Sam.
20
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'énergie fécale, une énergie d'avenir ?


Dans le monde, une personne sur dix utilise de l'énergie issue de la fermentation de matières fécales. Dix millions d'installations de production de Biogaz domestique ont été installées dans des foyers Chinois depuis vingt ans. Ces installations subventionnées par l'Etat Chinois permettent de subvenir à 60% des besoins en énergie des familles équipées.

Tous les commentaires

03/04/2010, 12:02 | Par Jean-Yves Cognac

"Dans la nature, rien ne se perd, tout se transforme !!!"

03/04/2010, 12:11 | Par Raphael JORNET

le concombre masqué, je m'attendais au pire, genre "chez moi aussi je l'utilise, j'en suis équipé, ça fermente, et paf !" mais non, sérieux...

oui, merci Ivan Villa, j'avais aperçu cette information étonnante... vais y regarder de près.

03/04/2010, 16:15 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de Raphael JORNET le 03/04/2010 à 12:11

Il m'arrive d'être sérieux cher Raphaël, pas très souvent je vous l'accorde Clin d'oeil !!!

En fait je n'avais pas vu l'exemple Chinois que nous livre Ivan Villa mais j'avais vu un reportage sur l'utilisation par certaines fermes modèles de France de l'utilisation des matières fécales animales en sources d'énergie...

Notamment du méthane dégagé et utilisé comme gaz de chauffage...

Sympa et relativement simple à mettre en oeuvre.

03/04/2010, 12:34 | Par Velveth

J'étais certain qu'Alcyme serait utile à l'humanité...

03/04/2010, 13:12 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Velveth le 03/04/2010 à 12:34

+1 Rire

03/04/2010, 13:21 | Par Anne Gentry en réponse au commentaire de Ivan Villa le 03/04/2010 à 13:12

- Dis Zezette, il lit l'Humanité, Alcyme ?

- Ben voyons !

03/04/2010, 16:16 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de Anne Gentry le 03/04/2010 à 13:21

Dur, duuuuur !!!

RireRireRire !!!

03/04/2010, 13:40 | Par Ivan Villa

Pour savoir si on peut se fier au modèle chinois actuel pour refonder l'organisation économique mondiale, j'attaque, en parallèle à d'autres lectures, l'ouvrage de Giovanni Arrighi (*), préfacé par Alain Lipietz, économiste, ancien député vert européen: "Adam Smith à Pékin - les promesses de la voie chinoise", 504 pages, publié en oct 2009 chez Max Milo.
196730~v~Adam_Smith_a_Pekin___Les_promes

Présentation par l'éditeur:

À la fin du XVIIIe siècle, Adam Smith a prévu la nouvelle émergence économique de l’Orient et l’équilibre des pouvoirs avec l’Ouest. Dans cet ouvrage magistral et à contre-courant de la pensée dominante, Giovanni Arrighi démontre comment l’extraordinaire ascension de la Chine nous invite à relire La Richesse des nations avec un regard neuf. À la faveur d’une déconfiture de l’hégémonie américaine, la République Populaire pourrait proposer l’alternative au capitalisme du XXe siècle.


Peut-on se fier au modèle chinois actuel pour refonder l’organisation économique mondiale ?

Giovanni Arrighi répond à partir de trois idées fortes :

-la voie de développement chinoise est essentiellement différente du néolibéralisme ;

-la montée de la puissance chinoise est déjà en train de modifier la structure de l’économie politique à l’échelle internationale ;

-l’un des aspects majeurs de la voie chinoise, contrairement à l’image que les médias occidentaux en donnent souvent, pourrait être porteuse d’un modèle plus égalitaire et plus écologique de développement.
(*) Giovanni Arrighi (1937-2009), docteur en économie, professeur de sociologie à la Johns Hopkins University (Maryland), a été chercheur au centre Fernand Braudel sur les civilisations à la Binghamton University (New York). Il est l’auteur de The Long Twentieth Century, ouvrage de référence sur les racines du capitalisme. Adam Smith à Pékin est son premier livre traduit en français.

03/04/2010, 18:22 | Par Velveth en réponse au commentaire de Ivan Villa le 03/04/2010 à 13:40

J'ai toujours pensé qu'après avoir rédigé le programme économique des nationalistes corses, Lipietz devrait s'enfuir en Chine...

Rire

03/04/2010, 19:22 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de Velveth le 03/04/2010 à 18:22

"qu'après avoir rédigé le programme économique des nationalistes corses"
@Velveth, tu te fais l’écho de la vox populi de l’ambassade de France et de la cellule d’intox du ministère de l’intérieur! Bravo! Pas très décidé
Tiens ! Tu ferais certainement œuvre d’une plus grande curiosité éclairée en lisant « Adam Smith à Pékin » de Giovanni Arrighi, car c’est certainement la meilleure analyse économique sur l’ascension de la Chine que l’on puisse trouver à ce jour; et, pour t’aider, tu peux toujours profiter de l’introduction (*) de lipietz : « La seconde bifurcation asiatique et l’avenir de la crise »

 

(*) Extrait :
"Ouvrage majeur. Le livre de Giovanni Arrighi, quoique publié à Londres et New York en 2007, à l’aube de la crise mondiale déchaînée par la faillite de la banque Lehman Brothers (septembre 2008), reste à ce jour la plus ample et pénétrante analyse de ce qui a préparé cette crise et du monde sur lequel elle peut déboucher. Cela seul justifierait sa lecture. Mais ce livre est encore autre chose. C’est, comme son nom l’indique, une extraordinaire introduction à la lecture d’Adam Smith, et à la compréhension du stupéfiant "décollage" de la Chine. Mais c’est aussi une magnifique introduction à la lecture d’Arrighi lui-même et de l’école à laquelle il se rattache."

03/04/2010, 21:11 | Par brocéliande

Et la question du voile, cher Ivan, soutenez-vous la position des Verts qui consistent à ne rien vouloir en savoir?

03/04/2010, 22:07 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de brocéliande le 03/04/2010 à 21:11

Chère Catherine Leclerc, je ne vois pas ce que vient faire votre histoire du voile ici! C'est la fatigue qui vous amène à être hors sujet sur ce fil et à ne pas faire votre travail de journaliste parisienne? Pour votre gouverne, écouter ce débat sur "Le voile sape-t-il la citoyenneté des femmes ?", retransmis sur France Culture!

04/04/2010, 00:29 | Par brocéliande en réponse au commentaire de Ivan Villa le 03/04/2010 à 22:07

Entre matières fécales, cher vous, si productives d'énergie qu'elles soient, et le voile, je vois juste une différence d'échelle et les Verts. Parce que parfois, l'on trouve son énergie ailleurs...Aussi j'invite tous les amateurs d'énergies renouvelables à s'interroger sur l'énergie que dégage les femmes.

Newsletter