Ven.
25
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Cher Gad, Cher Philippe, Chère Catherine,

Lire des tribunes dans la presse nationale de personnalités culturelles, de comédiens ou comiques de votre surface médiatique, c'est suffisamment exceptionnel pour se jeter dessus avec espoir : Enfin ! Enfin un soutien des plus médiatisés à leurs congénères galériens de l'art et de la culture !

Enfin une réaction devant le rétrécissement des budgets à la culture, devant la paupérisation de plus en plus forte de 90 % des intermittents du spectacles, devant la fermeture annoncée de dizaines de lieux culturels, cinémas associatifs, salles de concert !

Et puis non. On découvre que ces tribunes sont là pour commenter un autre de vos semblables, qui ne fait que ce qu'il a toujours fait, provoquer et nous pisser à la raie, avec un immense talent d'ailleurs.

Cet affligeant Ping-Pong de décembre serait risible s'il n'était pathétique, tant le décalage avec les préoccupations du reste du monde culturel et artistique est grand.

Artistes, Comédiens, Auteurs : insurgez vous dans les médias contre l'étranglement progressif qui vous est infligé, de manière hypocrite, par les décisions de réduction des budgets culture de l’État et des Collectivités, insurgez vous contre le fait du Prince, toujours en pratique parmi mes congénères.

Impliquez vous dans vos organisations professionnelles, revendiquez la défense des plus pauvres contre les plus riches, demandez plus de justice sociale dans vos organismes représentatifs, que ce soit pour les droits d'auteurs et les droits voisins, la répartition des financements du CNC, l'interdiction du statut d'animateur producteur à France Television, la représentation des femmes, la protection sociale des artistes plasticiens, la défense des cultures populaires tout autant que savantes.

Cher Gad, Cher Philippe, Chère Catherine, s'il vous plait, fermez la. Par respect pour vos congénères, par respect pour nous. Fermez la.

Tous les commentaires

23/12/2012, 19:01 | Par Polovergnat en réponse au commentaire de Cyril Molesini le 23/12/2012 à 17:59

24/12/2012, 10:58 | Par Graphisto en réponse au commentaire de Patrig K le 23/12/2012 à 18:25

Pas d'accord pour critiquer Philippe Torreton, il a écrit, depuis sa position d'acteur et de citoyen, ce qu'un honnête homme peut penser de notre société actuelle et d'un malodorant personnage.

24/12/2012, 11:34 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Graphisto le 24/12/2012 à 10:58

Je dis pas le contraire, je dis que la forme ironique, de mon point de vue, aurait fait clouer le bec à la sauterelle de neuve ,

 

23/12/2012, 18:30 | Par grain de sel

Super ! Bravo puissance 100000000 !!!

23/12/2012, 19:00 | Par Polovergnat en réponse au commentaire de grain de sel le 23/12/2012 à 18:30

24/12/2012, 14:59 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Pipotin le 23/12/2012 à 19:20

Bravo à Corinne pour son billet.

Bravo aussi pour votre commentaire, Pipotin.

J'ai recommandé les deux.

Bonnes fêtes à tous...

23/12/2012, 18:56 | Par Polovergnat

Toute la différence entre le Théâtre et le cinéma, l'ex et le nouveau Pdt des Gaules

http://blogs.mediapart.fr/blog/polovergnat/231212/reponse-de-lauvergnat-du-dimanche-au-parisien-du-samedi

23/12/2012, 18:45 | Par hendrik davi

merci

dans la même veine

http://blogs.mediapart.fr/blog/hendrik-davi/231212/reflexions-sur-le-cas-depardieu

 néanmoins sans vouloir polémiquer, visiblement c'est hélas pas le gouvernement soutenue par EELV et le PS qui va améliorer le sort des salariés de la culture...

23/12/2012, 19:06 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de hendrik davi le 23/12/2012 à 18:45

Vous auriez préféré la réélection de Sarkozy ?

23/12/2012, 21:25 | Par XipeTotec

Une vieille tradition française du microscopique milieu cinématographique qui jongle avec le fric  : "Mon coeur est français, mais mon cul est international"...

Depardieu et Deneuve étaient tous les deux dans "Le dernier métro". Mais ce n'étaient que de simples rôles.

23/12/2012, 22:33 | Par Newzy75

Tout le monde rêverait d'être une star de cinéma. Quand on choisi la voie artistique il faut assumer de ne pas gagner sa vie et non pas demander à ce que la collectivité assume pour vous. C'est sûr que ca demande beaucoup plus d'effort cérébrale d'intégrer polytechnique que de rêver de devenir le prochain Tom Cruise. En plus très peu de ces intermittants du spectacle ont vraiment du talent...

