Mar.
21
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Mohamed

Voilà l'épilogue, Mohamed  est mort, pour lui c'est la fin de la désespérance, pour les autres la galère continue, certains en se réfugiant dans une forme de rebellion bien exploitée par les têtes pensantes des mouvements extremistes, d'autres se réfugiant dans la drogue l'alcool.

Combien de trajectoires de jeunes perdus et victimes de ce monde de fous dans lequel nous fait vivre la prédation de la Finance.... Alors oui mille fois oui a la résistance, jusqu'a la révolution necessaire pour qu'un peu plus de respect et de justice régne dans notre pays. 

Malgré l'horreur de ses actes.

Tous les commentaires

22/03/2012, 12:06 | Par netmamou

Tu as raison, GMM.

Le fils de ma meilleure amie, qui a 19 ans, a trois de ses copains qui se sont suicidés, en 2 ans.  L'avenir qu'on leur propose ne leur a pas donné envie de vivre. 

Voilà encvore des dégâts dont on ne parle pas..

22/03/2012, 13:33 | Par GMM en réponse au commentaire de netmamou le 22/03/2012 à 12:06

Tout a fait Netmamou, tu sais j'ai travaillé toute ma vie avec ces jeunes (et avec d'autres) , j'ai un profond respect pour eux malgrè tous les dégats que cela peut provoquer. Je les ai aimés et je les aime toujours, je les respecte et sois certaine qu'ils savent aussi respecter. Je sais quelle est leur vie, ils ne sont pas seulement issue de milieu maghrebins, c'est le résultat de brisures familiales, la pluspart du temps provoquées par des divorces des pères absents, des familles explosàées par la misère. 

J'en ai connu d'autres, issus de familles bourgoises, beaucoup plus hypocrites, tout aussis délinquants, assurés qu'ils étaient que les relations les sortiraient de l'ornière. Eux y étaient entrés par manque de famille également, ou l'ambition primait sur toute autre considération, des familles qui pensaient que tout pouvait s'acheter se payer. 

Bref ce n'est qu'une histoire de plus un drame de plus. 

22/03/2012, 15:19 | Par âge du faire en réponse au commentaire de netmamou le 22/03/2012 à 12:06

Si monsieur j'en ai fait tout un livre, mais j'attends la réponse des éditeurs:    Vont-ils le vendre? Cela va-t-il intéressé le tout venant?

Une famille très bien mais dont beaucoup de membres se suicidaient alors que justement on n'en parlait jamais.

Le suicide ou le crime sont les deux faces d'une même pièce. Nous avons tous en nous de l'énergie ou violence, et les extrêmes les mettent soit contre eux-mêmes les suicidés soit contre les autres.les criminels. Voilà où mène la grande souffrance.

j'ai échapé au suicide personnellement d'un fil   (d'un fil de couturière?) jusqu'à ce que je trouve UNE OREILLE à MON ECOUTE. Alors j'aime beaucoup la vie maintenant.

22/03/2012, 12:10 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

http://blogs.mediapart.fr/blog/michel-philips/220312/je-ne-suis-pas-etonne-par-le-cheminement-de-ce-jeune-de-banlieue

.

Voir ce fil : "Je ne suis pas étonné par le cheminement de ce jeune de banlieue".

.

Si on veut se protéger de nouvelles tragédies de ce genre, une véritable gangrène sociale, il ne faut pas laisser le dernier mot aux politiciens, politologues accrédités, médias de connivence qui diffusent la stupidité, l'ignorance, la bienpensance.

.

jpylg

22/03/2012, 12:29 | Par sokolo

Guéant et le dictateur ont tant ressassé leur volonté de le prendre vivant que... je ne les ai pas crus... C'est bête, non? Une dépouille pour les électeurs du FN.

22/03/2012, 12:40 | Par elisa13 en réponse au commentaire de sokolo le 22/03/2012 à 12:29

Moi non plus.

22/03/2012, 15:17 | Par netmamou en réponse au commentaire de elisa13 le 22/03/2012 à 12:40

Moi non plus ...

22/03/2012, 12:33 | Par dianne

Un jeune perdu et victime ? De quoi ? D'avoir été nourri et logé par sa famille ? Faut quand même pas pousser. Regrettons qu'il n'ait pas de procès. Oui. Mais vouloir en faire une victime,c'est un peu fort de café.

Et je me permets de transférer ici un commentaire fait ailleurs

"Une constante quand même dans ces dérives brigando-terroristes-vertes : des individus qui appliquent à la lettre le "volem rien foutre al païs" et qui laissent leur famille remplir leur gamelle tandis qu'ils se consacrent à leur sale job. D'abord on braque, et/ou on deale,  puis on tente de se refaire une morale en épousant une cause trop grande pour soi mais bien valorisante aux yeux de beaucoup. Ils ne valent pas mieux que les ultra orthodoxes de toutes les autres sectes qui passent leur temps à étudier des textes "sacrés" tandis que leurs femmes harassées mettent au monde et nourrissent, en sus de leurs grandes gueules voraces, des cohortes de copies conformes.

La lutte armée ? Des prétextes, dans le monde entier pour ne rien foutre d'utile aux siens. Certains hommes ne savent faire que ça : manier des armes. C'est moins fatigant qu'aller chercher de l'eau à un puits en marchant des kilomètres. Et voilà pourquoi le monde est si wonderful...

22/03/2012, 12:35 | Par Belange

Avec sa mort, on en a fait un martyr , un héros . C'est une erreur .

 

22/03/2012, 13:10 | Par dianne en réponse au commentaire de Belange le 22/03/2012 à 12:35

Non. Ce type est un froid assassin d'enfants. C'est un salaud de la pire espèce.

Ce ne sera jamais un martyr !

Ceux qui tenteraient de lui tailler ce "brillant" costard post-mortem seraient de la même engeance que lui : des monstres.

22/03/2012, 13:19 | Par GMM en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:10

Si c'était votre fils, Dianne vous penseriez peut être autrement. 

22/03/2012, 13:32 | Par dianne en réponse au commentaire de GMM le 22/03/2012 à 13:19

S'il avait froidement tué des enfants ? Vous espérez me faire dire quoi ? C'est pathétique.

22/03/2012, 13:59 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:32

Pas mal d'accord avec toi, Dianne.... Ne pas tout mélanger !

09/04/2013, 12:00 | Par GMM en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 22/03/2012 à 13:59

Je reviens là bien longtemps aprés , a froid, avez vous le début d'une preuve que c'est bien lui l'assassin ? Il semble bien que l'on tente d'imposer cette thèse, malgré des témoignages qui ne décrivent pas du tout un homme de la même taille ni corpulence, de même que les indications sur le scooter sont contradictoires. 

