Ven.
22
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Tuo Zhen face à la presse

En réécrivant lui-même le dernier éditorial de l'hebdomadaire Nanfang Weekend, le chef de la propagande du Guangdong Tuo Zhen n'imaginait pas un tel barouf !

Après un rassemblement paçifique d'une petite centaine de Cantonais devant le siège du journal ce weekend pour dénoncer la censure, le mouvement semble prendre de l'ampleur.

("Regarder la peur dans les yeux": cette jeune femme fait le V de la victoire au policier qui cherche à l'intimider)

(SayCheese.jpg

Non sans astuce, quelques organes d'information contrôlés par le Parti affichent leur solidarité avec le Nanfang Weekend, dont la rédaction vient de se mettre en grève pour protester contre l'attitude de l'officiel Tuo Zhen, ex n°2 de l'agence officielle Xinhua (=Chine Nouvelle) et aujourd'hui en charge du contrôle des médias de la puissance province du Guangdong, au Sud de la Chine.

Tuo-Zhen-4594.jpg

Sur le réseau social Weibo, certains blogueurs de renom comme Han Han ou simplement des célébrités comme l'actrice Yao Chen osent réclamer une presse libre.

Cette crise va être très intéresssante à suivre. Si les journalistes du Nanfang Weekend parviennent à focaliser leur rancoeur sur l'officiel Tuo Zhen, ils pourront sensibiliser l'opinion publique sur la censure encore longtemps... tout en obtenant la tête du dit-officiel.

Mais si ce mouvement déborde vers une critique du Parti, alors ce dernier s'empressera de le réprimer: par la fermeture du journal par exemple.

Voilà en tous cas un test grandeur nature pour le nouveau président Xi Jinping, sur la direction et le degré d'ouverture politique qu'il entend offrir au pays.

Tous les commentaires

08/01/2013, 09:06 | Par Corinne N

...oui, effectivement... à suivre....

 

08/01/2013, 11:52 | Par Loukianos

On écrit "Ras-le-bol"; confusion avec le "riz"?

08/01/2013, 14:36 | Par Jordan Pouille en réponse au commentaire de Loukianos le 08/01/2013 à 11:52

C'est corrigé ! J'en "riz" encore 

08/01/2013, 12:13 | Par Yolaine M

Très intéressant.... à suivre :) HIer soir, le JT de France2 a montré des images des camps de rééducation en Chine, avec pyjamas rayés et course au trot pour les prisonniers. Ils ont parlé d'un "adoucissement" du régime pour ces camps...

08/01/2013, 19:23 | Par Jérôme Soldeville

Le courage et la détermination de la femme aux fleurs encore plus impressionnant vu sous cet autre angle : 

http://www.youtube.com/watch?v=ZgRhGHMMLcU&feature=youtu.be

Hu Jia a twitté la vidéo hier avec le commentaire suivant : "Une citoyenne héroïque le 7 janvier 2012 (sic) sur le site du journal Nanfang Zhoumo à Canton. Pour s'y prendre avec les flics communistes, premièrement il faut oser leur faire face, deuxièmement il faut aussi utiliser les objectifs des caméras pour les enregistrer".

@hu_jia: 2012年1月7日《南方周末》的广州现场勇敢的女性公民。对待中共的警察,第一要敢于直面他们,第二也要用镜头把他们记录下来。

Cette femme devrait devenir l'icone de la presse libre en Chine et dans le monde !

09/01/2013, 10:59 | Par Jordan Pouille en réponse au commentaire de Jérôme Soldeville le 08/01/2013 à 19:23

Chiche !

09/01/2013, 12:43 | Par POJ en réponse au commentaire de Jordan Pouille le 09/01/2013 à 10:59

Cette femme est effectivement très courageuse. La Chine est un pays totalitaire. Un Etat policier.

Elle risque d'être poursuivie, sa famille également, et finir au LAOGAI, le système concentrationnaire chinois.

Chine : l'argent des camps de concentration

Le libéralisme concentrationnaire

08/01/2013, 19:36 | Par Joël Villain

Et pourtant, chers amis, il y a des gens, ici, sur Médiapart, de ces "archéomaoïstes" pour défendre becs et ongles le régime de Pékin... Et oui, voyez vous, nous autres qui nous indignons sur le sort des thibétains, des ouigours, des turkmènes et autres minorités en Chine sommes d'odieux réctionnaires manipulés par l'impérialisme occidental... Et ces gens là font des billets, s'exposent, s'étalent , vitupèrent .... Comment est ce possible????

Newsletter