Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Méthode Coué

 

© GdS

En ce moment, ils essaient de relancer la bonne vielle méthode Coué. Expliquer aux gens qu’il suffit de se convaincre soi-même pour y croire. Et que l’auto-suggestion, qu’on le veuille ou non, il n’y a que ça de bon. Que ça peut empêcher de sombrer et de n’avoir plus aucun espoir en l’humanité. Qu’il n’y a que ça de vrai. Alors je m’y essaie.

 

A l’heure où l’on exécute un présumé innocent, jugé coupable certes, mais après la rétraction de 7 témoins sur 9 et en l’absence de preuves matérielles, la méthode Coué, je ne vois plus autre chose.

A l’heure où on dérembourse presque tous les médicaments et qu’en même temps on augmente la TVA sur les mutuelles.

A l’heure où l’on en vient à prétendre repousser encore l’âge de la retraite alors que tous les jeunes et les plus de 55 ans pointent déjà à Pôle Emploi.

Alors qu’en plus on en vient à prendre pour modèle l’Allemagne, alors que les Allemands, certes, partent plus tard à taux plein… mais n’ont que 35 ans de cotisations pour avoir le droit d’y prétendre.

A l’heure où l’on organise des combats de gosses, comme de chiens, à la fois « pour les occuper et qu’ils ne traînent pas dans les rues » et aussi pour se faire un peu-beaucoup d’argent sur leur dos, comme s’ils étaient un nouveau PMU.

© GdS

A l’heure où le bouclier fiscal a été prolongé d’un an avant application mais où toutes les autres mesures, pesant sur les plus modestes, sont appliquables immédiatement.

A l’heure où les vieillards se font piller au su et au vu de tout le monde, pouvoirs publics compris, mais où l’on prétend la bouche en cœur que l’on se préoccupe du grand âge.

A l’heure où l’on continue de se prétendre exemplaire alors qu’on a été pris plein de fois les doigts dans tous les pots de confitures qui ont été rangées sur l’étagère du haut de tant de placards pendant des années.

A l’heure où l’on prête assistance aux peuples dont les sous-sols recèlent des richesses et où l’on laisse crever les autres, la gueule ouverte.

A l’heure où l’on considère que les Roms ne sont pas des Européens comme les autres et que eux, on a le droit le les reconduire à la frontière.

A l’heure où des salarié/es de grandes chaînes alimentaires se font licencier pour avoir pioché dans les bennes à ordures où étaient jetées les denrées censées être périmées.

A l’heure où l’on fait cadeau sur cadeau aux banquiers et aux grands patrons mais où les gens sont de plus en plus nombreux à être sous le seuil de pauvreté.

A l’heure où l’on divise par trois ou quatre les subventions aux associations d’aide aux plus démunis sans avoir même commencé à imaginer un plan B.

A l’heure où l’hiver ne va plus tarder et la liste des morts de la rue s’allonger et s’accélérer.

A l’heure où les patrons-voyous ont toujours pignon sur rue et profitent toujours de l’aide des CRS pour déloger les grévistes.

A l’heure où les séquelles ou morts dues aux produits toxiques, algues vertes, irradiations ou autres « autorisations de mises sur le marché » ne sont pas plus contrôlées que celles dues en leur temps à l’amiante, au Distilbène, ou au talc Morhange.

A l’heure où l’on ne sait plus ce que deviennent les Japonais irradiés, les victimes de tremblements de terre ou de tsunamis d’ici ou d’ailleurs, ni les peuples interdits de s’exprimer sous peine d’être emprisonnés, simplement parce qu’’un obsédé sexuel tient la « une » de l’actualité ou qu’Untel ou Unetelle aura sorti telle ou telle « petite phrase », ou encore parce que Carla attend un bébé….

© GdS

 

Alors oui, je veux bien essayer la méthode Coué. Hier, j’ai fait des photos avec mon portable dans mon quartier. Et je choisis d’illustrer ce billet avec ces photos, assez nulles, floues et peu romantiques à souhait, disant juste qu’un jour ou l’autre, la vie finit par gagner. Même entre les pavés des trottoirs. Même parmi la pisse de chien. Même quand on a envie de gerber à cause de ce qu’on aura entendu au J.T. Même quand on n’arrive plus à y croire.

