Mar.
21
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Leçon de démocratie en direct de la Région Rhône-Alpes

« 12h45. Nous demandons à JJ Queyranne de retirer sa demande d'appel devant la justice et de reconnaitre l'excès de pouvoir dont il a fait preuve sur la fermeture du lycée Mounier de Grenoble, hors de toute décision de l'assemblée régionale. Excès de pouvoir reconnu par la justice au Tribunal Administratif. Il maintient son appel. Seul le FN vote pour. L'autorisation à agir est repoussée.  »

Nous ne commenterons point.

C'est par ces quelques lignes que Corinne Morel-Darleux, élue du groupe Front de gauche au Conseil régional de Rhône-Alpes rend compte du refus à interjeter appel essuyé par Jean-Jack Queyranne ce vendredi 16 décembre en Commission permanente.

Alors, dernier round, règlement de l'affaire Mounier enfin en vue, épilogue heureux: ou ?

C'est l'occasion de faire de la publicité pour le blog que la conseillère régionale tient en direct pendant les sessions afin, me dit-elle dans un courriel, que « les citoyens gagnent un peu en compréhension et en transparence du fonctionnement de la Région et des actes et votes de leurs élus ».

C'est en effet ici la démocratie qui l'emporte sur l'arbitraire !

Un grand merci à tous les élus pour leur clairvoyance et leur constance à nous suivre.

http://www.lespetitspoissontrouges.org/index.php?post/2011/12/16/on-rentre-a-la-maison-en-direct-de-la-region-18-et-fin

Tous les commentaires

20/12/2011, 16:02 | Par behemothe

On voit bien que confier nos décisions pour cinq ans à un(e) élu(e)s abouti forcément à des aberrations. Cela ne peut pas continuer comme cela. Surtout quand on voit l'acharnement de mr Queyranne dans sa décision en parfaite opposition avec la volonté populaire. Ca pose question sur les réels raisons qui soutendent l'action de Mr Queyranne. C'est bien le problème de ces élus réélus, professionnel de la politique, qui de ce fait sont facilement corruptibles.

23/12/2011, 18:18 | Par jean michel PARIS en réponse au commentaire de behemothe le 20/12/2011 à 16:02

ces élus réélus, professionnel de la politique, qui de ce fait sont facilement corruptibles.

Pourquoi aiment-ils tant être utiles aux autres?

Ah l'argument de la droite quand Chirac a été condamné: "lui qui a tant fait pour la France" ! Etait-il nécessaire d'être un bandit pour servir la France? Sa France n'a pas été celle de tout le monde.

25/12/2011, 16:52 | Par MAUI

est-ce parce qu'il est socialiste, ou parce qu'il est entêté qu'il persiste et signe?????????????....ou les 2?

 

26/12/2011, 14:44 | Par Michel P.

 

Toute intervention "obligée" et de quel genre qu'elle soit ressemble à de la dictature car elle est faite contre la volonté de la majorité.

Newsletter