Ven.
25
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le livre pour comprendre ce qui se joue

Toujours disponible ici.

Le pouvoir conduit une stratégie déterminée d'étouffement du scandale Bettencourt-Woerth-Sarkozy. Y parviendra-t-il? C'est l'enjeu du livre que publie ce jeudi 7 octobre la rédaction de Mediapart aux éditions Don Quichotte.

L'incendie qui menaçait le palais de l'Elysée est-il éteint ? On pourrait le penser au vu du soudain silence qui entoure ce qui a été depuis le mois de juin l'un des plus grands scandales de la Ve République. Le sort de l'affaire Bettencourt-Woerth se joue désormais dans les huis clos bien gardés de procédures judiciaires opaques et de manœuvres politiques décidées à l'Elysée.

L'opinion, nos lecteurs et abonnés s'étonneront sans doute de ce quasi coup d'arrêt donné à une actualité qui a mobilisé durant des semaines les médias, la classe politique et une bonne partie de l'appareil d'Etat. Une actualité chasse l'autre ? C'est ce à quoi s'emploie le pouvoir, avec une méticulosité certaine.

Deux choix ont été faits à l'Elysée. Le premier est d'avoir remis au pas l'appareil d'Etat avec un objectif unique : verrouiller toute la communication autour de procédures judiciaires certes toujours en cours mais qui sont largement sous le contrôle de l'exécutif. Le second a été de bousculer le paysage politique avec le discours de Grenoble pour créer un agenda gouvernemental et informatif tout autre : immigration, délinquance, sécurité, terrorisme, islam.

Sans vouloir être désagréable avec nos confrères, on peut constater ci-dessous les réels succès engrangés par l'Elysée dans cette reconquête de l'agenda :

Eh oui, nous revoilà avec les marronniers sur l'islam et l'Occident, l'échec de l'intégration, les « ce qu'on n'ose pas dire sur l'immigration », la « poussée des fondamentalistes », la menace terroriste... et même un reportage entièrement bidonné sur les familles polygames (dans Le Point) et ce, dans deux des principaux hebdomadaires d'information de ce pays !

Au même moment, les députés consacrent l'essentiel de leur mois de septembre à voter des textes interdisant le port du niqab (qui concerne quelques centaines de personnes), à faciliter les procédures d'expulsion, à instaurer un « bannissement », à priver de droits les étrangers malades (quelques milliers de personnes concernées). Et, sommet de l'ignominie, à voter un texte (voué à l'inconstitutionnalité) créant deux catégories de Français, les « bons Français », selon Eric Besson, et ceux qui pourront être déchus de la nationalité.

Voilà donc les urgences officielles de ce pays telles que vues par Nicolas Sarkozy (et lui seul, le gouvernement étant moribond et le premier ministre sur le départ). Le dossier des retraites, et le blocage spectaculairement organisé par le pouvoir sur ce sujet, sert quant à lui à faire oublier la vraie urgence : celle de l'emploi.

Et l'affaire Bettencourt, donc ? La mise sous contrôle s'est faite en plusieurs étapes.

- Contrôle policier d'abord en recourant, semble-t-il en dehors de tout cadre légal, à une surveillance téléphonique mise en place par la DCRI, chargée d'enquêter sur les journalistes et leurs possibles sources dans l'appareil d'Etat. La plainte contre X... déposée le journal Le Monde mettra des mois à être instruite.

- Mise sous contrôle de la justice enfin puisque près de quatre mois après la révélation de l'affaire par Mediapart, aucune enquête sur les faits révélés ou suspectés n'a été confiée à un juge indépendant. Fraude fiscale, trafic d'influence, financements politiques illégaux, pression sur la justice. Chacun de ces dossiers demeure dans les mains exclusives du procureur de Nanterre Philippe Courroye. Et ce dernier s'est permis d'écarter de quelques phrases catégoriques la recommandation faite par le premier parquetier de France, Jean-Louis Nadal, d'ouvrir une information judiciaire.

Ainsi, à l'exception du travail de la juge Isabelle Prévost-Desprez, dont l'enquête a un champ strictement délimité – l'éventuel abus de faiblesse dont a été victime Liliane Bettencourt –, l'affaire Bettencourt est soumise au bon vouloir du procureur de Nanterre lui-même soumis au bon vouloir de sa tutelle directe, le pouvoir politique.