 

Non, Troy Davis, tu ne seras pas mort pour rien. Un jour, la peine de mort sera abolie dans tous les Etats et dans le monde entier. C’est à toi qu’on le devra. Et c’est à toi, bien sûr aussi, que je dédie ce billet.

 

© GdS

Et comme disent les journalistes en bouclant leur sujet, « c’est tout ce qu’on pouvait dire aujourd’hui » sur la méthode Coué.

 

 

N.B.: Tous les mots en gras sont des liens sur lesquels il suffit de cliquer....

Tous les commentaires

23/09/2011, 15:25 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

+

.

jpylg

23/09/2011, 23:25 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 23/09/2011 à 15:25

JPYLG, toi z'ici ? C'est un honneur ! Merci à toi, mon tas de consonnes préféré!

23/09/2011, 15:30 | Par JoëlMartin

Recommandé.

23/09/2011, 15:32 | Par Isabelle Declerck

Recommandé aussi

24/09/2011, 16:54 | Par anne duvivier en réponse au commentaire de Isabelle Declerck le 23/09/2011 à 15:32

Chère Grain, comme ça fait du bien de vous lire...

Recommandé tout pareil

23/09/2011, 15:39 | Par Hélène Genet

A l'heure où les mots sont vidés de leur sens, à l'heure où la langue est pillée, récupérée, recyclée à seule fin de vendre toujours plus... prendre la plume, mettre ses idées en forme, dire - gratuitement - quelque chose de vrai, c'est une des dernières possibilités de résistance.

Alors merci Grain, merci MDP, archipel d'îlots parsemés des fleurs, parfois épineuses, de la liberté. Cela me rassure. Merci Grain.

23/09/2011, 23:35 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Hélène Genet le 23/09/2011 à 15:39

De rien, LNG ! Mais Mdpt "archipel d'îlots parsemés des fleurs, parfois épineuses, de la liberté", je pense que c'est une formule bien trouvée.... Devraient la mettre au fronton du site !

Bonne soirée !

23/09/2011, 15:48 | Par Anne Gentry

***

23/09/2011, 15:53 | Par Jonasz

Recommandé avec accusé de réception à la signature des destinataires responsables mais pas coupables, Grain.

Oui. Parce que même en appliquant la méthode Coué, j'ai bien peur qu'ils ne se sentent pas concernés par ce réquisitoire accablant.

Mais heureusement, restent les fleurs comme celles-là qui poussent entre les pavés. A l'heure où tu écris ces lignes elles commencent même à penser leurs graines.

23/09/2011, 15:50 | Par ******

Merci pour cet époilant pot-pourri !

23/09/2011, 23:32 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de ****** le 23/09/2011 à 15:50

Très pourri le pot, je trouve, Pierre-Maël, parfois.... Et je pense vous aussi, sinon vous ne seriez pas là !

23/09/2011, 15:50 | Par amel belhadj

Il y a tant et tant à dire mais surtout tant à faire...

Merci pour le billet.

23/09/2011, 15:54 | Par Annie Lasorne

"Ecoutez... C'est ridicuuule ! Qui peut croire à une fable pareille ? Une fable pareilllle... " (Sarko à propos de l'affaire Karachi)

"Tu l'a bien mérité... C'est tout bénef... Alors, la ! Franchement... Frauder, c'est hors de question ! La fraude, on a tous à y perdre. Mais... Ce n'est pas honnête ! Non, frauder, c'est voler ! Et ceux qui volent, seront sanctionnés ! On a tous à y perdre... Celui qui fraude, sera sanctionné !" (campagne gouvernementale sur les ondes de la radio d'Etat, Radio France, martelée une bonne douzaine de fois par jour..)

J'adooore ! C'est beau comme des coups de marteau sur la tête, cette méthode Coué...

Sauf, que j'évite d'avoir une gueule d'enclume !

 

23/09/2011, 16:21 | Par Jonasz en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 23/09/2011 à 15:54

Oui, Annie. Excellent, car en plus ils n'ont honte de rien. Ils le disent eux-mêmes d'ailleurs dé-com-ple-xés.

23/09/2011, 15:58 | Par F Denizot

****

23/09/2011, 16:08 | Par Paul Emile

Grain, la résistance, c'est la vie tout simplement !

Et là il n'y a même plus besoin de Méthode Coué !

