Jeu.
02
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

"Élections piége à cons..."

Ce lundi soir, l´allocution du Président Hollande illustre parfaitement ce slogan soixante-huitard !

Hollande: Un Pacte d'irresponsabilité - 1ère partie-

Qu'on ne s'y trompe pas le PACTE de RESPONSABILITE que nous concoctent les néo ( à vrai dire pas tant que cela ) libéraux-sociaux-démocrates du PS, est en réalité un PACTE D 'IRRESPONSABILITE.

- Irresponsabilité envers la France, son Histoire, son rôle et sa place dans le monde.

- Irresponsabilité envers la construction d'une europe plus sociale, plus démocratique, plus indépendante des oligarchies financières.

Bien plus grave encore, le pacte en question s'il est appliqué tel que François Hollande l'a présenté aura des conséquences incalculables sur la vie des français...Partie1

le 7/9 sur France Inter et la notion de service public

Quelle surprise ce matin ( mardi ) au réveil, d'entendre l'incontournable Bernard Guetta, le frère de l'autre, revenir sur l'altercation, certes légère, entre lui et l'invité de P.Cohen du 7/9 d'hi

Affaire Cahuzac: Ou comment prendre des vessies pour des lanternes

L'intérêt de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Cahuzac est certes patent et l'on est en droit d'attendre impatiament la lecture du rapport ainsi que les conclusions de son rapporteu

Lettre ouverte à Monsieur Edwy Plenel

Monsier le Président et directeur de la publication « Mediapart »

Je me permets de vous interpeller de cette façon, excusez moi mais je n'en ai pas trouvé d'autres.

Mediapart se trompe en se focalisant sur B.TAPIE

Avant de développer, je tiens à préciser que le combat que mène Mediapart est juste et nécessaire quand il poursuit le but de savoir si B.Tapie, dans le cadre de "l'affaire ADIDAS

Repenser l'Entreprise-Les Entrepreneurs, mythe ou réalité...

 Le but de ce papier est de déconstruire le discours idéologiques autour de l'Entreprise et des Entrepreneurs. Discours qui est véhiculé par les médias, le MEDEF et les partis politiques à longueur de débats,  L’entrepreneur  serait en France "bridé" dans ses élans en priorité par un déficit public "structurel"qui entrainerait de lourds prélèvements sur l'entreprise et de ce fait, la rendrait moins compétitive que ses "voisins" Il y aurait donc urgence à réformer cela sinon ce pays ne retrouverait pas la croissance et par conséquent l'emploi, voire même que nos Entreprises et nos Entrepreneurs à force de "courber l'échine" pourraient partir ailleurs, rechercher l'eldorado.

Pour essayer de comprendre, il est nécessaire de mieux appréhender la réalité du tissus productif en France, on en parle souvent mais on entre jamais assez  dans le détail. C'est tellement plus simple de mettre toutes les entreprises dans le même sac.

Cependant avant d'aller plus loin, il est bon de préciser pour commencer quelques définitions.

Newsletter