Dim.
31
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Plaidoyer pour Julian Assange, fondateur de WikiLeaks

Ainsi notre prétendue démocratie moderne, en arrêtant, ce funeste 7 décembre 2010, Julian Assange, le génial fondateur de WikiLeaks, vient-elle de jeter définitivement le masque, montrant par la même occasion, à ceux qui en doutaient encore, son vrai mais terrible visage : celui, le plus vil qui soit, d'un totalitarisme économico-politico-idéologique aussi sournois que tentaculaire, à faire pâlir d'envie, par son efficacité désormais quasi planétaire, les pires dictatures, fussent-elles du passé, tels les régimes staliniens, ou du présent, telles les sociétés islamistes.

Car il est par trop évident, après les récentes révélations de WikiLeaks concernant les très peu glorieuses magouilles militaires de l'armée américaine comme les tout aussi infamants secrets diplomatiques de la plupart des chancelleries occidentales, que Julian Assange, par son extraordinaire volonté de transparence, dérangeait au plus haut point, par-delà ses hypothétiques « crimes sexuels », dont il reste par ailleurs tout à prouver et dont on est donc en droit de soupçonner qu'il ne s'agisse là que d'un prétexte tout arbitraire, l'ordre établi, si ce n'est le pouvoir en place et même suprême à échelle mondiale : les Etats-Unis d'Amérique, impitoyable clé de voûte d'un système monstrueux d'inhumanité tout autant que de cynisme et dont aucun des rouages, tous parfaitement contrôlés, ne permet plus la moindre ligne de fuite, sinon à se retrouver soudain, tel Julian Assange précisément, broyé sous l'énorme poids d'une implacable, tyrannique, machine de guerre.

Preuve en est que, bien qu'écroué par la police britannique, Scotland Yard chez qui Assange s'est courageusement rendu tout seul, sur un mandat d'arrêt lancé, via Interpol, par la justice suédoise (là même où auraient eu lieu lesdits « viols » sur deux femmes), ce soit le Secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, qui, alors même qu'il n'a bien sûr rien à voir ni à dire en cette sordide quoique encore toute théorique affaire de mœurs, s'en est félicité le premier. Pis : c'est encore lui qui demande ni plus ni moins, contre tout sens juridique comme toute logique pénale, l'extradition de ce même Assange vers l'Amérique afin qu'il y soit jugé pour délit d'espionnage (le fameux et largement surévalué « 11 septembre d'Internet »), avec à la clé, ainsi que le réclament bon nombre de sénateurs conservateurs de ce pays, la peine de mort. Rien que ça !

Autant dire qu'Assange/Ben Laden ou WikiLeaks/Al Qaïda, c'est apparemment, contre toute raison, le même combat - les ennemis publics N°1 à abattre aux quatre coins de la planète - tant pour l'Amérique de George Bush, hier, que pour celle de Barack Obama, aujourd'hui. Et ce aussi absurde cela puisse-t-il paraître tant les choses sont là mélangées et les chefs d'accusation disproportionnés. Car, alors que Ben Laden, lui, ne voulait, par l'ampleur de son terrorisme meurtrier, que la fin de la démocratie, Assange, au contraire, ne souhaitait, en y mettant à nu ses impostures tout autant que ses subterfuges, que la préserver, fût-ce du peu de crédibilité qu'il lui restait encore aux yeux des plus lucides d'entre nous. La différence, gigantesque, est de taille : bien mal cependant, à voir la peine qu'il encourt maintenant et les menaces dont il est désormais la proie démunie, lui en a, par le plus grand mais prévisible des paradoxes, pris !

Certes les bras, face à pareille injustice et inique sort, nous en tombent-ils, à nous qui nous sommes tant battus, non seulement pour la liberté de pensée ou de parole, mais, de manière peut-être plus significative encore au regard de toute véritable et authentique démocratie, pour la simple liberté de la presse.

Aussi ne me vient-il à l'esprit comme à la bouche, à présent, qu'un seul mot d'ordre, mais aussi imprescriptible que tout impératif catégorique, et non seulement kantien : démocrates de tous pays, hommes et femmes de bonne volonté, peuples épris d'un humanisme non nécessairement utopique, amants de la révolution, unissons-nous, en criant haut et fort notre indignation, afin de sauver, de toute urgence, Julian Assange de ce fascisme larvé, quoique désormais déclaré au vu de cette ignominie dont il est le tout récent objet, qu'est le nouvel et toujours plus rampant, jusqu'à nous asphyxier, ordre mondial.

Il en va de l'avenir de la démocratie et, par là même, de nos enfants !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER* *

Philosophe et écrivain, auteur de l'essai « Critique de la déraison pure - La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes' et de leurs épigones (Bourin Editeur).

Tous les commentaires

07/12/2010, 21:31 | Par L'Origine

"celui, le plus vil qui soit, d’un totalitarisme économico-politico-idéologique aussi sournois que tentaculaire, à faire pâlir d’envie, par son efficacité désormais quasi planétaire, les pires dictatures, fusent-elles du passé, tels les régimes staliniens, ou du présent, telles les sociétés islamistes" écrivez-vous. Êtes-vous certain de n'avoir oublié personne?

07/12/2010, 22:27 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de L'Origine le 07/12/2010 à 21:31

Chère Origine,

Si, j'ai très certainement oublié quelqu'un. Mais à qui pensez-vous, plus précisément, en ce qui vous concerne? Les tyrans cachés, ou qui s'ignorent, sont si nombreux, hélas, de nos jours!

Bien à Vous

DSS

 

08/12/2010, 19:13 | Par f constantinou en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer le 07/12/2010 à 22:27

12/12/2010, 10:39 | Par Elena12 en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer le 07/12/2010 à 22:27

Monsieur,

Avant de lire votre article, j'ai lu votre réponse au commentaire de "Origine". Cette réponse est insupportable. Je n'ai pas envie de lire votre article. Cordialement.

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=home

07/12/2010, 21:45 | Par labasoche

Bonne initiative au nom de la démocratie, de la liberté de penser et de s'exprimer. Félicitation pour prendre courageusement position. Excellent plaidoyer !

07/12/2010, 22:30 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de labasoche le 07/12/2010 à 21:45

Cher Ami,

Merci pour votre commentaire, si bienveillant.

Il faut que nous nous mobilisions, comme pour Sakineh (bien que ce soient certes des cas extrêmement différents), pour sauver, ou à tout le moins aider, ce pauvre Julian Assange.

Bien à Vous

DSS

 

07/12/2010, 22:37 | Par banquise2011

Voir la lettre de Julian Assange datée du 08 décembre 2010 publié dans The Australian dans mon blogue:

http://www.mediapart.fr/club/blog/yvoniko/071210/julian-assange-edite-une-texte-dans-australian-date-du-08-decembre-2010

08/12/2010, 18:38 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de banquise2011 le 07/12/2010 à 22:37

Merci, cher Yvoniko, pour ce lien très utile.

 

DSS

09/12/2010, 13:07 | Par banquise2011 en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer le 08/12/2010 à 18:38

Je vous en prie. Il est majeur ca nous y voyons en filigrane la défense de Julian Assange. J'ai posté le texte en anglais et le lendemain Sissoko nous proposé sa traduction, bonne traduction, alors que personne n'est allé le remercier pour ce combat qui aurait dû devenir solidaire ni non plus dans mon blogue mais là il est vrai qu'en anglais, les intellos français coincent. Votre texte ne réfléchit pas sur la génèse de cet évènement majeur, je m'en vois surpris. La liberté d'expression soit mais à quel prix?

Et si à la place des éternelles pétitions nous faisions comme Julian Assange, être en activité politique réelle et ouvrir un autre Wikileaks? Nous ne sommes pas obligés d'être australiens pour ce faire.

