Mer.
26
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Manipulation politicienne et droits d´auteur.

Dans un article paru ce jour - 25 mai 2011 - sur le site en ligne du Monde intitulé La difficile mesure du bien-être des populations”, on lit :

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a mis en ligne, mardi 24 mai, un indicateur destiné à mesurer le bien-être des habitants de ses trente-quatre pays membres. Cet indicateur, qui regroupe dix-neuf variables réparties en onze critères, comme le logement ou l'éducation, est la première traduction concrète du rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi de 2009.

On s´attend donc à ce que le rapport de l´OCDE mentionné soit la conséquence directe du rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi, commandé en 2009... Avant de passer à la lecture du rapport de l´OCDE en activant le lien fourni vers cet indicateur, on a encore le temps de lire le paragraphe suivant dans l´article du Monde:

 

Commandé par Nicolas Sarkozy à l'économiste américain Joseph Stiglitz, ce rapport avait pour objectif de réfléchir aux limites du baromètre privilégié qu'est le produit intérieur brut (PIB : somme des valeurs ajoutées produites en un an par l'économie d'un pays). "Le PIB, ce n'est pas un indicateur suffisant"pour mesurer l'évolution d'une société, explique Jean-Paul Fitoussi, professeur d'économie et coauteur du rapport.

(...)

Dans ses conclusions, le rapport de 2009 préconisait de modifier les systèmes de mesures statistiques mais également de réfléchir à de nouveaux indicateurs pour compléter le PIB. C'est dans cette optique que s'inscrit le projet présenté par l'OCDE.

 

On est conduit à penser que l´action de Nicolas Sarkozy a directement et déçisivement inspiré L´OCDE, n´est-il pas?

D´autant que le troisième paragraphe en rajoute une couche:

 

L'INDICATEUR DE L'OCDE, "UN PREMIER ESSAI D'APPLICATION"

Partant des recommandations du rapport, l'OCDE établit une liste de onze critères :...

(...).

 

 

Passons maintenant au rapport de L´OCDE, que l´on peut décharger en pdf grâce au lien fourni dans l´article du Monde.

La présentation du rapport explique son contenu et sa génèse. Et ce que l´on y apprend dès la quatrième page n´a absolument rien à voir avec l´article du Monde.Il y est expliqué que l´OCDE travaille depuis 2004 à la confection de nouveaux indices, plus judicieux que celui du seul PIB. Les conférences internationales se sont succédées à cet effet:

2004- World Forum on „Statistics, Knowledge and Policies‟ - Palerme.

2007 -launch of the OECD-hosted Global Project on Measuring the Progress of Societies – Istanbul.

2009- Busan.

 

 

En fait, en lisant davantage - le texte est en anglais - nous apprenons tout le contraire de l´article: le rapport Stiglitz-Sen-Fitoussi a repris des idées développées au niveau international depuis cinq ans déjà et non l´inverse, qui nous a été suggéré tout au long de l´article du Monde, comme si l´OCDE devait l´inspiration de ses travaux à Monsieur Nicolas Sarkozy, par commission Stiglitz-Sen-Fitoussi interposée. Pour autant la présentation mentionne que la France a entrepris de s´associer à la démarche activement depuis 2009.

 

L´article du monde poursuit:

"UN THÈME QUI FAIT FLORÈS PARMI LES DÉCIDEURS POLITIQUES"

A court terme, les effets politiques de ce type d'indicateur restent limités. Mais "les décideurs politiques s'aperçoivent qu'ils sont parfois en porte-à-faux avec la société quand ils se 'vantent' d'une croissance du PIB élevée alors qu'une très grande fraction de la société n'en bénéficie pas", estime Jean-Paul Fitoussi.

(...)

Les effets d´un tel article, bâti sur la manipulation intérêssée des faits, sont conséquents, à un an de l´élection présidentielle, publié dans un journal de réfèrence. L´effet porte-à-faux avec la société ne s´en trouve pas diminué, d´autant qu´il est un autre sujet qui fait florés parmi les politiques, celui de renforcer le contrôle d´internet pour assurer le droit d´auteur...