23/09/2011, 23:28 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Paul Emile le 23/09/2011 à 16:08

Je ne sais pas comment tu fais, Paul Emile, mais moi, résistance ou pas, quand j'ai envie de gerber, j'ai envie de gerber....

C'est vrai qu'entre le "haut-le-cœur" et le "haut-les-cœurs", il n'y a souvent que la contraction de l'estomac !Clin d'oeil

23/09/2011, 16:27 | Par Jean-Louis Legalery

Bravo et merci, chère gds, excellent billet.

23/09/2011, 23:58 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Jean-Louis Legalery le 23/09/2011 à 16:27

:-)))) Mais pour être honnête, billet écrit surtout parce que :-((((((....

Tu l'auras compris, Jean-Louis !

23/09/2011, 19:15 | Par jmplouchard en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 23/09/2011 à 16:38

Désolé Annie, mes zozos sont obligés de s'accrocher à votre chiendent, rentrent pas dans la page commentaire sinon.

Quoué, quoué, quoué ! Qu'ils s'appellent.

23/09/2011, 17:10 | Par Arpège

Quoé ? quoé qu'a' dit ?

23/09/2011, 23:59 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Arpège le 23/09/2011 à 17:10

A dit rin, a pense rin, a fait rin. A l'existe pas..... Et des fois, ce serait sûrement mieux comme ça !

23/09/2011, 17:37 | Par pierre guerrini

 

Un virulent réquisitoire en pointillé, - à découper suivant le tracé ! - ou, comme des petits cailloux,qui, les uns après les autres, tracent et dessinent cette carte du tendre de l'ignomnie, ce sentier de la honte, cette topologie de la laideur, qu'il est urgent de, chaussé des bottes de sept lieues du courage et de la détermination, parcourir en sens inverse, et d'ainsi l'effacer en remontant le temps, sans pour autant l'oublier. Autre méthode coué !

23/09/2011, 17:51 | Par Hélène Genet en réponse au commentaire de pierre guerrini le 23/09/2011 à 17:37

C'est drôlement bien dit

Je l'appellerais plutôt "la méthode Mouais"

23/09/2011, 23:38 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de pierre guerrini le 23/09/2011 à 17:37

Carte du tendre de l'ignominie, sentier de la honte.... Exactement ça ! Merci, Pierre d'avoir si bien compris.... Le seul problème, c'est que les bottes de sept lieues dont vous parlez, je ne sais foutre plus dans quel placard j'ai bien pu les fourrer !

M'en vais passer la nuit à chercher....

23/09/2011, 17:43 | Par elisa13

Bon ! y a plus qu'à : ne rien lâcher !!!

 

 

24/09/2011, 00:14 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de elisa13 le 23/09/2011 à 17:43

Ne rien lâcher, bien sûr.... Mais même quand l'envie de vomir vous prend, Elisa ?Pas toujours facile en ce cas !

Bon, j'ai rien dit.... Pas très élégant, comme réplique ! J'essaierai de faire fois la prochaine mieux ? Clin d'oeil

23/09/2011, 19:40 | Par WataYaga

1675-e726e.gif49120065.gif

23/09/2011, 19:44 | Par Anne Guérin-Castell

Ça fait beaucoup quand rien ne va plus…

Mais, quelque part, l'espoir luit, comme un brin de paille dans l'étable…

 

23/09/2011, 20:26 | Par espoir en réponse au commentaire de Anne Guérin-Castell le 23/09/2011 à 19:44

"l'espoir luit, comme un brin de paille dans l'étable…"

A l'lheure ou j'écris , l'Espoir n'est pas très reluisant, Troy est parti avec le dernier brin d'herbe collé à mes semelles, tous les deux asphyxiés par la barbarie qu'un supposé Dieu tutélaire réclamerait pour ses créatures. Tant que l'ignorance des uns se transmettra comme une valeur intangible ,elle fera la maltraitance et la mort des autres, Amen!

 

23/09/2011, 23:50 | Par Grain de Sel HV

Oui, Anne et Espoir, un brin de paille dans l'étable.... Mais un brin de paille qui je l'espère, fera comme les herbes folles qui poussent contre toute attente là où rien ne les attendait, comme la vie qui quoiqu'il arrive doit gagner et être la seule victorieuse à l'arrivée, comme l'espoir qui, quoiqu'il arrive doit demeurer.... Sinon, tout ça, c'est pour rien que ça aurait existé ! Et il ne faut surtout pas que ça puisse arriver....

