Sam.
19
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Quelques leçons de l'affaire Cahuzac

Face à la droite comme à la gauche, les mésaventures du journalisme d’enquête en France soulignent, de façon récurrente, notre retard démocratique. C'est l’une des leçons de l’affaire Cahuzac et de ses trois mois et demi de polémiques. Reprise d’une tribune sollicitée par l’hebdomadaire Marianne en vente cette semaine. Le prochain numéro de Marianne, en kiosques samedi 30 mars, contiendra un dossier réalisé en partenariat avec Mediapart sur les affaires Sarkozy.

« La politique ne supporte pas le mensonge » : c’est ce que me déclarait François Hollande en 2006, dans un livre d’entretiens qu’il avait souhaité intituler Devoirs de vérité. Revenant sur sa première fonction publique véritable, qui fut d’être en 1982 directeur de cabinet d’un éphémère porte-parole du gouvernement, le futur président de la République confiait alors avoir retenu « de cette brève expérience qu’à l’origine de toute affaire, au-delà de son contenu même, il y a d’abord un mensonge. La vérité est toujours une économie de temps comme de moyens. La vérité est une méthode simple. Elle n’est pas une gêne, un frein, une contrainte ; elle est précisément ce qui permet de sortir de la nasse. Même si, parfois, dans notre système médiatique, le vrai est invraisemblable ».

De ce vrai invraisemblable, Mediapart n’a cessé de faire l’expérience, tant nos informations dérangeantes ont toujours mis du temps à briser le mur de l’indifférence et du conformisme médiatiques. Mais, au souvenir de cette réflexion lucide qui valait engagement pour l’avenir, on aurait pu penser que, François Hollande devenu président, la vérité n’aurait plus tant de mal à faire son chemin et que son surgissement ne reposerait plus sur la seule détermination d’une presse indépendante. Or l’affaire Cahuzac vient hélas de démontrer que rien, ou presque, n’a changé. Certes nous n’avons pas eu droit au procès en « méthodes fascistes » de l’affaire Bettencourt ou au zèle partisan d’un procureur – Philippe Courroye dans la même affaire. Nous avons pu faire notre travail sans être calomniés, et la justice aidée de la police le sien, jusqu’à établir, comme nous nous y attendions, le sérieux, l’authenticité et la concordance de nos informations au point d’ouvrir une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale.

Reste que près de quatre mois ont été perdus en polémiques, tensions et mensonges inutiles, au lieu d’une gestion sereine et apaisée du légitime conflit démocratique provoqué par des vérités dérangeantes. Depuis quand suffit-il qu’un homme politique jure les yeux dans les yeux pour que cela balaye des informations précises, documentées, rigoureuses ? Comme si le mensonge n’existait pas en politique, y compris les yeux dans les yeux ! Pourquoi la France n’accepte-t-elle toujours pas cette règle respectée par toutes les autres démocraties adultes qui veut qu’un ministre mis en cause, de façon loyale et honnête, par des révélations de presse reprend immédiatement sa liberté pour pouvoir se défendre ? Et, surtout, pour ne pas prendre en otage la fonction publique qu’il occupe et, à travers elle, sa famille politique et le gouvernement tout entier, en utilisant le pouvoir que son ministère lui donne pour se défendre ?

L’affaire Cahuzac confirme que, décidément, la France est une démocratie de basse intensité. Jusqu’à ce que leur donne enfin totalement raison l’ouverture d’une information judiciaire et la démission du ministre du budget, nos informations sur son compte suisse occulte firent l’objet de sarcasmes, moqueries et dénigrements qui, plutôt que de prendre en compte les faits révélés, faisaient crédit à la seule dénégation du responsable politique concerné. La mise à l’épreuve de la vertu républicaine autour du respect de la loi fiscale – la première des lois communes, garante de l’intérêt général et de la solidarité citoyenne, celle qui permet l’existence de routes, d’écoles, d’hôpitaux, bref de tout ce qui fait tenir ensemble une société du bien commun –, a été transformée en affrontement d’un journal et d’un homme.

Les principes semblaient soudain à géométrie variable pour nos politiques, selon qu’ils sont dans l’opposition ou dans la majorité. Pourtant, en révélant la première affaire de la présidence de François Hollande, Mediapart a procédé de la même façon, avec les mêmes règles, les mêmes exigences, les mêmes précautions, que lors de ses révélations successives sous la présidence de Nicolas Sarkozy. À l’époque, la gauche n’avait pas de mots assez durs pour critiquer la droite qui dénigrait nos enquêtes, balayait nos preuves et salissait notre réputation. Soudain, nous découvrions que cette solidarité n’était que d’opportunité. Que, pour certains à gauche, elle ne reposait que sur la conviction d’avoir un adversaire commun. Et qu’une fois au pouvoir, face à une presse restée indépendante, ils n’hésitaient pas à retourner leur indignation contre le journalisme et sa liberté. Certains des mêmes qui, hier, nous trouvaient courageux, nous jugeaient soudain irresponsables.

De la droite à la gauche, et inversement, les mésaventures du journalisme d’enquête en France soulignent, de façon récurrente, notre lancinant retard démocratique où pèse lourdement notre présidentialisme déséquilibré, cette réduction de la pluralité politique au choix et à la volonté d’un seul, ce césarisme républicain qui prolonge sourdement l’absolutisme monarchique. C’est lors des alternances, d’autant plus si on les a souhaitées comme citoyen, que le journalisme en fait l’expérience parfois douloureuse, sommé dès lors de se ranger et de s’aligner, de choisir son camp ou de rentrer dans le rang.  A cette aune, le déroulement de l’affaire Cahuzac, comme celui de bien d’autres affaires mettant en cause nos oligarchies politiques ou économiques, témoigne d’une démocratie mal en point, sans ressort ni vitalité, sans ambition ni hauteur. Elle met en évidence tout ce qui, sourdement, mine notre pays, son dynamisme collectif, sa confiance en lui-même, son espérance citoyenne, bref tout ce qui érode les ressorts d’un sursaut.

Une démocratie forte et adulte accepte et respecte les contre-pouvoirs. La presse, quel que soit son support, en est un. Sa mission est d’apporter des informations d’intérêt public aux citoyens pour qu’ils soient libres dans leurs choix et autonomes dans leurs décisions. Le cadre dans lequel elle l’exerce est le droit de la presse qui, par ses spécificités, respecte et protège ce nécessaire droit de savoir du peuple souverain. Dès lors, le procès fait à Mediapart dans l’affaire Cahuzac est stupéfiant par ce qu’il dévoile d’inculture ou de lassitude démocratiques. Nous ne sommes ni des juges ni des policiers, mais des lanceurs d’alerte qui répondent de leur travail, de sa rigueur et de sa pertinence dans le cadre de cette mission à la fois professionnelle et démocratique. Or, durant ces près de quatre mois qu’a duré le feuilleton Cahuzac, nous n’avons jamais été attaqués à la loyale, sur ce terrain justement : les fameuses plaintes en diffamation annoncées par l’alors ministre du budget ne nous ont jamais été signifiées pendant ces mois de polémique et la pièce matérielle – le fameux enregistrement de fin 2000 – que nous avons dévoilée n’a jamais été poursuivie, ni pour faux ni pour calomnie.

Cette faiblesse démocratique est aggravée par un système médiatique corrompu. Parler de corruption n’est pas excessif si l’on s’en tient au sens premier du mot : « altération » de la substance, du jugement, du langage, etc. Des intérêts extérieurs à nos métiers, à notre responsabilité professionnelle et à notre devoir démocratique ont droit de cité au cœur des médias dominants. Dans l’affaire Cahuzac, nous les avons vus renoncer à faire leur travail, ne pas enquêter, ne pas chercher et, pis encore, se contenter de se faire les relais complaisants des manœuvres d’officines de communicants acharnées à entraver la marche à la vérité. L’épisode le plus caricatural fut celui de la mystérieuse réponse suisse à l’administration fiscale française supposée « blanchir » Jérôme Cahuzac. Alors qu’aucun journaliste n’a pu voir ce document et alors même que des sources judiciaires l’ayant en leur possession le minimisaient, il fut complaisamment relayé sans qu’à aucun moment le conflit d’intérêts flagrant qu’il révélait ne soit dénoncé. Car cela signifiait qu’avec la complicité du ministre de l’économie, le ministre du budget utilisait l’administration fiscale dont il a la charge pour sa propre défense et pour contrecarrer l’enquête policière en cours. Cette faillite médiatique témoigne d’un système ayant oublié sa mission d’information pour donner la priorité à l’opinion, aux commentaires d’éditorialistes n’ayant plus de rapport avec le terrain, voire avec la réalité vécue par nos concitoyens.

Enfin, le spectacle donné de solidarités oligarchiques, transcendant les légitimes clivages partisans, est désastreux. Le premier responsable politique à venir au secours de Jérôme Cahuzac ne fut-il pas Eric Wœrth, son prédécesseur au budget, lui-même empêtré dans les conflits d’intérêts révélés par l’affaire Bettencourt, à la fois financier de son parti, l’UMP, et chargé des finances du pays. Une démocratie vivante est celle où l’opposition, quelle qu’elle soit, joue son rôle d’interpellation et de contestation. Cette fois, rien de tel, mais le silence des intérêts communs et des secrets partagés. C’est ainsi que l’on fait le lit de l’extrémisme, des refrains sur le « tous pourris » accompagnés de la désignation de boucs-émissaires : en discréditant la démocratie, en ne respectant pas son exigence, en ne cherchant pas à l’élever. A l’inverse, la presse indépendante, sachant résister aux pressions et soucieuse de l’intérêt public, défend et illustre cet idéal démocratique.

« La France, grande personne, a droit à la vérité », disait le journaliste Albert Londres, le même qui ajoutait : « Notre métier n’est pas de faire plaisir non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie ».

Tous les commentaires

01/04/2013, 10:52 | Par cereb en réponse au commentaire de max angel le 26/03/2013 à 18:13

Au "sens italien "= latin remontant à la vertu civique (morale civique) de la République romaine !

27/03/2013, 11:39 | Par pierack en réponse au commentaire de philippe alain le 26/03/2013 à 12:33

Bravo pour votre analyse, mais qui me prouvera qu'il n'est pas trop tard et que le lit de l'extrémisme n'est pas déjà fait ?

Certainement pas l'équipe au pouvoir, pas plus que la précédente d'ailleurs, et  revoilà l'UMPS de Marine LEPEN...

Courage

27/03/2013, 14:19 | Par morvandiaux en réponse au commentaire de philippe alain le 26/03/2013 à 12:33

Cahuzac aurait eu un compte en Suisse, clôturé en 2000

L'enquête sur le compte UBS supposé de Jérôme Cahuzac se poursuit. Selon Paris Match, l'ancien ministre du Budget aurait bien possédé un compte en Suisse, ouvert dans les années 90 et fermé fin 2000....

http://www.tdg.ch/monde/europe/cahuzac-aurait-suisse-cloture-2000/story/24477919

 

27/03/2013, 11:40 | Par Franck77 en réponse au commentaire de Elisabeth Grosrey le 26/03/2013 à 12:24

Je me priverai de tout, de sorties, de boire, de manger mais jusqu'au bout je préserverai l'abonnement à ma liberté de vivre car de penser : Mediapart.

27/03/2013, 17:14 | Par gonetoufar en réponse au commentaire de plank le 27/03/2013 à 08:53

Et n'oublions pas l'expropriation tout court , dont est menacé Carland , abonné de Mdpt  mettant sa vie grandement en danger avec une grève de la faim qui dure depuis 22 jours ! 

http://blogs.mediapart.fr/blog/cecile-la-graviere/260313/outils-de-lutte-pour-soutenir-carland-et-alerter-cmb-arkea

27/03/2013, 06:45 | Par nicolas 974 en réponse au commentaire de juan23 le 26/03/2013 à 12:28

Il ne suffit pas de mentir avec aplomb comme le faisait Mitterrand pour transformer un mensonge en vérité ! Mais quoi de plus surprenant avec Mitterrand qui a su noyer son passé trouble en particulier sous Vichy sous les mensonges !

26/03/2013, 15:40 | Par aires.isabelle@wanadoo.fr en réponse au commentaire de Renaud D. le 26/03/2013 à 12:29

Non lieu quand un ministre,un politique, citoyen ,n'importe qui, !? ,déclare qu'un journal, des journalistes,? ont des méthodes fascistes ou de fascistes?! sûr que je ferais appel d'une décision qui joue avec l'image de la presse, donc, merci Hommage tacite!

Donc, sommes -nous des lecteurs complices de méthodes ,de lecture ,de pensée fasciste, ou d'une presse libre qui repart encore dans les eaux troublées ?!, comme cette bagarre avec le mot antisémite, même combat,Messieurs les Politiques, vous ne brillez pas par l'image déplorable, médiocre que vous laissez à cette démocratie, gauche ,droite , et les autres, d'ailleurs, à force d'insulter la politique et la presse, vous perdez   crédit et gagnez l'ignominie.

 

27/03/2013, 12:56 | Par marie-christine gryson en réponse au commentaire de Renaud D. le 26/03/2013 à 12:29

 

Apparemment les journalistes non plus ne veulent pas entendre et relayer en toute liberté les infos relatives au contradictoire de l' affaire d'Otreau. Peu de réactivité à la sortie du film de Serge Garde "Outreau l' autre vérité "inspiré du livre "Outreau la vérité abusée " 12 enfants reconnus victimes (chez Hugo et cie) et totale omerta concernant le livre de l' ex-rédacteur de l' AFP Jacques Thomet qui vient de sortir:

"Retour à Outreau, contre-enquête sur une manipulation pédo-criminelle" pourtant très sérieuse et documentée comme l' a souligné le présentateur sur LCP lors du débat qui lui était consacré.Aucune autre émission de télévision et aucun article dans la presse...alors qu'il a étudié durant 2 ans les 30.000 pièces du dossier et des enquêtes et que ses conclusions sont ...explosives effectivement parce qu' elles tiennent compte des faits.Il dénonce ce que tous les professionnels de l' enfance constatent, à savoir la régression catastrophique de la protection des enfants face aux pédo-criminels car depuis Outreau on croit que les enfants peuvent mentir et  inventer des abus sexuels, Outreau a ouvert un boulevard aux pédophiles dit-on depuis 2004. Or les enfants d'Outreau ont été judiciairement reconnus victimes de viols, agressions sexuelles, corruption de mineurs et proxénétisme. Mais on ne veut pas le savoir...les deux vérités celle des enfants et celle des acquittés ne semblent pas compatibles :

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/190313/outreau-enfants-victimes-et-acquittes-deux-verites-judiciaires-incompatibles

 

Le contradictoire ne veut pas être entendu...pourtant le lecteur et le spectateur aurait grâce à ces publication la possibilité de comprendre comment on peut manipuler l'opinion et comment les médias se mettent toujours du côté du plus fort et du plus vendeur.

Au plan politique, ils pourraient comprendre comment cette affaire a pu servir à la justification de la suppression du juge d'instruction. Aujourd'hui le "garde à vous" est total quand le champion de France des acquittements - le meilleur client des médias qui ne veulent pas se déjuger de leur parti pris dans cette affaire- a fait savoir au bon peuple qu'il ne faut pas aller voir le film de Serge Garde qui serait soit disant malhonnête alors qu'il donne la parole à ceux qui ne pouvaient parler durant les procès et qu'ainsi le décryptage de la mystification que j' effectue dans mon ouvrage prend tout son sens, les images étant bien plus fortes que les mots.