23/12/2012, 23:38 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Newzy75 le 23/12/2012 à 22:33

Pour un premier commentaire sur Médiapart, on peut dire que vous faites fort, vous. Vous êtes sûr que ce n'est au "Figaro" ou aux "contribuables associés" que vous vouliez vous abonner? Une erreur de manip?

24/12/2012, 15:09 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Newzy75 le 23/12/2012 à 22:33

"C'est sûr que ca demande beaucoup plus d'effort cérébrale d'intégrer polytechnique que de rêver de devenir le prochain Tom Cruise. En plus très peu de ces intermittants du spectacle ont vraiment du talent..."

Des artistes qui prétendent vivre de leur art, mais c'est d'un indécent, mon cher !

Ce sont des assistés sans talent.

Tandis que renflouer un Tapie, ça c'est classe.

Tous les contribuables qui ont payé son pactole sont ravis...

PS - Au fait, Nouillezi, vous avez fait Polytechnique ?

Si oui, on ne vous y a pas appris l'orthographe ni peut-être la grammaire.

"Effort" est un nom masculin et "intermittant" s'écrit intermittent.

 

 

24/12/2012, 17:10 | Par Pipotin en réponse au commentaire de JoëlMartin le 24/12/2012 à 15:09

...

23/12/2012, 22:37 | Par Patrig K

Johny chante la Carmagnole © JH

 

 

 

JOHNNY HALLYDAY " dansons la carmagnole" 1967( un an avant les évènements ! )

Un exemple, la boite à coucou chantait la Carmagnole

sans etre passéiste, ce johny là, était populaire,

Jean Moreau, qui se fout de ce que les gens font de leur argent, sans se poser la question, si ces gens là sont par trop payés , elle qui chantenait :

" J'ai la mémoire qui flanche " ....

 

23/12/2012, 23:36 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Patrig K le 23/12/2012 à 22:37

Il faut dire, à la décharge de notre Johnny, qu'il croyait que la carmagnole était un petit rongeur.

24/12/2012, 15:17 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Pipotin le 23/12/2012 à 23:36

"Il faut dire, à la décharge de notre Johnny, qu'il croyait que la carmagnole était un petit rongeur."

Excellent, Pipotin !

Je souris...

PS - Rappels sur Johnny.

Un dialogue et une devinette.

Dialogue

- Johnny, que pensez-vous de Toulouse-Lautrec ?

- Ah, que je pense que c'est Toulouse qui va gagner !

Devinette.

Quelle est la différence entre Rubinstein et Johnny ?

Rubinstein dit : "J'ai un piano à queue."

Johnny dit : "Ah, que j'ai un piano."

Bonnes fêtes quand même.

30/12/2012, 10:12 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Patrig K le 23/12/2012 à 22:37

@PATRIG K.

-

Jean Moreau

-

Nan ! Jeanne Moreau ...

-

Pokigou quand même.

-

Rigolant

 

24/12/2012, 01:13 | Par pol

C'est bien les coups de gueule, mais, c'est bien aussi l'action politique. Il me semble que c'est la première fois que le Ministère de la Culture a son budget en diminution, c'est grâce à un gouvernement où les verts sont présents. Nous autres les artistes, les sans grades, les peu payés, ou pas du tout, on ne va pas se révolter, on est déjà mort, écrasés de dettes... Quand je dis mort, c'est bien de décédé dont il est question... L'absence de reconnaissance et de travail en font mourir plus d'un... C'est Noêl Mamère qui a si bien parler de Depardieu pourquoi ne pas le citer

http://blogs.rue89.com/node/229214/2012/12/17/depardieu-khalifa-kadyrov-obelix-et-les-crapules-229215?fb_action_ids=10151602179449097&fb_action_types=og.likes&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%2210151602179449097%22%3A274181566038259%7D&action_type_map=%7B%2210151602179449097%22%3A%22og.likes%22%7D&action_ref_map=[]

 

 

24/12/2012, 02:16 | Par Dominique C

Nul n'est indispensable! Les cimetières sont peuplés de gens "indispensables".

On devient artiste parfois par hasard. Depardieu est ce qu'on appelle un "personnage", un  "caractère"... Le gosse pas vraiment grandi  pointe souvent sous le colosse. 

Alors, comme le disait Karima Dely aux JE de Nîmes: "Qu'ils s'en aillent". Comme le dit de temps en temps Mélenchon: qu'ils s'en aillent tous!

Maintenant le temps n'est plus à épiloguer sur les égoïstes qui ont peur qu'on les prive de leur hochet ("le fric je l'ai gagné, c'est à moi!!!").  Le temps est de réfléchir au moyen de faire que ce genre de trahison ne soit plus possible, et qu'on puisse vraiment  "faire société".

24/12/2012, 09:07 | Par éphémaire

!!!!!    FERMEZ LA  !!!!

bravo! vous le leur dites si bien.


