Mer.
30
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Ce soir, 20 heures, notre réunion publique au Théâtre de la Colline

Après la révolution tunisienne, l'insurrection égyptienne, toutes deux pacifiques. L'une et l'autre seront à l'honneur de notre soirée du lundi 7 février au Théâtre de la Colline à Paris, organisée autour de Stéphane Hessel et de ses amis, et retransmise en direct sur Mediapart. Voici de nouvelles précisions sur le déroulement de cet événement exceptionnel auquel s'associent de nouveaux partenaires.

Vous êtes très nombreux à vous être inscrits pour la soirée qu'organise Mediapart, lundi 7 février, à 20 heures, au Théâtre de la Colline (Paris, 75020). De fait, si tous les inscrits honorent leur engagement, toutes les places disponibles sont déjà remplies. Mais que tous ceux qui n'ont pas pu s'inscrire à temps se rassurent: ils ne louperont pas cet événement. En effet nous retransmettrons la soirée en direct sur notre site Mediapart. De plus, trois médias audiovisuels se sont proposés pour la retransmettre en différé et en partie: il s'agit de TV5Monde, de France Culture et d'Arte qui seront nos partenaires d'un soir.

Autour de Stéphane Hessel et de ses amis Edgar Morin et Claude Alphandéry, nous fêterons ceux qui s'indignent, résistent à l'oppression et créent l'espoir. Le peuple tunisien sera l'invité de la soirée, représenté par deux représentants de la révolution en cours, Moncef Marzouki et Radhia Nasraoui. Darina Al-Joundi et Elias Sanbar témoigneront de son impact dans le monde arabe. Et l'Egypte, dont le peuple a suivi l'exemple de la révolution tunisienne, fera aussi entendre sa voix grâce à l'écrivain Mahmoud Hussein.

De Tunis au Caire, et jusqu'à Paris

S'indigner, Résister, CréerSoirée autour de Stéphane Hessel AvecClaude Alphandéry et Edgar MorinMoncef Marzouki et Radhia NasraouiDarina Al-Joundi, Mahmoud Hussein et Elias Sanbar Lundi 7 février à 20 heuresAu Théâtre de la Colline, Paris 75020, Métro Gambetta Mediapart a commencé l'année 2011 en compagnie de Stéphane Hessel qui a réservé à nos lecteurs ses vœux de résistance. Le fabuleux écho de son livre-manifeste Indignez-vous! (Indigène éditions) témoigne d'attentes et d'impatiences largement partagées. Dans son adresse pour la nouvelle année, il citait deux de ses amis, Edgar Morin, ce penseur transdisciplinaire et indiscipliné, et Claude Alphandéry, ardent propagandiste d'une économie sociale et solidaire. Le premier vient de préfacer le témoignage du second, Une si vive résistance (Rue de l'échiquier), tandis qu'il publie un livre essentiel, La voie (Fayard), indication d'une autre direction que celle qui, actuellement, conduit le monde de périls en catastrophes.

Nous avions le projet de rassembler ces trois consciences pour une soirée spéciale organisée par Mediapart quand est survenu l'événement tunisien, la fuite du dictateur Ben Ali face au surgissement d'une révolution démocratique et sociale. Avec leur accord à tous trois, cette soirée s'est donc transformée en caisse de résonance française de la révolution tunisienne en cours: une rencontre de solidarité et de compréhension, de fraternité et de réflexion. Que nous dit cet événement? Que réveille-t-il en nous? Que signifie l'indignation? En quoi est-elle légitime et nécessaire? Pourquoi résister, c'est créer? Comment résister aux fatalités de la servitude, de la soumission et de l'obéissance? Comment changer un ordre du monde injuste et périlleux?

Telles sont les interrogations que tisseront ensemble nos invités: Radhia Nasraoui, Moncef Marzouki, Claude Alphandéry, Edgar Morin, Stéphane Hessel, Darina Al-Joundi, Mahmoud Hussein et Elias Sanbar.

Les deux premiers arriveront de Tunisie pour témoigner de la révolution en cours: Radhia Nasraoui, d'abord, figure de l'opposition en Tunisie même, victime de la répression et inlassable avocate des prisonniers politiques; Moncef Marzouki, ensuite, opposant résolu au régime de Ben Ali, en exil jusqu'à ces dernières semaines et président du Congrès pour la République.

Suivront nos trois mousquetaires, Claude Alphandéry, Edgar Morin et Stéphane Hessel, unis dans le souci de réinventer l'espérance dans la conscience des alarmes et des périls. Chacun d'entre eux livrera sa réflexion sur ce qui nous incombe, ici même, pour la France et pour le monde.

Enfin, l'ambassadeur Elias Sanbar, écrivain qui représente la Palestine à l'Unesco, et l'actrice Darina Al-Joundi, dont le travail est un appel à la liberté du monde arabe, diront ce que signifie pour eux et leurs peuples l'événement tunisien. Ils seront rejoints par Mahmoud Hussein, dont l'œuvre a accompagné tous les espoirs de changements démocratiques dans le monde arabe. Nom de plume commun de deux auteurs égyptiens, Baghgat Elnadi et Adel Rifaat, Mahmoud Hussein s'exprimera par la voix de ce dernier.

Tel est le programme prévu pour cette soirée exceptionnelle. Bien que déjà fort riche, il n'est pas exclu qu'il soit encore augmenté. Nous remercions par avance tous les intervenants et, évidemment, le Théâtre de la Colline, théâtre national dirigé par Stéphane Braunschweig, d'accueillir cet événement.

Les inscriptions sont désormais terminées, toutes les places disponibles ayant été réservées. Mais la soirée sera retransmise en direct à partir de 20 heures, lundi 7 février, sur www.mediapart.fr . Si vous avez des questions ou des demandes concernant cet événement, vous pouvez écrire à debats@mediapart.fr .

Retenez la date et l'adresse:

Lundi 7 février, 20 heures, Théâtre de la Colline, 15 rue Malte Brun, 75020 Paris, Métro Gambetta.

En partenariat avec Arte, avec le soutien de TV5 Monde, Dailymotion et France Culture.



 

Tous les commentaires

26/01/2011, 19:54 | Par amber

Oui indignons nous...

12/02/2011, 13:12 | Par Michel P. en réponse au commentaire de amber le 26/01/2011 à 19:54

@ amber

Non révoltons nous. L'indignation Sarkozy s'y assoit dessus; La révolte c'est lorsque la "Rue" bouge.

26/01/2011, 21:16 | Par nao

Pour le provincial que je suis et ne pouvant me rendre au rendez -vous, je vous serai reconnaissant de nous tenir au courant des propos de la soirée

Mille mercis par avance!

26/01/2011, 23:09 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de nao le 26/01/2011 à 21:16

Cher Olivier Taurisson, chers amis non-parisiens,

Nous étudions la possibilité d'une retransmission en direct de la soirée sur Mediapart. Dès que ce sera calé, nous vous le confirmerons. Nous cherchons aussi des partenaires dans des médias audiovisuels, radio et télévision.

Bien cordialement, et bonne lecture sur Mediapart ;-).

27/01/2011, 11:14 | Par A.Ghazani en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:09

Merci pour cette très bonne initiative à laquelle je souhaite toute la réussite. J'espère que la retransmission pourra avoir lieu pour pouvoir y assister depuis Brest.

31/01/2011, 20:44 | Par orchischris en réponse au commentaire de A.Ghazani le 27/01/2011 à 11:14

Je m'associe à votre réponse , étant moi même en Savoie, à Aix les Bains.

01/02/2011, 18:58 | Par taiga en réponse au commentaire de orchischris le 31/01/2011 à 20:44

Habitante de la zone frontaliere de Genève serais ravie de savoir oû regarder le débat. Merci Mediapart

02/02/2011, 13:18 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de taiga le 01/02/2011 à 18:58

Chère taiga, vous pourrez le regarder en direct sur Mediapart, tout simplement. La captation "live" sera en Une de notre site, peu après 20 heures, heure de Paris, lundi 7 février. Merci de votre fidélité ;-).

27/01/2011, 22:39 | Par philippe valembois en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:09

Hello,

Pourquoi ne pas vous mettre en contact avec la télé libre ?

 

 

29/01/2011, 16:26 | Par jaco en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:09

Merci.

Un rural.

01/02/2011, 17:29 | Par Virginie Lou-Nony en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:09

Pourquoi n'étudieriez-vous pas aussi la possibilité d'une prochaine manifestation à Marseille (à Lyon, à Bordeaux, etc.)? Il y a ici aussi des insurgés, des journalistes, des amis tunisiens et égyptiens, tout ce qu'il faut pour un beau débat!

06/02/2011, 20:26 | Par OlivierPichon en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:09

Merci pour cette initiative, et de la Mayenne, j'essaierai d'être des vôtres si la technique nous le permet.

J'ai lu avec bonheur le livre de Monsieur Morin. Si nous sommes à un moment sombre de notre histoire de France selon lui, nos frères d'Égypte, de Tunisie de... font lever un véritable matin d'espérance.

L'occasion de vous renouveler mes remerciements pour le travail que vous faites. Vous pro-voquez, vous contribuez à faire advenir la parole (y compris en Mayenne). Ce sont les paroles échangées, débattues, qui font advenir les matins non pas du "meilleur des mondes" mais de "mondes meilleurs".

Cordialement

26/01/2011, 21:21 | Par Michel ALBA

Oui, nous prierons ensemble notre saint comédien et martyr, Stéphane Hessel, qui, au péril de sa vie, réinvente pour nous l'espérance. Amen.

26/01/2011, 21:26 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 21:21

ah... ALBA l'ultra sioniste de servicequi vient polluer ce fil!

26/01/2011, 21:48 | Par albinos en réponse au commentaire de KOSZAYR le 26/01/2011 à 21:26

Oui, Koszayr, mais si le monde arabe se met à devenir démocratique....

...sale temps pour les néo-fascistes israéliens.

07/02/2011, 15:26 | Par Lincunable en réponse au commentaire de albinos le 26/01/2011 à 21:48

au contraire, albinos, vous imaginez la vague de fond : l'onde de choc démocratique de Tamanraset au cap nord et de Rabat à Téhéran.. Il faudra bien qu'Israël suive comme les autres (on se plait à rêver). Bon, mais il y a encore du chemin à faire : pour l'instant nous sommes dans une transition où tout est encore possible mais où rien n'est encore fait.

26/01/2011, 23:01 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 26/01/2011 à 21:26

C'est vous le pollueur, cher ami !

D'abord, je ne suis ni sioniste ni non sioniste.

Ensuite, Hessel se prend pour l'incarnation de la Résistance sans rien demander à personne. Et comme si le monde n'avait pas tourné depuis le programme du CNR. C'est le comble de l'imposture politique.

Il prétend enfin qu'il fait partie de la diaspora juive alors qu'il n'est absolument pas juif. Il n'a à aucun titre le droit de se prétendre juif. Ses parents étaient protestants. Il n'a aucune culture juive, il n'a jamais mis les pieds dans une synagogue non plus. Hessel est un imposteur. L'indignation est une posture morale et une posture impuissante parce que pour pouvoir s'indigner il faudrait savoir définir des valeurs. Or, Montaigne nous enseigne justement que ce pouvoir n'existe pas pour l'homme, qui n'a en définitive à sa disposition que des sentiments du bien et du mal. Et ce n'est pas avec des sentiments qu'on fait de la politique mais avec des idées. Il s'insurge mais son livre est vide d'idées.

26/01/2011, 23:18 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

Cher Michel Alba,

Autant que je sache (par expérience personnelle et par curiosité intellectuelle), la culture juive ne se réduit pas à la fréquentation des synagogues. Tout comme d'ailleurs la culture chrétienne, catholique ou protestante, ou la culture musulmane, bref les autres traditions monothéistes ne se réduisent pas à la pratique religieuse. C'est d'autant plus vrai dans le cas de cultures minoritaires et persécutées, qui ont survécu dans des stratégies inventives du faible au fort. Auriez-vous oublié ce que nous devons aux marranes qui, convertis en apparences sociale, n'en judaïsaient pas moins en secret, inventant un chemin inédit, de survie personnelle et de persistance mémorielle.

A moins que vous ne soyez d'accord avec ceux (sectaires, intolérants, dogmatiques, etc.) qui ont exclu de la synagogue le grand Baruch Spinoza, cet immense philosophe auquel nous devons ce "ni rire, ni pleurer, comprendre" dont Edgar Morin, que sans doute vous vouez aux gémonies comme Hessel, est aujourd'hui le digne héritier.

En cordial désaccord, Edwy Plenel

27/01/2011, 00:02 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:18

Non absolument, cher Edwy Plenel. C'est bien pourquoi, cher ami, si vous m'avez bien lu avec toute l'attention dont vous êtes capable, j'ai bien fait la différence entre les deux dans ma phrase, différence que j'ai soulignée exprès, voyez-vous, dans la perspective d'une objection (mais je me félicite qu'elle émane de vous plutôt que d'un autre), par le mot "aussi". C'est justement l'objection que je formule contre ceux qui voudraient réduire l'histoire du peuple juif à la religion. Vous voyez, sur ce point, nous sommes entièrement d'accord. Il n'empêche que le Judaïsme fait AUSSI partie intégrante de l'identité juive. Sans les rabbins et ceux qui étudient la Tora, le Judaïsme n'existerait plus, vous le savez comme moi. La Tora est ce qui fait l'unité du peuple juif, qui le maintient en vie depuis 3000 ans. Vous le savez tout autant. Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.

Je n'ai pas oublié ce que JE dois aux marranes, mon cher Edwy Plenel. Toute ma famille lointaine vient de là, figurez-vous. De l'Espagne. Convertie au calvinisme non loin de là où vivait Montaigne, à Bergerac, anoblie en France sous Louis XIII, ayant fui les persécutions de Louis XIV contre les protestants, réfugiée à Amsterdam où elle s'est reconvertie au Judaïsme sans doute sous l'impulsion du messianisme qui faisait fureur dans cette ville à la fin du XVIIè siècle, ayant ensuite encore émigré en Pologne, où elle est devenue ashkénaze, eh oui ! Dites-le de ma part à votre copain Shlomo Sand qui raconte d'énormes conneries sur les Juifs de Pologne.

Oui, ils judaïsaient en secret en Espagne. Et vous savez comment ils s'y prenaient ? Ils lisaient la Tora, figurez-vous. Etonnant, hein ! Car, voyez-vous, cher Edwy Plenel, j'ai beaucoup de respect pour le grand journaliste que vous pouvez être, — et vous l'avez montré en particulier dans votre grand livre sur Mitterrand et tout ce que vous y avez écrit à propos des Juifs et de la France — mais je viens de vous écouter sur France 3 (je n'ai plus la TV, j'ai regardé l'émission de Tadeï sur mon ordi, eh bien j'ai été quasiment tout le temps scandalisé par ce que vous avez dit à cette émission !

Oui, je suis totalement d'accord avec ceux qui ont exclu le grand Baruch Spinoza de la Synagogue. Si l'on est juif, on ne peut qu'être d'accord avec cette exclusion. Votre pensée, je la connais. Mais vous, vous ignorez presque tout du Judaïsme. Spinoza est un grand penseur, personne ne le nie, un grand penseur qui a inventé le panthéisme, qui n'a rien à voir avec le Judaïsme, la Tora et le Talmud. Sa pensée est incompatible avec le Judaïsme. Mais nous n'allons pas entrer dans ce sujet trop épineux et trop difficile.

Il y a des sujets, cher Edwy Plenel, sur lesquels vous, avec votre histoire, votre pensée postmodene et laïque, vous ne comprendrez jamais rien. C'est pour vous un horizon bouché, un monde, un continent dont vous n'avez pas les clés. Je vous respecte comme Autre. Respectez au moins le fait que je ne pense pas du tout comme vous et que je serai toujours votre Autre. Que cela ne nous empêche JAMAIS de nous donner à l'occasion une bonne poignée de mains.

Bien à vous cordialement.

27/01/2011, 09:46 | Par Basta en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 00:02

Monsieur ALBA, je me permets de reprendre une phrase de votre texte :

Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.

Pourriez-vous m'expliquer quel est ce projet pour l'humanité ?

merci d'avance pour votre réponse.

27/01/2011, 09:56 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Basta le 27/01/2011 à 09:46

@ Basta

Je "brule" moi aussi d'impatience pour connaître le projet d'humanité de Monsieur Alba.Clin d'oeilClin d'oeilClin d'oeil

29/01/2011, 18:53 | Par Velveth en réponse au commentaire de Vivre est un village le 27/01/2011 à 09:56

+ 1

Effectivement, ce serait fichtrement intéressant que M. Alba nous dévoile le fond de sa pensée...

27/01/2011, 13:42 | Par Pascal Mournard en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 00:02

L'épineux problème avec vous, M. Alba, est que vous êtes scandalisé de tout ce qui peux avoir un lien avec les défenseurs de ce dont la liberté porte le nom, ce qui éteint toute pertinence judicieuse. Vous avez besoin de briller dans la mésentente. La seule politesse qui vous serait utile serait celle, d'une plus grande distance que celle qui vous est offerte, qui vous montrerait vos inhumanités, tant votre maladie foule tout espoirs.

L'épineux problème réside justement, et vous le précisez fort bien, dans votre incompatibilité en conscience... Il est aisé de s'exclure, d'en jouer la victime pour nourrir un combat.

Le plus terrible est cette fausse cordialité faite de résolutions négatives. Une image me vient, l'image d'un agresseur souriant et criant vive la guerre de peur d'être oublié !

27/01/2011, 20:49 | Par albinos en réponse au commentaire de Pascal Mournard le 27/01/2011 à 13:42

Bien vu et bien exposé. C'est exactement cela.

06/02/2011, 21:44 | Par Alegria en réponse au commentaire de Pascal Mournard le 27/01/2011 à 13:42

+1

28/01/2011, 08:48 | Par pippo en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 00:02

Moi , qui me sens juif face aux anti-sémites (parfois déguisés en antisionistes)

je suis heureux de n'avoir cette "consanguinité " que par mon père, et donc à vos yeux d'intégriste de ne pas l'être, et de remercier Edwy Plenel, Stephane Hessel et Edgar Morin, et bien d'autres d'avoir une pensée ouverte sur l'avenir, et non fixée sur la Torah, la pensée "juive" vue à travers votre prisme n'a rien d'universel.

01/02/2011, 17:52 | Par arquius en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 00:02

Heu ?

Un projet pour l'humanité entière ?

Méfiez vous quand même, après faudra pas pleurer si des gens relisent les protocoles.

Il y a des sujets qu'il faut manipuler avec précautions.

Il est néanmoins vrai que le décalogue est un bon projet.

27/01/2011, 08:34 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:18

@ Edwy Plenel

Votre cordial désaccord avec Michel Alba fait vraiment plaisir à lire. Clin d'oeilClin d'oeilClin d'oeil

Vos actes en l'honneur de Stéphane Hessel vous honorent. SourireSourireSourire

29/01/2011, 18:32 | Par princessedecleves en réponse au commentaire de Vivre est un village le 27/01/2011 à 08:34

 

P A R E I L !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

07/02/2011, 10:39 | Par maus KNOCKOUT en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 26/01/2011 à 23:18

@Edwy Plenel 23.18

vous écrivez : une religion ne se réduit pas à sa pratique ? avec cette sagesse, vous me bluffez . Vraiment.
Vous avez plus que très raison : une religion ne se réduit pas à sa pratique, elle commence avec la pratique.
Et la pratique, c'est comme manger ou respirer, personne ne peut le faire à la place de l'autre.

Permettez-moi de saisir l'occasion de ce dialogue avec vous, pour évoquer brièvement un préjudice subi sur Mdp, où j'attend (le temps qu'il faudra) un signe de votre part :

une rumeur tintinnabule partout où je vais sur le forum, comme une clochette au cou d'un lépreux :
"maus, la pote de M.Alba" (que je ne connais pas),
" maus, l'ultrasioniste fasciste kapo du crif" (qu'est ce que le crif ? je ne connais pas) etc etc .....

cette rumeur est en outre référencée une trentaine de fois (??? ) sur Google, par les soins de la même abonnée harceleuse acharnée.

quelle est ma lèpre ?
je suis très réservée sur la sincérité et les motivations de S. Hessel, et pas enthousiasmée par son verbe.
Est-il possible d'écrire cette modeste remarque, ici, ?
Avez-vous une bonne idée, c'est à dire amicale, pour proposer une protection basique aux abonnés contre le cyber(pitt)bulling et le harcèlement subi, quand ils écrivent une remarque somme toute banale ?
Dois je quitter cette plateforme de démocratie participative ? Me conformer ordinairement au conformisme ordinaire pour avoir la "paix" ?

maus

 

 

 

07/02/2011, 17:57 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de maus KNOCKOUT le 07/02/2011 à 10:39

Chère maus,

On subit un harcèlement systématique quand on se fait insulter par M. Alba dès qu'on critique l'Etat d'Israël, ses colons sauvages et son armée d'oppression.

Le harcèlement ne donc vient pas que des pro palestiniens, dont la plupart sont plus insultés qu'insulteurs, même si certaines figures de proue ont des propos parfois outranciers.

Je n'ai pas de conseils à vous donner quant à votre départ ou non de Médiapart. Je vous fais simplement part de mon expérience: je suis parti une première fois sous un flot d'insultes et de diffamations.

Et je suis revenu cuirassé d'ironie.

Bien à vous, et un autre conseil si je peux me permettre : écoutez le plus de musique possible.

07/02/2011, 19:01 | Par maus KNOCKOUT en réponse au commentaire de JoëlMartin le 07/02/2011 à 17:57

cher JoëlM.

ce que vous entendez comme propos outranciers je l'entend comme propos sordides.
De cette nuance d'oreille il est à craindre que nos trajectoires se fassent gravement la g...
Et pourtant ! Quelle idée de se fâcher avec une personne qui joue Mozart.
La musique adoucit les moeurs.
La tradition au Moyen Orient unissait les chants : le Ney irakien , la tradition vocale syrienne juive chrétienne musulmanne.

archives consultables à radio france.
Merci beaucoup de votre réponse.

27/01/2011, 00:08 | Par Marie Lavin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

Monsieur Alba, je ne réponds jamais à vos propos mais là ça suffit. M. Hessel est un vrai, un grand résistant, sa déportation ne vous suffit pas? Et ils ne sont plus très nombreux les anciens résistants, Crémieux-Brilhac, Aubrac, Cordier, Hessel, laissez-les tranquilles. Pour le reste je suis effarée de lire qu'il existe des brevets de judaisme pour lesquels il faudrait des "titres".....

27/01/2011, 00:24 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Marie Lavin le 27/01/2011 à 00:08

Mais je n'ai JAMAIS nié qu'il fut un grand résistant pour lequel j'ai la plus grande admiration, d'autant que j'ai travaillé au côté de Stéphane Hessel pour les sans-papiers. La question n'est pas là.

Le seul titre qui autorise à se présenter comme juif, dit le Talmud, c'est d'ouvrir la Tora et de la lire. Le Talmud dit très exactement que celui qui ouvre la Tora, fût-il gentil, est plus juif que tous les Juifs.

27/01/2011, 13:36 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 00:24

"Le seul titre ...etc." C'est aussi pourquoi, quand on lit et médite le Zohar on est encore plus "juif", c'est à dire que l'on dépasse le judaïsme, autant que le "christianisme", etc.

29/01/2011, 13:39 | Par nonaR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

Pdt la guerre , nombre de personnes se sont indignées du sort fait au peuple juif.... et leur indignation les a conduit a resister.... non??????a sauver ds milliers d'enfts au peril de leur vie et ds l'anonyma... non?????