Il n'est donc pas exclu – pour ne pas écrire qu'il semble acquis – que Philippe Courroye classe sans suite, après le remaniement gouvernemental par exemple, les dossiers qui menacent Eric Woerth, l'UMP et Nicolas Sarkozy, et décide de renvoyer en citation directe devant le tribunal correctionnel le majodorme, auteur des enregistrements pirates, ainsi que l'ex-comptable des Bettencourt. Quant à la fraude fiscale, révélée par les enregistrements et confirmée par Liliane Bettencourt, une négociation avec le ministère du budget pourrait suffire...

Le scénario de l'étouffement aurait été alors mené à la perfection. De cette affaire complexe, tentaculaire mais visant le cœur même du pouvoir, il ne resterait qu'un « Pschiiittt », comme dirait Jacques Chirac.

C'est justement pour rétablir les faits, mesurer pleinement leur ampleur et expliciter la stratégie de riposte du pouvoir que Mediapart publie ce jeudi 7 octobre un livre aux Editions Don Quichotte, L'Affaire Bettencourt, un scandale d'Etat.

Ce livre est d'abord signé par Fabrice Arfi et Fabrice Lhomme, qui ont minutieusement exploré la teneur des enregistrements clandestins pour n'en retenir que les informations d'intérêt public, puis ont révélé les innombrables tentatives du pouvoir politique pour empêcher la justice de progresser. Mais ce livre est aussi celui de toute la rédaction de Mediapart, ses journalistes s'étant tous emparés de tel ou tel volet de l'affaire pour enrichir l'enquête, la prolonger et contribuer à faire émerger un monde enfoui : celui où l'argent et le pouvoir, émancipés de la Loi commune, fusionnent.

L'Affaire Bettencourt, un scandale d'Etat reprend ainsi les principales enquêtes que nous avons publiées depuis le 16 juin. Il reprend également les analyses et les éditoriaux qui ont permis de fixer les enjeux de cette affaire. A ces textes déjà publiés sur le site Mediapart, nous avons joint une chronologie détaillée et les notices biographiques des principaux acteurs de l'affaire. Au-delà des grandes thématiques qui structurent le livre, nous avons conservé le fil chronologique de cette affaire. Pour mieux montrer et faire comprendre qu'une nouvelle étape est aujourd'hui engagée. Et que Mediapart n'a aucunement renoncé à enquêter. Malgré l'ampleur des moyens mis en œuvre par le pouvoir pour empêcher les journalistes d'informer.

 

«L'Affaire Bettencourt, un scandale d'Etat», éditions Don Quichotte, 308 pages. 18,90 euros.

En librairie, et aussi disponible à la vente en ligne, par exemple ici

 

 

 

 

Tous les commentaires

06/10/2010, 18:45 | Par freddy

+1

09/10/2010, 19:57 | Par Jean-Yves CHAUMETTE en réponse au commentaire de freddy le 06/10/2010 à 18:45

Il est évident que je vais l'acheter et même l'offrir.Nous avons connu et soupçonné plus d'un gouvernement fût-il de gauche, qui n'était pas très clair.Les affaires, même si souvent on ne les a découvertes qu'après coup, ont existé aussi sous les gouvernements de gauche. Mais vraiment aujourd'hui, c'est le bouquet. Comment le parlement peut-il encore accepter toutes ces turpitudes et continuer à jouer les paillassons devant quelques conseillers de notre desposte. Dans deux ans il faudra que tous ces parlementaires s'expliquent devant les électeurs, et nous saurons leur rappeler qu'ils n'ont pas grandi la République avec leur comportement de valets. Le bulletin de vote cela existe encore!

06/10/2010, 18:56 | Par dominique gautier

Que tous ceux qui le peuvent : mettre ce billet sur votre site Facebook ou autre réseau social. Aidons à faire vendre ce livre pour ne pas vivre dans un monde contrôlé où les affaires sont étouffées par l'appareil de l'Etat, surtout quand cette affaire révèle tous les travers du pouvoir en place et le déni de démocratie : favoriser un clan au détriment de l'intérêt général.

07/10/2010, 10:25 | Par cervolant en réponse au commentaire de dominique gautier le 06/10/2010 à 18:56

C'est fait... à l'instant ! Merci à vous pour cett idée

médiapartement vôtre,

Hubert MERCIER

06/10/2010, 18:58 | Par joelle hassoun

Acheter ce livre devient donc le geste qui suit avec evidence la petition pour une justice independante.

