Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'Ecole du Lien

« Par pitié », un fou croisé la veille
Laissez-moi dans ce juteux décor
Je suis indomptable
Je ne suis pas à dompter

L'Ecole du Lien

La foudre amoureuse de ses proies
Et ce ciel devenu noir
Je m’attendais à tout même au pire
Sauf à ce « coup de transfert »

L'Ecole du Lien

Dure et tendre à la fois
Cookie proposait son linge au quatre vents
Dehors, presque nue en dessous de soie

L'Ecole du Lien

Un pierrier, une pierre
Sur la route de sa vérité déposer son fardeau
Un terrier, une terre

L'Ecole du Lien

Où se cachent les précieuses charges des émotions
Où se trouve la décharge des motions de censures
Où s’appliquent les sujets à drainer leurs pulsions

L'école du lien

Cet être était la noirceur
Aucune lumière ne pouvait lui redonner de couleurs
Il entrait en vous et s’emparait des recoins où se cachait la vie

L'Ecole du Lien

Cette conne d’Eve n’avait pas vu la poire
Même un putain d’abricot tout moisi
Ce con d’Adam n’avait pas bien vu Eve
Les charognards s’occupaient déjà de ses yeux pourris

L'Ecole du Lien

La meilleure de la journée !
Croire que je suis une exception
Sur le marché du vice

L'Ecole du Lien

Nous autres avons une faible espérance de vie
Moutons sans troupeau, voisins de Panurge
Candidats hésitant au grand saut
Pour certains l’intention c’est déjà l’action

Newsletter