Surtout on semble se contenter de cette solution  qui arrange bien du monde , si elle n'est pas arrangée par quelques uns. 

22/03/2012, 13:29 | Par Belange en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:10

Il n' y aura pas de procès  et c"est bien dommage . 

Quelles sont les respnsabilités de l' Etat ?

22/03/2012, 13:33 | Par dianne en réponse au commentaire de Belange le 22/03/2012 à 13:29

Excellente question.

22/03/2012, 15:30 | Par âge du faire en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:10

Je n'en fais pas un martyr, mais je sais qu'il n'est que la RESULTANTE des erreurs , des mensonges et de la crapulerie de nos soit disant élites!

 Je vous croyais plus perspicace Dianne. A mon avis, il est aussi victime que ses propres victimes, pas un martyr, une VICTIME.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22/03/2012, 18:13 | Par dianne en réponse au commentaire de [email protected] le 22/03/2012 à 16:37

chère Rosine Simon, je ne considèrerai jamais comme victime un type qui tue froidement une petite fille avec un 11,43 en l'ayant poursuivie à l'intérieur d'une cour d'école. Vous êtes libre de penser autrement.

Ou alors tous les nazis étaient des "victimes".

22/03/2012, 18:33 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 18:13

+ 1000

22/03/2012, 19:25 | Par âge du faire en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 18:13

Oui, j' OSE répondre. Il faut cependant que je pèse mes mots car la souffrance des mamans, en effet est terrible.
Mais....je vais humblement regarder les joies de ces deux victimes.

La petite fille vivait dans un milieu aimant, on lui parlait de Dieu bon et généreux, elle avait de beaux jouets, des repas attentionnés. Elle pouvait monter dans une voiture de luxe. même son corps a pu prendre l'avion pour être enterrée dans le plus grand cimetière.Elle a connu des joies saines d'enfant aimée

L'autre, le triple salaud a du vivre avec peu pas de jouets à Noêl, une mère tout le temps angoissée, un père qui devait gueuler ou s'il ne gueulait pas,  est parti, Rien dans sa vie, pourtant, il essayait d'être courtois, gentil pour qu'on l'aime "PERSONNE ne lui a tendu une main pour qu'il puisse dire seulement ce qu'il souhaitait, pour lui dire qu'il fallait qu'il arrête ses conneries. Il  n'a rien eu et SEUL, il s'est dirigé sur des mauvais chemins, jusqu'à une mauvaise rencontre en prison . Jamais de père, jamais de repère! Une ruine et vous ne trouvez pas qu'il a tout de même quelques circonstances atténuantes.
J'en ai entendu des mecs me dire:" je fais cela...parce que quelqu'un m'a aidé quand j'étais jeune et je n'ai pas commis la connerie qui m'aurait conduit en prison.c'était sur le fil du rasoir!

En écrivant je pense aux travaux de Piaget qui a prouvé par x expériences qu 'il faut absolument avoir dix ans pour trouver des circonstances atténuantes à des gestes.

Comme son avocat, je dis et redis que je n'approuve pas ce qu'il a fait....je ne le considère pas comme un martyr d'une quelconque lutte, mais une  simple victime vivant dans une banlieue abandonnée par nos politiques, sans travail (ca aide le travail, un patron sérieux )  etc 

En plus je pense qu'il a reçu de l'argent, par qui???? Et ceux là ce ne sont pas des assassins, les commanditaires.?

C'est aussi parce qu'il avait en lui beaucoup d'énergie et comme me le disait mon père quand il y a beaucoup de courant et que le transformateur est mauvais tout saute.

Je respecte aussi ce que vous avez dit mais personnellement, je voulais qu'il meurre! C'est fait et que comme en Norvège on n'en parle plus  pas de procès...les riches auraient eu gain de cause......Que la socité pense davantage à tous nos JEUNES.

22/03/2012, 19:32 | Par âge du faire en réponse au commentaire de [email protected] le 22/03/2012 à 16:37

Pour mon livre, j'ai drôlement étudié Hitler. La mère...quelle horreur et le père, une brute.

Hitler comme a dit sa soeur, "il n'a jamais fait de mal à personne.!...."

LUi, c'est le POUVOIR, en mentant en commandant les meurtres innombrables   jusqu'au suicide, pour tous. Il étaui FOU mais pourquoi, tous ces gens pour le suivre et personne pour l'arrêter.   Quand les généreaux ont enfin  essayé, ils ont tous manqué de chance.

Au départ c'est bien la faute des Français et des alliés qui l'ont laissé réarmer l'Allemagne et la finance se frottait les mains les armes sont faites pour servir.

Le reproche à moi adressé n'est pas pertinent..Je n'ai aucune circonstance atténuante pour Hitler. (Il n'est pas mort à 23 ans en plus!!!)

 

22/03/2012, 13:16 | Par menane

Mais si, Mme Dianne, dans sa mouvance son action et sa mort en font un martyr. Même si nous savons, nous, ce qu'il en est, ce dramatique épisode risque de faire des émules parmi des esprits faibles.

22/03/2012, 13:31 | Par dianne en réponse au commentaire de menane le 22/03/2012 à 13:16

Cette "mouvance" dont nous parlons avec des pincettes est une abominable secte. J'ai rencontré fin octobre en Tunisie un type épatant qui me disait rigolard "il y a plus de salafistes dans vos banlieues que dans toute la Tunisie".

Et si on prenait le problème à bras le corps au lieu de harceler... les Roms... au hasard ? Ces sectaires qui n'ont rien à voir avec l'Islam mais tout avec la prise de possession du territoire sont des chancres. On va continuer longtemps à laisser en banlieues les pleins pouvoirs au Qatar ou à l'Arabie Saoudite ? Entre autres ? Et par personnes interposées...Grandes démocraties bien connues pour leurs achats à l'étranger et à l'immunité que leur procurent leurs comptes en banque...

Un truc hallucinant lu hier : "il n'avait pas utilisé les filières "normales" pour se rendre en Afghanistan et au Pakistan. Pas eu recours à un facilitateur..." Mais dans quel bordel vivons-nous ?

Et lui, le monstre, il vivait comment , lui qui ne travaillait pas mais avait un appart dans un quartier résidentiel alors que galèrent tant de familles, tant de gens à la rue ?

On n'évitera pas les questions de fond après cette horreur.