Souhaitons-nous, citoyens malmenes par un pouvoir moribond mais d'autant plus nuisible, qu'il devienne le best-seller que tout ecrivain espere en cette saison des prix.

07/10/2010, 17:31 | Par Nelly Bousquet en réponse au commentaire de joelle hassoun le 06/10/2010 à 18:58

Il faut l'acheter, l'offrir, en faire la pub.

Comptez sur mo

07/10/2010, 17:32 | Par Nelly Bousquet en réponse au commentaire de joelle hassoun le 06/10/2010 à 18:58

Il faut l'acheter, l'offrir, en faire la pub.

Comptez sur moi (mais le message était quand même clair ?)

06/10/2010, 19:06 | Par elisa13

Je sais quoi me faire offrir pour mon anniversaire :-)

Comme le précédent, il va devenir un livre de référence, posé en évidence pour les visiteurs, chez moi.

On ne va pas baisser les bras. Médiapart peut compter sur nous :-)

06/10/2010, 19:19 | Par Gil.

Bravo! Bravo ! François Bonnet. Je souhaite que ce livre fasse un best seller.. au grand dam de Sarközi ....

06/10/2010, 19:28 | Par Gil. en réponse au commentaire de Gil. le 06/10/2010 à 19:19

... et qu'il lui pourrisse la vie !

06/10/2010, 20:42 | Par dianne

Merci d'avoir réalisé cette "somme" qui va nous permettre de faire voyager les dossiers en direction des non-branchés ! Clin d'oeil

06/10/2010, 21:10 | Par Georges H MOREL

CONTINUEZ A ENFONCER LE CLOU!

Ça va le faire...

06/10/2010, 21:18 | Par Corinne N

... je l'achète dès demain !!

:o)

 

06/10/2010, 22:18 | Par maurer en réponse au commentaire de Corinne N le 06/10/2010 à 21:18

moi aussi!!!!!!!!

 

06/10/2010, 22:19 | Par Maria LAVIGNE

Bien sûr que je vais l'acheter et le recommander à mes amis.

Heureusement que vous êtes là pour nous informer chaque jour. Nous sommes gouvernés par des cupides et la Justice qui devrait être indépendante est à genoux. Il est temps que le pays se réveille et dise STOP à ces comportements inadmissibles.

Je pense que vous ne manquez pas de sujets qui méritent aussi des enquêtes minutieuses pour qu'éclate enfin la vérité.

Et pour sourire un peu, ce pauvre G. KERVIEL condamné à payer presque 5 "Baniers"

La Justice s'est ridiculisée...

06/10/2010, 22:28 | Par DUNOD

comment étouffer une pareille histoire de bandits ? ils sont fous à lier , malhonnêtes , ils tueraient père et mère pour le pouvoir et l'argent . Et dire que l'on trouve des gens pour voter pour çà , et pour les soutenir . honte à eux , mais çà leur retombera sur le bec tôt ou tard ......Attendons la suite ....

06/10/2010, 22:52 | Par Ouame

Pourquoi ne pas lancer une grande pétition nationale pour la nomination d'un juge d'instruction? Il ne faut pas en rester. Il faut réagir.

06/10/2010, 23:02 | Par ceinna coll

bonne initiative, ce livre ;

l'affaire est d'actualité, en cours ; ça rafraîchit les mémoires, et il va fournir, d'une façon plus élargie, aux citoyens, toutes les infos qui ont été zappées par les médias nationaux ;

regarder, entendre, écouter, prononcer le mot "sarközy" : c'est à gerber, comme toute sa caste........

et continuez à fouiller, extirper, il y aura bien une faille, vu l'ampleur des dégâts : -un oubli, une négligence, qui a échappé à leur contrôle, leur vérif.-, pour les mettre à terre ;

on ne peut compter que sur vous, et Marianne, Le Canard, pour mettre à jour toute cette crasse, et rétablir la vérité, nous rendre justice et la dignité ;

nous vous soutenons, pour votre travail sérieux, courageux, tenace, votre persévérance ;

merci François Bonnet, Edwy Plenel, et toute l'équipe Médiapart ;

06/10/2010, 23:11 | Par Fannie

Excellente nouvelle que la sortie de ce livre indispensable. On a besoin d'une analyse de fond de ce scandale d'Etat, ainsi que d'un rappel de toutes ses implications et conséquences détaillées dans toutes les directions. Tôt ou tard l'affaire va ressortir comme un boomerang et on reviendra vers ce livre pour mieux comprendre.

