Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Teresa Lewis: une femme condamnée à la peine de mort aux Etats-Unis

Lettre ouverte aux autorités américaines et à Barack Obama.

 

J'ai été parmi les premiers intellectuels à m'insurger contre la mise à mort par lapidation, châtiment particulièrement barbare, de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, injustement accusée de complicité dans le meurtre de son mari. Il s'en est suivi, dans la foulée, une « lettre ouverte aux autorités iraniennes » qui, signée par quelques-uns des plus grands intellectuels du monde civilisé (dont sept prix Nobel) et publiée dans les journaux les plus importants d'Europe, a engendré une mobilisation à ce point planétaire, sur ce douloureux dossier, que ces mêmes autorités iraniennes ont finalement décidé de suspendre, sinon d'abolir, l'exécution de cette femme. Mieux : elles ont décidé de réviser son procès et de réexaminer la sentence. Mais il me vient, à présent, un autre terrible cas de conscience, non moins tragique, que celui qui m'a vu me battre aussi vigoureusement pour sauver la pauvre Sakineh de cet abominable sort : c'est celui, cher Barack Obama, Président des Etats-Unis d'Amérique, de votre compatriote Teresa Lewis, une femme âgée de 41 ans qui, bien que considérée médicalement comme une déficiente mentale, avec un quotient intellectuel des plus bas, a néanmoins été condamnée, dans votre Etat de Virgnie, à la peine capitale, avec une exécution, par une non moins cruelle injection létale, prévue ce 23 septembre 2010, pour avoir prétendument planifié, elle qui sait à peine lire et écrire, l'homicide de son mari et de son beau-fils.

Certes ne m'appartient-il pas, faute d'éléments suffisants pour trancher la question, de porter ici de jugement définitif sur la culpabilité présumée ou l'innocence avérée de cette femme. Je n'entends pas non plus, ainsi, rentrer dans la dynamique, encore moins dans le détail, de ce procès. Mais il est une chose dont, toutefois, je suis certain en cette procédure judiciaire : c'est que ce type de châtiment, comme d'ailleurs toute autre peine capitale, s'avère en tout point contraire, non seulement aux pratiques d'une démocratie moderne, mais, plus généralement encore, au respect de la vie humaine. Et ce quelle que soit, sans exclusive, la gravité des faits incriminés.

A cet argument essentiel - le respect de la vie d'une femme, en l'occurrence - même le plus fondamentaliste des croyants, et ils sont nombreux dans votre très religieux pays, devrait, au regard de la charité chrétienne et en toute logique compassionnelle, se montrer sensible. A mort donc - je le répète ici aussi, comme pour Sakineh - la peine de mort !C'est pourquoi les intellectuels les plus engagés, consciences s'efforçant inlassablement de demeurer vigilantes quant à la marche claudicante du monde, appellent solennellement les autorités politiques et judicaires américaines à arrêter définitivement, ne fût-ce que pour des raisons humanitaires ou par simple clémence, ce genre de mise à mort : une exécution, celle par injection létale ou sur une chaise électrique, aussi inique qu'intolérable, même si « techniquement plus propre » (mais non point, pour autant, moins hypocrite ou cynique), que la lapidation ou même la pendaison, pratiques courantes dans les pays (y compris certaines monarchies pétrolières, telle l'Arabie Saoudite, alliée inconditionnelle des USA en cette partie du monde) préconisant, en guise de code pénal, la charia (une pseudo loi islamique). Pis : selon des chiffres parfaitement crédibles révélés par Amnesty International, ONG reconnue pour ses activités en faveur des droits de l'homme, 1.224 personnes (1.213 hommes et 11 femmes) se sont vues ôter tout aussi honteusement la vie, aux Etats-Unis, depuis la reprise, en 1977, des exécutions judiciaires! Non moins choquant et révoltant, pour une raison normalement constituée, 38 personnes, dont deux en Virginie, y ont déjà été exécutées, dans le silence le plus complet et l'anonymat le plus effroyable, pour cette seule année 2010 : triste et indigne record macabre, au-dessus même de celui de la très contestée et arbitraire République islamique d'Iran et battu par la seule et peut-être encore plus dictatoriale Chine! Certes, à l'heure où je vous écris ces mots, la pauvre Teresa Lewis, pour laquelle nous avons été malheureusement moins prompts à nous battre, en Occident, pour lui sauver la vie (mea culpa !), est-elle peut-être déjà morte elle aussi, lâchement assassinée par vos bourreaux mêmes. Mais sachez néanmoins, cher Barack Obama, qu'à cet appel pressant s'associent - j'en suis sûr - des millions d'autres hommes et femmes de bonne volonté de par le monde démocratique ! Ainsi, cher Président, telle est donc notre requête aujourd'hui : battez vous, du haut de votre pouvoir suprême tout autant que de votre autorité morale, pour libérer du châtiment le plus atroce qui soit tous vos concitoyens prisonniers eux aussi, dispersés dans vos sordides pénitenciers, du couloir de la mort. C'est là, après la bataille contre l'esclavage tout autant que le combat contre l'apartheid, auxquels vos propres et admirables ancêtres se sont livrés avec tant de courage, la prochaine grande cause sur laquelle se mobiliser dans les Etats-Unis d'Amérique. Davantage : peut-être, ainsi, mériterez-vous vraiment ce prix Nobel de la paix dont, nanti de la beauté vos seuls discours théoriques mais somme toute suivi d'assez peu d'effets pratiques, vous avez été un peu trop vite honoré ! DANIEL SALVATORE SCHIFFER* * Philosophe, écrivain, promoteur de la « lettre ouverte aux autorités iraniennes » en défense de Sakineh : pétition ayant recueilli jusqu'à présent, en un mois, 150.000 signatures.

