Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Hector est mort

Aujourd'hui j'ai fini de lire Hector est mort, livre écrit par François Ruffin, journaliste à Fakir. C'est le résumé de 11 années d'enquête sur un accident du travail remontant à 2002, sur le chantier "d'insertion" de la citadelle d'Amiens. 11 ans plus tard, les responsables de cet accident ne sont pas inquiétés, ils n'ont même jamais été mis en cause par la justice. L'ancien maire d'Amiens, ancien ministre, et (comble de l'histoire) actuellement président du Bureau International du Travail (BIT), Gilles de Robien, est directement responsable des manquements à la sécurité sur le chantier. 

 

« Nous voici donc en pleine République de Weimar à la grecque » par Yorgos Mitralias

Soixante sept ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale et le procès de Nuremberg, nous voici donc en pleine République de Weimar à la grecque. – Yorgos Mitralias, Athènes, 3 mai 2012

Bonheurs de la solidarité

Un ami syndicaliste me racontait un jour comment, dans sa boite, la direction avait voulu virer un mec qui était alcoolique, et donc complètement incompétent et économiquement inutile.

Rio+20. Appel au sommet des peuples pour la justice sociale en environnementale.

 

Mouvements Sociaux au Sommet des Peuples pour la justice environnementale et sociale, contre la marchandisation de la vie et de la nature, et pour la défense des biens communs

Nous nous mobilisons ensemble en route vers Río+20 et au-delà

« Vers un "Printemps Américain" ? » : entretien avec une activiste du mouvement Occupy Wall Street

Vers un «Printemps Américain» ?

Interview de Nelini Stamp - Occupy Wall Street, propos recueillis par Julien Terrié (Février 2012).

Esther Vivas : Comment le mouvement est-il né ?

Nelini Stamp : Nous avons été inspirés par le printemps arabe, les occupations dans le Wisconsin  et d’autres mouvements, comme le mouvement du 15 Mai espagnol.  Le magazine de la fondation canadienne Adbuster a lancé cette idée d’occuper Wall Street, parce que ça avait déjà été fait pendant le mouvement «No shop» pour le « black Friday » mais ils ne l’avaient jamais vraiment organisé.Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image.

Newsletter