Lun.
04
Mai

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pier Paolo Pasolini

Pier Paolo Pasolini

dans la nuit d'aujourd'hui

avance à pas feutrés

félin fellini 

pas de fin pas de pleurs 

la beauté à l'état brut

Le devoir de fête

- Quand tout va mal, faire la fête est un devoir !

- On dirait du Beigbeder.

- Lequel ?

au fond de la classe

j'ai regardé sous mon lit 

rien 

j'ai regardé le ciel 

rien 

j'ai vu tes yeux 

tout retourné

 

tout l'univers 

les mains sur tes hanches

aucun abandon dans son parcours 

parcours du combattant depuis longtemps 

longtemps debout pour vivre intensément 

 

ignoré détesté insulté 

"Le capital, c'est capital." (second passage)

Le militant qu'il y aura des profiteurs n° 1 : Le capital, c'est capital. C'est tout. Si tu n'aimes pas le capitalisme, quitte ce monde ! 

"Le capital, c'est capital."

Le militant qu'il y aura des profiteurs n° 1 : Le capital, c'est capital. C'est tout. Si tu n'aimes pas le capitalisme, quitte ce monde ! 

ah ! la jeune ministre

terre colonisée 

terre ! terre ! terre ! 

terre d'excellence 

ah ! la jeune ministre 

 

le 9-3 

la racaille 

Le hollandisme est un cynisme

La politique menée par l'État hollandiste est une politique de chiens. Un cynisme. 

Du chien à la hyène, il n'y a qu'un pas. 

Vive Robespierre !

Newsletter