29/01/2011, 13:43 | Par ol Schneider en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

C'est courageux à vous de vous indigner publiquement d'une indignation, qui n'est pas la votre Pas très décidé. Votre argumentaire ethnique est cependant très réducteur: l'identité d'un homme ne se limite ni à son ethnie, ni même à l'incarnation d'un combat politique - combat qui a été partagé et soutenu de façon majoritaire en France, et qui n'a jamais été le fait d'un seul homme. Hessel n'est ni la résistance, ni un juif, ni un protestant, c'est un homme dont vous ne pouvez nier le droit à s'indigner, y compris pour une cause qui n'est pas la votre. Quant à votre cause, que nous connaissons bien, je ne vois pas ce qu'elle aurait à souffrir de la libération des peuples. Au départ, l'installation en Palestine allait dans le sens d'une quête d'un monde meilleur, égalitaire et fraternel. Qu'un homme se libère ne devrait que réjouir les autres hommes qui aspirent à cette libération, alors réjouissez vous, et venez discuter plutôt que de maugréer sans arrêt.

30/01/2011, 13:17 | Par ngarodog en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

Comment est-on et se fait-on connaître comme juif ? ?

Et comme être considéré comme "ni sioniste" et comme "ni non sioniste" à la fois, après des propos qui sont les vôtres ?A moins que ces propos soient réservés, mais à qui ?

 

07/02/2011, 09:44 | Par rozo en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:01

Un jour, il y a bien, bien longtemps.......j'ai entendu un p'tit gars anonyme dire: "nous sommes tous des juifs allemands" et j'avais trouvé l'idée interessante....

27/01/2011, 09:33 | Par guydufau en réponse au commentaire de KOSZAYR le 26/01/2011 à 21:26

ah... ALBA l'ultra sioniste de servicequi vient polluer ce fil!

D'une façon lamentable et minable

27/01/2011, 20:12 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de guydufau le 27/01/2011 à 09:33

Arrêtez de faire rire mes collègues. Je ne peux plus en avoir raison.

26/01/2011, 21:31 | Par noureddine@belaid.fr en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 21:21

Peux tu te taire une fois cher Mr. Alba ça ne concerne pas Israël mais la Tunisie.

26/01/2011, 22:00 | Par noureddine@belaid.fr en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 21:21

Non seulement pour néo-fascistes israéliens mais aussi pour le paranos et pro de la victimisation comme alba sans majuscule. Vous n'avez qu'à taper michel alba sur google et vous n'allez pas être déçu.

27/01/2011, 11:10 | Par dompacoud en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 21:21

@M. Alba

Commentaire extrèmement malodorant que vous auriez pu nous épargner et aussi vous épargner, car comment en être fier? !

29/01/2011, 14:48 | Par ol Schneider en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 21:21

Je trouve ça intéressant, qu'une voix s'oppose à la voix consensuelle, et les réponses à M. Alba sont intéressantes y compris ses répliques agaçantes. On sent bien que son inquiétude, légitime, concerne le peuple d'Israël, peuple qui s'est senti un temps protégé par la dictature sur les peuples arabes. L'idée étant que les peuples arabes sont anti sionistes, et par conséquence, anti sémites... à moins d'être dirigés par une main de fer. Cette opinion, car ce n'est qu'une opinion, se fonde sur la détestation, les pogroms et l'exil des juifs du Maghreb. Nous n'avons pas le recul historique nécessaire pour savoir si cet exil est du à la colonisation, à la néo colonisation, aux doctrines de libération, à l'existence d'Israël, à la Cia, à Crémieux, ou au racisme, et j'en passe.... Mais c'est une tragédie, autant pour les juifs forcés à l'exil que pour le Maghreb qui a perdu un part de lui-même. Face aux peuples libérés que devient le peuple Israëlien? c'est ce qui motive l'inquiétude de M. Alba. Mon opinion est que le peuple Israëlien peut gagner à la liberté des autres, s'il se souvient de sa première aspiration, universelle et libératrice. Mais je comprends l'inquiétude de M. Alba, sans la partager: Israël est devenue malgré elle (selon moi), le symbole de la dictature des peuples, le symbole de la colonisation, le symbole même de la guerre et de l'horreur. Je rêve d'un retournement vif de la situation, je rêve du Bund et des premiers rêves sionistes, je rêve du pacifisme et de l'ouverture des lecteurs de la Thora, des artistes, scientifiques et penseurs.... Je rêve du juif libérateur de tous les peuples, du juif qui représente l'homme libre y compris sous le poids de la misère, de l'oppression et de l'exil.....

02/02/2011, 23:43 | Par ujamaa en réponse au commentaire de ol Schneider le 29/01/2011 à 14:48

Je trouve ça intéressant, qu'une voix s'oppose à la voix consensuelle, et les réponses à M. Alba sont intéressantes y compris ses répliques agaçantes.

- C'est tout l'intérêt de Médiapart. Sinon le site devient publicitaire.

26/01/2011, 21:20 | Par noureddine@belaid.fr

J'y serais avec plusieurs personnes dignes qui s'indignent. Bonne continuation dans la dignité.

Et, merci et bravo à Edwy Plenel pour ses interventions de la veille sur France 3.

26/01/2011, 22:04 | Par KOSZAYR

@ Nourredine@belaid

Il est difficile à Alba de se taire...

En effet en octobre dernier, dans un message adressé au chef de l’Etat Tunisien, son grand copain, le Grand Rabbin de Tunisie, Haïm Bittan, a exhorté le président tunisien Ben Ali à se représenter à la présidentielle de 2014.

L’appel du Grand Rabbin s’ajoute à d’autres exhortations de même teneur, lancées par plusieurs personnalités tunisiennes de haut rang.

Selon l’appel, le président Ben Ali est le dirigeant “le plus capable d’assurer le progrès et la prospérité des Tunisiens, grâce, notamment, à sa vision perspicace dans la gestion des affaires du pays et à sa faculté de veiller sur son avenir, en nous faisant profiter de sa politique avant-gardiste”.

(C'est moi qui souligne) . Terrible aveu de collaboration avec le dictateur!

P.s. La communauté juive bien intégrée est importante en Tunisie. Un grand pélerinage a lieu tous les ans là-bas.Les communautés vivent en bonne intelligence et je m'en réjouis.C'est une raison supplémentaire pour dire que le grand rabbin de Tunisie aurait mieux fait de se taire.En tout cas cela démontre clairement le fait que faire du profit avec des voyous ne défrise en rien les franges de Haïm Bittan

26/01/2011, 23:08 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 26/01/2011 à 22:04

Mais je n'ai rien à voir avec le grand rabbin de Tunisie. Ni d'ailleurs avec quelque rabbin que ce soit ! Tenez-vous-le pour dit.

Arrêtez votre hypocrisie un peu ! Le commerce mondial et la France en particulier fait du commerce avec bien des dictatures de la planète, et vous en profitez comme tout le monde. Ne serait-ce qu'avec la Chine qui a construit une partie de votre ordinateur, que vous avez payé à moindre coût, sur le dos des braves ouvriers chinois surexploités. Arrêtez de vous prendre pour un saint. Vous êtes au contraire comme tout le monde dans la merde jusqu'au cou.

28/01/2011, 09:00 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:08

Pas de pirouette hypocrite ALBA relisez vos propos, il est d'abord question de Tunisie sur ce fil et vous venez attaquez Monsieur Hessel sur sa judéité et sa contribution à la DUDH.Le grand rabbin de Tunis n'est pas votre copain soit,mais il défend un ensemble de causes que vous défendez et ou figurait la dictature de Ben Ali et le profit; c'est cela votre grand projet pour l'humanité ALBA?

MDR. Tous les juifs n'ont pas cette folle prétention heureusement!

Vous êtes vraiment à l'image du gouvernement d'Israël : agresser sans arrêt autrui; ne venez pas vous plaindre que des réactions négatives entraînent une spirale de réactions hostiles à votre encontre. Le capital de sympathie à l'égard d'Israël se réduit chaque jour et sont en cause les faucons illuminés et fanatiques qui mènent ce pays à la catastrophe (c'est pas moi qui le dit c'est écrit dans la tora)

26/01/2011, 22:51 | Par Guy Meunier

(A lire avec le seul accent qui soit joli. Je ne suis pas chauvin MOI !)

Eh, fan de chiochourne ! Les parigots tête de veaux. Pourquoi Médiapart y fait toujours ses bons coups sur Paris et jamais en province (si je ne me trompe pas) et encore moins en Provence. Et jamais chez moi. Té !

26/01/2011, 23:22 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de Guy Meunier le 26/01/2011 à 22:51

Cher Guy Meunier, voir mon commentaire au début de ce fil: nous allons essayer d'organiser une retransmission en direct de la soirée sur notre/votre site, Mediapart. Dans ce cas, vous pourrez la suivre comme à la télé…:-). Sur le fond, vous avez bien sûr raison et nous prévoyons, pour notre troisième anniversaire (à partir de mars prochain), plusieurs événements en région ou province (selon le terme qui vous plaira). Bien cordialement, Edwy Plenel

26/01/2011, 23:26 | Par Michel ALBA

De plus, on sait bien que le boycott touche Israël en tant que tel. De nombreux artistes, sous la pression de groupuscules aux méthodes staliniennes, ont subi leur pression et décliné leur venue en Israël. Il n'y a pas que Vanessa Paradis. La liste est longue. La liste est longue aussi des artiste comme Elton John qui ne se laissent pas intimider par la haine de quelques excités.

Le boycott n'est pas une mesure démocratique. En plus les implantations autour de Jérusalem Est ne produisent rien. Ce sont des zones résidentielles construites sur les collines par lesquelles on passe, du moins sur l'autoroute, quand on se déplace de la Mer morte jusqu'à Jérusalem et qu'on traverse la Judée-Samarie (Cisjordanie). Il n'y a rien à boycotter. Le boycott est une mesure inefficace, qui n'est même pas éthique puisqu'elle pénalise tout Israël contre les principe même du boycott, elle est de plus immorale et illégale. Israël est devenu le juif des nations comme du temps du nazisme le boycott des produits juifs.

27/01/2011, 02:09 | Par Adrienne H en réponse au commentaire de Michel ALBA le 26/01/2011 à 23:26

@Michel ALBA

Vous êtes rasant, essayez d'apprendre à vous taire, merci !

27/01/2011, 09:11 | Par cloclo

Michel ALBA ne doit pas se taire. Il est bien seul ici et sur d'autres sujets touchant aux mêmes problèmes.

Il y en a beaucoup qui sont d'accord avec lui, qui lui expriment toute leur sympathie, et le temps, pour certains autres lecteurs de Mediapart et pour moi par exemple, nous manque pour en "rajouter", notamment sur Hessel et son TOC anti-Israelien.

Signé un bon goy des familles !!

27/01/2011, 12:44 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de cloclo le 27/01/2011 à 09:11

Merci, cher ami, de vos bonnes paroles encourageantes qui font chaud au cœur. Mais vous savez, je sais parfaitement que je suis ici sur Mdp en milieu hostile... C'est d'autant plus excitant. J'ai toujours été un militant de base, c'est beaucoup mieux de se coltiner ainsi à la réalité âpre, comme dit Rimbaud.

Je crois que l'avenir est de mon côté et que les gens comme Stéphane Hessel, et tous ceux qui le soutiennent sont en fait l'arrière-garde de la marche du monde. La pensée postmoderne, que défend Edwy Plenel en a aussi un bon coup dans l'aile et manifeste ici et là son épuisement symbolique. C'est une pensée rétrograde qui, sous couvert de progrès, de générosité et de gros mots aussi ronflants, nie aux Juifs le droit d'être ce qu'ils sont.

Je ne crois pas que les intellectuels comme Edwy Plenel comprennent bien ce qui se passe avec l'émergence dans l'espace public de gens comme moi qui viennent du monde d'Edwy Plenel, mais qui ont fait leur révolution mentale sous le coup de l'Histoire, de la Shoah et de la prise de conscience du Mal qui a produit cette horreur. Les Juifs d'aujourd'hui ne courbent plus la tête, ne passent plus de compromis avec ceux qui descendent d'Essaü, cette Rome dont parle si brillamment Rémi Brague, comme ont pu le faire les générations de leurs pères et grands-pères. L'universalisme des Lumières apparaîtra désormais de plus en plus clairement sous son vrai jour, celui du mensonge, de l'hypocrisie, de la duperie, de la haine des Juifs et des Tziganes qui s'étalent, sous couvert de contestation du pouvoir de l'Eglise, chez Voltaire et chez Diderot. La démocratie laïque occidentale s'est bâtie sur ce déni de l'Autre. C'est un monde désormais moribond.

Si moribond d'ailleurs qu'il est presque impossible que je puisse rencontrer ici sur Mdp des contradicteurs dignes de ce nom, qui permettent d'entamer de véritables débats d'idées. Vous avez pu remarquer que très vite mes interlocuteurs virent aux propos insultants et au refus d'engager le débat sur le fond des choses. L'insulte est la seule arme qu'ils connaissent, celle des impuissants et des gens haineux.

Il n'y a pas de débat en France. Ce que les gens comme Hessel et Plenel appellent débat, c'est tout ce qui a fait leur jeunesse effervescente, les meetings. Mais JAMAIS en France, vous ne verrez débattre des gens foncièrement à l'opposé les uns des autres sur le fond, par exemple Stéphane Hessel et BHL. Les gens comme Stéphane Hessel ou Edwy Plenel ont trop peur de la vérité.

Bien à vous cordialement.

27/01/2011, 13:29 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 12:44

J'attend toujours votre réponse à Ivan Segré et Gidéon Lévy, monsieur Alba. Votre supériorité intrinséque devrait pouvoir vous permettre de produire cela.

Et puis, ensuite, nous pourrions éventuellement parler de "la marche du monde" et de la catastrophé.

27/01/2011, 18:56 | Par Pascal Mournard en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 12:44

C'est vous qui insultez, provoquez systématiquement dès que sont touchés vos points sensibles, non pas la verve ni la connaissance, ou les mots peuvent être amenés ou bon nous semble, mais là ou vos émotions, votre état psychologique déconstruisent toute logique et goûts optimistes.

Ce que vous ne voyez pas, du haut de votre si haute idée de vous-même, est que vous créez de l'antipathie, du désaccord et êtes à l'origine d'une contre-productivité.

Soyez positif, acceptez la création d'un état palestinien sur les frontières de 67, ayez le sourire victorieux de la cordialité.

27/01/2011, 14:26 | Par Basta en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 12:44

Monsieur ALBA, vous n'avez pas répondu à ma question. Pourtant je ne vous ai jamais insulté et le débat m'interesse d'autant qu'il me semble faire partie de l'humanité. Mais peut-être ne l'avez pas vue, ma question....je me permets donc de la remettre.

Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.

Pourriez me dire en quoi consiste ce projet ?

Merci de la réponse

27/01/2011, 21:15 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Basta le 27/01/2011 à 14:26

Simplement quelques lectures qui peuvent vous guider :

J. Attali, les Juifs, le monde et l'argent, Fayard, 2002.

Joseph Shatzmiller, Shylock revu et corrigé. Les juifs, les chrétiens et le prêt d'argent dans la société médiévale, Les Belles-Lettres.

Delphine Bechtel, La Renaissance culturelle juive en Europe centrale et orientale, 1897-1930, Belin, 2002, et ici

Delphine Bechtel, Evelyne Patlagean, Jean-Claude Szurek et Paul Zawadzki (sous la direction de), Ecriture de l'histoire et identité juive. L'Europe Ashkénaze XIXè-XXè siècle, Les belles-Lettres, 2003.

Claude Riveline, Petit traité pour expliquer le Judaïsme aux non-Juifs, préface du grand Rabbin Gilles Bernheim, Association consistoriale Israélite de Paris Département Torah et Société, 2000

avec notamment :

Le projet d'Abraham

La Loi de Moïse

Le projet messianique en acte

Les récits de la Bible

Unicité et diversité du peuple juif

Les Juifs de l'étude

Les Juifs au seins des nations

Les antisémitismes

Les Juifs israéliens

Le messianisme et le Messie

Claude Riveline, Regard juif sur les non-Juifs, idem, 2007. Notamment le dernier chapitre : "La modernité".

Claude Riveline, L'amour dans la tradition juive, idem, 2000; notamment :

I Les autres amours et leurs reflets dans la Torah

1 Les amours grecques : Eros et Philia

2 L'amour chrétien : l'Agapé

3 L'amour romanesque depuis Tristan et Iseult

4 L'amour libéré

II Les perplexités juives

1 Le miracle grecque, la notion d'Humanité et d'Histoire (où vous apprendrez que ce sont les Hébreux qui ont inventé la notion d'homme, qui n'existe pas chez les Grecs, voir également à ce sujet la conférence d'un ami, chercheur au CNRS traducteur de Platon, à L'Institut d'études lévinassiennes.

2 Le christianisme et le célibat

3 L'amour romanesque et le tragique

L'amour libéré et la soumission à la nature

III Les singularité de l'amour juif

1 Sexualité et nourriture : les interdits, la sanctification du plaisir.

2 La vie ordonné du couple et de la famille

3 Le respect de la différence

4 "Tu aimeras ton lointain comme toi-même".

5 Vers l'amour fraternel

6 Amour et monothéisme.

Annexe : le débat sur la loi du Talion.

Masha Izhaki, Poème d'amour de l'Andalousie à la mer. La poésie amoureuse hébraïque, seuil.

Armand Abécassis et Eliette Abécassis, Le livre des passeurs De la Bible à Philippe Roth, trois mille ans de littérature juive, Robert Laffont, 2007.

Haïm Zafrani, Juifs d'Andalousie et du Maghreb, 2002, Maisonneuve et Larose. (notamment "Les responsa des geonim et Saadya Gaon (882-942) et tout le chapitre III "Le dialogue socio-culturel judéo-musulman en Andalousie et au Maghreb avec de riches développements sur la pensée juridique juive, les Taqqanot ou ordonnances rabbiniques).

 

Et puis vous pouvez toujours vous plonger dans le Talmud...

Bonne lecture.

Bien à vous.

27/01/2011, 23:19 | Par Basta en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 21:15

Je vous pose une question ... vous répondez par une bibliographie à rallonge...décidément vous n'êtes que dans la provocation !

Que faites vous réellement sur ce fil de discussion (et sur les autres) ?

02/02/2011, 10:51 | Par taiga en réponse au commentaire de Basta le 27/01/2011 à 23:19

Cher Basta,

Que fait ALba sur ce fil de discussion et tous les autres? Voir la réponse de Leséparges, pour faire chier!

 

27/01/2011, 23:31 | Par Arpège en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 21:15

@ Michel Alba,

Pourtant il y a une faille dans ce projet pour l'humanité toute entière.

Mais, faute de la saisir, le peuple juif se condamne lui-même.

Etonnant.

28/01/2011, 09:11 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 21:15

Littérature confidentielle pour croyants illuminés, mais complètement rétrograde et sans intérêts pour les hommes libres.Même Attali se fourvoie, il faut qu'il relise Weber ou Tocqueville! Les enseignements du siècle des lumières devaient être inaccessibles à ses auteurs prosélytes, et penseurs décalés.

07/02/2011, 15:22 | Par Claudine FAURE en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 21:15

Un enfant est innocent de sa naissance et le protéger sous l'Occupation fut un réflexe chez certains. D'autre part, on devient sioniste de façon consciente et ce choix comme n'importe quel autre peut être discuté, voire critiqué.

Si vous sortiez votre nez des livres qui ne traitent que de vous de votre "histoire", de vos pépins à travers l'histoire, de la grandeur (sic) de votre ethnie, peut-être deviendriez-vous fréquentable comme tout être humain.

Votre bibliographie, non-exhaustive, ne dira pas quelle est votre vision de la société que vous entendez construire pour nous sauver - mais on voit quelle est la société que vous rejetez -

La lecture du Talmud ne m'a guère édifiée -

Quant à la nouvelle critique faite par les sionistes vis-à-vis de la Grèce et de son absence d'innovation, son ratage politique (la démocratie) et la priorité qu'il convient désormais d'accorder aux textes hébreux, c'est un point de vue et non une vérité -

Il est remarquable que ces écrits ne font de références qu'à des écrits fortement orientés vers le sionisme, et donc sujets à caution -

A lire : "Rome et Jérusalem, le choc de deux civilisations" de Martin Goodman - dans la veine des ouvrages dont vous nous souhaitez bonne lecture -

la thèse soutenue est que Rome a inventé l'antisémitisme dès le I° de notre ère ! Un anachronisme pour un historien qui fut crédible, et une orientation fautive de la pensée : l'auteur transforme les questions que se posent des Pline et des Tacite en témoignages de malveillance. Une pensée revancharde qui est pénible à suivre.

 

Quel dommage : je travaille jusqu'à 21 heures ce soir - néanmoins la diffusion de ce débat est une très heureuse initiative. Merci à Mediapart, à TV5, Arte et les autres.

 

28/01/2011, 09:58 | Par Leséparges en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 12:44

Alba : trop c'est trop ! Qu'est ce qui vous autorise à récupérer les fils pour nous vendre votre idéologie d'agression, de colonisation , de vous prétendre seul autorisé pour le faire , en tant que talmudiste et nous jouer la victimisation et l'eternel antisémitisme , moteur de votre sionisme conquérant ...

Vous êtes un obsédé , vous avez de graves oeillères et vous êtes totalement hypocrite , quand par exemple vous dites qu'il n'y a pas de débat , alors que vos amis du CRIF et de toutes les organisations prosionistes , débarquent et font pression pour interdire justement tout débat sur la politique colonisatrice , d'apartheid , élitiste et néofasciste israéliennes .

D'aprés vous donc seuls de vrais juifs pratiquants ont le droit de donner un avis , voire de l'imposer , sur ce qui se passe au proche orient .

Vous êtes un bien triste individu , représentatif de la secte d'illuminés violente et juste-au-boutiste , qui agit et manipule les consciences , secte active mais minoritaire, je l'espère .

Vous êtes enseignant dites vous , vous nous le rappelez périodiquement , et souvent en tenant des propos parfaitement consensuels sur ce site , quand il ne s'agit pas de vos obsessions et de vos projets , et bien vous ne faites pas honneur à une profession qui se veut d'ouvrir les esprits et non de les aliéner ...

Ce que vous racontez , il suffit d'aller faire un tour sur ...(je ne vais tout de même pas faire de la pub ) pour y trouver son miel ou son poison .

Bref vous faites chier . Et vous êtes vraiment collant .

28/01/2011, 16:54 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Leséparges le 28/01/2011 à 09:58

Oui, "juste-au-boutiste", vous avez inventé le néologisme qu'il fallait. C'est tout à fait ça ! Je suis en effet un juste-au-boutiste. Merci de cette trouvaille.

31/01/2011, 23:01 | Par noureddine@belaid.fr en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 12:44

Tu a oublié les un certain été 2010...........

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

07/02/2011, 16:29 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de cloclo le 27/01/2011 à 09:11

Cloclo estime que Israël est un ilôt d'intelligence dans un océan de paresse.

Cloclo à lui seul est un ilôt d'ignomonie.

Il fait un duo assez innommable avec Alba.

27/01/2011, 10:45 | Par Sigismond

Cloclo,

 

Stéphane Hessel n'est pas anti-israélien. Il le dit lui-même: il est pour Israël et contre le gouvernement de Nétanyahou.

27/01/2011, 09:54 | Par guydufau

Le virus de la haine a contaminé michel alba, la façon dont il traite Stéphane Hessel le prouve. Et, en même temps, ses minables interventions sont un soutien indirect au boycoot.

