Jeu.
30
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Joffrin, cretinus journaliste

De quoi Joffrin est-il le nom ? 

Le nom d'une soumission. 

Manger à tous les rateliers du capitalo-parlementarisme crée des obligations. 

"Laisser crever, mais pas trop..."

Le premier capitalo-parlementaire : Des retraites en moins... 

Le second capitalo-parlementaire : Pardon ? 

fin de l'arrogance

fin de la soumission 

nous nous rions de vos menaces 

fin de l'arrogance 

nous nous écartons de vos logiques 

fin de la pauvreté 

Comité invisible : "L'État est la mafia (...)"

"L’État est la mafia qui a vaincu toutes les autres, et qui a gagné en retour le droit de les traiter comme criminelles." 

"La plupart des gens sont incapables de s'adapter."

Tout sera tenté, n'en doutons pas un instant, pour que ce qui n'a pas encore été détruit le soit. Et le plus rapidement possible. 

Prière de ne rien écrire

Quelle époque ? 

Quelle langue ? 

Quelle charte 

Quel Mediapart ? 

Quelle autocensure ? 

 

La gauche, minable de chez minable

La gauche, minable de chez minable, qui, faute de réparer le quinquennat précédent, se fait le zélé continuateur de la destruction du pays en mettant les bouchées doubles.

"Abdique ou crève !"

C'est le nouveau slogan publicitaire du renouveau capitalo-parlementaire : "Abdique ou crève !" 

Newsletter