Lun.
26
Jan

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Quand examiner c’est casser du candidat (2)

Je discutais récemment avec un inspecteur du permis de conduire et la conversation est venue sur un de ses anciens collègues qui a sévi chez nous dans la décennie 1990.

Quand examiner c’est casser du candidat

 

Suite à l’épreuve plateau de l’examen du permis poids-lourd, un candidat veut arrêter sa formation.

Burn-out

1. Le thème de la matinale c’est le « burn-out », nous dit un animateur de radio et, pour nous l’expliquer, il a en ligne un psychologue du travail. Les auditeurs sont invités à réagir.

Le permis, le Président et le journaliste

A la lecture et à l’écoute des médias sur le coût et les délais de l’examen du permis de conduire, une question se pose : faut-il avoir honte d’être moniteur auto-école ? Assez incroyablement, on voit, par exemple, les médias faire l’éloge du « permis low cost » à 28 euros TTC l’heure de conduite. Ce qui fait moins de 23 euros hors taxe, soit moins que le seul coût horaire d’un moniteur salarié.

Ruptum éducatif

Je ne sais pas si c’est le cas dans toutes les préfectures, mais chez nous, depuis cette année, la copie de l’ASSR2 ou de l’ASR est obligatoirement jointe au dossier 02 de demande de permis B.

AUTO-ECOLES : UN SOUPÇON DE FRAUDE, UN DOIGT D’HONNEUR

Je réagis à l’affaire CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) qui dénonce le manque de transparence des auto-écoles en matière de tarif et à un article du Journal de l’Ile de la Réunion (JIR)

Newsletter