22/03/2012, 13:34 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:31

Il n'a pas utilisé les filières "normales" ! Apparemment son frère avait été inquiété justement pour sa participation à l'organisation de ces filières - on nous prend vraiment pour des imbéciles ici...

22/03/2012, 13:34 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 13:34

Oui.

22/03/2012, 20:38 | Par GMM en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:31

Dianne, je suis d'accord avec vous pour ce qui est des immams, de l'influence des producteurs de pétrole, et pour ce qui est des financements du deal du racket. Mon sujet ne se place pas à ce niveau. Je n'excuses rien de ce qui a découlé de situations que les enfants doivent subir pendant leurs premières années de vie et dont dépend tout le reste de leur vie. Seulement je pense que le politique a une grande part de responsabilité dans l'évolution de ces vies, et que le terreau de la misère est le meilleur ferment des fanatismes.

22/03/2012, 13:24 | Par GMM

Cet homme , ce gamin était dans une impasse, comme je l'ai dit plus haut pour tous ces jeunes sans aucun avenir l'impasse les pousse au suicide, soit en s'opposant a la socièté soit en sombrant dans l'alcool et la drogue. Cela n'enlève rien a l'horreur de ces situations, cela n'est pas une excuse mais un constat. Trés peu trouvent une voie d'insertion.

Que ceux qui accusent l'individu se demandent ce qu'ils fpenseraient et diraient si il s'agissait de leurs enfants. 

22/03/2012, 13:30 | Par dianne en réponse au commentaire de GMM le 22/03/2012 à 13:24

C'est faux. Il vivait dans un quartier résidentiel coquet. Et il avait une famille. L'impasse, il s'y était engouffré pour se refaire une virginité morale après avoir été un gangster. Vous tentez de justifier l'injustifiable. Et c'est une véritable insulte aux gamins qui sont réellement dans des situations difficiles.

 

22/03/2012, 13:27 | Par profil_inactif_145012

Ce jeune homme vivait dans un appartement dans lequel beaucoup rêvent d'habiter !

C'est plutôt à Anders Behring Breivik qu'il faut le comparer si l'on veut tenter de comprendre ce genre de comportement où la violence se fait l'instrument de l'idéologie.

22/03/2012, 13:33 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 13:27

Tout à fait.

22/03/2012, 13:27 | Par sokolo

Finalement, ce tueur a eu une fin comme Ben Laden et Kadhafi, mais lui en sautant du rez-de-chaussée, à ce que dit la radio, version pouvant changer... C'est fou comme les procès ne peuvent se tenir ces derniers temps... A une époque, du commissariat, on mourait au moins du premier étage.

22/03/2012, 13:34 | Par Philips Michel

L'absence, la contradiction ou la confusion des repères donnés à la fois par la famille et la société conduisent à la folie, c'est à dire au n'importe quoi.

Voir mon billet de ce jour, ici.

Chacun a sa part de responsabilité dans ce qui est arrivé.

22/03/2012, 13:38 | Par dianne en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 13:34

Chacun ? C'est vite expédié. Quand un type qui ne manque de rien se met à l'abri d'une secte pour éponger son passé criminel et continuer à se faire plaisir en maniant les armes pour une "juste" cause, je ne vois que le côté psychopathe. Pas la folie. Pas le manque de repère. La malfaisance. Ne faisons pas comme si tout était sociétalement explicable et imputable au contexte contemporain. Il n'a pas fait "n'importe quoi". Il a sciemment programmé la mort d'enfants qu'il a poursuivis dans une cour d'école.

22/03/2012, 13:47 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:38

Comme je le note dans le fil de Michel Phillips, il faut donc que toute la société norvégienne se sente responsable des actes d'Anders Behring Breivik...

22/03/2012, 14:22 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:38

Diane,

Comment réduire ce "manque de rien" à du "matériel" ?

Pour moi, les jeunes garçons grandissant au sein de familles maghrébines qui vivent dans une cité, ont toutes les chances de "manquer" de beaucoup. Et même de l'essentiel, à savoir des repères.

Je pense que vous ne vous êtes pas donné 1 minute pour prendre connaissance de mon billet, tant votre jugement est radical.

Comme c'est simple de dire : il avait tout, il n'en a pas voulu, il a choisi la marginalité, la prison !

"La malfaisance" est un  terme qui ne veut rien dire.

Oui, il a sciemment programmé la mort de ses victimes. mais cela n’ôte en rien la responsabilité que nous avons : nous acceptons de bon coeur une société hypocrite qui parle de liberté, égalité, fraternité...mais ne l’applique pas à ses enfants.

22/03/2012, 15:09 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 14:22

Vous généralisez énormément sur les familles maghrébines en France à partir d'un cas putôt unique, tout en occultant la comparaison pourtant évidente avec Behring-Breivik.

22/03/2012, 15:21 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 15:09

Mhjozoux,

Je ne me suis pas intéressé au parcours de Behring-Breivik, mais le parcours de Mohamed ressemble, dans sa première tranche de vie, à celui d’innombrables jeunes des cités, que j'ai vu, des années durant. Et n'a rien d'unique.

 

22/03/2012, 19:51 | Par âge du faire en réponse au commentaire de [email protected] le 22/03/2012 à 16:42

Monsieur Philips a entièrement raison, quand il parle de père et de repères.

Tant mieux pour vous, si vous avez eu un vrai père aimant, mais quand le père est absent, pas aimé de la mère, paralysé ou ne pouvant parler, ou tout autre chose, pour que l'enfant se construise il fait un père spirituel...C'est le père des cathos que tous appellent de leurs voeux mais comme je le disais dans mon enfance, il me faudra trouver un Dieu vivant pas une statue de bois pendue sur une croix.

Si je ne l'avais pas trouvé, je ne serais plus en vie car le transformateur aurait sauté. Je suis une fille et les filles dans ces cas là se suicident

Oui, il a des circonstances atténuantes, c'est des gens comme moi qui le disent mais lui n'en voulait pas et il avait raison.

Il a tué les enfants à cause de la colère qu'il a dû ressentir, à ne pas trouver un autre militaire. C'était  même pas préméditer. Il voulait se venger, la mort l'avait entièrement envahi.

Heureusement que tous les jeunes des quartiers ne tournent pas aussi mal que lui, mais nous devrions pensér aux autres mal en point. 

La vraie  musique aide bien voir mes remarques sur le blog de Monsieur Philips. C'est possible si ENSEMBLE NOUS LE VOULONS.

