Sam.
19
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Je vous échange mon ocytocine ?

Tout le monde connait l'ocytocine ? Non, ce n'est pas une espèce animale disparue. C'est une substance qui, lorsque vous vous en saupoudrez le nez, vous rend nettement moins phobique, plus sociable et beaucoup plus aimable. Un inhibiteur de timidité, en somme.

 

Rassurez-vous, je ne vais pas faire l'apologie de la coke à Colas, quoi que… En lisant dans L'Express que "Copé assassine Wauqiez", je me demande…

 

Non, c'est très sérieux. L'ocytocine est une hormone naturelle sécrétée lors des rapprochements sociaux, ou par les femmes lors de leur accouchement (oui, il parait que cela rapproche aussi), et qui améliorerait la perception de soi, et faciliterait les relations humaines (rien à voir donc avec l'assassinat de Laurent Wauquiez). C'est en tout cas ce que nous apprend encore L'Express, se basant sur une étude scientifique canadienne.

 

Ceci-dit si les UMPistes s'assassinent entre eux à deux jours du nouvel an, cela nous promet une joyeuse année 2012. On pourra peut-être se passer de poudre. Au fait, elle est de quelle couleur la poudre ? Blanche ? Si vous êtes phobique et timide en avion, faudra faire gaffe au passage aux douanes, avec vos doses d'ocytocine.

 

 

Ouais ! Bon ! Quoi qu'il a sniffé Plouchard aujourd'hui !

 

Ben rien, en fait je suis tombé sur l'ocytocine par hasard, entre la lecture d'un article sur les "jurés populaires" (joliment nommés citoyens assesseurs), et d'un autre sur un truc que je ne connaissais pas, les "murderabilia". Et va savoir pourquoi, j'en suis un peu tombé dans la colle.

 

Le (ou la, je ne sais pas) "murderabilia", pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas, est une occupation extrêmement sympathique, distrayante, et fort enrichissante intellectuellement (et pas seulement d'ailleurs) qui consiste à collectionner les souvenirs… des tueurs (et tueuses, il y en a aussi) en série.

 

Je vous laisse deviner d'où vient cette joyeuse pratique.

 

Non, pas du Japon, eux, ils ont inventé les kamikazes, l'harakiri, et Fukushima, et ça leur suffit.

 

Oui gagné, des Etats-Unis, qui ne se sont donc pas contentés d'inventer le coke à Colas, la citrouille d'Halloween, et la bombe atomique.

 

Bref, que les Etats-Uniens raffolent des tueurs en série, il suffit de regarder n'importe quelle série (oui, désolé) TV ricaine pour s'en rendre compte. Mais que certains se plaisent à collectionner les reliques des tueurs en série, ça m'en bouche un coin.

 

Et bien si mon coco, si vous tapez "murderabilia" sur Gogole, vous trouverez plein de sites qui vous proposent d'acheter… la radio du rachis de Charles Manson, par exemple. Ca vous tente !… Pour 8500 dollars seulement ! (Il y a des radiologues qui doivent se faire du blé.)

 

 

 

Mouais ! Passons donc aux "jurés populaires", ou ci-devant nommés "citoyens assesseurs".

 

On n'en parle plus beaucoup de ce truc, et pourtant ça y est. Dès le 1er janvier, des "jurés populaires" siègeront, à titre expérimental, dans les tribunaux correctionnels et dans les tribunaux et chambres d'application des peines (y compris pour les mineurs).

 

Je résume en gros. Si vous avez plus de 23 ans (et que vous êtes propre sur vous), vous pouvez être tiré au sort sur une liste électorale (ou un autre fichier, ce n'est pas ce qui manque). On vous envoie alors une petite plaquette à remplir (et qui vous fichera un petit peu plus).

 

La-dite plaquette dûment remplie est examinée par une commission, et si vous gagnez le gros lot, toc ! On vous colle juré populaire (ou citoyen assesseur, si vous préférez). Vous écopez de 10 jours par an maximum, mais souriez, vous êtes payé 78 euros par jour (nettement moins que certains radiologues) pour aller juger vos concitoyens. Entre temps, vous avez quand même droit à un stage (de droit) d'une petite journée et à la visite d'une prison.

 

Mouais ! Je ne sais pas si vous avez déjà mis les pieds dans le bureau d'un avocat. Mais ils ont la fâcheuse habitude d'orner leurs murs de leurs codes de droit. Outre que je préfère ma collection de folios qui est nettement plus colorée, rien que de penser que je vais devoir me coltiner tout ça en une seule journée, j'en ai mal au crâne.

 

Bon, je rassure ceux qui ont déjà mal au crâne. Dans la plupart des articles où l'on vous explique cela (excusez-les du copier-coller), on vous donne à penser que si vous êtes tiré au sort, vous devenez obligatoirement juré populaire, sous peine d'une amende de 3700 euros.

