Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Arnaud Montebourg : Démondialisation, 27 juin 2011

Ambiance tropicale au Théâtre Dejazet pour ce premier meeting de la démondialisation.

Pas uniquement pour des raisons climatiques. Le propos a été chaud et vif. Aucun doute, le candidat Montebourg veut en découdre avec l’ordre économique planétaire immuable… à la sauce Sarkozy. Ses soutiens et invités n’ont pas été en reste. Ils ont dit :

Sihem HABCHI (NPNS) Nous devons être à la hauteur, aller jusqu’au bout de nos rêves. Inventer un nouveau modèle de société qui ne sacralise pas d’homme ou de femme providentiel…

 

Roland CASTRO (Architecte) Il faut voter, voter pour ces primaires. Il n’y aura pas de 21 Avril puisque nous serons tous regroupés derrière celui ou celle qui les emportera. C’est la seule occasion que nous avons de choisir vraiment avant d’affronter le mec ou la dame. Le mec on l’aura en étant unis, la dame on l’aura par le projet ! Et on n’aura pas besoin de Terra Nova !

 

 

 

 

Laurianne DENIAUD (Jeunes Socialistes) Ces primaires constituent la première conquête démocratique depuis cinq ans. On comprend l’angoisse de l’UMP : accorder un droit nouveau au peuple !! Mais à tous les candidats une adresse : « Vous n’aurez pas nos voix sans nos idées. L’Assemblée future ne doit plus être exclusivement blanche, masculine et âgée de plus de 60 ans ! »

 

 

Géraud GUIBERT (Porte parole du Pôle Environnement du PS) Mr le Président…. du Conseil Général…. Nous sommes autour de toi pour constituer une équipe à ton image : gens de conviction, résolus à transformer les modèles économiques prédateurs. Pas de discours, des actes ! Du courage et de la volonté. Rechercher la vérité et la dire (Jaurès). Pour voir juste, il faut voir loin (Mitterrand).

 

Frédérique BREDIN (Ancienne Ministre de la Jeunesse et des Sports, Inspectrice des Finances)

Sarkozy sait déjà qui va gagner les primaires et qui il et sûr de battre. Mais les sondages se sont toujours trompés. On peut lui réserver des surprises. L’UMP et M. Copé n’aiment pas les primaires socialistes. Et cela va jusqu’aux pressions sur les administrés de Meaux désireux de se déplacer pour ce vote : subvention et places de crèches, adieu !… Je n’ai jamais vu cela en tant d’année de vie politique ! Education, recherche, santé, solidarité saccagées : plus de fraternité ni de dignité. Le sarkozysme est une marque anxyogène !

1995 et un vrai-faux candidat qui se désiste sur un plateau de télé après une coupure de pub, 2002 et Jospin, 2007… Cela fait trois fois que nous aurions dû gagner. Pour la première fois les primaires nous obligerons à nous regrouper. Du courage, de la volonté, la liberté de parole, trois qualités indispensables au candidat. Arnaud Montebourg les possède toutes les trois .

 

 

Jean LAUNAY (député du Lot) Arnaud intrigue et dérange, tant mieux ! Y compris au PS. Mais surtout à l’UMP car il est l’un des rares tribuns capables d’enflammer une assemblée. Démonter tous les mécanismes et refaire, y compris au Parti socialiste ? Il s’y est attaché. Il est l’un des seuls à pouvoir jouer le rôle de facilitateur pour construire des passerelles avec les autres partis de gauche.

 

 

 

Sihem SOUID (Fonctionnaire de police, auteure de « L’Omerta dans la police ») Je souhaite une police républicaine et respectueuse des droits des citoyens. Pas des opérations coup de poing qui sèment la terreur dans les quartiers. La sécurité est une garantie inscrite dans la Constitution. Pour un vrai changement, il faut du courage, des convictions, de la détermination. Je pense que Arnaud Montebourg est le seul à pouvoir faire vraiment changer les choses.

 

 

 

Bernard CASSEN (Co-fondateur et président d’honneur d’Attac, directeur du Monde Diplomatique jusqu’en 2008) J’ai lutté parfois contre le PS mais je sais gré à Arnaud Montebourg d’avoir mis en circulation le concept de démondialisation qui tombe à pic. Pas besoin d’études de slogan pour des dizaines de milliers d’euros ! Celui là est exact. Il est indispensable de faire coïncider le périmètre de la délibération démocratique avec le périmètre des flux financiers. Il faut arrêter de favoriser la position de centralité de MLP dans le débat politique ! Son « projet » n’a rien à voir. Mais si elle dit que deux et deux font quatre, on ne va pas prétendre que cela fait cinq. A l’UMP on court derrière le FN. Le FN court derrière les idées de gauche. Mais ce n’est pas parce qu’elle nous court derrière que nous avons tort ! Certains éminents camarades du PS se conformeraient fort bien à l’ordre existant. S’y ajusteraient. Comme les premiers ministres espagnol, grec, portugais… Arnaud Montebourg oblige chacun à se déterminer autour de ce principe de démondialisation. Je lui en suis très reconnaissant. Et c’est la raison de mon soutien.

