Mar.
25
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Ingrid libérée ! N’oublions pas les autres !

Une immense joie!

Tous les commentaires

03/07/2008, 10:18 | Par Christophe Journet

Oui Ivan, n'oublions ni les autres ni la joie suscitée dans le monde entier par cette "breaking news" dont je viens d'observer les effets à la une de nombreux médias tant en Europe qu'en Amérique, qu'elle soit du sud ou du nord. Surtout ne tombons pas dans le piège média tendu par les réactions à la réaction de tel ou tel leader politique, syndical, culturel, artiste, pipole, l'important étant comme à l'époque de la libération d'otages au Liban, Kaufman, les autres, comme pour Florence Aubenas en Irak, que nous ne perdions jamais de vue que la différence entre les démocraties et les régimes totalitaires passe notamment par le refus de séquestrer, de prendre en otage D'UNE FACON OU D'UNE AUTRE qui que ce soit! Informer, influencer par la façon d'informer, cela peut aussi devenir une forme de totalitarisme. En France, la façon dont de nombreux élus ont utilisé le drame d'Ingrid B. pour se doter d'une image meilleure en faisant voter des motions pour sa Libération lorsqu'ils étaient soumis localement à des critiques souvent fondées m'a régulièrement gêné. Peu importe. La plus belle des libération est celle qu'il faut encore obtenir, pour laquelle nous devrions être unanimes dans la réponse aux preneurs d'otages de tout poil. A ce titre, avoir le droit de tout lire, de presque tout se dire publiquement, est sans doute ce luxe auquel des générations successives de journalistes auront prétendu combattre pour vous offrir ce droit qui devrait aussi faire partie des droits de l'homme et de la femme. Entre 21h20, moment approximatif de l'annonce faite à la famille d'Ingrid Bétancourt, et le moment de l'annonce en sous-titres flashys durant l'émission UshuaIa sur TF1, vers 21h45, les écrans web du monde entier dont les plus rapides avaient transmis l'info avant 20h ( l'Agence france presse publiait ceci : Colombie: Ingrid Betancourt et 14 autres otages libérés par l'armée 02/07/2008 19h52 L'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, les trois otages américains et onze militaires colombiens ont été libérés par l'armée colombienne, a annoncé mercredi à Bogota le ministre colombien de la Défense, Juan Manuel Santos.) ... Entre 21h20 et le discours présidentiel français, j'ai fait le tour de titres français, anglais, américains, espagnols, italiens, allemands, danois, irlandais, etc. Tous se réjouissent, même si nombre d'entre eux notent aussi comme Le NY Times que le sort des 35 autres otages demeure liés à d'obscures tractations, ainsi que ceux de "quelques centaines d'otages supposés" pour lesquels le gouvernement colombien déclarait hier continuer à se battre : “We will continue working for the liberation of the other captives,” Mr. Santos, the defense minister, said at a news conference in Bogotá. Nous continuerons a travailler à leur libération, a déclaré le ministre de la Défense M. Santos, à Bogota, face à la presse. Curieusement, l'info voisine sur le timesonline ( http://www.timesonline.co.uk/tol/news/ ) avec un retour sur le ... watergate époque Nixon! Autre info monstre, véritable 11 septembre médiatique de la frontière entre médias et politique, que pourrait bien cacher aussi l'affaire Bétancourt : tous ont besoin d'elle, les uns pour son action d'avant la prise d'otage, les autres pour l'action que reflète le fait d'avoir permis sa libération, d'autres encore dont sa soeur Astrid parlait peu après l'annonce auront besoin d'elle pour l'aura immense que va lui conférer ce statut d'ex otage depuis février 2002, ces huit années de bagne, de misère morale, de lutte intérieure, cette mandelisation d'elle-même qui en a fait une sainte de plus au panthéon de nos médiatiques et cultissimes préférences... Juste pour vous, Ivan, les autres, voici quelques adresses repérées hier peu après l'annonce : http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/7486552.stm http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2342491&rubId=4077 http://www.liberation.fr/actualite/monde/336468.FR.php http://www.lefigaro.fr/international/2008/07/02/01003-20080702ARTFIG00563-ingrid-betancourt-a-ete-liberee.php http://www.latimes.com/news/nationworld/world/la-fg-hostages3-2008jul03,0,3051652.story http://www.nytimes.com/2008/07/03/world/americas/03colombia.html?hp http://www.liberation.fr/actualite/monde/336460.FR.php http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2008/07/02/ingrid-betancourt-a-ete-liberee_1065659_3222.html#ens_id=941502 "Je veux d'abord rendre grâce à Dieu et aux soldats de Colombie", aura été la première phrase d'Ingrid sur une radio Colombienne, "Caracol", au nom prédestiné, car cette phrase aussi va caracoler de par le vaste monde à la vitesse du web et du son multimédia. Alors pendant que Bernard Kouchner, sans doute l'un des plus actifs dans ce lourd dossier, ses enfants, quelques médecins, des officiels, diplomates, journalistes volent vers Bogota, j'ai envie de ne pas oublier ce sentiment étrange ressenti en lisant ceci : "Juan Manuel Santos, ministre colombien de la défense, a annoncé le mercredi 2 juillet, que les forces armées colombiennes ont libéré quelques heures plus tôt l'ancienne candidate à l'élection présidentielle Ingrid Betancourt ainsi que trois citoyens américains et onze militaires qui étaient séquestrés par les FARC. Les otages, a-t-il dit, sont sains et saufs." Peu importe à la Une de quoi ou de qui. Seule la liberté importe, et la joie qu'elle engendre lorsque nous sommes capables de l'affirmer et de la faire vivre!

03/07/2008, 08:12 | Par Fantie B.

Merci pour vos liens, Christophe. Ils me permettront un choix dans l'information ,si je veux en savoir plus. Cce qui n'est pas sûr, car après tout, est-ce que les analyses de Mediapart ne seront pas suffisantes, même si elles arrivent en différé ? L'essentiel de ce que nous avons "besoin de savoir" ne réside t-il pas dans le communiqué officiel ?
Sur le fond des prises d'otages: tout à fait d'accord avec vous : "la différence entre les démocraties et les régimes totalitaires passe notamment par le refus de séquestrer, de prendre en otage D'UNE FACON OU D'UNE AUTRE qui que ce soir."

03/07/2008, 10:22 | Par Christophe Journet en réponse au commentaire de Fantie B. le 03/07/2008 à 08:12

René Char disait bien : "l'ennemi, c'est l'actualité". Il parlait, je le crois, en ancien résistant du maquis du Vercors. Il parlait au fond. L'ennemi, c'est tout ce qui nous écarte de notre réalisation. Ceux qui veulent à tout prix nous faire voter ceci, dire cela, acheter ceci, vivre cela, en dehors de nos propres choix. J'ai écouté ce matin à la radio avec émotion cette voix relâchée, pas encore détendue, mais si juste tout de même : "je remercie aussi les français, car c'est mon sang". Char disait aussi en 68 avoir compris par un nuit d'orage que la foudre et le sang ne font qu'un!

03/07/2008, 14:29 | Par mickye

J ais upprime mon commentaire. Apparamment, il derange certaines personnes qui en sont restees a leur joie immense de cette liberation. C est vrai, il vaut mieux se fermer les yeux que d essayer de voir qu on est victime de manipulations. Pour les personnes que ca interesse, je le laisse en page une du journal. Il ne faut pas deranger ces personnes qui vous repondent avec mepris. Alors pour eux, vive sarko , le liberateur. lol 03/07/2008 13:12Par marie93

Newsletter