27/01/2011, 11:02 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de guydufau le 27/01/2011 à 09:54

Ce que vous écrivez ne prouve qu'une seule chose : vous êtes un bien piètre lecteur. Vous ne voulez pas bénéficier de mes services pour apprendre à mieux lire et à respecter vos interlocuteurs ?

02/02/2011, 10:38 | Par guydufau en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 11:02

Il faut ajouter : Michel Alba, pardon ALBA, est infatué et si content de soi qu'il n'est dérangé par ses services nauséabonds

07/02/2011, 18:00 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 11:02

Ah, parce que M. Alba respecte ses interlocuteurs ?

 

27/01/2011, 10:21 | Par François Bouchard

Edgar Morin et Stephane Hessel ont été poursuivi en justice par ses défenseurs d'un état juif qui est en parfaite contradiction avec les valeurs républicaines de notre pays. Ce sont les mêmes qui ont applaudi à l'assassinat du premier ministre israélien . Ces gens là appartiennent au monde des néoconservateurs et des religieux ultra orthodoxes; Ce n'est pas notre vision du monde.

27/01/2011, 10:52 | Par Kaze tachinu

@ E.Plenel

Permettez-moi, mr Plenel, d'user de ce fil pour vous alerter. Vous, qui étiez présent à l'excellente émission de F.Taddéi Ce soir (ou jamais!) mardi soir, vous savez sûrement que l'émission est menacée ( par un certain mr sled nommé sur ordre de l'Elysée) de devenir hedomadaire et peut-être de disparaître , car on imagine mal F.Taddéi, si innovant et brillant, accepter de se faire rogner les ailes sur le service public, quand tant d'affidés conservent des émissions quotidiennes sur tous les canaux à assommer; Faire disparaître un authentique espace de liberté de paroles et probablement ( l'un des ) seul(s), l'année de la présidentielle, il faut oser; et ils osent ! C'est là qu'on peut intervenir par le canal de Médiapart et s'indigner, et l'empêcher ! Votre sujet: s'indigner, résister, créer, approprié à la Tunisie, l'est aussi à l'hexagone aujourd'hui d'où mon commentaire.

Merci, mr Plenel de vous en faire l'écho.

02/02/2011, 19:20 | Par mite54 en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/01/2011 à 10:52

J'arrive un peu tard - mais en panne d'ordi.. merci les RSS ! Michel Alba, merci de nous faire connaître votre pensée - je la respecte autant que celle des médiapartistes qui ne sont pas d'accord avec lui - pourquoi tant de haine ! je vais essayer de le comprendre - la bibliographie est intéressante - je me suis arrêtée à SINGER et j'ai aimé !

Mais c'est aussi l'émission de "Ce soir ou jamais" de Taddei - je ne suis pas toujours d'accord avec les intervenants du plus mauvais au meilleur : c'est rarement le cas pour ce dernier ! mais enfin j'aime cet espace de liberté comme j'ai aimé les Porte et Guillon. Il faut faire quelque chose pour cette émission. M. Pfl....quelque chose se cache derrière Sleed .. c'est pas bien çà !

27/01/2011, 10:48 | Par Sigismond

Michel Alba a commencé une mauvaise querelle par une provocation: "Oui, nous prierons ensemble notre saint comédien et martyr, Stéphane Hessel, qui, au péril de sa vie, réinvente pour nous l'espérance. Amen."

Puis, trop heureux de voir quelqu'un tomber dans le piège, il en rajoute une couche: "Hessel n'a aucune culture juive, il n'a jamais mis les pieds dans une synagogue non plus. Hessel est un imposteur."

C'est là qu'intervient Edwy Plenel: "La culture juive ne se réduit pas à la fréquentation des synagogues."

De plus en plus ravi, Michel Alba rebondit en faisant son apologie et celle de ses amis sionistes. Et il en profite pour asséner cette phrase définitive: "Il y a des sujets, cher Edwy Plenel, sur lesquels vous, avec votre histoire, votre pensée postmodene et laïque, vous ne comprendrez jamais rien. C'est pour vous un horizon bouché, un monde, un continent dont vous n'avez pas les clés."

Traduction: nous, les Juifs, nous sommes le peuple élu, le peuple supérieur aux autres.

Lamentable ! ! !

Puisque Michel Alba lit la Tora et le Talmud, je lui propose de méditer cette phrase: "La haine provoque les querelles, mais l'amour couvre toutes les fautes" (Proverbe de Salomon).

27/01/2011, 11:00 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Sigismond le 27/01/2011 à 10:48

Vous n'auriez pas une bonne note en explication de texte.

27/01/2011, 13:31 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 11:00

Voici une petite note, pour vous, monsieur Alba : outré et imbu.

07/02/2011, 18:04 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de françois périgny le 27/01/2011 à 13:31

Cher Pierre, Alba n'est même plus un lobbyiste en pilotage automatique.

C'est devenu un troll pavlovien. Dès qu'il entend "Israël", il bave, écume et crache ses anathèmes et ses imprécations incantatoires.

07/02/2011, 19:45 | Par cereb en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 11:00

 

à alba

vous êtes le phénix des hôtes de ces bois?????????????

27/01/2011, 11:55 | Par ourania

Je voudrais remercier chaleureusement Edwy Plenel pour son intervention sur "ce soir ou jamais" car celle-ci m'a fait beaucoup de bien. C'est tout simple et si rare de se sentir "profondément" en empathie de manière aussi enthousiasmante.

Et même un certain de mes amis qui le trouve en général "donneur de leçon et péremptoire" a été conquis.

merci également à Elisabteh Levy qui à force de "gueuler" et de m'énerver, a réussi à me tenir éveiller tout au long de l'émission. Beau tempérament, tellement horripilant.

Oui, il me semble plus nécessaire de défendre cette émission : question de santé publique.

27/01/2011, 13:06 | Par yangthom

"Il prétend enfin qu'il fait partie de la diaspora juive alors qu'il n'est absolument pas juif. Il n'a à aucun titre le droit de se prétendre juif. Ses parents étaient protestants. Il n'a aucune culture juive, il n'a jamais mis les pieds dans une synagogue non plus."

"Le seul titre qui autorise à se présenter comme juif, dit le Talmud, c'est d'ouvrir la Tora et de la lire"

C'est bien M Alba vous savez vous lire, vous devez partager tous les moments de M. Hessel pour affirmer qu'il n'a jamais ouvert ce vieux bouquin qu'est la tora. Pour ma part c'est un bouquin comme les autres mais bon, il existe d'autres livres tout aussi intéressant, pourquoi ce blocage intellectuel sur des vieux textes qui ne correspondent plus au monde dans lequel on vit (la bible, la tora, le coran ne sont que des Livres).

01/02/2011, 17:20 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de yangthom le 27/01/2011 à 13:06

"La bible, la tora, le coran ne sont que des Livres" qui ne font pas partie de ma curiosité ...et il y a une quantité de Livres qui m'intéressent davantage et des émissions et débats plus instructifs et vivants comme celui de Médiapart avec le grand et lucide Stéphane Hessel le lundi 7 février que je suivrai avec un plaisir certain ! Clin d'oeil

Merci Edwy Plenel et Médiapart.

 

27/01/2011, 13:42 | Par jeanburtschell

Mr M.A.,

Je cherchais à comprendre et je faisais fausse route… il n'y a pas de profondeur dans vos propos.

En fait vous êtes un nini, je ne fais que reprendre vos maux, doublé d'opportunisme latent.

Regardez-vous bien Mr M.A., et voyez ce qui reste…!!

27/01/2011, 13:55 | Par Annie Madarasz-Bauchet

Naïve je suis née, naïve je suis. Je croyais qu' en France, avant d'être catho, juif, protestant, musulman, bouddhiste, taoiste, orthodoxe, animiste, druidiste, athée, nous étions d'abord des "citoyen-ne-s".

Il n'y a donc pas besoin d'une permission quelconque pour critiquer un gouvernement qu' il soit français, israélien, bruxellois ou Marocain et surtout, personne a besoin de savoir si j' appartiens à une communauté religieuse ou philosophique ou encore à une communanté sprirituelle.

Je trouve l' initiative de Médiapart excellente et je regarderai cette rencontre avec beaucoup d' attention.

27/01/2011, 14:31 | Par KOSZAYR

.

27/01/2011, 14:32 | Par KOSZAYR

+ 1 Annie Madarasz-Bauchet

Ces fanatiques religieux illuminés (catho, juif, protestant, musulman, bouddhiste, taoïste, orthodoxe, animiste, druidiste, scientologiste), et parmi eux ceux qui pensent être un peuple élu de qui... de quoi .. nous pompent vraiment l'air.Quant à cette folle prétention que rapporte Alba "Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière"..bigre cela fait froid dans le dos, moi qui suis mécréant, j'ai envie de dire : que Dieu nous en garde!

Revenons en au titre de ce billet

De Tunis à Paris S'indigner, Résister, Créer Soirée autour de Stéphane Hesselet soyons nombreux. Merci pour la retranscription M. Plenel

02/02/2011, 05:06 | Par cereb en réponse au commentaire de KOSZAYR le 27/01/2011 à 14:32

à koszyar

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

02/02/2011, 10:24 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de KOSZAYR le 27/01/2011 à 14:32

+1 Annie

@KOSZAYR

"cela fait froid dans le dos"

"et parmi eux ceux qui pensent être un peuple élu de qui... de quoi .. nous pompent vraiment l'air" ainsi que les dirigeants sionistes...que Stéphane Hessel dénonce et auquel je me joins ! Ils nous fatiguent avec ce slogan...!

Merci de nous le rappeler et merci pour vos interventions très pertinentes...!

27/01/2011, 16:37 | Par MARIA D

Je serai à l'écoute de Stéphane Hessel, Edwy Plenel et tous ceux qui animeront

"S'indigner, Résister, Créer"!!Merci en attendant!!

02/02/2011, 10:55 | Par taiga en réponse au commentaire de MARIA D le 27/01/2011 à 16:37

Oui nous serons tous là avec Edwy et Hessel pour les soutenir au moins par la pensée à défaut d'etre présents

27/01/2011, 19:42 | Par bienavous

Michel Alba,
"L'histoire me sera indulgente car j'ai l'intention de l'écrire" disait Churchill.
C'est pourquoi il faut des Shlomo Sand pour déconstruire l'Histoire.
"Il prétend que les Juifs de Pologne viendraient des Khazars" vous indignez-vous.
"Ce sont des conneries d' ignorant", "Quiconque connait ...".
Sand ne fait que reprendre les "conneries" de Marc Bloch sur les khazars excusez du peu.
Shlomo Sand émet l'hypothèse que les palestiniens d'aujourd'hui pourraient être les descendants de juifs convertis il y a 2000 ans.
Selon vous c'est mal connaître les juifs. Vous voulez dire que le comportement des juifs est immuable depuis 2000 ans ?
Mais que connaissez-vous de la façon dont pensaient les juifs il y a deux mille ans. Vous n' y étiez pas.
Comme partout ce sont peut-être les femmes qui vont faire bouger les lignes.
http://www.juif.org/blogs/10671,nombre-record-de-juifs-se-convertissant-a-l-islam-en-israel.php
Vous attaquez les Lumières et Voltaire tout en lui reconnaissant le génie français.
Vous êtes crispé sur des problèmes d'identité alors que la réalité humaine est complexe et changeante, comme tout ce qui est vivant.
Savez-vous seulement, vous qui savez tout, que ce Jean Jaures qui figure dans votre Panthéon personnel
était antisémite avant de devenir dreyfusard ?
Les reflexions de Tony Judt sur les identités nationales :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/opinion/20100809.OBS8304/mes-identites-par-tony-judt.html

 

 

27/01/2011, 20:06 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de bienavous le 27/01/2011 à 19:42

Je n'ai jamais dit que Jean Jaurès faisait partie de mon panthéon personnel.

Quant aux conneries sur les Khazars, qu'elles soient de Shlomo Sand ou de Marc Bloch, ce sont toujours des conneries...!

Faudrait être un peu sérieux et lire les historiens qui connaissent le monde juif.

Lire notamment :

Daniel Tollet, Histoire des Juifs en Pologne, P.U.F., 1992.

27/01/2011, 21:49 | Par Basta en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 20:06

Monsieur ALBA, vous ne répondez que dans la polémique et jamais dans le débat. Je vous ai posé une question pourtant simple, sur une phrase pourtant issue de votre commentaire ...mais vous n'avez pas estimé bon d'y répondre : peut-être vous l'ai-je demandé trop gentiment ?

Je prends acte de votre refus de débattre (ou simplement d'éclaircir une phrase bien énigmatique).... et en viens à me poser la question du "pourquoi l'on vous laisse déverser tant de haine dans un espace censé être un espace de débat" : liberté d'expression me répondra-t-on ? je suis dubitative...à croire que la liberté d'expression peut ...elle aussi... tuer la parole (y compris la parole contradictoire)....cette dernière question ne s'adresse pas à vous mais à la redaction de médiapart.

27/01/2011, 21:50 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Basta le 27/01/2011 à 21:49

Vous ne m'avez jamais proposé de débat mais une demande d'information, que je vous ai aimablement donnée.

28/01/2011, 09:56 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 20:06

@ ALBA vous prétendez que le chercheur Shlomo Sand écrirait des conneries. Où vous êtes un bonimenteur ou vous êtes aveugle!

Sand aborde l'histoire de l'histoire des Juifs à partir de références extraites des premières œuvres sur le sujet (Jacques Basnage, Histoire de la religion des Juifs depuis Jésus-Christ jusqu'à présent, La Haye, 1706-1707, cité par Sand, p. 98) jusqu'aux hommes politiques liés à la naissance de l'État d'Israël (David Ben Gourion, cité p. 392) et aux juristes israéliens (p. 404 et suivantes).

@ tous

Shlomo Sand a passé ses deux premières années de vie en camps de réfugiés de juifs polonais en Allemagne puis il a grandi en Israël où ses parents juifs polonais ont immigré. Il a vécu la guerre des Six jours comme simple soldat. Cette expérience traumatique l'a conduit à militer à gauche et pour la création d'un Etat judéo-palestinien. Il est venu étudier en France où il a complété ses études universitaires à Paris. Il a a soutenu, sous la direction de Madeleine Rebérioux, une maîtrise sur Jean Jaures et une thèse sur Georges Sorel qu'il a rédigée et soutenue en français. Il a relancé en France les études soréliennes en y organisant le premier colloque sur Sorel, en 1982, et en cofondant en 1983 les Cahiers Georges Sorel. Retourné en Israël, il s'est intéressé à l'histoire du cinéma, à l'histoire des intellectuels et dernièrement à l'histoire du peuple juif qui vient déconstruire certaines idées reçues (que le mouvement sioniste cherche à inculquer à partir d'un mythe et une falsification de l'histoire comme du Talmud NDLR)

Ainsi, en 2008, il a publié l'ouvrage Comment le peuple juif fut inventé L'ouvrage est une étude de la construction nationale israélienne par le mouvement sioniste.Slomo Sand défend en effet l'idée que cette construction s'est appuyée sur un récit fondateur mythique, faisant des populations juives un peuple, uni par une même origine et possédant une histoire nationale commune, remontant à la terre d'Israël. Sand dénonce la réalité de cette origine commune, mettant en avant l'importance des conversions dans la constitution des populations de confession juive. D'autre part, pour lui, jusqu'à l'avènement du sionisme, ces populations ne se définissaient qu'à travers leur appartenance religieuse en commun et ne se percevaient donc pas comme un peuple. L'ouvrage de Sand procède à une étude de la formation de ce récit national, à travers une historiographie critique des travaux d'historiens et d'hommes politiques, ayant vécu du 18ème au 20 ème siècle.

Quelques ouvrages que je vous invite à découvrir :

  • Comment le peuple juif fut inventé, Fayard, 2008 (traduit de l'hébreu).
  • Israël face à son passé, avec Avi Shlaïm, Derek Penslar, Les éditions arkhê, 2010
  • De la nation et du peuple juif chez Renan, Editions les Liens qui libèrent, Paris, 2009

28/01/2011, 13:04 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 09:56

Merci, c'est déjà lu pour le premier et pour Renan. Consultez plutôt les sources originales, lisez Renan lui-même. Un penseur antisémite fin de siècle. Je comprends qu'il vous plaise.

Les auteurs plus sérieux abordent l'histoire des Juifs en Pologne à partir des sources du Moyen-Âge, voyez-vous :

-La Chronique de Maître Vincent (Kadluba), 1170-1180. A cette époque les Juifs étaient déjà nombreux à Cracovie et placés sous la protection du roi.

- La description des pays slaves par Ibrahim ibn Jacob, Juif de Tolède, qui raconte comment des Radanites (commerçants juifs en Méditerranée dès le IXè s.) sont venus d'Espagne s'installer en Pologne au XIè s.

Des preuves supplémentaires de l'implantation des Juifs dans la Pologne médiévale sont fournies par les monnaies juives retrouvées en Grande et en Petite Pologne, en Silésie, en Mazovie et en Cujavie. Ces pièces ont circulé depuis le milieu du XIIè siècle et pendant le XIIIè siècle alors que les Juifs battaient la monnaie pour le roi Mieszko III (1173-1202) et de quelques princes. A ces pièces polonaises s'ajoutent d'autres monnaies enfouies par des Juifs réfugiés d'Allemagne à la suite de persécutions. Au XIIIè s. les Juifs étaient nombreux dans la région de Kalisz, où ils exerçaient les fonctions de monnayeurs. Ainsi s'explique d'ailleurs la publication du premier statut des Juifs de Kalisz en 1264 par le roi Boleslas-le-Pieux. Symptomatique à cet égard est le fait que ce statut alignait les droits des Juifs de Pologne sur ceux des Juifs du Saint Empire, origine de ces Juifs de Kalisz.

30/01/2011, 07:44 | Par daniel en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 13:04

tout cela m evoque plus la tour de babel qu autre chose.trop de savoir tue le savoir.Le respect de l autre s'apprend t il dans les livres ?

27/01/2011, 21:10 | Par albinos

Nous attendons de votre grande sagesse qu'elle range sa hargne et son mépris vis à vis des pauvres ignorants que nous sommes.

Monsieur ALBA, nous reprenons une phrase de votre texte :

Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.

Nous espèrons que votre projet n'a rien à voir avec ce qui suit et qui est du fascisme pur et simple :

"...personne ne nous dit ce que devons faire, mais nous disons aux autres

ce qu'ils doivent faire.» Ariel Sharon, dans une interview - 1956.

Si c'était le cas nous résisterions encore et encore... et finalement vous seriez vaincu.

Alors, s'il vous plait, pourriez-vous nous expliquer quel est ce projet pour l'humanité ?

Le reste nous importe peu.

27/01/2011, 23:26 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de albinos le 27/01/2011 à 21:10

"nous reprenons" ? Vous êtes combien à vous tout seul ? Un pluriel bien singulier !

La présence de commerçants juifs en Pologne est signalée depuis le VIIè siècle. Les tenants de l'origine khazare des juifs de Pologne situent leur installation après 965, date de la dislocation de leur empire, donc presque 4 siècles après les premiers commerçants juifs. Des Radanites (commerçants juifs en Méditerranée) sont venus d'Espagne au XIè siècle et ont séjournée en Pologne (source : description des pays slaves d'Ibrahim Ibn Jacob, Juif de Tolède). A la même époque des Juifs de Prague s'installent en Silésie.

Alors le petit Shlomo, il peut aller se rhabiller !

28/01/2011, 02:11 | Par Elie CARASSO en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 23:26

Vous êtes manifestement un excité arquebouté à sa dénégation de la réalité; un fanatique obscurantiste doublé d"un arrogant vain. Vous êtes dangereux pour les Juifs eux mêmes et vous vous en moquez bien : votre but, c'est d'obtenir par tous les moyens y compris le développement de l'antisémitisme une immigration nombreuse pour tenter de tenir le défi que vous lance avec menace la démographie des Arabes Palestiniens. Le Gouvernement israelien actuel est un gouvernement raciste, segregationniste, militarisé, oppresseur et liè à la Mafia russe via Liberman, ce pourri. Cet Etat colonial périra. Il a perdu les valeurs mêmes de sa création. Il n'est qu'une base imperialiste qui ne vit que du soutien par milliards des USA. Un quart au moins de sa population vit malgré tout sous le seuil de pauvreté. Honte à vous ! L'idée stupide que la Diaspora Juive est issue de l'exil de quelques dizaines de milliers d'Hebreux au début du Christianisme à peu près est completement absurde. SAND que vous insultez comme un ignorant fanatique est professeur d'Histoire à l'Université Hebraique en Israel ( peut etre a t-il du prendre la fuite face aux milices racistes etb assassines que voyus couvrez); vous n'avez aucun titre , sinon celui de votre répugnant fanatisme, pour remettre en cause le savant et très documenté travail de Shlomo SAND que j'ai pris la peine de lire. La plupart des Juifs d'Afrique du Nord sont des Judeo Berberes, CONVERTIS au Judaisme avant l'Islam et la preuve par lres documlents existe puisque on a trouvé au fin fond des territoires marocains proches du Sahara la Torah écrite en langue locale de l'époque et non en hébreu. Si ces tribus venaient de Palestine ( aux approches du Sahara), la Thorah serait en Hébreu, pas en langue berbère de l'Anti Atlas. Ces CONVERTIS de tous lieux croient être sortis de Palestine à cause de leur texte sacré coimme le croient aussi les Chretiens et les Musulmans: C'est la même religion ! SAND a tout à fait raison d'avancer le concept de Mythistoire et vous êtes tout simp)lement incapable, malgré votre bibliographie sélective et partisane, de faire place à la vérité historique. Lisez donc dans Le Monde la déclaration de cette Israelienne, autre professeure à l'Université Hébraique et de quelle manière, elle, mère d'une victime prise en otage, elle condamne la politique raciste criminelle, d'extreme droite, des colonialistes de far East venus de Californie, d'Argentine ou de Russie, souvent sans être Juifs. Votre délire mythologique a assez duré. Le Sionisme est une ideologie nationaliste datée du XIXe s colonialiste occidental, un point c'est tout. Lorsque les USA devront vous lacher, un Etat militariste et raciste et de surcroit non laique disparaitra. Les Juifs liront la Thorah et ses commentaires et ils n'ont jamais eu besoin d'un Etat raciste au contraire pour faire cela. Le sionisme a été jugé dés le départ par les Rabbins comme une perversion et c'est seulement l'horreur de la Shoah qui a fait basculer le Rabbinat dans le camp sioniste.

28/01/2011, 12:39 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Elie CARASSO le 28/01/2011 à 02:11

Mais contrairement à ce que vous croyez bien à tort, votre discours était déjà le discours que les ennemis d'Israël lui tenaient à l'origine. Vous voyez, pour un peu, on serait en droit de vous ranger dans la catégorie des vieux radoteurs.

28/01/2011, 12:53 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:39

Alba commence à faiblir il n'argumente plus Surpris

07/02/2011, 18:07 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 12:53

Cela fait longtemps qu'Alba ressasse machinalement les mêmes litanies.

Il ne peut plus faiblir: il est au niveau zéro du débat.

27/01/2011, 21:40 | Par Lilitha

Très heureuse d'apprendre que nous aurons l'occasion d'assister à cette soirée depuis le Morbihan! Bonne soirée à vous tous qui serez présents ce jour là, et merci à M. Hessel en particulier de faire circuler ainsi son énergie!

27/01/2011, 22:28 | Par jamesinparis

C'est avec un grand respect et admiration pour Stéphane Hessel, que je loue cette initiative de Mediapart. On peut être d'accord sur son appel à l'indignation, et s'y associer, tout en gardant un esprit critique concernant les choix politiques d'une telle indignation.