24/09/2011, 10:33 | Par jafr

Quel merveilleux grain de sel !

24/09/2011, 11:10 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de jafr le 24/09/2011 à 10:33

Vous avez déjà vu un grain de sel rougir, jafr ?

24/09/2011, 15:16 | Par MAUI

merci pour ce billet qui est bien à la couleur du temps: gris sombre et triste!

une seule remarque, pour en rajouter, vous être trop positive quand vous dites:

"A l’heure où l’on prête assistance aux peuples dont les sous-sols recèlent des richesses et où l’on laisse crever les autres, la gueule ouverte."

Non! on fait aussi crever les peuples dont on pille les ressources, par la pollution extrême qu'on leur inflige, sans prendre aucune précaution de leur environnement, ni de leur santé lors de ces pillages!

encore un peu plus de réaliste noirceur.......désolée! Pleurs

24/09/2011, 15:39 | Par dianne

On vit en démocratie, on vit en démocratie, on vit en démocratie, on vit en démocratie...

Ça va ? J'ai bien comrpis le principe ? Pleurs

 

24/09/2011, 16:31 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de dianne le 24/09/2011 à 15:39

Oui, tu as tout compris, Artémis ! Tu as même l'air très douée ! C'est exactement ça....

Tout va bien-tout va bien-tout-va bien-tout va bien-tout va bien-tout va même de mieux en mieux....

24/09/2011, 16:34 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 24/09/2011 à 16:31

Nein ! On vit en démocrassie. C'est la "translation" frank de "democracy".

Point. (Haendel : "Le Messie")

24/09/2011, 18:31 | Par Nightingale

A l'heure où je ne sais plus où me battre tant les causes à défendre sont nombreuses,

A l'heure où j'essaie d'expliquer l'important sur un réseau social très important où les noms et les mots inutiles prennent le pouvoir,

A l'heure où je n'en peux plus de pétitionner pour un Black ricain dont le regard m'a fendu le coeur,

A l'heure où justement les restos risquent de ne plus avoir assez de coeur,

Arrive l'heure de grain de sel et des larmes salées qui me coulent sur les joues en lisant son superbe billet criant de vérités.

24/09/2011, 19:48 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Nightingale le 24/09/2011 à 18:31

A l'heure où le rossignol du soir égrène ses notes tristes et si amicales....

Ecrire aussi parfois pour ne pas pleurer !

Merci, Nightingale ! Mille pensées vers vous, sœur de plume....

24/09/2011, 20:24 | Par dianne en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 24/09/2011 à 19:48

A l'heure où me vient une bouffée de chagrin en pensant à Velveth, toujours en veine d'un petit encouragement... Pleurs

 

24/09/2011, 20:42 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de dianne le 24/09/2011 à 20:24

Moi aussi, Dianne, j'ai pensé à lui, y compris en écrivant ce billet. Et je sais que s'il l'avait lu, il serait venu le commenter ultra-sobrement, comme il le faisait parfois, rarement mais parfois... Et que je l'aurais vécu comme un hommage, une sorte de rosette d'un genre à part, humain, qu'il aurait décerné, non pas à moi, mais à ce dégoût, cette colère.... Que malgré toutes nos différences, nous savions d'emblée que nous avions toujours partagée.

24/09/2011, 20:25 | Par WataYaga en réponse au commentaire de Nightingale le 24/09/2011 à 18:31

73d1bba1.gif

24/09/2011, 20:43 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de WataYaga le 24/09/2011 à 20:25

Wata, vous êtes une reine.....

24/09/2011, 21:07 | Par Uncas

Même elles osent fleurir ces effrontées, et sous mon nez encore!

IMG_0910_1.JPG

M'en va t'mette un coup de glyphosate à tout ça!

24/09/2011, 22:22 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Uncas le 24/09/2011 à 21:07

Merci Uncas, elle est bien jolie, et bien courageuse, cette vaillante petite fleur qui pousse où on ne l'attendait pas.... Et si l'espoir ressemblait à cela ?

25/09/2011, 00:55 | Par jafr en réponse au commentaire de Uncas le 24/09/2011 à 21:07

Une fleur, un miracle...