Que pensez-vous si nous prenions le relai en pratique contre les autorités des démocraties qui étouffent nos libertés de plus en plus largement. Assange a démontré que nous pouvons agir en étant dans n'importe quel pays et comme vous le disiez in fine dans votre texte: "Il en va de l'avenir de la démocratie et, par là même, de nos enfants ! " Parce que oui, s'indigner est une banalité dont on s'amuse à droite et à gauche. L'indignation c'est le crouton de pain sec que les médias nous jettent. S'indigner c'est tout simplement constater avec humeur non contester. Les pétitions sont des étouffes espoirs. Merci.

07/12/2010, 22:36 | Par espoir

Retour à la barbarie, fulminait encore H Vedrine chez Taddeï , par contre ,les rois nègres qu'on verrouille sur des trônes soutenus par nos démocraties ,pour maintenir le système prédateur colonial, ça c'est l'exercice de la bonne diplomatie. Les reconduites aux frontières inhumaines et passées sous silence avec l'accord des personnels politiques concernés, ça c'est de la diplomatie nécessaire. Les gens mis à nu, humiliés, torturés dans des prisons ou des commissariats ,ça c'est c'est de la protection de nos démocraties, et pour finir ,car la liste serait interminable, une vision de la transparence absolue dont ces mêmes démocraties édifiantes nous gratifient: la mise à nu de nos corps jusqu'à l'os, sous les scans des aéroports.Merci M Védrine ,grand diplomate avec l'assentiment de vos semblables, de défendre âprement ces valeurs de la civilisation face à la barbarie rampante qui nous menace en nous apprenant que l'Iran est un état fasciste ,que Poutine drive Medvedef que Berlusconi est le détenteur de la berlusconnerie et que nôtre vénéré grand timonier à un problème d'ego surdimensionné ,inversement proportionnel à sa taille. Restez tranquilles braves gens, toute l'étique politique continuera à être abritée dans les corps diplomatiques de nos démocraties exemplaires dans la transparence.

08/12/2010, 13:43 | Par goelo en réponse au commentaire de espoir le 07/12/2010 à 22:36

Trés bon texte de D.S.S sur cette glauque affaire; Ne parlons pas de certains hommes politiques qui ne nous ont pas deçus dans leurs commentaires sur WikiLeaks par contre H.Vedrine m'a complétement abasourdi de tant de mauvaise foi.

Vive Mediapart et sa liberté de parole.

08/12/2010, 18:39 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de goelo le 08/12/2010 à 13:43

Je vous remercie, cher Goelo, pour ce commentaire, que j'apprécie à sa juste valeur.

DSS

08/12/2010, 10:16 | Par shadokskaîa

Merci et bravo pour votre article.

On ne saurait que trop dire et redire à quel point il n'y a plus de démocraties occidentales.

08/12/2010, 18:40 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de shadokskaîa le 08/12/2010 à 10:16

Votre soutien, Shadokskaia, est un vrai réconfort. Merci!

DSS

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

08/12/2010, 10:41 | Par rita robert

Monsieur Assange, a eu le courage, que les "démocraties" n'ont pas...Nous sommes bien dirigé par des MAFIAS...!

08/12/2010, 11:08 | Par Seed

Merci pour cette chronique.

Que la vie nous garde.

Love

08/12/2010, 18:43 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de Seed le 08/12/2010 à 11:08

Je suis particulièrement touché, cher Seed, par votre mot, à la fois si sobre et profond. Merci!

Love bless you!

DSS

 

08/12/2010, 11:12 | Par Ourse Blanche

le probléme desormais va être l'argent pour Wiki ,de plus les USA envoient une horde de juristes pour l'abattre,mais c'est un mouvement,et des petits vont arriver,mais Assange va être abattu par des années de judiciarisation,ce qui se passe est tres important,et les journaleux qui s'expriment avec mepris au sujet de cet homme,sur les medias, sont des petits reacs proche du pouvoir et ne veulent pas voir a quel point les medias sont les complices de ces tyrans nauseéeux,et de plus on y trouve des infos interessantes ,alors merci a Mediapart de defendre la liberté de dire ce qui se passe derriére ce vaste enfumage et mensonge,de ces puissances mafieuses .

08/12/2010, 11:37 | Par jean-marc gavanon

J'äkuse Julian Assange de Viöl. Thanks de prendre en Kömpte ma avis.

08/12/2010, 18:08 | Par hedou en réponse au commentaire de jean-marc gavanon le 08/12/2010 à 11:37

oui, bien sur sieur Gavanan, vous vous torchez le cul avec la pésomption d'innocence... Tout comme votre super héro président...

bravo honnorable citoyen `...

09/12/2010, 11:23 | Par jean-marc gavanon en réponse au commentaire de hedou le 08/12/2010 à 18:08

Sympathique personne, je crois qu'il y a un second degré qui vous échappe ou vous dépasse. Ce qui permet de remettre en cause l'accusation de viol et son manque de spontanéité, c'est d'abord la plainte simultanée qui implique un certain degré (encore) de complot. Évoquer de nouvelles plaintes dé-crédibilise les premières...

Quand au respect que j'ai pour WikiLeaks, il ne s'accompagne pas d'un diplôme de moralité à son fondateur. Je lis Descartes, son oeuvre, pas l'homme.

Comme dirait Notre Président, ça ne me regarde pas.

08/12/2010, 11:51 | Par la princesse au petit pois

Contre tous ces abus, il nous reste la révolution citoyenne par le vote, tous ensemble ! Très bonne journée à tous.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

08/12/2010, 12:06 | Par Sissoko

"la révolution citoyenne par le vote" huhuhu très drôle ! vous devriez rajouter un petit couplet sur la République avec une grand R et la sacrosainte laïcité.

La révolution ce n'est pas choisir à quelle famille bourgeoise ont abandonne son pouvoir. Posez-vous déjà la question du financement des campagnes électorales et vous verrez j'espère que parler de démocratie ici n'a aucun sens.

08/12/2010, 12:10 | Par jeanphilippegamet

Wikileaks est bloqué ! impossible de se connecter ! la démocratie et les libertés sont baffouées !!!!

08/12/2010, 19:42 | Par kalomax en réponse au commentaire de jeanphilippegamet le 08/12/2010 à 12:10

http://213.251.145.96/

et il y a d'autres miroirs ouverts normalement.

 

08/12/2010, 12:37 | Par daveto

Une fois de plus la vraie démocratie est bafouée. Quel exemple donnent ces gouvernements à leurs peuples et à leurs jeunesses.

Le plus fort est toujours celui qui a raison et surtout n'éduquons pas les générations à venir à utiliser leurs cerveaux et ainsi devenir critiques..

Le terrorisme, il semble que certains états n'aient pas la même notion de terrorisme, se combat par tous les moyens.

J.Assange est le successeur de Ben Laden, d'après la diplomatie américaine, je n'y vous aucun point commun. J.A donnent plus de sens à certaines de leurs actions que nous comprenons mieux mais n'en excuse pas pour autant les dérapages désastreux et trop fréquents (collecte d'informations personnelles sur les membres de l'ONU, exactions de l'armée sur des théâtres de guerre et autres...)

Ou se trouve la limite de la sécurité nationale ? Pourquoi certains pays peuvent se permettre de tels écarts sans que personne ne s'en émeuve ? Selon l'éthique, est-il sain de procéder ainsi ? N'en a-t-on pas assez de déclencher des guerres pour des raisons qui n'en sont pas de réelles ? Quels sont les liens entre les pouvoirs en place et les grands industriels (cf; l'exemple de Mastercard, Ebay.. qui se placent en relais des gouvernements alors qu'ils ne sont pas concernés et qu'il n'y a jamais eu de procès à l'encontre de Wikileaks) ?

