Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

 

Thématiques du blog

 

Dans l'Orne, les pesticides c'est écologique

Dans son édition du 16 mai 2013, Ouest-France consacre un article à un projet d'arrêté préfectoral visant à assouplir l'usage des produits phytosanitaires dans l'Orne. Cela en vue de "répondre aux interrogations du monde agricole", selon la préfecture. "Aux pressions de couloir", dirions-nous dans le monde réel. Il s'agirait, sur les terres exploitées, "de traiter jusqu'à la limite supérieure du bord du fossé sec et dans ces fossés secs, de lutter contre les espèces invasives et envahissantes qui constituent une menace pour la biodiversité". La consultation publique est qualifiée d'"assez confidentielle" par le quotidien. Elle dure jusqu'à ce vendredi 24 mai. Lien :

 

Les pesticides favorables à la biodiversité? "CIDE" = tuer, "BIO" = vie. Chercher l'erreur.

Du même tonneau, du directeur recherche et développement de PSA : "L'air qui sort du pot d'échappement est plus propre que l'air qu'il absorbe." Le diesel purifie l'air !

On nous avait déjà servi le nitrate bon pour la santé, le phyto écolo c'est nouveau.

Cette politique des marchés et l'enfumage qui va avec est vraiment formidable. Plus besoin de penser. Encore une économie !

Laissons l'intérêt général se déliter par les soins de ceux-là mêmes qui avaient sa défense en charge. Ne vous occupez de rien. Laissez les transnationales s'occuper de vous.

Comme IG Farben des Juifs et des Tziganes, comme Monsanto des Viet-namiens et des Laotiens, comme Union Carbide des Indiens de Bhopal.

220.000 morts par an

Pourtant, en 1989, l'Organisation mondiale de la santé pointe que les pesticides causent directement la mort de 220.000 personnes par an et en intoxiquent plus de 3 millions.

Pendant que leucémies, lymphômes et tumeurs cérébrales de l'enfant sont en progression de 30 à 50%. De plus de 200% les malformations chez les enfants. Les pesticides, perturbateurs endocriniens, sont à l'origine de dérèglements hormonaux chez les hommes qui ont perdu 50% de leurs spermatozoïdes ces 50 dernières années.

Les phytos dits "sanitaires" passent la barrière placentaire et touchent le foetus. Le lait des femmes contaminées le transmet au nourrisson via l'allaitement.

On enregistre aujourd'hui 15% de couples stériles.

Ajoutons que les pesticides contaminent 90% des eaux de surface et 60% des nappes souterraines de France. Que le rapport du Commissariat général du plan de septembre 1997, commandé par les ministres de l'Environnement, Corinne Lepage, et des Finances, Jean Arthuis, met en évidence le fait que les comités de bassin des agences de l'eau sont infiltrés par les agriculteurs chimico-intensifs, surreprésentés, et dans une moindre mesure les industriels, auteurs, précisément, de 90% de la pollution de la ressource et de sa consommation.

10 milliards pour les pollueurs

Ces auteurs "se sont débrouillés, non seulement pour ne payer que 20% des redevances - les agriculteurs 1,2%, contre 84% les ménages - pour se redistribuer, au titre de l'aide à la dépollution, l'essentiel de l'argent versé par les particuliers".

"C'est un filon annuel d'une petite dizaine de milliards que les agriculteurs et les industriels qui siègent dans ces agences se répartissent ainsi chaque année en l'absence de toute opposition", avec la complicité des multinationales de l'eau et "le silence bien gardé tant par les hauts fonctionnaires, les députés et les grands élus de la nation que par les représentants des collectivités locales". (1)

De nombreuses rivières y prenant leur source, on a coutume d'appeler l'Orne "le château d'eau de l'Ouest". Or, dans le bassin Seine-Normandie, pas moins de 350 points de prélèvement d'eau ont été supprimés entre 1989 et 2000 du seul fait de la pollution. La progression du prix du mètre cube y tutoie des records nationaux. Merci le bon sens près de chez nous. Rendre rare et cher ce qui abondait et était abordable par tous porte la signature de la folie.

France médaille de bronze

Comme le plan gouvernemental Ecophyto de 2008 censé réduire de moitié l'usage des pesticides d'ici à 2018 tourne à la Bérézina (de 2008 à 2011, la consommation de ces substances a encore augmenté de 2,6%), la France est bien partie, un tel arrêté à la clé, pour conserver son titre de troisième consommateur de pesticides de la planète.

Alors, encore un effort, soyons plus fous !

Pour finir, une pensée émue pour Marcel Valtat, lobbyiste hors pair en matière de pesticides et d'amiante, couplé gagnant sur la ligne de la morbidité, et une autre pour "l'agriculture raisonnée", créée par le FARRE (Forum pour une agriculture raisonnée respectueuse de l'environnement), lui-même création du lobby des pesticides. L'agrément du FARRE au titre de la protection de la nature que Mme Bachelot, ministre de l'Environnement, avait décerné au réseau, a été annulé en décembre 2004 par le tribunal administratif de Paris.

 

 

(1) L'Eau des multinationales, les vérités inavouables, par Roger Lenglet et Jean-Luc Touly, Fayard, 2006.

Newsletter