Dim.
21
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Les langues, un défi (Vidéo n°5) Passer d'une langue à l'autre

Il s'agit ici toujours de la démonstration passionnante de Claude Piron, cet ancien traducteur devenu psychologue et enseignant à l'Université de Genève en sciences de l'éducation...

Tous les commentaires

18/10/2011, 01:31 | Par jeannemariecash

Toujours aussi intéressant... J'avais déjà regardé cette vidéo mais j'avais oublié combien Claude Piron sait parler avec humour de ses anciens métiers...

18/10/2011, 16:37 | Par Dominique C en réponse au commentaire de jeannemariecash le 18/10/2011 à 01:31

Au fond, c'est tout de même celui qui dit ce que beaucoup de gens savent implicitement mais n'osent pas s'avouer à eux-mêmes ni affirmer, parce que c'est toujours un peu dangereux d'aller contre l'opinion majoritaire....

18/10/2011, 08:51 | Par profil_inactif_145012

Excellente présentation ! Merci.

18/10/2011, 18:18 | Par Dominique C en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 18/10/2011 à 08:51

Pas de quoi, pas de quoi, mhjozoux... Sourire

?

Malheureusement, il y a... allez on va dire 75% des gens, qui n'ont aucune idée de ce que M Piron raconte dans ses mini-conférences. Franchement ce qui se dit en général sur les langus et l'anglais me fait penser à d'autres escroqueries telles que "la main invisible du marché". Mais alors que cette dernière est en passe d'être démasquée, l'escroquerie de l'anglais international libérant la parole des gens à tous les niveaux de l'échelle sociale n'est toujours pas contestée. Elle est au contraire assortie d'une culpabilisation de ceux y ayant échoué (parce que, bien entendu, c'est leur faute, comme c'est la faute des pauvres s'ils sont dans la dèche!!!). Pas contentFurieuxFurieux

.

Vous ne pouvez pas savoir à quel point cela M'INDIGNE! Eh oui, je ne suis pas indignée qu'à cause des inégalités et de la finance. Je suis indignée aussi par tous les pouvoirs abusifs, toutes les injustices, et tous les gaspillages du temps et de l'énergie des gens, toutes les oppressions qui séparent entre des "élites" ayant plus de droits que le bas peuple....

.

Bref, j'ai essayé de secouer le cocotier ici (lien), mais pour le moment ça marche moyennement... Pas très décidé

23/10/2011, 08:20 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Dominique C le 18/10/2011 à 18:18

L'un des problèmes qui me passionnent à ce sujet, bien démontré ici, est la façon de traduire, soit par les interprètes, soit par les traducteurs, qui peut à elle seule créer des incidents diplomatiques aux conséquences inestimables, mais aussi des situations intractables lorsque des traités lourds d'enjeux sont traduits...

23/10/2011, 14:41 | Par Dominique C en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 23/10/2011 à 08:20

Eh oui, mais on fait "comme si"... le déni, le déni vous dis-je... Tranquile

Bon, je suis pressée, je repasse ce soir.

28/10/2011, 23:50 | Par Dominique C en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 23/10/2011 à 08:20

L'anecdote "I'm at the begining of my period" est vraiment savoureux...

18/10/2011, 16:48 | Par miradou

La espero

 

La espero © La espero

 

.

.

 

La EsperoEn la mondon venis nova sento,
tra la mondo iras forta voko;
per flugiloj de facila vento
nun de loko flugu ĝi al loko.

Ne al glavo sangon soifanta
ĝi la homan tiras familion:
al la mond' eterne militanta
ĝi promesas sanktan harmonion.

Sub la sankta signo de l’espero
kolektiĝas pacaj batalantoj,
kaj rapide kreskas la afero
per laboro de la esperantoj.

Forte staras muroj de miljaroj
inter la popoloj dividitaj;
sed dissaltos la obstinaj baroj,
per la sankta amo disbatitaj.

Sur neŭtrala lingva fundamento,
komprenante unu la alian,
la popoloj faros en konsento
unu grandan rondon familian.

Nia diligenta kolegaro
en laboro paca ne laciĝos,
ĝis la bela sonĝo de l’homaro
por eterna ben’ efektiviĝos.