Surtout ne vous posez pas de questions, travaillez plus pour gagner moins...

Mais, par pitié, taisez vous et payez au propre comme au figuré.

Pour conclure, Wikileaks doit expliquer la réforme qui se met en place, il faut davantage d'explications avec les gouvernements. C'est bien la première fois que la pédagogie va s'adresser aux gouvernements et non plus seulement au peuple qui ne comprend jamais rien.

08/12/2010, 12:42 | Par ARIAPURA

Merci et BRAVO Monsieur Schiffer de confirmer que nos pseudo démocraties ne sont en fait que des "TARTUFFOCRATIES". Une fois de plus nous pouvons vérifier que la Vérité est la seule véritable crainte des politiques.

08/12/2010, 18:45 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de ARIAPURA le 08/12/2010 à 12:42

Merci, cher Ariapura, pour votre soutien moral, ainsi que les vérités que vous y énoncez.

DSS

08/12/2010, 12:45 | Par banquise2011

08/12/2010, 13:14 | Par RHODE

Je suis atterrée par la répression qui s'abat sur JASSANGE et sur wiki sans compter les sites qui hébergent wiki et leurs fondateurs et les risques ;car aujourd'hui on voit bien qu'il y a risques pour la liberté d'expression ,je vois les sourires de certains se croyant débarrassés de wiki et de JAssange qui devenait de plus en plus un opposant .Il s'est rendu lui même ,avait il une infime croyance en la justice Anglaise!! Cette affaire de viol est certes un prétexte ; mais c'est le grain de sable à méditer..

08/12/2010, 21:01 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de RHODE le 08/12/2010 à 13:14

Mais la blogosphère a réagi, je suis assez étonnée et râvie par cette nouvelle résistance...

Il faudrait peut être envisager de renouveller aussi les oppossitions au gouvernement et à sa politique à partir de mouvements ou pamphlets électroniques se disséminant à la vitesse du son pour toucher une multitude de citoyens.

09/12/2010, 10:09 | Par Zob en réponse au commentaire de RHODE le 08/12/2010 à 13:14

Pourrions-nous tous arrêter de parler de viol dans cette affaire ? Il n'y a pas eu viol au sens étymologique du terme, mais, non-utilisation de préservatif dans un rapport consenti entre adultes consentants (dixit la plainte officielle), ce qui est un délit en Suède. Ça permet de remettre les choses dans leur contexte et mesurer ainsi l'acharnement des Usa et du reste du monde à en en faire un coupable.

08/12/2010, 13:18 | Par Mandrake

Que font les citoyens américains pour manifester leur soutien à wikileaks et dénoncer le totalitarisme de leur gouvernement?

il est loin le temps des manifs contre le vietnam.

09/12/2010, 21:48 | Par wikilrelais en réponse au commentaire de Mandrake le 08/12/2010 à 13:18

Voir entre autres les sites DEMOCRACY NOW!, Truthdig, etc..... (ils sont très nombreux)

Ils sont très actifs et très virulents et n'évoquent pas - du moins dans ce que j'ai vu - une histoire de complot.

Je traduis certains des articles que je mets sur mon FACEBOOK [email protected]

08/12/2010, 13:35 | Par nike

Ravi de lire (un) sans complaisance,vive la démocratie

08/12/2010, 18:46 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de nike le 08/12/2010 à 13:35

Je ne fais là, cher Nick, qu'accomplir mon devoir de citoyen et d'homme libre.

Bien à Vous!

DSS

08/12/2010, 13:56 | Par jdapr

Merci ! Pourquoi êtes-vous le seul à mettre en avant le déclin de la liberté

d'expression ?

08/12/2010, 13:57 | Par cf

 

Entièrement d'accord avec Daniel Salvadore Schiffer !

Aux sceptiques et autres dénigreurs, j'ose un conseil : le dernier "Investigations" de Canal+ est édifiant certes ! Il est sidérant de constater que, souss Bush fils, le soldat américain ne se considère point comme n'importe quel autre membre de l'espèce humaine, comme si "superpuisssance" impliquait une hiéharchie !

 

Ne pas oublier que ces soldats ont été formés à bonne école

Considérant que 25% des hommes, simulant un meurtre par arme à feu n'amélioraient pas ce score, des techniques comme remplacer un humain par ?

ont permis d'atteindre des scores proches de 100%, par ex.

 

 

 

08/12/2010, 18:48 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de cf le 08/12/2010 à 13:57

Un grand merci. Nous continuons le combat!

DSS

08/12/2010, 14:12 | Par pmabéché

"On ne saurait que trop dire et redire à quel point il n'y a plus de démocraties occidentales."

ni orientales ?

Soutien total

09/12/2010, 09:30 | Par shadokskaîa en réponse au commentaire de pmabéché le 08/12/2010 à 14:12

Orientales, je ne sais pas. Je sais par exemple que l'Iran est une démocratie et je sais que l'Iran est le nouvel ennemi à abattre.

Alors je préfère suspendre mon jugement sur ce pays, parce que je pense qu'on nous refait un Irak-bis, avec toutes les désinformations utiles pour justifier la guerre.

Il y a beaucoup, beaucoup de soldats occidentaux au moyen-orient, beaucoup beaucoup de mercenaires et un argent considérable qui se fait au nom de la démocratie et du sang ( des autres ) qu'on verse en ce nom - de l'argent qui s'évapore, qui passe par l'île de Man par exemple...

12/12/2010, 08:44 | Par pmabéché en réponse au commentaire de shadokskaîa le 09/12/2010 à 09:30

"l'Iran est une démocratie", ça c'est un scoop !

Pompons, pompons !

12/12/2010, 09:32 | Par jean-marc gavanon en réponse au commentaire de pmabéché le 12/12/2010 à 08:44

L'Iran est une démocratie : demandez à Sakineh.

08/12/2010, 14:16 | Par cf

 

NB : un des associés de Julian Assange a évoqué hier soir, sur Euronewzs, une "assurance-vie", c'est-à-dire des documents dont la teneur est inconnue et redoutable, dans l'hypothèse où J A ne serait pas relâché, voire pire, condamné.

 

Quant à certains "journalistes", dont l'argument consiste à dire : après la transparence dans l'action politique, mililitaire, la seconde étape serait d'agir de même avec les hommes publics, en violant leur intimité !

 

A cette supposition, deux rappels : l'article 9 du CC nous protège : Et on n'empêchera pas ceux qui ont besoin de s'exhiber de le faire ! Grand bien leur fasse, pour les beaux jours de Closer et autres Galas !

 

 

08/12/2010, 14:17 | Par ACNM

L'Occident mérite mieux ! Bravo pour ce post

08/12/2010, 18:49 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de ACNM le 08/12/2010 à 14:17

Je vous remercie, cher ACNM, de tout coeur.

DSS

08/12/2010, 14:31 | Par claude guez

La Cour Européenne" des droits de l'homme ne peut elle être saisie?

Article 6 de la convention!!!

08/12/2010, 18:50 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de claude guez le 08/12/2010 à 14:31

Excellente idée, cher Claude Guez. Il faut y songer.

DSS

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

08/12/2010, 14:39 | Par discret

merci à vous et MDP de défendre et mettre à disposition la liberté de parole.

08/12/2010, 18:51 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de discret le 08/12/2010 à 14:39

Merci à vous, cher Discret.

DSS

08/12/2010, 14:47 | Par JoëlMartin

Vibrant plaidoyer pour une incarnation moderne d'Asmodée, ce petit diable dérangeant qui soulevait le toit des maisons pour mettre au grand jour les turpitudes qui s'y perpétraient. Bravo à l'auteur.

Vive la transparence, mais tant qu'elle ne met en danger aucune vie humaine.