 

Bien non, j'ai vérifié, la loi a prévu deux astuces pour les migraineux dans mon genre, dans la plaquette que l'on vous envoie, vous pouvez faire "une demande de dispense d'exercice des fonctions de juré ou de citoyen assesseur motivée conformément à l'article 258." Et, mieux, si vous ne la renvoyez pas "dans le délai prévu", vous êtes automatiquement exclu de la liste.

 

Si je fais partie des heureux élus, je pense que je prendrai des vacances prolongées pour aller collecter les murderabilia.

 

Oui, étant donné que tout ce qui fait succès aux Etats-Unis, finit par faire succès partout. Combien y-a-t-il de collectionneurs de reliques de tueurs en série, chez nous ? Et combien parmi les futurs jurés populaires ?

 

Tiens, j'imagine une conversation de jurés populaires,

 

- Je vous échange la radio du rachis de Charles Manson contre un autographe d'Albert Fish, le célèbre violeur d'enfants et cannibale du début du XXème siècle.

 

- Non, votre radio ne vaut que 8500 dollars, mon autographe en vaut 30000.

 

- Oui, mais les documents de Manson sont plus rares, ils vont bientôt prendre de la valeur. Votre Fish à côté…

 

- Vous croyez ?

 

- Ben oui, plus personne n'en parle !

 

- Et sur l'assassinat de Wauquiez, vous n'auriez pas un collector ?...

 

- Euheuh ! Pas encore…

 

 

 

Décidément, non ! Je ne serai jamais juré populaire, même si l'on me collait une amende de 3700 euros !

 

Ouais ! Il est temps que j'aille prendre ma dose d'ocytocine, moi !

Tous les commentaires

29/12/2011, 20:26 | Par elisa13

Jean-Michel, je te conseille la lulibérine, c'est plus joli... Ben moi, je collectionne les polars mais pas les reliques. Puis je n'irai pas visiter une prison ! non ! sauf si je rencontre René Frégni à la porte des Baumettes. Auquel cas, je visiterai avec lui les prisonniers. Et je ne serai pas là pour les juger ! et toc !

29/12/2011, 21:07 | Par jmplouchard en réponse au commentaire de elisa13 le 29/12/2011 à 20:26

Je vais tenter le mélange de lulibérine et d'ocytonine... Bon, peut-être pas pour visiter les prisons !

29/12/2011, 21:10 | Par Anne Gentry

... ou par les femmes lors de leur accouchement (oui, il parait que cela rapproche aussi) ...

Oui ? De quoi-t'est-ce qu'il s'agit-il ?

29/12/2011, 21:17 | Par jmplouchard en réponse au commentaire de Anne Gentry le 29/12/2011 à 21:10

Je dois dire que je n'ai pas vraiment compris le rapport. Mais bon, ils doivent être calés en psycho et en gynéco les scientifiques canadiens.

29/12/2011, 21:30 | Par Anne Gentry en réponse au commentaire de jmplouchard le 29/12/2011 à 21:17

Je vois bien le rapport avec la femme qui accouche : l'ocytocine déclenche ou accélère les contractions de l'accouchement, si je me souviens bien (c'est vieux, ces cours, et j'ai pas beaucoup de naissances, en gériatrie ...).

Mais pas trop celui entre l'accouchement et le rapprochement, si c'est bien de cela qu'il s'agit ...

Edit : elle aurait un rôle dans l'attachement mère-enfant, peut-être, c'est ça ?

29/12/2011, 21:48 | Par jmplouchard en réponse au commentaire de Anne Gentry le 29/12/2011 à 21:30

C'est plutôt la traduction de L'Express qui laisse à désirer, en canadien cela donne ça : "Oxytocin, a hormone naturally released following childbirth or during social bonding periods, has recently been investigated for its impact on social behaviors"

 

http://www.concordia.ca/now/media-relations/news-releases/20111209/oxytocin-helps-people-feel-more-extraverted.php

 

Mais je ne vois toujours pas le rapport entre le childbith et les social bonding periods. Après coup peut être ?

29/12/2011, 21:26 | Par Ciceruacchio

Il faut demander aux neurobiologistes. Il y en a aussi plein le cerveau de l'ocytocine et ça fait du bien!

29/12/2011, 21:49 | Par jmplouchard en réponse au commentaire de Ciceruacchio le 29/12/2011 à 21:26

Pas besoin de se les trimballer en sachet à l'aéroport, donc. Ouf !

30/12/2011, 06:57 | Par elisa13

Bon, aux deux là : la lulibérine c'est au début d'une relation. Trois ans après, c'est l'hormone de l'attachement qui prend le relais, c'est-à-dire l'ocytocine...

Bon c'est ce que j'avais lu un jour sur rue 89... Et ça se comprend. Trois ans après, faut bien une hormone de l'attachement. C'est fini la période d'amour et d'eau fraiche... niak niak niak... Innocent

Newsletter