Jeu.
24
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

En mode mineur

Billet d'agacement, d'humeur, de tout ce qu'on voudra, "venu" en découvrant la une du Canard Enchaîné cette semaine.

Un fait d'importance capitale méritant la première page y est relaté avec la causticité habituelle : Ch. Jouanno, ayant couru le Marathon de Paris, était attendue par son chauffeur à l'arrivée. Bon c'est ballot : la zone était normalement interdite aux véhicules. Mais le scandale était-il si grand qu'il faille le relater de cette manière, photo à l'appui, ce qui n'est pas si fréquent dans les colonnes du volatile ? Ce qui compte au fond, c'est qu'elle est arrivée dans un temps plus qu'honorable, ce que les leveurs de coude (ce n'est pas moi qui le dis, mais eux, à longueur de clins d'yeux et de "pan sur le bec") seraient bien en peine de faire.

On remercie d'avance la valeureuse rédaction de descendre de temps en temps de vélo pour se regarder pédaler.

Tous les commentaires

15/04/2011, 22:33 | Par phirenard

C'est effectivement ridicule, et par ailleurs bien révélateur du comportement des hommes et femmes de pouvoir, de n'avoir pas pu faire attendre son chauffeur quelques dizaines de mètres plus loin, hors de la zone réservée aux coureurs.

Et le Canard est dans son rôle en le relevant.

Quand à vos comparaisons sur la sportivité des uns et des autres, elles sont hors de propos. Le fait de ne pas courir le marathon n'a rien à voir avec celui de critiquer le comportement public d'une ministre (à moins que vous ne soyez de ceux qui soutiennent que les critiques n'ont rien à dire sur les livres ou les films parce qu'ils ne sont pas écrivains ou cinéastes, que ceux qui ne sont pas patrons n'ont pas à exprimer d'opinion sur les entreprises, etc.).

Et par ailleurs, la Une du Canard comprend très souvent un petit encadré, portant sur un fait prêtant à rire même s'il reste anecdotique, illustré d'une photo. Mme Jouanno ne bénéficie d'aucun traitement de faveur du volatile...

Bref, je ne comprends pas ce mouvement d'humeur, plutôt incongru.

15/04/2011, 22:47 | Par patrick 44

Si le Canard se peopolise lui aussi, où va-t-on ? Mais là Dianne, compte tenu de la réputation du "délinquant", ce n'est pas bien grave..

15/04/2011, 23:16 | Par Jaren

Chere Dianne

je vous ai lu et j'ai senti que c'était ballot

Pédaler avec les écolos ? les socialos ? les centros ? les droitos ........

Fraternité, lutte, résistance, retraite, Ségo, pour Caucase Google reste sec !!!?

Bin ........ je me lance dans l'édition d'un blog sur ce que je maîtrise : griset, cépe, morille ...

Connaissez-vous d'autres monocéphales en capacité de construire ce blog ?

NB : pour construire, il faut organiser.

Pour organiser, il faut faire des concessions

Pour faire des concessions, il est recommandé de ne pas détruire

Et pour ne pas détruire il est essentiel d'avoir l'esprit libre

Avons nous cet esprit ?

Pas sûr pour ma pomme.

Et votre valeureuse pomme ?

En toute amitié Dianne, lachez le clavier ! Le present est dur et les retours sur les billets risquent d'être à l'image du moment

Je crois sincerement qu'aujourd'hui l'échange ne peut se faire qu'en direct tant la souffrance est grande

Bien avec vous

 

 

 

15/04/2011, 23:39 | Par JoëlMartin

Euh, c'était à la une, mais en bas à droite.

Les petits passe-droits (la bagnole en zone interdite par privilège gouvernemental) finissent par faire les grandes entorses au droit, les combines, les prévarications, les conflits d'intérêt.

Le Canard est parfaitement dans son rôle de brocarder cette ministre abusive qui ne peut pas faire trois cent mètres à pied de plus après avoir couru 42,195 kilomètres en un temps très moyen, 4 heures 31 minutes, pour une ancienne sportive de haut niveau... Je préfère quand Dianne s'indigne des bulldozers chasseurs de Roms même si elle oublie de s'indigner des bulldozers écraseurs de maisons palestiniennes, et si elle s'insurge quand on lui rappelle ces bulldozers-là...