Tous les commentaires

23/09/2010, 16:45 | Par ++++++

Non à la peine de mort.

23/09/2010, 16:58 | Par POJ

Bravo pour ce parallèle saisissant où les plus barbares ne sont pas forcément ceux qu'on veut nous faire croire.

Les USA incarcèrent plus d'un pour cent de leur population, ce qui est supérieur à la Chine communiste. les USA, et, comme la Chine avec le système concentrationnaire du LAOGAI, exploite la main d'oeuvre carcérale (Voir Prison Valley de David Dufresne)

Je suis contre la peine de mort et l'isolement sensoriel pratiqués aux USA.

23/09/2010, 17:43 | Par ce supiot en réponse au commentaire de POJ le 23/09/2010 à 16:58

je doute que la question se pose en termes de "plus barbares" ou moins barbares. C'est la même barbarie faite loi.

23/09/2010, 16:55 | Par Fantie B.

" pour avoir prétendument planifié, elle qui sait à peine lire et écrire, l'homicide de son mari et de son beau-fils. "

Je viens de lire l'histoire de Teresa Lewis (sur le portail d'Orange).

Il semble là aussi y avoir un acharnement supplémentaire parce que Teresa Lewis est une femme.

Je pensais que les déficiences intellectuelles étaient enfin prises en compte par la justice des USA : Mais non. Pas partout semble-t-il , pas en Virginie (et pas non plus par de nombreux commentateurs du portail d'Orange...)

 

Une question : que peut Barack Obama contre la décision d'un Etat fédéral des USA ?

23/09/2010, 17:30 | Par POJ en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 16:55

Le président des USA ne peut rien faire. Voir l'affaire Lagrand où les USA ont exécuté deux ressortissants allemands malgré des démarches diplomatiques internationales et la demande de la Cour de La Haye à sursoir à l'exécution.

Madame Jane Dee Hull, gouverneur l'Arizona, a insisté que les exécutions se fassent malgré la demande de la Cour internationale de Justice.

Idem pour l'exécution de prisonniers mexicains et autres étrangers.

Cette situation est politiquement très confortable. Barack Obama, en tant que démocrate, ne condamne pas la peine de mort ni ne milite pour son abolition.

L'humanisme ne caractérise pas les USA. Business first.

Le Nouveau Mexique a aboli la peine de mort parce qu'elle ... coûtait trop cher. La motivation traduit le peu de considération pour la personne et la diginité humaines.Cela permet de mesurer la sincérité de leurs opérations militaires pour soit disant apporter la démocratie.

