Dim.
03
Mai

MEDIAPART

Connexion utilisateur

American dog

« Puiser dans son expérience et dégager sa propre angoisse au travers des personnages créés » voilà l’obsession de James Ellroy. Celle qu’il traduit avec un brio certain dans tous ses ouvrages.

Jerome Charyn et les fantômes de New York

Il y a plusieurs années, j’avais échangé avec lui et je fus frappé par la simplicité de cet écrivain qui pour son roman « Metropolis » reçut les éloges de Norman Mailer, monstre sacré de la littérature américaine et en général avare de compliments…

Le Prince diabolique de la littérature US

Bret Easton Ellis est un auteur qui a compté pour moi car je n’avais jusqu’alors rien lu de semblable… Certains disent de lui que son œuvre ne lui survivra pas.

Au bonheur de Simon Leys

Zhuang Zi et le logicien Hui Zi se promenaient sur le pont de la rivière Hao. Zhuang Zi observa : «Voyez les petits poissons qui frétillent, agiles et libres ; comme ils sont heureux !» Hui Zi objecta : «Vous n’êtes pas un poisson ; d’où tenez-vous que les poissons sont heureux ?

Philippe Labro et les gens

« Si nous pouvions, ne serait-ce qu'une fois par jour, regarder clairement la douleur des autres, la petitesse de nos propres affaires prendrait la forme d'un tas de brindilles posé sur un ban

Snow Queen, un Cunningham de feu et de glace

Le Prix Pulitzer 1998 met toujours un certain nombre d’années avant de pondre un nouveau roman. Il le reconnaît lui-même (j’écris lentement…).

Made in Italia

Une fois n’est pas coutume, je laisse tomber le roman américain au profit d’un livre écrit par l’un de mes ancêtres – coule en effet dans mon corps du sang transalpin – Andréa Camilleri.

Bloody Miami

Il a connu le succès dès son premier roman « Le bûcher des vanités ».  Tom Wolfe s’est aussi inventé un look de dandy chic reconnaissable entre mille avec son chapeau et so

Le Faucon maltais

Encore aujourd’hui, Dashiell Hammett est considéré comme le chef de file de l’école des « durs à cuire » du polar américain.

Mon top 10 du polar américain

 

* Le faucon maltais de Dashiell Hammett

* Le facteur sonne toujours deux fois de James Cain

Newsletter