PS - Je crois que je détiens le record du marathon des vilains pas sportifs du Canard avec 3 heures, 3 minutes et 9 secondes, à 40 ans.

23/04/2011, 18:29 | Par Velveth en réponse au commentaire de JoëlMartin le 15/04/2011 à 23:39

+ 1

J'ai mis 2 jours et demi et la voiture était partie...

16/04/2011, 05:03 | Par AA Bradley

J'aime bien la coupe anatomique du canard et particulièrement la petite flèche discrète située à l'endroit stratégique du système. Mais non, Dianne, je suis entièrement d'accord avec Phirenard. Vous vouliez vous faire le volatile ? Et bien pour le coup, c'est râté ! :)

16/04/2011, 09:07 | Par profil_inactif_145012

Un billet en première liste de Recommandés par la Direction !!!

La Rédaction de Médiapart exprime-t-elle ainsi un ressentiment, ou quelque jalousie mesquine envers le Canard ?

16/04/2011, 12:22 | Par ISHTAR.

 

*** "Un billet en première liste de Recommandés par la Direction !!! "

Ne cherchez pas mhjozoux, c'est ainsi.... quant on se trouve en accointance avec la dite direction, qu'on y a un pouvoir assuré; cela fut prouvé maintes ici déjà.

16/04/2011, 12:35 | Par profil_inactif_145012

Alors, Dianne, on a des accointances à la Direction ? Et ça se traduit par des billets en première ?

16/04/2011, 14:07 | Par bogaz

Tout à fait d'accord avec phirenard, joelmartin et d'autres pour dire que le Canard était bien dans son rôle pour dénoncer ce ridicule passe-droit de Chantal Jouanno (ou de son cabinet) consistant à faire attendre sa voiture avec chauffeur dans la zone d'arrivée des coureurs du marathon. Je ne ferai aucun commentaire sur la performance que notre ministre a accompli ce jour là, mais j'approuve entièrement les coureurs anonymes qui ont pissé sur sa voiture officielle qui encombrait l'aire d'arrivée

16/04/2011, 21:12 | Par dianne

Chacun, dans son registre habituel, a commenté à son gré. Je ne comprends pas tout mais "Vive la démocratie !" Sourire. Et je maintiens que d'autres épinglages méritaient la une. Pas pu m'empêcher de trouver que c'était petit bras de la part du volatile qui met d'habitude les trucs un peu faiblards ailleurs qu'en page une.

Euh en tant que "citoyens" hyper-attentifs au respect, justice, vivre ensemble, tout ça... personne n'a relevé que des gentlemen avaient compissé la voiture. Classe... Et vachement révolutionnaire je trouve.

Ceux qui font l'épreuve forestière annuelle sur un petit circuit que je connais bien se contentent de tapisser les allées de leurs projections buccales. Classe aussi et vive le sport ! Clin d'oeil

L'inventeur du canard mécanique est Vaucanson.

Bonne soirée à tous ! Clin d'oeil

16/04/2011, 21:20 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 21:12

D'autres billets méritaient la une de médiapart Tranquile

Vive le Canard !

16/04/2011, 21:26 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 16/04/2011 à 21:20

Une : Je n'en doute pas une minute !

Et qui aime bien châtie bien. Je lis le Canard depuis des décennies. Bien le droit de râler quand il déc... Ce n'est pas une "statue" dont on sait bien d'ailleurs qu'elle sert souvent plus aux pigeons qu'aux admirateurs.

Mais vous pouvez fort bien le décréter intouchable. Cela ne me dérange nullement. Je trouve ça plutôt amusant en fait. Vive le canard itou ! Tranquile

16/04/2011, 21:33 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 21:26

Mais non, on ne considère pas le Canard comme intouchable, et parfois, on se dit même alors là pas d'accord !

Mais de là à mettre cette petite ombre à la Une de Médiapart !!!