Ce sont des brutes.

La dénonciation d'Amnesty international.

23/09/2010, 19:17 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 16:55

@Fantie

C'est vous qui défendiez la Justice Américaine, il me semble sur un autre fil , non ?!

23/09/2010, 19:25 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 19:17

Spirit of, ça ne m'étonne pas que "il vous semble", vu comment vous lisez les autres !!!

Avec vos oeillères.
Bonne continuation, en tous cas, puisque voir ce qu'on veut voir d'autrui, et un monde en noir et blanc, sans complexité, c'est tellement plus simple.

23/09/2010, 19:32 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:25

@Fantie

C'est spirit of sumud, faut-il encore que vous soyez cultivée pour en comprendre le sens !

23/09/2010, 17:15 | Par sherkan

Comment peut-on en toute bonne foi prétendre que si c'est vous qui tuez une personne, alors c'est bien, mais si c'est quelqu'un d'autre qui tue la même personne, alors c'est mal. Il me semble que c'est là s'arroger un droit justifié uniquement par ses propres convictions, ses propres façons de penser. Mais alors, en quoi celles des autres sont-elles moins recevables?

Il existe malheureusement des crimes horribles, que rien bien sûr ne saurait justifier. Et si je peux comprendre la colère et même la haine que la douleur peut provoquer, je ne peux pas comprendre en quoi tuer à son tour relève d'une quelconque justice.

Oeil pour oeil et dent pour dent ne peuvent pas être les piliers d'un monde serein, civilisé et juste.

23/09/2010, 17:17 | Par GILLES WALUSINSKI

Non à l'abomination de la peine de mort, quel qu'en soit le motif ou le prétexte.
Sinon, s'il fallait exécuter tous les déficients mentaux ou les cons comme dirait Georges Frêche, il n'y aurait plus grand monde sur terre...

Que dit l'Europe pour sauver Teresa Lewis?

23/09/2010, 18:13 | Par Didier Fourcine

Petit rappel en ces temps d'ignominie:

"Demain, grâce à vous, la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n'y aura plus pour notre honte commune, des exécutions furtives, à l'aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, les pages sanglantes de notre justice seront tournées. A cet instant, j'ai le sentiment d'assumer, au sens ancien, au sens noble, le plus noble qui soit, le mot de ministère c'est le service, j'ai le sentiment de l'assumer. Demain, c'est l'abolition.
Législateurs français, de tout mon coeur, je vous remercie."

Extrait de l'intervention de Mr R.Badinter.(Assemblée nationale).

23/09/2010, 18:45 | Par Daniel Salvatore Schiffer en réponse au commentaire de Didier Fourcine le 23/09/2010 à 18:13

Merci, cher Didier Fourcine, pour ce rappel, plus opportun que jamais, de ces magnifiques paroles, prononcées à la veille de l'abolition de la peine de mort en France, de Robert Badinter.

Bien à Vous!

Daniel Salvatore Schiffer

23/09/2010, 18:51 | Par DanN

 

Bien sûr, non à la peine de mort, où qu'elle soit, quelle qu'elle soit et pour qui que ce soit.

Le pire étant, je crois, que si on fait un référendum - disons en France - le "oui" l'emporterait ! On peut d'ailleurs, sans forcer, imaginer que ça démange la bande à $arko ?!

Le respect de la vie, du vivant, n'est pas inné chez l'homme ; il faut éduquer. Et en attendant qu'on éduque (vœu pieux), informer, pétitionner, (s')opposer ...

 

23/09/2010, 19:14 | Par profil_inactif_137356

Je viens de rentrer et enfin contente de voir cet article.

Je tiens malgré tout à copier-coller un article de Gilles Devers pour emm....les pro-blh-botul-hasbaristes de service qui sévissent sur Médiapart !