Heureusement Médiapart existe, Merci Edwy Plenel et ce contradictoire peut apparaitre publiquement exposé de la part de ceux qui sont au plus près des évènements et qui souhaite comme le préconise Christian Salmon, faire leur devoir de citoyen.En l' occurrence les billets de Frédéric Valandré, Caprouille, Jacques Cuvillier Dominique Fèrrière sont riches d' enseignements. Deux liens à propos du film :D' abord la bande annonce:

http://blogs.mediapart.fr/blog/dominique-ferrieres/090213/le-film-outreau-lautre-verite-produit-par-bernard-de-la-villardiere

et la critique des critiques :

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-christine-gryson/110313/outreau-lautre-verite-critique-des-critiques-du-film

27/03/2013, 16:19 | Par Kaze tachinu en réponse au commentaire de marie-christine gryson le 27/03/2013 à 12:56

Outreau addict!

Aucun lien entre ce commentaire de propagande et le billet de E.Plenel.

MDP ne cautionne pas les billets de outreau-l'autre-vérité sous prétexte qu'ils sont publiés.

 

27/03/2013, 16:28 | Par Kaze tachinu en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/03/2013 à 16:19

Et même contre-exemple: heureusement qu'il y a eu le travail journalistique préalable " la Méprise" de Florence Aubenas pour que le procès soit refait. Sinon autre travail d'enquête journalistique télé, après-coup celui-là " Autopsie d'un fiasco judiciaire" sur le même sujet.

27/03/2013, 22:19 | Par marie-christine gryson en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/03/2013 à 16:28

L' exigence du contradictoire que je rappelle est justement ce qui différencie l'information objective de la propagande.Florence Aubenas a travaillé à partir des stratégies de la défense mises au point durant le premier procès d'Outreau , défense qu' elle a reconnu avoir contactée avant ce même procès.C' est cela un livre de propagande car il ne tient pas compte des 30.000 pièces du dossier - comme le font les travaux des deux journalistes ( 3années pour l'un et 2 pour l' autre) l'un dans un film d'interviews des professionnels et des victimes et l' autre dans un ouvrage trè documenté.

"L' autopsie du fiasco judiciaire" fait état du travail de Florence Aubenas et de celui du Raporteur Houillon qui a mis deux mois pour étudier le dossier alors qu'il avait fallu également plusieurs années à des magistrats professionnels aidés d'un logiciel sophistiqué pour instruire la procédure en vue de la comparution de Fabrice Burgaud devant le CSM. On y trouve également un journaliste belge Huercano-Hidalgo qui a comme ami sur FaceBook un certain Nihoul condamné pour trafic d' êtres humains dans l' affaire Dutroux...etc etc...

27/03/2013, 22:52 | Par Jacques Cuvillier en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/03/2013 à 16:28

Franchement, il ne vaut mieux pas citer le livre de F. Aubenas si l'on veut rester sérieux. Pour une méprise, c'en est une !

Mieux vaudrait utiliser de vrais arguments pour réponde à M.C. Gryson. Et comment s'insurger contre le fait de citer cette affaire d'Outreau qui est brandie à tout propos comme l'a fait N. Morano à propos de la mise en examen de N. Sarkozy ?

27/03/2013, 22:52 | Par Jacques Cuvillier en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/03/2013 à 16:28

Franchement, il ne vaut mieux pas citer le livre de F. Aubenas si l'on veut rester sérieux. Pour une méprise, c'en est une !

Mieux vaudrait utiliser de vrais arguments pour réponde à M.C. Gryson. Et comment s'insurger contre le fait de citer cette affaire d'Outreau qui est brandie à tout propos comme l'a fait N. Morano à propos de la mise en examen de N. Sarkozy ?

27/03/2013, 08:40 | Par GMM en réponse au commentaire de Vingtras le 26/03/2013 à 16:12

Corrompu et néfaste qui va nous conduire probablement au triomphe électoral de Marine Le Pen et du Front National

 la sociale démocratie épaulée par la droite cherche a promouvoir le FN pour continuer a" paraitre de gauche" face au FN d'extrème droite. 

C'est beaucoup plus simple que d'avoir a faire face au FDG pour "paraitre de gauche"

26/03/2013, 17:05 | Par jean louis dal ferro en réponse au commentaire de menane le 26/03/2013 à 12:31

"il n'est pas necessaire d' esperer pour entreprendre ni de reussir pour perseverer " ... Guillaume d'Orange

26/03/2013, 17:30 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de menane le 26/03/2013 à 12:31

"Je ne suis pas sûre que vous arriverez à nous sortir de l'ornière"

Edwy Plenel ou autres journalistes et autres "éveilleurs de consciences" n'ont pas le rôle, ni même la capacité "à nous sortir de l'ornière", ils sont des éclaireurs, ils nous offrent la possibilité de voir les choses de la vie publique autrement, ils décryptent pour nous ce que nous ne pouvons vérifier par nous-mêmes, ils s'inscrivent dans une démarche de vérité ou du moins ils tentent de s'y approcher au plus près. C'est un sacerdoce, croyez-moi ! ;-)

Quant "à nous sortir de l'ornière" qui nous apparaitrait comme un gouffre, c'est seulement à chacun de nous de le faire à partir des ces informations objectives, du moins cette recherche de vérité auquel nous avons le droit d'accèder.

Pour y parvenir (à nous sortir de l'ornière), du moins s'en approcher, la symbiose entre la réalité, notre capacité à l'entendre et l'action juste qui devrait en découler, il y a un long processus de maturation. Nos esprits sont imprégnés de croyances, certaines remontent à la nuit des temps, un cerveau ne lâche que très difficilement ce par quoi il est modelé. Il y a danger pour les croyants de toutes sortes de se départir de ces idées. Il nous faut un grand courage pour s'en déprétrer.

Seulement, grâce à ces héraults et non héros, nous pouvons gagner du temps, si toutefois nous ne les prenons pour des maîtres à penser ; ce qui nous entrainerait vers d'autres "adorations" et ne nous permettrait pas d'avancer. La liberté de l'esprit de chacun est le noyau de la Liberté de l'Humanité.

27/03/2013, 01:38 | Par lobo71 en réponse au commentaire de josy cazenave le 26/03/2013 à 17:30

Il y a quelques années, j'ai commencé à ressentir une désagréable impression : le journalisme, que je pensais d'information, d'éducation, d'alerte (nous aidant à devenir des citoyens) se transformait peu à peu en dépêches, sans analyses, explications, contradictions, bref on dirait aujourd'hui une machine à buzz.

Je pensais être parano, complotiste, en fait "I have a dream", et peut-être que ce rêve peut devenir réalité.

La liberté de la presse est en danger et le sera peut-être toujours car elle dérange, et le pouvoir et l'argent peuvent rendre fou et despote.

J'espère que Mediapart et d'autres confrères auront  ce courage de continuer à faire ce métier difficile de façon exemplaire, afin de réveiller nos consciences parfois lobotomisées, et nous donner le courage de créer une vraie et forte démocratie, où chaque citoyen a sa juste place et est respecté.

De par votre probité, votre exemplarité, vous pourrez nous aider à découvrir que le monde n'est pas "tous pourris y compris la presse" mais juste un monde imparfait.

J'ai confiance à nouveau, merci à vous

 

26/03/2013, 12:32 | Par philippe alain

.

26/03/2013, 12:31 | Par GILLES WALUSINSKI

Rien à ajouter que *****!

27/03/2013, 07:06 | Par nicolas 974 en réponse au commentaire de jolemanique le 26/03/2013 à 12:52

Sous une apparente bonhomie et simplité Hollande cache très bien son jeu ! Et  il est sans doute bien plus dangereux que Sarkozy ! Certains auraietnt-ils oublié qu'"il faut toujours  se méfier de l'eau qui dort" !

Philippe Marlière  maître de conférences en science politique à University College London dans son article "Pourquoi je quitte le Parti Socialiste" disait que " François Hollande, un personnage opportuniste et cynique" lorsqu'il dirigeait le PS !

 Croyez-vous qu'Hollande ait changé alors qu'il détient dorénavent quasiment tous les pouvoirs en fait depuis qu'il est Président de la République ? Un monarque absolu au service de l'oligarchie financière comme l'était Sarkozy !

Lire l'analyse très intéressante de ce politologue pour connaître l'état d'esprit qui règnait au sein  de la direction du PS lorsqu'Hollande en était le secrétaire général : http://www.contretemps.eu/interventions/philippe-marliere-pourquoi-je-quitte-parti-socialiste

27/03/2013, 09:48 | Par françoise/romand en réponse au commentaire de nicolas 974 le 27/03/2013 à 07:06

Suite au commentaire de Nicolas 974

http://www.contretemps.eu/interventions/philippe-marliere-pourquoi-je-quitte-parti-socialiste

j'ai lu cet intéressant récit du PS de l'intérieur mais c'est énervant ces textes sur Internet qui n'affichent aucune date...

27/03/2013, 14:22 | Par nicolas 974 en réponse au commentaire de françoise/romand le 27/03/2013 à 09:48

Ce texte date de l'époque où Hollande était secrétaire du PS donc avant Aubry !

27/03/2013, 13:38 | Par jolemanique en réponse au commentaire de nicolas 974 le 27/03/2013 à 07:06

Merci de cet eclairage precieux livrant les cles de la decomposition de ce parti politique.

De la posture à l imposture.

27/03/2013, 09:01 | Par alainestivalval@yahoo.fr estival en réponse au commentaire de jolemanique le 26/03/2013 à 12:52

D'abord, et c'est la règle il nous faut commenter les propos du co-fondateur de Médiapart.Si nous sommes abonnés c'est que nous avons une tournure d'esprit qui consiste à soutenir la recherche de la vérité.Bravo et merci Médiapart!!!!Edwy Penel fait bien la différence entre l'attitude de la gauche en général et le comportement anti-démocratique de la droite , mais comme lui, le socialiste que je suis, trouve que la différence est insuffisante.La formation identique n'a ps généré une élite républicaine mais une oligarchie carrièriste à peine invisible.Maintenant Jérome Cahusac doit se justifier, challenge plus que difficile!!! Militant socialiste depuis 1972, je me sens très bien sur Médiapart qui met en lumière les insuffisances de mon Parti.

alain estival     

26/03/2013, 22:24 | Par guitou73 en réponse au commentaire de grain de sel le 26/03/2013 à 12:51

"Saint Gapour, priez pour moi !"

Très bon !

26/03/2013, 12:52 | Par benoit vienot

Continuez.

Merci.

13/08/2013, 22:16 | Par Wikicrate en réponse au commentaire de M Pilet le 26/03/2013 à 14:02

26/03/2013, 14:53 | Par guydufau en réponse au commentaire de lenips le 26/03/2013 à 13:04

Lisant votre billet, je pensais à Etienne Chouard, et vlan, juste à la fin, vous le citez . Heureuse collision !

26/03/2013, 19:06 | Par BERPAN en réponse au commentaire de lenips le 26/03/2013 à 13:04

JE SUIS D'ACCORD AVEC VOUS

27/03/2013, 06:53 | Par GALAXIE2229 en réponse au commentaire de lenips le 26/03/2013 à 13:04

Voilà le débat que nous, ceux de plus de démocratie (ou démocrates tout court), demandons de tenir en public au delà des officines de la marge. Merci pour cette proposition que nombre d'entre citoyens attendons. Mediapart est par définition un tel lieu d'obligeance.

27/03/2013, 10:01 | Par nicolas 974 en réponse au commentaire de lenips le 26/03/2013 à 13:04

Pourquoi effectivement, Monsieur Edwy Plenel afin  qu'il soit  en conformité   avec ses idées ne lancerait-il un vrai débat démocratique afin  de  faire prendre conscience aux français ordinaires  que la démocratie française est en grand danger ?  Il pourrait ainsi afin de dénoncer haut et fort la dérive monarchique du Président de la République qui dispose d'un quasi-pouvoir absolu (omnipotent) alors que les vrais contre-pouvoirs sont quasi-INEXISTANTS  en France !   

Et je dirais même plus que cette démocratie est quasi-inexistante en France dans la mesure où les français en dehors des élections présidentielles et législatives n'ont plus voix au chapitre ! Une fois ces élections terminées les français des classes populaires et moyennes ont juste le droit de se taire ! Car de toute façon leurs voix ne seront jamais entendu par le pouvoir en place ! D'ailleurs, les députés qu'ils élisent ne représentent une fois élus que les intérêts de leur parti et ne servent qu'à bâtir les plans de carrières de ses élites ! La soumission de ces députés à leurs élites de leur parti  étant obtenue par ce qu'appelle "La Rétribution" comme le décrit parfaitement l'économiste John Kenneth Galbraith dans son livre "Economie Hétérodoxe" dans lequel  il analyse entre autres  "l'Anatomie  du Pouvoir" ! Les trois instruments du pouvoir selon Galbraith étant : la dissuasion, la rétribution et la persuasion ! Cette rétribution  est la somme des avantages considérables  dont bénéficie un député afin d'acheter leur  servilité aux élites de leur parti ! Et principalement les deux partis de gouvernements que sont la droite (UMP/Centre) et le PS !

Dans ces conditions, pour tenter de sortir de ce simulacre de démocratie qui conditionne l'avenir de la France il appartiendrait à un journal comme Médiapart de lancer un vrai débat de fond sur cette démocratie qui part en lambeaux ! Mais pour que cette initiative ait un vrai retentissement dans l'opinion publique il conviendrait que ce débat sur l'"avenir de la démocratie française" soit ouvert à tous les participants et non pas réservé qu'aux seules abonnés de Médiapart ce qui en limiterait sa portée !

Enfin, la démocratie ne peut se concevoir sans véritables contre-pouvoirs ! Or, en France il n'y a plus depuis longtemps de vrais contre-pouvoirs pour contester la dérive absolutiste du Président de la République qui se comporte comme un monarque quasi-omnipotent !

Que de dégâts un Président de la République à la solde des puissances de l'argent peut faire en cinq ans entre deux élections  présidentielles ! Dégâts  humains entre autres et la plupart du temps irréversibles ! Quand  le mal est fait il est quasi-impossible d'y revenir !

26/03/2013, 16:04 | Par RPACE en réponse au commentaire de Maria LAVIGNE le 26/03/2013 à 13:11

Nous devons reconnaitre que cet E PLENEL est"un tout BON" quelle chance dans nos difficultés de ce système finissant!

 

27/03/2013, 10:13 | Par jean-philippe courrouyan en réponse au commentaire de Maria LAVIGNE le 26/03/2013 à 13:11

Tout à fait d'accord avec votre commentaire sur E.Plenel.Mais ce n'est pas le cas de ses "confrères" qui avant-hier(chez calvi???) encore le décrivait avec regret semble-t-il(et cynisme surtout!!!)comme un "moraliste"qui ne dérange... qu"eux-mèmes,eux qui ne sont qu'à la solde des groupes de presse non indépendants!!!

26/03/2013, 15:55 | Par RPACE en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 26/03/2013 à 13:27

Il aut un début à tout, malheureusement il ya peril en la demeure il faudrait"le paquet"!

26/03/2013, 17:00 | Par petanque52 en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 26/03/2013 à 13:20

Et encore Aplathie (lol) est un des journalistes les + virulents.

26/03/2013, 17:39 | Par ANTOINE PIETRINI en réponse au commentaire de JPLinux le 26/03/2013 à 13:25

On n'a pas du écouter le même Cohen, ni le même Mélenchon... qui n'a de cesse de transformer une simple interview, comme il y en a tous les matins, en séance de boxe avec son interlocuteur, tentant de créer précisément les conditions d'un débat ou d'un conflit là où il n'a pas lieu d'être. Idem -l'incorrection en plus- à l'encontre des auditeurs qui appellent... ou des éditorialistes ou chroniqueurs...