Quant à châtier le volatile, depuis quand châtie-t-on (!) l'humour ?

16/04/2011, 22:55 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 16/04/2011 à 21:33

Une : je n'ai rien demandé !Tranquile

"Châtier" : expression, proverbe, clin d'oeil, etc... second degré. Impossible d'écrire au canard qu'on n'est pas d'accord, ils ne répondent jamais. Clin d'oeil

Mais je vois qu'ils n'en ont pas besoin. La garde veille. Vous avez bien raison de manifester fermement vos convictions ! Et j'ai bien raison de manifester les miennes. Débat, ça s'appelle. Sourire

17/04/2011, 21:56 | Par Jaren en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 22:55

"Une : je n'ai rien demandé !Tranquile"

Je l'ai loupée celle-là !!!

Vous ne demandez rien mais ................. vous voulez exister et vous perturbez !!!

Merci de noter le "perturbez" et la maîtrise du clic.

Vous ne débattez pas, votre seule conviction est d'avoir raison. Dans ce domaine nous avons déjà et depuis plusieurs décennies un plateau de politiques et de syndicalistes de haute volée qui s'y affairent.

J'aime bien votre nouveau pseudo !

salut la PDM

16/04/2011, 21:43 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 21:26

@Dianne

"Bien le droit de râler quand il déc..."

Bien sûr.

D'ailleurs le Canard râle contre lui-même quand il a déconné.

Vous connaissez beaucoup d'équivalents dans la presse du "Pan! sur le bec !"?

Mais, en l'occurrence, sur la ministre marathonienne abusive, le Canard était parfaitement dans son rôle.

Dianne a l'indignation superficielle.

Et sporadique.

Je ne me souviens pas exactement de la façon dont elle s'est indignée sur "Plomb durci"...

 

16/04/2011, 22:58 | Par dianne en réponse au commentaire de JoëlMartin le 16/04/2011 à 21:43

Et Joël a le canard susceptible. Clin d'oeil Plomb durci ? Pour chasser le canard ? Tranquile (humour niveau canard) .

Vous me faites beaucoup d'honneur en laissant penser que mon humble avis sur un sujet pareil aurait pu avoir quelque importance face aux éminents débats qui ont été menés sur des dizaines de blogs tous plus autorisés les uns que les autres ! Sourire

17/04/2011, 14:10 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 22:58

mais non, on se moque simplement de votre humble avis (et de la Rédaction qui vous met en une des recommandés...) c'est tout !!! Sourire

17/04/2011, 14:41 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 17/04/2011 à 14:10

Ah mais je n'en attendais pas moins de votre part ! Toutefois "s'en moquer" au point d'intervenir avec autant de constance, force l'admiration. Quelle abnégation quand tant d'autres sujet fort graves requièrent l'attention de tous les humanistes Sourire

17/04/2011, 14:48 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 17/04/2011 à 14:41

de rien. j'attends quelqu'un et ça me fait passer le temps. Les sujets fort graves peuvent se passer de moi quelques secondes...Tranquile

17/04/2011, 15:30 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 17/04/2011 à 14:48

.

17/04/2011, 22:47 | Par ISHTAR. en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 22:58

 

***"Plomb durci ? Pour chasser le canard ? (humour niveau canard) .  

Non, pas de l’humour, minable... et révélateur. A chacun d’en juger... Attention votre masque glisse encore.

http://vimeo.com/9873591 - (Plomb durci chasse aux canards)

 

 

18/04/2011, 23:56 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 22:58

En plaisantant niveau soudard de Tsahal, sur le massacre de Gaza codé "Plomb durci", Dianne se déshonore.

Elle devrait rester dans son registre ségolâtre benêt habituel.

Quand à la susceptibilité canardeuse, elle est plutôt du côté de cette commentatrice qui ne comprend pas grand chose au rôle fondamental du Canard dans le Landerneau politique.

