Jeu.
23
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

La tension est à son comble aujourd'hui en Israël après les attaques du Djiad islamique de Gaza

Le système de défense de missile de Dôme a pu intercepter une fusée lancée sur Ashdod, au sud de Tel-Aviv, tôt dimanche matin; Onze fusées et obus de mortier ont lancé été lancé durant la nuit. Alors qu'un homme meurt des blessures d'obus lors d'une attaque de samedi. 

 


Ashdod Grad rockets – 29.10.11  

Photo by: Eliyahu Hershkowitz A car engulfed by flames after a Grad rocket fired from the Gaza Strip exploded in Ashdod, Oct. 29, 2011.

 

 

Les terroristes du Djiad islamique de Gaza ont continué à lancer des roquettes sur Israël dimanche matin, malgré les déclarations faites à l'Agence de presse Ma'an revendiquant un cessez-le-feu entrerait en vigueur dès 3h00.

Trois roquettes sont tombées près de la ville d'Israël au sud d'Ashdod dimanche matin et une autre à l'est de la cité. Durant la nuit onze obus ont été lancés sur Israël.

Le système de défense de missile a intercepté une roquette lancée sur Ashdod tôt dimanche matin.

Côté égyptien ont déclare dimanche que les efforts de persuader les terroristes palestiniens à Gaza pour un cessez-le-feu a échoué. Ils ont parlé sous couvert d'anonymat parce qu'ils n'ont pas été autorisés à discuter les médiations.

Samedi, au moins 27 roquettes ont été tirées au sud. A Askelon, Moshe Ami vivant, 56 ans, un père de quatre enfants, a été tué par une des éclats d'obus. Les habitants de Beersheva ont été réveillés à 3h30 du matin dimanche par l'alarme de la ville et ont pu s'abriter avant les explosions. Deux fusées(roquettes) posées à territoire ouvert à l'extérieur de la ville. Vers 4h30, une fusée éclatée dans un champ ouvert au nord d'Ashkelon.

Un officiel égyptien a déclaré à l'agence Reuters qu'un accord de cessez-le-feu avait été atteint qui a été mis pour commencer à 6h00.

Pourtant autour de 6h00, encore deux roquettes ont été tirées à Sha'ar Hanegev sur conseil régional tandis qu'un autre s'écrasait sur la région de Lehavim et Rahat. Deux agents secrets appartenant aux Brigades Al-Quds, l'aile militaire du Djiad islamique, auraient été tués durant nuit. Des sources palestiniennes ont annoncé que les camps d'entraînement de Hamas et des installations auraient été bombardés aussi par l'armée israélienne. Neuf terroristes de Jihad Islamiques auraient été tués samedi.

Des milliers d'enfants sont restés de l'école dimanche par mesure de sécurité. Les écoles ont été fermées dans des villes dans un raillon de 40 km de la Bande de Gaza, y compris Beersheba, Ashkelon et Kiryat Malachi. L'Université de Ben Gurion n'a pas lancé l'année universitaire. Les écoles dans Sderot et le Sha'ar Hanegev et des conseils régionaux Eshkol eux sont restés ouverts.

 

פינוי פצועים בבית החולים קפלן (צילום: עופר עמרם)

Victims arrive at Kaplan Medical Center (Photo: Ofer Amram)


 

 

 

 

 

Newsletter