 

Christiane TAUBIRA (députée de Guyane) Faire monde, c’est pour l’heure organiser l’arnaque de la dette des pays du Sud. Formater les industries culturelles et prendre le contrôle des médias, abriter leurs profits dans ce Sud-là aussi, aller où ils trouveront 2% de plus pour rémunérer l’actionnariat, et fermer les usines. Appât du gain, religion de la technologie, bonne conscience et sentiment de suprématie. Les pouvoirs financiers font monde. Deux tiers des échanges commerciaux se font entre filiales de grands groupes. Ces multinationales ne sont pas innocentes des migrations de la faim, des migrations climatiques, des guerres pour les ressources.

95000 personnes se partagent le quart des richesses mondiales. Les flux financiers sont 50 fois supérieurs aux flux de biens et de services. Ces règles cannibales rendent le monde inhospitalier. Nous pouvons, nous devons faire monde comme en 1999 à Seattle, comme les 77 pays se déclarant non-alignés pendant la guerre froide. Nous devons défaire leur monde, le découdre et le vaincre. Arnaud Montebourg provoque ceux qui torturent les Institutions. La responsabilité politique exige une éthique du bien commun pour mettre un terme aux sacrifices humains. Face à la mondialisation, il nous faut une culture de la mondialité.

 

A venir, vidéos des interventions de Christiane TAUBIRA et de Arnaud MONTEBOURG

Ad le 30 juin

 

 

Tous les commentaires

28/06/2011, 16:41 | Par Anne Gentry

Merci, merci, d'avoir tenu promesse Dianne .....

28/06/2011, 22:04 | Par dianne en réponse au commentaire de Anne Gentry le 28/06/2011 à 16:41

N'était la rôtissoire, un vrai plaisir. De l'intelligence et de la détermination, des propos mobilisateurs, que demander de plus... "Le mec" comme dit Castro, va prendre cher...

28/06/2011, 17:17 | Par ALI BABA

Tous aux urnes pour les primaires.. il faut une participation massive et représentative du mécontentement des français.

Un bon score aux primaires mettra le ou la candidate PS sur orbite et lui donnera une légitimité qui devrait suffire pour nous débarrasser ENFIN de Nicolas Sarkozy.

28/06/2011, 21:37 | Par dianne en réponse au commentaire de ALI BABA le 28/06/2011 à 17:17

Sans oublier que c'est le moment où jamais de faire un choix de bon sens : veut-on oui ou non pérenniser le train-train d'un PS canal historique qui court après le socialisme "pragmatique", c'est à dire châtré ? Ou bien veut-on une bonne fois montrer que d'autres voies sont possibles. Mais il en faut, des c...onvictions !

28/06/2011, 17:38 | Par jean michel PARIS

il est l’un des rares tribuns capables d’enflammer une assemblée

Il est vrai qu'il faut un athlète dans ce combat.

Actuellement à gauche j'en vois trois qui ont à la fois une pensée riche et forte et une expression aisée, une "combativité lumineuse" : Montebourg, Mélenchon et Hulot.

Eva Joly, Martine Aubry ou Ségolène Royale sont des candidates très convaincantes, mais je doute de leur autorité dans un combat avec Sarkozy ou Le Pen!

Pourtant j'aimerais que ce soit une femme!

 

28/06/2011, 19:30 | Par jean michel PARIS en réponse au commentaire de [email protected] le 28/06/2011 à 17:56

Melchior

toujours aussi malveillant!

L'autorité politique serait une question de testostérone ?

ce n'est pas ce que j'ai écrit.

Ségolène Royal et Eva Joly qui sont plus proches de Montebourg, si elles peuvent me convaincre quand elles développent leurs idées, me semblent plus fragiles face à un bourrin comme Sarkozy, ou à une Pitbull comme Le Pen.

Eva Joly face à Morano, ce fut une catastrophe, elle n'a pas pu en placer une!

Quant à un second round Ségolène Royal face à Sarkozy, je ne suis pas certain que ce soit un combat d'idées, mais encore une fois une bataille d'images!

28/06/2011, 22:05 | Par dianne en réponse au commentaire de jean michel PARIS le 28/06/2011 à 19:30

Pour ce qui est d'enflammer une assemblée, Christiane Taubira est à son affaire. Et de quelle brillante façon. Ce n'est donc pas une question de testostérone. C'est un peu plus compliqué que ça. S'ils convainquent, l'un et l'autre, c'est par la force de leur discours et non par le niveau des décibels.