19/04/2011, 09:07 | Par dianne en réponse au commentaire de JoëlMartin le 18/04/2011 à 23:56

Pour ce qui concerne le niveau soudard, vous en connaissez un rayon. Du moins c'est ce que vous sous-entendez régulièrement d'une hypothétique collaboration avec le support en question. On peut donc se reporter à vos oeuvres complètes pour apprécier la valeur de votre commentaire d'expert. Merci de cet hommage. Le rôle fondamental ? Mais tout le monde a bien compris en quoi il consiste. Et heureusement.

19/04/2011, 11:15 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de dianne le 19/04/2011 à 09:07

Décidémment, cette pauvre Dianne ne comprend rien au Canard et en particulier à la contrepèterie.

Ce jeu de méninge est apprécié de myriades de gens d'esprit pour ses aspects à la fois musique des mots, alchimie sonore, introspection, catharsis, convivialité et j'en passe. La composante "organique" reste virtuelle, tant qu'on ne traduit pas, et le sexe en filigrane ne choque pas plus qu'un tableau de Goya.

Le contrepet est à l'obscénité ce que l'érotisme est à la pornographie. Les gens d'esprit le comprennent fort bien qui se délectent de cette virtuosité verbale, de ces farces que les mots se jouent à eux-mêmes.

Je constate que Dianne ne voit dans le Contrepet qu'un côté soudard. Elle semble donc uniquement sensible à l'aspect crapoteux que le contrepet laisse dans l'arrière-boutique.

Bien qu'essentiellement gaulois, le Contrepet est une auberge espagnole : chacun y trouve ce qu'il y apporte. Pour Dianne, c'est la vulgarité.

Chacun ses goûts.

Et je réitère mon dégoût pour l'immonde plaisanterie de cette Dianne, courageuse anonyme, sur le massacre de plusieurs milliers de personnes.

Beuark !

PS - Il semble que je ne suis pas seul de cet avis, à lire bien d'autres commentaires...

21/04/2011, 11:41 | Par dianne en réponse au commentaire de JoëlMartin le 19/04/2011 à 11:15

C'est vous, Joël Martin, qui à votre habitude, comme sur tous les fils des billets écrits par vos cibles, avez introduit vicieusement un thème qui n'avait rien à y faire.Toujours le même thème, générateur de passions exacerbées et d'indignation légitime quand on ne voit pas votre grossière manipulation.

C'est votre passe-temps favori : exciter les antagonismes pour vous faire plaisir derrière votre écran. Il suffit de parcourir vos interventions pour s'en assurer. Pas besoin de longs discours, juste une lecture attentive. Que vous continuiez à vitupérer à mon endroit m'indiffère prodigieusement parce que c'est la preuve que vous n'avez rien d'autre de mieux à faire. Pauvre retraite des cadres. Enfin c'est ce que vous laissez supposer. A moins que ce ne soit que posture.

Un avantage à la chose : pendant que vous semez la zone sur des fils mineurs (celui-ci en est un) en appelant honteusement à la rescousse un drame patent, absolument hors sujet, les débatteurs ont le temps de participer sereinement à d'autres échanges que vous n'avez pas le temps de polluer. Leurre de vérité.

Le Canard est indispensable dans le paysage médiatique français, à lire en gardant un peu d'esprit critique. Ce n'est pas LE texte sacré hebdomadaire. Juste un apport de plus au débat démocratique, qui n'a pas d'équivalent-papier. Mais que l'on doit questionner comme tous les autres. En toute liberté. Et je suis persuadée que personne ne vous y a chargé de com' pour surveiller son image dans les autres médias.

 

22/04/2011, 16:29 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de dianne le 21/04/2011 à 11:41

@Dianne.

Je n'ai pas de cibles, j'ai des contradicteurs dont certain(e)s me gonflent par leur sempiternelle propagande picto-charentaise ou par leur zélé sionisme.

Je n'introduis rien "vicieusement", j'élargis le débat.

Quand vous vous indignez des bulldozers chasseurs de Roms, je rappelle que cela se passe aussi ailleurs, en Palestine.

Quand vous vous indignez sur un coin-coin anodin du Canard qui fait son boulot de Canard, je remarque que vous avez l'indignation sélective et dérisoire car on ne vous a pas entendu sur Plomb durci.

