûr ...

merci encore.

Paulette

27/01/2012, 19:43 | Par Corinne N en réponse au commentaire de LEON et PAULETTE le 27/01/2012 à 19:35

coucou chère Paulette ! vous regardez la téléMediapart ?! je regarde, je trouve très bien... :o)

Corinne

27/01/2012, 20:28 | Par LEON et PAULETTE en réponse au commentaire de Corinne N le 27/01/2012 à 19:43

rhooo on peut même plus traîner sur Internet sans être rappelée à l'ordre  ... bon je vais regarder puisque vous insistez Corinne ...

mais si je suis de mauvais poil après Bayrou ça sera de vo't faute Rigolant

 

Paulette

 

28/01/2012, 01:10 | Par netmamou

Les grans esprits se rencontrent, Corinne Rigolant

Je n'avais pas vu votre billet, et j'en ai pondu un. sur le sujet !..Il y a juste une info en plus, qui concerne le Parlement européen.

http://blogs.mediapart.fr/blog/netmamou/270112/lacta-ete-signe-par-lue

Pas regardé Bayrou...Pas envie .

28/01/2012, 12:03 | Par Corinne N en réponse au commentaire de netmamou le 28/01/2012 à 01:10

non, j'ai pas regardé non plus Bayrou.... je peux pas rester 5 heures de rang devant la télé, surtout assise sur une chaise devant un ordinateur portable..... mais j'ai regardé avant, et c'était très chouette, j'ai beaucoup apprécié la qualité des propos, au début, il y avait un problème de son, et pi ça s'est arrangé après....on était dans les locaux de Mediapart, c'était très décontracté et simple, on les voyait travailler, l'air heureux  :o)

 

bon sinon, je vais voir votre billet, plus il y aura de com sur ces sujets et mieux ça sera, on est loin des polonais qui eux ont carrément manifesté dans la rue,

"La Pologne envisage de ne pas ratifier l'ACTA"

les français sur ce sujet sont, dans la grande majorité, des "veaux".....Incertain

ETATS UNIS
Le report des lois SOPA et PIPA leur a donné des ailes. Alors que les votes deux textes législatifs  sont repoussés à une date ultérieure, les Américains se mobilisent désormais contre l'ACTA. Une pétition a été déposée samedi sur le site de la Maison Blanche afin de pousser l'administration Obama à abandonner ce projet de traité international.
Mise à jour - Le site Avaaz se fait également l'écho d'une pétition qui affiche à l'heure où nous écrivons ces lignes plus de 566 000 signatures.
"Nous, citoyens du monde, vous appelons à défendre un Internet libre et ouvert et à refuser de ratifier l'Accord Commercial Anti-Contrefaçon (ACTA) qui l'anéantirait" écrit le site.
"Internet est un outil essentiel aux peuples du monde entier pour échanger des idées et promouvoir la démocratie. Nous vous exhortons à faire preuve d'un véritable leadership mondial et à protéger nos droits".

 

 

Newsletter