22/03/2012, 18:46 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 15:21

Michel Philips

Je suis au courant des parcours des jeunes des cités et celui de Mohamed n'est pas unique.

Ce qui est unique ou relativement unique par rapport au nombre immense de ces jeunes, c'est son comportement - un comportement qui correspond à celui de Behring-Breivik qui a grandi dans un contexte socio-économique bien différent.

C'est le commun (ou la 'commonalité') de ces deux comportements uniques qui devient intéressante.

23/03/2012, 12:04 | Par dianne en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 18:46

L'explication sociologisante pleurnicharde qui tend à faire une généralité pour minimiser l'ignominie de Merah est une insulte à toutes les familles qui ont choisi la France et qui y vivent dans la dignité. Elles sont majoritaires.

 

12/04/2012, 14:12 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de dianne le 23/03/2012 à 12:04

Démagogie politique minable!

22/03/2012, 15:15 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 14:22

.

J'aime bien, en général, les interventions de Diane (qui n'est pourtant pas toujours d'accord avec moi).

J'aime moins celles de Michel Philips (avec qui je ne suis jamais d'accord).

.

Voici l'exception. Michel Philips a raison. Du côté des jeunes de banlieue, le manque de tout, à commencer par l'essentiel, les repères. De notre côté à nous, l'aveuglement et la responsabilité. 

.

jpylg

22/03/2012, 15:18 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 22/03/2012 à 15:15

le manque de repères -- en voilà une explication fourre-tout qui concerne la majorité des jeunes criminels, Behring-Breivik inclu.

22/03/2012, 15:33 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 15:18

Mhjozoux,

Le manque de repères n'est pas une explication fourre-tout. C'est la base même de la construction d'un individu et vous-même n'y avez pas échappé.

Sans repères, c'est le cas des enfants "sauvages", vous ne devenez rien.

Même les animaux, à commencer par ceux qui nous sont les plus proches-les mammifères-n'y échappent pas.

A notre naissance, nous sommes très loin d'être "achevé". Nous avons un besoin vital de grandir dans un certain environnement humain. C'est lui qui nous donnera un squelette sur lequel nous pourrons nous construire. Vous êtes passé par là, que vous en ayez conscience ou pas.

Actuellement les doubles influences (familiales maghrébines et sociétales françaises) sont pleines de contradictions. C'est en ça que je dis que nous avons une part de responsabilité dans ce qui est arrivé à ce jeune, devenu un tueur fou.

22/03/2012, 18:54 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 15:33

Michel Philips 

Merci pour votre explication mais je sais très bien ce que le manque de repères veut dire. C'est une explication générale dans le sens que personne n'y échappe comme vous le dites vous-même.

Les influences au sein de la famille sont multiples partout aujourd'hui et les contradictions de la double culture sont le plus souvent sublimées dans un déveoppement positif. Cela dit, les contradictions dont vous parlez existent de façon négative aussi et votre analyse à ce sujet comporte une part de vérité. Pourtant cette explication, pour juste qu'elle soit à un certain niveau, est insuffisante à expliquer la dérive de Mohamed.

Nous sommes responsables collectivement si l'on veut de l'inégalité sociale et de la xénophobie, mais pas des choix de ce jeune homme.

22/03/2012, 20:40 | Par GMM en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 22/03/2012 à 18:54

 

 je pense ne pas avoir répondu au bon interlocuteur et j'ai donc retiré cette intervention qui ne reflettais pas ma pensée.

22/03/2012, 21:42 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 15:33

Michel Philips 

Sur les contradictions et les doubles influences , je ne peux qu'être d'accord .. C'est la raison pour laquelle j'ai répondu également dans le dernier article de Bonnet sur le sujet , que l'enseignement de nos valeurs fondamentales, républicaines, laiques,  faisaient également partie des oublis du système actuel et que c'était d'autant plus regrettable qu'elles peuvent s'apprendre très jeune . 

22/03/2012, 21:31 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de dianne le 22/03/2012 à 13:38

Ce qui m'étonne dans vos réflexions , c'est que l'on occulte totalement le côté embrigadement . 

Ce jeune n'est pas devenu un fou criminel par hasard .. Il a été embrigadé .. ou , quand , comment , par qui .. 

Si cet embrigadement a effectivement eu lieu pendant son passage en détention .. Nous avons de sérieuses questions à nous poser .. 

Si il l'a été ailleurs .. je repose les questions .. Ou, quand, comment, par qui .. Quelque part , ce sont des sectes et vous le savez aussi bien que moi. Alors acceptons de les appeler et de les identifier comme telles et en aucun cas je ne fais d'amalgame avec les musulmans .. Et je dirais au contraire que nous devons tous nous rassembler , français de toutes les religions , pour faire que ces sectes d'embrigadement cessent leur activité sur notre territoire . 

Cela dit , l'acte en lui même  n'a aucune excuse .. Et il faut faire attention à la victimisation des tueurs .. Un tueur d'enfants reste un tueur d'enfants quelque soient ses ressorts et ses motivations .. 

22/03/2012, 21:48 | Par GMM en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 22/03/2012 à 21:31

 MCP,

Evidement l'embrigadement vient des pisteurs, imams , sectes, dealers du 2° ou troisieme niveau, qui repèrent les jeunes en situation de faiblesse ou de dépendance, et ensuite les utilisent pour leurs intérêts, mais au départ mon sujet ne parlait que de l'évolution vers cette situation de faiblesse, et ses causes. Immédiatement on y a lu la victimisation de l'assassin alors que ce n'était pas le sujet  et que je n'arrive pas a comprendre qu'un homme quelqu'il soit en arrive a de telles horreurs. Bien que lors de mes études j'ai été en internat avec deux amis étudiants qui venaient de faire 28 mois dans les aurès pour l'un et sur la ligne Morice pour l'autre, et je peux vous dire que ce qu'ils m'ont raconté de leur guerre en Algérie permet de comprendre qu'on peut transformer un agneau en loup en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.  

22/03/2012, 23:08 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 22/03/2012 à 21:31

Marie Caroline,

Pour moi, l'embrigadement est presque un détail. Je m’explique. L'embrigadement ne dépend-t-il pas de la personnalité du jeune ? Une personnalité pas trop marquée se contentera d'une forme de "survie" (petits boulots, petits larcins). Une personnalité plus tranchée (ou plus exacerbée : par la prison ?) basculera dans le radicalisme. Mohamed n'a-t-il pas tout simplement basculé dans l'embrigadement suite à son séjour en prison (on dit toujours que la prison fait des gens des bêtes).