Quant à la honte, elle est sur vous qui plaisantez sur ce massacre.

Je reviens au sujet de ce fil.

Le Canard est dans son rôle quand il brocarde un petit passe droit ministériel, car c'est l'amorce d'un engrenage.

On fait stationner sa voiture en zone interdite comme Christine Jouanno (page 1 du n° du 13 avril 2011). Puis on fait griller un feu rouge à son chauffeur, on met deux scooters au tapis et deux jeunes à l'hôpital, et on s'en va sans attendre, comme Jeannette Bougrab (page 2 du même n°). Puis on se fait payer ses cigares comme Christian Blanc, puis un duplex de 600 mètres carrés comme Hervé Gaymard. On en arrive aux conflits d'intérêt à la Woerth, ou à la Alain Juppé qui s'est fait offrir une giga-pub pour son livre La Tentation de Venise dans chaque abribus de la capitale par Decaux qui venait de remporter l'appel d'offres lancé par l'adjoint aux finances de l'époque de la Ville de Paris, un certain Juppé Alain. Et on termine en apothéose avec le champion toutes catégories, Jacques Chirac.

Le Canard a parfaitement raison de donner son coup de bec dès l'amorce de l'engrenage. De quel droit vous permettez-vous de juger du degré de passe-droit à partir duquel le Volatile aurait le droit d'intervenir ?

Votre billet est ridicule.

PS - Je reviens sur l'appellation de "soudard" dont vous gratifiez un contrepéteur.

Exemples de soudards, outre Rabelais : Apollinaire, Louise de Vilmorin, Raymond Queneau, Georges Perec, etc.

J'ai publié un "Que sais-je", La Contrepèterie, aux Presses Universitaires de France, repaire bien connu de soudards. Idem chez Robert Laffont, dans la collection "Bouquins".

J'ai été invité maintes fois dans des stations radios soudardes comme France Inter, France Culture et France Musique.

Et même à Fréquence Protestante, par une dame qui, en m'entendant faire plutôt dans le Contrepet soft comme "Calvaire et Lutin", m'a fait comprendre qu'on pouvait passer au "rabelaisien".

Une soudarde, très certainement...

Assimiler un contrepéteur à un soudard est ridicule.

Mais c'est votre droit, et ça ne tue pas...

17/04/2011, 22:22 | Par Jaren en réponse au commentaire de dianne le 16/04/2011 à 21:12

Vous jugez jeune Dianne ...

vous jugez pour écraser ce qui vous semble inaccessible.

Vous connaissez bien les petits circuits et par là même vous confirmez votre incapacité à élargir votre champ de vision.

"tapisser les allées de leurs projections buccales"

Lachez le clavier pour un temps, vous envahissez cette toile déjà bien pesante.

Impossible de savoir vos capacités à faire du sport, mais visiblement, même à l'aide d'une canne jeune Dianne, ce type d'activité devrait vous permettre de reprendre goût à la vie.

NOTA BENE Dianne, jeune Dianne :

In horto meo multae arbores sum. Veuves, divorcées, en attente de la visite d'un enfant, d'un petit enfant, désoeuvrées ..?

Cela est de la provocation jeune Dianne sans aucune projection sur les réactions ..

Vos écrits sont comme le "Pissacan" : Une belle mousse jaune, un chapeau bien rond et sans aucune saveur.

Nos jouissances verbales ayant vécues, peut-on noter une diminution de la misère humaine ?

"La pucelle de Médiapart" 1 pseudo qui va bien avec l'inconséquence

Salut la PDM, bonnes randonnées forestières et puisse la nature nous aider à retrouver un être cérébré

17/04/2011, 15:39 | Par Emmanuel Esliard

A quand un "pan sur la souris" dans Mediapart ?

Quand les volatiles auront des dents !

 

17/04/2011, 22:31 | Par KOSZAYR

Le Canard fait le job correctement et honnêtement alternant humour, épinglage et grandes révélations depuis des décennies.Il y a plus souvent du bon que du mauvais et généralement on ne s'ennuie pas avec le volatile. Pourquoi ce canardage... je ne comprends pas!

