Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le bloom planctonique et le puffin fuligineux

Quel rapport y a-t-il entre le bloom planctonique et le puffin fuligineux ? Et bien c'est simple, le premier fait crever le second. Et quel rapport y a-t-il entre un poisson lanterne et la découverte, cette année, de plus de 18.000 nouvelles espèces ? C'est simple aussi, le dernier des premiers a été découvert mort. Et, allez, une dernière, quel rapport y a-t-il entre le hareng mystérieux et les côtes norvégiennes. C'est encore plus simple, lorsque le Norvégien ne le bouffe pas, le hareng vient mystérieusement s'échouer sur ses côtes.

 

Bon, c'est pas glop tout ça. Mais j'ai lu la tribune de François Hollande dans Libé d'hier, et je ne vous raconte même pas. C'est à peu près aussi creux que le discours de notre Vénéré samedi. Je plaidoye, tu plaidoyes… Ou qu'un édito de voeux de Serge Dassault dans le Figaro… Nous plaidoyons, vous plaidoyez… Ou, tiens, qu'une carte de voeux de la DGSE, si, cela existe, on peut la voir sur leur site, avec un ballon de foot à la place du zéro de 2012… Ils et elles plaidoyent…

 

 

Mouais, Youssou N'Dour président de la République, ça nous ferait un peu plus de fun ! S'il ne se transforme pas en Berlusconi sénégalais. Ou, tiens, Yannick Noah président, la personnalité préférée des français… Ou pourquoi pas Anne Sinclair… avec DSK ministre de la culture…

 

Non franchement la tribune de François Hollande, cela m'a vraiment rappelé les diatribes de notre Vénérable en 2007…

 

Avec Sarkozy en 2007, on a eu droit au sketch du loup déguisé en grand-mère, avec Hollande en 2012 on a celui de la grand-mère qui se prend pour le loup. Et pourquoi pas la marine nationale en jupettes du Parti communiste ? Ceci-dit, avec Claude Guéant aux fourneaux et Hortefeux aux … (devinez), on y est déjà dans le pompon de la marine. Inutile d'en faire plus.

 

 

Donc, le bloom planctonique (à ne pas confondre avec Léon), c'est un truc assez joli quand on le voit d'avion, ça donne de belles taches vertes, jaunes, roses, et parfois orange, sur la mer. En gros, c'est une accumulation de plancton sur une zone déterminée de l'océan qui, bien évidemment, attire les poissons, très friands de plancton. Les poissons s'en empiffrent, grossissent, ce qui les rend vulnérables aux coups de becs des puffins fuligineux qui, comme chacun le sait, sont des oiseaux marins et très amateurs de poissons.

 

Sauf que, ce que ne sait pas le puffin fuligineux, c'est que certains poissons sont daltoniens et qu'ils bouffent indistinctement tout bloom planctonique, quelle que soit sa couleur. Or certains blooms planctoniques sont bourrés de toxines, d'acides, et autres cochoncetés qui, si elles ne semblent pas affecter les poissons qui bouffent le plancton, rendent totalement débiles les puffins fuligineux becquetant les poissons qui…

 

Si, comme dans le film d'Hitchcock, Les Oiseaux, votre village est attaqué par une horde de puffins fuligineux en délire… vous avez au moins l'explication du phénomène. Et ne vous risquez surtout pas à manger du puffin, on ne sait pas encore quels sont les effets des toxines planctoniques chez l'humain.

 

Mouais ! En écrivant ce papier qui me vaudra sans doute le Nobel de zoologie, j'apprends que François Hollande aurait traité notre Vénéré de "sale mec" … C'est nettement plus concis que deux pages de tribune dans Libération.

 

 

Bon revenons aux choses sérieuses. En 2011, on a découvert plus de 18.000 espèces animales et végétales jusqu'alors inconnues.

 

Voilà enfin une bonne nouvelle… sauf que, la plupart des espèces disparaissent avant même d'avoir été décrites ! Ce qui est le cas du fameux poisson lanterne qu'un chercheur américain à découvert, mort, sur l'étalage d'un marché taïwanais (on ne sait pas ce que le savant ricain allait faire à Taïwan, ni si la lanterne avait bouffé du plancton).

 

"Sale mec…" Il ne s'est pas rasé, ce matin, notre Vénérable ?

 

 

Ouais, j'en étais où, moi ? Ah oui, le hareng et les côtes norvégiennes.

 

N'allez surtout pas croire que les Norvégiens soient crados au point de se parfumer chaque matin les côtes au hareng. Non ! Il sont perplexes, les Norvégiens, parce que tout début janvier, ils ont découvert des milliers de harengs crevés sur leurs plages. Et personne ne sait pourquoi ils sont venus crever là en masse, les harengs. Ils n'ont pourtant pas le goût du suicide collectif… A moins qu'ils ne se soient gavés de bloom planctonique avarié.

 

Et même "président de l'échec" qu'il aurait dit de notre Vénéré, le socialisss ! Tu étales ça sur deux pages de Libé, pas besoin d'en ajouter des tartines !

 

 

Bon, revenons au bloom planctonique et aux harengs norvégiens. Et bien il n'y a pas qu'en Norvège que les poissons crèvent en masse sans que l'on sache pourquoi. Chez les ricains aussi, en Arkansas, il parait que, quelques jours avant le suicide des harengs, des milliers de cadavres de poissons flottaient sur au moins trente kilomètres de rivière (ben oui, il n'y a pas la mer en Arkansas). Et même que le lendemain plus de 5000 merles à ailes-rouges sont tombés du ciel, raides crevés eux aussi, à quelques kilomètres de là.

 

On se demande si les merles n'ont pas bouffé des poissons qui eux-même n'auraient pas bouffé du plancton… Comme quoi…

 

Tout est toujours logique dans le meilleur des mondes possibles !

 

Même qu'ils sont tombés du ciel le premier janvier les merles rougeoyants, histoire de fêter la bonne année peut-être.

 

Si je ne gagne pas le Nobel de logique avec ça ! Je me fais prêcheur d'apocalypse… Quoi que… "président de l'échec", c'est pas mal non plus !

 

P.S. (oui, je sais) Bon, allez, remettons les mots dans leur contexte et tels que les rapportent Libé et l'AFP :

 

"Le candidat PS, devant quelques journalistes qu’il avait conviés à déjeuner, s’est mis à la place de Nicolas Sarkozy se présentant aux Français: «Je suis le Président de l’échec, je suis un sale mec, mais dans cette période difficile, je suis le seul capable, j’ai le courage…». «Il va se présenter comme le capitaine courage recherchant l’impopularité», a ajouté Hollande, en faisant référence notamment à la TVA sociale, d’après l’AFP qui a participé à ce déjeuner."

Mouais, franchement, il n'y a pas de quoi casser la fuligineuse du puffin !

Tous les commentaires

04/01/2012, 22:21 | Par jmplouchard

L'on ma fait très justement remarquer que l'on ne pouvait pas commenter un article si l'on n'était pas connecté, donc pas abonné. Autant je suis totalement pour l'abonnement payant qui nous sauvegarde (provisoirement) de la pub - et d'ailleurs, je paye bien ma presse écrite (même avec de la pub) et ma baguette. Autant je ne comprends pas l'intérêt de cette fermeture aux commentaires qui, en attirant les visites, attirerait peut-être aussi les abonnements.

 

Bref, c'était pour me demander pourquoi "sale", s'écrivait avec un "e" au masculin ! Bonne question en effet ! Et d'ailleurs, pourquoi "salle" de bain s'écrit-elle avec deux ailes ?

Newsletter