Les télégrammes diplomatiques divulgués, je suis pour, car l'opacité est un instrument de pouvoir.

En revanche, donner la liste de sites sensibles dont la destruction serait catastrophique c'est un peu donner à d'éventuels terroristes une feuille de route pour leurs prochains attentats.

Et là, c'est un dévoiement complet des nobles buts initiaux de Assange.

Je me pose donc la question du noyautage barbouzard éventuel du site visant à le déconsidérer. Je me demande aussi la raison pour laquelle Assange s'est livré aux autorités britanniques. Ne serait-ce pas pour se mettre à l'abri de "contrats"?

08/12/2010, 15:01 | Par papet

La pire des séries amèricaines en coproduction avec berlu sarko et autres < ministres intègres> Et vedrine ? n'était il pas socialiste celui la ! Qu'ils s'en aillent tous . Mais non c'est pour notre bien . Il parait évident , que les Jèsuites ont fait école ;mais eux au moins Ils avaient du talent

08/12/2010, 15:15 | Par lisadavid

Merci Monsieur de nous appeler à réagir. On se sent démuni, mais puissent nos petits cris de liberté, réunis, aider cet homme qui mérite notre respect.

Il en fait plus pour notre liberté à tous, que beaucoup de beaux discours dans nos pays respectifs.

 

08/12/2010, 18:52 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de lisadavid le 08/12/2010 à 15:15

Je suis bien d'accord avec vous!

Merci pour votre encouragement!

DSS

08/12/2010, 15:17 | Par LOUX

Julian ASSANGE (il y a ANGE dans son nom) par ce qu'il a réalisé, prouve aussi que c'est un être pensant.

Alors quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi il est allé de lui même se rendre à la police, au lieu de rejoindre au plus vite son Australie ?

Il ne connait pas l'histoire ? Je sais, la vérité vaincra, mais lui, il risque sa vie.

Et même Barack Obama, affaibli par les durs des durs, ne pourra rien. Ceci dit, envoyer lettres, e-mails, dès maintenant, en masse, à la Reine d'Angleterre (je ne rigole pas du tout), en Suède, et Obama et à tous ceux dont vous pensez qu'ils pourraient influer sur son sort, peut être planétaire aussi. Visible.

En même temps que protester vigoureusement contre cette attaque lourde, planétaire (et ce n'est que le début, vous le savez ?) de la LIBERTE DE LA PRESSE et la LIBERTE ET DROITS DES HOMMES.

C'est ce que le Madiapart fait depuis un certain temps , déjà.

08/12/2010, 15:40 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de LOUX le 08/12/2010 à 15:17

"Alors quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi il est allé de lui même se rendre à la police, au lieu de rejoindre au plus vite son Australie ?"

Comme je l'ai écrit un peu plus haut, une explication possible c'est qu'il avait peur d'éventuels tueurs lâchés à ses trousses. Il s'est laissé encrister pour être à l'abri, même si ce n'est pas un abri sympathique.

Si tueurs il y a, Assange n'est à l'abri nulle part, même dans son Australie.

Scénario de série B, peut-être, mais la réalité dépasse souvent la fiction.

08/12/2010, 17:55 | Par pmabéché en réponse au commentaire de LOUX le 08/12/2010 à 15:17

à mon avis, il est plus en sécurité dans les prisons de sa majesté que partout ailleurs, mais je fabule peut-être ?

08/12/2010, 22:08 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de pmabéché le 08/12/2010 à 17:55

Alors, nous sommes au moins deux à fabuler de la sorte.

08/12/2010, 15:19 | Par WigWam

Bravo pour cet article courageux ! Trop souvent, ceux qui ont le malheur de dénoncer les collusions entre business et finance globalisés, politiques et médias dominants, sont traités de suppots de la théorie du complot et de doux dingues paranoïaques patentés !! Or, aujourd'hui que voit-on dans les faits ? Visa, Mastercard, Paypal, La Banque Postale Suisse, la Police Britannique, l'Etat USien, et ici la nomenklatura politique de l'hexagone, à droite comme à gauche, tomber d'un coup sur la proie Assange qui a eu le malheur de montrer sans fard aux yeux du Monde les magouilles de couloir derrière la facade bien proprette des relations diplomatiques officielles. Cependant, la Résistance semble s'organiser avec blocage des sites prédateurs sus-cités, notamment par anonops.net (même si l'accès à ce site donne une page blanche en ce moment). Complètement d'accord avec plusieurs autres commentateurs pour lancer une campagne de soutien ! Quelle que soit l'opinion que l'on ait des pratiques de wikileaks, quelle que soit la responsabilité d'Assange quant à l'accusation dont il est l'objet, il est totalement inacceptable qu'un individu soit agressé de la sorte par un système qui de fait se montre parfaitement totalitaire avec une capacité de nuire au plan planétaire inégalée dans l'Histoire.

08/12/2010, 15:37 | Par WigWam en réponse au commentaire de WigWam le 08/12/2010 à 15:19

Post Scriptum : il est fort utile de rappeler ici la phrase attribuée à Voltaire*, "même si je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, ... je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".

* A tort semble-t-il, car cette phrase ne figurerait dans aucune des oeuvres de Voltaire (voir la page Wiki...pedia sur Voltaire). Elle reflète cependant admirablement ses prises de position courageuses face aux iniquités de l'ordre établi.

09/12/2010, 08:50 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de WigWam le 08/12/2010 à 15:37

Voici ce qu'indique la page en question :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Voltaire

"De fait la citation est absolument apocryphe (elle n'apparaît nulle part dans son œuvre publiée) et trouve sa source en 1906, non dans une citation erronée, mais dans un commentaire de l'auteure britannique Evelyn Hall, dans son ouvrage The Friends of Voltaire[9], où, pensant résumer la posture de Voltaire à propos de l'auteur d'un ouvrage publié en 1758 condamné par les autorités religieuses et civiles, elle écrivait « “I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it” was his attitude now » (« “Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je défendrai jusqu'à la mort votre droit de le dire” était désormais son attitude » . Les guillemets maladroitement utilisé par Evelyn Hall ont été interprétés comme permettant d'attribuer la déclaration à Voltaire. En 1935, elle déclara « I did not intend to imply that Voltaire used these words verbatim, and should be much surprised if they are found in any of his works » (« Je n'ai pas eu l'intention de suggérer que Voltaire avait utilisé exactement ces mots, et serais extrêmement suprise qu'ils se trouvassent dans ses œuvres »"

08/12/2010, 15:26 | Par hasbeen

 

GG DSS et merci Sissoko.

 

Katerine, liberté, 2010.

08/12/2010, 15:29 | Par Jean-Paul Baquiast

Tout à fait d'accord avec JSS. Voyez au besoin mon commentaire à l'article sur DSK sur mon propre blog de Médiapart

08/12/2010, 15:34 | Par Jean-Pierre NOUAL

Je partage tout à fait votre point de vue et vous félicite de cette prise de position particulièrement claire et courageuse.

Les sociétés démocratiques occidentales sont malades ...Nos dirigeants voudraient faire croire que l'organisation des élections à date fixe suffit à garantir la Démocratie...Nous en savons quelque chose en France..

La démocratie s'est d'abord la défense des minorités, la défense des libertés et bien entendu celle qui concerne la circulation des idées et de l'information..En l'absence de ces libertés aucun régime ne peut se prévaloir de la Démocratie...

Les USA et leurs alliés ont décidé de faire taire Wikileaks et son fondateur Julian Assange en utilisant tous les moyens..

En comparant Wikileaks à Al Qaïda ils ont fait très fort dans le ridicule mais en même temps ils manifestent leur aversion pour la tranparence...Et cette ténébreuse affaire de viol dans laquelle Julian Assange serait impliqué éclate curieusement...