En  2003 nous avons crié haut et fort que nous en avions assez de nous faire appeler les "intermittents", comme si la précarité était notre métier.

  Avec bon nombre d'amis, de camarades de travail, d'artistes, de créateurs, de journalistes nous avons essuyés les coups démesurés des CRS à Cannes. Le showbizness dans son bunker évitait la rue trop rouge du bonheur de l'unité qui éblouissait la France et les vedettes fermaient les palaces comme des bastilles.

Nous nous sommes passés de cartons d'invitations, nous avons défilé sur la croisette,

 nous voulions occuper le festival... c'est-à-dire occuper les esprits .

En Avignon nous avons fait taire le marché de la culture et nous avons donné la parole à la Culture.

Partout en France dans chacun de nos villages nous avons âprement défendu chaque once de culture et de spectacle.

Nous avons interpelé les acteurs du spectacle, du cinéma, de la musique, de la télé ... Et tout de suite se sont révélés ceux qui soutiennent le marché qui exploite la culture et ceux qui soutiennent la Culture sans le marché.

Michael Moore prenait au micro la défense des "intermittents" traduit immédiatement en Français par José Bové ... mais nous n'avons pas entendu les grandes envolées lyriques des Gad, Philippe, ou Catherine encore moins de Gérard ... qui n'aurait pas fait le poids face à un Michael Moore assisté de José Bové.

Bien sûr ces Gad, Philippe, Catherine et ribambelle croquignole feraient mieux d'ouvrir des tribunes à d'autres batailles les sujets pertinents ne manquent pas dans notre France ... Quand à Gérard  .... Gérard??? ... Qui est-ce?

 

Depuis 2003 le silence se fait, Merci Corine Rufet pour cette prise de parole qui tombe si bien.

24/12/2012, 09:01 | Par profil_inactif_268226

On pourrait pousser un coup de gueule pour tout ce qui fait l'actualite ces temp-ci, parce que le mariage pour tous (qui finalement ne derange personne) puis les tweet de Valerie (si la presse ne reprenait pas tweeter qui en entendrait parler?) l'exil fiscal des uns ou des autres et le compte a l'ubs de Cahuzac (desole mediapart) ca fait beaucoup couler d'encre et ca remplit les ecrans, par contre ca ne fait rien pour nous sauver de toutes les vacheries que politiciens et financiers nous preparent tres discretement et pour lesquels nous aurons beau aller dans la rue en plus grand nombre ca ne changera rien, comme de nous garder enchaine au boulot jusqu'a la mort ou de bien de nous affamer, de signer des traite de stabilite qui ne sont la que pour reduire les risques des fonds de placement pour millionaires, etc...

 

24/12/2012, 14:55 | Par essuac en réponse au commentaire de profil_inactif_268226 le 24/12/2012 à 09:01

Je partage. Bonnes fêtes et soyons vigilants  ne nous laissons pas aller à  l’événementiel. Restons sur nos gardes; on pourrait nous endormir .

 

 

24/12/2012, 10:27 | Par essuac

On peut vouloir jouer sa partition tout seul sans accompagnement, sans ingénieur du son,  sans électricien lumière ,  sans décorateur,  scénariste…………. Et sans public. Nier la solidarité, tout vouloir pour soi ,  humilier  les autres.  Oublier  ce collectif engagé  qui accompagne notre démarche et qui a fait ce que nous devenons. Adieu l’acteur tu es devenu boulimique et les boulimiques se font vomir. Mais  ça se soigne.

24/12/2012, 11:09 | Par Graphisto

Après réflexion, Corinne Rufet, c'est une position un peu facile de renvoyer tout le monde dos à dos :
Je ne suis pas d'accord pour critiquer Philippe Torreton, il a écrit, depuis sa position d'acteur et de citoyen, ce qu'un honnête homme peut penser de notre société actuelle et d'un malodorant personnage. Depardieu oublie ses origines, et c'est bien moche.

24/12/2012, 11:14 | Par diaslaki

Merci Catherine pour votre coup de gueule, il est bienvenu. 

Il y a en effet beaucoup d'indécence dans les postures de cette clique de bankables assistés qui, s'ils ont été artistes,  ne sont devenus que des accrocs au fric et ont perdu leur âme. Je connais bien des artistes qui n'ont pas cette outrecuidance, ce manque de respect pour la terre qui les a nourris, cette morgue envers les français ou les autres artistes qui ne seraient pas bankables.

24/12/2012, 11:50 | Par Joséphine MAHO

Il faut surtout souhaiter qu'il ne revienne pas.

04/01/2013, 18:27 | Par christian delarue en réponse au commentaire de Joséphine MAHO le 24/12/2012 à 11:50

Bardo avec !