29/06/2011, 09:17 | Par jean michel PARIS en réponse au commentaire de dianne le 28/06/2011 à 22:05

Il semble que c'est Eva Joly qui l'emporte sur Hulot! je ne pensais pas que nous serions si nombreux, je me suis trompé et c'est tant mieux.

28/06/2011, 18:33 | Par danivance

Merci Dianne, pour ce CR. J'attends la vidéo de Christiane TAUBIRA avec impatience. Cette dame parle vrai.

28/06/2011, 20:41 | Par dianne en réponse au commentaire de danivance le 28/06/2011 à 18:33

Elle a été tout simplement remarquable. Pas un mot de trop, des tripes et du coeur, pas une note sous la main, tout à l'estomac ! Du beau boulot, vraiment.

28/06/2011, 20:00 | Par netmamou

Merci, Dianne.

Et je vois que mon ami CASSEN a participé à ce meeting ... Et ça qui me réjouit le coeur !Sourire

28/06/2011, 20:42 | Par dianne en réponse au commentaire de netmamou le 28/06/2011 à 20:00

D'autant plus qu'il a apporté un soutien formel. Les choses commencent à devenir un tout petit peu cohérentes.

28/06/2011, 20:24 | Par garlaban

Merci Dianne

 

mon vieux coeur de 75 + printemps en est tout regaillardi !!!

merci, merci ...

28/06/2011, 21:30 | Par dianne en réponse au commentaire de garlaban le 28/06/2011 à 20:24

J'avoue que malgré la chaleur écrasante, ce fut un bon moment. Oui, il semble bien que l'espoir nous revienne aux uns et aux autres. Si seulement les meilleurs et non les tenants de boutique pouvaient s'épauler et réaliser le grand chelem... Pour l'honnêteté de la démarche je n'en vois que deux.

29/06/2011, 10:24 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de dianne le 28/06/2011 à 21:30

Et si seulement ils pouvaient oeuvrer ensemble ces deux extra-terrestres de la politique !

Wind of change ?

29/06/2011, 11:34 | Par dianne en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 29/06/2011 à 10:24

On peut sans doute y croire... de plus en plus quand on voit qui rejoint les troupes de Mme Aubry : tout ce que cet appareil compte de vieux combattants blanchis sous le harnois, au passé certes respectable mais qui ont bien gagné un repos mérité pour cause d'inadéquation avec les temps présents, se déclare en sa faveur. Cela devrait questionner plus d'un militant de gauche. De toute la gauche. Forza tutti : sus aux primaires !!!

11/07/2011, 19:41 | Par dianne

Twittoscope

"Si les ségolénistes restent bien présents sur Twitter, ce sont les soutiens d'Arnaud Montebourg qui continuent de faire la course en tête, tout du moins sur le plan qualitatif. Alors que leur candidat tweete très régulièrement ses messages de campagne de terrain, les adeptes de la démondialisation occupent avec opiniâtreté le créneau du débat d'idées sur le réseau social. Et cela plaît. Le député de Saône et Loire reprend donc la place de "chouchou" de Twitter qu'il avait perdu le mois précédent, en recueillant 17% de messages positifs, une performance dans le contexte de désenchantement de l'opinion, y compris sur les réseaux sociaux."

http://lci.tf1.fr/politique/twittoscope-royal-et-aubry-au-coude-a-coude-montebourg-chouchou-6571335.html

11/07/2011, 20:17 | Par danivance

Plus je lis Arnaud Montebourg, plus je me demande ce qu'il fait au PS au milieu de tous ces coureurs de postes de ministres.

Allez Arnaud rejoins JLM et amène avec toi Ségolène !

 

11/07/2011, 20:30 | Par dianne

LE socialisme n'est pas une marque déposée des solfériniens. Je trouve courageux son engagement pour un changement de pratiques DES socialistes. Et total respect pour la fidélité aux idées. Mais vous avez raison en construisant votre panel de "possibles"...

11/07/2011, 20:46 | Par danivance en réponse au commentaire de dianne le 11/07/2011 à 20:30

Malheureusement mon panel ressemble plus à celui de l'impossible.

Mais pour paraphraser une médiapartienne partie depuis quelques temps, ce sont tous trois de belles personnes, je crois.

11/07/2011, 20:59 | Par dianne en réponse au commentaire de danivance le 11/07/2011 à 20:46

Voilà. Question : peut-on faire de la bonne politique avec des intentions discutables ? Et si non, aura-t-on collectivement le courage de faire les choix qui s'imposent ? La boucherie qui s'annonce n'est pas de bon augure. Car on en est déjà à l'attribution des circonscriptions... Ne pas se faire d'illusions, surtout...

Newsletter