 

 

 

 

Lien vers le rapport de l´OCDE:

http://www.oecd.org/dataoecd/4/31/47917288.pdf

 

Lien vers l´article du Monde:

http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/05/25/la-difficile-mesure-du-bien-etre-des-populations_1527397_3234.html

 

 

Autres liens où l´on apprend que cet effort de réforme des statistiques pour diminuer les décalages entre les statistiques officielles et le sentiment de bien-être des populations existe depuis dix ans déjà:

 

http://hdr.undp.org/es/informes/mundial/idh2011/seminarios/title,22639,es.html

http://www.oecd.org/document/0/0,3746,en_2649_201185_47837376_1_1_1_1,00.html

 

 

Et encore un autre lien intérêssant - en anglais - d´un projet d´une organisation non lucrative allemande Bertelsmann Stiftung, un des principaux think-tanks operationnels privés encourageant les changements sociaux au sein des pays de l´OCDE:

http://www.wikiprogress.org/index.php/Sustainable_Governance_Indicators

 

 

Il est grand temps de sortir la France de son trou noir politico-médiatique...

.

Tous les commentaires

31/05/2011, 14:34 | Par Cyril Foussé

Recherche dans les archives du Monde, ce jour, 30 mai 2011:

OCDE: 4 articles (3 sur la publication de l´indice du bien-être, sensiblement identiques, 1 sur les prévisions économiques pour la France)

G8 : plus de 30 articles traitant du sommet de Deauville ou l´anticipant.

 

Les dates:

50e anniversaire de l´OCDE à Paris, du 24 au 26 mai 2011.

Sommet du G8 à Deauville, du 26 au 27 mai 2011.

EVIDEMMENT, la concurrence médiatique fut rude...

Et pourtant, le programme de l´anniversaire de l´OCDE semblait interêssant, jugez-en par vous-même:


Jeudi 26 mai à 11h30 :

Retransmission de la conférence de presse finale
avec Angel Gurría, Secrétaire général de l'OCDE, etHillary Rodham Clinton, Secrétaire d'Etat des Etats-Unis

 

» Des briefings nationaux sont organisés. L'information est disponible, dès que les briefings sont confirmés.

 

Mardi 24 mai

  • 10h00 - Lancement de l'Initiative "Vivre mieux". Forum de l'OCDE

  • 11h25 - Slovenie : point de presse national avec Danilo Türk, Président slovène

  • 12h30 - Point de presse sur l'Initiative "Vivre mieux" avec Martine Durand, Chef statisticien de l'OCDE et Anthony Gooch, Directeur des relations extérieures et de la communication à l'OCDE

  • 12h30 - Lancement d'un nouveau rapport, "Exiting from the crisis: Models for more equitable and sustainable growth" avec Richard Trumka, Président du TUAC (Commission syndicale consultative auprès de l'OCDE) et Président de US’s AFL-CIO; Sharan Burrow, Secrétaire général de CSI (Confédération syndicale internationale) ; Ken Georgetti, Secrétaire général du Congrès du travail du Canada ; et Sandra Polaski, Sous Secrétaire adjointe, Ministère du travail des Etats-Unis (à confirmer). Auditorium

  • 14h30 - Rapport d'étape de la Convention sur la lutte contre la corruption présenté par Huguette Labelle, Présidente de Transparency International

  • 16h00 - Volatilité des prix alimentaires avec Paul Collier, auteur The Bottom Billion, et Ken Ash, Directeur des Echanges et de l'Agriculture à l'OCDE

  • 18h00 - Islande : point de presse national avec M. Steingrímur J. Sigfússon, Ministre des Finances

Mercredi 25 mai

Jeudi 26 mai

Le programme est mis à jour au fur et à mesure.

Dernière mise à jour : 26 mai 2010.

31/05/2011, 14:53 | Par Cyril Foussé

Même recherche sur Le Figaro:

OCDE : 10 articles

G8 Deauville: une centaine, à l´emporte-pièce.

 

On comprend à quel point le bien-être des français est une valeur importante et pas seulement un indice de communication.

Ceci dit, la commission Stiglitz-Sen a produit un travail des plus intéressants, une synthèse bienvenue.

Newsletter