Dim.
20
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'Ecole du Lien

Mal de dos le mal du siècle
Elle savait mais oubliait son souci
Jusque dans ses bras elle s’entendait craquer

L'Ecole du Lien

Bientôt les filantes
Et je suis enserré
Bien qu’à mon poste
Je suis à la traîne

L'Ecole du Lien

Un secret de femme :
Etre capable parfois de ne pas se laisser aimer
Un secret d’homme :
S’apercevoir tardivement qu’il est doué pour l’engagement
Un secret d’amour :

L'Ecole du Lien

Qui est passé avant nous, une valeur, un sens
Même au cœur des poussières ocres de la piste
On peut ne rien trouver d’authentique

L'Ecole du Lien

Un autre sanctuaire pour que flottent les esprits
Une odeur d’encens accroche l’âme d'un rite
La pierre en sueur calmera les fétiches de sang
On raconte encore qu’au-delà des sévices

L'Ecole du Lien

Quel son ne m’a pas lavé de tout soupçon ?
Celui qui vend de la viande de femme au kilo
Sur les chaînes pour gros le rythme a le blues

L'Ecole du Lien

Pour une pluie de sanglots
Votre grand plaisir rendu à ma nation
Mon merci se perd dans son écho
A vos pieds, je ne peux que déposer mes larmes

L'Ecole du Lien

Le même silence qu’après un grand délice
Seul pour voir par l’orifice du néant
Celle qui se parait du feu comme d’un artifice

L'Ecole du Lien

A tous ceux qui font écharpe d’un arsenal de maux
En lieu et place d’un sens dicté, plus vraiment ressenti
Toi je ne te dis rien de moi, toi par contre tu mérites

L'Ecole du Lien

L’incroyable vérité des savoirs de l’intime
Le grand cache dans les replis de mémoire
Point d’outils sur le marché pour les sortir de terre

Newsletter