Les Puissants veulent pouvoir parler entre eux de leurs affaires en toute opacité...Les profanes que nous sommes doivent impérativement le rester pour demeurer manipulables...

JP N

 

 

08/12/2010, 15:58 | Par KLEBER

Je soutiens totalement votre plaidoyer pour Wikileaks et vous confirme également mon indignation devant les réactions des dirigeants politiques, notamment celle des Etats-Unis par la voix de Mme Hillary Clinton qui qualifie la publication par Wikileaks comme une attaque contre son pays.

Espérons que l'opinion publique se manisfeste et se fasse entendre, vous y contribuez BRAVO

 

08/12/2010, 18:54 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de KLEBER le 08/12/2010 à 15:58

Cher Kleber,

Il est urgent de mobiliser l'opinion publique, française et internationale, par rapport à de telles pratiques, indignes de toute démocratie qui se respecte.

Merci pour votre aide!

DSS

08/12/2010, 22:10 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer le 08/12/2010 à 18:54

Ce qui serait intéressant c'est que Wikileaks nous déballe tous les documents crapoteux classés abusivement "secret-défense" par le gouvernement français...

08/12/2010, 16:33 | Par patoune

J'attendais beaucoup de Védrine, je souhaitais même qu'il soit candidat! Mais à regarder de plus près son parcours, il y a quelques zones d'ombres : il est membre du conseil d'administration de LVMH, tout comme bernadette Chirac ; il est membre du Siècle ; son épouse a dirigé de 2002 à 2008 l'Association de Sécurité Sanitaire Environnement et Travail. Tout cela ne le transforme pas en Woerth mais "la cuillère est toujours trop courte quand on mange avec le diable".

Il sait bien que beaucoup de choses sont cachées au citoyens au nom soi-disant de "LA RAISON D'ETAT" comme si les Etats étaient raisonnables, menés souvent par des psychopathes, eux-mêmes menés par la démesure.

Regardez comme son copain Dumas a tout fait pour valider les comptes véreux de Balladur, c'était sans doute au nom de la raison d'Etat !

 

 

08/12/2010, 17:57 | Par pmabéché en réponse au commentaire de patoune le 08/12/2010 à 16:33

c'est le manche qui est trop courtClin d'oeil

08/12/2010, 17:05 | Par HomoPolitis

Je ne trouve pas Julian Assange particulièrement sympathique et encore moins "génial". En revanche son action, celle de Wikileaks et de tous les médias qui ont publié les documents est FONDAMENTALE. Nous devons non seulement lutter pour la transparence de l'action des gouvernements mais exiger qu'elle soit la norme. "Mise en cause de la sécurité de l'Etat" dit le gouvernement américain?? Pardon?? "Trahison"?? Pour révéler les actes commis contre la volonté des citoyens, pour mettre en évidence les mensonges et manipulations de personnes et organisations censées représenter le peuple? Les vrais traitres, ceux qui mettent en danger notre sécurité, sont les gouvernements et non les simples citoyens.

08/12/2010, 17:17 | Par HomoPolitis

Il est important de defendre Wikileaks, et protéger Julian Assange de ceux qui veulent le faire taire, mais n'oublions pas Bradley Manning ce jeune soldat américain, aujourd'hui emprisonné et risquant la prison à vie pour "trahison" et qui serait selon le gouvernement américain à l'origine des fuites. Si c'est le cas, défendons le autant que Julian Assange. Pour cela visitez : http://www.couragetoresist.org/x/

08/12/2010, 17:33 | Par Michel P.

@D.S.Schiffer,

Personnellement, en tant que citoyen français, je suis très heureux qu'un site comme Wikikeaks nous révèle toutes ces magouilles politico-financières cachées par les hommes politiques qui nous dirigent. Et quand j'entends Sarkozy nous parler d'irresponsabilités au niveau international, je pense avoir le droit de lui demander des comptes. Car ce Gouvernement qui a institutionnalisé, lui, les divers manques de civisme par beaucoup de pratiques malhonnètes comme le rachat de fichiers volés dans une banque suisse pour en connaitre les détenteurs de comptes de résidents français à l'étranger,comme le flicages des citoyens où la police républicaines est utilisée pour espionner des journalistes d'investigations enquêtant sur des affaires "puantes" comme l'attentat de Karachi, c'est cela que craint Mr Sarkozy.? Moi je souhaite que Assange puisse retrouver sa liberté et continuer à nous renseigner sur ces pratiques nauséabondes de ceux qui nous gouvernent. Quand on veut marcher "droit dans ses bottes" il faut avoir en première condition, "les pieds propres". Et comme le disent mes amis africains "Quand on monte au cocotier il faut avoir le "cul propre". C'est un avis de ma part à Sarkozy.

08/12/2010, 18:56 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de Michel P. le 08/12/2010 à 17:33

Tout à fait d'accord avec vous, cher Michel P. Merci pour la franchise, la lucidité, la bienveilance... et la note d'humour!

DSS

08/12/2010, 17:39 | Par Claude MORTON

J'ai bien peu à ajouter à tout ce qui a été dit, maintenant ,peut-être une tâche s'impose-telle à tous ceux ( nous) qui nous scandalisons du déni de démocratie, et de l'hystérie internationale ( heu, enfin, des états ...) déchaînée contre ASSANGE, (s'impose à nous ) c'est de tout faire pour qu'il retrouve la liberté .Pour moi,il n'y aguère de doute que cette "affaire de viols" n'est qu'affabulation et complot.

 

 

08/12/2010, 18:58 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de Claude MORTON le 08/12/2010 à 17:39

Cher Claude Morton,

Je vais essayer de lancer une pétition pour défendre Julian Assange.

Merci pour votre soutien.

DSS

09/12/2010, 04:41 | Par DELHERY en réponse au commentaire de Daniel Salvatore Schiffer le 08/12/2010 à 18:58

D'après le site "RUE89" l'avocat de Julian Assange, cofondateur de WikiLeaks, arrêté mardi matin à Londres et en détention jusqu'au 14 décembre avant une possible extradition vers la Suède, a expliqué que son client « n'était pas poursuivi pour viol mais pour “sexe par surprise” ». What is « sex by surprise » ? Un sous-viol ?

http://www.rue89.com/2010/12/08/julian-assange-arrete-cest-quoi-le-sexe-par-surprise-179729

08/12/2010, 17:43 | Par roger thornill

A travers cet homme, Julien Assange, considéré comme un Ben laden de l'information et coupable tout trouvé, je pense que nos pouvoirs et dirigeants s'attaquent implicitement à une technologie: Internet. Derrière le vaste et incontrôlable fonctionnement du réseau, il est comme rassurant de désigner, non pas une machine, mais un bon vieil être humain. C'est un peu la même chose pour le téléchargement illégal (comparable à wikileaks a certains égards): on sent bien que de nombreux lobbys aimeraient au fond limiter voire interdire Internet. Ainsi on voit ce cher Besson s'interroger sur la possibilité de fermer ce site et de viser son hébergeur (mais que sont les données, qu'est ce qu'un hébergeur, qui est responsable: Internet échappe...)

L'affaire wikileaks incarne peut être bien un tournant. Soit internet continue de se développer, assurant une marche inéluctable vers la transparence et la vérité. Soit, on (le pouvoir) va commencer à s'en prendre à la technologie elle même.

08/12/2010, 17:46 | Par gourdon

les guerres sont toujours sales. Je pense qu'on en fait beaucoup sur très peu.