Mais pourquoi ne peut-on pas tirer l'article ci-dessus en PDF pour l'envoyer, avec la photo de la couverture, à tout notre carnet d'adresse ? Médiapart ne fait pas assez confiance à ses lecteurs pour organiser sa propre publicité. Ce n'est pas la même chose que d'envoyer le lien, car il demande à la personne d'effectuer la recherche plutôt que de lire immédiatement le document transmis.

J'en profite pour rappeler le livre, sorti il y a 15 jours et déjà oublié, dont Médiapart a fait une large promotion. Il s'agit de : "LE PRESIDENT DES RICHES, Enquête sur l'oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy" des sociologues Michel et Monique PINCON-CHARLOT (Edition Zones, 223 pages, 14 €). Il est absolument nécessaire de le lire et de le conserver sous la main pour s'y référer souvent. Ce livre facile à lire fourmille de noms et d'exemples qu'il serait dommage d'oublier trop rapidement.

En effet l'actualité avance très vite, surtout avec les coups de blufs médiatiques de la mafia sarkozyste qui manipule la grande majorité des médias et des journalistes. Le livre des PINCON donne une vision panoramique de la dérive autoritaire et populiste de Sarkozy depuis son élection et des inombrables abus de pouvoir commis en 3 ans. Il montre que ce petit président est le fer de lance d'une oligarchie finançière avide de s'emparer de tous les pouvoirs et de toutes les richesses et qui a déclaré la guerre... au peuple. Dans sa dernière partie, il explore les voies d'une alternative à cette mainmise sur notre pays.

 

06/10/2010, 23:21 | Par MARIA D

Merci à vous tous!!Je vais envoyer le lien!Je devais acheter le livre des Pinçon, il n'était plus à l'étalage!Je les achèterai tous les 2!!

06/10/2010, 23:33 | Par atanguy

Avec "LE PRESIDENT DES RICHES..." c'est en effet necessaire d'avoir ces deux livres sous la main et de les diffuser,surtout pendant la greve generale qui se precise .

07/10/2010, 03:32 | Par DELHERY

Il apparait de plus en plus évident que Sarkozy et consorts sont directement impliqués dans cette affaire sinon pourquoi donneraient-il des "ordres" à Courroye et autres affidés pour qu'ils l'étouffent ?

Il est effectivement à craindre que cette affaire se termine selon le scénario décrit par François Bonnet puisque tout ce qui pourrait servir de preuve aura méticuleusement été éliminé par Courroye. Il susbsiste néanmoins l'instruction diligentée par la juge Prévost-Desprez qui a aujourd'hui révélé une lettre écrite par Mme Liliane Bettencourt à sa fille qui apporterait une preuve supplémentaire de "l'abus de faiblesse" et de fraude fiscale avérée et dans laquelle Mme Bettencourt précise à sa fille :

"Tu hérites d'une fabuleuse fortune que j'ai préservée et allégée d'impôts pour tu sois en paix (...) je désire que tu transfère la propriété de l'île d'Arros à François-Marie Bannier. Chez Pictet, à Genève, tu auras un milliard de francs. Tu en donneras la moitié à FM-B, il te restera beaucoup d'argent. N'oublie pas que tu as Neuilly, New-York et puis...l'Oréal" selon l'article suivant publié sur le point.fr.

http://www.lepoint.fr/societe/l-etrange-lettre-qui-donne-l-ile-d-arros-a-banier-06-10-2010-1245730_23.php

Il ne faut donc pas désespérer : Médiapart et Courroye ne sont pas les seuls à investiguer. Chacun doit, dans cette affaire, et à son niveau, apporter sa pierre à l'édifice de la "Vérité" et faire en sorte de mettre Sarkozy et sa clique face leurs responsabilités pour les juger comme il se doit dans une démocratie digne de ce nom.

 

07/10/2010, 08:42 | Par Coco

Continuez à vous battre comme vous le faites depuis le début!

Les Français doivent impérativement et VITE réagir.

Encore et encore MERCI.

07/10/2010, 09:48 | Par colette Dion-Guillemot

Le journalisme retrouve ses lettres de noblesse : nous informer.

Merci.