Là où cela devient totalement insupportable, c'est le "marche arrière toute" systématique une fois qu'il est allé trop loin, avec le non moins systématique : "ne le prenez par pour vous Monsieur Cohen mais..." Ce type est un guignol, qui tient son rôle de guignol dans le paysage médiatique, une sorte de Bernard Tapie des années 2010...

C'est navrant quand on pense aux positions (nécessaires) qu'il incarne et à son poids estimé dans les opinions populaires et ouvrières (qui malgré tout, fines mouches, ne votent pas pour lui...)

26/03/2013, 18:28 | Par peut-etre en réponse au commentaire de ANTOINE PIETRINI le 26/03/2013 à 17:39

A P17 39@ mon cher pietrini c est vous qui etes un guignol !!! et un des plus tristes!!Embarrassé

26/03/2013, 19:05 | Par ANTOINE PIETRINI en réponse au commentaire de peut-etre le 26/03/2013 à 18:28

vous n'avez pas du comprendre ma dernière phrase...

29/03/2013, 12:24 | Par mère-grand en réponse au commentaire de JPLinux le 26/03/2013 à 13:25

Désolée, pas d'accord ! Mélenchon a besoin de faire du bruit ...et il exagère souvent ,  quant à P.Cohen, c'est un bon journaliste, un homme courtois . J'ai entendu cette émission. (Mélenchon n'a pas toujours tort sur le fond, mais sur la forme ....!) Ne confondons pas avec  Aphatie, par exemple !

26/03/2013, 14:41 | Par RPACE en réponse au commentaire de Annie Madarasz-Bauchet le 26/03/2013 à 13:34

OUI,cherchez l'erreur: une minorité de voyous pillant tout sur leur passage( voir notamment l'équipe NS),se pistonnant pour l'occupation des postes clés de génération en génération'et arrivant à se faire élire (bien que ce fusse souvent pars minorités à cause des règles électorales. vous avez dit démocratie?

quelle différence dans la gradation du statut de ripoux ump ou sos?

La priorité des priorités n'est elle pas le travail constitutionnel en france qui donnerait l'exemple au sein de l'europe ald de la fuite en avant dans le système libéral combinard : les gaz de schistes ,l'ayrauport, les cumulards les courbettes au medef aux patrons voyous .On  sait que ce n'est pas facile mais la priorité de l'action gouvernementale  est bien la! Assez amusé la galerie en s'occupant soit disant de problèmes de sociétés qui peuvent peut etre attendre un peu plus !

Arret des privatisations des pepites d'etat retour des autoroutes dans le giron coup d'arret au dictat europeen qui sert sur un plateau les bijoux du pays à la finance pendant que le contribuable paie ça suffit!

26/03/2013, 13:43 | Par MICHELINE LEMPEREUR

Voilà une analyse qui me sied bien. Tout à fait le reflet de ma pensée. Existe t il encore des politiques l'honnêtete mérite le respect ?

26/03/2013, 17:02 | Par petanque52 en réponse au commentaire de MICHELINE LEMPEREUR le 26/03/2013 à 13:43

oui y a Patrick Balkany

 

26/03/2013, 13:45 | Par MICHELINE LEMPEREUR

"dont l'honnêteté..."

26/03/2013, 13:46 | Par berny47

Décidément la démocratie ne fait plus "bander".

A quand un ministère du "dressement reproductif".

27/03/2013, 12:55 | Par Loukibouki en réponse au commentaire de Hocky le 26/03/2013 à 13:48

A ce sujet, certains pensent que l'excès des réactions défendant Sarkozy sont contre-productives, et ce serait pourquoi certains (Copé, etc.) en rajoutent.

N'est-il-pas?

 

26/03/2013, 13:54 | Par 140437

Bravo et Merci Monsieur pour votre article courageux et fort lucide; une belle leçon pour nous tous. Continuez à dénoncer les magouilles politico financières; notre "faible démocratie " a besoin de contre pouvoirs forts pour la soutenir car hélas, de gauche ou de droite, les politiciens sont tous du même bois friable - pour ne pas employer un autre mot !!

Que ces Messieurs-Dames commencent à se serrer très nettement la ceinture avant de demander des efforts aux contribuables.

26/03/2013, 14:15 | Par didier BORIE

En vous voyant, lisant et vous entendant, Edwy, je ne peux m'empêcher de penser à la chanson "à Brassens" écrite et chantée par Jean Ferrat qui dit: "Est-ce un reflet de ta moustache (la vôtre ?), ou bien tes cris de mort aux vaches, qui les séduits (les abonnés de mdp) de tes grosses mains maladroites (plutôt à gauche selon moi) quand tu leur met dessus la patte, c'est du tout cuit...etc..Elle aurait pu être écrite pour vous, non ? Bravo à vous et toute votre équipe !

27/03/2013, 01:48 | Par lobo71 en réponse au commentaire de M Pilet le 26/03/2013 à 14:34

Jamais sans que nous leur tordions le bras, c'est comme l'immunité, elle devrait soit disparaître, soit être très limitative, et non d'une largesse abyssale

26/03/2013, 14:19 | Par MARIA D

Et ce Samedi 29/03, nous aurons le Plaisir d'assister à l'l émission "On n'est pas couché" de L.Ruquier, Edwy Plenel sera l'invité!!Il devra affronter les 2 jeunes chroniqueurs qui ont la Dent Longue, et ont commencé à le Dénigrer dès Samedi 21/03!!Tous à vos TV pour soutenir E.Plenel et à assister à un Joli Match, ils seront vite KO!!D'autres y sont passés et les ont vite 'Dézingués'!!

Merci Edwy on vous soutient!!J'ai été interpelée par une personne, qui m'a dit, texto, E.Plenel est  "Un fouille merde"!!Je lui ai répondu, 'C'est le droit de Savoir', étant intelligente elle n'a pas répondu!!Suite à votre passage à Canal+!!Elle vous admirait, là?? Je n'ai pas encore eu le temps de la rencontrer et d'en reparler, c'était entre 2 portes, en présence de personnes qui ne suivent pas l'actualité et ne connaissent Rien de Rien, si ce n'est par les médias TV!

26/03/2013, 14:37 | Par M Pilet

De quelle vérité parle-t-on ?

Voici ce qu'en dit F Hollande :

"La politique ne supporte pas le mensonge » : c’est ce que me déclarait François Hollande en 2006, dans un livre d’entretiens qu’il avait souhaité intituler Devoirs de vérité. "  "La vérité est toujours une économie de temps comme de moyens. La vérité est une méthode simple. Elle n’est pas une gêne, un frein, une contrainte ; elle est précisément ce qui permet de sortir de la nasse. Même si, parfois, dans notre système médiatique, le vrai est invraisemblable ».

Je vous propose cette autre définition :

"Mais qu'est-ce que la vérité ? Chacun a sa vérité, vous le savez bien !" répondent en choeur les gobe-mouches.

C'est que l'on confond la vérité des faits, l'indéniable massif de la réalité, et les opinions qui sont changeantes et diverses. Il est naturel que chacun ait son idée de l'avenir, des options à prendre, de choix à faire. C'est le débat et la controverse.

La vérité que recherche la démocratie n'est pas l'extinction des opinions, ni du débat. Cette vérité est plus modeste : il s'agit d'établir des faits, à partir desquels se construiront les opinions.

La vérité qui sauvera la démocratie, ce n'est pas l'opinion toute faite, déjà écrite, que les citoyens seraient obligés d'absorber. Ce totalitarisme sourd, c'est celui que la démocratie rejette.

La vérité qui sauvera la démocratie, c'est l'exploration patiente de la réalité avec laquelle il faudra que toutes les opinions vivent. Le citoyen doit être décideur informé et pas consommateur gavé. Il a le droit d'avoir les yeux ouverts, sans être aveuglé par les projecteurs et rendu sourd par les décibels de l'orchestre.

La mise à disposition du citoyen des éléments de connaissance qui sont ceux des décideurs, c'est le minimum qu'on doive exiger du débat public.

[...] Et cette vérité là, la description humble et robuste du réel, on doit postuler qu'on peut l'atteindre."

F. Bayrou "De la vérité en politique"

26/03/2013, 16:40 | Par Jean-Pierre NOUAL

Sans doute François Holande à t-il cru qu'il lui serait facile de rouler la Presse dans la farine en soutenant Jérome Cahusac et cela d'autant plus facilement que cette dernière qui déteste Médiapart, prendrait le parti du Ministre .

Mal lui en a pris .

Il aura donc vérifié avoir parlé d'or quand il déclarait en 2006 qu'en politique, mieux valait dire la vérité .

Je souhaite qu'à l'avenir, il en tire les conséquences et que désormais il écarte systématiquement la pratique du mensonge . 

N'est pas Mendès France qui veut .

JP N

 

 

 

26/03/2013, 14:27 | Par ReOpen911

"tant nos informations dérangeantes ont toujours mis du temps à briser le mur de l’indifférence et du conformisme médiatiques."

En effet, ça prend parfois un peu de temps, on en sait quelque chose !

26/03/2013, 14:53 | Par RPACE

OUI,cherchez l'erreur: une minorité de voyous pillant tout sur leur passage( voir notamment l'équipe NS),se pistonnant pour l'occupation des postes clés de génération en génération'et arrivant à se faire élire (bien que ce fusse souvent par minorités à cause des règles électorales. vous avez dit démocratie?

quelle différence dans la gradation du statut de ripoux ump ou sos?

La priorité des priorités n'est elle pas le travail constitutionnel en france qui donnerait l'exemple au sein de l'europe ald de la fuite en avant dans le système libéral combinard : les gaz de schistes ,l'ayrauport, les cumulards les courbettes au medef aux patrons voyous .On  sait que ce n'est pas facile mais la priorité de l'action gouvernementale  est bien la! Assez amusé la galerie en s'occupant soit disant de problèmes de sociétés qui peuvent peut etre attendre un peu plus !

Arret des privatisations des pepites d'etat retour des autoroutes dans le giron coup d'arret au dictat europeen qui sert sur un plateau les bijoux du pays à la finance pendant que le contribuable paie ça suffit!

26/03/2013, 14:56 | Par guydufau

L’affaire Cahuzac confirme que, décidément, la France est une démocratie de basse intensité

Et Pépère aussi est de basse intensité !

26/03/2013, 18:54 | Par Pierro Juillot

Et quelles leçons d’ailleurs..., que celles que vous avez si brillamment relevé M. Plenel...?

Surtout à la lecture de l'actualité, des gravissimes événements..., de cette fin de semaine et de ce week-end..? En partant de la mise en examen d'un ex-p... plus que rancunier..., envoyant ses escadrilles..., vilipender tous nos fondamentaux démocratiques, tous les contradicteurs s’inscrivant dans l'idéal de cette démocratie et la séparation essentielle de ses pouvoirs..., de la République soit disant si cher à leur cœur..., développant une stratégie de communication la plus propagandiste (sur son compte facebook)..., que certaines époques et mémoires devaient pourtant nous rester imprimée pour le salue de cette démocratie..., pour en arriver à la manifestation plus qu'incompréhensible et consternante ayant motivé ses même troupes..., les mariant par les faits et les mots à un extrémisme brûlant, dangereusement incandéscent même..., sans qu'un seul émoi médiatique ou politique ne soit clairement et distinctement exprimé dans l’enchevêtrement et enchaînement de faits bien plus alarmant que la quiétude les analysant..., tout cela révèle en effet l'abysse mortifère au bord duquel se trouve notre démocratie, nos politiques, et conséquemment nous le peuple dans l'entièreté de nos vies qu'ils-elles entraînent...!

26/03/2013, 15:29 | Par Charles Petout

Ah c'est juste ça ? Je croyais que c'était un élément nouveau : je me suis fait avoir par le titre de l'article. Autant pour moi...

@Edwy Plenel : pouvez-vous nous dire quand a lieu la prochaine soirée En direct de Mediapart, pour je puisse réserver le créneau dans mon agenda ?

26/03/2013, 20:17 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de Charles Petout le 26/03/2013 à 15:29

Cher Jean-Yves Degos (et pardon aux autres contributeurs auxquels je n'ai pas encore pu répondre), nous venons de décider que cette prochaine soirée "En direct de Mediapart" aura lieu le vendredi 5 avril à partir de 18 h et jusqu'à 22h30. Nous sommes en train de lancer les invitations et, donc, nous vous dirons dans les jours prochains le programme. Merci à tous de votre soutien, qui fait plaisir, et de votre fidélité, qui nous oblige!

27/03/2013, 19:27 | Par Charles Petout en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/03/2013 à 20:17

Merci : je pourrai donc regarder en direct jusqu'à 20h30, mais je devrai voir la suite en différé.

26/03/2013, 15:44 | Par mauwa09

Un certain homme politique parlait du "microcosme" ;

On le voit à l'oeuvre, association implicite de nombreux politiques (députés et sénateurs, conseillers...), économistes,  journalistes, affairistes, chefs d'entreprises,...qui vivent ou(et) travaillent dans le milieu parisien, se voient dans des rencontres "informelles" et arrangent leurs affaires  discrètement...

26/03/2013, 16:41 | Par petanque52 en réponse au commentaire de menane le 26/03/2013 à 15:51

Je vous rejoins totalement d'autant plus que l'on peut dire qu'ils n'ont pas été sympa avec ce "pauvre" Bayrou. Ils n'ont meme pas la reconnaissance du ventre! Ce n'était pas évident de faire ce qu'il a fait.

26/03/2013, 16:30 | Par Lefrançois en réponse au commentaire de Charles Petout le 26/03/2013 à 16:16

La démocratie progresse, il suffit de ditre que le président a des méthodes de fasciste pour ne pas être poursuivi, puisque  cette insulte ne recouvre pas des faits précis, que le gouvernement a des méthodes de salopards, que ma voisine a un comportement de salope, que les musulmans ont des attitudes de terroristes, pour n'être pas poursuivi, à compléter avec humour par tous les internautes, super sympa la jurisprudence.

26/03/2013, 16:40 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de Charles Petout le 26/03/2013 à 16:16

Merci pour l'information. Edwy PLENEL était présent à la lecture du délibéré. Son commentaire: "Mediapart est un justiciable serein, à la différence de certains politiques". MEDIAPART fait appel. Et, éventuellement, ira jusqu'à la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Que les aboyeurs de l'UMP ne se précipitent pas trop vite sur cette décision de première instance....

26/03/2013, 17:05 | Par Charles Petout en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 26/03/2013 à 16:40

Tant mieux !

26/03/2013, 16:26 | Par thierry de pontcharra

Quand vous dites que la france est une démocratie de basse intensité, vous etes plutot naïf ou généreux, nous avons plutot a faire a une dictature économique de droite comme de gauche!!

26/03/2013, 16:27 | Par Sycophante

Cette tribune, modérée et raisonnable, un peu trop parfois à mon goût, mais peu importe parle bien de ce qu'est le système médiatico-politique français et je pense que l'expression "démocratie de faible intensité", déjà lue sous la plume de M. Plénel est heureuse.

Même si le dernier paragraphe évoque ces solidarités qui transcendent de faux clivages, tout ceci mériterait d'être dévoilé, de même que ce que l'auteur appelle la corruption du système médiatique.

Ce n'est pas très bien vu d'écrire du mal de ses confrères, même et surtout quand ils se sont mal comportés, mais j'aimerais bien lire des articles expliquant pourquoi et comment le système médiatique agit ainsi...et pourquoi et comment se sont formées ces solidarités..   

26/03/2013, 16:36 | Par petanque52 en réponse au commentaire de Sycophante le 26/03/2013 à 16:27

Moi je pense et je veux croire que quelque chose à changé depuis la démission de Cahuzac. Suis je naïf?