25/09/2011, 01:49 | Par passifou

Avant d'assassiner Troy Davis, on l'a tenu en cage des années.

 

Et avec lui, l'esprit et la foi de tous ceux qui le soutenaient.

 

On a fait bien plus que tuer un homme ce jour là, on a tué l'espoir, la foi en un monde meilleur, et en la justice.

 

Lorsque je prends votre sentier, Grain de sel, et vous suis dans cette promenade solitaire et désespérée, je vous accompagne en silence, mais vous ouvrez le chemin à combien d'autres consciences, combien d'autres coeurs, et combien d'autres esprits, qui voient par vos yeux, un peu mieux des leurs?

 

C'est cette faculté ténue, subtile, et invisible, qui vous fait vous sentir une nausée, et que vous partagez, que vous révélez à bien d'autres, en même temps que vous redonnez un sens à l'existence.

 

Oui, une petite fêlure dans le béton, et laissez faire la nature, demain une forêt vierge couvrira de formidables civilisations.

 

Cette fêlure, vous la découvrez dans notre âme, vous la nourrissez, et les premières plantes poussent, qui deviendront des arbres gigantesques, et nous rendront un jour le goût et le bonheur de faire de cette terre autre chose qu'un enfer.

 

Respirez, Grain, marchez dans la nature, ou asseyez vous à une terrasse de café, et regardez passer les gens, ils semblent ne rien savoir, et pourtant...

 

Parmi eux, des centaines, des milliers, n'attendent que les minuscules graines de conscience que vous savez semer.

 

Et l'avenir, s'il est parfois trop froid dans leurs yeux, éclate dans l'éclair du regard de leurs enfants.

 

Ce sont eux qui iront encore fleurir la tombe des Troy Davis, quand les noms de leurs bourreaux auront été oubliés.

25/09/2011, 09:47 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de passifou le 25/09/2011 à 01:49

Oh la la, Passifou ! Votre commentaire est comme un poème.... Merci, mille fois merci !

25/09/2011, 14:26 | Par passifou en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 25/09/2011 à 09:47

Merci à vous Grain, et à tous ceux qui disent assez pour que l'on ne se laisse pas enfermer derrière les barreaux de l'indifférence ou de l'ignorance.

 

Mais ceux du découragement et du désespoir guettent le voyageur aux yeux ouverts, il nous faut sans cesse les briser, la joie et le bonheur de bien faire sont à portée de notre coeur, juste derrière...

 

http://www.dailymotion.com/video/x10pz6_lavilliers-betty_music#rel-page-1

25/09/2011, 13:27 | Par millepertuis

Saperlipopette, quel souffle, quelle colère ! Merci, cher graindesel.... En espérant que ce genre de textes parviendra un jour aux proche de Roy Davis !Pour qu'ils sachent que le monde entier a retenu son soufle....et qu'au matin, l'écœurement les a gagné.

25/09/2011, 14:52 | Par Axel J

Ces brins d'herbe, ces pousses conquérantes du béton, ce fut un de mes fils directeurs d'autostoppeur, aux temps où ça existait encore.

 

Ça me rappelle aussi Nantes, la zone aujourd'hui piétonne qui constituait anciennement la zone portuaire, où on peut encore voir pousser des brins de blé, isolés, rares et vaillants, d'année en année, coincés entre les jointures des pavés, qui témoignent de ce qu'à une époque lointaine, c'était des milliers de tonnes de blé qui transitaient par ces quais.

27/09/2011, 13:08 | Par L'Alchimique

Henri Gaino, homme de réflexion, qui a vendu son intégrité morale au profit des attraits des ors de la République, fébrile défenseur de la sarkozye, envers et contre tous, malgré les faits cruels qui sont révélés, à la face du plus grand nombre.

-

Sa posture de réfuteur têtu des révélations massives, qui altèrent l'image de son petit maître, a emporté d'un coup d'un seul, la réputation d'un faiseur de discours, ayant su marrier les ferments des idéologies droitières avec celle de la gauche, époque Jaurès...c'est dire si rien ne l'embarrasse quand il veut atteindre le but poursuivi, à savoir tromper vigoureusement, les esprits les plus fragiles.