On aimerait que d'autres de vos confrères, dans d'autres médias, et particulièrement dans le service public, retrouvent le courage et l'indépendance nécessaires à l'exercice de ce beau métier.

A sinaler en matière d'économie : les analyses des "ECONOMISTES ATTERRES"

07/10/2010, 10:02 | Par EGOMI

Le silence des médias en général depuis plus d'un mois révèle la collusion entre la presse et le pouvoir en place. Elle dépend de ses subsides, se compromet dans des opinions et des flux d'informations supposés d'actualité, alors qu'ils ne sont que fabriqués par les conseillers de l'Elysée. Nouvel adhérent à Médiapart, je me félicite de sa ténacité et j'y vois le peu d'indépendance dont l'information s'écoule dans les cerveaux conditionnés. Reste à espérer que nous ne tomberons pas plus bas dans la période électorale à venir, car le président actuel est certainement prêt à TOUT pour conserver sa place. La France est aujourd'hui en danger : si on ne peut nous enlever la liberté de penser, on cherche par tous les moyens à museler la liberté de la pensée.

07/10/2010, 10:15 | Par selfish

mais que fait donc le PS ? leurs élus ne peuvent-ils donc intervenir pour faire éclater ce déni de justice ? leurs intérêts de caste passent-ils avant ceux dont ils sont les représentants ? je suis écoeurée de toutes ces manipulations !

07/10/2010, 11:29 | Par Marigrubbe

Monsieur BONNET, est-ce que le Grand journal de Canal + ou encore Salut les Terriens vous a invité pour la promo de votre livre comme ils le font très souvent pour d'autres.... ? Où et quand êtes-vous invité dans les médias, si vous l'êtes ? Merci.

07/10/2010, 16:46 | Par Michel P.

@ François Bonnet

L'Attentat de Karachi, je l'ai acheté et lu, L'Affaire Bettancourt-Woerth- et surtout Sarkozy, je le commande de suite. Par contre une autre affaire aussi importante que les deux premières c'est l'affaire Wildenstein avec ses 4000 Milliards d'euros planqués dans les "Paradis fiscaux" par le représentant de l'UMP aux USA. A quand la sortie d'un livre sur cette affaire qui le mérite bien.?Montrer à quel degré de pourriture morale en est réduit ce Gouvernement Français qui nous fait honte. Sarkozy qui veut moraliser le capitalisme.? Mais il nous prend vraiment pour des "cons".

07/10/2010, 18:33 | Par jacques genest

Pour M.Sarkozy, l'affaire Woerth-Bettancourt, l'affaire Karachi, l'affaire Tapie, l'affaire Wildenstein ... cela commence à faire beaucoup.

Quand il aura quitté le pouvoir, la Justice aura ... du grain à moudre !

22/10/2010, 19:19 | Par AnnickS en réponse au commentaire de jacques genest le 07/10/2010 à 18:33

C'est bien pour cela qu'il est prêt à tout et même au pire pour garder le pouvoir.(sans foi ni loi notre truand de président.)...

08/10/2010, 04:42 | Par vitrolles13127

je ne vais pas l'acheter, pour une raison très simple

l'argent 18.9€ peut vous paraitre insignifiant mais cela fait + de 100 balles

et enfin, tout le monde en a croqué de mamie zinzin et feu son mari

un scandale en chasse un autre,

et franchement , il y a des priorités bien plus réèlles 'à mon sens'

 

pour moi je le dis et repete , dès qu'un homme ou femme à une once de pouvoir, il l'applique d'abord à se servir et servir ces copains, famille,

c'est du poujadisme ce que je dis, peut être, mais au moins j'assume

on fait de kerveil grace à chirac un chevalier blanc ,

 

à quant un livre sur les affaires des marseille, la peut être, ben oui,JE SERAI INTERESSE

JB

08/10/2010, 21:42 | Par profil_inactif_28112

Cher François Bonnet,

Vous devriez lire vos confrères, c'est gratuit avec "Google News" : pas un jour sans de nouvelles révélations émanant de journaux de tout bord. D'ailleurs demain ça se passe dans un hebdomadaire qui a la chance (que n'a malheureusement pas "Mediapart") de publier régulièrement vos chroniques sur l'étranger.

Alors pour l'"étouffement", ça me semble un peu raté. Ceux qui vous ont fourni les enregistrements ont leur propre agenda, à supposer qu'ils contrôlent encore la situation.