26/03/2013, 18:00 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de petanque52 le 26/03/2013 à 16:36

On verra bien si quelque chose a changé dans les media - et dans les mentalités - avec la révélation du prochain SCANDALE POLITICO-FINANCIER... Il y a, vraisemblablement, quelques politicards-combinards et autres affairistes, qui ne doivent plus dormir d'une seule traite, et qui doivent maudire MEDIAPART... Comme il faisait bon magouiller avant l'arrivée de ce "trublion" de l'information en ligne...

26/03/2013, 16:35 | Par Lefrançois

c'est une reprise en moins bien des propos d'eva joly, tenus à la télé sur france 2 hier soir, de plus elle au moins a l'oeil pétillant et le sourire malicieux.

26/03/2013, 16:34 | Par petanque52

MDP est vraiment un média démocratique car meme les personnes complètement à l'Ouest peuvent s'exprimer!

26/03/2013, 16:35 | Par Lefrançois en réponse au commentaire de petanque52 le 26/03/2013 à 16:34

sans compter ceux qui sont restés à l'est.

27/03/2013, 14:51 | Par XtopheJi en réponse au commentaire de Lefrançois le 26/03/2013 à 16:35

Ceux des quatre coins de l'hexagone quoi ?! Clin d'œil

27/03/2013, 17:47 | Par thierry de pontcharra en réponse au commentaire de petanque52 le 26/03/2013 à 16:34

@petanque52:  " les personnes complétement a l Ouest"  la formule peut faire sourire mais aussi pleurer des baignoires de larmes, décidément le travail de Conscience pour chacun et pour tous est totalement démesuré...

26/03/2013, 16:45 | Par petanque52

Au fait ou en sont les "tirages" de MDP? Ca doit être impressionnant! Je pense que beaucoup de lecteurs ont du quitter le bateau de la presse corrompue depuis que MDP à fait la preuve de son sérieux.

26/03/2013, 16:51 | Par legoual

Merci.

Dans un texte de 1979, Cornelius Castoriadis indiquait que "la démocratie n’est possible que là où il y a un ethos démocratique : responsabilité, pudeur, franchise (parrésia), contrôle réciproque et conscience aiguë de ce que les enjeux publics sont aussi nos enjeux personnels à chacun".

A cette aune notre démocratie ne semble pas se porter très bien ; les nombreux détracteurs de Mediapart réussisent à incarner de presque parfaits contre exemples à toutes ces caractéristiques démocratiques rappelées par Castoriadis.

Texte original ici : http://www.pierre-vidal-naquet.net/spip.php?article49

 

26/03/2013, 16:54 | Par petanque52

Edwy président, Edwy président...

26/03/2013, 17:03 | Par punku

Vous avez pu et voulu enquêter sur des affaires relativement mineures, comme Cahuzac et Bettencourt. C'est fait, mais c'est loin d'être terminé.

Avez-vous voulu et pu enquêter sérieusement sur des affaires autrement plus graves: le 11/9 (version officielle grotesque selon laquelle il serait possible de sublimer 10 tonnes d'acier et de béton avec un litre de kérozène), l'affaire Merah (version officielle grotesque selon laquelle un individu ayant reçu 28 balles de gros calibre pourrait sauter par une fenêtre obstruée par un nombre indéterminé d'agents du Raid), l'affaire Kadhafi (exécution par un agent français selon la presse américaine), l'affaire Metzner (noyade au large d'un homme dont on retrouve le bateau sur la côte moteur levé et dont le "testament" est remis au fils de BHL, grand ami de Sarkozy et grand ennemi de Metzner, une semaine avant la mise en examen, avec incinération du corps pour que les cendres rejoignent celles de Ben Laden), etc... ?

26/03/2013, 18:05 | Par Martine Louessard en réponse au commentaire de punku le 26/03/2013 à 17:03

26/03/2013, 18:51 | Par Geneviève en réponse au commentaire de punku le 26/03/2013 à 17:03

Normalement quand il y a suicide il ne peut y avoir crémation avant un délai de trois mois minimum, c'est du moins ce qui a été dit à une amie dont le papa s'est suicidé et qui souhaitait être incinéré. Si Metzner est déja incinéré, il faudra bien sur se poser encore plus de questions.

27/03/2013, 02:01 | Par lobo71 en réponse au commentaire de Geneviève le 26/03/2013 à 18:51

Cette information (3 mois) est incomplète, j'ai le frère d'un ami et un membre de ma famille qui se sont suicidés, et l'incinération a été immédiate.

http://www.april.fr/informations/inhumation-ou-cremation

"Pour pouvoir procéder à une crémation, un certificat de médecin constatant que le décès ne pose pas de problème médico-légal (mort violente, suicide) est indispensable. Si ce n’est pas le cas, c’est au Parquet de décider quand peut avoir lieu la crémation, parfois après une autopsie."

Il semble donc que c'est au Parquet de décider en cas de suicide.

26/03/2013, 17:01 | Par Sylvain Lovefab

Des informations, des éléments matériels, une enquête de police, une instruction judiciaire et une démission, avant même la (probable) mise en examen et sans savoir bien entendu à ce stade quelle est la vérité.

À s'en tenir à cela, qui est la chronologie vraie de quelques mois, on pourrait croire la démocratie française de haute intensité. On pourrait croire qu'il y a du changement par rapport au quinquennat précédent. On pourrait, on peut et on doit.

Mais Edwy Plenel préfère interprêter cela comme une absence de changement et comme le symptôme du "ça fonctionne pas car ça fonctionne comme avant".

C'est vrai que la démission s'est faite tranquillement, normalement, sans tapage, sans hystérie, le jour venu, le bon moment venu. C'est vrai que la dramaturgie de la fin de Cahuzac n'a peut-être pas été à la hauteur des espoirs de la rédaction et de l'énergie qu'elle a investie dans cette affaire (affaire qui n'a pas livré son dernier mot sur la vérité, rappelons-le). C'est vrai que quand on est habitué - drogué - au sarkozysme dans le texte et le geste, on a du mal à ne pas trouver l'apaisement ennuyeux.

C'est le déni du changement qui fausse ici l'analyse de Plenel.

Imagine-t-on Sarkozy agir dans cette affaire comme l'a fait Hollande?

Le changement, ç'est maintenant dans cette affaire, et le problème de Mediapart c'est de ne pas savoir le reconnaître.

26/03/2013, 19:33 | Par Patrick Guergnon en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 26/03/2013 à 17:01

Il m'en a fallu lire des commentaires avant de trouver enfin celui qui vérifie ce passage 

'Soudain, nous découvrions que cette solidarité n’était que d’opportunité.'

Ouf, les trolls socialistes n'ont pas (tous) arrêté leurs abonnements ...

26/03/2013, 20:16 | Par Sylvain Lovefab en réponse au commentaire de Patrick Guergnon le 26/03/2013 à 19:33

Arrêtez d'être poli... franchement "trolls socialos" en petits caractères... hissez-vous plus haut, à la hauteur du bruit et de la fureur.

Sylvain, Salopard.

27/03/2013, 02:48 | Par lobo71 en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 26/03/2013 à 17:01

Quand on a une position comme celle de M. Cahuzac (Mediapart et Edwy Plenel s'en expliquent longuement dans cet article), le conflit d'intérêt est évident, les pressions sont plus aisées, et le gouvernement est fragilisé, il était le porte-parole de la lutte contre la fraude fiscale qund même. La démocratie est fragile, surtout dans cette période mouvementée économiquement.

En Angleterre, pour une affaire de "fesses" (on peut après en penser ce qu'on veut), le ministre prend la porte. Je rejoins Mediapart sur ce point, FH a été léger sur ce coup, et c'est un mauvais point pour le gouvernement, et surtout pour notre démocratie.

C'est ainsi que se construit en partie l'extrémisme, par le non respect des institutions, du droit.

La guerre d'Irak  (sans aval des Nations Unies) et sous couvert de mensonge par l'administration Bush, puis sans procès ni condamnation a fragilisé les démocraties du monde entier, et est un terreau extraordinaire pour le terrorisme; l'exemple, le modèle de la première démocratie du monde est le mensonge et la loi du plus fort

Sans aller jusque là, Nadine Morano qui tweete: " Je suis fidèle, je ne lâcherai pas NS, cette affaire ressemble à Outreau"

Le courage et le devoir pour un politique (quelque soit l'affection qu'on puissde porter à une personne) eut été de dire: "Laissons la justice faire son travail"

Les affaires DSK, toutes ces sorties de politique (thérories complotistes, attaques de la justice américaine), c'est le même combat. Le sang contaminé, des gens sont morts, et Fabius avait été lamentable. Et on retrouve ces "guignols" au gouvernement (Valls, Moscovisci, Fabius).

C'est pas signe d'un gouvernement exemplaire, on est au bord du gouffre, et ils continuent à jouer aux apprentis-sorciers.

Voilà aussi ce qui fragilise le gouvernement actuel; j'ai hésité à voter, longtemps, j'ai voté PS sans conviction car j'ai des valeurs dites de gauche, et par peur d'un  nouveau quinquennat "NS et associés" pire que la peste; mais ça m'a donné des hauts le coeur quand j'ai vu les nominations.

Que pensent les gens les plus fragilisés, que pensent (ou vont penser) nos enfants de la politique ? Où se situe la lumière qui devrait briller quand on parle de politique ?

La politique est un engagement, on accepte cet engagement ou on prend la porte, c'est pas un job qui se choisit au gré du vent.

Cessons d'être aveugles car partisans, nous sommes tous dans le même bateau et quand il chavirera, des chaloupes, il y en a moins que sur le Titanic !!

 

27/03/2013, 09:49 | Par Sylvain Lovefab en réponse au commentaire de lobo71 le 27/03/2013 à 02:48

"Cessons d'être aveugles car partisans". Oui, mais à qui le dîtes-vous ici? En admettant que ça vaille pour moi, ne vous gênez pas pour diffuser cette bonne parole ici plus largement.

Il reste qua ma conviction est que le pouvoir en place n'a pas agi avec légèreté dans cette affaire. La démission est venue au moment où la justice avait suffisamment travaillé pour considérer l'affaire sérieuse, tout autant que les pièces à conviction. Que faire de plus dans cette affaire?

27/03/2013, 12:13 | Par RPACE en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 27/03/2013 à 09:49

Si vous croyez que ce gouvernement dont les meilleurs éléments sont bridés, est à la hauteur, une majorité est entrain de penser le contraire!

Le choix que nous avons eu aux dernières élections n'en est malheureusement pas un : entre NS et "le mur" tout de suite irréversible pour le citoyen ou le poison en intraveineuse administré par ce parti libéral  dit socialiste infiltré d'arrivistes actuel!

Alors que nous sommes au bout d'un système il serait temps d'amorcer un virage ald de discuter"du sexe des anges"  !

27/03/2013, 15:23 | Par Sylvain Lovefab en réponse au commentaire de RPACE le 27/03/2013 à 12:13

La majorité n'a pas toujours raison, même s'il faut toujours en accepter la forme dans les urnes.

J'ajoute que quand elle est en (assez grande) partie composée du FN et du FdG et de l'UMP, elle ne me convaint pas le moins du monde et ne me fait pas peur.

L'enjeu est bien là d'ailleurs: convaincre que la politique raisonnable dans son rapport à la vérité, aux gens et au progrès constitue le seul cap possible dans une démocratie respectable et respectueuse.

Franchement, je vous laisse à vos chefs et alliés de votre "majorité" actuelle.

28/03/2013, 09:59 | Par RPACE en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 27/03/2013 à 15:23

Malgré vos propos à l 'accent pédant, vous n'ètes pas devin, à vouloir cataloguer les gens, vos limites politiques pour l'umpet le ps vous situent"bien! L'étiquetage" dont vous vous arrogez le droit, dénote votre suffisance face à la multitude des facons d'imaginer une autre société, pour un progrès social!  Je vous souhaite bon vent!

26/03/2013, 17:08 | Par solange beique

Ce que vous dites M. Plenel est très juste, c'est pour cela qu'il faut continuer votre travail de journaliste d'investigation inlassablement, les sociétés en générale n'avancent que très lentement , il faut qu'il y ait des gens comme vous , tenace, droit et épris de justice et de démocratie pour  faire évoluer votre si beau pays, COURAGE à vous et à toute votre équipe.

26/03/2013, 17:20 | Par 2iemDB

Partenariat Marianne Médiapart ou comment Médiapart rentre dans le rang de son lectorat

888310-1049687.jpg?v=1297162405

27/03/2013, 17:52 | Par thierry de pontcharra en réponse au commentaire de 2iemDB le 26/03/2013 à 17:20

Mais évidemment que tout le "systéme" est une escroquerie et un mensonge tout azimuths, vous ne l avez pas encore capté!!

28/03/2013, 17:48 | Par petanque52 en réponse au commentaire de thierry de pontcharra le 27/03/2013 à 17:52

Oui surtout Michel Drucker d'ailleurs

26/03/2013, 17:37 | Par chandernagor

Je crois que je vais faire tâche dans ce concert de louanges... Certes vous avez fourni des informations que la justice, avec ses moyens qui ne sont pas les vôtres, va continuer d'explorer. Il était juste de poser des questions suite aux témoignages que vous avez fourni avec la régularité d'un auteur de feuilleton. MAIS, car il y a un mais : je ne vous ai jamais vu vous poser de questions sur la manière dont vous est parvenu le fameux enregistrement. Je ne vous ai jamais vu non plus vous poser de questions sur le fait que tout ce qui accuse Cahuzac vient de personnes qui ont toutes, je dis bien toutes, de solides raisons de s'en prendre à cette personne. Il est évident qu'aucune de ces personnes n'a d'autre justification dans ce qu'elles relatent que leur propre intérêt et que par conséquent elles sont tout sauf neutres. Alors ces questions que je me pose, en particulier pourquoi elles se réveillent si longtemps après les faits (n'est-ce pas, M. Gonelle qui avez mis un enregistrement compromettant au frigidaire pendant plus de 12 ans), quand allez vous aussi enquêter là dessus ? Il me semble que cela serait au moins aussi intéressant à connaître que le fait que Cahuzac ait eu ou non un compte en Suisse. Alors j'attends, car il manque tout un pan à votre enquête et à vos infos qui ne présente que "one side of the story"...!

26/03/2013, 18:19 | Par jcn84 en réponse au commentaire de chandernagor le 26/03/2013 à 17:37

Je ne vois pas ce que cela nous apportera de plus d'apprendre que c'est un adversaire jaloux qui a transmis cet enregistrement pour se venger de Cahuzac qui était sorti avec sa femme quand ils étaient au lycée, ou bien qui avait de meilleures notes à l'Ena... et après ?

26/03/2013, 19:46 | Par Patrick Guergnon en réponse au commentaire de chandernagor le 26/03/2013 à 17:37

C'est ça Mediapart ... les abonnés , de longue date, peuvent interpeller le journaliste et lui demander "les preuves, les preuves ... etc " 

Avant, j'imagine de menacer de se désabonner .. trop forts ces trolls socialos

26/03/2013, 19:49 | Par M Pilet en réponse au commentaire de chandernagor le 26/03/2013 à 17:37

Je vais le ré(-écrire une nouvelle fois, pour ceux qui ont pris le train en route ! C'est F Arfi, dans le cadre de ses investigations,  (investigations suscitées par l'interrogation sur un lien "contre-nature' Woerth/Cahuzac) qui est tombé sur cet enregistrement, ce n'est en aucun cas lié à une dénonciation préalable ! Si ce journaliste de Mediapart n'avait pas gratté au bon endroit, l'enregistrement serait encore bien au chaud chez ses détenteurs, sachant qu'E Plenel lui-même a précisé sur un plateau TV que Michel Gonelle n'était pas la personne qui leur avait remis une copie de l'enregistrement !

