Lun.
20
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Tous les commentaires

12/04/2012, 15:31 | Par Serge ULESKI

Nous sommes tous derrière vous !

(même s'il est conseillé de ne jamais nous tourner le dos... mais bon"

12/04/2012, 18:59 | Par Claude MORTON

J'aimerais bien, Didier, mais ......comme dirait le regretté Fernand  que vous  venez de citer " faut payer l'sel"! et moi de P-àP en Guadeloupe .... au théâtre Dejazet à Paris......ça fait -en ces temps-ci - un peu cher le sel!

 

12/04/2012, 19:10 | Par JoëlMartin

"Didier Porte fait rire les masses."

C'est bien plus drôle que :

"Didier passe, fait rire les mortes..."

12/04/2012, 23:08 | Par lupoviet99 en réponse au commentaire de JoëlMartin le 12/04/2012 à 19:10

Oui JoëlMartin, et s'il faut vraiment établir une hiérarchie, alors, c'est infiniment plus hilarant que Didier (sa) Race, mais pire les (Frances) fortes

13/04/2012, 22:57 | Par Marc Tertre

cher Didier Porte, je voudrais dénoncer à qui de droit (malheureusement Philippe Val a assez peu d'influence sur la rédaction de ce journal) l'influence déplorable que vous exercez sur l'élection présidentielle et en particulier sur mon candidat, Philippe Poutou, qui a décidé qu'on pouvait faire passer des idées d'un grand éclat de rire ! Et cet échalat mal rasé (et possiblement gauchiste !) de faire des clips de campagnes qui n'ont pas bénéficié de la bienveillante attention de Jacques Ségéla, mais de la verve satirique d'amateurs des nuls et des monty pythons.

D'ailleurs le mode de fonctionnement du npa est repompé en partie sur celui du FPJ (le front de libération de judée, qui joue un role central dans "la vie de Brian)

 

 

 

 

 

Heureusement à gauche, on résiste a cette utilisation sardonique du média télé : Nathalie Arthaud n'est pas vraiment une rigolote, JLM a oublié son stock d'histoire drole et Hollande a l'air d'avoir avalé un boa constrictor...

 

13/04/2012, 23:12 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Marc Tertre le 13/04/2012 à 22:57

" utilisation sardonique"

Sardonique, Copé ?

Moël Jartin

 

13/04/2012, 23:17 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de JoëlMartin le 13/04/2012 à 23:12

C'est pourtant a lui que j'ai pensé en premier, en me souvenant de ce passage de Balzac

"En vous arrêtant au trait distinctif du visage, un nez plein de gibbosités, rouge et digne de figurer dans un plat de truffes, vous eussiez supposé un caractère facile, niais et débonnaire à cet honnête vieillard essentiellement gobemouche, et vous en eussiez été la dupe, comme tout le café David, où jamais personne n'avait examiné le front observateur, la bouche sardonique et les yeux froids de ce vieillard dodeliné par les vices, calme comme un Vitellius dont le ventre impérial reparaissait, pour ainsi dire, palingénésiquement."

Newsletter