---

Quand il dit, où sont les millions ? Ne sait-il pas, en quoi, les juges d'instruction qui s'occupent de cette affaire Karachi, vont évaluer le matricule de la Sarkozye décomplexée, en véritables molosses, qui ne lachent rien ?

--

C'est pourquoi, les personnes qui seront passés à la question (version 2011...) devraient éviter de proposer aux juges d'instruction précités, des mots comme : "allégations infondées, insinuations, menteries, complots..." sinon ils risquent d'énerver plus que de raison, des magistrats bien sereins, jusque là !

--

Pour finir, ce Gaino qui a du très certainement, promettre à son entourage, d'exploser cet empêcheur de prospérer en paix, que l'on nomme Edwdy Plenel, s'est fait envoyer dans les cordes par celui-ci, plus souvent qu'à son tour, ne lui laissant pour toute défense que la litanie de qualificatifs qui se voulaient plus désobligeants l'un que l'autre, qu'il a proféré à l'envi !

--

Je crois qu'Edwy Plenel devrait faire attention à ne pas être poursuivi, au civil, pour abus de faiblesse, sur personne vaniteuse trop longtemps conforté par des médias insuffisants, sur les choses de l'esprit !!

27/09/2011, 13:08 | Par L'Alchimique

Le commentaire précédent s'appuie sur le Débat qui a opposé Edwy Plenel à Henri Gaino, dans Mots Croisés du Lundi 26 Septembre visible, sur Pluzz.fr,

--> partie de plaisir intellectuel garanti !!!

27/09/2011, 16:42 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de L'Alchimique le 27/09/2011 à 13:08

C'est très gentil, l'Alchimique, et moi aussi j'admire beaucoup Edwy Plenel mais comment dire.... lui, c'est lui et moi, c'est moi ! Clin d'oeil Bref, ce n'était pas le sujet du jour, quoi !

Et puis après tout, tant pis, toutes les parties de plaisir garanti, comme vous dites, se font si rares aujourd'hui !

30/09/2011, 09:14 | Par L'Alchimique en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 27/09/2011 à 16:42

Oh ! c'est juste que je ne voulais pas laisser passer un moment de télévision, dantesque pour ceux, qui ont les moyens de l'esprit !!!

--

Désolé d'avoir pertubé votre repos !!!

30/09/2011, 09:15 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de L'Alchimique le 30/09/2011 à 09:14

Aucun problème....

28/09/2011, 21:57 | Par la dame du bois-joli

parfait résumé de la situation actuelle , merci grain de sagesse, tenons-nous les coudes et ... les oreilles et les orteils.. tenons-nous prêts .. tenons-nous les mortaises même !! c'est dans l'union et la détermination que fleuriront les fleurs les plus tenaces, celles que nous aurons semées et celles qui nous surprendront par leur propension à se semer n'importe où sans qu'on les attende, laissons-nous surpendre et ne lâchons rien

à la fin c'est nous qu'on va gagner !! ( fakir)

28/09/2011, 22:23 | Par Grain de Sel HV

"....à la fin c'est nous qu'on va gagner!"

Puisque vous le dites, DdBJ ! Mais c'est quand la fin ? Et combien encore de Troy Davis avant "qu'on va gagner" ? Il y a des moments où ce n'est même plus de l'impatience, mais de la rage, vraiment !

02/10/2011, 12:12 | Par Isabelle Declerck en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 28/09/2011 à 22:23

Haut les coeurs Grain de Sel

La roue tourne et Oui qu'on va gagner !

 

30/09/2011, 10:48 | Par la dame du bois-joli

c'est le slogan de fakir, journal que j'aide à vendre parfois, moi j'y crois, petit grain de folie, allez haut les coeurs!!

01/10/2011, 21:59 | Par Myrelingues

 

on ne peut pas recommander plusieurs fois ...

c'est dommage !

Merci pour toute cette émotion ....

01/10/2011, 22:11 | Par Grain de Sel HV

Emotion ou colère ? Salut à vous, Myrelingues, et je pense que si vous êtes passée par ici c'est qu'elle est partagée.... Se serrer les coudes !