Je déplore la tentative de déligitimation de la part de Michel Alba sur ce fil : c'est en débattant de manière constructive, dans le respect, que nous pourrions seulement construire un meilleur demain. Déligitimer un homme car il mène un combat pour la paix, basé sur le respect des droits fondamentaux du peuple palestinien, car cela heurte à ses propres prises de position en la matière, ce n'est pas entrevoir, activement et ensemble, la possibilité d'un monde meilleur.

 

Un article de Alain VIDAL critique la prise de position de Stéphane Hessel en faveur de Dominique Strauss-Kahn.

Stéphane Hessel, je suis indigné par votre soutien au directeur général du FMI

 

Stéphane Hessel, vous vous indignez tout en plaidant pour un Dominique Strauss-Kahn qui a voté, lui et son parti, pour le Traité Constitutionnel Européen. Un Traité dont l’article 127 autorise banquiers et marchés financiers à s’enrichir par l’endettement des états. Un Traité qui a trahi votre idéal de résistant. A la Libération, par la loi du 2 décembre 1945, le gouvernement français eut le courage d’interdire de telles pratiques. La Banque de France eut ordre de faire des prêts, à taux quasiment zéro, à l’Etat, au nom du développement des services publics. Pendant 28 ans, ni déficit, ni dette publique. Dans l’agriculture et l’industrie, les gens, remplacés par les machines, furent nombreux à devenir fonctionnaires au service de l’intérêt général, il n’y avait pas de chômage…La production des biens matériels étant assurée par un nombre décroissant de gens, le temps libéré par la technologie était massivement déversé dans le secteur des activités immatérielles au service de l’intérêt général (écoles, hôpitaux, dispensaires, médecine préventive, recherche, culture, transports …).

 

Mais, par la loi du 3 janvier 1973, Giscard et Pompidou, interdirent les prêts gratuits de la Banque de France à l’Etat, ce dernier fut contraint d’emprunter (en payant des intérêts) auprès des banques privées et des marchés. Ainsi commence l’endettement de l’Etat : démantèlement des services publics avec chômage croissant. Les cliniques privées se développèrent au détriment des hôpitaux… En introduisant cette loi dans le Traité Constitutionnel Européen, le rédacteur de ce traité, Giscard d’Estaing, soutenu par Dominique Strauss-Kahn et son parti, a généralisé l’endettement à toute l’Europe.

http://www.legrandsoir.info/Stephane-Hessel-je-suis-indigne-par-votre-soutien-au-directeur-general-du-FMI.html

 

27/01/2011, 23:15 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de jamesinparis le 27/01/2011 à 22:28

Il faudrait que vous nous expliquiez un peu quand même en quoi le fait de dire la vérité sur Stéphane Hessel (il n'est pas juif, il n'a pas corédigé la DUDH) serait assimilable à une entreprise de délégitimation de Stéphane Hessel. Sa légitimité serait-elle donc si faible que deux détails de sa biographie les plus banals qui soient suffiraient à lui ôter toute légitimité ? Etrange légitimité vraiment que contrarient deux vérités pourtant si simples à reconnaître !

Le papier d'Alain Vidal montre bien ce que je ne cesse de dire à propos du "livre" (si on peut appeler ça un livre !) de Stéphane Hessel : la vacuité de sa pensée politique. Comme le disait à juste titre Pierre Assouline sur son blog La République des Livres, Il faut que la gauche ait déserté le monde des idées pour se passionner pour ce libelle insignifiant, qui se révèle ici dans sa vérité crue : une belle duperie !

27/01/2011, 23:50 | Par jamesinparis en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 23:15

Monsieur ALBA, la légitimité de Monsieur Hessel se trouve dans ses multiples combats pour la dignité humaine, et dans son esprit citoyen : elle tient dans l'intégrité de ses combats, et dans l'espoir que sa vie nous enseigne. Prenons exemple. Bien à vous.

28/01/2011, 12:36 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de jamesinparis le 27/01/2011 à 23:50

Mais qui vous a dit que je le contesterais ? Je le conteste d'autant moins que les combats de Stéphane Hessel furent aussi les miens.

Seule, la légitimité de son combat actuel contre Israël pose problème. Ses combats passés ne légitiment pas le présent.

28/01/2011, 12:52 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:36

Vous vous trompez lourdement ALBA. Stephane Hessel aime Israël il est simplement indigné contre les fous furieux qui gouvernent cette région; par le boycott, il fait acte de non-violence comme Gandhi ou Mandela l'auraient fait en pareille circonstance.

Son combat tire sa source dans ses combats antérieur, son histoire personnelle et familiale; cela le légitime aux yeux de tous aujourd'hui.

Stéphane HESSEL est un grand Monsieur, que vous cherchez obstinément à salir.

28/01/2011, 02:22 | Par Elie CARASSO en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 23:15

Une " duperie" qui trouve un écho auprès de 500 000 personnes au moins n'est pas une " duperie". Même si HESSEL n'a pas de programme politique vrai, il reste qu'il met le doigt sur 1 point fondamental : SARKOZY applique le programme contre revolutionnaire défini par Denois KESSLER , vice president du MEDEF il y a quelque temps : Il faut en finir avec les acquis sociaux des salariés et des pauvrres définis par le Conseil National de la Resistance. Le crapuleux membre de l'Oligarchie KESSLER a ouvertement planifié le pillage des revenus directs et indirects du salariat au profit des Oligarques prédateurs dans cet article célèbre. En faisant très clairement référence au programme du CNR, HESSEL cible directyement la politique de pillage et de prédation de Sarkozy / Kessler. Que 500 000 personnes prennent lecture pour le CNR est une très bonne chose. Il reste bien sur à concrétiser cette orientation. Occupez vous pltôt ces crimes racistes de l'Apartheid en Israel plutôt que de verser votre bave de fanatique sur M HESSEL .

28/01/2011, 12:32 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Elie CARASSO le 28/01/2011 à 02:22

Ah oui ! A partir de quel chiffre, selon vous, une duperie cesse de l'être. Etrange comptabilité !

En quoi Stéphane Hessel serait le représentant légitime du CNR ? En a-t-il jamais fait partie ? Qui l'a élu ?

Vous divaguez. Vos insultes vous servent de pensée, ce qui dit tout de vous.

28/01/2011, 07:36 | Par facus en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 23:15

menorah.jpg

Voici le test de vérité à proposer à Stéphane Hessel
Etes-vous juif?

Avez-vous des racines juives? Etes-vous un Ashkénaze?
Etes-vous un Levi ou un Cohen?

Il y a certaines caractéristiques génétiques qui réfèrent à une origine juive. Avec un test ADN d’iGENEA on peut chercher le profil de votre ADN sur la base de ces caractéristiques.
Les porteurs de ces caractéristiques ou de caractéristiques semblables sont rassemblés en haplogroupe. L’appartenance à certains haplogroupes peut indiquer une origine juive. En outre, un certain profil ADN est appelé " Haplotype Cohen Modal”, car on le retrouve plus souvent dans le sous-groupe juif des Cohanim. Ce haplotype réfère clairement à une origine juive.
Même si vous n’appartenez pas à un haplogroupe juif typique, vous pouvez avoir quand même des racines juives. Par la comparaison du profil ADN avec tous les autres profils dans notre base de données ( plus de 240.000), vous trouverez des personnes qui vous correspondent génétiquement ( « cousins génétiques »). Si beaucoup de vos cousins génétiques sont juifs, la probabilité que vous ayez des racines juives est très élevée.
La judaïcité est-elle plus qu’une religion? Y-a-t- il un gène juif"?
Selon le droit Halacha, est juif quiconque est né d’une mère juive ou qui s’est converti au judaïsme. Le lien serré entre culture, tradition, religion et appartenance à un peuple caractérise particulièrement la judaïcité. Au cours des siècles s’est développée une certaine homogénéité génétique qui est visible par un test ADN.
Testez votre origine juive! Commandez
dés € 179.-


30/01/2011, 07:50 | Par daniel en réponse au commentaire de facus le 28/01/2011 à 07:36

danger.Si les genes s y mettent !

02/02/2011, 05:20 | Par cereb en réponse au commentaire de facus le 28/01/2011 à 07:36

La race est une notion abstraite et les races n'existent plus depuis des lustres non seulement dans une pensée scientifique moderne mais dans la réalité globale du monde ,surtout du monde actuel/

Le monde dans sa globalité est métissé!

28/01/2011, 10:06 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 27/01/2011 à 23:15

Qui lit le blog de Pierre Assouline ?

Est-il objectif ce journaliste ? Est-il crédible ?

En septembre 2008, le Tribunal correctionnel de Paris le condamne pour diffamation envers Maria Kodama (veuve de Jorge Luis Borges l'écrivain argentin) pour avoir affirmé sans preuves que son mariage n'était peut-être pas "valide" et que le testament de l'écrivain avait fait l'objet de "manipulations".

29/01/2011, 14:39 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 10:06

Des centaines de milliers de gens.

30/01/2011, 21:28 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 14:39

Sur les milliards que comptent les habitants de notre planète c'est peu !

28/01/2011, 00:00 | Par 403

Alors pourquoi autant de violence face à tant d'insignifiance?

Continuons de cautionner un gouvernement israélien qui asservit un autre peuple, mêlons-y la religion ,une pincée de références pour faire étalage de culture et laissons-les crever.

Votre indigence Monsieur Alba est à pleurer et témoigne du chemin qui reste à faire pour les hommes et les femmes de bonne volonté.

Prenez donc, sans jeu de mots, une année sabbatique dans la bande de Gaza, avec pour seul viatique votre immense culture et apprendre à rêver avec les familles palestiniennes.

28/01/2011, 08:32 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de 403 le 28/01/2011 à 00:00

@ pepite

Prenez donc, sans jeu de mots, une année sabbatique dans la bande de Gaza, avec pour seul viatique votre immense culture et apprendre à rêver avec les familles palestiniennes.

Merci pour ce conseil à Monsieur Alba Clin d'oeilClin d'oeilClin d'oeil

 

 

30/01/2011, 07:53 | Par daniel en réponse au commentaire de 403 le 28/01/2011 à 00:00

Ca ,c est une bonne idee ! bravo

02/02/2011, 11:10 | Par taiga en réponse au commentaire de daniel le 30/01/2011 à 07:53

Oui excellente idée cotisons nous pour lui payer le voyage (aller simple par contre) pour etre surs qu'il parte

28/01/2011, 07:26 | Par AA Bradley

En finir une bonne fois pour toute avec toutes les républiques bananières à la solde des puissances financières, sans oublier celle qu'est devenue la nôtre, et qui sont une insulte au troisième millénaire.

28/01/2011, 08:27 | Par Maud Este

@ Monsieur Alba,

Assez d'arguments fallacieux pour défendre une cause qui ne le mérite pas.

Au même titre que vous refusez de reconnaître en Stéphane Hessel un authentique résistant juif, certaines de vos institutions ont refusé d'apporter leur aide à un "Gardien de la vie" reconnu par l'Association française pour l'hommage aux Justes parmi les nations, sous le prétexte qu'il n'était pas sur la liste de ces Justes.

Et j’avoue que je ne sais toujours pas faire la différence. A part que les titres sont accordés par deux associations différentes. Sur quels critères les dossiers sont-ils présentés à l’une plutôt qu’à l’autre de ces associations ? Je l’ignore.

Ce monsieur était mon voisin. Et lorsque les hasards du voisinage nous ont fait nous rencontrer, c'est cette qualité de Gardien de la vie qu'il a mis immédiatement en avant au moment des présentations. Des décisions illégales l'avaient mis dans une situation difficile et, tout naturellement, j'ai cherché, aussi ,auprès des organisations juives –les plus officielles- l'aide dont il avait besoin. Je me suis fait purement et simplement envoyer promener.

A cette occasion j'ai appris par mon voisin que d'autres personnes qui avaient la même qualité que lui, se trouvaient dans des situations très précaires. Elles qui lorsqu’elles avaient 20 ans avaient risqué leur vie pour en sauver d'autres qui, peut-être, n'auraient pas mérité, à vos yeux le qualificatif de juives, mais qui à ceux des nazis -qui ne faisaient dans la dentelle, comme vous devez le savoir- y ressemblaient beaucoup,

Inutile de vous dire à quel point une telle ingratitude, une telle arrogance, une telle irresponsabilité à l'égard de prochains qui avaient sauvé des personnes de leur communauté, peut-être membres de leur famille, m'ont abasourdie, m’ont indignée et m'ont rendue encore plus suspicieuse à l’égard de tous les arguments des Israéliens comme à ceux qui comme vous les défendent.

Alors vraiment assez de tenter de nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas !

Vous faites purement et simplement de la ségrégation, à petite comme à grande échelle. Vous vous croyez supérieur. Vous ne l’êtes pas. Ni vous à titre individuel, ni votre état qui ne survit que parce qu’il est une place stratégique.

Arrêtez de faire souffrir vos voisins Palestiniens qui ont été expulsés de leur territoire par un Occident qui n’a pas trouvé mieux pour se laver de ses «péchés» que de vous installer sur un territoire qui ne lui appartenait pas.

Reconnaissez l’état Palestinien, revenez aux frontières de 67.

Ne soyez plus ni objet ni promoteur de guerre.

Devenez enfin porteurs de paix !

28/01/2011, 08:42 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Maud Este le 28/01/2011 à 08:27

Mais vouloir revenir aux frontières de 67 est-ce vraiment être porteur de paix ?

Je crois que vous vous emportez pour rien. Il est tout à fait normal que Yad Vashem demande des garanties pour élire quelqu'un parmi les Justes des nations. Moi-même, il ne m'est pas possible, si je le souhaitais, de faire reconnaître, un homme qui a probablement sauvé mon père de la déportation. Je n'en ai aucune preuve tangible.

Vous vous égarez. Stéphane Hessel était considéré comme juif par les nazis. A ce titre, il était persécuté. Mais faut-il s'en tenir à la définition du juif par les nazis ? Je vous laisse sur cette réflexion.

Bien à vous.

28/01/2011, 09:40 | Par Maud Este en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 08:42

Vous avez vraiment beaucoup de mal à hiérarchiser, Monsieur Alba.

Je ne parlais pas de ségrégation pour obtenir le titre de Juste parmi les nations ou de Gardien de la vie. Je ne connais pas les critères. J'ai seulement compris que 2 associations différentes accordaient des titres différents. Et malgré mes recherches, ne n'ai pas trouvé de plus.

Ceci étant, j'imagine que Gardien de la vie, ce n'est pas n'importe quoi. ça mérite quand même un peu de prise en compte de souffrances, endurées, c'est vrai, seulement 60 ans après, par des personnes qui n'avaient pas plus de raison que d'autres de risquer leur vie pour des juifs dont il n'avaient jamais vu la différence auparavant.

Ce monsieur très modestement, disait qu'il était tombé dans la marmite par hasard. Il y était quand même resté jusqu'au débarquement. Il avait, aussi, refusé la légion d'honneur car il estimait qu'il n'avait pas fait plus que d'autres qui n'étaient plus là pour la recevoir : ils y avaient laissé leur vie, pas de veillesse.

Quant aux frontières de 67, je crois vraiment que c'est porteur de paix. C'est, si je ne me trompe pas, une base d'accord du côté Palestinien et de la communauté internationale.

Et c'est sûrement plus porteur de paix que votre expansionisme et votre colonialisme inassouvissables.

Quant à la construction de cette phrase :

"Moi-même, il ne m'est pas possible, si je le souhaitais, de faire reconnaître, un homme qui a probablement sauvé mon père de la déportation. Je n'en ai aucune preuve tangible."

qui abonde les arguments que je défendais dans mon premier message -d'ingratitude, d'arrogance, d'irresponsabilité à l'égard de ceux qui ont pris des risques pour sauver leur prochain- je veux bien la mettre sur le compte de votre précipitation à vouloir répondre à tout immédiatement et sans le moindre temps de réflexion. Si, en effet, elle reflètait vraiment le fond de votre pensée, vous n'en seriez que plus contestable.

 

29/01/2011, 00:05 | Par hiber en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 08:42

Personnellement peu m'importe de savoir si Stéphane Hessel est bien juif ou pas. En revanche, c'était une préoccupation des nazis.

30/01/2011, 11:12 | Par Maud Este en réponse au commentaire de hiber le 29/01/2011 à 00:05

"En revanche, c'était une préoccupation des nazis."

Oui, c'est que je disais plus haut. Et ils ont préféré tailler large.

 

28/01/2011, 08:35 | Par Edouard83400


Monsieur ALBA, "albinos" n'est pas tout seul, loin s'en faut, nous reprenons une phrase de votre texte :
Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.
Alors, s'il vous plait, en nous expliquant comme si nous avions 5 ans, quel est ce projet pour l'humanité ?
Le reste nous importe peu.

28/01/2011, 08:45 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Edouard83400 le 28/01/2011 à 08:35

Je ne vais pas me substituer aux ouvrages très copieux que je vous invite à lire. Déjà que vous et vos acolytes me trouvez imbu de ma personne mais alors qu'en serait-il si je vous faisais maintenant des cours de Judaïsme ?!

Soyez un peu humble devant les choses du monde et cohérent dans vos propos, et le monde ne s'en portera que mieux.

Bien à vous

28/01/2011, 09:44 | Par albinos en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 08:45

@Michel ALBA

Soyez humble.

Vous n'êtes qu'un pauvre paumé qui vieillit et se trouve médiocre, qui flagorne ce qu'il croit être les puissants, qui admire la force brutale...

Tout ceci n'a rien à voir avec une histoire familiale (qui ne vous donnerait de toute manière aucun droit particulier sur quiconque.)

Sur le fond vous ne pensez pas, vous compilez... et cela vous désespère.

Vous auriez voulu "être quelqu'un" et "faire du grand avec votre vie."

Vous n'êtes pas quelqu'un a qui l'on souhaite serrer la main.

28/01/2011, 12:25 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de albinos le 28/01/2011 à 09:44

Mais vous êtes-vous seulement demandé si je souhaitais vous la serrer ?

28/01/2011, 12:39 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:25

C'est inutile ALBA de vous demander quoi que se soit et cela ne sert à rien!

01/02/2011, 17:33 | Par Rose Weisse en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 12:39

Si, nous pouvons lui demander respectueusement de cesser de nous polluer.

28/01/2011, 10:13 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 08:45

Pure propagande religieuse et obscurantiste que l'on essaie de faire assimiler comme vérité à trop de citoyens de confession juive. Littérature confidentielle pour croyants illuminés, mais complètement rétrograde et sans intérêts pour les hommes libres.Même Attali se fourvoie, il faut qu'il relise Weber ou Tocqueville! Les enseignements du siècle des lumières devaient être inaccessibles à ses auteurs prosélytes, et penseurs décalés.

28/01/2011, 12:23 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 10:13

Oui, relisez justement Tocqueville. Vous verrez qu'il vous donne tort. Et d'avantage encore Weber ! (Re)lisez l'essai de Jean-Claude Milner sur le Juif de savoir avec une belle analyse de Weber et les Juifs précisément.

28/01/2011, 13:05 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:23

Qui se ressemble s'assemble ALBA.

Vos références sur Milner ça fait pschitt!

Depuis Le triple du plaisir (Verdier, 1997), l'oeuvre de Milner présente un très net infléchissement, que Alain Badiou qualifie de « trajectoire post-linguistique » (Logique des Mondes, p. 548). La nouvelle orientation de ses recherches, tendant à une réévaluation des catégories de antisémitisme (explicite depuis Les penchants criminels de l'Europe démocratique, 2003), a connu l'acmé de son expression médiatique en janvier 2007, au micro de Finkelkriaut lorsqu'il fit une déclaration tonitruante sur l'ouvrage de Pierre Bourdieu Les Héritiers : « J'ai ma thèse sur ce que veut dire "héritiers" chez Bourdieu : Les héritiers, c'est les Juifs »!

C'est le grand complot contre les juifs. Ne mélangez pas tout au risque de vous perdre ALBA. c'est du délire de persécution!

28/01/2011, 13:10 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 13:05

C'est vous qui mélangez tout.

28/01/2011, 13:19 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:23

Ne mélangez pas tout au risque de vous perdre ALBA.Oui c'est du délire obsessionnel de persécution!Il y en a ailleurs qui aime porter leur croix, d'autre se flagellent, ils aiment cela et en redemandent.

Ce trouble de la persécution affecte de 0,3 à 2,5 % de la population générale. D'un point de vue sémiologique, les personnalités paranoïaques se caractérisent par quatre traits fondamentaux qui entraînent à terme une difficulté d'adaptation sociale :

  1. La surestimation pathologique de soi-même ;
  2. La méfiance extrême à l'égard des autres ;
  3. La susceptibilité démesurée ;
  4. La fausseté du jugement;

A lire tous vos commentaires, je commence sérieusement à m'interroger. Vous devriez fortement vous préoccuper de votre santé ALBA.

30/01/2011, 07:59 | Par daniel en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 13:19

il faudrait y ajouter une conviction inebranlable

29/01/2011, 06:39 | Par Edouard83400 en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 08:45

J'avais écrit à Mr ALBA:

"Monsieur ALBA, "albinos" n'est pas tout seul, loin s'en faut, nous reprenons une phrase de votre texte :
Le Judaïsme n'est d'ailleurs pas seulement une religion ; c'est aussi un projet pour l'humanité toute entière.
Alors, s'il vous plait, en nous expliquant comme si nous avions 5 ans, quel est ce projet pour l'humanité ?
Le reste nous importe peu."
Mr ALBA m'a répondu ceci:


"Je ne vais pas me substituer aux ouvrages très copieux que je vous invite à lire. Déjà que vous et vos acolytes me trouvez imbu de ma personne mais alors qu'en serait-il si je vous faisais maintenant des cours de Judaïsme ?!
Soyez un peu humble devant les choses du monde et cohérent dans vos propos, et le monde ne s'en portera que mieux.
Bien à vous "

Je ne puis que lui répondre cela:

 

Mais votre pensée à ce sujet....

Vous en avez une?... ou vou ne faites que reprendre les textes d'autres?

Je n'ai pas de parti pris ... mais en vous lisant et relisant j'ai la quasi certitude que vous êtes payé pour faire de la propagande.

Moi et mes " acolites" comme vous dites... ne souhaitent que simpliment s'informer sur vos projets pour ce monde, que de toute évidence vous, et vos acolites, en revenche, avez envie de conquerir....On ne se laissera pas faire je vous le jure!

Bien à vous aussi

29/01/2011, 14:47 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Edouard83400 le 29/01/2011 à 06:39

Mais comment faut-il vous le dire ? Il ne s'agit nullement de MA pensée mais du Judaïsme. Je n'ai pas de point de vue personnel sur le Judaïsme à défendre. Je sais bien que pour les gens comme vous tout cela est très difficile à comprendre. Ils sont habitués ou ON les a habitués à croire que tout se vaut, que chacun a son petit point de vue étroit et étriqué à défendre. Mais ce n'est pas forcément le cas.

Le sujet est bien trop lourd pour en pouvoir parler ici dans un commentaire. Vous devez bien le comprendre si vous êtes doté du minimum de bon sens. Lisez tout simplement la Bible déjà, la Tora, ce que les chrétiens appellent le Pentateuque, et vous vous ferez déjà une idée même sommaire, du Judaïsme comme culture et projet de civilisation.