24/12/2012, 12:19 | Par JF SCHNEIDER

Ce papier, qui met au même plan les défenseurs corporatistes et Philippe Torreton qui souligne l'indécence de cet exil doré quand la majorité de nos compatriotes galèrent, est indigent. Les problèmes des acteurs (pauvres) de la culture ne sont pas indépendants de la situation générale du pays (du monde !) et de la gangrène individualiste et libérale qui pourrit les meilleurs esprits. Avec le chanteur de Zebda, je dis : "Merci Philippe".

(et pour faire bonne mesure : "Mort aux cons"... Pas politiquement correct, mais... ça soulage)

 

JFS

24/12/2012, 16:00 | Par Luc Pierre Vandaele

L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant

 

René CHAR

24/12/2012, 16:34 | Par Jean SYANNE

Une phrase de Jean Louis Trintignant , prononcée avant l ' affaire Depardieu : " Le cinéma , c ' est pour faire de l ' argent facile , je ne fais plus que du théatre , c ' est celà le vrai métier d ' acteur " .

 

25/12/2012, 14:04 | Par Le Marmouset

Nouveau 25/12/2012, 13:59 par Le Marmouset

Attendez-vous à savoir, une fois, que le nouveau Néchinois devenu citoyen, pardon, sujet du Royaume de Belgique, sera, sans doute, - allez savoir -, de fait un excellent Wallon.

Et, par suite, une certaine majorité de Wallons, vu sa bonne grosse fortune, sa forte carrure, sa renommée, sa filmographie, ses récompenses et nominations - décernées parfois par ses pairs - ses origines, etc., etc.,cette majorité de wallons le désignera pour être au devant d'eux pour réclamer le rattachement de la France à la Wallonnie.

Aleye ! aleye, ça été une blague de mon cousin belge, sais-tu, il n'est que spectateur.

PS.: seul le Manneken Pis ne se réjouit pas de la concurrence.

25/12/2012, 17:42 | Par Dominique C

Avec le revenu inconditionnel d'existence de 800€/mois distribué à tous dès la naissance, qu'ils aient un emploi ou pas*, la question des professionnels du spectacle (appelés couramment "intermittents") se poserait tout à fait différemment...

----------------------

* (c'était le projet des Verts en 2009 aux élections Européennes, si je ne confonds pas avec d'autres élections...  et cela allait de pair avec l'établissement d'un revenu maximum admissible fixé à 30 fois le revenu médian)

04/01/2013, 18:26 | Par christian delarue en réponse au commentaire de Dominique C le 25/12/2012 à 17:42

Je suis pour le triplement du revenu d'existence sauf si le logement devient gratuit. Dans ce cas le doublement fera un bon smic !

25/12/2012, 21:10 | Par JoëlMartin

Depardieu a gagné beaucoup de sous en faisant l'acteur dans des films qu'il a été possible de tourner grâce aux aides au cinéma français payées par les contribuables français dont Depardieu a décidé de ne plus faire partie.

C'est minable.

 

26/12/2012, 18:15 | Par francoise behuret

bon vent la paille au cul et le feu dedans a dieu ne revient pas

27/12/2012, 15:01 | Par Serge Ponton

Que tous ces gens, qui parfois, nous ont fait rêver, nous donnent maintenant envie de vomir. ils ont bien profité du système qu'il décrie... Qu'ils s'exilent, loin, et ne reviennent pas... Quand tant de gens s'exilent pour fuir des dictatures, que ceux-ci s'exilent pour fuir l'impôt... Quelle belle leçon d'humanisme et ils oseront venir chanter ou déclamer dans des émissions télévisuelles afin de nous exorter à donner pour les plus démunis, quelle honte!!! Quand je pense que nombre de ces gens sont censés représenter l'excellence française, j'ai honte d'être français... Sauf peut-être pour l'impôt et la solidarité qu'il représente... 

Partez donc loin et ne revenez pas... S'il vous plait

29/12/2012, 22:17 | Par Ligia

Depuis la lettre de Maraval publiée dans le Monde, tout s'explique... Les soutiens désinteressés de ces belles âmes à Sa Prouterie... On se serre les coudes epicétou !..

29/12/2012, 22:19 | Par Ligia

Doublon 

04/01/2013, 18:22 | Par christian delarue

 Depardieu et Bardot gardez-les au frais au nord de Moscou !  

A défaut de leur pognon prenez leur papier (d’identité nationale) !

Que voilà, deux bonnes sorties du territoire français.

Une est assurée, l’autre annoncée.

Ces deux-là peuvent quitter le territoire sans qu’on ait à pleurer.

Depardieu et Bardot gardez-les au frais au nord de Moscou !

Si d’autres de la même espèce - riche et non contributif ou fan de Poutine (au choix) - veulent suivre, bon vent !

Vive l’amitié entre les peuples français et russe !

Christian Delarue

Newsletter