Rien sur Ben Laden, rien sur le 11 septembre, rien sur les ventes d'arme dans le monde que font les 5 membres permanents de l'ONU. Autant regarder "Lord of the ware"Rien sur beaucoup de choses. C'est comme qaund Obama annonceait les accords avec les Russes sur les têtes nucléaires. C'est pas ces armes qui tuent, elles ne rapportent rien, mais assure par la peur leur non utilisation. Ce qui est génant c'est la prolifération, comme notre Sarkosy national qui voulait vendre un sous marin au Brésil. Là, c'est nine. C'est la raison première de Wikileaks, car les EU ne veulent pas cette prolifération. Pour les Russes et les Chinois, c'est moins sûr.

L'histoire jugera, pour l'instant ça rappelle Rushdi à l'envers, c'est pas un attentat aux démocraties, c'est un simple buzz. C'est juste la caste dirigeante, les Vedrine et autres comme Kouchner, ou Clinton, qui vivent dans les nuages que Wikileads dérange. Et Chomsky.....je ne crois pas à cette analyse manichéenne, d'une pensée invisible mais effective d'un coté les bons, de l'autre les dominants. C'est gris, pas tout blanc, pas tout noir.

Le jour où on aura décrété "une journée mondiale sans l'usage d'une seule arme à feu", ce jour là, on pourra dire......il y a un espoir. C'est du Chomsky.

09/12/2010, 09:37 | Par shadokskaîa en réponse au commentaire de gourdon le 08/12/2010 à 17:46

Sur le 11 septembre, sur Ben Laden, sur la CIA, sur les rapports entre les services français etc, tout est paru dans le Monde en 2007, il me semble, par un journaliste français qui s'appelle Guillaume Dasquié :

pour mémoire : http://www.dailymotion.com/video/x40859_affaire-dasquie-la-presse-estelle-v_news

Lui doit savoir ce que vit Julian Assange en ce moment. Il l'a vécu, avec moins de battage, en France, par les services français.

09/12/2010, 11:34 | Par jmv en réponse au commentaire de gourdon le 08/12/2010 à 17:46

Cher gourdon,

Je crois que vous vous trompez en écrivant : "...je ne crois pas à cette analyse manichéenne, d'une pensée invisible mais effective d'un coté les bons, de l'autre les dominants...".

Il y a bien, de la part des "dominants" un besoin irrépressible de le rester. Et ce besoin s'exprime par tous moyens, y compris les pires.

En revanche, et c'est peut-être le fond de votre pensée, c'est que les "dominants" n'appartiennent pas à une classe "fermée". Beaucoup d'entre nous sont susceptibles d'y participer ou y participent, à leur niveau.

De même, les "bons" ne le sont que tant qu'ils n'ont pas la possibilité de passer de l'autre côté de la barrière... à quelques exceptions près, naturellement.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

08/12/2010, 19:02 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de - le 08/12/2010 à 17:51

Non, cher Bellaciao, je n'étais pas invité par BHL au Flore, rassurez-vous!

Et je n'entends pas non plus attendre "La Règle du Jeu" pour lancer une pétition ou un appel en faveur de Julian Assange, aussi bien pour sa personne, sa liberté et sa dignité, que pour la sauvegarde de la démocratie en elle-même, mise de plus en plus en danger.

Avec toute ma sympathie.

Bien à Vous!

DSS

08/12/2010, 18:34 | Par Bonaparte

Je me demande s'il y a un cable a l'egard de la destruction nucleaire des tours jumelles par la fusion de coeur intentionelle des deux reacteurs militaires nucleaires sousterraines sous les tours.

www.nucleardemolition.com

La verite que personne n'ose dire.

08/12/2010, 22:48 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Bonaparte le 08/12/2010 à 18:34

A-t-on fait des mesures de radioactivité sur place?

Si oui, combien de curies ? S'il y a eu de la radioactivité, elle n'a pas décru beaucoup en neuf ans et deux mois.On peut encore faire des mesures...

Comme ça, on verra si l'hypothèse que Bonaparte appelle vérité se vérifie.

Parce qu'à Tchernobyl, c'était aussi, sauf erreur, une fusion du coeur...

Combien de morts par radioactivité à Ground Zero depuis le 11 septembre 2001?

Et si l'hypothèse de Bonaparte est la vérité, pourquoi n'a-t-on pas mis Ground Zero sous sarcophage comme à Tchernobyl ?

Question subsidiaire : une vidéo montre la partie supérieure d'une des tours qui crame de l'intérieur au dessus d'un étage précis. Cette zone correspond à la hauteur de l'impact de l'avion. Seule cette partie crame de l'intérieur, la facade se lézarde, mais uniquement au dessus du même étage précis.

Puis ce tronçon supérieur de la tour se désagrège et s'effondre. Alors, et alors seulement, la partie inférieure de la tour s'écroule

Est-ce compatible avec une explosion SOUS la tour ?

08/12/2010, 18:40 | Par Yannis

Oui, merci pour ce plaidoyer pro-Wikileaks.

Et honte à tous ces théoriciens pourfendeurs de la "dictature de la transparence" qui préfèrent lever le voile sur certains évènements troubles au moment opportun, et uniquement lorsque cela va dans le sens de leurs petits intérêts tactiques et de leur égo sur-dimensionné... Tout cela afin de continuer à faire croire à un public passif, les consommateurs (d'info comme du reste) que le système dans lequel on vit, et qui n'est plus qu'un ectoplasme de démocratie EST la voie de la vérité. Pauvre règne de la pensée unique !

C'est quand même un comble de vouloir traiter tout ce qui perturbe l'ordre actuel inique comme du terrorisme. Et d'ailleurs où est Oussama Ben Laden ? Bien à l'abri depuis 10 ans déjà (Bravo les services secrets occidentaux !!)

Wikileaks a eu en plus le mérite de soumettre ses infos au crible de la grande presse internationale, dans les colonnes de laquelle on trouve aussi tant de tribunes qui condamnent sans scrupule cette organisation ; mais ce pseudo souci de l'équilibre entre différentes opinions ne peut pas cacher le fait que la presse traditionnelle est complètement dépassée dans l'ére du web.2

Et comment sauver le soldat Assange ?..

08/12/2010, 19:04 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de Yannis le 08/12/2010 à 18:40

Cher Yann H.,

Nous sauverons le soldat Assange et, avec lui, la liberté. Unissons nos efforts!

Merci!

DSS

08/12/2010, 19:11 | Par f constantinou

http://www.avaaz.org/en/wikileaks_petition/97.php?cl_tta_sign=831d46ab5df83fcf70ec5547ec5ae256

Bravo pour ce plaidoyer!! voici un lien pour une pétition qui circule sur le site d'AVAAZ.ORG.....je vous invite à aller la signer.

 

09/12/2010, 08:25 | Par pmabéché en réponse au commentaire de f constantinou le 08/12/2010 à 19:11

+1 c'est fait

08/12/2010, 19:18 | Par Le journal de personne

We kill X
Wikileaks est devenu votre seconde planète.
Vous y construisez des palais, vous vous enrichissez sans délai et vous communiquez entre vous sans difficulté.
Tout y est accessible, mais sous le mode virtuel : le pouvoir, le sexe ou l’argent… tout y est virtuel.
Vos amours n’ont plus rien de réel.
Vos liens sont imaginaires.
Et vous-mêmes, qu’êtes-vous devenus ?
Des numéros ? Des pseudos ! Des antihéros.
Ne faites pas cette tête, Wikileaks est un jeu. Rien qu’un jeu !
Mais ne le jouez pas… si vous n’êtes pas capables de jouer avec le feu.
http://www.tueursnet.com/index.php?journal=WekillX

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

08/12/2010, 22:19 | Par Mithra-Nomadeblues_

Je ne sais qui décide, à la Direction de Mediapart, du choix des billets en Une. Mais est-ce que Mediapart sait ce qu'il fait en publiant ce délire paranoïaque ? C'en est tristement risible.

09/12/2010, 10:47 | Par Chris43 en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 08/12/2010 à 22:19

J'ai la même question!

