Sam.
01
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Notre-Dame des Luttes : doc de 52 minutes

Documentaire de 52 minutes.

A faire circuler.

Tous les commentaires

30/12/2012, 21:21 | Par Amsahe

j'aurai aimé etre la ,mais je ne le peu point,car je ne suis q'un etrange étrangé et qui plus est un papa de deux enfants français.

31/12/2012, 11:50 | Par dianne en réponse au commentaire de Amsahe le 30/12/2012 à 21:21

Merci pour le message en tous cas. Sourire

31/12/2012, 00:22 | Par JJMU

Voilà le sort qui attend cette région de NDDL si on les laissait faire leurs grands projets inutiles.

Jean-Jacques M’µ

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

04 septembre 2012, par Mathilde Gérard

L’aéroport fantôme de Ciudad Real, décor de cinéma pour Almodovar

Image du tournage de "Los Amantes pasajeros" de Pedro Almodovar. (© El Deseo)

 

À défaut d'accueillir des passagers, le tarmac de l'aéroport de Ciudad Real, officiellement fermé depuis mai, accueille ces jours-ci... une équipe de cinéma. Le cinéaste Pedro Almodovar y a posé, pour six jours, ses acteurs (Penelope Cruz, Antonio Banderas, Cecilia Roth, Lola Dueños, Paz Vega...), ainsi qu'une reconstitution d'Airbus A380, rapporte mardi la presse espagnole (voir les articles de Publico ou d'El Pais).

Los Amantes pasajeros ("Les Amants passagers") signe le retour à la comédie du célèbre réalisateur. L'intrigue se déroule en grande partie à huis clos dans la cabine d'un A380 à destination de Mexico, contraint à un atterrissage en urgence suite à un problème technique. Coincés dans l'appareil, les passagers se confient sur leur vie personnelle, les langues se délient.

Pour filmer les scènes d'extérieur de l'appareil, l'équipe de production d'El Deseo, la compagnie fondée par Pedro Almodovar, a jeté son dévolu sur les pistes d'atterrissage de Ciudad Real. L'aéroport abrite l'une des plus grandes pistes d'Europe, d'une longueur de 4 200 mètres. Et l'équipe de tournage n'a perturbé les vols d'aucune compagnie aériennepuisque l'aéroport n'a vu décoller qu'une poignée d'appareils depuis son inauguration en 2010.

Aux yeux des Espagnols, l'aéroport central de Ciudad Real incarne le pire symbole du gaspillage dont a souffert le pays ces dernières années (lire un reportage paru dans Le Monde en novembre sur les "châteaux inachevés" en Espagne). Le premier aéroport privé d'Espagne, l'aéroport, dont le chantier a débuté en 2008, a été conçu pour recevoir 2,5 millions de passagers par an. Un investissement de 500 millions d'euros, financé par des capitaux privés, mais encouragé par les pouvoirs publics, dans une ville de 75 000 habitants située à seulement 200 km de Madrid.

Au final, la société propriétaire, CR Aeropuertos, a accumulé 290 millions de dettes. La Caisse d'épargne de Castille-La Manche (CCM), qui a financé l'opération à 40 %, a été placée en 2009 sous tutelle de la Banque d'Espagne après avoir frôlé la banqueroute. Et Ryanair, qui avait un temps envisagé de s'installer dans l'aéroport, a finalement plié bagage.

Cela fait plus d'un an qu'aucun vol commercial n'a atterri dans cet aéroport. Seuls s'y posent parfois de rares avions privés, quand la saison de la chasse est ouverte. Après avoir licencié près de deux cents salariés, CR Aeropuertos n'en emploie plus qu'une douzaine, dans un aérodrome complètement vide.

Se reconvertir en décor de cinéma ou de spots publicitaires pourrait donc permettre à l'infrastructure de s'offrir une éphémère seconde vie. Le temps de quelques jours de tournage, au moins, l'aéroport "international" de Ciudad Real voit défiler un ballet de voitures pompiers, de personnels de sécurité aéroportuaire et de badauds venus apercevoir une des stars du casting, et se donne de faux airs d'effervescence.

M. G.

31/12/2012, 11:50 | Par dianne en réponse au commentaire de JJMU le 31/12/2012 à 00:22

On peut offrir Vatry en discount à Besson !

31/12/2012, 12:29 | Par JJMU en réponse au commentaire de dianne le 31/12/2012 à 11:50

hé hé hé hé !... en tout cas, t'es toujours sacrément informée sur les voies impénétrables de nos édiles.

Clin d'œil

Bonnes dernières heures de l'année.

Jean-Jacques M’µ

31/12/2012, 14:04 | Par dianne en réponse au commentaire de JJMU le 31/12/2012 à 12:29

31/12/2012, 19:40 | Par JJMU en réponse au commentaire de dianne le 31/12/2012 à 14:04

31/12/2012, 06:26 | Par passifou

Qui sait ce qui est né ou re-né sous les yeux de la Vierge de Bretagne?

C'est dans la paille d'une auge que l'enfant qui sauve a poussé ses premiers cris...

Et les glaives des soldats romains s'affûtaient déjà alors dans les casernes de Judée.

Et alors?

La morale des esclaves s'épanouit avant de devenir celle des maîtres, mais un nouveau monde était né.

31/12/2012, 11:49 | Par dianne en réponse au commentaire de passifou le 31/12/2012 à 06:26

En tous cas, c'est une sérieuse épine dans le pied du pouvoir. Manière de rappeler que la démocratie n'est pas uniquement le choix des "majorités" issues de nos processus de sélection à la StarAc.

C'est quand même formidable qu'un processus politique prônant la décentralisation en nie les principes dès lors que les citoyens s'en emparent.

31/12/2012, 18:36 | Par poppie

Merci Dianne.    J'ai enfin pu voir cette vidéo (remarquable!)

Vraiment cette expérience, si dure à vivre qu'elle soit pour les participants, est inespérée en ce qu'elle révèle de possibles chez nos compatriotes -et même quelques étrangers- que l'on croyait (à tort) devenus amorphes, soumis, assommés.   Les gens ne s'interessent plus à la chose publique?    Belle blague!   Encore une idée que l'on aimerait nous mettre dans le crâne.   Ce n'est pas vrai du tout . La solidarité existe, ça crève les yeux ici et c'est elle qui pourra tous nous sauver.  Ce n'est plus au vote que l'on croit, c'est aux actes!

Les Zadistes, merci!  Merci à tous qui êtes en train de nous redonner de l'espoir!

Les dirigeants du pays sont complètement déconnectés des réalités : réveillons-les!

01/01/2013, 20:05 | Par poppie

Le plus admirable à mon sens étant que tous, jeunes et vieux confondus, catégories sociales diverses, montrent qu'ils sont ensemble non pas seulement pour s'opposer à un vieux modèle de société injuste mais pour bâtir du nouveau .. Les principes d'humanité qu'on nous vante mais qu'habituellement on bafoue, eux les mettent en pratique!    Une bien belle leçon!

03/01/2013, 14:30 | Par dianne en réponse au commentaire de poppie le 01/01/2013 à 20:05

"tous, jeunes et vieux confondus, catégories sociales diverses, montrent qu'ils sont ensemble non pas seulement pour s'opposer à un vieux modèle de société injuste mais pour bâtir du nouveau .."

Absolument Poppie ! On est loin de la hargne excluatoire de quelques revanchards en mal de têtes à couper ! Sourire

Newsletter