Lun.
01
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'American Academy of Psychiatry and the Law dénonce les manoeuvres pour faire entrer le SAP dans le DSM 5

Compte-rendu d'un article de l'American Academy of Psychiatry and the Law "The Parental Alienation Debate Belongs in the Courtroom, Not in DSM-5" (janvier 2012)

http://www.jaapl.org/content/40/1/127.full

Traduction française du résumé en tête d'article

Le groupe de travail du DSM V se penche actuellement sur l'opportunité d'adopter le Trouble d'Aliénation Parentale (Parental Alienation Disorder) comme une maladie mentale. Bien que la controverse a entouré PAD depuis sa création en 1985, des groupes et des individus pro-PAD ont insufflé une nouvelle vie à la poussée de l'établir comme un diagnostic de santé mentale. Dans cette analyse, nous pensons que ce serait une grave erreur que d'adopter des troubles d'aliénation parentale (PAD) comme une maladie mentale formelle dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, cinquième édition (DSM V).

Le Trouble d'Aliénation Parentale (PAD), anciennement et peut-être mieux connu comme le Syndrome d'Aliénation Parentale (SAP), est l'un des diagnostics les plus controversés à l'étude pour inclusion dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, cinquième édition (DSM-5). Dr Darrel Regier, vice-président du groupe de travail du DSM V, a déclaré à l'Associated Press qu'il a reçu plus de courrier au sujet de PAD que pour n'importe quel autre diagnostic proposé. À cet égard, les groupes pour l'inclusion et contre l'inclusion du PAD dans le DSM V ont dû se préparer pour une bataille qui n'aurait jamais dû avoir lieu.

Résumé en tête d'article (version originale, en anglais)

"The DSM-5 Task Force is presently considering whether to adopt parental alienation disorder (PAD) as a mental illness. Although controversy has surrounded PAD since its inception in 1985, pro-PAD groups and individuals have breathed new life into the push to establish it as a mental health diagnosis. In this analysis, we argue that it would be a serious mistake to adopt parental alienation disorder as a formal mental illness in the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fifth Edition (DSM-5).

Parental alienation disorder (PAD),1 formerly and perhaps better known as parental alienation syndrome (PAS), is one of the most controversial diagnoses under consideration for inclusion in the Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fifth Edition (DSM-5). Dr. Darrel Regier, vice-chair of the DSM-5 Task Force, told the Associated Press that he has received more mail regarding PAD than on any other proposed diagnosis.2 In this regard, groups for and against PAD's inclusion in the DSM-5 have been gearing up for a battle that should have been over before it began."

L'auteur de ce billet a décidé d'en fermer les commentaires
Newsletter