Lun.
28
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Alternatives Humanistes

«Alternatives Humanistes, ensemble vers l'autonomie», par Frédéric Bosqué, aux Editions (R)évolutions: un livre comme un grand souffle d'air frais qui vient dissiper la grisaille dans laquelle nous vivons entre deux sommets pour sauver l'Euro !

 

Lire : Alternatives Humanistes, ensemble vers l’autonomie

Par Frédéric Bosqué, Editions (R)évolutions *

 

Un livre comme un grand souffle d’air frais qui vient dissiper la grisaille dans laquelle nous vivons entre deux sommets pour sauver l’Euro !

 

L’auteur :

Fréderic Bosqué co fondateur du réseau ww.katao.fr, de distribution essentiellement de produits locaux, en tout cas équitables et écologiques, autour d’un logiciel libre, et gérant d’une coopérative. Dans la lignée de la pensée et des initiatives de Patrick Vivrait, Frédéric est administrateur du mouvement sol, diffusant une monnaie complémentaire et locale, acceptée dans plusieurs villes. Fréderic est pilote l’instauration du sol-violette pour la ville de Toulouse.

 

Frédéric Bosqué se décrit comme un dirigeant-entrepreneur humaniste.

Le livre part des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Partant des droits, il définit un modèle humaniste « les hommes naissent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune »

Nous découvrons ainsi le sens et les conséquences de Liberté, égalité, fraternité, la nécessité de trouver un équilibre.

La question économique, la vie, le travail, la production sont abordées dans le chapitre dédiée au manque et à la monnaie, puis de la monnaie à la richesse.

Puis par chapitre après chapitre nous passons à l’histoire de la monnaie, le rôle des collectivités et des garanties, le financement de l’économie réelle. La gestion des risques et environnement global, pour arriver au citoyen et au niveau de vie. Puis dans une deuxième partie : démesures et alternatives nous partons de risques et confiance pour arriver à représentation et métamorphose en passant par les enjeux de civilisation et la force publique.

Un livre très pédagogique.

Chaque démonstration est étayée par des schémas, chaque chapitre est résumé et synthétisé, ce qui aide à retenir l’essentiel de ce livre très riche.

 

Nous ne prétendons pas le résumer, mais souhaitons donner au lecteur l’envie de lire cette ouvrage, pour redécouvrir les vraies valeurs, qui font de la vie en société un humanisme qui rend à chacun sa dignité et son importance, chacun joue un rôle dans la vie en société.

 

« Finalement, l’humanité est la conscience de la vie qui cherche l’évolution et recherche la vie. L’humanité cherche à continuer en conscience ce que fait la vie : Vivre mieux et plus longtemps. C’est le moteur de notre histoire parce que c’est le moteur de notre vie. »

« La confiance dans la monnaie est assurée par les banques centrales qui obligent les banques commerciales à détenir 8% de vraie monnaie (bientôt 10%) banque centrale. La monnaie restante en circulation 92% (puis 90%) est une monnaie dette liée à un crédit émis par les banques privées. Mais qui garantit la valeur de cette monnaie ? La communauté toute entière. »

 

« La résultante des anticipations et des ajustements des administrateurs et des élus en matière de gestion des risques d’activités et de d’existence est un développement plus ou moins durable de l’économie ou un affaiblissement ou un renforcement de la cohésion sociale ».

 

Frédéric Bosqué nous conduit à mieux comprendre la crise actuelle et propose des solutions d’attente.

« C’est le crédit qui dope les marchés financiers. Ses investissements y sont démultipliés par le fait que pour un euro de monnaie centrale qu’un réseau bancaire récolte via les dépôts, il peut faire jusqu’à 12 euros de crédits, qu’il lui est facile d’investir sur les marchés financiers aux résultats importants et immédiats. »

 

« La solution en attendant une réforme globale du crédit, nous pouvons amorcer cette métamorphose en bloquant nos euros sur un livret d’épargne dans une banque éthique,(1) qui en contrepartie nous donnera l’équivalent en monnaie complémentaire et locale que nous pourrons dépenser dans un réseau local d’acteurs agréés respectueux des humains et de la nature. »

 

« Ce simple geste réduira par douze la capacité de » crédit du réseau bancaire duquel nous retirons notre argent. »

« Ce nouveau modèle économique, à terme nous aurons donc un revenu pour choisir une activité et non plus une activité pour avoir un revenu. »

 

Comment parvenir à cette société humaine ?

 

« En reprenant notre projet d’émancipation humaine, d’abord pour les plus faibles, ce qui inclut tous les êtres de la nature… Libéré de nos préoccupations, terreaux de nos désirs insatiables, influençons notre milieu immédiat »

 

« Rejoignons et faisons sens avec d’autres mouvements mondiaux pour faire entrer dans les accords internationaux l’encadrement du crédit pour financer un développement réellement durable et mesurable tout en institutionnalisant la régulation des marchés financiers par la création d’une monnaie mondiale servant à régler, sans intérêt et de façon équitable les échanges internationaux liés au bien commun et aux libertés individuelles. »

 

 

« La capacité de production comme d’autres avant elles n’est plus intégratives. »

 

« Le temps libre sera une source d’une nouvelle explosion de la créativité humaine qui débordera largement la sphère marchande et s’étendra sans limite à la sphère non marchande. »

 

« Il reste à inventer dans le réel les nouveaux organes de cette communauté papillon en formation, sans s’attacher à ce qu’ils valent dans la communauté chenilles. Leur utilité commune ici et maintenant est le seul critère de leur viabilité demain. »

Le papillon de la confiance est l’illustration et la définition de ce que Frédéric Bosqué décrit : enracinés dans la préservation et le renouvellement du bien commun et de nos libertés individuelles, nous aurons enfin le choix de nos vies parce qu’ ‘ensemble nous serons arrivés à l’autonomie. »

 

Sans attendre découvrez cette nouvelle société humaine, où l’autonomie nous libère et permet une vie humaine accomplie au service de tous, et nous donne l’estime des autres et de soi.

 

Jean Bachèlerie

 

*http://autres-talents.fr

1 le Crédit Coopératif

www.alternativeshumaines.info

www.sol-vilette.info

Tous les commentaires

23/07/2012, 18:43 | Par miradou

Je viens de lire le livre. C'est vraiment une fenêtre ouverte sur l'avenir par laquelle passe un souffle d'air frais.

Une bonne illustration de : "penser globalement, agir localement"

Newsletter