22/03/2012, 23:44 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 23:08

Pas pour moi Michel Philips .. Ce n'est pas un détail , car quelque part ceux qui embrigadent sont au moins  aussi coupables que ceux qui exécutent  : ce sont les cerveaux par rapport aux hommes de main . 

Ils profitent justement de la personnalité faible de l'individu pour le faire obéir .. 

Et si c'est en prison , la filière est simple à remonter .. 

Cela dit le fait que cet homme ait déjà subi un internement psychiatrique , et qu'il ait fait l'objet de plaintes auprès de la police .. qui n'ont absolument pas été relayées , malgré son passé et la  filière afghane qu'il a suivi au vu de tous , commence à me faire sérieusement poser d'autres questions .. 

22/03/2012, 19:53 | Par âge du faire en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 13:34

ABSOLUMENT, vous avez totalement raison, monsieur Philips, mais  pas du tout le commentaire au-dessus du mien maintenant.

22/03/2012, 13:37 | Par Belange

En tout cas, nous n'avons qu'une version , celle de l'Etat  et moi ça ne me satisfait pas .

22/03/2012, 13:38 | Par dianne en réponse au commentaire de Belange le 22/03/2012 à 13:37

Moi non plus mais ce n'est pas pour ça que le criminel devient pitoyable. Il est juste écoeurant.

22/03/2012, 18:18 | Par Le Concombre Masqué

Tu m'excuseras Ami GMM mais je ne te suis pas complètement sur ce coup-là...

Tout à fait d'accord sur l'état des quartiers dits sensibles et du boulot qu'il faudrait y mener mais ça n'excuse en rien Mohamed Merah.

A un moment, il a eu le choix et il a fait le plus mauvais qu'il pouvait faire et les raisons n'importent plus.

Des tas de jeunes sont dans son cas et font d'autres choix, prison ou pas...

Ce mec a quand même coursé une gamine sur laquelle il venait de tirer et qu'il avait déjà blessée pour l'achever en lui logeant de sang-froid une balle dans la tête et là je m'excuse, mais ça ne passe pas...

J'aurais pu comprendre, ou au moins essayer de le faire, un mec qui aurait continué à s'en prendre à des militaires ou des flics mais là, non...

Je gueule contre l'armée Israëlienne ou n'importe quelle autre quand elle tue des gosses donc là, à partir du moment où il s'en est pris froidement à des gosses, je n'ai pas une once de compassion ou de compréhension pour ce mec.

Je regrette sa mort, parce que c'est toujours regrettable et parce qu'on ne saura jamais la vérité mais pas plus.

Ce mec n'est pas plus une victime qu'un héros et je le mets exactement au même niveau que le fameux Youssouf Fofana, psychopathes au démarrage auxquels le fondamentalisme religieux sert de paravent ou de cache-sexe.

Bien d'accord avec Dianne pour aller reprendre la main dans les banlieues et la grosse défaite de Sarko, elle est pas dans l'enquête mais bien là et c'est là qu'il faut appuyer sans oublier d'associer les volets éducatifs et préventifs au volet purement répressif.

Sarko, c'est là qu'il a tout faux et c'est là-dessus qu'il faut le démonter.

A part ça je te salue mon Ami.

22/03/2012, 18:49 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 22/03/2012 à 18:18

+ 100

22/03/2012, 19:14 | Par GMM en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 22/03/2012 à 18:18

Salut Concombre, 

merci d'intervenir ici, le débat est très interessant.

Je n'absous ni n'excuse l'individu qu'est devenu Mohamed, c'est ignoble et inexcusable, je cherche seulement des explications, comment peut on a en arriver a ce point de haine, d'inhumanité et de violence ? Tu sais que j'ai un vécu et que j'ai vu des dérives qui n'en sont pas arrivées là , mais qui auraient fort bien pu. 

J'ai lu le billet de Michel Philips, et je suis en total accord avec lui. Chercher a comprendre n'est pas excuser, mais peut aider a apporter des solutions politiques a des problémes societaux.

Mais j'ai bien relu mon billet, a aucun moment je n'excuse Mohamed. Certains se sont emparés du sujet pour engager une polémique alors que c'est un probléme sociétal que seule la politique pourrait résoudre du moins partiellement alors qu'elle ne fait aujourd'hui que jeter de l'huile sur le feu. 

23/03/2012, 08:15 | Par Le Concombre Masqué en réponse au commentaire de GMM le 22/03/2012 à 19:14

Salut GMM et merci de tes précisions.

J'ai également eu un parcours qui aurait pu...

Ce qui m'interroge, c'est ceci :

qu'est-ce qui a fait que ce mec a, à un moment, franchi un pas que ni toi, ni moi n'avons franchi ?

Je pense qu'un problème psycho est présent dès le départ et qu'effectivement ensuite, les aspects sociétal et éducatif accentuent ce problème.

Un moment, le mec n'a plus aucune inhibition et passe de l'autre côté...

Parce qu'on sait qu'il y a des mecs qui ont suivi à peu près le même parcours mais qui se sont rangés des voitures une fois rentrés au pays...

Un verrou a continué à fonctionner malgré tout, pour lui et quelques autres, le verrou ne fonctionne pas...

Effectivement, ça questionne quand même...

22/03/2012, 15:56 | Par netmamou

J'ai lu votre billet, Michel Philips.

Je me permets de reproduire ici un commentaire d'Annie Lasorne, car sur le sujet qui nous occupe ici, je le trouve très pertinent..

22/03/2012, 15:11PAR ANNIE LASORNE

Et il dit quoi Hollande, sur la déserrance dans laquelle sont laissés les banlieues, les quartiers, les citées de France où l'on a abandonné, relégué,  toute une population française issue de l'émigration ? Et il dit quoi Hollande, sur ces écoles de ZEP, comme celles des Izars où a grandit Mohammed Merah et aussi l'aînée de mes petites filles, ces écoles dépotoires ?  Et il dit quoi Hollande, sur ces quartiers de Toulouse, de Marseille ou d'ailleurs, où malgré les SOS lancés par les habitants, les valeureux militants et les travailleurs sociaux, aucun des politiques ne va, n'agit ? Ce sujet là, malgré le coup de semonce de 2005, est bizarrement absent de la campagne présidentielle. Et l'on s'étonne hypocritement que ce terreau fertile engendre de la folie ? Où sont les maisons de quartiers, où sont les animateurs de terrain ? Les conseils généraux et régionaux, pourtant socialistes, ont laissés le terrain au seuls carritatif et aux Salafistes qui s'y sont engouffrés. Et vous vous étonnez ?...