L'émotion, en l'occurence la peur, prend le pas sur l'intelligence et la raison. Les mots n'ont plus de sens: un billet courageux : où est le danger?

Déification de la démocratie qui n'est qu'un système de fonctionnement - imparfait, à l'image de l'homme- d'une société, absence de réflexion, recherche de boucs émissaires (le "mal" est quelque part, il suffit de le démasquer).

Affligeant, mais oh combien humain!

09/12/2010, 11:01 | Par jeanphilippe condamy en réponse au commentaire de Chris43 le 09/12/2010 à 10:47

 

on peut se faire une idée du comportement et de la morale générale de nos sociétés dites " démocratiques " en comparant le traitement réservé au " brave " général Pinochet lors de son interception a Londres = rapatriement d'urgence dans son pays par les autorités responsables et celui résevé a Mister Assange !!

C'est édifiant .

09/12/2010, 12:02 | Par jmv en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 08/12/2010 à 22:19

Chèr(e) Mithra-Namadeblues_,

Est-ce du seconde degré ?

De quel "délire paranoïaque" voulez-vous parler ?

Celui de DSS ou celui de Besson ? Celui de Assange ou celui de Franco Frattini ? Celui des milliards de citoyens laissés dans l'ignorance de ce que font les quelques milliers d'individus qu'ils ont désignés pour les représenter ou ces derniers ?

Qui est géné par ces "documents" ? Les citoyens, les agents des Etats ou les décideurs qui, d'évidence, ne décident que selon leur propre intérêt et pas celui de la collectivité.

Le contrat social est exigeant mais synallagmatique. J'accepte de me plier à des règles collective qui assurent ma sécurité (au sens large), en contrepartie j'exige d'en connaître le prix et je refuse que cela servent des intérêts particuliers.

Qui veut tuer son chien l'accuser de la rage. Qui veut supprimer un résistant l'accuse de terrorisme. Qui veut déconsidérer la pensée l'accuse d'appostasie (ou tout autre qualificatif aussi définitif).

Chèr(e) Mithra-Namadeblues_, je vous invite à lire (ou relire) "La ferme des annimaux"...

Ou alors votre remarque était à prendre au second degré et, dans cette hypothèse, je dois avouer que je me suis fait avoir.

11/12/2010, 07:46 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de jmv le 09/12/2010 à 12:02

Non, cher jmv, ce n'est pas du second degré, mais veuillez m'excuser de ne pouvoir expliquer ce que je lis à travers ce billet, et que j'appelle de la paranoïa. Quoi qu'il en soit, je ne suis pas d'accord pour prendre la défense de Julian Asssange, responsable de quelque chose qui peut mener jusqu'à la barbarie la plus abjecte.

Bien à vous,

08/12/2010, 21:28 | Par ambrino H B

%3Cobject%20width=" mce_src="" alt="" border="" hspace="" vspace="" width="" height="" />

08/12/2010, 22:35 | Par Bernard Elman

Délire paranoïaque ?

09/12/2010, 01:41 | Par ceinna coll

merci DSS pour ce billet clair et instructif, et votre combat, ainsi que la diffusion de ces infos sur la liberté d'expression et de la presse qui embarrasse et dérange les puissants !

Bravo à Julian Assange et Wikileaks de confirmer et informer le monde sur les dérives des crapules qui dirigent la terre !

C'est très cher payé votre initiative et votre courage !

Une pensée pour Bradley Manning !

Démocratie....qu'ils disent...pour frimer et se faire mousser.......dominer, écraser ! Quelle vie, quel monde !

09/12/2010, 07:50 | Par pierrounet

Citation :

" bien mal cependant, à voir la peine qu'il encourt maintenant et les menaces dont il est désormais la proie démunie, lui en a, par le plus grand mais prévisible des paradoxes, pris ! "

 

Amusante construction pas-Proustienne-mais-presque...

09/12/2010, 07:59 | Par pierrounet

(Excellent article, au demeurant...)

09/12/2010, 10:03 | Par Vivre est un village

il est par trop évident, après les récentes révélations de WikiLeaks concernant les très peu glorieuses magouilles militaires de l'armée américaine comme les tout aussi infamants secrets diplomatiques de la plupart des chancelleries occidentales, que Julian Assange, par son extraordinaire volonté de transparence, dérangeait au plus haut point,

Il fallait voir la tête de Robert Gates à la télé, prenant quelques minutes de repos dans ses basses oeuvres habituelles pour nous diriger un sourire ravageur pour tout amant de la vérité...

Merci de lui adresser ce plaidoyer !!!

09/12/2010, 10:12 | Par Azenn

On est bien placés pour donner des leçons de démocratie et de prendre les armes les plus destructives pour l'imposer de force aux peuples "primitifs"...

Et on s'etonne de constater que ces "primitifs" rejettent cette démocratie basée sur la felonie, l'hypocrisie et le chacun-pour-soi

09/12/2010, 10:29 | Par amnesix

Je proteste.

Gentillement, hein. Je lève le doigt et tout. Mais je proteste.

Assange aurait pu régler le problème en quelques heures quand l'accusation a été publiée. Il y a plusieurs *semaines*. Il pouvait se présenter (il était sur place à l'époque), et il y a beaucoup à parier qu'on aurait déjà oublié cette affaire de *mœurs*. Il s'est barré, on le recherche. Normal.

Je propose qu'on sépare tranquillement le cas Wikileaks (et là, je suis totalement d'accord) et l'affaire Assange.

09/12/2010, 10:31 | Par rita robert

Dans mon commentaire supprimé, je demandais un prix Nobel pour cet homme (sans rire...le courage n'est pas chose courante...)...Mr DSS, parler de liberté, et supprimer les mots qui vous gênes..?...cela n'est pas très courageux (pas comme Wikileaks) de votre part...Vouloir PARAITRE, avec des interdits...?...me laisse songeur sur votre honnêteté intellectuelle...! Bonne journée...

09/12/2010, 11:04 | Par rita robert

CENT MILLE....Excuses monsieur DSS...je suis une "ANDOUILLE"...j'ai posté sur un autre site..?

09/12/2010, 11:20 | Par Ourse Blanche

ce qui est genial ,c'est que, les infos sur FC ce matin ,sitent 3 fois Wiki,donc ca y est,c'est eux qui nous informent et cela les medias traditionels le savent et s'en servent,donc c'est gagné,Wiki va faire des petits partout,et cela ils ne pourront pas faire sans,Assange est genial et ce qui se passe et trés important,les medias s'alimentent desormais chez Wiki pour les scoops hors ,la neige,DSK,et Sarko au Taj Mahal,dont tout le monde se fout,si il etait extradé aux states,pour quelle raison legale,aucune,les fuites USA,viennent de la bas,un groupe,alors les mafieux n'ont plus que comme toute dictature que la force pour interdire tout,mais cela leur echappe,vont ils fermer,policer tout le net,on va voir!

09/12/2010, 15:10 | Par Claude Weisz

Une nouvelle révélation de Wikileaks: le prix Nobel de la paix chinois avait demandé à J.Assange de se rendre à Oslo pour le représenter. Hélas il est lui aussi en prison !

09/12/2010, 23:18 | Par Djiret2000 en réponse au commentaire de Claude Weisz le 09/12/2010 à 15:10

Triste sort pour nos deux héros!

09/12/2010, 16:59 | Par peio64

merci de pouvoir lire ce texte, puisse t il faire prendre conscience que nous vivons un semblant de démocratie où certains, sous le prétexte d'être des élus, s'arrogent le droit de décider ce qui est bon pour le peuple (les "gueux" comme ils le pensent) et bafouent leurs mandats qu'ils imaginent éternels et de droit divin, en nous méprisant . Leur message est simple, votez de temps en temps et après le vote taisez vous et soyez dociles, car nous sommes les seuls capables de savoir ce qui est bon ou mauvais pour vous. Amies et amis démocrates, réveillons nous et reprenons le pouvoir !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

09/12/2010, 23:32 | Par Djiret2000 en réponse au commentaire de - le 09/12/2010 à 20:18

j'ai appris la nouvelle de sa libération à la télé, c'est une information qui émane de son comité de soutien, (anti-lapidation), mais pas de confirmation officielle à l'heure actuelle.