Les US condamnent à mort une femme, patiente psy

 

Une femme, déficiente mentale, va être exécutée demain. Ou sont nos pétitionnaires professionnels ? Où est donc passée la ribambelle des outragés de la cause des femmes ? Cette femme s’appelle Teresa Lewis, et elle âgée de 41 ans. Elle a été condamnée à mort pour avoir planifié en octobre 2002 le meurtre de son mari de son beau-fils en vue de toucher une prime d'assurance-vie de 250.000 dollars. En mai 2003, elle a plaidé coupable d'avoir engagé deux types pour commettre les meurtres en échange de ses faveurs, de celles de sa fille âgée de 16 ans, et d’un max de fric. Ce sont les deux types qui ont commis les assassinats, pas elle. Elle était présente lors des faits, et a fouillé les poches de son mari agonisant, avant d'appeler les secours.

L’un des deux meurtriers, Matthew Shallenberger, a déclaré qu'il avait tout orchestré et que les meurtres avaient été son idée et son exécution. Il a expliqué qu’il avait manipulé Teresa Lewis en lui faisant croire qu'il était amoureux. Les deux assassins ont été condamnés à la perpétuité. Teresa a écopé de la peine de mort.

Amnesty s’est occupé de l’affaire car lors du procès il apparu que Teresa Lewis n’avait pas toute sa tête. L’ONG a missionné des experts médicaux qui ont conclu que Teresa souffrait d’un quotient intellectuel de 72, soit la limite de la débilité. Ils ont aussi diagnostiqué « un trouble de la personnalité dépendante et une dépendance aux analgésiques, deux problèmes dont elle souffrait déjà avant le double homicide, ce qui remet encore plus en cause l'idée qu'elle puisse avoir planifié ces meurtres ».

Il en ressort des éléments très précis.supreme-court-front.jpg

- Teresa est une déficiente mentale, au seuil de la débilité, et elle était dépendante aux médicaments à l'époque des faits.

- L’instigateur du crime a reconnu avoir manipulé Teresa avec de grands projets de vie, abusant de sa faiblesse

- Il a été condamné à la perpétuité, alors que Teresa, qui n’est qu’exécutante a été condamnée à mort.

- Cette femme n’ayant pas sa conscience ne peut être reconnue coupable. Elle s’est faite séduire par des crapules, et son rôle se limite a avoir ouvert la porte du lieu où a eu lieu le crime.

Vendredi dernier, Bob McDonnell, gouverneur de Virginie, a refusé de suspendre l'exécution, affirmant n'avoir trouvé « aucune raison suffisante pour accorder sa clémence ». Hier, la Cour Suprême a rejeté le recours formé par son avocat, et l’exécution de Teresa Lewis est programmée pour vendredi.

En Virginie, ce sont des cinglés de la peine de mort. Mais pour trouver une femme exécutée, il faut quand même remonter à 1912. Petite forme, les gars ? Sur le territoire de la grande civilisation US, la dernière exécution d'une femme remonte à 2005, au Texas. Et à ce jour, plus de 3.200 personnes, dont 53 femmes, attendent leur exécution.

6b972129b160x276_jpg.jpgAlors ? Les choses ne sont pas si compliquées.

Les Etats-Unis défendent la civilisation quand ça les intéresse. Quel est le pays assez crapule pour condamner à mort une femme, déficiente mentale au seuil de la débilité, et alors que les investigateurs du crime ont été moins sévèrement punis ? Ne cherchez pas : ce n’est pas l’Iran, mais les Etats-Unis. Pour exécuter une femme, souffrant de retard mental grave, il faut avoir en soi le goût du sang, comme les salauds.

La Cour Suprême des Etats-Unis n’a de suprême que le nom. C’est une juridiction locale, assez servile, qui défend un droit barbare, et refuse les normes du droit international. Elle reste l’un des fiefs de ce conservatisme putride qui mine les US, jamais guéris de leurs maladies infantiles. Le jour où la Cour suprême appliquera les normes du droit international, elle pourra inspirer le respect. Pour le moment, ça reste une affaire d’autoritarisme. D’ailleurs, ils la peignent en blanc pour lui donner un côté « chevalier preux ».