03/04/2013, 00:34 | Par chicagoo en réponse au commentaire de chandernagor le 26/03/2013 à 17:37

Et au fait cet enregistrement n'avait-il pas été "donné" à un juge ?????

Et ce juge ne l'avait-il pas laissé "utilement" tomber aux oubliettes ?????

Alors la justice aussi serait "corrompue" (comme le petit monde médiatico-politique) ?

La démocratie a impérativement besoin d'une justice "juste" et surtout honnête.

Mais voila ; pourquoi devient-on juge ??? pour la justice ou pour le pouvoir de la fonction ???

26/03/2013, 17:43 | Par jeanmichel1501

Edwy Plenel, l'affaire Cahuzac ne confirme rien du tout, même l'enregistrement téléphonique est au mieux une probabilité. Je ne connais pas Cahuzac et n'ait aucun avis sur l'homme, par contre j'ai un avis sur vos "preuves", elle n'existent pas et pourtant je l'ai cherché votre table. Bien sur, vous pouvez considérer que la prise en compte de votre enregistrement voyageur par la justice, montre à quel point votre enquête est sérieuse. Pourtant je ne trouve pas, votre seule preuve c 'est un homme qui parle dans le début des années 2000 d'un compte qu'il doit urgemment fermer car il pourrait être élu député mais qui attend dix ans pour le faire, enregistrement effectué par un opposant politique qui le garde sous le coude pendant le même nombre d'année et qui arrive à MDP par un honorable correspondant qui ne serait pas cet opposant politique Rigolant. Je trouve que ce genre de preuve pose plus de questions sur elle-même, mais ne prouve rien car inécoutable ne vous en déplaise. J'attends avec impatience les vrais preuves, celles d'un compte en suisse ou même à Singapour, pour l'instant vous n'avez rien mais vous faites comme si.

26/03/2013, 18:16 | Par jcn84 en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 17:43

On appelle cela du "négationisme"

26/03/2013, 18:50 | Par cabouin en réponse au commentaire de jcn84 le 26/03/2013 à 18:16

Tout a fait !! et on sait bien d'où il vient.

26/03/2013, 18:52 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de jcn84 le 26/03/2013 à 18:16

Ce serait du négationisme si je contestais des faits prouvés, pour l'instant je ne conteste qu'une construction intellectuelle. 

Des faits, ce serait la preuve d'un compte suisse de Cahuzac et dans ce cas là, contester ce fait serait du négationisme mais j'ai l'impression que même Cahuzac ne le ferait pas.

28/03/2013, 17:54 | Par petanque52 en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 18:52

Tenkiet bonhomme les preuves arriveront en leur temps. Le plus gros est fait Cahuzac à démissionné c'est pas du pipeau ça!

26/03/2013, 19:51 | Par M Pilet en réponse au commentaire de jcn84 le 26/03/2013 à 18:16

La prose de Jeanmichel nous manquait !

26/03/2013, 18:23 | Par BF en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 17:43

D'ailleurs la justice également, elle fait comme si. Elle s'est rendu compte que tout cela ne tient pas debout et pour rigoler un coup, elle ouvre une information judiciaire. Quels bandes de marrants, ces magistrats. Sarkozy: pareil. On veut juste le taquiner et agacer ses copains.

 

Blague à part: ils ont innocents, ces deux là, et jusqu'à preuve du contraire. Mais nier que les éléments avancés par Mediapart sont probants relève de la mauvaise foi partisane la plus amusante.

26/03/2013, 18:34 | Par melgrilab@yahoo.fr en réponse au commentaire de BF le 26/03/2013 à 18:23

Ils sont présumés innocents. Sarkozy est mis en examen. Cahuzac ne l'est pas  (ou pas encore, si ça peut vous faire plaisir).

26/03/2013, 18:47 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de BF le 26/03/2013 à 18:23

Je donne pourtant mes arguments, une affaire, qui se base sur un coup de téléphone enregistré en 2000 puis qui se traine dix ans avant que le "probable" acteur aille faire ce pour quoi il est accusé par MDP: avoir possédé un compte en Suissse et être allé le fermer dix ans aprés une conversation ou il semblait que cela était d'une urgence absolue ( réécoutez la cassette) Clin d'œil. Vous trouvez peut-être cela probant, pour moi cela ressemble plutot à un mauvais roman. Quand à l'investigation, je n'ose même pas dire ce que j'en pense.

26/03/2013, 21:11 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 18:47

 

"réécoutez la cassette" ... tout à fait , réécoutons !

 

La police dit que l'enregistrement est authentique et que c'est la voix de Cahuzac ... et tout les défenseurs de Cahuzac ( ou les sceptiques de bonne foi ) mettaient systématiquement en doute la véracité de cet enregistrement ... Leur principal argument tombe ! 

 

Que les détails sur l'historique du compte soit encore flous , certes ; cela n'invalide en rien le fait que Cahuzac , le plus sérieusement du monde , parle avec son gestionnaire d'un compte qu'il a en suisse .

 

Ou alors ce futur ministre (et son gestionnaire) serait fou ... il parlerait avec une urgence absolue d'un compte qui n'existerait pas , son interlocuteur pourtant son gestionnaire ne voulant pas le vexer ferait semblant d'acquiescer , etc...

 

27/03/2013, 08:03 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 26/03/2013 à 21:11

La police dit que l'enregistrement est authentique et que c'est la voix de Cahuzac .

Vous aimeriez que ce soit ce que la police dise mais ce n'est pas le cas, elle dit qu'il est "probable que ce soit la voix de Cahuzac mais vous ne répondez pas sur la teneur de l'enregistrement. Pourquoi faire dix ans aprés ce qui semblait très urgent ? Pourquoi l'adversaire"politique" de Cahuzac garde cet enregistrement  ?

"Que les détails sur l'historique du compte soit encore flous "

Il n'y a aucun détail dans l'historique du compte, il y a un journaliste qui raconte une histoire mais qui n'a pas l'air de se poser de question sur la véracité de "son" enregistrement. 

 

27/03/2013, 13:07 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 27/03/2013 à 08:03

 

"probable que ce soit la voix de Cahuzac"  ? à combien de % pour la reconnaissance vocale ? 99 % 99,5%  ?  

il vous resterait 0,5 % .... vous auriez la foi chevillée

Par contre la police dit bien que ça n'a pas été trafiqué , ( à 100 % ) ...  Du coup , l'acteur qui monte un piège est écarté . Reste quelqu'un d'autre qui aurait une voix correspondant à 99,5 % à celle de Cahuzac , qui serait en contact avec Gonelles , qui envisagerait d'être élu , etc ... on en arrive à grossomodo 99,999 % de probabilité pour Cahuzac .

Il vous reste 0,001 % , là c'est de la mauvaise foi.

 

27/03/2013, 16:38 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 27/03/2013 à 13:07

"probable que ce soit la voix de Cahuzac"  ? à combien de % pour la reconnaissance vocale ? 99 % 99,5%  ?  

il vous resterait 0,5 % .... vous auriez la foi chevillée

Aucune foi, mais ça ne se joue pas à un pourcentage, ils n'affirment pas, à aucun moment, que c'est la voix de Cahuzac, il disent que c'est une probabilité et ce n'est pas la même chose. Que la police dise à 100% que la bande n'est pas trafiquée, pourquoi pas, puisqu'elle n'est même pas certaine que c'est la voix de Cahuzac. Mais sinon et sur le fond, que prouve cette bande enregistrée il y a plus de dix ans, ou un personnage explique qu'il est urgent d'aller fermer un compte en Suisse et qui met dix ans à le faire. Si vous ne trouvez pas ça bizarre, il est évident que pour vous, je ne peux être que de mauvaise foi. Clin d'œil

Sinon j'attends avec impatience la preuve de MDP qui prouve l'existence d'un compte suisse, cela ressemblerait plus à de l'investigation, le challenge est intéressant car il semble que Cahuzac est maintenant à 100% sur l'affaire.

27/03/2013, 17:26 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 27/03/2013 à 16:38

 

Vous croyez donc à un "acteur" qui a naturellement un timbre naturellement très proche de celui de la voix de Cahuzac , qui monte un piège il y a 13 ans ,   ... en laissant ça dans un tiroir en attendant de s'en servir ... un très bon acteur alors , parce que la conversation fait véridique et qu'il  l'aurait fait en entier et pas seulement en rajoutant un morceau de phrase compromettant et que trois adversaires* politiques décident maintenant de mettre leur crédibilité en jeu et de rentrer dans le complot devant la police ... si vous voulez ... mais moi , c'est ça que je trouve bizarre ,

Par contre que Cahuzac n'ait pas eu le temps ou la possibilité de transférer "son" compte avant son élection comme maire , puis préfère faire le canard en attendant une fenêtre de tir , puis comme rien ne vient l'inquiéter se dit qu'il peut attendre , ça ne me parait pas si bizarre , et même presque normal .

 

( * adversaire politique il faut le dire vite , parce que l'ump défend largement Cahuzac ... )

 

 

27/03/2013, 17:58 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 27/03/2013 à 17:26

Sauf que dix ans, ce n'est pas quinze jours mais vous avez raison, un homme, Cahuzac pour vous, se fait enregistrer à son insu par un adversaire politique, tout ce que dit cet homme dans cet enregistrement, c'est qu'il doit fermer son compte urgemment car cela pourrait le mettre en difficulté s'il devenait député ( voire ministre Clin d'œil) mais urgent pour cet homme cela peut prendre dix ans avant d'agir, donc je confirme si cet homme était Cahuzac, on ne peut pas dire que la rapidité est une de ses qualités. Mais ça a l'air de vous convenir, pourquoi pas ....., puisque c'est moi qui suis de mauvaise foi. Rigolant

27/03/2013, 20:42 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 27/03/2013 à 17:58

 

Urgent ça peut être avant qu'il soit maire , mais une fois qu'il n'a pas pu le faire tout de suite ... Il préfère finalement attendre . Ce n'est peut être pas ce que vous feriez dans ce cas , ni ce que je ferais moi non plus , mais ça n'a rien d'invraissemblable et c'est bien moins improbable qu' une histoire d'imitateur pour faire chanter un politique qui est encore à l' époque qu'un parfait inconnu

modif - plus tard - D'ailleurs je viens de revoir les extraits , il n'apparait pas vraiment d'urgence , de l'embarras oui , mais pas de sentiment d'urgence ... du coup l' incohérence  entre cette urgence et les années écoulées est moins pertinente , non ?

 

28/03/2013, 08:56 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 27/03/2013 à 20:42

Rigolant une bande qui donne dans les sentiments d'urgence ou pas, c'est trop drôle mais tellement médiapartien. Clin d'œil Personnellement, ce que je retiens, c'est ce qui est soi-disant dit par le "probable" Cahuzac.

28/03/2013, 13:47 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 28/03/2013 à 08:56

 

En effet vous avez raison , reprenons cet enregistrement ... si ce n'est pas Cahuzac , qui ça peut bien être ?

J'ai toujours pas compris ... vous optez pour un acteur préparant un complot contre un sous-fifre 13 ans avant qu'il devienne ministre ( quel don de voyance alors ) ? ou pour une autre personne qui a la même voix , la même intonation et qui pense être bientôt élu maire lui aussi , et qui dans la même journée téléphone lui aussi à Gonelle ?

Ou peut-être avez vous une (ou plusieurs) autre hypothèse plus plausible ?

 

28/03/2013, 15:17 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 28/03/2013 à 13:47

Vous faites semblant ou vous ne savez pas lire ? Pourtant je suis trés clair

1 Un coup de tel au début des années 2000

2 Un adversaire politique qui l'enregistre mais ne l'utilise pas tout de suite. Il explique même qu'il ne l'a jamais utilisé !!!!! La question est Pourquoi l'a-t'il enregistré alors ?

2 Mediapart qui accuse Cahuzac d'avoir un compte en Suisse et de l'avoir fermé dans les années 2010

4 Mediapart sort l'enregistrement ou l'on entend un homme dire (en 2000) qu'il doit fermer son compte très vite avant d'être député.

5 L'homme de l'enregistrement, Cahuzac peut-être ( probabilité), ferme avec empressement son compte ( 10 ans aprés) et MDP parle d'un voyage en Suisse pour cela. Mais pourquoi attend-il dix ans ?

6 Depuis rien de nouveau, Cahuzac démissionne et donc s'occupe maintenant à 100% de cette affaire.

7 Moscovici fait à peu prés la même déclaration que quelques mois avant mais change quelques mots, pour MDP, cela se transforme en revirement, c'est ce que j'appelle le Rien de nouveau.

8 Ca va, vous avez compris ou pas ? Revenez au 1 et relisez, si vous ne comprenez toujours pas.Clin d'œil

PS Sinon toujours aucune trace d'un compte en Suisse !!!!! 

28/03/2013, 17:56 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 28/03/2013 à 15:17

 

Il y a quand même quelque chose que je crois que j'ai compris  : c'est que vous trouvez bizarre que quelqu'un attende dix ans pour fermer un compte embarrassant , et même si moi je ne trouve pas ça si bizarre , je peux comprendre qu'on se pose des questions sur cet aspect ...

Mais effectivement il y a quelque chose de vos remarques je n'ai pas complètement compris " Revenez au 1 et relisez, si vous ne comprenez toujours pas" et justement c'est votre 1 que je trouve incomplet " 1 Un coup de tel au début des années 2000 " ... si ce n'est pas de Cahuzac , quelle autre hypothèse proposez vous ?

 Il me semble que vous supposez donc qu'une une autre connaissance de Gonelle qui lui a bien eu un compte en suisse embarrassant , avec le même timbre de voix et les même intonation que Cahuzac , qui suppose lui aussi qu'il va être élu maire , a téléphoné lui aussi à Gonnelle juste après que Cahuzac ai appellé Gonelle pour autre chose . Est-ce bien votre supposition  ?

 

Désolé d'être mal comprenant ... merci de votre patience .

 

28/03/2013, 18:02 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 28/03/2013 à 17:56

Il est déjà Maire mais il va être élu député, quand à Gonelle, je me pose seulement la question du Pourquoi

Pourquoi enregistre-t'il une conversation qui ne lui est pas destinée ? Il pouvait raccrocher par exemple

Pourquoi ne l'a-t'il jamais utilisé ? C'est un adversaire politique de Cahuzac et il n'a pas la réputation d'être très propre dans le milieu politique. Il pouvait transmettre à l'express, au point, au Nouvel Obs, au Monde, à Marianne, MdP n'existait pas encore.

Qui est sur cette bande, je n'en ai aucune idée et même la justice ne parle que de probabilité ..... quand au timbre de voix identique à celui de Cahuzac, vous avez une carriére d'expert auprés de MDP ouverte.

Un effort encore et vous allez vous mettre à douter ......... peut-être !!!

28/03/2013, 20:28 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 28/03/2013 à 18:02

"Qui est sur cette bande, je n'en ai aucune idée"  bah , je ne vous demandait pas qui en particulier , juste une hypothèse sur quel genre de personne , qui au vu de l'enregistrement ressemblerait tellement à Cahuzac ...

Vous préférez relancer sur le vice de Gonelle que je vous accorde , mais ça ne change strictement rien au problème de la véracité de l'enregistrement

Quand au timbre de voix  c'est pas moi c'est la police qui, même si elle ne peut pas dire à 100% que c'est lui , a des indicateurs scientifiques qui disent que la voix est proche de celle de Cahuzac , ou qui à le même timbre , ou qui correspond . Et je voulais juste vous dire que statistiquement , qu'une autre personne ait à la fois les même caractéristiques de voix mais aussi les mêmes intonations mais aussi les mêmes caractéristiques politiques est ...impossible et donc qu'à 99,999 % (à la louche ) c'est bien Cahuzac sur l'enregistrement .