Ce fut la grande révolution du VIIè siècle avant J.-C. Le Judaïsme a alors inventé la notion d'Homme, ce que JAMAIS les Grecs n'ont su inventer. C'est là déjà en soi un projet pour toute l'humanité. La démocratie populaire, ce sont les Juifs qui l'ont inventée, pas les Grecs, qui ont inventé une forme de démocratie par quelques uns, une forme fondée sur l'esclavage. La démocratie populaire inventée par les Juifs était celle précisément inventée par d'anciens esclaves. Lisez l'intervention d'un chercheur du CNRS, spécialiste de Platon, un chercheur d'origine québéquoise (et qui est un ami) sur le site de l'Institut d'études lévinassiennes en option payante qui a tenu une conférence portant très précisément sur tous ces points que j'évoque avec vous.

C'est bien d'ailleurs ce qui s'est joué à Rome du temps des premiers chrétiens qui se recrutaient essentiellement parmi les esclaves ou les pauvres gens. Rome avait adopté la grande culture grecque oligarchique. Et il y eut toujours à Rome cette lutte intestine entre l'aristocratie tyrannique et le peuple avec ses héros comme les frères Gracq qui y ont laissé leur vie, dans cette lutte contre les privilèges de quelques-uns. C'est bien parce que le monde juif avait fondé cette notion d'Homme que le Christianisme, qui au départ comme on peut s'en rendre compte encore aujourd'hui à Jérusalem dans certaines églises non catholiques, était très proche du Judaïsme, — a eu cette emprise sur les esprits des couches populaires à Rome. Le Christ voulait rétablir la Torah contre les marchands du Temple et le Sanhédrin aux mains de l'aristocratie juive, qui s'étaient compromis avec l'occupant romain, César. Sa parole est profondément juive, il ne voulait nullement annuler la Torah mais l'accomplir. Ce n'est pas le Christ qui a inventé le christianisme mais saint Paul qui était un très grand esprit, qui a lu à sa manière les textes de la Torah, dans une lecture très habile, fausse bien sûr aux yeux du Judaïsme mais très intelligente, cohérente et pour tout dire perverse. Puis les conciles dans les premiers siècles ont fait le reste, avec bien sûr saint Augustin, qui a tout inventé presque à lui tout seul du Christianisme. La notion d'Histoire, par exemple, qui tient lieu de nouvelle religion dans nos démocraties modernes, c'est saint Augustin qui l'a inventée. Chez les Juifs, l'Histoire n'existe pas. Seule existe la Mémoire. Les Juifs n'ont JAMAIS été assez fous pour croire qu'il y eût une Histoire. Car c'est bien une croyance, au même titre que la croyance en Dieu, qui, elle, contrairement à l'Histoire comme religion, est libératrice. Mais vous pensez bien que ce n'est pas ici sur Mdp que je vais vous en convaincre. Je ne cherche d'ailleurs à convaincre personne. Les choses se feront toutes seules. Le Judaïsme les a préservés jusqu'à aujourd'hui de cette folie de l'Histoire. Lisez à cet égard le petit ouvrage mais important par son contenu d'Eliette Abécassis, Petite Métaphysique du meurtre, qui explicite ce que je vous dis ici trop brièvement.

Bien à vous.

29/01/2011, 19:24 | Par Marie Lavin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 14:47

Monsieur Alba, vous vous dites enseignant et vous parlez des frères Gracq comme s'il s'agissait de Julien et de son jumeau! Risible! Alors voyons, écrivez Gracques comme le veulent les livres d'histoire....Rien que cela suffirait à ôter du sérieux à vos propos.

30/01/2011, 15:59 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Marie Lavin le 29/01/2011 à 19:24

Le sérieux, à vos yeux, relève entièrement de l'orthographe. Est-ce vraiment sérieux ? Vous vous déjugez vous-mêmes par de tels propos. Sans du reste aborder le fond des choses. Ce n'est pas très glorieux de votre part.

30/01/2011, 17:42 | Par Marie Lavin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 30/01/2011 à 15:59

Pas entièrement bien sûr et jamais je ne me serais autorisée à le faire remarquer si vous ne revendiquiez pas vous-même votre profession et un professeur oui, doit maîtriser ce qui est son outil de travail, entre autres bien sûr. Et cette faute était, vous le savez bien, plutôt grave.

30/01/2011, 21:32 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Marie Lavin le 29/01/2011 à 19:24

+1 MDRSourire

02/02/2011, 11:25 | Par taiga en réponse au commentaire de KOSZAYR le 30/01/2011 à 21:32

Selon M. Alba, pour les Juifs, l'histoire n'existe pas? Alors sur quelle base ont ils occupé la Palestine puisque selon eux cette terre leur appartient depuis 3000 ans?

02/02/2011, 16:49 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 14:47

vrai ou faux,

Dans le Talmud est écrit : "Un juif peut tuer ou violer une non juive, les tribunaux doivent l'absoudre car tuer une non juive c'est comme tuer un jument

28/01/2011, 08:46 | Par Crossing_News

S.V.P
De Tunis à Paris, s'indigner, résister et créer!
Ne passe ni par le Talmud, le Coran ou la Bible
mais par la Laïcité, la Démocratie et la Liberté Merci.

28/01/2011, 09:27 | Par albinos

OUI

De Tunis à Paris, s'indigner, résister et créer!

Ne passe ni par le Talmud, le Coran ou la Bible

mais par la Laïcité, la Démocratie, la Solidarité.

28/01/2011, 09:46 | Par Maud Este en réponse au commentaire de albinos le 28/01/2011 à 09:27

Evidemment.

Mais une telle évidence ne sied à notre oligarchie internationale : pas facile de convaincre le peuple de sacrifices, si on n'y mèle pas du surnaturel !

28/01/2011, 10:16 | Par Crossing_News en réponse au commentaire de Maud Este le 28/01/2011 à 09:46

@Maud Este
Il y a plus de choses dans l'univers et sur la terre que n'en rêve toute religion ou surnaturel pour leur en laisser la souveraineté !

28/01/2011, 10:58 | Par Maud Este en réponse au commentaire de Crossing_News le 28/01/2011 à 10:16

Nous sommes bien d'accord.

Mais cette souveraineté ne semble pas un outil de manipulation suffisamment efficace.

Même ceux qui ont dénoncé la religion comme l'opium des peuples, en ont trouvé une autre, très terrestre, pour les asservir et enrichir leur église très matérielle et universelle.

 

28/01/2011, 11:16 | Par Crossing_News en réponse au commentaire de Maud Este le 28/01/2011 à 10:58

Tout à fait ! La vraie souveraineté doit être exercée par l'ensemble des citoyens qui doivent la "releaser" aujourd'hui..

02/02/2011, 05:30 | Par cereb en réponse au commentaire de Crossing_News le 28/01/2011 à 10:16

SHAKESPEARE

"Il y a plus de choses sous le ciel et sur toute la terre que dans ta philosophie ,Horatio"

Hamlet !

02/02/2011, 13:49 | Par Crossing_News en réponse au commentaire de cereb le 02/02/2011 à 05:30

Yes !
«There are more things in heaven and earth, Horatio,
Than are dreamt of in your philosophy.
» Shakespeare !

01/02/2011, 18:43 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de albinos le 28/01/2011 à 09:27

OUI

De Tunis, en passant par Le Caire, à Paris, s'indigner, résister et créer!

Ne passe ni par le Talmud, le Coran ou la Bible

mais par la Laïcité, la Démocratie, la Solidarité, la Liberté.

 

28/01/2011, 09:59 | Par cereb

à albinos et semblables

Il est illusoire de croire que certains esprits peuvent sortir du conditionnement dont ils sont victimes (consentantes) en raison de LEUR histoire!

Donc débattre avec eux un peu ,ok!pas trop ,c'est trop!perte de temps et d'énergie (sauf si vous débatteurs pouvez vous "payer" ce luxe!)

Perte à mon sens pour la cause commune du retour à un effort démocratique et solidaire ,par un retour /rafraîchissement aux sources de notre République laïque originelles!

il y a là ,en effet ,quoi que vous en disiez/pensez un véritable effort qui commence à peine de se formuler en conscience dans un certain nombre d'esprits.La vie devrait faire comprendre aux perfectionistes que tout se réalise par ETAPES et que ces étapes doivent se construire en séparant l'essentiel du secondaire (essentiel nécessaire d'abord ,secondaire supplémentaire ensuite!)

Les VALEURS l'emportent donc sur les principes ,les principes l'emportent sur les idées ......

Plus la situation est confuse ,plus il faut avoir l'esprit CLAIR!

savoir ce que l'on veut ne suffit pas!savoir ce que l'on ne veut pas et comment l'éviter passe avant tout!

 

28/01/2011, 12:20 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de cereb le 28/01/2011 à 09:59

Tout le monde peut voir en effet que vous devez faire un gros travail sur vous-même d'abord pour clarifier votre pensée, encore très confuse.

Bonne chance. Car nous aimerions bien sûr profiter de vos vues. A moins que, comme vous le recommandez, vous ne conceviez la démocratie qu'à dose homéopathique... Toute véritable démocratie est vécue par vous comme une overdose qui vous tuerait.

07/02/2011, 18:15 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:20

Il ne se renouvelle pas beaucoup le lobbyiste sioniste en pilotage automatique qui a tourné troll pavlovien : toujours les mêmes tics de langage dans l'attaque personnelle.

Qu'en pense le corps médical ? Beau cas d'école, non ?

PS - Alba raille un commentateur qui emploie "nous". Pourtant il en use lui aussi.

Amnésie ou sentiment d'être au dessus d'autrui ?

28/01/2011, 09:59 | Par bienavous

Michel Alba,
"Je n'ai jamais dit que Jean Jaures faisait partie de mon panthéon personnel".
Sur le blog passouline vous écrivez pourtant :
"(...) vous entrez dans le Panthéon près de ceux qui, comme Zola, Jaurès, Hugo et Jean Moulin sont entrés dans la résistance, ont refusé de suivre le mouvement des foules, de joindre leur voix aux clameurs des stades saluant le Duce, de lever la patte au passage du Furher !"
"Ce que tu ne dis pas t' appartient, ce que tu dis appartient à tes contradicteurs" dit le proverbe.
Mais il y a peut-être deux Michel Alba, le Michel Alba passouline et le Michel Alba Médiapart. Vous avez deux identités, dont acte.

 

 

 

 

 

28/01/2011, 12:14 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de bienavous le 28/01/2011 à 09:59

Non, je n'ai jamais écrit ces propos rapportés. Désolé. Vous vous méprenez.

28/01/2011, 10:10 | Par 403

Monsieur Alba,

Je ne suis, pour ma part, l'acolyte de personne et défend farouchement mon indépendance intellectuelle de tout impérialisme idéologique d'où qu'il vienne.

Je vous reproche simplement d'utiliser votre savoir dans le débat pour masquer votre manque d'humanité, de brandir des livres en réponse à un blocus, à un mur qui s'érige, à la souffrance quotidienne de milliers de personnes.

Prosaïque à vos yeux sans doute!

28/01/2011, 12:10 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de 403 le 28/01/2011 à 10:10

Mais pourquoi prétendez-vous que je ne me sentirais pas concerné par la souffrance des Palestiniens ? Simplement nous n'avons pas la même analyse au sujet des causes de cette souffrance. Cela ne vous autorise en aucun cas à dire sur moi ce que vous dites. Vos propos montrent tout simplement votre parti pris haineux à mon endroit et votre refus d'engager un vrai débat.

Bien à vous.

07/02/2011, 18:20 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:10

La souffrance des Palestiniens a pour seule cause l'oppression qu'ils subissent.

Aucune analyse livresque ne peut démontrer le contraire.

En fait de projet pour l'humanité, le Judaïsme tel que le pratique Tsahal, c'est plutôt l'apocalypse.

Je ne suis pas preneur et cela m'étonnerait d'être seul de cet avis.

28/01/2011, 11:09 | Par jamesinparis

Après lecture de ce fil, j'entame un boycott de silence à l'égard des idées et des propos exprimés ici par Michel Alba.

02/02/2011, 10:50 | Par guydufau en réponse au commentaire de jamesinparis le 28/01/2011 à 11:09

Ah oui ! boycottons Michzl ALBA, ça lui fermera son clapet

02/02/2011, 11:00 | Par guydufau en réponse au commentaire de jamesinparis le 28/01/2011 à 11:09

Ah oui ! boycottons Michel ALBA, ça lui fermera son clapet

02/02/2011, 11:28 | Par taiga en réponse au commentaire de guydufau le 02/02/2011 à 11:00

Oui boycottons Alba mais je doute que ça lui fermera son clapet

28/01/2011, 11:17 | Par zarlaw

le sionisme est antagoniste au Judaisme Le Neturei Karta (en araméen: נטורי קרתא ; « les gardiens de la cité ») est un groupe de juifs haredim ( orthodoxes), centrés autour de la communauté des hassidim de Satmar, et qui rejettent toute forme de sionisme. Il font partie de la Edah Haredit, . À ce titre, ils s'opposent activement à l'existence de l'État d'Israël. Neturei Karta s'oppose à l'existence du prétendu état d'Israel. Neturei Karta s'oppose au prétendu « état d'Israel » non en raison de sa sécularité, mais parce que le concept même d'état juif souverain est contraire à la loi divine. Les juifs ne doivent pas dominer, tuer, nuire ou humilier d'autres personnes, ils ne doivent rien faire avec l'entreprise sioniste, ses interventions politiques et ses guerres. Les vrais juifs restent fidèles à la croyance juive et ne se souillent pas avec le sionisme. Les vrais juifs sont contre la dépossession des Arabes de leur terre et maisons. Selon le Torah, la terre devrait leur être retournée. Le monde doit savoir que les Sionistes ont d'une manière illégitime usurpé le nom Israel et n'ont aucun droit de parler au nom du peuple juif ! Ils considèrent en effet que l'Etat juif de l'antiquité fut détruit par la volonté divine, et que seul le messie pourra le rétablir. Toute tentative humaine de recréer un état juif avant la venue du messie est une attaque contre la volonté divine. Lors des élections israéliennes, ils appellent de façon systématique à refuser de voter. Rabbin antisioniste : Shmiel Mordche Borreman

28/01/2011, 12:06 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de zarlaw le 28/01/2011 à 11:17

On sait bien d'où parlent les gens comme vous. Surtout quand ils emploient le verbe "souiller" à propos d'Israël. Vos propos fanatiques ne trompent personne.

28/01/2011, 21:52 | Par zarlaw en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:06

Vous vous trompez d'interlocuteur car les propos rapportés sont ceux de rabbins connus de tous. Eux savent ce que souiller le judaisme veut dire...

Allez sur le site de Neturei karta et vous serez édifiés....

28/01/2011, 11:32 | Par alfred jacq

Que Stéphane soit juif ou protestant, tout le monde s'en fou. Ce qui le caractérise c'est qu'il fut avant tout un grand Résistant à la barbarie nazie comme le furent Walter, Moulin, Manoukian et tant d'autres.Respect.

je n'avais jamais entendu parlé de cet Alba qui occupe le fil de médiapart depuis 2 jours par l'absurdité, et l'obscurantisme de ses propos , mais une chose est sure, ce type est un virus contre lequel'il serait urgent de se vacciner.

Bravo, Pleynel pour votre initiative, j'y serait certainement.

 

 

28/01/2011, 11:32 | Par alfred jacq

Que Stéphane soit juif ou protestant, tout le monde s'en fou. Ce qui le caractérise c'est qu'il fut avant tout un grand Résistant à la barbarie nazie comme le furent Walter, Moulin, Manoukian et tant d'autres.Respect.

je n'avais jamais entendu parlé de cet Alba qui occupe le fil de médiapart depuis 2 jours par l'absurdité, et l'obscurantisme de ses propos , mais une chose est sure, ce type est un virus contre lequel'il serait urgent de se vacciner.

Bravo, Pleynel pour votre initiative, j'y serait certainement.

 

 

28/01/2011, 12:04 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de alfred jacq le 28/01/2011 à 11:32

Certains, en d'autres temps, ont eu la même idée. Vous ne voyez pas ?

28/01/2011, 12:23 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 12:04

Oui tout à fait Alba avec Tsahal et plomb durci

Comme bien d'autres déjà en 1982, Yeshayahou Leibowitz, dénonce que certaines actions de soldats israéliens en au Liban démontraient l'existence d'une mentalité « judéo-nazie » il fait une analogie en comparant leur attitude à la « bestialité du nazisme », ce qui provoqua une tempête de réactions

06/02/2011, 23:34 | Par guillaume chamson en réponse au commentaire de alfred jacq le 28/01/2011 à 11:32

merci

ces questions "religieuses" n'ont aucune impotrance

contrairement à beaucoup je parle en mon nom

 

28/01/2011, 11:54 | Par cereb

 

Pardon de continuer ce qui est mon propos de base,celui sur lequel je me tiens et m'agrippe dans la tempête!

je ne juge pas (à chacun sa vérité) mais j'estime dérisoire les combats d'idées et de personnes (le duel après tout résoudrait cela ,non?)quand le "collectif" est tellement bafoué et en lutte :hic et nunc le "collectif humain"!FRANCHEMENT§quelle exagération!parfois!

quand la maison se met à brûler est ce que je vérifie le noeud de ma cravate et les "accents" ....."qui peutchanter quand Rome brûle"vhugo

ALAIN "on ne pense bien que sur les pensées des autres" :encore ne faut-il pas les empêcher de penser ni les faire tourner en rond:le cirque humain?!(sans méchanceté:plutôt l'enfer chez DAnte!la littérature aide bien en cela qu'elle nous fait abréger les étapes de prise de conscience:les guelfes et les gibelins....et autres:ce n'est plus le moment)

Pile je tombe sur Mars ou la guerre jugée:"Respectons les douleurs voilées(mais) Tout plaisir est vil qui fleurit sur la mort"

"oui ,tu cherches la paix et tu feras la guerre parce que moi j'insulte "

"cet étrange regard du héros valétudinaire" "il y a du recruteur dans cet

oeil et de l'enfant méchant aussi .On ne hait point un enfant méchant

mais ne lui donnez pas la maison à gouverner."

 

peut être.

28/01/2011, 13:59 | Par 403

Monsieur Alba,

La haine ne gouverne pas ma maison.

Le savoir peut être utilsé comme une arme ou comme un outil.

Stephane Hessel offre le sien au plus grand nombre comme source de réflexion, à chacun d'en faire bon usage.

Je crains que vous fassiez du vôtre une arme avec laquelle vous avez dû vous blesser.

28/01/2011, 17:01 | Par Jean-Pierre NOUAL

Je remercie Médiapart d'avoir mis en exergue, depuis quelques temps, la pensée de Stéphane Hessel...

Ce qu'il avance au sujet d'Israël et de la folie de ses gouvernants actuels me parait être juste quelle que puisse être sa judéité...( Débat subalterne...)

Le joug imposé par Israël au peuple Palestinien est un véritable scandale... Le quasi silence des Démocraties occidentales et de la nôtre en particulier, en constitue un second...

Le problème de la co-habitation entre Israéliens et Palestiniens est de toute évidence extrèmement difficile à résoudre...Les chances de parvenir à un début d'accord, s'amenuisent chaque jour un peu plus et ce, au détriment de l'Etat le plus puissant...Les concessions ne peuvent venir que d'Israël ...Et il n'a plus d' Isaac Rabin sous la main...

Les soulèvements auxquels nous assistons dans le Monde Arabe et les développements qui ne manqueront pas de se produire, devraient inciter Israël à négocier rapidement avec les Palestiniens avec la volonté politique d'aboutir..

JP N

 

 

 

28/01/2011, 17:17 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Jean-Pierre NOUAL le 28/01/2011 à 17:01

Mais à Oslo, on était tout près d'un accord de paix. Qui l'a fait capoter ? Cherchez bien, vous finirez par trouver...

28/01/2011, 21:18 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 28/01/2011 à 17:17

On peut en parler ALBA sans toujours voir la paille dans l'œil de son voisin.Cette tentative de paix israélo-palestinienne(Accords d'Oslo) largement soutenue par la communauté internationale, sera mise en difficulté entre 1996 et 1999 suite au durcissement des positions de part et d'autre lorsque seront abordés les thèmes cruciaux du statut de Jérusalem, celui du problème des réfugiés, comme de la lutte contre le terrorisme. Les positions les plus extrêmes s'expriment dans les années qui suivent, lors de l'assassinat de Yitzahak Rabin en 1995 par un étudiant israélien d'extrême-droite, avec l'intransigeance d'Israël et dans la multiplication des attentats menés par les mouvements palestiniens. Les extrémistes palestinien et israélien partagent une même responsabilité dans cet échec de tentative de paix.

29/01/2011, 00:24 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 28/01/2011 à 21:18

La paix a surtout échoué parce que les dirigeants palestiniens vivent dans leur bulle, loin de leur peuple, à qui ils mentent sans cesse. Ils ont eu peur des réactions hostiles du peuple contre ces accords de paix. Ils ont préféré leur pouvoir et leur petit confort au bien général du peuple palestinien.

Dans ces accords Israël était tout sauf intransigeant.

29/01/2011, 09:35 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 00:24

Réponse non objective, chacun était clos hérmétiquement dans sa bulle par les extrémistes (religieux et extrême droite du côté israélien, factions terroristes chez certains palestiniens). Le mensonge était des deux côtés, après l'assassinat de Rabbin.

 

29/01/2011, 09:37 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de KOSZAYR le 29/01/2011 à 09:35

Et l'assassinat de Rabin fait partie du contexte qui a vu l'assassinat du projet de paix.

29/01/2011, 14:48 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de KOSZAYR le 29/01/2011 à 09:35

Selon les documents secrets des services américains (Assange), depuis trois ans, les Palestiniens veulent bien que toutes les colonies illégales d'Israël autour de Jérusalem (sauf une, Har Homa) fassent partie de façon permanente de l'État juif. Israël a annexé tout Jérusalem-Est après l'avoir conquis durant la guerre de 1967, bien que ce soit contraire au droit international et qu'aucun pays étranger ne considère que cette annexion soit légale.
Les négociateurs ont également proposé de limiter le «droit de retour» des millions de Palestiniens dont les parents ou grands-parents ont été chassés en 1948 de leur domicile - situé dans ce qui constitue aujourd'hui Israël - à seulement 100 000 personnes sur dix ans. Ils étaient même prêts à placer le mont du Temple/Haram al-Sharif, le plus important site sacré à Jérusalem, sous le contrôle d'un comité conjoint. (Actuellement, il est administré par une fondation islamique.)
Ces concessions étaient pourtant insuffisantes pour convaincre les Israéliens d'accepter un État palestinien au sein des frontières de la Cisjordanie d'avant 1967 (comprenant les régions de Jérusalem-Est encore habitées par des Palestiniens) ainsi que la bande de Gaza. Mais c'était suffisant pour que les négociateurs soient vilipendés par la quasi-totalité des foyers dans le cas où ces concessions seraient révélées au public palestinien - et c'est désormais chose faite.
Résultat, ils n'ont rien obtenu en retour de leurs concessions. Les Israéliens ont tout pris et ont exigé plus.

29/01/2011, 15:50 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 29/01/2011 à 14:48

Oui, mais c'est en l'occurrence le droit international qui est injuste. Car Jérusalem fait partie intégrante de l'identité juive depuis 3000 ans.

Quand les Jordaniens occupaient illégalement contre le droit international précisément Jérusalem Est en y détruisant les synagogues, on n'a JAMAIS entendu les gens comme vous crier à l'injustice. Au contraire, on les a entendus s'en réjouir !

