Ven.
28
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pour en finir avec Gérard Depardieu

Bon pas moyen de se rendre chez des amis sans entendre parler de Gérard Depardieu, les douceurs fusent : le salaud, quel con celui-là....

Vous savez, cela vous arrive aussi. 

Moi j'aimerais bien me rendre chez des amis et entendre dire de tel ou tel patron qui met quelques milliers de personnes au chomage pour se servir un meilleur salaire et un meilleur dividence par actionnaire : quel con ! 

Ou encore des responsables du gouvernement  qui avantagent les banques tout en refusant une vraie augmentation du SMIC qui permettrait au gens de survivre moins mal, j'aimerais bien entrendre les amis dire : les salauds ! (De pauvres ajouterait Prévert).

Ou encore concernant les ceusses qui habitent Paris et les ceusses qui en sont chassés faute de moyen pour y rester : Ah mais faisons chuter les prix de l'immobilier, cessons d'alimenter la spéculation immobilière, abrutis de spéculateurs  !

Mais non, je n'entends parler que de Gérard Depardieu et de sa vie en Belgique. C'est bien pratique. 

Tous les commentaires

25/12/2012, 04:36 | Par Hors Ligne

Ce ne sont que les détails insignifiants qui révoltent le commun des mortels.

La plupart des citoyens ne sont pas informés, car ils ne vont pas chercher l'information aux dela de la minute du journal télévisé qui traite du sujet .

Quand ça dépasse les 10 minutes et que ça devient répétitif, pas trop compliquer à comprendre le citoyen non informer prend ça pour une information capitale à partager.

25/12/2012, 07:30 | Par christian paultre

Pas d'amalgammes:

Gégé c'est un mythe, un paradigme,

c'est justement ce qui fait sa fortune

 il veut le beurre et l'argent du beurre

Il en rajoute et ça marche

Newsletter