Je rapelle à Diane la Chasseresse que la chasse au canard est fermée depuis le 31 janvier 2011!
                                

17/04/2011, 22:36 | Par KOSZAYR

erreur
   

19/04/2011, 02:01 | Par JNSPQD

Dianne, comme d'autres l'ont souligné déjà dans ce fil, je dois dire que je ne trouve rien de surprenant à ce que les exploits de Ch. Jouanno, tels qu'ils sont racontés, soient en première page du Canard y comprise la photo à l'appui...

 

Mais comme je trouve que c'est votre droit d'exprimer le contraire et que d'ailleurs je ne trouve rien dans votre billet d'agacement ou humeur, comme vous l'annoncez d'entrée, qui justifie la dérive et la confusion que la police politique du Club essaie d'introduire, avec le soin, l'acharnement et la sournoiserie qui les sont amplement reconnus dans ces domaines, pour amalgamer des événements tragiques de sang et de souffrances humaines tendant à faire croire que vous en seriez sinon la cause tout au moins un soutien alors que vous les dénoncez ces événements et vous impliquez et pas seulement que de la manière facile, derrière un clavier, mais que vous donnez de votre temps et de votre personne pour lutter contre, je m'insurge, et parce qu'il y en a marre de ces manières de voyou au sein du Club, je le dis!

Et puis, c'est quoi ce procès d'intention pour vous placer sur un registre d'idolâtrie benêt...?

Mr. Joël Martin, grand chef de cette milice politique, veuillez arrêter votre jeu de massacre qui détruit le lien social et arrêtez de nous pomper l'air avec vos antagonismes!

D'autre part, Le Canard n'est pas le seul, l'unique, et l'on a le droit de prononcer son nom... Le Canard, tout comme Médiapart, ce sont ses lecteurs qui le soutiennent, respectez-les.

Pour ma part, je soutiens les deux entreprises par, disons, militantisme quant à la liberté de l'information, mais bien que s'inscrivant dans un autre registre, je donne un avantage à Médiapart par affinité avec le choix de ses journalistes où l'on ne peut pas se plaindre que plus de 51% des individus de la population ne soient représentés, comme c'est le cas du Canard.

Le Canard est assez misogyne et cela se ressent dans le contenu des choix éditoriaux.

Ce serait intéressant de connaître le nombre de journalistes ou chroniqueurs femmes. Si j'ai tort quant à cette dernière remarque que j'aille en enfer...!

 

 

 

19/04/2011, 09:22 | Par dianne en réponse au commentaire de JNSPQD le 19/04/2011 à 02:01

Merci JNSPQD. C'est ce que j'appelle un commentaire. Pas un règlement de compte. Dommage que les productions de M. Joël Martin soient si discrètes sur son propre "blog". La stratégie du coucou.

JoëlMartin

11 contacts/

0 édition/

1 billet/

0 article d'édition/

5449 commentaires///

Sans..... commentaires.

 

Et je suis d'autant plus à l'aise pour exprimer ce qui me semble critiquable, que j'ai souvent ici recommandé le journal. Mais il en est des institutions comme des hommes, dès qu'elles sont devenues monumentales, rien sauf les pigeons n'a plus le "droit" de les atteindre.

22/04/2011, 16:45 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de dianne le 19/04/2011 à 09:22

Mes billets, je les écris chaque semaine dans le Canard. Sur Médiapart, je commente. C'est mon choix et je ne vois pas le rapport avec le coucou.

Je passe à la prétendue misogynie du Canard :

Le Canard brocarde statistiquement bien plus de messieurs que de dames.

Parmi les trois derniers journalistes embauchés au Canard figurent deux dames, Isabelle Barré et Dominique Simonnot.

Deux correcteurs viennent de prendre leur retraite. Ils sont remplacés par deux dames.

Voilà les faits.