C'est ici:

http://blogs.mediapart.fr/blog/clement-dousset/220312/mohammed-merah-les-mots-pour-dire-les-meurtres

Pour compléter les infos sur le gars Mohamed...

Elevé par sa mère ( apparemment père absent). Il  a 4 frères et soeurs. Mohamed est le cadet.

Comment voulez-vous qu'une femme seule, la mère, vienne à bout , dans des conditions difficiles ,d'un garçon révolté. On peut comprendre ça, non ? Je m'étais demandé pourquoi sa mère n'avait pas voulu lui parler. Sa réponse : " je n'ai aucune influence sur mon fils!"

Cette réponse m'a interpellée et j'ai voulu en savoir un peu plus.

Et puis, d'accord avec vous, Michel Philpps, les femmes maghrébines sont encore très imprégnées du modèle qui veut que les garçons de la famille soient ceux qui font la loi dans la famille. J'ai pu voir ça à Trappes.

Alors, dire qu'il n'avait pas de provlèmes, ce garçon, c'est  montrer bien peu de compréhension de la société qui est devenue la nôtre. 

Les vrais faibles dérapent , et ça fait des torts considérables.

Mais avant le jugement moral, il conviendrait , sur un plan politique et social, d'analyser les causes de tels évènements.

Et notamment se poser cette question; que représente un enfant pour celui dont l'enfance n'a pas été une période dorée? 

 

22/03/2012, 16:08 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de netmamou le 22/03/2012 à 15:56

Netmamou,

Au sujet des quartiers, je ne dis pas autre chose qu'Annie Lasorne : la Gauche a la même responsabilité que la Droite. Je l'écris.

Je ne reproche évidement rien à la mère de Mohamed. Elle a fait ce qu'elle a pu. N'en reste pas, comme vous en êtes d'accord avec moi, que la place donnée aux garçons dans la culture maghrébine, est une erreur.

Enfin, où ai-je écrit que ce garçon "n'avait pas de problèmes" ? C'est plutôt le contraire que je pense.

Et je ne vois pas en quoi je porte un jugement moral.

22/03/2012, 16:25 | Par Belange en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 16:08

Ce n'est pas tellement la place que l'on donne aux garçons ,c'est pareil dans d'autres familles qui ne sont pas maghrébines . Mais ,c'est surtout la place que l'on donne à la femme qui n'est pas respectée en tant qu'adulte et dont la parole et l'avis ne compte pas en tout cas dans certaines familles .

22/03/2012, 16:53 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de Belange le 22/03/2012 à 16:25

Belange,

Dans les familles maghrébines, les garçons sont souvent sur un piédestal. Je revois ces gosses de 4 ans, accompagnant leur mère à la consultation de nourrisson (avec leur bébé), me toisant, roulant des mécaniques, refusant de dire "bonjour", jouant le "caïd". Bref occupant visiblement une place tout à fait disproportionnée à leur âge.

Et il y avait aussi des filles de 11 ans à qui "on" hésitait pas de faire manquer l'école (pour accompagner leur mère et servir de traductrice) !

Oui, des statuts bien différents.

22/03/2012, 18:29 | Par netmamou en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 16:53

Michel Philips,

Ce n'est pas à votre billet que je me référais en parlant de jugements moraux.

Je les ai trouvés ici, pas sur votre fil !

Pour aller plus loin dans l'idée du rôle de certaines  mères maghrébines... Combien en voit-on qui viennent soutenir bec et ongles leur gamin qui a fait une grosse connerie . A l'école, comme au commissariat

Quand en plus, elles sont seules, il n'y a pas d'autorité familiale pour aider ces gamins. 

 

22/03/2012, 16:59 | Par Belange

Comment voulez-vous qu'une femme qui n'est pas respectée puisse se faire respecter .

 

22/03/2012, 17:58 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 22/03/2012 à 17:25

Annie,

Ce que vous décrivez correspond point par point à ce que j'ai constaté ailleurs.

22/03/2012, 19:20 | Par GMM en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 22/03/2012 à 17:25

Oui Annie Lasorne, c'est un probléme societal, que seule une volonté politique tenace peut aider à résoudre. L'instrumentalisation des xénophobies aux fins électorales ne risque pas de régler le problème sauf a jeter de l'huile sur le feu.

22/03/2012, 19:47 | Par elisa13 en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 22/03/2012 à 17:25

Merci Annie de ce commentaire. Je viens mettre un petit mot sans entrer vraiment dans le débat parce que ce soir j'ai mal au coeur pour cette maman, et surtout rien à dire à ce qui a déjà été dit. 

Juste un truc : j'en ai déjà parlé ici. J'ai une amie proche, qui a élevé seule son fils, dans un quartier de misère, avec un salaire de misère et tout ce qui va avec ; coupures diverses pour défaut de paiement, eau, électricité, chauffage, huissiers, difficultés à se faire comprendre par son fils etc. Il y a trois ans, celui-ci a été récupéré dans son quartier et s'est converti. Heureusement, il est fils unique, n'a pas totalement rompu le dialogue avec sa mère. Mais il s'est fallu d'un cheveu pour que ça dérape, avec les potes comme lui, ou pires, allés bien plus loin dans la récupération. 

22/03/2012, 17:51 | Par Belange

Tout le monde a sa part de responsabilité  même ceux qui habitent dans ces quartiers.

 

22/03/2012, 18:28 | Par Mithra-Nomadeblues_

Eva Joly souhaite que les politiques tirent les conséquences des événements de Toulouse et Montauban. Dans un entretien au Bondy blog publié le 22 mars, la candidate Europe Ecologie-Les Verts estime que "chaque responsable politique doit se demander : 'ai-je fait assez pour lutter contre la violence ?'" "Au-delà, c'est toute la société qui doit s'interroger sur la fabrique de la haine", a-t-elle ajouté.

L'ex-magistrate a jugé que les tueries de Montauban et Toulouse étaient "des assassinats odieux qui visent à régner par la terreur". A ses yeux, "ce n'est pas aux extrémistes de nous dire comment nous voulons vivre, rien ne doit faire reculer la démocratie", a insisté Mme Joly.

"POLÉMIQUE INDIGNE"

La députée européenne est par ailleurs revenue sur les affirmations circulant sur Internet laissant croire que le plan Vigipirate n'aurait pas été déployé si les victimes n'avaient pas été juives, en disant qu'elles étaient "indignes" : "Je crois que bien avant la confession, c'est l'horreur du crime et notamment l'exécution froide et préméditée d'enfants qui a poussé à réagir avec la plus grande rigueur." Elle a insisté : "Je crois que derrière cette affirmation, il y a l'idée qu'on en ferait trop pour les juifs. Moi, je crois qu'on en fait jamais trop pour lutter contre la haine, quelles que soient les victimes."