Cordialement

10/10/2010, 08:15 | Par catherine laloy en réponse au commentaire de profil_inactif_28112 le 08/10/2010 à 21:42

Merci et d'avance cordialement, de m'apprendre que pour l'étouffement de l'affaire, ça semble raté: la justice avance donc librement, un juge indépendant aurait donc été désigné, l'intégralité de cette(ces) affaire(s) enfin en cours d'instruction?

Inénarrable Boddisatva....

vos "argumentaires" se déploient toujours sur une petite focale: normal, ils se veulent "piègeants".

Le philosophe Hegel disait "le faux, c'est le partiel" et j'ajouterai: "et le partial".

Allez, et vent mauvais...

10/10/2010, 09:58 | Par emmap72 en réponse au commentaire de profil_inactif_28112 le 08/10/2010 à 21:42

" Alors pour l'"étouffement", ça me semble un peu raté " : est-ce justement le fait que cette affaire ne soit justement pas si étouffée que ça qui vous inquiète ?

17/07/2013, 14:14 | Par Freuderic en réponse au commentaire de emmap72 le 10/10/2010 à 09:58

Boddisatva ? Le retour du fils spirituel de Zemmour ?

10/10/2010, 10:37 | Par ptetmai

« Je te tiens, tu me tiens … » Persnne n'a le temps de tout lire ce qu'il devrait lire pour s'exprimer avec pertinence. Mais le livre répond-il aux trois questions suivantes : Etant considéré que François Mitterrand et André Bettencourt ont tous deux milité dans une association fasciste avant 1939, et que ce même François Mitterrand a sauvé la mise du père collabo de Liliane en 1948 et a même été directeur d’une revue de l’Oréal quelques mois, les Bettencourt ont-ils aussi « arrosé » le PS ? Serait-ce alors un sujet de chantage qui serait encore utilisable par Woerth et ses amis ? Qui a fait pénétrer F-M.Banier dans l’intimité du couple Bettencourt, monsieur ou madame ?

10/10/2010, 11:05 | Par redji

Avec ce gouvernement, nous avons atteint les sommets de la honte. Tant que ces ministres dirigés en direct du palais présidentiel n'auront pas dégagé, nous ne vivrons que des affaires comme celle-là. La représentation nationale est navrante. Le Président, quant à lui, ne mesure pas combien il a pu nuire au monde politique.

Quant à ceux qui ont bien du mal à vivre avec petits salaires, petites retraites, ils sont tout simplement ignorés malgré les aboiements des courtisans qui relaient la propagande gouvernementale. Le peuple est totalement méprisé.

Continuez à lutter, vous êtes formidables.

Fidèlement vôtre.

10/10/2010, 15:39 | Par asinus asinum fricat

J'avais peur que cette affaire ne fut totalement étouffée. Grâce à votre livre, on n'oublie pas. Merci médiapart!

10/10/2010, 16:31 | Par jtombeur

Voir, sur mon blogue, le détournement du calendrier des élèves journalistes russes (avec questions sur le Woerthgate, le Karachigate…).
Mais aussi l'autre détournement, de la droite russe, assimilant ces étudiantes en journalisme à des terroristes.

Mussolinienne et poutinienne, une partie de la presse française emploie les mêmes méthodes.

http://www.come4news.com/happy-brutday,-president-sarkozy-198921

10/10/2010, 19:02 | Par marielle

Bien sûr , j'achèterai ce livre , pour plusieurs raisons : bien que je comprenne synthétiquement cette affaire , j'ai besoin de mieux analyser certains faits - et je tiens à soutenir Médiapart dans ses investigations , sa recherche de vérité et cette relation avec des lecteurs que ce media respecte et considère comme des personnes responsables.

10/10/2010, 19:04 | Par michel.mollard71@gmail.com

Merci Mediapart et toute son équipe de journalistes qui sont l'honneur de la profession.

Je commande immédiatement cet ouvrage et incite mon entourage à en faire de même

10/10/2010 Par Momo le Raleur

11/10/2010, 17:47 | Par Pierre Marie Le Maillot

Le veau d'or est toujours debout avec la bénédiction du Vatican

05/07/2013, 09:17 | Par bernard Farion

Cette deécision de justice est parfaitement inique. Bon courage.

17/07/2013, 14:15 | Par Freuderic

Il me semble qu'il y a eu aussi des vols d'ordinateurs ou je me trompes d'affaire ?

Newsletter