Encore un effort et vous allez considerer ce problème d'enregistrement au lieu de vous préoccuper des errements de Gonelle ... peut-être !

 

 

29/03/2013, 08:05 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de avellino le 28/03/2013 à 20:28

"Quand au timbre de voix  c'est pas moi c'est la police qui, même si elle ne peut pas dire à 100% que c'est lui , a des indicateurs scientifiques qui disent que la voix est proche de celle de Cahuzac , ou qui à le même timbre"

Faudrait savoir c'est la voix de Cahuzac ou c'est une voix proche, même timbre. Pour moi, et ce que dit la police le confirme, il n'y a aucune preuve que c'est la voix de Cahuzac, il n'y a aucune preuve que Cahuzac ait eu un compte en suisse, c'est bien la raison de cette affaire sur MDP ? j'attends donc avec impatience les preuves de Plenel, je n'ai toujours pas trouvé la table. Clin d'œil

01/04/2013, 00:36 | Par avellino en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 29/03/2013 à 08:05

 

Il y a effectivement une chance que vous ayez raison ...

 

Mais en fait il y a quand même quelque chose que , vous , vous  n'avez pas compris ( ou fait semblant ... ) :

Sur l'analyse vocale seule , la police dit que la voix "correspond" ( est très proche , à le même timbre ... ) mais si on rajoute ce que dit la personne enregistrée , on constate à chaque fois que ça correspond  à Cahuzac : il a les mêmes intonations aussi , il est en contact avec Gonelle aussi, le même jour aussi , il va se présenter aux municipales aussi , etc ... en probabilité la coincidence de toutes ces correspondances donne une certitude (quasi)

par exemple , 4 correspondances de 80% donnent 1 - 0,2^4 = 0,9984 c'est à dire 99,84% , 4 correspondances de 90% donnent 99,99%

 

il y a donc 1 chance sur 10 000 que vous ayez raison

        et 9 999 chances sur 10 000 que j'aie raison  

 

il y a donc effectivement une chance que vous ayez raison ...Clin d'œil

 

27/03/2013, 13:50 | Par Graphisto en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 18:47

Remarquez, il y a quand même un Cahuzac qui a démissionné, et si ce qu'on lui reproche était aussi faux que ça, son attitude aurait été bien différente. Ce qu'on apprend de plus en plus, c'est que les politiques savent "mentir vrai", qu'ils sont certaines fois plus proches des acteurs de théâtre que de leurs élus.

28/03/2013, 17:56 | Par petanque52 en réponse au commentaire de BF le 26/03/2013 à 18:23

Oui enfin amusante pas tellement car c'est à cause de ce genre d'olibrius que la France ne décolle pas!

27/03/2013, 01:53 | Par chandernagor en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 17:43

Je suis en tout point d'accord avec vous... Plenel et consorts se rêvent en Bernstein/Woodward aux petits pieds. Mais ces derniers avaient mis la main sur des preuves incontestables. Pour le moment ce n'est pas le cas des "preuves" fournies par les responsables de Mediapart. Donc je doute et je fais : wait and see.

27/03/2013, 08:03 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de chandernagor le 27/03/2013 à 01:53

Rigolant Pareil

27/03/2013, 11:32 | Par marsouin55 en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 27/03/2013 à 08:03

Il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir !

27/03/2013, 13:41 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de marsouin55 le 27/03/2013 à 11:32

C'est vrai, j'imagine que vous êtes un fan de Bernadette Soubirou, pour moi, c'est Non Merci Clin d'œil

27/03/2013, 14:19 | Par nicolas 974 en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 26/03/2013 à 17:43

De deux choses l'une : Soit  vous êtes de mauvaise foi est essayé de jeté le doute sur la pertinence et la rigueur de l'enquête de Fabrice Arfi sur l'affaire Cahuzac ou soit vous n'avez encore  strictement rien compris à la mission incombant  à un journalisme d'investigation comme Médiapart !

Alors au même titre des  nombreuses lettres anonymes adressées à l'administration fiscale  pour dénoncer les pratiques frauduleuses d'un commerçant ou  d'un membre d'une profession libérale (exigeant par exemple de se faire payer en espèces par exemple dans le but de dissimuler ses profits aux impôts), les enquêtes menées par un journaliste d'investation pour mettre en évidence par exemple une fraude n'ont pas à fournir de preuves mais exclusivement de fournir des éléments précis, concordants et suffisamment graves constituant un faisceau de présomptions permettant de suspecter une fraude plus ou moins importante ! C'est à dire que ni  la lettre anonyme aux impôts ni l'enquête journalistique révélée dans un média spécialisé n'ont à fournir des preuves ! En effet, LA RECHERCHE DES PREUVES INCOMBERA EXCLUSIVEMENT si les affaire révélées sont  suffisamment pertinentes soit à un inspecteur des impôt soit à la police financière ou à la justice !

En conclusion, quelle que soit la personne qui révèlerait  par exemple une fraude elle n'aura  pas à fournir de preuves mais simplement des éléments précis, concordants et suffisamment graves constituant un faisceau de présomptions permettant de suspecter une fraude plus ou moins importante !

Maintenant s'agissant l'affaire Cahuzac et peu importe comment cet enregistrement a été obtenu ce qui compte pour la justice ce sont les FAITS ! Or, pour Cahuzac les faits sont accablants ! En effet, le journaliste de Médiapart ne s'est pas borné à fournir que de simples éléments de suspicion permettant d'envisager que Cahuzac a disposé d'un compte bancaire occulte à la banque UBS de Genèves mais de fournir un AVEU ENREGISTRE sur la base d'un enregistrement authentifié  de Cahuzac révélant son désarroi d'avoir un compte en Suisse qui risquerait de lui poser de sérieux problèmes ! En fait Cahuzac s'est trahi lui-même en faisant usage de son téléphone portable pour informer son interlocuteur (sans doute son agent d'affaires) des risques qu'il encourait en ayant un compte non déclaré en Suisse ! A l'avenir Cahuzac devrait être beaucoup plus prudent lui que se croit si malin !

Pour terminer,  juridiquement un aveu judiciaire a bien plus de force probante qu'une preuve ! Même si une preuve peut venir conforter un aveu !

27/03/2013, 15:54 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de nicolas 974 le 27/03/2013 à 14:19

Rirrre, un aveu enregistré, il y a plus de dix ans et le grand journaliste investigateur qui ne s'interroge pas sur tout ce temps passé, la Suisse ce n'est pas trés compliqué pour y aller. Sinon, il est évident que je suis de mauvaise foi car il ne suffit pas que le grand journaliste Arfi me raconte une histoire pour que je la croie. Je sais, c'est pas très normal, le social-traitre Cahuzac ne peut être que coupable et pourquoi prendre la peine de présenter des preuves, il suffit de dire et les lecteurs de "bonne foi" de MDP répétent.

Je l'ai déjà dit, le seule preuve qui me convaincra c'est celle qui prouvera l'existence d'un compte en Suisse ou même à Singapour.Clin d'œil

26/03/2013, 18:04 | Par jbr_31

     Le pire est cette main mise par les repreneurs et diffuseurs*  des dépêches de l'AFP et manipulations des spins doctors quelles soit exactes où pas est le dernier de leurs soucis tant quelles serves leurs intérêts !

    Car c’est pour la plupart de concitoyen leurs seules sources d’informations !

*Le portail d’orange, La Dépêche du Midi ou MSN voire toutes la presse gratuite sans oublier les chaines d’infos continues ………………………………………….

26/03/2013, 18:17 | Par BF

Très clair et très juste. Merci.

 

26/03/2013, 18:35 | Par LA VIème REPUBLIQUE

Comme le dit l'adage :

LA LIBERTE DE LA PRESSE NE S'USE QUE SI L'ON S'EN SERT

Merci à Médiapart et à tous ceux qui font de ce journal une fierté Républicaine!!

26/03/2013, 18:53 | Par cabouin en réponse au commentaire de LA VIème REPUBLIQUE le 26/03/2013 à 18:35

Il me semblait qu'elle s'usait surtout "lorsque l'on ne s'en sert pas"...........

26/03/2013, 23:58 | Par patrice Roger en réponse au commentaire de LA VIème REPUBLIQUE le 26/03/2013 à 18:35

Trop fort comme contre sens!

27/03/2013, 07:55 | Par Berty42 en réponse au commentaire de patrice Roger le 26/03/2013 à 23:58

C'est vrai que c'est drôle, mais ce genre de chose ne vous est-il jamais arrivé ?
Je pense que vous avez très bien compris le vrai sens du commentaire... ;-) 

03/04/2013, 00:52 | Par chicagoo en réponse au commentaire de LA VIème REPUBLIQUE le 26/03/2013 à 18:35

La liberté de la presse ne s'use que si l'on ne s'en sert pas !!!

26/03/2013, 18:49 | Par chrisboy33

http://www.sudouest.fr/2013/03/25/affaire-cahuzac-quatre-mois-d-enquete-dans-un-ebook-exclusif-1005161-4588.php

 

ET voilà   Sud Ouest qui se fait enfin l echo de <Mediapart   ,mieux vaut tard que jamais  ...Bravo encore a toutes la redaction pour son opiniatrete

26/03/2013, 18:51 | Par Joséphine MAHO

Merci E.PLENEL. Prenez bien soin de vous, vous qui savez si bien dire, dire juste, dire droit, sans offenser, sans écraser.

26/03/2013, 19:05 | Par jamesinparis

Recommandé et partagé sur les réseaux sociaux...

26/03/2013, 19:15 | Par Sergi Quintana

Excellent billet!

 

Très juste, et j'irai même plus loin que vous pour ce qui est de la démocratie française: peut on encore nommer démocratie un pays où l'on vote pour des candidats d'un même système (c'est comme si on devait voter pour le père, le fils ou la fille Khadhafi! mais on peut choisir, chouette alors!), un pays où la presse à un mal fou à être indépendante, un pays où nombre d'enquêtes judiciaires visant l'Etat ou ses serviteurs disparaissent mystèrieusement, un pays où un président modifie la loi sur le délai de prescription des délits financiers pour ne pas avoir à en répondre en 2012 en cas de défaite, un pays où la propagande est partout (propagande, c'est comptatible avec démocratie?)?

D'ailleurs, peut on considérer que les citoyens possèdent encore leur voie ou leur voix, compte tenu du lavage de cerveau médiatique qu'ils subissent à tout bout de champs? C'est de l'abus de faiblesse, rien de moins. Et on nous laisse insulter et traiter d'incompétents nos dirigeants, comme ça, ça fait démocratique, et ça contente le peuple qui n'y voit que du feu. Mais les vrais sujets, a-t'on le droit de les aborder? Non, toujours pas. Et ce que fait Mediapart est d'autant plus courageux, car particulièrement risqué.

 

 

Je finirai en ajoutant un point: je pense que la prochaine "plume dans la plaie", doit concerner, nécessairement, les affaires Cahuzac et Sarkozy. Mediapart nous l'a révélé eux mêmes! Le lien, ce famux M.Dreyfuss, entre les deux affaires est une bombe à retardement.

 

D'ailleurs je pense que ce M.Dreyfuss en sait suffisamment à lui seul pour faire tomber l'Etat français.

26/03/2013, 19:26 | Par MGarand

La conclusion c'est qu'il faut refonder la République, la loi fondamentale, il faut une constituante pour une 6ème République.

Entièrement d'accord avec l'analyse de E.PLENEL, je ne peux arriver qu'à cette conclusion.

Aussi, E.PLENEL je suis toujours étonné que vous n'en tiriez pas la même conclusion !

J'aimerais qu'au moins une fois, vous vous expliquiez sur ce point, car vos arguments sont toujours à prendre en compte ... personnelement il me manque et je me perds en conjecture sur les raisons qui vous font ne pas vous prononcer pour une constituante.

26/03/2013, 20:24 | Par Joe le Chat

Merci Monsieur. Continuez à nous informer et nous instruire.

26/03/2013, 20:57 | Par antigel

Abonné Médiapart depuis décembre 2012 et fier de l'être...Abonné grâce à M. Jérôme Cahuzac en quelque sorte...M. Cahuzac, l'achétype du cumulard.Ceux-là même qui devraient disparaitre si la majorité (gouvernementale) le veut, passque la majorité, nous , on le veut et le plus vite possible!Député-maire du Lot et chirurgien capillaire à Neuilly...OU il se fout de la gueule des citoyens du Lot ou de celle des chauves de la région parisienne...Qu'il(s) choisisse(nt)...

26/03/2013, 20:58 | Par jolemanique

Mi-mars 2013, Cahuzac 'demissionne' de sa fonction de ministre du budget..

20 avril 2013, il redevient Deputé...juste à temps pour voter le budget de la region..!

La Republique croule et meurt  sous l'antienne des affaires sales des vieilles classes

politiques.

Un catharsis s impose pour une 6eme Republique !

26/03/2013, 23:53 | Par Axel J

-

«Parler de corruption n'est pas excessif...»

-

Certes pas!

Enfin oser appeler un chat un chat,

enfin oser se libérer de ce puissant anesthésique que constituent les éternels euphémismes, "éléments de langage" et autres novlangues,

enfin oser nommer CORRUPTION ce qui est CORRUPTION,

c'est oser relever la tête,

c'est oser se défendre contre l'enlisement inexorable,

c'est oser dire STOP,

c'est vital, oui, vital,

c'est défendre sa vie, nos vies, notre société, notre liberté,

oui sans exagération si on voulait bien y réfléchir un peu,

notre LIBERTÉ.

-

27/03/2013, 07:24 | Par jeanbolide

Je suis libéral et je paie mon abonnement à Médiapart - Il n'y a pas de place pour les gredins dans un gouvernement, et la transparence n'a pas de parti -

27/03/2013, 07:48 | Par Berty42 en réponse au commentaire de jeanbolide le 27/03/2013 à 07:24

Je ne suis plus libéral (seulement du point de vue de l'économie) mais je suis tout à fait d'accord avec vous sur le reste. C'est aussi cela le principe démocratique, le dialogue - même s'il est parfois un peu orageux entre convictions et opinions différentes.
C'est aussi cela Mediapart...

27/03/2013, 07:49 | Par Berty42

Voila pourquoi je reste abonné à Mediapart, même si certains articles me font bondir et tempêter...

Merci monsieur Plenel, merci Mediapart...
Et même merci (et pardon à) monsieur Alliès avec lequel j'ai un peu de mal parfois et suis rarement diplomate... ;-)

27/03/2013, 09:11 | Par Leséparges

Monsieur Plenel ,

Vous vous faites volontiers donneur de leçon .

Je vais vous donner mon opinion .

Quand vous tenez "une affaire" il y a un vrai matraquage .

Plusieurs articles en permanence sur le sujet qui se superposent et c'est pénible .

Sans compter les latéralisations : on dirait alors que la personne dans le colimateur doit être atteinte par toutes les flèches possibles .

Enfin , pour ceux qui s'étonnent de l'audience de MdP actuelle , repris sur d'autres médias ,  je pourrais m'en réjouir s'il n'était question de participer au bashing de ce gouvernement  .

La démocratie c'est aussi le fait de ne pas remettre en question en permanence le choix des électeurs .

Or il semble qu'une entreprise de déstabilisation par tous les acteurs politiques opposants est à l'oeuvre aujourd'hui .