La candidate EELV conclut son entretien en affirmant que "les événements de ces derniers jours montrent que la France a besoin d'unité". Elle appelle les jeunes à "ne pas céder à la spirale de violence entre communautés". "De vos valeurs dépend le visage de la France dans laquelle vous allez vivre", conclut Mme Joly.

Le Monde.fr

 

22/03/2012, 23:15 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 22/03/2012 à 18:28

Mithra,

A vous lire, on voit bien le fossé qui existe entre les conceptions de la société pour une Mme Joly et celles d'un $arkozy pour qui, dans l'affaire Mohamed, "il n'y a rien à comprendre, rien à expliquer, aucune responsabilité à prendre car il s'agit d'un monstre portant seul la responsabilité de ce qui s'est passé".

Et il a même ajouté : "Rechercher des explications correspondrait à une FAUTE MORALE !" (Tiens les mêmes mots que DSK pour s'excuser!).

22/03/2012, 23:27 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Philips Michel le 22/03/2012 à 23:15

Oui. Et Eva Joly est vraiment à cent coudées au dessus de tous, par sa maturité et son honnêteté.

22/03/2012, 23:29 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 22/03/2012 à 23:27

N'étant pas "politique" (au sens habituel), elle dit aussi ce que beaucoup d'autres "responsables" n'osent pas !

22/03/2012, 18:44 | Par sokolo

Allez, je vais faire hurler puisqu'ici certains raisonnent avec leurs tripes plutôt qu'avec leur cervelle. J'ai toujours compris la hargne et le désir de vengeance des proches de victimes, mais me suis toujours méfié quand elle est émise par des gens qui ne sont pas touchés directement par une tragédie... Concernant ces derniers, ce sont souvent des adeptes de la peine de mort, mais loin de moi l'amalgame avec certains commentaires, nous sommes sur Médiapart et je ne leur ferais pas cette injure. Mais il y a un point commun dans l'argumentaire, la mise en avant de l'âge... J'aimerais donc que l'on m'explique en quoi la condamnation doit être plus sévère selon l'âge, à savoir plus la victime est jeune plus c'est horrible, et donc son corollaire, plus la victime est vieille moins c'est condamnable. Dites-moi...

22/03/2012, 18:47 | Par Le Concombre Masqué en réponse au commentaire de sokolo le 22/03/2012 à 18:44

Pas d'explication rationnelle à ce fait Sokolo, juste une histoire de tripes qui doit nous venir des débuts de l'espèce...

Je ne me réjouis pas de la mort de Merah mais disons qu'elle m'est plus indifférente que s'ils ne s'en étaient pris qu'à des militaires ou des flics...

C'est sans doute irrationnel mais c'est comme ça...

22/03/2012, 19:26 | Par sokolo en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 22/03/2012 à 18:47

C'est justement ce manque de rationalité qu'il faut fuir à toutes jambes, et qui conduit souvent aux pires dérapages. Là, nous discutons entre nous, sur Médiapart, donc sans conséquences... Ce qui m'exaspère, et ce depuis que je suis en âge de réfléchir, c'est cette question d'âge, je me répète. La vie d'un être humain a la même valeur, qu'il ait 6 mois, dix ans, 40 ou 90. Un meurtre est un meurtre. Il n'y a pas de degré à mes yeux. C'est l'apanage des journaux à sensation, que de brandir ce genre de degré. Souvent, c'est la situation, les moyen du meurtre qui paraissent plus horribles aux humains que nous sommes. Je peux vous inventer sur le champ des choses épouvantables dans un récit, mais jamais je ne mettrais l'âge en avant. J'aurais honte...

22/03/2012, 19:51 | Par elisa13 en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 22/03/2012 à 18:47

Oui c'est justement irrationnel parce qu'il y a des gens qui le pleurent. Pour sa mère par exemple, qui doit certainement vivre l'horreur absolue. Elle, personne ne va la plaindre et pourtant elle a aussi perdu son enfant. L'enfant de ses tripes. 

22/03/2012, 20:01 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

J'approuve à 100%  les propos de Rosine SIMON (19h32 et 19h51)

.

Elle n'approuve pas, mais elle comprend - ou cherche à comprendre - et elle éprouve, en outre, de la compassion des deux côtés.

.

La plus part des autres condamnent et ne comprennent pas ni ne cherchent à comprendre ; ils éprouvent de l'indignation - qui évidemment est légitime et  n'éprouvent de compassion que pour un côté.

.
Ce que j'ai à dire, c'est que pour se protéger contre quelque fléau que ce soit - ici, il s'agit de la gangrène sociale - il faut comprendre comment fonctionne le fléau.

.
Si on a affaire à une épidémie quelle qu'elle soit, la peste ou le sida, cela ne sert à rien de s'indigner ; il faut comprendre pour agir.

.

Il faut voir Mohamed Merah - aussi choquant que la formule puisse paraître( à bon droit) à plusieurs - comme un homme normal, jusqu'à son passage à l'acte. Hélas.

.

jpylg 

22/03/2012, 21:54 | Par âge du faire en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 22/03/2012 à 20:01

merci à vous.

Mais je crois tout de même qu'on ne peut pas le considérer comme normal, simplement un humain.

C'est vrai aussi que j'avais lu le témoignage d'une voisine qui avait porté plainte contre lui, pour sa violence. Et actuellement signalé par un lien j'en lis un compte-rendu beaucoup plus détaillé. Quelqu'un porte plainte contre des violences et les policiers n'auraient rien fait. la dame avait même saisi un avocat, ce n'est pas croyable si  les autorités n'ont rien fait. Il faudrait porter plainte pour non assistance à des  jeunes en danger.

Je vais peut-être changér d'avis, si ce garçon "devenu fou" avait des soutiens extérieurs pour l'inciter à se venger.

D'où venaient toutes ses armes?  On commente parfois, suivant son vécu sans vraiment connaître toutes les faces des causes. 

Il faudrait vraiment se solidariser pour que la vie change dans les cités.

 

 

22/03/2012, 20:18 | Par Fantie B.

A lire concernant l'éventuelle personnalité double (au sens, montrer volontairement deux visages différents) de Mohamed Merah :

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/toulouse-une-mere-en-colere-temoigne-j-ai-alerte-la-police-a-de-nombreuses-reprises-exclusif-21-03-2012-1640838.php

Pourquoi cette info n'est pas plus relayée que ça, c'est une question.