10/12/2010, 09:21 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Djiret2000 le 09/12/2010 à 23:32

Ce matin 10 novembre 2010, hélas, démenti iranien.

09/12/2010, 23:11 | Par Djiret2000

Bravo pour ce plaidoyer! Je suis tout à fait d'accord pour le combat à preserver la liberté d'expression et celle de la presse qui sont les pliers de la démocratie.

cépendant, avec un peu plus de recul, je me pose la question de savoir qu'est-ce qu'on peut publier sur internet?

10/12/2010, 02:03 | Par Elie CARASSO

Je n'ai pas le temps de lire tout à cette heure mais OUI il faut TOUT faire pour défendre ASSANGE. Combattre Vedrine et tous les autres. Vedrine possède d'ailleurs me semble t-il au MAROC de vastes propriétés bien protégées par ce tenant de la civilisation qui massacre les SAhraouis dans le silence complice de l'Etat bonapartiste français ET de M VEDRINRE ET de Mme GUIGOU ET de la direction du PS. ( Voire d'autres encore)

 

SI VISA et MASTERCARD asphyxient Wikileaks, eh bien retirons nos cartes bancaires de ces groupes. Quant à ceux qui en ont la competence, qu'ils bombardent de virus jour et nuit les sites de l'Oppression des Etats en fait menés par des assassins patentés.

10/12/2010, 11:57 | Par ISHTAR.


*** La lutte continue: Kristinn Hrafnsson

http://www.20min.ch/ro/news/dossier/wikileaks/story/Le-nouveau-visage-de-WikiLeaks-21964190"

WikiLeaks est toujours en ligne» et « ne sera pas bâillonné, ni par une action judiciaire, ni par la censure des entreprises », a assuré le porte-parole et journaliste islandais Kristinn Hrafnsson, nouvelle figure du site.

 

14/12/2010, 21:34 | Par Danyves en réponse au commentaire de Harry Tuttle le 10/12/2010 à 15:12

10/12/2010, 17:56 | Par Yannis

Un autre lien, sur ce sujet et sur un autre site d'info que j'ai découvert via Mediapart et grâce au post d'un internaute : http://owni.fr/2010/12/09/la-guerre-de-linformation-nest-pas-la-cyberguerre/

 

 

 

11/12/2010, 18:40 | Par wikilrelais

Je n'arrive pas à croire qu'aux USA des Sénateurs, responsables, commentateurs, etc.... puissent appeler publiquement et sans qu'il n'y ait aucune conséquence ou poursuite légale à tuer quelqu'un, à assassiner même ???? (d'habitude cela se fait mais non officiellement). Notre presse française ne semble pas s'en offusquer trop non plus. Pourquoi nos responsables politiques qui se sont exprimés sur ce que fait Wikileaks, ne s'expriment-ils pas sur ces atteintes au droit humain et à toutes les constitutions qui régissent nos démocraties ??????

Monsieur DSS : merci de lancer concrètement votre pétition et non pas seulement y penser.

Ci-dessous un exemple venant du Bengladesh : lettre ouverte et pétition à la Première Ministre d'Australie (origine Bengladesh) 10 Décembre 2010 Par wikilrelais Articles :

la CIA aurait déjà dû assassiner Julian Assange!!!!!!! par Zahir Shamsery – 10 décembre 2010

Lettre ouverte et pétition : A Julia Gillard (membre du Parti travailliste australien qu'elle préside – première ministre d'Australie depuis Juin 2010)

Madame la Première Ministre,

Nous notons avec inquiétude la rhétorique de plus en plus violente à l'encontre de Julian Assange de Wikileaks.

Des exemples : « Nous devrions traiter Mr Assange de la même façon que les cibles terroristes de haut niveau : tuons le » écrit l'éditorialiste conservateur Jeffrey T Kuhner dans le Washington Times. William Kristol(*), ancien chef du cabinet du vice-président Dan Quayle dans l'administration de George H. W. Bush , demande : « Pourquoi ne pouvons nous pas utiliser nos différents moyens pour harceler, enlever ou neutraliser Julian Assange et ses collaborateurs, où qu'ils soient ? ». « Pourquoi Julian Assange n'est-il pas encore mort ? » dit John Hawkins dans le site d'information de la droite. Sarah Palin, une possible candidate présidentielle, compare Assange au dirigeant d' Al-Qaïda ; Rick Santorum, ancien sénateur de Pennsylvanie et potentiel contestant présidentiel, accuse Assange de « terrorisme ». Etc, Etc.....

De telles déclarations ne peuvent être ignorées comme paroles en l'air. Durant la dernière décennie, nous avons vu la normalisation de mesures extrajudiciaires qui étaient auparavant impensables, allant de kidnappings à des interrogatoires sous torture.

Dans ce contexte, nous avons maintenant de graves inquiétudes quand à la sécurité et au bien-être de Mr Assange. Indépendamment des controverses politiques entourant Wikileaks, Mr Assange conserve le droit de conduire ses activités en toute sécurité, et a droit à tout ce que le système judiciaire offre dans toute poursuite à son encontre.

Comme vous le savez, Mr Assange est citoyen australien. Nous vous demandons donc de condamner, au nom du gouvernement australien, tout appel fait pour atteinte physique et menace contre Mr Assange, et d'affirmer publiquement que vous veillerez à ce que Mr Assange bénéficient des droits et protections auxquels il a droit, et cela qu'elle que soit la source des menaces illégales qu'elles viennent de particuliers ou d'états.

Nous vous demandons urgemment de réitérer publiquement l'engagement Australien envers la liberté de communication politique ; de ne pas annuler le passeport de Mr Assange, en l'absence de preuve évidente qu'une telle démarche serait nécessaire ; de fournir assistance et soutien légal à Mr Assange, et de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour assurer que toute procédure prise à son encontre réponde absolument aux principes de justice, de la loi et la légalité procédurale.

Une telle déclaration de votre part à cet effet ne peut pas être controversée – Il s'agit de réaffirmer l' engagement aux principes démocratiques et à la justice.

Nous pensons que ce cas représente un tournant, avec des implications qui vont bien au-delà de Mr Assange et Wikileaks. Dans de nombreux endroits du monde, des menaces de mort journellement bâillonnent ceux qui voudraient publier ou faire connaître des informations controversées. Si ces incitations à la violence contre Mr Assange, qui a reçu le Media Award d'Amnesty International, peuvent exister et continuer, un très troublant nouveau précédent aura été établi dans le monde de langue anglaise.

C'est un moment crucial et une déclaration forte de votre part et votre gouvernement peut faire une importante différence.

Dans l'attente de votre réponse.

(*) William Kristol :en 2003, il fut l'un des avocats de l'invasion de l'Irak et du renversement de Saddam Hussein comme préalable à une recomposition et à une démocratisation au Moyen-Orient (théorie des dominos) – Un peu plus de sang sur les mains de ce triste personnage ne le gênera pas trop. http://www.ecademy.com/node.php?id=157909 vous y verrez les signataires du monde entier.

11/12/2010, 14:05 | Par hasbeen

 

On a plus le choix !

C'est le capital, Argent/Spéculation/Plus d'argent versus l'espèce, le vivant. La marchandise ou la vie, avec en prime, la destruction de la planète.

25/01/2011, 01:21 | Par chalouette

Newsletter