27/03/2013, 11:15 | Par marsouin55 en réponse au commentaire de Leséparges le 27/03/2013 à 09:11

Vous êtes HORS SUJET  ./

15/04/2013, 17:13 | Par sitelle en réponse au commentaire de marsouin55 le 27/03/2013 à 11:15

Non, il n'est pas hors sujet: quand la justice est tellement inféodée aux politiques, quels qu'ils soient, il faut bien que les journalistes intègres fassent le sale boulot, ce n'est pas nécessairement un plaisir pour eux, mais c'est à la fois leur devoir et leur vocation.Criant

27/03/2013, 12:10 | Par froalpha en réponse au commentaire de Leséparges le 27/03/2013 à 09:11

moi je pense au contraire que pour signaler un dysfonctionnement grave, il faut insister, et encore insister...

A l'époque de l'affaire Dreyfus, vous pensez que Zola s'est limité à écrire un simple article

et qu'il s'est arrêté là. C'est tous les jours que le polémiste remettait le couvert sur la table.

Autre exemple : quand le canard a dénoncé le scandale du Mediator, vous pensez réellement qu'il n'a suffit

que d'un article. c'est même la stratégie habituelle du palmipède : un article avec quelques éléments provocants,

ils attendent la réaction outrée des mis en cause ou les réactions formatées des communicants et là, ils commencent

à déballer semaine par semaine les pièces du dossiers.

C'est l'accumulation d'articles et de preuves qui permettent l'éclosion de scandales dans nos démocraties médiatiques.

27/03/2013, 20:36 | Par Leséparges en réponse au commentaire de froalpha le 27/03/2013 à 12:10

Le canard est un hebdomadaire .

28/03/2013, 02:21 | Par froalpha en réponse au commentaire de Leséparges le 27/03/2013 à 20:36

Tout à fait, c'est pour cette raison que je dis qu'ils sortent les articles semaine par semaine.

 

28/03/2013, 10:43 | Par RPACE en réponse au commentaire de Leséparges le 27/03/2013 à 09:11

A propos du choix des électeurs :

il faut reconnaitre qu'il n'y en avait pas trop étant donné l'état d'urgence à se débarrasser du Monarque, le citoyen responsable mème s'il n'avalisait pas toute la politique de FH a fait le choix dans cette situation,  la marge constatée à l'issue du scrutin, à mon gout insuffisante pour la démocratie posait déja en elle mème questions.

Le fait est que l'électeur malgré son action civique s'aperçoit "bien qu'il ne croie au pére noèl"qu'il a été victime d'un bonimenteur, moins mauvais certes chassant l'autre!

J'ajouterai que critiquer MDP qui plante le décor pas très plaisant (il ne sert à rien de ne pas vouloir voir) me parait partisan,  l'article de N DOMENACH sur MARIANNE ce jour  dépeignant la réalité objective apporte la mème eau au moulin; il faut bien constater qu'il y a péril dans la demeure, qu'une rupture avec la politique du passé doit étre assumée si on veut éviter de sombrer corps et ames dans l'abime de notre système actuel!

Au moment ou tous les acquis sociaux des salariés sont remis en cause seules seraient sauvegardées les privilèges des politiques et des chasses gardées des parvenus ètablis ou en  voie de l'etre et ou des maitres de l'économie avant tout à leur service!

27/03/2013, 09:06 | Par dric1908

Mr Plenel, je suis plus ou moins d'accord avec votre argumentaire, mais malgré tot, une chose me marque. Vous ne cessez de dire que la France est une democratie en retard, arrierée, tellement faible par rapport aux autres...

Mais quelles autres, oui evidemment le systeme gangréné de nombre de défauts, mais qui fais mieux ? Le Royaume-uni, avec ses premier ministre élus par la force d'un conglomerat de journaux aux methodes les plus honteuses les ubes que les autres, les Etats-Unis ou le nombre de scandal politique ne se compte plus, l'Italie, l'Espagne...

Oui je maintient que notre démocratie doit s'ameliorer, mais si nous pouvions avancer de l'auto-flagellation a l'évoution pragmatique cela nous ferais le plus grand bien

Cordialement

27/03/2013, 09:10 | Par christian paultre

"Trop fort MDP" comme disent mes enfants

27/03/2013, 09:41 | Par alain roels

Ce qui m'apparaît comme étant le plus terrible dans cette série d'affaires politico-médiatiques, c'est que les journalistes de Mediapart doivent se justifier. Parfois en donnant l'impression de se poser en donneurs de leçons. Plus souvent encore avec des réactions de "confrères" qui, justement, les qualifient de donneurs de leçons.

On en arrive ainsi à penser que cette tribune, ou d'autres articles qui ont pu être écrits ici, sont l'oeuvre de personnages un peu méprisants à l'encontre de personnes titulaires, elles aussi, de la même carte de presse. Alors qu'il n'en est bien évidemment rien. Edwy Plenel, Fabrice Arfi, ne font que rappeler ce que devrait être le rôle du journaliste dans une démocratie digne de ce nom.

Il y a aujourd'hui en France une évidente défaillance de la fonction de journaliste. Même si l'on ne peut pas mettre l'ensemble de la profession dans le même sac, il faut tout de même reconnaître que, globalement, les journalistes, au mieux ne forcent pas leurs talents, au pire n'exercent pas le métier au titre duquel ils sont détenteurs d'une carte de presse obéissant à une charte de déontologie.

J'ai le souvenir d'affaires plus anciennes : lorsqu'elles étaient dévoilées par un organe de presse, tous les autres s'efforçaient d'aller plus loin, de sortir de nouvelles informations, d'apporter un plus. Il y avait une vraie émulation dans ce métier, les reporters étaient bousculés par leurs chefs de services, leurs rédacteurs en chef ou leurs directeurs. Ces derniers acceptaient d'avoir été "grillés", mais il fallait se rattraper!

Aujourd'hui, lorsque des scoops sont publiés par Mediapart, on assiste à un tir nourri de la quasi totalité de la presse française contre le site. Pourquoi? Parce que la presse serait aux ordres? Aux ordres de qui? J'ai toujours entendu ces critiques d'une presse "aux ordres" et, pourtant, des affaires d'importance sont toujours sorties. J'ai plutôt le sentiment que les journalistes, à l'image de la société, sont, pour le plus grand nombre, dans une espèce de désespérance qui les anesthésie; et pour la petite caste habituelle de pseudo éditorialistes installés dans un confort indécent, dans un état d'auto-conservation à tout prix, prêts à toutes les vilennies pour tenter de discréditer des confrères qui risqueraient  d'ébranler leur statut.

27/03/2013, 09:56 | Par baleinebleue

Merci Edwy,

Votre art d'écrire renforce votre mission journalistique.

Je ne vais cesser de lire et de relire cet article.

Vous nourrissez mon âme et mon être.

Je vous en serai toute ma vie reconnaissante.

 

27/03/2013, 10:09 | Par nelfontaine

Continuez, Edwy Plenel, on a plus que jamais besoin de vous! L'existence de MDP est carrément une bouffée d'oxygène, n'en déplaise aux godillots de service, pour qui la vérité n'est qu'une option de com, plutôt qu'une aspiration ethique...

27/03/2013, 11:21 | Par marsouin55

Merci Mr Plenel pour le travail accompli, merci à vous et à vos collaborateurs !

Quel dommage que les autres médias soient aussi frileux ...ou peut-être que l'état actuel de notre pauvre démocratie leur convient très bien, car les journalistes de ces médias, en cotoyant les hommes politiques ont la tête qui enfle, et se croient ainsi EUX aussi  faire partie de l' élite, qui n'a malheureusement d'élite que le nom  ./

 

27/03/2013, 12:28 | Par André DEHEZ

En fait les oligarchies de classe dépassent tous les clivages partisans, ce n'est pas nouveau, le mille feuille des apparences et confusions politiques étant plus ou moins épais selon les époques, c'est tout au mérite humaniste de Mediapart et de quelques autres journalistes d'avoir choisi le travail pénible de l'investigation, car je reste persuadé qu'au delà des pressions ou de l'autocensure auxquelles ils sont soumis, beaucoup des journalistes, qualifiés souvent de presse d'opinion, préfèrent le plaisir des mondanités médiatiques au travail de recherche et d'analyse : ils n'aiment pas le métier dont parle Plenel et ne prennent aucun plaisir à la recherche.

27/03/2013, 13:02 | Par Graphisto en réponse au commentaire de André DEHEZ le 27/03/2013 à 12:28

Nous vivons à l'ère du pléonasme et du martellement, et de l'à peu près,  "les oligarchies de classe". L'oligarchie, c'est "le pouvoir de quelques-uns", et comme on se doute que ce n'est pas quelques vidangeurs, ou quelques ouvriers terrassiers, qui sont au pouvoir, ces "quelques-uns" ne peuvent se trouver qu'au sommet de la société. Le mot "oligarchie" se suffit bien à lui-même, il n'y a pas "de classe" à ajouter.

27/03/2013, 13:08 | Par Graphisto

L'edito du patron, c'est toujours bon à lire, parce que malheureusement les sujets ne manque pas. Lecteurs et journalistes, jouons bien notre rôle, il est dense et toujours à réviser, à perfectionner.

27/03/2013, 13:34 | Par evolute2

Un article simple, clair et tellement évident !

27/03/2013, 14:41 | Par nicolas 974

"La démocratie fondée sur le suffrage universel suppose un pouvoir politique égalitaire et transparent. Dans les faits, la démocratie contemporaine fonctionne cependant autrement : un suffrage censitaire fonctionne en sous-main, le pouvoir effectif étant proportionnel à l’argent dont chacun dispose. Les États pratiquent de leur côté une « Realpolitik » que toute véritable transparence réduirait à néant !" (Paul Jorion)

 Du  principe d'un "citoyen-une voix propre à une vraie démocratie le système démocratique s'est transformé et dénaturé  en un dollar(euro)-une voix" (Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie)  dans laquel les élites politiques au pouvoir  servent avant tout les  intérêts des  puissances de l'argent  creusant ainsi de plus en plus les inégalités !

Voilà la réalité que vivent la plupart des membres des classes populaires et moyennes !

27/03/2013, 14:59 | Par Lucas Martin

 "Soudain, nous découvrions que cette solidarité n’était que d’opportunité." "Découvrions" ? Ai-je bien lu ? Je pense qu'il y a une erreur sur le verbe choisi.

27/03/2013, 15:09 | Par ALAIN MARCOT

M. Edwy Plenel

je partage entièrement vos propos et vos idées sur la presse d'investigation.

mais aussi que nous, citoyens, avons le droit que dis je, avons le devoir d'exiger le droit à la vérité dans tous les domaines, politique, économique, alimentaire, éducation, tous les domaines ..... vous appelez cela  "le droit de savoir"

et je vous remercie pour votre vue juste et intelligente des choses et des faits

mais je m'interroge depuis longtemps sur votre inobjectivité et celles de plusieurs journalistes de votre rédaction, sur un sujet qui me tient à coeur particulièrement pour l'avoir étudié sérieusement et qui aussi par son ampleur vaut des milliers d'affaires Cahuzac. j'ai cité "le 11 septembre 2001"

vous et vos journalistes n'avez pas mis le millième de vos énergies et de vos intelligences pour faire une vraie enquète sur la question du 11 septembre et les invraisemblances du rapport officiel et des autorités responsables américaines,

j'ai écrit sur un autre commentaire que je pouvais annoncer au moins 150 aberrations sur le avant, pendant et aprés les faits du 11 septembre 2001.

est ce que c'est parce que le premier qui a refusé la version officiel s'appelle Thierry Meyssan et qu'il ne semble pas correspondre à votre sensibilité?

avez vous objectivement regardé et lu les dizaines de vidéos et articles sur ces événements et n'y avez vous réellement rien vu de suspect? et si c'est le cas, je vous plains beaucoup car alors vous ressemblez particulièrement à certains politiques que vous décriez si fort dans l'article ci dessus.

je reste à votre disposition pour vous apportez des questions, des éléments, des aberrations mais aussi des références qui peut être vous permettont de mettre en doute vos certitudes et surtout celles de certains de vos collègues ignares car ne s'étant posés aucun vraie question, comme par exemple: comment des poutrelles à la base des tours (que l'on voit sur plusieurs photos) de 50 à 60 mm d'épaisseur de 1m50 d'âme et de 1 m de coté découpées en travers par fusion, comment une explosion, un incendie dans le tiers supérieur des tours peuvent il produire cela?

je peux vous en parler, j'étais professeur de structures métalliques, charpentes, tuyauteries et chaudronnerie industrielle dans un lycée technique.

et puis des centaines de questions que je peux vous poser. encore par exemple: plusieurs pays ont informé les usa des attentats, le mossad savait c'est prouvé, des gens ont été prévenus plusieurs heures avant c'est prouvé aussi , comment un pays comme les usa au bord de l'hystérie pour ce qui concerne leur sécurité intérieur, laisse t il des gens fichés à la cia et au fbi, prendre des cours de pilotage d'avion alors que des moniteurs eux mêmes ont alerté les autorités, comment une sécurité aérienne aussi parfaite que les usa fait intervenir leurs avions plus d'une heure aprés les détournement, comment des gens ne sachant pas piloter un cesna ont ils pu viser des tours? pourquoi le fbi a confisqué toutes les vidéos de l'attaque du pentagone? comment un boeing  peut il rentré dans un trou circulaire de 20m de diamétre sans laisser aucun débris d'avion mais surtout aucun morceau de passagers, etc. etc. etc. etc. etc.

  vos collègues spécialistes en attentats vont certainement trouver des réponses à tous cela alors (et je peux faire une listes des 150 aberrations) que le rapport officiel n'en donne pas et que le président et le vice président de la commission ont annoncé à la télévision américaine que la commision avait été mise en place pour échouer.....

à moins que vous ne partagiez les appréciations de vos colléques comme "les obsédés du compot, les complotistes, les négationistes et pire encore" à l'encontre de gens qui se posent des questions et demandent simplement "le droit de savoir"

ça devrait vous interpeller.....

avec tout le respect que j'ai pour vous par ailleurs...

salutations

 

27/03/2013, 15:45 | Par papyscha en réponse au commentaire de ALAIN MARCOT le 27/03/2013 à 15:09

ALAIN MARCO, ayant construit, à la Défense, à la même époque que les Twins, des tours métalliques de grande hauteur, le film de leurs effondrements ne fait aucun doute sur ses causes et l’incendie des avions n’y est pour rien, la cause est l’outil d’effondrement programmé implantée dans toutes tours à cette époque. L’origine de son déclanchement est, peut-être, accidentel mais eu pu être prévenu.

Amicalement.

27/03/2013, 17:39 | Par ALAIN MARCOT en réponse au commentaire de papyscha le 27/03/2013 à 15:45

merci pour votre soutien, mais le sujet ne semble pas bouleverser les foules, et le rédacteur ne m'a pas répondu, bien que il n'y ait que quelques heures que j'ai posté mon commentaire, oui pour l'effondrement des tours, je partage entièrement votre avis mais il est impossible que ce soit accidentels..... en plus de nombreuses vidéos et tégnoignages existent sur des évacuations , des travaux dans les tours, des changements d'équipes de sécurité, et la suppression des tournées de chiens spécialistes en explosifs, sans compter sur les témoignages de ceux qui s'en sont tirer. je vous conseille le site reopen911, vous trouverez des centaines de documents

 

27/03/2013, 18:44 | Par punku en réponse au commentaire de ALAIN MARCOT le 27/03/2013 à 17:39

La société qui a posé les charges est "Controlled Demolition" dirigée par les frères Loiseaux. Monsieur Loiseaux a immédiatement téléphoné lorsqu'il a assisté à l'impact des avions pour dire qu'il fallait immédiatement évacuer les tours (l'interview dans laquelle il donne l'information sur le coup de téléphone est sur internet - naturellement il ne dit pas que c'est lui qui a posé les charges, mais aucune autre société n'en avait la capacité et personne d'autre que lui, sachant cela, ne pouvait prévoir l'effondrement).