L’EspoirDans le monde a surgi un sentiment nouveau,
À travers le monde passe un puissant appel ;
Sur les ailes d’un vent favorable
Qu’il vole maintenant de lieu en lieu.

Ce n’est pas à un glaive assoiffé de sang
Qu'il attire la famille humaine :
Au monde éternellement en guerre
Il promet une entente sacrée.

Sous le signe sacré de l’espoir
Se rassemblent des combattants de la paix,
Et c’est rapidement que la cause croît
Grâce au travail de ceux qui espèrent.

Des murs millénaires se dressent avec force
Entre les peuples divisés ;
Mais ces barrières obstinées voleront en éclats,
Abattues par l'amour sacré.

Sur la base d’une langue neutre,
Se comprenant les uns les autres,
Les peuples feront en parfait accord
Un grand cercle familial.

Notre confrérie laborieuse
Ne se lassera pas dans son œuvre de paix,
Jusqu’à ce que le beau rêve de l’humanité
Se réalise pour un bienfait éternel.

 

18/10/2011, 16:57 | Par Dominique C en réponse au commentaire de miradou le 18/10/2011 à 16:48

TranquileClin d'oeilSourire

Je vois, Miradou, que vous avez l'humeur prosélyte aujourd'hui...

Pam pa dam!!! .... Tsoin tsoin!!!!

Cependant, c'est peut-être prématuré?

.

Allons d'abord jusqu'à la fin de la série de conférences!!! Il faudrait déjà que les membres du Club soient sensibilisés à des problèmes auxquels ils n'ont peut-être jamais vraiment pensé...

18/10/2011, 17:02 | Par miradou en réponse au commentaire de Dominique C le 18/10/2011 à 16:57

C'est la faute aux ailes d'un vent favorable.

18/10/2011, 17:49 | Par Dominique C en réponse au commentaire de miradou le 18/10/2011 à 17:02

Et d'où vient-il ce vent??? Du mouvement du 15M? De "Occupy Wall Street"??? ... ou bien de la question posée voici quelques années par Arnaud Montebourg à l'Assemblée Nationale???? (ceci est un lien vers l'information)

Extrait:

"Le 3 octobre 2006, Arnaud Montebourg i, député PS de Saône-et-Loire, avait eu le rare courage de poser la question écrite suivante au ministre de l'Éducation nationale d'alors, Gilles de Robien :

M. Arnaud Montebourg appelle l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur la question de l'apprentissage de l'espéranto dans le système scolaire français. Il est admis que (....) mais n'est pas sanctionné par une épreuve officielle au baccalauréat, ce que déplorent ses adeptes. Au vu des conclusions du rapport « l'enseignement des langues étrangères comme politique publique », remis par le professeur François Grin en septembre 2005 à la demande du Haut Conseil de l'évaluation de l'école, il lui demande de lui indiquer s'il entend prendre des dispositions afin d'encourager l'enseignement de cette langue, à l'instar de certains pays membres de l'Union européenne tels que la Hongrie. ("J.O." — Question N° : 105608, p. 10230)."

.
Décidément, Arnaud M tranche sur pas mal de gens de son camp.
 

21/10/2011, 22:20 | Par Dominique C

... Ca ne passionne pas les foules, comme d'hab'

Mais cela n'empêchera pas Pierre Paul ou Jacques (ou Pierrette, Paulette ou Jacqueline), bien sûr; d'avoir un avis sur la question des langues, et de répéter à l'envi que "tout le monde parle anglais", et que c'est une "bonne" solution, très démocratique!!!

 

23/10/2011, 00:02 | Par jeannemariecash

Je ne savais pas que Arnaud Montebourg avait posé cette question écrite, et donc pris position. Du coup, il remonte dans mon estime ...

23/10/2011, 00:13 | Par Dominique C en réponse au commentaire de jeannemariecash le 23/10/2011 à 00:02

Et quant à moi, il la conserve!!!

.

Je ne sais pas pourquoi tu ne lui accordais pas la tienne, mais moi il l'avait déjà, dans la mesure où il est pour une nouvelle constitution (et pour bien d'autres raisons, d'ailleurs!!!!).

Newsletter