Enfin, je dois lancer un avis d’alerte pour la joyeuse brochette de crétins auto-allumés qui s’excitaient dans le soleil du Trocadéro à propos des pratiques véreuses de la justice iranienne, tous ces imbéciles heureux qui ont sombrés corps et biens dans l’océan de leur prétention et n’ont pas un mot à dire pour la mort de Teresa. Je ne cite pas de nom, car ils nous saoulent tous les jours, notamment dans les colonnes de Libé. Ce droit-de-l’hommisme exaspérant qui a fait tant de mal aux droits de l’homme.

 

 

23/09/2010, 19:29 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 19:14

"Ce droit-de-l’hommisme exaspérant qui a fait tant de mal aux droits de l’homme." (Spirit of sumud)

C'est vrai ça, les droits humains, ah quelle invention culturaliste exaspérante de (certains) occidentaux, vive les régimes où les personnes n'ont pas de droit, pas d'avocats, vive les régimes quoi !

(je précise que la phrase ci dessus est du second degré, devant le gras de Mr Spirit of)

Par contre ici il s'agit de Teresa Lewis, plus importante que les USA à mes yeux.

23/09/2010, 19:36 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:29

@Fantie

Je suis une femme et ici tout le monde le sait !

Mme la hasbariste !

PS : je savais bien que vous étiez pote avec botul !

23/09/2010, 19:37 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 19:36

-Je ne vous connais pas. Je ne m'intéresse pas assez à vos copié-collé pour avoir deviné votre sexe et ça ne m'intéresse pas du tout.
-Habariste vous-même

23/09/2010, 19:42 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:37

@Fantie

Trouvez autre chose ,parce que copier sur moi, c'est pas top !

23/09/2010, 20:00 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:29

@Fantie

" Par contre ici il s'agit de Teresa Lewis, plus importante que les USA à mes yeux"

En revanche le gouvernement iranien vous intéresse beaucoup plus, quand on lit vos commentaires ailleurs !

 

23/09/2010, 20:06 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 20:00

-Vous ne me connaissez pas

- Vous ne savez (visiblement) pas ce qui m'intéresse et ne m'intéresse pas

23/09/2010, 20:47 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 20:06

@Fantie

J'espère n'avoir jamais à rencontrer des gens, style Riposte Laïque !

Il suffit de lire vos commentaires pour le comprendre !

23/09/2010, 19:37 | Par lettres presidentielles

allez, j'ajoute pour la route, qu'un homme libre n'étant pas esclave, nul n'en est donc propriétaire et donc nul n'a de droit de vie et de mort sur quiconque. . ainsi nul ne peux transmettre(théorie du contrat social) le droit de vie et de mort a aucune autorité dans un état de droit. par là, toute peine de mort est nulle et constitue un crime contre l'Homme et contre tout citoyen... (la peine étant irréversible une fois effectué, il est impossible pour l'État de "réparer" l'erreur en justice... . seul les esclaves(les vaincus(non-libre) pouvaient-être mis a mort sans autres forme de procès.(dans l'antiquité) . peut-être que ce point de théorie aideras les défenseurs de cette citoyenne usanienne à ne pas être "éliminé" par un abus de droit de l'Etat sur sa population. . cela devrait-être un droit de l'Homme et du citoyen, mais sommes toute à l'époque ceci n'a pas été vu ou entendu par les philosophes de l'époque.

23/09/2010, 19:44 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:41

C'est trop tard, elle sera exécutée demain, vous avez préféré perdre votre temps à diaboliser l'Iran !

23/09/2010, 19:51 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 19:44

Vous aviez fait un billet sur Teresa Lewis, vous ?

PS : pas besoin de diaboliser l'Iran, ses dirigeants s'en chargent.

23/09/2010, 20:14 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 19:51

Contrairement à vous, je n'ai pas arrêté d'en parler,

Mme "bonne conscience " !

 

23/09/2010, 19:58 | Par DanN en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 19:44

 

Diaboliser l'Iran ? Vous vouliez dire le régime des mollahs (une théocratie prônant la Charia), j'imagine !

Notez que le gouvernement iranien a entendu les "droit-de-l’hommisme" et autres personnes de bonne volonté !

Etre contre la peine de mort ne peut être à géométrie variable ...