27/03/2013, 16:06 | Par punku en réponse au commentaire de ALAIN MARCOT le 27/03/2013 à 15:09

Vous avez tout à fait raison. Il y a eu le 11 septembre sublimation d'acier et de béton. En termes de proportions, 10 tonnes par litre de kérozène. C'est strictement impossible sur le plan physique. Les agents du mossad ont publiquement reconnu avoir été envoyés sur place pour faire rapport sur l'évènement. Les films montrent clairement l'explosion des tours 1, 2 et 7. Les batiments 5 et 6 ont été détruits sans que la moindre explication ait été fournie. Des délits d'initiés massifs ont été démontrés. Il est scandaleux qu'aucun journaliste français n'ait enquêté et que tout débat contradictoire ait été systématiquement interdit dans tous les médias.

images?q=tbn:ANd9GcSmKhgaldlW61bJfOq_IP1

 

27/03/2013, 17:54 | Par ALAIN MARCOT en réponse au commentaire de punku le 27/03/2013 à 16:06

merci pour votre soutien, mais comme je le dis à papyscha le sujet ne semble pas bouleverser les foules,  

c'est vrai aucun journaliste en France n'a réalisé une vraie enquète et c'est pour cela que j'interpelle Edwy Plenel, car il a de grandes phrases et de grands principes trés respectables mais sur le 11 septembre , je ne le reconnais pas, si ils sont ce qu'ils disent les journalistes de Médiapart, ils doivent lancer une enquête de grande envergure avec des volontaires, et des spécialistes et analyser tous les documents du rapport officiel et les confronter à la contradiction et aux preuves apportées par des éminants spécialistes sans parti pris et avec l'objectivité qui devrait les caractériser aprés des publications comme "le droit de savoir" 

je le prend au mot et je vais voir s'il me répond....

je ne suis pas journaliste mais je peux jouer le jeu du poseur de questions

je vous conseille le site reopen911, vous trouverez des centaines de documents trés interessants

cordialement à vous et à papyscha

 

27/03/2013, 18:40 | Par punku en réponse au commentaire de ALAIN MARCOT le 27/03/2013 à 17:54

Plusieurs journalistes ont eu de malencontreux accidents pour s'être intéressés de trop près à cette affaire. Quant à ceux des grands médias, ils sont grassement payés pour faire les chiens de garde: cf. la récente intervention de Patrick Cohen sur C à vous reprochant à Taddéi d'inviter parfois des "cerveaux malades" qui contestent la version officielle. J'ai également soulevé cette question à de nombreuses reprises dans les commentaires sur médiapart sans jamais recevoir de réponse.

27/03/2013, 19:21 | Par Graphisto en réponse au commentaire de punku le 27/03/2013 à 18:40

Soulevez, soulevez encore, soulevez mieux, mais bien haut, pour que tout le monde puisse voir !!

27/03/2013, 18:47 | Par ALAIN MARCOT en réponse au commentaire de punku le 27/03/2013 à 16:06

VOICI UN DOCUMENT QU'IL FAUT LIRE ET QUE M. PLENEL FERAIT BIEN DE CONSULTER

http://www.reopen911.info/dossiers/911-les-points-essentiels.pdf

 

27/03/2013, 15:27 | Par papyscha

Edwy plenel : « C’est ainsi que l’on fait le lit de l’extrémisme, des refrains sur le « tous pourris » accompagnés de la désignation de boucs-émissaires : en discréditant la démocratie, en ne respectant pas son exigence, en ne cherchant pas à l’élever ». Comment synthétiser en une phrase lumineuse les caractéristiques actuelles de notre journal.

Le refrain des « tous pourris » ; avons-nous autre chose en ouvrant notre journal ?

Aujourd’hui :

La loi sur l'emploi divise la gauche en profondeur

La grande peur des ouvriers de Martigues

La Poste mute mais les emplois chutent

Chypre: les capitaux russes prennent la fuite

Attaques anti-juges: l'UMP sur la pente Berlusconi

Pourquoi Mélenchon a choisi l'escalade

Corruption en Essonne: le groupe Icade est mis en cause à Fleury-Mérogis

Le Mali à reconstruire (1): le retour de la France coloniale?

Forum social à Tunis: l’altermondialisme bouge encore

Dans la «manif pour tous», le «peuple de droite» et l'extrême droite

Georges Kiejman se sent pousser des zèles

La mort de Jean-Marc Roberts

MediaPorte : «Mélenchon fasciste !»

Affaire du tram de Bamako : les magistrats financiers épinglent le maire de Strasbourg

Eva Joly demande une « opération mains propres à la française »

 

Bilan, Tunis sauve cette Une ; pour trouver dans notre journal une raison d’espérer, une vision positive de notre planète et de ses habitants, pour ma part je ne fais plus.

 

Désignation de boucs-émissaires ; Cahuzac, Lagarde, Tapie, Niels, font les Unes de nos déboires, accessoirement l’état, les ministres et l’administration et la justice sont évoqués complices, mais les fautifs, les vrais, les seuls, ce sont eux dont les noms sont clamés.

 

Discrédire de la démocratie ; souvenons-nous, ce ministre dit intouchable, couvert par ses collègues et le président, au-dessus de toutes atteintes n’a-t-il pas fait les Unes durant un mois ici, que tous sachent que la démocratie française était violée. L’image de cette France n’a jamais été aussi discréditée par un média que par cet épisode à cette période.

 

Respect de son exigence ; son exigence de croire qu’il puisse exister, en notre république, un juge, un seul, indépendant ; impossible existence qu’on dû écrire au procureur une missive dénonciatrice après avoir hurlé à l’impunité certaine de ceux qui nous gouvernent.

 

Elever la démocratie ; les idées, le débat et la culture des lecteurs pourrions-nous attendre de ceux qui dénoncent. Qu’il est désespérant d’ouvrir ici une interview d’une personnalité culturelle ou politique sur des perspectives ou analyses constructives et de tomber sur ces introductions mediapartiennes dénigrantes et raillantes imposées, polluant radicalement la poursuite de la lecture.

 

C’est ainsi que l’on fait le lit de l’extrémisme ;  et le premier député FN est pour le prochain scrutin, 1% de plus sont attendus par beaucoup qui nous lisent et s’expriment ici.

Les démocrates allemands aussi joignaient leurs voix et leurs écrits à ceux de Goebbels pour dénoncer cette démocratie en crise. Le premier convoi a été celui des journalistes.

27/03/2013, 15:49 | Par Gérard HUMBLOT

DERNIERE MINUTE

A part une question de date - à vérifier -, PARIS-MATCH, sur son site, reprend, point par point, les différentes révélations de MEDIAPART sur le compte en Suisse de CAHUZAC. Le site ATLANTICO reprend l'information. D'autre part, dans l'édition papier SUD-OUEST du mercredi 27 mars 2013, nous apprenons la parution, en version numérique, du livre "L'AFFAIRE CAHUZAC - 4 mois d'enquête" La version numérique est en vente sur www.sudouest.fr, sur www.amazon.fr, iBooks (Apple), et www.mollat.com (Mollat est une célèbre librairie de Bordeaux). Maintenant qu'APATHIE est abonné à MEDIAPART, il va pouvoir prendre connaissance de la présente information.

27/03/2013, 18:54 | Par roycoco en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 27/03/2013 à 15:49

ah bon il sait lire patati !

27/03/2013, 23:20 | Par papyscha en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 27/03/2013 à 15:49

Comme il apparait certains, maintenant l’enregistrement de cette conversation ubuesque circulait de partout dans le Lot-et-Garonne depuis 2001, au su de J.Cahuzac et autres notables, mais entre gens de qualité, de tels procédés ne sont pas dignes.

Lorsque J.Cahuzac, bouillant ministre, s’attaque au consortium mondial des banques tricheuses, clamant vouloir mettre tous ces banquiers en prison, les principes moraux des choses qui ne se font pas valsent, face aux milliards de milliards et voilà J.Cahuzac menacé de la même prison. Les banquiers ont-ils gagné ?

Il serait plaisant que ce triomphe de la finance internationale tricheuse et ruineuse dû son salut à Edwy Plenel. Espérons que d’autres Cahuzac se lèverons pour pourfendre ces affameurs avec la participation de Edwy et de nous tous.

Sur le fond de l’anecdote, les répondeurs de ligne fixe de l’époque enregistraient la date, l’heure, le numéro de l’appelant en premier lieu, avant le bip sonore, puis tous événements sonores jusqu'à la coupure de l’appelant. Le numéro de l’appelant est un numéro d’identification contrôlé d’un contrat d’abonnement, lui-même lié à un nom, une adresse postale et éventuellement un code bancaire de prélèvement, fût-il en Suisse. Sur la bande son diffusée par MDP, je n’ai pas entendu le traditionnel «  vous avez reçu à 10 h un appel de ‘votre député bien aimé’ »  et n’ai point lu que les enquêteurs experts y fassent référence mais ce contentaient de dire qu’ils n’avaient pas trouvé de traces de manipulations numériques sur ce signal et que l’analyse du signal ressemblait à 60-65% à la voix de Cahuzac. Le pauvre juge est mal parti pour pendre notre ministre, sur cette bande son, et les banques sont tranquilles, elles aussi, avec ce ministre à risque, éliminé. Pour combien de dollars ? Quel roman, ce Cahuzac; mais pour la vérité?

28/03/2013, 15:39 | Par M Pilet en réponse au commentaire de papyscha le 27/03/2013 à 23:20

"Sur le fond de l’anecdote, les répondeurs de ligne fixe de l’époque enregistraient la date, l’heure, le numéro de l’appelant en premier lieu, avant le bip sonore, puis tous événements sonores jusqu'à la coupure de l’appelant" De belles et bonnes analyses, sauf que basées sur un postulat faux,  puisqu'il s'agissait d'un portable ! C'est ballot !.

27/03/2013, 18:47 | Par punku

ENORME

Après un article pro-sarkozyste reprenant la version Herzogienne de l'audition par le juge Gentil, le Canard publie un petit encadré dans lequel il indique que le Falcon 50 de Afflelou dans lequel 700 kilos de coke ont été trouvés à l'insu de son plein gré avait été réservé par Sarkozy pour les jours suivants et qu'il aurait été utilisé par ce dernier s'il n'avait pas été immobilisé en république dominicaine. La presse a été jusqu'à présent très discréte sur cette histoire abracadabrantesque.

Question subsidiaire: que pensent les juristes de la thèse selon laquelle le financement de la campagne serait prescrit pour l'ex alors que la période d'immunité présidentielle suspend le délai de prescription ? Une telle interprétation aboutirait à immuniser à vie les présidents élus pour le financement de leur campagne. Surprenant.

 

27/03/2013, 18:52 | Par Calgonite

Le metteur en scène Dimitris Kollatos a été arrêté aujourd'hui pour avoir placé sur le balcon de sa maison une version modifiée du drapeau grec, avec une botte allemande et d'autres représentations suggérant la soumission du pays aux puissances étrangères.

Les années 30 n'ont plus rien à envier à notre époque, de nos jours aussi, on se fait arrêter pour une opinion.

28/03/2013, 10:29 | Par jean-stéphane migot

Bonjour, et merci Edwy Plenel pour ce bel éditorial, dont je retiendrai (entre autres vérités fortes) qu'"une démocratie forte et adulte accepte et respecte les contre-pouvoirs. La presse, quel que soit son support, en est un. Sa mission est d’apporter des informations d’intérêt public aux citoyens pour qu’ils soient libres dans leurs choix et autonomes dans leurs décisions."

J'essaie moi-même de participer à la défense de quelques vérités pour défendre des idéaux démocratiques souvent bafoués : vous invite à lire mon blog : http://lemigoblog.blogspot.fr/.

Bravo à toute l'équipe de Médiapart !

30/03/2013, 10:49 | Par ALAIN MARCOT en réponse au commentaire de jean-stéphane migot le 28/03/2013 à 10:29

Bonjour,

nous ne nous connaissons pas, mais j'ai lu votre commentaire, que pensez vous du mien: 27/03/2013, 15:09 Par ALAIN MARCOT

j'aimerais avoir votre avis

cordialement

AM

 

03/04/2013, 00:38 | Par chicagoo

Longue vie à Médiapart et à Edwy ( et les autres!!)

05/04/2013, 17:07 | Par amaitenaz

Cher Monsieur Plenel,

Le travail réalisé par Mediapart est à la hauteur de ce que l'on peut attendre de journalistes d'investigation. Chaque mois je paye une somme modique pour que vous puissiez, avec vos collègues poursuivre ce travail salutaire. Souscripteur depuis des années, j'estime que mon argent est sagement placé et je ne regrette pas les euros qui quittent mon compte chaque mois. L'indépendance a un prix, et je suis enchanté que ma contribution puisse vous permettre d'avancer. Etant un de vos patrons, je n'ai pas à vous dire merci, juste continuez et amplifiez votre rayon d'action.

La démocratie française est mal en point mais elle reste encore vivante, une braise que le souffle de Medipart permet de maintenir vivante, chaude et porteuse de lumière. La France ne vit malheureusement pas en vase clos. Intégrée dans l'Union européenne, elle subit chaque jour un peu plus des injonctions venues de plus haut, de Bruxelles, de la Commission européenne et des arrangements secrets qui émergent du Conseil européen. L'Union européenne, faute de contre pouvoir comme Mediapart, glisse inexorablement vers ce que je qualifierais de democrature, néologisme effrayant pour notre avenir commun. 

La scène politique européenne échappe à l'attention des citoyens de l'UE. La corruption, les scandales, l'imbrication entre les décideurs politiques et les puissances économiques gagnent du terrain un peu plus chaque jour. A l'autre bout de l'Europe, la Hongrie glisse peu à peu vers une dicature qui se renforce avec l'argent des contribuables via la PAC et l'accaprement des terres. Les couloirs du Parlement européen tentent aujourd'hui de contenir le scandale qui entoure la démission forcée du Commissaire John Dalli en octobre dernier. 

Tant que le travail réalisé par Mediapart ne parviendra pas franchir l'échelon européen, votre engagement n'aura été que partiellement rempli. L'Europe se meurt de l'absence d'une presse libre, européenne et indépendante. Vous avez fait vos preuve sur la scène nationale, il est urgent maintenant que vous portiez votre regard sur les agissements de Monsieur Barroso et de ses collaborateurs. Je suis persuadé que ce défi est à la hauteur de votre engagement et du professionalisme de ceux dont vous avez su vous entourer.

Cordialement

Amaitenaz

14/04/2013, 12:54 | Par InternetDev

- Depuis la défaite de Jospin en 2002, sans autre explication que l'nisécurité (pas meilleurs aujourdhui et depuis)
- Depuis le choix de Ségolène Royal en 2007 et l'accusation de Fraude fiscale sur Soir 3 (Mougin ISF)
- Depuis l'absence de condamnation de certain socialistes sur la ballade raciste de Manuel Valls et Mikaël Darmon à Evry en 2009

- Depuis l'affaire D.S.K. et l'information subite que donnait Mme Mansouret lorqu'elle fut préssée d'expliquer son absence de pleintes portée contre dominique Strauss Kahn.
- L'information subite était qu'elle avait mis le premier secrétaire de l'époque au courrant (qui vous savez!)
- Depuis l'absence de pertinence de François Hollande dans l'opposition, alors que Martine Aubry soutenait Nadal...

 Cahuzac n'était-il qu'un des trésoriers de ses ententes ????

Etc... on devrait tous avoir remarqué que François Hollande, Sarkozy , Chirac et même Lepen et Melenchon ont joué, grâce à de fausses cartes de presses, les élections ensembles depuis 2002.

Newsletter