Sur le fond, je trouve un peu facile d'attribuer le coup de bec contre une ministre abusive à une prétendue "misogynie". Toutes proportions gardées, c'est comme traiter d'antisémite qui critique l'Etat d'Israël. On n'est évidemment pas dans la même dimension, mais la malhonnêteté intellectuelle est la même.

PS - La malhonnêteté intellectuelle consiste aussi à appeler "commentaire" un texte que l'on approuve, et "règlement de compte" un texte que l'on désapprouve.

 

19/04/2011, 10:29 | Par Art Monica

Un curieux Fil... barbelé et électrifié auquel je ne comprends pas grand chose, sauf que s'y exprime une sacrée rancune. Dianne écrit un Billet sur une page du Canard. C'est son droit. Des abonnés lui disent qu'ils ne sont pas d'accord. C'est leur droit. Le billet se retrouve en Une. Je ne regarde jamais qui est en Une, et je m'en fiche. Cela choque des abonnés qui commencent à parler des "accointances de Dianne avec la rédaction", dont je me contrefiche. Cela dit, la rédaction devrait peut-être cesser cette pratique de préférence. Puis, Dianne se fait canarder de façon fort déplaisante. Elle serait une autre personne sous un nouveau pseudo (encore ce fantasme !), elle serait suspecte de sympathie truc muche. Un mini procès est entamé. Pas cool ni sympa tout ça.

20/04/2011, 00:35 | Par Virgil Brill

J'ai commencé par trouver que Dianne en faisait un peu beaucoup. Que le Canard n'est pas toujours subtil ou bien inspiré, on le sait bien. Qui donc est toujours subtil et bien inspiré. Pas de quoi en faire une tartine. Et on sait bien, aussi et surtout (Dianne autant, au moins autant que d'autres) que le Canard est indispensable… Mais qu'on fasse à ce point le procès de la fille que ça avait agacé, sans plus, et qui l'a dit, sans plus, hé, mais dites moi, c'est intéressant. Le Saint Canard, icône intouchable ? Tel que je connais et aime la bébête depuis si longtemps, je pense que ça les fait bien rigoler, rue des Petits Pères. Décidément, la bienséance (comme le capitalisme) a plus d'un tour dans son sac pour faire de la récup.Minable ? Mais non, soyons po-si-tifs : édifiant.

22/04/2011, 17:10 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Virgil Brill le 20/04/2011 à 00:35

En quoi cet écho sur un abus de pouvoir d'une ministre sortirait-il du champ d'action du volatile ?

20/04/2011, 08:12 | Par rogerdorazio

Jusqu'à plus ample informé, le Canard n'est quand même pas une vache sacrée !

Cet article est un point de vue libre ; on peut ne pas le partager. Mais surtout il n'y a pas de quoi fouetter un chat dans ce propos.

22/04/2011, 16:47 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de rogerdorazio le 20/04/2011 à 08:12

"On peut ne pas le partager".

C'est le cas.

Et on a aussi le droit de l'exprimer.

C'est aussi le cas.

Cette petite chasse au Canard est dérisoire.

22/04/2011, 17:07 | Par JoëlMartin

A propos de chasse au Canard, on rappelle que la déesse des chasseurs est Artémis, chez les Grecs, et Diane chez les Romains.

Cette déesse dit-on se réincarne parfois dans de bizarres créatures.

Voici trois photos prises mardi 19 avril 2011 dans une mare aux canards essonnienne.

 

La cible

 

La créature

 

 

Raté !

 

 

22/04/2011, 17:19 | Par Bernard Colin

Chère Dianne,

Je lis le Canard depuis à peu près 40 ans. J'ai un très bon copain à Laval, qui possède la collection entière depuis le N°1. Une mine.

C'est un journal très irrégulier. Les moments de brillance, d'esbrouffe réussie, font les bons numéros. Un bon numéro du canard, c'est quand il y a un truc qui dégage, quand ça marque un but. Le reste ronronne. Pas affligeant affligeant, non. Mais pépère, clientèle Anne Gentry.

Donc, à force, j'ai appris à ne lire que ce qui respire encore un peu.