Ne vous laissez pas emporter par votre (vos) haine(s) ; peut-être alors pourrons-nous échanger : sereinement, respectueusement, sans crier (comme ne pas utiliser le gras de manière excessive), sans insulter, sans attaquer la personne plutôt que ses opinions ...

L'écoute !

 

23/09/2010, 20:03 | Par profil_inactif_137356

@DanN

Ok, pour échanger sereinement !

Le gras, désolée, je garde, c'est mon style, en revanche les majuscules non, car cela signifie : crier !

23/09/2010, 20:08 | Par profil_inactif_137356

@Dan

"Diaboliser l'Iran ? Vous vouliez dire le régime des mollahs (une théocratie prônant la Charia), j'imagine !"

En effet, c'est une théocratie comme israël, mais qui ne prône absolument pas la Charia, justement !

La plupart des internautes n'ont aucune connaissance ni sur la charia ni

sur le fonctionnement de ce régime, et cette ignorance m'énerve au plus au point !

 

23/09/2010, 20:12 | Par profil_inactif_137356

@DanN

"Notez que le gouvernement iranien a entendu les "droit-de-l’hommisme" et autres personnes de bonne volonté !"

Faux !

Depuis début août, l'autorité judiciaire iraniennne avait suspendu la

"sentence" pour étudier le dossier, donc tout ce cirque n'a été que de la poudre aux yeux.

Vérifier sur l'AFP

 

23/09/2010, 20:23 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 20:12

Ne cherchez pas d'échappatoires, suspendre la sentence ne veut pas dire annuler la sentence.
Qui peut croire (que la mobilisation internationale a été pour rien dans leur reviverment du gouvernement Iranien ?

 

Espérons qu'il en ira de même pour le gouverneur de Virginie.

son adresse :


Governor Bob McDonnell
Office of the Governor,
PO Box 1475
Richmond, VA 23218
Email: via website: http://www.governor.virginia.gov/AboutTheGovernor/contactGovernor.cfm
Fax: 1 804 371 6351
(Salutation: Dear Governor)
-------------

RECOMMENDED ACTION: Please send appeals to arrive as quickly as possible:
- Explaining that you are not seeking to excuse the killing of Julian and Charles Lewis;
- Noting the evidence of Teresa Lewis’s mental impairments, and that evidence raised by Teresa Lewis’s appeal lawyers
casts doubt on the prosecution's version of the crimes, which was largely accepted by the court;
- Noting that the two actual murderers received life sentences and noting evidence that one of them has since claimed to
have been the mastermind behind the murders;
- Calling on the Governor to grant clemency and to commute Teresa Lewis’s death sentence.

 

23/09/2010, 20:24 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 20:23

Je pense que vous êtes sérieusement atteinte et d'ailleurs j'ai pu lire sur d'autres fils, que beaucoup d'abonnés ne pouvaient pas dialoguer avec vous !

Pour qu'on puisse se comprendre il vous faut retourner dans le ventre de votre mère et ensuite peut-être ...

23/09/2010, 20:26 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 20:24

"vous êtes sérieusement atteinte "

" il vous faut retourner dans le ventre de votre mère"

Arguments massues.

23/09/2010, 20:50 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Fantie B. le 23/09/2010 à 20:26

@Fantie

En effet, les "bouchées" méritent les massues, ils ne comprennent que ça !

24/09/2010, 00:29 | Par Luciole Camay en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 23/09/2010 à 20:24

@ Spirit :

Objection, Votre Honneur : je témoigne avoir des échanges calmes et constructifs avec Fantie, en étant parfois d'avis contraires...

24/09/2010, 08:45 | Par Chris43 en réponse au commentaire de Luciole Camay le 24/09/2010 à 00:29

Objection accordéeClin d'oeil

J'ai moi-même renoncé à débattre avec cette personne pour qui l'émotion sert de raisonnement.

24/09/2010, 09:20 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Chris43 le 24/09/2010 à 08:45

@Chris

Une chose est sûr votre "raisonnement" qui consiste à diaboliser l'Iran a permis à Obama de vendre aux "Gros Ventres bourrés de barils de pétrole", 123 milliards d'armes, pour les protéger du très très méchant Iran ! Et je ne veux surtout pas parler des bases militaires existantes ni des tonnes de stocks achetés chaque année, non non je ne dois pas exagérer !