La vieille ville de Jérusalem a aujourd'hui retrouvé toute sa liberté. Les Juifs, les Arabes, musulmans ou chrétiens, les Arméniens peuvent y vivre en paix et y exercer leur culte. Savez-vous par exemple que ce sont les Musulmans qui détiennent les clés du Saint Sépulcre ? Pour éviter les disputes entre les différentes options chrétiennes à Jérusalem.

Ensuite, le retour devrait concerner aussi les Juifs de Jérusalem Est qui y ont toujours vécu, y compris avant 1967 ! Ils ont été alors expulsés, dépouillés de leurs biens, jamais indemnisés.

Il n'est pas question de toute façon d'accepter que des Palestiniens reviennent en Israël alors qu'Israël a été fondé par des Juifs pour les Juifs. L'état juif est un projet juif, un projet sioniste, pas arabe. Ce projet sioniste s'inscrit dans la grande tradition juive depuis toujours, depuis l'expulsion à la fin du 1er siècle et les révoltes juives contre l'occupant romain vers 130 à Messada. C'est comme ça. Ce n'est pas négociable. A la marge, Jérusalem peut accepter le retour d'un très faible nombre de Palestiniens, c'est tout. C'est normal. C'est ce que les Juifs ont voulu depuis toujours et ce que la communauté internationale a accepté après la guerre. On peut ne pas être d'accord, mais alors on doit accepter qu'on vous reproche d'être contre les Juifs en tant que tels, car c'est un projet qui appartient à la tradition juive, même si des Juifs la refusent. La tradition juive a toujours eu du sein même du monde juif une contestation, ce n'est pas une nouveauté. C'est le propre de tous les peuples profondément démocratiques, et le peuple juif est celui précisément qui a inventé la démocratie populaire !

29/01/2011, 16:02 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 15:50

"Jérusalem fait partie de l'identité juive depuis trois mille ans" !

Monsieur Alba... Que dire ? Vous êtes sûr que c'est bien le Talmud que vous avez lu ? Ou bien peut-être vous êtes vous arrêté à la surface du mot, un peu comme certains regardent le doigt qui leur montre quelque chose. Vous devriez décidément lire le Zohar, il est grand temps.

Vous me décevez, décidément.

Et puis cette autre terrible ineptie : "L'état juif est un projet juif , un projet sioniste, pas arabe"... Vous sombrez, Alba, vous sombrez.

29/01/2011, 16:38 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de françois périgny le 29/01/2011 à 16:02

Toujours heureux de vous décevoir, croyez-le bien, cher ami.

29/01/2011, 17:27 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 15:50

Vous parlez d'injustice ALBA mais vous foutez du monde ?Qu'est ce qui est plus injuste que cette complicité internationale pour installer cet état en 1948 après les exactions commises par les terroristes sionnistes depuis le début du XXème siècle? Comme est injuste le déni et la spoliation par les colonisations successives de cet état artificiel, à l'égard des habitants qui y vivaient là paisiblement, depuis des siècles. Faut arréter votre délires ALBA. Je comprends mieux désormais chaque jour à chacun de vos commentaires comment et pourquoi cet état d'Israël est si violent, et pourquoi la paix paraît impossible!

C'est pourquoi le boycoott des produits israéliens des territoires occupés est une action non violente nécessaire!

29/01/2011, 19:02 | Par albinos en réponse au commentaire de KOSZAYR le 29/01/2011 à 17:27

On peut aussi boycotter, dans la mesure où c'est possible, tous les produits istaéliens...

...et accessoirement (mais c'est sans grande importance) les stupidités et les incohérences intellectuelles de Michel ALBA.

30/01/2011, 12:41 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 29/01/2011 à 17:27

Si la paix vous paraît impossible, dites-vous bien que c'est aussi à cause de fanatiques dans votre genre, qui passent leur temps à nier des vérités premières.

Ce que les gens comme vous appellent "vivre paisiblement", c'est organiser des pogroms contre les Juifs qui vivaient tout aussi paisiblement en Palestine depuis des siècles.

Il n'y a pas de terrain d'entente avec les gens comme vous.

Le boycott n'est pas une action non violente mais violente contre un pays.

02/02/2011, 11:42 | Par taiga en réponse au commentaire de Michel ALBA le 30/01/2011 à 12:41

Alba,

 

Justement les juifs ont toujours vécu paisiblement en Palestine. Il n'y a jamais eu de pogrom contre eux. Par contre il existe actuellement un nettoyage ethnique en Palestine. Lire le livre de Ilan Pappe! Vous débloquez complètement et vous fatiguez les lecteurs de Mediapart.

 

30/01/2011, 08:12 | Par daniel en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 15:50

plus haut il etait question d un projet pour l humanite !!

07/02/2011, 18:23 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 29/01/2011 à 00:24

L'intransigeance d'Israël se mesure au refus de geler les colonies sauvages.

28/01/2011, 19:02 | Par bienavous

Michel Alba,

C'est exact, j'ai confondu les auteurs de deux posts qui se suivaient, toutes mes excuses donc.
Pour ceux qui préfèrent la reflexion à l'invective, je signale autour de Shlomo Sand le numéro 158 de la revue "Le débat" de janvier-février 2010.
Confrontation des points de vue de Esther Benbassa, Denis Charbit, Maurice-Ruben Hayoun, Tony Judt, Shlomo Sand, Maurice Sartre

 

 

 

 

29/01/2011, 00:19 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de bienavous le 28/01/2011 à 19:02

Merci du tuyau. Je vais me le procurer en effet.

Bien à vous

28/01/2011, 23:07 | Par Michel LATRE

Oui, cela serait vraiment génial que l'on puisse suivre ce débat en province, grace à un quelconque moyen informatique. Parce qu'ici, en Béarn, nous sommes quand même un peu loin de Paris, pour venir à toutes les soirées intéressantes.

29/01/2011, 13:56 | Par Fantie B.

Et aussi, la Syrie ?

syrie-premiere-immolation-internet-coupe

Lire aussi le 4ème commentaire.

29/01/2011, 15:35 | Par profil_inactif_145012

Merci d'organiser cette rencontre.

La hargne contre M. Hessel est une expression de jalousie rageuse envers le succès de ses propos.

29/01/2011, 17:54 | Par josie francois

Michel Alba

A mon tour de vous demander des précisions sur vos propos "le judaïsme ... est un projet pour l'humanité toute entière".

Est-ce que les actions barbares menées à Gaza contre des civiles, est-ce que les colonies en Cisjordanie contraires aux conventions internationales en font partie?

La Tora, c'est trop compliqué pour les petits cerveaux qui s'opposent à vous, mais ce qui est vraiment compliqué pour vous, c'est la notion de laïcité ( qui prévaut en France), le respect des droits de l'homme, la compassion pour la souffrance que vos amis infligent à des êtres humains, y compris à des enfants , femmes, vieillards innocents.

07/02/2011, 18:33 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de josie francois le 29/01/2011 à 17:54

Chère Josie,

J'ai tenté plus haut d'apporter un élément de réponse à votre question : le projet pour l'humanité façon Tsahal c'est l'apocalypse.

Alba est un robot pavlovien. Il débite les mêmes arguments livresques, enfin, si on peut parler d'arguments vu que ses propos sont noyés dans une logorrhée méprisante et monotone sur la "confusion" de la pensée d'autrui, terme auquel il n'apporte jamais le plus petit début de justification.

Ce robot ne connaît que les arguments d'autorité comme, par exemple pris au hasard, "La Terre Promise est à nous puisque Dieu nous l'a donnée."

Problème : les Palestiniens n'ont pas le même Dieu.

Et l'on s'étonne de ne pas arriver à la paix!

29/01/2011, 18:10 | Par josie francois

DEVOIR DE REHABILITATION

Est-ce qu'Edwy Plenet pourrait à l'occasion de la soirée du 7 février( je ne pourrai pas y être: trop loin), faire un peu de place à la mémoire de deux grands personnages qui auraient plus que mérité la Légion d'honneur?

Stéphane Hessel les a forcément connus, et pourrait les évoquer.

Nous ne sommes pas (encore) en dictature. Privilégiés par un système social protecteur installé depuis 1945, nous avons pris l'habitude de croire dans un pouvoir qui sécurise ses citoyens, dans un idéal d' "égalité, de fraternité". Nous avons été piégés par des discours mensongers d'une équipe qui voulait en réalité favoriser les puissances d'argent, et en finir avec tous les acquis du CNR. Mais ces acquis ne sont jamais définitifs, il faut sans cesse être vigilants.

Il ont été le résultat de luttes intenses.

Ceux qui ont installé cette protection sont injustement "oubliés" dans notre histoire et nos dictionnaires. Ils se sont battus avec acharnement pour le peuple .

J'ai assisté il y a quelques jours à une conférence de Michel Etienvent, qui présentait son livre des éditions GAP : "Chemin Croisés d'Innovation Sociale". Il retrace l'histoire de deux ministres, Marcel Paul (syndicaliste metallo de la CGTU en 1922 puis militant PCF) et Ambroise Croisat (animateur des jeunes communistes en 1921 et syndicaliste actif). Acteurs actifs du Front Populaire de 1936, ils sont faits prisonniers prisonniers en 1939, torturés, envoyés au bagne 'méfaits: communistes!).

Ambroise Croizatenvoyé à Alger goûte la liberté en 1944, où il définit alors les grands axes de la future sécurité sociale, pour "mettre l'homme à l'abri des besoins". Paul est libéré de Bukenvald à la Libération (il y avait créé un comité qui sauvera Marcel Dassault!).
Ces deux hommes ont fait l'essentiel du programme du CNR, dans la clandestinité. En 1945, élus députés , et nommés :

-Ambroise, ministre du travail, inventant avant l'heure la démocratie participative,

-Paul, ministre de la production industriel, infatigable travailleur

ls mettront en place la fusion et la nationalisation du gaz et de l'électricité, la sécurité sociale, la retraite par répartition, etc... s'épaulant l'un l'autre, devant affronter les résistances..

Très tôt, le patronnat sy 'est opposé, et aujourd'hui, il réussit à imposer ses volontés au pouvoir de connivence...

Je ne connaissasi pas ces deux noms, occultés sans doute volontairement de nos dictionnaires ...pourquoi? Nous leur devons tant !

Ce livre est à connaître pour tous les amis de la gauche. Il est richement illustré, bien écrit,et nous devrions exiger qu'ils soient présents dans nos dictionnaires.

27/01/2011 09:30Par josie francois

02/02/2011, 05:41 | Par cereb en réponse au commentaire de josie francois le 29/01/2011 à 18:10

 

à josie MERCI!pour ces références

++++++++++++++++++++++++++++++++

02/02/2011, 10:35 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de josie francois le 29/01/2011 à 18:10

@josie françois

+1

Merci pour vos références et pour ce rappel plus que précieux par les temps qui courent sous ce régime sarköchiste !

29/01/2011, 18:22 | Par josie francois

MCHEL ALBA

Votre conception du juddaïsme c'est la connaissance et la fidélité à la Tora et au Talmud. Il existeaussi la Bible, le Coran, et d'autre références, pour d'autres religions. Selon quels principe serait-ils moins respectables ?

La seule façon d'éviter des conflits et des guerres qui durent depuis des milliers d'années, est de créer une gouvernance laïque, qui respecte toutes le religions.

Et puis, ceux qui entre 1939 et 1944 ont martyrisé les juifs ne se sont pas occupés de savoir s'ils étudiaient les ouvrages religieux ... le seul fait d'avoir un grand-parent juif suffisait à être envoyé dans les camps.

La vraie vie, ce n'est pas seulement dans des ouvrages dont l'interprétation ne fait pas l'unanimité! Il faut aussi comprendre et ressentir avec son coeur. Nous avons aussi une intelligence. S'enfermer dans des écrits millénaires c'est occulter notre propre intelligence.

30/01/2011, 14:26 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 29/01/2011 à 18:22

Mais pour reprendre une phrase célèbre, Vous n'avez pas le monopole du cœur.

Quant à la laïcité elle en a un sacré coup dans l'aile. C'est au nom de cette LAÎCITÉ bornée, fermée que vous et vos amis de gaaauuuuucchhhhee laissez les musulmans prier dans la rue à la Goutte-d'Or, parmi les excréments des chiens et une saleté repoussante. Si c'est ça que vous appellez le respect des droits de l'homme, la laïcité, avoir du cœur, respecter le Coran, VOUS VOUS PAYEZ DE MOTS ET VOUS VOUS MOQUEZ DU MONDE !

Votre intelligence est enfermée pour ne pas avoir ouvert un ouvrage millénaire justement et au contraire l'avoir méprisé. Sachez enfin pour votre culture générale que la Bible contient la Tora. Ce sont les cinq premiers livres de la Bible, ce que les Chrétiens appellent le Pentateuque.

30/01/2011, 15:03 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Michel ALBA le 30/01/2011 à 14:26

gaaauuuuucchhhhee Là on frôle l'apoplexie, faut appeler le SAMU...

30/01/2011, 15:06 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 30/01/2011 à 15:03

Votre argument est bien faible, jeune homme. Et bien méprisant à l'égard des Musulmans dont je parle dans mon commentaire. Ce n'est pas à votre honneur.

02/02/2011, 11:55 | Par taiga en réponse au commentaire de Michel ALBA le 30/01/2011 à 15:06

Arretez de nous bassiner avec votre Bible, Tora et compagnie. Il y a des gens laiques et athés dans ce forum. Vous etes un fanatique religuex qui n'a pas sa place dans ce débat.

07/02/2011, 17:40 | Par catherine JM en réponse au commentaire de josie francois le 29/01/2011 à 18:22

Arrêtez d'interpeller ce personnage odieux!!!! nous somme s nombreux à vouloir qu'il cesse de polluer ce fil de discussionalors de grâce ne relancez rien.
Merci à Edwy Plenel et à Médiapart et merci aussi de nous permettre de partager même à distance (lille) cette soirée qui sera sans aucun doute à garder , à regarder, à réécouter,

29/01/2011, 18:42 | Par princessedecleves

 

 

Je voudrais remercier chaleureusement Edwy Plenel pour son intervention sur "ce soir ou jamais"

 

Monsieur Plenel, pourquoi ne pas mettre un agenda pour vos apparitions (au sens large de tous les rédacs de médiapart) télé et radio, je vous loupe tout le temps.

02/02/2011, 05:50 | Par cereb en réponse au commentaire de princessedecleves le 29/01/2011 à 18:42

oui tout à fait d'accord avec ce souhait

l'intervention était chaleureuse et, convaincante d'enthousiasme (il fallait voir les regards)

il n'y a pas trop de vrais êtres humains en ce bas monde!

merci!

02/02/2011, 12:00 | Par taiga en réponse au commentaire de cereb le 02/02/2011 à 05:50

Absolument d'accord avec la Princesse et Cereb. Il serait souhaitable d'etre au courant des prochaines interventions de Edwy. Merci pour tout.

07/02/2011, 17:42 | Par catherine JM en réponse au commentaire de taiga le 02/02/2011 à 12:00

Pareil++++++++++++++++++++

29/01/2011, 23:45 | Par boualem

incroyable, je suis essouflé ! ces commentaires ouaw

un contre tous ! la raison contre des inepties ! la connaissance contre des ignorants ! la légitimité contre des-impertinents-peut-être-ayants-droits" !

du tintamarre et des bruits de casserolle qui existe depuis au moins 3000 ans

cette pensée multi millénaire est empreinte de jalousie et rancoeur envers le monde et contre tous... Libérez-vous donc de cette pensée, vous vous sentirez bcp mieux .. et nous aussi d'ailleurs.

à quand un évènement de Médiapart dans le ch'ti Nord ? - en attendant je pense que je vais là m'abonner...

:-)

30/01/2011, 13:26 | Par Entrechat

Bouhou, snif et grrr... Pleurs Je me réveille bien trop tard : y a plus de place depuis le 28/01 à 12h30 !!!

Pfff, pour une fois que je tenais vraiment à assister de près à un débat... Z'auriez dû réserver le stade de France, mille millions de mille sabords de tonnerre de Brest !!! Clin d'oeil

Bon, je me contenterai de la télé, forcément libre Rire

30/01/2011, 18:28 | Par anne tuffelli en réponse au commentaire de Entrechat le 30/01/2011 à 13:26

moi aussi je suis extrement décue...j'ai transmis l'information et je ne me suis inscrite qu'hier....un jour trop tard....!!!!

30/01/2011, 18:48 | Par Edwy Plenel

Chers tous,

Dans l'intitulé de notre initiative, nous aurions dû ajouter, après "De Tunis à Paris", "en passant par Le Caire". Les événements, qui illustrent le surgissement de cet inattendu et de cet improbable qui sont au cœur de la soif inquiète d'espérance qui traverse toute l'œuvre d'Edgar Morin (l'un de nos invités), nous rattrapent, et c'est bon signe. D'où l'annonce d'une participation-record à la soirée du 7 février qui, forcément, suscite quelques frustrations pour ceux qui ne pourront y assister.

Mais nous faisons tout pour qu'ils puissent quant même en être: d'abord, comme nous l'avons déjà précisé, la soirée sera filmée et retransmise en direct sur Mediapart; ensuite, nous cherchons à nouer des partenariats avec d'autres médias audiovisuels, radiophoniques notamment, qui pourraient aussi la retransmettre, au moins en partie; enfin, nous ne nous arrêterons pas là et prolongerons cet événement par d'autres, tant cet ébranlement populaire, au nom des libertés démocratiques et de la justice sociale, du monde arabe nous concerne.

Ultime précision: le déroulé de la soirée du 7 février sera évidemment complété par l'intervention d'orateurs égyptiens.

Merci à toutes et tous de votre soutien qui nous permet de tout faire pour être au rendez-vous de vos attentes.

30/01/2011, 18:53 | Par profil_inactif_28112 en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 30/01/2011 à 18:48

Pour ne pas que les recalés regrettent trop, qu'ils songent que l'important n'est pas le show-biz ni la récupération d'événements historiques à des fins commerciales, l'éternelle prééminence du marketing, mais ce qui se passe réellement sur le terrain (et en coulisses).

Cordialement

30/01/2011, 19:49 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de profil_inactif_28112 le 30/01/2011 à 18:53

Chers tous, deux précisions utiles provoquées par l'habituelle aigreur de l'amer Boddisatva,

Sur le terrain, comme vous dites, Mediapart (qui n'est pourtant pas une grosse machine médiatique, mais qui sait choisir ses priorités) a déjà envoyé quatre personnes (d'abord Pierre Puchot et Thomas Cantalouble, puis Lenaïg Bredoux et Mathieu Magnaudeix) en Tunisie, tandis que tous nos abonnés auront pu constater combien, sous la plume de Pierre Puchot depuis 2008, Mediapart n'aura pas attendu 2011 pour s'apercevoir de la réalité du régime de Ben Ali. S'agissant de l'Egypte, outre Isabelle Mayault dont vous pouvez déjà lire les reportages, vous lirez bientôt ceux de Thomas Cantaloube qui est parti la rejoindre au Caire. Vous avez pu aussi lire un papier éclairant de notre directeur éditorial François Bonnet, qui avait été à la rencontre de journalistes égyptiens, sur la blogosphère, si décisive dans les événements actuels. Enfin, le Club ne manque pas de contributions d'acteurs, de témoins, de lecteurs, de commentateurs sur cet immense événement.

D'autre part, dans cette initiative comme dans les précédentes (lors de notre lancement, puis face aux Etats généraux de la presse, avec notre festival littéraire annuel, puis de cinéma l'an dernier, nos réguliers "Lundis de Mediapart" et notre exceptionnelle rencontre avec Jean-Luc Godard pour Film socialisme), il ne s'agit ni de marketing, ni de commerce, comme le savent bien tous ceux qui suivent ces rendez-vous publics avec empathie.

Il s'agit simplement de cette double conviction, qui est au cœur de l'identité de Mediapart:

- d'une part, un journal qui s'ambitionne de qualité et de référence ne se crée pas, et surtout ne s'impose pas, sans rencontrer son époque, ses attentes, ses espoirs et ses inquiétudes. Mediapart n'est pas désincarné, sans curiosité ni générosité. Il s'efforce aussi d'être la caisse de résonance de ce qui s'invente et se crée à la base, dans l'indignation et par la résistance face aux injustices.

- d'autre part, Mediapart est, comme le dit son intitulé, un média participatif. Ce souci de rencontrer ses lecteurs ne saurait être seulement virtuel. Il s'inscrit aussi dans la réalité, avec des rencontres, des initiatives, des débats. Si un journal ne vit que grâce à ses lecteurs-abonnés, alors il est aussi un peu leur bien collectif: ils sont en droit d'attendre de lui ce type d'initiatives qui animent la vie publique, suscitent le débat et rompent les solitudes.

Par ailleurs, la liberté reste notre règle: chacun fait comme il sent et, ici, personne n'est évidemment obligé de participer ou d'approuver ;-)).

30/01/2011, 21:51 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 30/01/2011 à 19:49

— Boddi, ça t'va ?

— Non, Boddi, ça m'va pas forcément.

07/02/2011, 18:37 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Michel ALBA le 30/01/2011 à 21:51

Ah ben elle est nouvelle, celle-là...

Cela ne fait guère que quelques mois qu'on l'a déjà faite.

Même dans l'humour, Alba est pesant et laborieux.

30/01/2011, 21:40 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 30/01/2011 à 18:48

Cher Edwy Plenel

c'est ce nous disons dans nos commentaires depuis plusieurs jours, Merci!

Précisions, je dirais même mieux : Du Caire à Casablanca . Il est souhaitable de soutenir nos amis marocains

01/02/2011, 22:15 | Par Yonas en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 30/01/2011 à 18:48

En province, nous serons tous devant notre ordi à suivre cette excellente initiative.

04/02/2011, 18:35 | Par Entrechat en réponse au commentaire de Edwy Plenel le 30/01/2011 à 18:48

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

31/01/2011, 08:34 | Par josie francois

Je suis devenue athée, bien qu'ayant eu une éducation catholique, et ce qu'on m'a enseigné au nom de cette religion, au nom de la Bible, c'est : "tu ne tueras pas", "tu aimeras ton prochain comme toi-même".... quel que soit sa religion ! Vos accusations selon lesquelles ceux qui expriment des desaccords avec vous seraient des antisémites primaires ne reposent sur rien.

Comment expliquez-vous qu'à partir de la même bible, certains tuent d'autres humains? Cela prouve bien que la lecture est sujette à des interprétations différentes, que c'est une base aléatoire.

Aujourd'hui, je respecte encore ces deux "commandements", qui sont aussi satisfaisants pour les athées qui souhaitent un monde juste, le droit au bonheur pour chacun, la paix dans le monde .

Et je respecte et approuve les règles de la constitution française, qui s'appuient sur la LAÏCITE, que vous le vouliez ou non. Si vous les dénigrée, vous ne respectez pas la constiturtion de votre pays, vous qui vous appuyezrégumlièrement sur certaines lois.

Vous écrivez: "Mais pour reprendre une phrase célèbre, Vous n'avez pas le monopole du cœur". Je peux aussi reprendre une phrase célèbre: "La France on l'aime ou on la quitte". La laïcité, que vous considérez comme "bornée et fermée" fait partie de la constitution française, de notre identité française, et ne pas l'accepter, reprocher aux français de ne pas appliquer votre interprétation de la Tora et du Talmud, c'est ne pas aimer la France! Si vous dénigrez la laïcité, vous ne respectez pas la constitution de votre pays. Vous ne pouvez pas être légitimiste seulement pour ce qui vous arrange.

Votre intelligence se canalise sur l' interprétation d' écrits, que d'autres interprètent autrement. Ceux qui, comme vous, s'appuient sur des textes religieux pour faire la guerre sont la cause de conflits et de drames incessants depuis des milliers d'années.