03/10/2011, 09:09 | Par Pierre50

Bonjour Grain,Toujours heureux de vous lire, j’attendais avec impatience votre dernier billet.Je crois hélas que le tableau est encore plus sombre que celui que vous décrivez, vous avez regardé de votre fenêtre mais le regard sur d’autres fenêtres révélera d’autres « misères », il y en a temps ! Par exemple, vous dites à juste raison : « A l’heure où les vieillards se font piller au su et au vu de tout le monde, pouvoirs publics compris, mais où l’on prétend la bouche en cœur que l’on se préoccupe du grand âge », vous oubliez deux éléments, la dépendance ne concerne pas que les personnes âgées (du fait des pesticides et autres joyeusetés de ce genre, on peut être affecté d’un parkinson ou d’une sclérose en plaque voire d’un alzheimer à 40 ans, je n’ai pas mis de majuscule aux noms des maladies, ce serait leur faire trop d’honneur !) et puis, vous oubliez les aidants qui s’épuisent à la tâche par défaut d’aide sociale suffisante et qui meurent souvent avant la personne malade, ceci, dans la plus grande indifférence également. Si je peux me permettre, à lire un bon bouquin sur ceux qui provoquent les maladies et qui en profitent : « Menaces sur nos neurones », http://www.actes-sud.fr/node/31410 Aidant d’une Parkinsonienne évoluée malade depuis plus de 25 ans, elle avait 42 lors du diagnostic, la méthode « Coué » ne me satisfaisant pas, j’ai décidé de participer activement au sein d’une association pour une meilleure prise en charge des malades et de leurs aidants, je suis confronté chaque jour au cynisme des « politiques » nationaux et locaux, qui ne pensent qu’à leur réélection et qui parlent d’autre chose dés que les questions deviennent trop précises : je pense que ce n’est pas une question de morale ou de choix politique mais simplement de l’incompétence, ce qui n’est pas forcément mieux !Bises, si je peux me permettre du haut de mes 70 et quelques années.Pierre

03/10/2011, 15:13 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Pierre50 le 03/10/2011 à 09:09

Ravie de vous retrouver, Pierre50 ! Et bravo pour votre militantisme au sein d'une association pour une meilleure prise en charge des malades. Je me souviens que votre épouse avait lu je ne sais plus quel billet par dessus votre épaule et que nous avions échangé par vos mots interposés cet été... Comment va-t-elle ? Et quel temps fait-il dans la Manche en ce moment ?

 

Au sujet de ce passage: "« A l’heure où les vieillards se font piller", je vous suggère de cliquer sur le passage en gras dans le billet (dans les commentaires, en copié-collé, ça n'a pas l'air de marcher). Vous y découvrirez les mésaventures subies par ma petite belle-mère, 94 ans, de la part d'escrocs patentés et pour lesquelles je me bats actuellement.... et ne désespère pas de gagner. Dès qu'il y aura un peu de nouveau, je ferai un second billet sur ce thème pour tenir les gens informés.

 

Bien à vous, Pierre. Et amitiés à votre épouse. A bientôt de vous recroiser....

04/10/2011, 00:29 | Par Pierre50

Bonsoir Grain,

Ma belle-mère de 86 ans connaît également des problèmes similaires : assurance dépendance d’un coût élevé aux services rendus hypothétiques, pour obtenir des renseignements vous passez uniquement par le téléphone, elle a donc téléphoné et s’est vue renvoyée de poste en poste sans obtenir de réponse, elle a lâché prise après 7 interlocuteurs différents ! Elle ne voulait pas nous faire savoir qu’elle s’était fait arnaquer et elle a mis du temps pour nous en parler. Les personnes âgées sont des cibles faciles pour toutes ces arnaques et il y en a pléthores.

Quel bonheur de vivre en Manche, surtout avec cet été indien… Après Paris et d’autres grandes métropoles, notamment en Amérique du sud, se retrouver au calme et tranquille sur ce bout de terre où je suis né est encore un plaisir ineffable. Les gens d’ici sont ce qu’ils sont, ce sont généralement des « taiseux »qui ne parlent pas pour ne rien dire, j’ai été élevé ici et c’est ainsi plus facile de vivre avec eux. Du fait de l’état de Danielle, je ne peux plus aller à la marée mais mon frère ainé qui continue la pêche côtière m’a dit que la marée de fin septembre à Chausey a été exceptionnelle cette année, j’ai tendance à le croire après avoir mangé le résultat de ses escapades.