Je serais vous, je lui demanderai une "comm", à Obama !

24/09/2010, 09:45 | Par Chris43 en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 24/09/2010 à 09:20

Merci de confirmer ce que je vous reprocheSourire

Je vous défie de prouver ce que vous appeler mon "raisonnement"

Et quitte à me faire incendier, j'ajouterai que l'émotionnel est fortement dominant chez beaucoup de médiapartiens de sexe féminin.

24/09/2010, 10:10 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Chris43 le 24/09/2010 à 09:45

@Cher Chris

Idem, je vous défie de prouver mon "émotionnel"

Bonne journée, je dois partir

24/09/2010, 10:15 | Par Chris43 en réponse au commentaire de profil_inactif_137356 le 24/09/2010 à 10:10

SourireSourire!

C'est ce qui s'appelle "botter en touche", auquel vous allez répondre "vous bottez aussi en touche"

Vieille technique de sabotage d'une discussion..

23/09/2010, 21:05 | Par Cacochyme

Bon, les ricains font ce qu'ils veulent!

Pour moi ce sont des culs bénis empreints de bible jusqu'au plus profond de l'anus. Je n'y peux rien moi si leur devise est "Un bon ricain est un ricain mort!"

La bible et le coran prévoient la peine de mort. C'est le problème des pays où ils s'appliquent: dura lex sed lex!

Comme disait un autre cul béni, Blaise Pascal "La loi est juste, parce que c'est la loi, ce n'est pas parce que c'est la loi, qu'elle est juste"

On reconnait les degrés de civilisation et de tranquillité d'un peuple à la dureté de ses lois et au peuplement de ses lieux de détentions. 1% de la population américaine en prison, chez nous, cela se traduirait par 650 000 détenus, nous en avons 65 000.

Sarkozy et Hortefeux ont du boulot avant de nous abaisser au degré de civilisation des ricains...

Putain de religion! Et bon courage M.Schiffer, notre monde a besoin de Don Quichotte.

23/09/2010, 21:27 | Par Le Concombre Masqué

Déficiente mentale ou pas la question n'est pas là...

La question est d'abolir la peine de mort et point barre et ça partout dans le monde...

Par contre, sur ce coup-là, Obama ne peut pas grand chose, sinon de jouer de son influence éventuelle sur le gouverneur de Virginie...

Aux USA, la grâce est du domaine de compétence du gouverneur d'état, pas du président...

Certains états américains commencent à revenir sur la peine de mort et devinez pourquoi ?

Son coût !!!

Et oui, les "locataires" du couloir de la mort coûtent très chers à la communauté car ils végètent là pendant des années, le temps d'épuiser tous les recours (et ils sont nombreux) et le coût d'entretien d'un prisonnier dans le couloir de la mort est beaucoup plus élevé que celui d'un prisonnier "normal" !!!

C'est d'ailleurs le nouvel angle d'attaque des abolitionistes dans leur combat contre la peine de mort sur le sol américain.

Quand on vous dit que les Américains sont des pragmatiques !!!

Mais si c'est pour une bonne cause, on ne va pas s'en plaindre...

En attendant, j'espère que Teresa et Sakineh et tous les autres échapperont à leur triste sort...

23/09/2010, 21:35 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 23/09/2010 à 21:27

@concombre

Sakina oui mais pas Teresa, en fait c'est aujourd'hui (23) qu'elle sera exécutée !

23/09/2010, 22:02 | Par Cacochyme

Pas de souci pour Teresa, victime des chrétiens : Heureux les simples d'esprit, le royaume des cieux leur appartient. Amen!

23/09/2010, 22:09 | Par cosnefroy

Lamentables, toutes ces invectives entre Mme Michu and Co et Mme Fantie B. Le ridicule ne vous tue pas, preuve que la peine de mort est abolie.

Mediapart ne mérite pas l'imbécillité de vos échanges.