La mise en place de la laïcité a permis de connaître enfin la paix. Rien que cela impose qu'on la respecte.

Vous avez de la chance que personne ne vous attaque pour dénigrement d'un grand principe de la République française. Mais là, vous ressortiriez le principe de la "liberté d'expression" que vous rejetez dans d'autres cas !

31/01/2011, 13:05 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 31/01/2011 à 08:34

Mais dites-moi : Qui ne souhaite pas un monde juste, le droit au bonheur pour chacun, la paix dans le monde ? C'est aussi ce que voulait Hitler, figurez-vous.

Vous m'avez mal compris. Je vous reproche précisément de brandir une laïcité moribonde qui se contredit elle-même, qui ne respecte plus du tout l'être humain. L'exemple de la Goutte-d'or est là pour démentir vos propos bien pensants qui, eux, effectivement, ne reposent que sur du vent, celui qui sort de votre bouche. Vous avez une vision étriquée, fermée de la laïcité, qui ne correspond absolument pas à la Constitution de la République mais à une interprétation qu'il faudrait appeler "intégriste" de la laïcité si ce mot n'était déjà en usage. Vous êtes une laïcarde ! La laïcité n'interdit nullement de construire des mosquées avec nos impôts si c'est nécessaire pour le respect des hommes qui prient. Or, c'est le cas. Votre refus de laïcarde montre précisément votre déni du droit des Autres à être ce qu'ils sont et du déni du droit constitutionnel : il y a eu à la LDH (Ligue des Droits de l'Homme) de nombreuses déclarations à cet égard qui vont toutes dans ce sens, et pas seulement à propos du voile. C'est vous qui êtes dans l'erreur à propos du respect de la Constitution. Une organisation officielle des droits de l'homme est là pour vous rappeler à l'ordre !

Et ce n'est pas les gens dans votre genre qui vont me faire quitter le pays où je suis né et où j'ai autant de droit que vous d'y vivre, sinon davantage puisque mes ancêtres y vivent depuis le milieu du 15è siècle. Vous tenez le même discours que le FN à l'égard des Juifs. Vous avez une pensée d'extrême droite. On trouve d'ailleurs aujourd'hui de plus en plus souvent cette pensée d'extrême droite chez les gens de gauche comme vous. Cela ne laisse pas d'être inquiétant ! Vos propos véhiculent un véritable ostracisme de gauche tout à fait semblable au discours tenu par le FN.

Enfin, il ne vous aura peut-être pas échappé que les Juifs n'ont jamais fait la guerre à personne. Les Juifs revendiquent leur singularité. Mais cette apologie de la singularité, présente dans le Judaïsme, n'a jamais eu pour corollaire un quelconque ostracisme à l'égard d'autres singularités. C'est même une garantie formelle contre tous les racismes, inscrite au cœur même du Judaïsme. En dehors des guerres saintes prescrites explicitement par la Torah, comme la guerre contre Amalec et la lutte contre les sept peuples de Canaan, aujourd'hui caduques, le Judaïsme ignore la guerre sainte et ne combat que contre ceux qui le combattent, avec le constant espoir que la violence laisse la place à de fécondes négociations.

Vos propos montrent s'il en était encore besoin la profonde crise de la laïcité. Le plus robuste pilier de la doctrine laïque, c'est la science économique puisque c'est elle qui théorise le lien entre la raison et le bonheur. Le bonheur, une idée neuve parmi les nations, disait à peu près Saint-Juste ! La sociologue Dominique Schnaper a fait observer que la première apparition du principe "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit" en 1776 dans la déclaration d'indépendance des Etats-Unis, repris par les Français en 1789, coïncide avec la parution du premier ouvrage de théorie économique, "La richesse des nations" d'Adam Smith. Or, le spectacle qu'offre la vie économique d'aujourd'hui dément sur tous les points l'optimisme du XVIIIè siècle. Le monde d'aujourd'hui est divisé en population qui meurent de faim et de misère et de gens qui mangent trop tout en vivant dans l'angoisse de perdre leur emploi. De nombreux biens et services naguère payants sont pratiquement gratuits, comme le téléphone, la musique, les vidéos ; les transports de personnes et de marchandises sont de moins en moins chers, tandis que les biens les plus rares sont aujourd'hui des biens collectifs comme l'eau potable et l'air pur. Les facteurs politiques sont de plus en plus déterminants dans la satisfaction des besoins matériels, au point que l'économiste Amartya Sen (prix Nobel 1998) professe que les famines d'aujourd'hui proviennent des guerres et des politiciens corrompus et nullement de pénuries naturelles.

Enfin, on assiste à une spectaculaire résurgence de fanatisme religieux en tous genres, y compris chez les esprits formés aux sciences les plus modernes, comme s'ils désespéraient que la laïcité et ses conquêtes leur permettent de créer les liens sociaux qui viennent surmonter leur solitude. Le sociologue Max Weber, pourtant si lucide par ailleurs sur les mécanismes à l'œuvre dans les sociétés modernes, s'est complètement fourvoyé à cet égard en annonçant le désenchantement du monde, c'est-à-dire la fin des religions et de toutes les croyances magiques. La laïcité est à bout de souffle.

Quel est l'apport juif face à cette très profonde crise de la laïcité ? D'abord il faut rappeler ici que ce sont précisément les Juifs qui ont inventé la laïcité bien avant la loi de 1905 en France. La répartition entre Moïse et Aaron dans le désert du Sinaï préfigurait la séparation de l'Eglise et de l'Etat apparue en France. Les nombreux royaumes juifs évoqués dans la Torah ont toujours respecté ce principe. Si vous aviez ouvert la Bible dans votre vie, vous le sauriez. Ce n'est qu'à la suite de la prise du pouvoir politique par les prêtres hasmonéens lors de la victoire sur les Perses hellénisants que célèbre la fête de H'anoucah, — que la politique a envahi le sacerdoce, avec pour conséquence la destruction du Temple. Les Juifs sont d'ardents partisans d'une laïcité ouverte, souple, généreuse qui encourage chacun à cultiver les meilleurs aspects de sa singularité au profits de toutes les autres.

Ce qu'on observe aujourd'hui chez tous les peuples, c'est un retour aux traditions, initié par le déclin des idéologies universalistes comme la laïcité et les Lumières qui ont amené à une crise économique massive sur la terre et à la Shoah. Les Juifs sont évidemment touchés par ce mouvement général, en Israël comme en dispora. A vrai dire la question se pose de savoir si ceux qui retournent à la Torah lui apporteront des interrogations contemporaines ou si à l'inverse ils se réfugieront dans une forteresse de spiritualité. Les deux mouvements s'observent.

Certains penseurs juifs contemporains avancent ouvertement l'hypothèse que le travail messianique est d'ores et déjà entré dans sa phase finale en Israël. Cette façon de voir leur est inspirée par l'affrontement des cultures d'origine des Juifs israéliens dont l'Etat d'Israël est le siège. Dans la mesure où les temps messianiques seront caractérisés par une cohabitation pacifique de toutes les familles de la terre, Israël constituerait sur son minuscule territoire un laboratoire, une sorte d'atelier-pilote où les civilisations occidentales et orientales, riches et pauvres, d'inspiration libérale ou socialiste expérimenteraient à travers les Juifs qui en sont issus une symbiose étroite, en plus de leur relations avec les Palestiniens et les nations voisines. La vigilance dont les moindres faits et gestes de l'Etat d'Israël font l'objet de la part de l'opinion internationale donne quelque crédit à cette idée. En présence de forces aussi diverse et aussi puissantes, il est bien difficile d'avancer quelque pronostic. Mais une chose paraît certaine : cela ne se passera pas dans la douceur. Il faut s'attendre à des affrontements politiques et médiatiques virulents. C'est d'ailleurs le ton habituel des échanges en Israël. Il faut espérer que ces disputes seront le chemin vers le respect mutuel en confirmation du verset du Lévithique qui précède immédiatement celui qui proclame : "Tu aimeras ton prochain comme toi-même". Ce texte dit : "Tu ne haïras pas ton frère dans ton cœur, mais tu lui feras d'énergiques reproches." Emmanuel Lévinas en a donné une belle lecture talmudique.

31/01/2011, 21:50 | Par jamesinparis en réponse au commentaire de Michel ALBA le 31/01/2011 à 13:05

"Qui ne souhaite pas un monde juste, le droit au bonheur pour chacun, la paix dans le monde ? C'est aussi ce que voulait Hitler, figurez-vous."

- Michel ALBA, le 31/01/2011 sur Mediapart

01/02/2011, 18:25 | Par Pascal Mournard en réponse au commentaire de jamesinparis le 31/01/2011 à 21:50

Entre une laïcité moribonde et une religion mortifère (c'est ce que l'on peut dire des politiques agressives israéliennes), le choix est aisé !

La laïcité est très récente, à pour chemin une construction libre et ouverte et est entourée de valeurs qu'il serait bon de revivifier, ce que cette présidence dans ces discours, prières et actes à plutôt tendance à défaire. Et c'est dans cet aspect non fini, en construction, qu'elle apporte de véritables espoirs. Elle est une liberté d'être et de penser survolant toutes celles énoncées par toutes religions. Elle est ce récent passé, l'aujourd'hui et le demain car elle se métamorphose sur l'immuable de sa liberté*.

Il est vrai qu'en ces temps de tensions que nous vivons y plongent destendances qui questionnent et qu'il faut dénoncer (tel ces antisémitismes, ces islamophobies...).

Mais la lutte doit aller vers les causes, en cette mondialisation inter-connectée, vers ces forces de dominations économiques et stratégiques mondialesse répercutant en créant des fragilités, des inégalités, des misères et donc naturellement des sursauts de peurs et de rancoeurs.

Il est à espérer qu'une libération du monde arabe en entraîne d'autres et permettent la redéfinition d'un système mondial à l'agonie car parfaitement inégalitaire.

Quant au messianisme, il rapporte un écho d'illumination qui à tendance à évoquer chez moi des horizons indéfinis emplis de vides.

Une illumination stratosphérique bien irréelle au regard de notre terre, à la position équilibrée d'un regard vers l'horizon, une sorte de perte de soi subtil.

*On pourrait presque dire que je m'entretiens de laïcité comme d'autres de religions tant il est vrai que s'y jouent des facteurs de perceptions, d'attachements familiaux et éducatifs, d'enjeux... A la différence que j'en suis aussi détaché, telle une ambition sûre d'elle, solide, mais ne s'entretenant pas de trop de certitudes. Ne souhaitant pas qu'une défense démesurée ne pèse sur la sérénité de la cause.

Pour le coup, la phrase victorieuse vendue à François Mitterrand par l'homme aux Rolex lui irait assez bien : une force tranquille...

 

01/02/2011, 15:36 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 31/01/2011 à 13:05

Aujourd’hui, la tentation communautaire qui existe dans certains milieux constitue un danger majeur pour la société française, par ailleurs de plus en plus fragmentée pour des raisons économiques et sociologiques. Or, son point d’équilibre sur ces questions, qui est à la fois identitaire et symbolique, repose sur le partage d’un même esprit républicain fondé notamment sur une intériorisation de la loi de 1905 séparant l’Eglise et l’Etat et fondant la laïcité à la française. Bien entendu, il s’était agi à l’époque d’une loi de combat des Républicains contre l’Eglise catholique, avec donc des vainqueurs et des vaincus, mais sa particularité est d’avoir été investie au fil du temps d’un pouvoir pacificateur. Les règles du jeu sont claires, l’Etat strictement neutre vis-à-vis des cultes et les institutions religieuses libres de leurs activités dans le cadre de la loi. De même qu’il n’est jamais bon dans notre pays de remettre sur le tapis la question de l’école publique ou privée, la loi de 1905 fonde un équilibre qu’il serait périlleux de toucher. C’est pourquoi il faut mesurer les dangers d’une approche révisionniste de la laïcité comme nous le suggère Michel ALBA, qui viserait à promouvoir plus avant le rôle des religions dans l’espace public, ce qui est d'ailleurs également la revendication affichée du Vatican (mais moins celle des évêques de France), et à leur conférer une supériorité de principe sur la morale républicaine. Au contraire, la priorité devrait aller à lutter contre tous les communautarismes, notamment religieux. Cette sensibilité est d’ailleurs bien celles des Français, quelles que soient leurs croyances, dans leur majorité et c’est la même conviction républicaine irriguée par l’Histoire de notre pays dans laquelle se retrouvent bon nombre des enfants de migrants. En d’autres termes, la réponse à un choc des civilisations fantasmé n’est à rechercher ni dans la reconnaissance accrue des particularités et des communautés ni dans la promotion du fait religieux mais dans la réaffirmation des principes de l’espace public républicain qui ne connaît pas des croyants mais des citoyens. Il est révélateur que la conception française, après avoir été beaucoup critiquée, fasse d’ailleurs de nouveaux émules en Europe et qu’elle soit aujourd’hui étudiée avec attention aux Pays-Bas.

02/02/2011, 05:55 | Par cereb en réponse au commentaire de KOSZAYR le 01/02/2011 à 15:36

à kosyar

tout à fait exact et qui plus est vrai!

merci pour ce rappel!roboratif!

31/01/2011, 08:35 | Par josie francois

... ce que je viens, d'écrire était une réponse à Michel Alba...

31/01/2011, 21:57 | Par -

 

L'Albatros

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à coté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poête est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 

Charles Baudelaire (Les fleurs du mal)

 

 

 

31/01/2011, 22:01 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de - le 31/01/2011 à 21:57

Oui, merci, on me l'a déjà fait. Mais y a du vrai ! Surtout sur Mdp...

31/01/2011, 22:13 | Par - en réponse au commentaire de Michel ALBA le 31/01/2011 à 22:01

Ô ma mémoire : la poésie , ma nécéssité . Stéphane Hessel

...

31/01/2011, 22:44 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de - le 31/01/2011 à 22:13

Hessel aime la poésie comme tous les Allemands de sa génération, qui souvent connaissaient des centaines de poèmes par cœur. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais Stéphane Hessel connaît des milliers de mots ! Certains ici devraient s'y mettre parce qu'ils n'en connaissent parfois qu'un seul. Vous le découvrirez par vous-même, mais il y a un intervenant ici qui ne connaît que le mot "apartheid". Et comme il n'en connaît qu'un seul, il vous le met à toutes les sauces ; et puis comme ils doivent être un peu illettrés, ils ont peur d'écrire des commentaires avec ce seul mot, alors ils reprennent les commentaires des autres pour les retourner contre eux, c'est malin, hein ! mais ce faisant ils montrent qu'ils sont totalement dénués du sens de l'ironie, les pauvres : ils prennent tout au sérieux que c'en est effroyable... Heureusement quand même que Stéphane Hessel, lui, a appris des poèmes dans sa jeunesse et qu'il connaît des milliers et des milliers de mots. N'est-ce pas ?

31/01/2011, 22:54 | Par - en réponse au commentaire de Michel ALBA le 31/01/2011 à 22:44

Par coeur ...

31/01/2011, 23:09 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de - le 31/01/2011 à 22:54

coeur

31/01/2011, 23:44 | Par josie francois

Michel Alba, vous vous empressez d'accuser les commentateurs sans les avoir vraiment lus.

Vous écrivez de moi :" Vous êtes une laïcarde ! La laïcité n'interdit nullement de construire des mosquées avec nos impôts si c'est nécessaire pour le respect des hommes qui prient. Or, c'est le cas. Votre refus de laïcarde montre précisément votre déni du droit des Autres à être ce qu'ils sont "

Premièrement, vous me jugez de façon diffamatoire, et ceci sans fondement. Vous ne pouvez trouver dans mes propos l'illustration de ce que vous affirmez. J'ai dit que j'étais athée, et pour un état laïque. Je le confirme avec tout ce que la laïcité implique dans notre constitution. Je trouve normal que des mosquées soient construites pour que ceux qui le souhaitent puissent y exercer leur culte. Et ce n'est pas parce qu'on est laïque qu'on est d'accord avec toutes les décisions du gouvernement français. Personnellement, j'estime que la question du voile en public (signe religieux ostensible) aurait dû être traité de façon pédagogique et non par une loi assortie d'amende.

Je suis une opposante au pouvoir actuel, à l'indigne débat qui a été mené sur l'"identité nationale", contre les expulsions inhumaines, contre la stigmatisation des roms.

Quand à la citation de mr Sarkozy, "la France, si on ne l'aime pas on la quitte", elle m'a choquée, comme beaucoup d'autres, dans son contexte. Mais c'était pour vous montrer qu'agiter une citation comme vous l'avez fait à mon encontre, n'est pas une preuve qu'on est dans le vrai. Et de plus,si on prend les mots au sens stricte, c'est à la personne concernée qu'il est conseillé de choisir de partir; il ne s'agit pas de la chasser. Il est vrai que dans la bouche de Mr Sarkozy, on comprenait autre chose.

Je vous ai encore répondu parce que pour moi, dialoguer est une forme de respect de l'interlocuteur.

Mais comme il ne semble pas que vous souhaitiez un véritable dialogue, ce devrait être la dernière fois.

01/02/2011, 00:11 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 31/01/2011 à 23:44

Mais si ! Malheureusement. Lisez Camus, les gens comme vous fourmillent qui se prétendent quelque chose d'un côté et défendent des idées de l'autre en totale contradiction avec ce qu'ils prétendent. Le fait d'être athée ou pas n'a rien à voir là-dedans. Le problème se pose de savoir comment on finance ces mosquées pour résoudre ce problème urgent et insoutenable de voir régulièrement tous les vendredi les Musulmans de la Goutte-d'Or être obligés de prier en pleine rue. C'est indigne de notre République. Mais nombreux sont les gens de gauche, les laïcards de la bande à Mélenchon qui refusent tout subside de l'Etat pour construire des mosquées. Ce qui est une honte !

Mais le voile, c'est à l'école de la république. Dans la rue, les femmes le portent sans problème. Vous devez confondre.

Vous me déniez d'avoir du cœur au prétexte que je suis juif. Et en plus vous trouvez ça normal...! Vous vous fichez du monde. La phrase de M. Sarkozy vous a peut-être choquée mais vous n'en laissez rien transparaître dans votre précédent commentaire, où vous la prenez totalement à votre compte !

01/02/2011, 08:54 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 00:11

Vous êtes en totale contradiction avec ce que vous prétendez : on ne peut invoquer et Camus et la propagande israelienne en langue française.

01/02/2011, 18:24 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 01/02/2011 à 08:54

Enlevez donc vos œillères ! Vous parlez comme un robot, pas comme un être humain qui réfléchit.

02/02/2011, 11:11 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 18:24

C'est le haut-parleur de la propagande israelienne en langue française qui dit ça !

02/02/2011, 12:07 | Par taiga en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 02/02/2011 à 11:11

Alba,

 

Demandez au CRIF de demander le financement de la construction de mosquées . Ils sont forts pour influecencer le gouvernement français

01/02/2011, 08:44 | Par -

" Il est grand temps que l'on sache

Il est grand temps que la pierre s'habitue à fleurir

Que le non-repos batte au coeur

Il est temps que le temps soit

Il est temps .

P. Celan

01/02/2011, 17:00 | Par ptetmai

On a pu lire récemment « Stéphane Hessel insista sur le fait que la création d’Israël est la réponse à l’événement le plus horrible du siècle passé et que ce pays puisse vivre en paix et déployer ses potentialités est son souhait le plus sincère …. » M.Hessel sait très bien que la Shoah ne fut qu'une excuse de plus pour les sionistes agressifs qui auraient commis leurs forfaits sans la Shoah qui, cyniquement, les arrangeait et dont ils ont peu chercher à limiter les dégâts humains réels dont on ne connaît pas le nombre puisque la loi Fabius-Gayssot nous oblige à croire au chiffre tabou de 6 millions. M. Hessel a-t-il entendu parler de l’insulte sioniste « Ne fais pas ton Juif-savonnette » ? Par delà le mythe , c’est bien le reflet d’un mépris pour les victimes de la Shoah . Et c’est Warshawski qui en parle au début d’un de ses livres. Donc la création d’Israël n'est pas la réponse à l’événement le plus horrible du siècle passé, d'autant plus qu'il y a eu de plus nombreuses autres victimes de cette triste guerre qui a pendant et après enrichit de nombreux juifs à titre individuel et l'anomalie étatique sioniste elle-même Monsieur Hessel qui va avec un certain courage en Cisjordanie et même à Gaza , avec son épouse, un peu aidé par son aura, approuve-t-il l' appétit territorial "israélien" de l'OSM en l'an , toujours actuel au moins chez les colons fanatiques ? L' indignation (sélective) de Monsieur Hessel , comme le battage médiatique dont il fait l’objet , est extrêmement interrogeante ! Et son soutien à Martine Aubry (ou tout autre du PS) élue après traditionnelles magouilles, en particulier à la Fédération du Nord, m’indigne aussi Quant à M. Elias Sanbar, dans la mesure où il est agréée par le collabo Mammoud Abbas qui n'est plsu qu'un ex-président, il n'a aucune légitimité pour parler au nom des patriotes palestiniens , et en particulier des Palestiniens qui manifestent devant la Représentation de la non-Autoristé pour le non-abandon de l'inaliénable droit au retour intégral de tous ceux qui le voudront.

01/02/2011, 17:21 | Par princessedecleves

Le 28 décembre 2010, le président tunisien Ben Ali se rend au chevet de Mohamed Bouazizi, vivant mais gravement brûlé après s'etre immolé par le feu à Sidi Bouzid en Tunisie.

à Mohamed Bouazizi.

Que l'indignation a brulé vivant.

Momie de la révolte, le peuple arabe est en train de te construire la plus belle des pyramides.

 

02/02/2011, 10:53 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de princessedecleves le 01/02/2011 à 17:21

@princessedecleves

Merci pour votre initiative de publier cette terrible et parlante photo : le tyran-dictateur-bourreau-apitoyé-déchu face au résultat de son chef d'oeuvre (grandeur courage dignité respect Mohamed Bouazizi)...cela fait froid dans le dos...

02/02/2011, 12:13 | Par taiga en réponse au commentaire de ceinna coll le 02/02/2011 à 10:53

@princessedecleves

 

Oui merci pour cette photo, véritable symbole de la révolution du peuple egyptien. Il est entré pour jamais dans l'histoire de ce merveilleux peuple.

01/02/2011, 17:29 | Par KOSZAYR

Il convient de rappeler qu'initialement les sionistes avaient d'autres projets d'implantation d'Israël : en Ouganda, en Roumanie et même en Argentine.Ce sont finalement ces pauvres et paisibles bergers palestiniens qui furent finalement la cible et les victimes de ce dramatique projet. On ne va pas refaire l'histoire ! La question de la co-existence des deux états: Israël et Palestine, celle des réfugiés, celle des statuts de Jérusalem restent bien posée et au centre des débats. Débats qui risquent de partir en vrille avec les suites des mouvements sociaux en Egypte et ailleurs!

La rencontre du 7 février avec Stéphane Hessel sera obligée de reconsidérer cette complexité et nous comptons bien sur Edgard Morin pour nous apporter quelques lumières!

01/02/2011, 18:28 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de KOSZAYR le 01/02/2011 à 17:29

La Palestine a toujours été juive. C'est ainsi que Sartre la nommait. L'avez-vous lu ? Si les Arabes sont arrivés, c'est par une immigration illégale du temps des Anglais. On a dû vous bourrer le crâne pour nous sortir vos habituelles inepties. Brisez vos chaînes, redevenez un esprit capable d'utiliser sa raison.

01/02/2011, 19:05 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 18:28

Ah, ces immigrants illégaux !