Danielle, parkinson depuis 26 ans… nous nous sommes bien battus, mais comme la chèvre de Monsieur Seguin, Parkinson nous a vaincus. La maladie se manifeste maintenant par des troubles cognitifs et la vie devient plus difficile pour nous deux. L’épuisement dans la relation d’aide est une vérité et les aides sociales qui permettraient d’aider les aidants afin d’éviter la maltraitance des personnes malades du fait de l’épuisement sont notoirement insuffisantes. Après les débats très médiatisés relatifs à la dépendance, nous attendons toujours les arbitrages présidentiels et cette attente n’annonce rien de bon, il va falloir certainement faire mieux avec moins d’argent ! Les associations Parkinson se sont regroupées dans un collectif pour élaborer un Livre Blanc (c’est déjà un petit miracle en soi que des associations Parkinson aient réussi à travailler ensemble en bonne intelligence et continuent !), le résultat est à la hauteur de notre travail, l’Etat a annoncé il y a peu un plan d’action Parkinson, n’achetons pas chat en poche et restons vigilants, il faudra encore pas mal d’échanges pour voir un plan à la hauteur des problèmes.

Je n’ai pas votre grâce et votre légèreté de l’écriture, je le regrette car j’aurais bien aimé écrire quelques pages sur le sort des aidants. Un de mes amis, aidant également, m’a dit dernièrement : « la journée n’est pas commencée que j’ai déjà hâte qu’elle se termine », j’ai bien aimé cette phrase qui caractérise assez bien notre épuisement.

Bises et continuer de nous alimenter de vos écrits…

Pierre

24/12/2011, 00:54 | Par Esther L

Chère Grain de Sel...je reviens par ici et je lis des billets....pas tous les billets....juste ceux de ceux qui ont su me toucher....sans doute par une certaine "affinité élective"....

Je lis ce billet....et ma nuque se courbe....

Et puis je vois tes photos....et j'avoue....que je reste souvent en suspens, en admiration devant ces plantes, ces fleurs qui bravent le bitume.....

Un peu comme dans mon jardin de Bretagne où les mauvaises herbes sont les bienvenues....et où je refuse de couper les branches du mimosa qui dépassent sur le chemin.....

Il faut garder au coeur ce regard, cette envie....ce refus de rentrer dans les rangs....

 

 

24/12/2011, 10:03 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Esther L le 24/12/2011 à 00:54

Je t'embrasse, ma petite Estérel... Merci d'être passée par là !

10/01/2012, 14:39 | Par ujamaa

 

Grain de sel, j'ai bien compris le sens de votre billet.

Mais il y en a un autre derrière celui-ci.

Émile Coué né de la Chataigneraie le 26 février 1857 à Troyes est une personnalité très très intéressante.

Comme lui, d'autres firent figure de pionniers.

Ajourd'hui on n'est pas loin de dire qu'il n'y a que le placebo qui soit à l'oeuvre dans notre vie.

Tout ce que nous croyons devient vrai pour nous.

Même si c'est complètement faux, si nous y croyons vraiment cela devient vrai pour nous.

 

http://www.methodecoue.net/blog/enregistrement/

 

 

 

09/01/2012, 10:10 | Par Grain de Sel HV

Et la méthode Coué serait une sorte de placebo par l'auto-suggestion, c'est ça ? Je ne suis pas sûre de comprendre....

10/01/2012, 16:52 | Par ujamaa

Le placebo à l'oeuvre dans notre vie... ou la vie ne serait qu'un mirage dans lequel on croit, tel qu'on se le suggère.

Coué nous dit : l'inconscient (imagination, etc.) commande. Par exemple je me vois avoir le diabète, je l'aurai certainement (effet nosebo). Si on croit quelque chose, cela devient vrai, cela se réalise. Des savants nous disent la même chose. Écoutez par exemple une conférence de Jacqueline Bousquet, chercheur du CNRS très controversée. Ce qu'elle dit ? Vous êtes ce que vous croyez. Ce que vous croyez est vrai même si c'est faux.  Nous ne dépendons que de ce que nous croyons.  Changer c'est croire quelque chose de nouveau. Nous dépendons de ce que nous croyons. Ses conclusions sont parfois très étranges...

http://www.arsitra.org/yacs/articles/view.php/1124/conference-de-jacqueline-bousquet

 

Newsletter