23/09/2010, 23:28 | Par Pierre Bleue

SAKINEH : une nouvelle imposture de BHL et Sarkosy
Dans le cas Sakineh, la quasi totalité des informations diffusées par Bernard-Henry Lévy et cautionnées par Nicolas Sarkozy étaient bien fausses : Cette femme n'a par ex JAMAIS été condamnée à être lapidée pour adultère, et pour cause cette peine n'existe plus dans le code procédure pénale iranien depuis des lustres !!!
 

pour le détail de ce nouvel enfumage:

http://www.voltairenet.org/article166999.html

 

Je reste contre la peine de mort mais aussi contre les mythos multi récidivistes comme BHL, Sarko ... et ceux qui signent bêtement leurs pétitions à la con !

23/09/2010, 23:35 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Pierre Bleue le 23/09/2010 à 23:28

Merci pour ce rappel, lire l'article de l'avocat Gilles Devers.

24/09/2010, 00:24 | Par neil en réponse au commentaire de Pierre Bleue le 23/09/2010 à 23:28

Dieudonné, Thierry Meyssan, ben voyons...

Je cite quand même Meyssan, parce que ça vaut son pesant de cacahuètes :

"Succédant à la dictature du Shah Reza Pahlevi, la République islamique s’est avant toute chose préoccupée de mettre fin à l’arbitraire et d’instaurer un état de droit le plus rigoureux possible."

C'est-y pas beau ???

25/09/2010, 00:20 | Par Luciole Camay en réponse au commentaire de Pierre Bleue le 23/09/2010 à 23:28

Pierre Bleue :

"Je reste contre la peine de mort mais aussi contre les mythos multi récidivistes comme BHL, Sarko ... et ceux qui signent bêtement leurs pétitions à la con" !

J'ai lu votre extrait "Voltaire" mais ne regrette pas d'avoir signé contre la lapidation, de Sakineh ou de qui que ce soit, et même sur un site sur lequel vous crachez. Même si Sarkozy et Bernard Henri Lévy étaient de mèche sur ce coup-là (ce qui reste encore à prouver avec tous les feuilletons qui circulent), nous faisons ce que nous pouvons. L'essentiel étant d'être en conformité avec ce que l'on pense. Vous gagneriez à abandonner votre toute puissance à tout propos, ce petit pouvoir de montrer du doigt vous fait gaspiller beaucoup d'énergie pour du flan.

24/09/2010, 00:31 | Par Luciole Camay

Cher Daniel Salvatore Schiffer, merci d'attirer l'attention sur "les couloirs de la mort" si difficiles à combattre aux Etats-Unis : discuter de la peine de mort avec nombre d'Etatsuniens est encore aussi laborieux que de la corrida avec les Andalous.

Teresa ou Sakineh : deux malheureuses cibles de la misogynie. L'accès aux dossiers nous est interdit, mais à lire le peu qui filtre à leur sujet, on dirait bien qu'elles paient pour que des hommes soient, si ce n'est épargnés, moins sanctionnés ?

24/09/2010, 01:03 | Par profil_inactif_137356 en réponse au commentaire de Luciole Camay le 24/09/2010 à 00:31

@Luciole

Vous devriez surtout remercier le président iranien, c'est lui qui en a parlé le premier, lors de la réunion à L'ONU, il y 3 jours !

Et c'est seulement depuis hier que la presse française s'est mise à écrire sur cette pauvre femme, suite au scandale qu'il a tapé, et l'auteur de l'article s'est décidé enfin aujourd'hui : le jour de son exécution !

Jeudi soir, à 21 h (heure locale), elle sera exécutée par injection, la Cour suprême ayant refusé de commuer sa peine.

 

 

24/09/2010, 07:51 | Par Le Concombre Masqué

Teresa a été exécutée par injection léthale aux environs de 3 heures du matin...

Une seule reflexion :

le gouverneur de Virginie est un gros crétin (pour ne pas dire autre chose)...

24/09/2010, 12:56 | Par Didier Fourcine

Comme à chaque fois, une plaie de plus dans notre possibilité d'élévation.

Tristesse.

Newsletter