Et en ce qui concerne l'environnement social qui ne favorise certes pas la prévention de tels basculements ou agissements, le billet du concombre masqué :

http://blogs.mediapart.fr/blog/le-concombre-masque/220312/pour-en-finir-avec-les-conneries

 

 

22/03/2012, 22:21 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Fantie B. le 22/03/2012 à 20:18

Ca c'est proprement hallucinant  !!!!!

Merci Fantie B Pour cette information . 

22/03/2012, 21:38 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

JPYG 

Je crois que beaucoup vont chercher et cherchent déjà à comprendre .. Mais cela n'excuse pas .. 

Pour en revenir aux ZEP ..  le principal souci actuel des proviseurs et des élus qui ont à gérer ces établissements est de ne surtout pas faire de vagues . Récemment dans une ZEP que je ne citerais pas , les professeurs ont demandé et exercé leur droit de retrait car un professeur s'était fait molester .. Ces incidents à répétition n'éveillent plus aucun écho , ils doivent être tus par tous les moyens .. 

Dans ce contexte .. la sensation d'impunité devient de plus en plus forte .. et des agissements jamais sanctionnés constituent très exactement ce que l'on appelle un engrenage . 

22/03/2012, 21:56 | Par GMM en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 22/03/2012 à 21:38

MCP, 

Ces problèmes de silence ne datent pas d'aujourd'hui. J'ai été le temoin d'un trafic de cocaïne devant mon lycée en 1983. Je connaissais le dealer, pour l'avoir eu comme élève, je suis allé rendre compte avec les détails, les noms, au chef d'établissement qui .... n'a rien fait  sauf de me dire que si la police devait être prévenue ce serait lui qui le ferait. 

23/03/2012, 08:02 | Par GMM

Entendu ce matin le psychologue qui a expertisé Mohamed en prison aprés sa tentative de suicide , très interessant et instructif, ses préconisations n'ont pas été suivies d'effets, comme c'est trop souvent le cas. Dés que je le peux je met en ligne sur le fil l'enregistrement.

23/03/2012, 11:07 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

GMM 

pour alimenter votre réflexion , et la nôtre sur l'éducation ... Puis je vous soumettre ce texte de Juan Vargas , Mexicain , sur l'état de délabrement du système éducatif Américain

et surtout des conséquences de ce délabrement 

"

L’échec de ce système éducatif fait passer l’Amérique à côté de l’essentiel et entraîne une chute du niveau du débat d’idées dans les domaines sociaux, politiques ou économiques. “Sur-simplifications” et idées toutes faites sont la norme, les medias étant souvent l’exemple de références Kafkaïennes.

D’une part, nous avons les carences de ce système éducatif qui font le lit du dogmatisme et de l’affrontement systématique dans les débats socio-économiques et politiques. D’autre part, nous avons d’autres facteurs qui, une fois combinés avec ces carences, nous conduisent tout droit vers les troubles sociaux, les affrontements et les manifestations de rue. 

Les chiffres donnés par Monsieur Vargas sont impressionnants : 

50% d'adultes incapables de lire un livre niveau fin de primaire 

Dans une ville comme Détroit , 47,6% de taux d'analphabétisme . 

Cette analyse est  tirée du Bulletin trimestriel de Leap 2020 , Map Novembre (bulletin trimestriel) , que vous pouvez télécharger gratuitement sur le Net .  

L'instrumentalisation émotionnelle d'un acte comme les assassinats de Toulouse et de Montauban peuvent sans aucun doute être rajoutés à la liste de Juan Vargas , avec tous les risques que cette instrumentalisation comporte . 

 

23/03/2012, 12:20 | Par GMM en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 23/03/2012 à 11:07

merci, Marie Caroline P , 

La destruction du système éducatif est un objectif de cette societé de classes et nous assistons a la remise en esclavage des gens simples et non cultivés par la caste dominante qui peut se permettre elle d'éduquer et d'instruire leurs progénitures. 

05/04/2012, 15:18 | Par espoir en réponse au commentaire de GMM le 23/03/2012 à 12:20

Le constat est implacable, tu le sais GMM, c'est à nous de changer la donne et je crois qu'on essaie!

12/04/2012, 14:02 | Par Jacques Bolo

Ca suffit les conneries réacs style: il n'avait qu'à travailler - alors qu'il y a du chomage. On n'est pas dans les Trente glorieuses (sans parle du fait qu'il existe en France un parti contre les gens comme lui qui recueille une trentaine de pourcent de sympatisants).

Ce type a un engagement politique à la con, comme Anders Brevik, mais on peut remarquer qu'il avait l'âge de Ché Guevara quand il a fait son tour de l'amérique du sud. Guevarra un bourgeois, comme Marx, dont l'idéologie a fait tuer des centaines de millions de personnes, et dont la plupart des lecteurs de Médiapart se réclament pourtant encore!!!!!

Comme je le dis sur mon blog, il a tué des gens, comme les bombes qu'on envoie sur les gens en afghanistan et justement contre lesquelle il a pris les armes (comme les gauchistes des années 70).

L'égalité de droits demande une égalité devant l'analyse.

19/04/2012, 14:15 | Par GMM

Et maintenant ou en est on de cette affaire ? Est il  prouvé que c'est bien lui le tireur ? 

Silence coupable ....... 

Combien de personnes sont mortes pour tenter de renverser la tendance des sondages ? 

19/04/2012, 18:33 | Par Le Concombre Masqué en réponse au commentaire de GMM le 19/04/2012 à 14:15

20/04/2012, 10:40 | Par GMM en réponse au commentaire de Le Concombre Masqué le 19/04/2012 à 18:33

Oui l'ami concombre, 

j'ai lu , mais je reste dubitatif....... pour le moment aucune preuve que c'était bien lui le tireur. 

peut être que dans quelques mois, la justice aura plus de moyens a sa disposition et surtout moins de freins ou de mauvaises consignes. 

L'avenir le dira, la vérité éclate toujours un jour ou l'autre. 

21/06/2012, 19:33 | Par GMM

On attend toujours, mais pour quelle raison y avait il dans les affaires retrouvées une carte de visite d'un homme des services de sécurité de Sarkozy........ je suis de plus en plus persuadé qu'il s'agissait d'une opération spéciale destinée a déstabiliser l'électorat en provoquant un réflexe de peur favorable toujours dans ces cas là a la droite . 

Newsletter