Ce qui fait que je n'avais même pas vu le billet qui vous agace. Je constate que les n° où il n'y a rien de très intéressant, laisse voir ce genre faiblard, par manque de points forts.

je vous propose l'exercice suivant: liser ce numéro, de A à Z, surlignez en jaune tout ce qui vous semble super, en gris ce qui vous endort, en rouge ce qui vous indigne.

Vous aurez l'explication.

Ne vous inquiétez pas de la ritournelle MdP, où chacun radote son rôle de façon systèmique. Le conformisme de soi-même comme projet, comme effort, comme manie. C'est un lieu flaubertien.

22/04/2011, 19:06 | Par dianne

Une réponse qui s'efface à publication... Les arcanes de Drupal. Je réitère.

Résumé de l'intrigue : j'ai posté un billet un poil éruptif au sujet du volatile dont je trouvais une production faiblarde (il y en a eu d'autres, pourquoi celle-là ? Parce que). Un canardeau courroucé défend son volatile sacré à qui il convient de n'ôter aucune des intouchables plumes. C'est son droit.

Sur le fond c'est une pauvre querelle qui m'est faite par le canardeau pour un pauvre motif. Et que je ne risque pas de poursuivre en son domaine, faute de support. Critique aisée, art difficile, etc... Tranquile

D'accord avec votre suggestion de méthode d'où il découle qu'il y a de plus en plus de gris. Les nouvelles sont souvent traitées ailleurs plus tôt dans la semaine et le coeur de tâche reste les bruits de couloirs parlementaires et les chicayas qui alimentent le "tous pareils". Pas content

En jaune tout ce qu'écrit JL Porquet, notamment.

Je l'achète par fidélité à ce qui fait désormais partie de notre patrimoine national, par respect pour la posture courageuse au long cours des rédactions. Et quand quelque chose "dégage" comme vous dîtes, pour le suivi de l'affaire. Bref ce n'est pas la bible mais j'y suis attachée. Le mercredi, c'est le canard, point. Clin d'oeil

Sauf que s'il faut rester au garde à vous devant l'icône, cela devient tout autre chose qui alimente les doutes émis par les détracteurs ayant osé exposer les entrailles de la bestiole.

Par ailleurs et hors sujet, j'apprécie beaucoup la verve et l'humour de Anne.

23/04/2011, 15:09 | Par Bernard Colin en réponse au commentaire de dianne le 22/04/2011 à 19:06

C'est bien ça.

Oui aussi pour mon régal à la lecture d'Anne, son intelligence, sa distance, son ironie, son autodérision magistrale.

Je parlais de sa clientèle professionnelle, nos braves vieux qui ont besoin d'elle.

23/04/2011, 15:36 | Par JNSPQD en réponse au commentaire de Bernard Colin le 23/04/2011 à 15:09

"Nos braves vieux" merci, mon vieux! non, mais... moi aussi j'ai besoin d'elle, et j'espére ne pas faire partie de "vos braves".

Enfin entre vous et moi, je n'en ai pas pour pas longtemps pour franchir le cap, mais ne le dites à personne.

Cela va dépendre aussi de l'aune et de qui la manie; je me rappelle avoir été ainsi traitée, pas de brave, mais de vieille par les élégant(e)s qui ont réussi à mettre dehors la presque totalité des abonné(e)s qui apportaient de la joie et de l'esprit au Club.

 

Et depuis, le Club semble roupiller. C'est devenu tellement tristounet que parfois j'ai envie d'organiser une veillée du souvenir et sortir des extraits de billets et de commentaires de ces cher(e)s disparu(e)s avec à la fin récit des noms qui me manquent tellement, snif!

Bon, pour revenir à Anne, nous aussi, en attendant d'être vraiment classés "vieux" nous avons aussi besoin d'elle, ici au Club, et basta.

23/04/2011, 18:10 | Par Bernard Colin

Oui et reoui.

Et lisant le canneton depuis 40 ans, vous imaginez bien que j'ai déjà commencé les examens qui me conduiront bientôt chez Anne.

Si ses soins sont aussi bénéfiques que ses billets, je vais finir centenaire.

Newsletter