Ils ne demandent pas la permission à l'occupant anglais, ils s'installent et plantent des oliviers. Qui mettent très très longtemps à pousser.

Allez, on remonte à Canaan ?

01/02/2011, 19:27 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Fantie B. le 01/02/2011 à 19:05

Ce n'est pas la même époque... L'immigration illégale, ça remonte pas au-delà de 1880. Avant, il n'y avait quasiment aucun Arabe dans le coin. Canaan, c'est il y a quelque 4000 ans ! J'espère que vous n'êtes pas comme mes élèves qui parfois mettent la Révolution avant le Moyen-Âge.

02/02/2011, 10:26 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 19:27

Nous voici de nouveau aux prise avec la question de la loi :

Illégale par rapport à quelle autorité, autorité légitime en vertu de quoi ?

02/02/2011, 11:15 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Fantie B. le 02/02/2011 à 10:26

On sait maintenant qu'Alba cherche l'histoire du Moyen Orient dans les écrits de Jean-Paul Sartre. Ce professeur de lettres n'aurait-il donc aucun collègue historien pour l'éclairer un peu ?

02/02/2011, 12:15 | Par taiga en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 02/02/2011 à 11:15

Je suis curieuse de savoir ou M. Alba enseigne car je pense que ses élèves devraient bénéficier d'un soutien psychologique accéléré

02/02/2011, 16:57 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de taiga le 02/02/2011 à 12:15

Enrôler Sartre contre des ""immigrants clandestins"", là il fallait oser.

02/02/2011, 06:54 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 18:28

 

La Palestine a toujours été juive MDR ! Il n'y a que les imbéciles pour penser de pareilles sottises.Sartre n'est pas objectif sur la question. Relisez plutôt David Ben Gourion au sujet des descendants des hébreux que sont les palestiniens et les bédouins nomades qui parcouraient ces contrées. Les anglais vous dites pourquoi pas les martiens ? Vous ne pouvez convaincre personne avec ce type de propagande sioniste. La falsification de l'histoire qu'elle opère sur cette région et ses habitants est monstrueuse.

L’appropriation sioniste de l’histoire des Hébreux palestiniens comme ancêtres des Juifs d’Europe devenus antisémites prive en réalité les Arabes palestiniens de toute connexion avec leurs antécédents hébraïques.

02/02/2011, 07:06 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 18:28

Aux écrivains hypocrites et ignorants NDLR

Je suis désolée de ne pouvoir assister à cette importante conférence. Mais je tiens à exprimer mon admiration à Monsieur Hessel, et à tous les participants et à vous assurer que je suis de tout cœur avec vous. J'ai lu l'éditorial du président du CRIF se félicitant de l'interdiction de notre conférence et remerciant des philosophes et écrivains hypocrites et ignorants, qui pérorent sous les ors des salons parisiens et pensent briller en étalant leur prose "politiquement correcte" tout en ignorant de manière étonnante la vie réelle des gens dans les Territoires palestiniens occupés et le caractère dictatorial du gouvernement israélien actuel. L'ignorance et l'hypocrisie de ces gens n'est pas une négligence, mais un crime, car ils encouragent la tendance fasciste qui menace de nous noyer tous, en Israël, en Palestine et en France.

En 2010, trente lois racistes visant les citoyens palestiniens d'Israël ont été proposées en Israël et, pour la plupart, approuvées. Elles séparent des familles. Elles permettent de confisquer des maisons et des terres, de refuser les traitements médicaux nécessaires à des invalides, de détruire les maisons des Bédouins, de discriminer des écoles quand elles sont druzes ou palestiniennes, d'incarcérer des enfants.

Bien plus, la justice, qui devrait de protéger les gens contre cette terreur, obéit aux lois racistes d'un régime d'apartheid. Comme en Afrique du Sud autrefois, toutes les discriminations anti-palestiniennes en Israël sont légales : nul n'est jamais puni pour les crimes perpétrés contre ces "non-citoyens".

En revanche, ce gouvernement où un Liebermann joue un rôle décisif considère comme un péché mortel la résistance non-violente à l'occupation, qui se développe dans les sociétés palestinienne et israélienne contre les crimes et la répression découlant de l'occupation.

Ces derniers temps, la police et l'armée israéliennes arrêtent des militants des droits humains lorsqu'ils sont juifs, comme Yonathan Polack, et les tuent s'ils sont palestiniens, tels Bassem Abu-Rahma et sa sœur, Jawahr. Les organisations droits-de-l'hommistes en question sont désormais soumises à des enquêtes brutales et humiliantes par... les criminels contre l'Humanité qui nous gouvernent. De surcroît, la pauvreté touche plus l'Israélien que jamais, et ses principales victimes sont les citoyens arabes.

Et le monde se tait… Et le CRIF soutient. Cet appui au gouvernement le plus extrémiste de l'histoire d'Israël, engendré par une peur irrationnelle à l'égard de tous les goyim (non-juifs) et aussi par la crainte réflexe de toute critique, nous met tous en danger : c'est la cause principale de la montée de l'antisémitisme en Europe. Ce sont ces Juifs-là, ces philosophes et écrivains ignorants et hypocrites qui alimentent la haine qui s'affirme contre les autres Juifs. D'autant qu'ils combattent la liberté de pensée en France et ailleurs, et prétendent interdire toute critique contre la politique criminelle et raciste d'Israël. Ainsi la fascisation nous menace vous et nous, ici et là-bas. Les Juifs français devraient comprendre que soutenir un régime fasciste et cruel n'est ni juif ni humain et se rappeler la leçon de Hillel : "Aimez votre prochain comme vous-mêmes, voilà à quoi se résume toute la Torah." Ici, à Jérusalem, notre prochain, c'est le Palestinien. La moitié de la population dominée par Israël est palestinienne.

C'est pourquoi soutenir Israël, c'est soutenir les citoyens d'Israël, juifs comme arabes. Soutenir Israël signifie soutenir des personnes comme Haneen Zoabi, qui lutte avec un courage et une ténacité admirables pour une vraie démocratie.

Lutter pour un Etat d'Israël démocratique, c'est inséparablement lutter pour une Palestine libre, C'est aussi militer pour les droits des "non-citoyens" d'Israël, c'est-à-dire les Palestiniens des Territoires occupés, traités comme des esclaves, concentrés et incarcérés dans des camps énormes au sein même de leur propre pays, privés de tous les droits humains et civils. Soutenir Israël, cela veut dire libérer Israël de son régime criminel, des accords illégaux, des colonies de larrons, boycotter leurs marchandises - produits de terres volées, de l'eau volée, et changer Israël en un pays où chacun peut vivre dans la dignité. Tels sont les principes de sa Déclaration d'Indépendance d'Israël que les juifs du CRIF ont oublié - à moins qu'ils ne l'aient jamais lue ? Moi, mon grand-père a signé cette Déclaration, et je ne peux donc pas l'oublier.

J'espère que ce message arrivera aux oreilles de ces Juifs français que rend sourds la propagande du régime raciste d'Israël, des oreilles bouchées par le terrorisme intellectuel du CRIF.

Nurit Peled-Elhanan, mère israelienne d'une victime d'attentat, professeur à l'université hébraique de Jérusalem, prix Sakharov du Parlement européen. Source : Journal Le Monde

02/02/2011, 15:51 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de KOSZAYR le 02/02/2011 à 07:06

Je salue votre courage et votre lucidité .Moi qui suis non juif mais père d'un enfant de mère juive ,j'ai pu mesurer le pouvoir des sionistes de gauche quand il s'est agit d'aider à me séparer de mon fils

Claude Mardelet

01/02/2011, 18:30 | Par Pascale Fautrier

J'espère que cette soirée va déboucher sur une initiative pour permettre l'expression d'un soutien massif aux démocrates tunisiens et égyptiens, manifestation ou autre (j'espère aussi qu'il y en aura d'ici là, et que les partis de gauche vont se bouger). http://www.mediapart.fr/club/blog/pascale-fautrier/010211/pour-une-grande-manifestation-de-soutien-aux-insurrections-democra#comment-834104

01/02/2011, 19:32 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Pascale Fautrier le 01/02/2011 à 18:30

Soyez plus prudent quand vous parlez d'"insurrections démocratiques"? Vous n'avez pas encore tout vu.

Déjà des terroristes palestiniens qui avaient été arrêtés en Egypte alors qu'ils s'apprêtaient à commettre des attentats ont pu regagner la bande de Gaza par les tunnels.

Wait and see, it's better !

01/02/2011, 21:08 | Par Galanver en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 19:32

@ Michel Alba

Vous avez raison en tout!!!

Continuez à vous battre comme vous le faites pour Israël et surtout ne vous arrêtez pas, car si Israël continue dans cette voie, il vous faudra déployer de plus en plus d'énergie et trouver des hommes qui vous ressemblent en tous points pour vous aider dans votre combat.

Personnellement, comme je ne peux me résoudre à considérer que l'histoire de l'humanité passée, présente et à venir se limite à un morceau du bassin médittérranéen et que la qualité des hommes se mesure en degré de judéité, je ne peux vous être d'aucun secours dans votre combat ni être un débateur à votre hauteur!

Dr Michel Lambret

 

01/02/2011, 21:34 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Galanver le 01/02/2011 à 21:08

Mais vous savez, il y a aussi des Juifs en Chine, des Juifs chinois avec les yeux bridés et tout et tout.

02/02/2011, 11:20 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 21:34

Finalement, avec des "amis" comme Michel Alba, Israël n'a pas besoin d'ennemis !

02/02/2011, 16:00 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de Galanver le 01/02/2011 à 21:08

bien vu ,bien répondu

cordialement

01/02/2011, 23:36 | Par Pascal Mournard en réponse au commentaire de Michel ALBA le 01/02/2011 à 19:32

Terroristes, résistants, tout est question de langages et jeux de mots...

Nous verrons ou se situent les influences médiatiques et linguistiques liées à ce fameux (fumeux) politiquement correct et autre storytelling ( dont je ne pense pas que du mal).

Ah la propagande fine !

La démocratie n'a pas fini de sursauter pour être ce qu'elle devrait être, là ou elle n'existe pas et partout ou elle semble exister (ou existe dans sa forme primitive).

La démocratie est en devenir...

02/02/2011, 06:20 | Par josie francois

Michel Alba, vous êtes un intégriste dans votre catégorie. D'un intégrisme qui prétend s'imposer à toute la planète (je vous cite : "le judaïsme ... est un projet pour l'humanité toute entière"). Vous parlez au nom des juifs, du judaïsme, expressions dont vous abusez, mais vous n'en représentez qu'une catégorie, minoriataire sans doute, mais très active, vous représentez en réalité des sionistes.

Définition du Larousse : "intégrisme : attitude et disposition d'esprit de certains croyants qui, au nom d'un respect intransigeant de la tradition, se refusent à toute évolution; ex : intégrisme catholique, juif, musulman". Vous traitez ceux qui ne pensent pas comme vous de "robot" qui ont des "oeillères"... Mais non, ils pensent, ils sont intelligents eux aussi !!!

On a le droit d'être intégriste, seulement une majorité d'humains ne partagent pas les aspirations de ces minorités, et la démocratie consiste à suivre les idées majoritaires... et la France est encore que je sache, une démocratie.

Vous brandissez la légitimité quand cela vous arrange, mais vous vous attaquez à la laïcité, selon vous "moribonde"oubliant qu'en France, actuellement, elle encore est dans notre constitution.

Vous vous exprimez ainsi: "Oui, mais c'est en l'occurrence le droit international qui est injuste". Vous vous estimez aussi au dessus du droit international !

Comprenez moi: je ne suis pas forcément en accord avec ce tout ce qui se passe dans le monde, mais ce que je trouve immoral de votre part, c'est le fait de mépriser certaines lois, et de vous appuyer sur d'autres, quand elles vous arrangent.

 

02/02/2011, 10:29 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de josie francois le 02/02/2011 à 06:20

Bien d'accord Josie : le qualificatif de M Alba plus haut, traitant les seuls arabes en Palestine d'immigrants illégaux ne passe vraiment pas !

02/02/2011, 23:23 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Fantie B. le 02/02/2011 à 10:29

C'est pourtant la simple vérité si vous connaissiez votre histoire au lieu de faire de la propagande...!

03/02/2011, 17:35 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de Michel ALBA le 02/02/2011 à 23:23

Sur "l'illégalité" supposée de certaisn immigrants (et pas d'autres):

"Il est juste de mépriser des lois injustes." (M. Alba, un peu en dessous)

02/02/2011, 11:01 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de josie francois le 02/02/2011 à 06:20

Entièrement d'accord avec vous josie françois !

Soutien aux Palestiniens !

02/02/2011, 12:19 | Par taiga en réponse au commentaire de ceinna coll le 02/02/2011 à 11:01

Entierement d'accord avec vous Josie et Ceinna. Je pense que même Israel n'accueillerait pas Alba comme immigré, c'est peu dire!

02/02/2011, 16:05 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de josie francois le 02/02/2011 à 06:20

Merçi pour la lecture de votre commentaire .

cordialement

02/02/2011, 16:05 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de josie francois le 02/02/2011 à 06:20

Merçi pour la lecture de votre commentaire .

cordialement

02/02/2011, 23:38 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 02/02/2011 à 06:20

Il est juste de mépriser des lois injustes. On l'a fait en France avec les lois Pasqua de 1993 sur l'immigration. Il est normal de le faire avec les lois internationales quand elles sont votées sous la pression des intérêts occidentaux au regard du pétrole sur le dos des juifs d'Israël.

Je ne m'attaque nullement à la laïcité. On ne va tout de même pas tirer sur une ambulance. La laïcité ne se réduit pas à un problème de religion. C'est un courant de pensée qui remonte à la fameuse crise de la conscience européenne au début du XVIIIè siècle. Lire le célèbre ouvrage de l'historien Paul Hazard, La crise de la conscience européenne, Fayard, 1984. Sa date de naissance est 1715. C'est à partir de cette date seulement que des auteurs se sont enhardis à expliquer le monde et fonder une morale en se passant de Dieu, en installant à Sa place la Raison. Ils y étaient préparés par les conquêtes intellectuelles de la Renaissance, les œuvres de Galilée, Descartes, Spinoza et Newton. Cette doctrine, la Laïcité, connut son apothéose sous la Révolution Française. Elle se résume par une chaîne de causalités : la raison, la science, la technique, l'industrie, la prospérité, le bonheur. Elle a aujourd'hui totalement échoué, dans sa version de gauche (une forme de planification d'Etat) comme de droite (le néolibéralisme qui ravage la planète).

Vous faites de gros contre-sens sur mes commentaires, qui veulent précisément dire le contraire de ce que vous prétendez qu'ils diraient. Faites au moins un effort pour être honnête et ne pas pervertir à plaisir ce que vous comprenez mal à l'évidence.

02/02/2011, 11:01 | Par Pierre Gouet

Je m'indigne du monopole de M.Alba sur le sujet de la LIBERTE et de la LAÏCITE que promeut MEDIAPART et son équipe autour de la démarche de Stéphane HESSEL et des magnifiques moments de lutte et de joie offerts par nos amis du Magrebh.

Je veux simplement dire que je viens volontairement de quitter la religion Catholique car je trouve qu'elle fait la part trop belle à la Bible qui est à mes yeux le LIVRE de référence de la religion Juive. Les évangiles m'auraient suffi s'il n'y avait pas eu à côté les "actes des apôtres" , le délire de l'Apocapypse et les élucubrations de Paul de Tarse sur la vie, les moeurs , etc. Là n'est pas le propos essentiel.

Cette culture religieuse du peuple élu, du bien et du mal, de la loi du talion me révulse au regard de cette immensité qu'est notre monde vu par les yeux des scientifiques. Oui , il y a de la vie et de l'espérance, de la fraternité, de la liberté dans l'expression LAÏQUE d'un citoyen.

Quant au modèle offert par le Sioniste est-ce de givrer à jamais sous l'effet de bombes nucléaires toute une partie de la sous-région ou de partager avec d'autres aussi bien qu'eux le droit d'être, d'exister et de prospérer sur un lopin de terre de notre pauvre petit monde ?

Mais Bravo à MEDIAPART. C'est surtout sa démarche qui compte.

02/02/2011, 13:18 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Pierre Gouet le 02/02/2011 à 11:01

Merci Ngaparou pour votre témoignage.

Avec sa verve intégriste obtue et fermée, Alba monopolise et pollue ce fil, heureusement il ne représente pas l'opinion de tous les israëliens. Mais peut-être trouve t'il quelques sensibilités et son inspiration du côté d'Israel Beytenou (en hébreu : ישראל ביתנו, c'est-à-dire « Israël notre Maison ») le parti d'extrême droite de ce petit pays, dont les membres sont des colons immigrés issus d'Europe centrale, et de Moldavie en particulier.

02/02/2011, 16:19 | Par Claude Mardelet en réponse au commentaire de Pierre Gouet le 02/02/2011 à 11:01

à Ngaparou,

Bienvenue au club ; Dieu n'appartint à personne et le Soleil brille pour tout le monde y compris les animaux si honteusement s exploités et traités par l'etre humain qui est le seul animal qui ne se prend pas pour un animal.

Cordialement

02/02/2011, 23:46 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Pierre Gouet le 02/02/2011 à 11:01

Vous vous indignez parce que vous n'êtes pas un démocrate mais un esprit autoritaire qui ne sait entretenir de relation cordiale qu'avec ceux qui "pensent" comme lui...

De plus, votre commentaire fourmille d'inepties à propos du christianisme qui n'a strictement aucun sens sans saint Paul précisément. Ce n'est pas la religion catholique que vous avez quittée, mais le peu de lucidité qui vous restait pour entrer dans la grande nuit de tous les obscurantismes qui chantent le progrès sous la forme d'un discours intolérant et totalitaire, celui que vous me chantez en voulant m'expulser des débats.

Rien ne vous empêche de monopoliser à votre tour le débat. Il faudrait toutefois pour cela que vous ayez autre chose à dire que vos propos creux ou insensés.

Bien à vous et au plaisir de vous lire.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

02/02/2011, 14:43 | Par hasbeen

"Up"

un simple "up".

Un beau fil quelquefois chiatique, haineux, mais aussi plein d'amour,(salut boualem), qui colle à la degaine d' S.Hessel. Tout là haut du côté de l'albatros, sur le pont, tout en bas, de son côté, aussi ! Merci. Je prépare mes sandwichs, en esperant que vous ayez quelques cartes pour vous guider. Les vents seront contraires, et les eaux troubles, agitées ... ^^ , les grands plans, comme celui-ci : " konkette-p(1)anet.com ", y'en à d'autres ? (mouhaha), que l'on y cite les dix commandements d'EVO MORALES, de l'île aux fleurs, d' "eartlings", -"(...) vous parlez comme des robots"...dit "le bot".

,°)

1mn10s

 

Stephane Hessel © "Les valeurs fondamentales ,Le conseil national de la resistance l'exigé !

 

 

 

03/02/2011, 14:04 | Par boualem en réponse au commentaire de hasbeen le 02/02/2011 à 14:43

Salut à toi hasbeen - je viens de finir mon sandwich... nous sommes oui, indignés ! et nous nous levons ...

merci à Mediapart qui permet de nous rasseoir . nous allons écouter sereinement S. Hessel.

Mais quel enthousiasme !

02/02/2011, 14:46 | Par josie francois

Le débat proposé par médiapart sera certainement riche et passionnant.

Merci à E Plenel, et j'en attendrai les retours sur MDP avec impatience, comme tous ceux qui ne pourront pas y être !

02/02/2011, 15:01 | Par taiga

Tout a fait nous nous réjouissons d'avance

02/02/2011, 15:30 | Par Fantie B.

Ne tapez pas, mais je trouve que M. Alba a un rôle salutaire de provocateur. Je m'explique. Ses interventions sont tellement outrancières, que s'il y avait des antisémites dans la salle - pardon sur le fil- ils sortiraient sans arrêt de leurs gonds en laissant s'exprimer leurs sentiments profonds.

Or je ne vois pas de tels commentaires, mais au contraire des tentatives de compréhension et d'argumentation - plus ou moins patientes, certes, mais ça c'est le jeu du débat citoyen.

Pour la première fois depuis que je suis sur Mediapart, j'ai l'impression qu'on commence à pouvoir aborder tous les sujets liés au conflit israélo-arabe, sur le fond, et de façon pluraliste.

@ taiga : Si de plus les injures pouvaient être aussi évitées... peu importe le niveau d'énervement, puisqu'il sert toujours de justification.

(mais peut-être que je me fais des illusions et que la modération est passée par là !)

03/02/2011, 14:15 | Par taiga en réponse au commentaire de Fantie B. le 02/02/2011 à 15:30

@Fantie, j'ai compris votre message: vous me rangez parmi les antisémites. J'en suis désolée. Je suis du sud (sicilienne d'origine) et ai du mal à supporter les commentaires déments de M. Alba. Ses insultes à nous tous sont certainement bien écrites mais tout autant virulentes. Ceci dit, suite à votre mail, je me retire de Mediapart. Cordialement à vous et les lecteurs de MDP

03/02/2011, 17:38 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de taiga le 03/02/2011 à 14:15

Pas du tout, Taiga. Par injures je n'entends pas antisémitisme mais des injures tout court. (je ne tiens pas spécialement à vous citer)

02/02/2011, 15:38 | Par Jaren

C'est fini ?

 

désolé Fantie, vous avez posté avant.

 

Peut-être une date limite pour se recentrer sur le sujet et ouvrir ce débat ailleurs ?

 

 

02/02/2011, 15:39 | Par Claude Mardelet

Il faut que la dynamique des peuples tunisiens et égyptiens se propage à la terre entière . En mème temps la révolution en marche est inséparable de la libération des animaux que l'ètre humain exploite et utilise d'une manière honteuse.

02/02/2011, 16:32 | Par Claude Mardelet

A priori sionisme et hitlérisme sont opposés ...comme des frères ennemis

02/02/2011, 20:21 | Par Galanver

Ma réponse à Michel Alba n'avait qu'un but, lui faire toucher du doigt le fait qu'Israël est un fait politique qui n'intéresse réellement qu'une partie du bassin médittérannéen et que tout ce qui se passe dans cette partie du monde ne tourne pas autour d'Israël.

C'est le cas de ce qui se passe actuellement en Tunisie et en Egypte!

Dr Michel Lambret

03/02/2011, 20:45 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Galanver le 02/02/2011 à 20:21

Je crains que vous ne soyez mal informé, cher Docteur !

03/02/2011, 10:53 | Par jean rey

Je regrette vivement de ne pouvoir me rendre à cet important colloque humaniste, mais bravo à MEDIAPART d'en être l'instigateur. J'essaierai de suivre ce débat sur Arte ou autrement sur votre site.

 

03/02/2011, 12:07 | Par jean rey

A Mr Michel ALBA

Je suis consterné par vos commentaires haineux à l'encontre de Mr Stéphane Hessel que vous considerez, je vous cite, comme un "imposteur" concernant sa "judaïté" et son "passé de résistant", entre autres remarques de votre part....,

Je voudrais vous rappeler une règle simple mais fondamentale : chaque citoyen ou citoyenne dans un pays démocratique ayant adhéré à la Charte des Droits de l'Homme a toute liberté pour exercer ou non la religion de son choix. C'est ce qu'on appelle aussi la Laïcité.

Que Mr Stéphane Hessel se rende ou pas dans une Synagogue, dans un Temple Protestant, dans une Eglise Catholique, ou dans une Mosquée, ne vous regarde nullement. La religiosité ou la recherche spirituelle fait partie de l'intimité de l'être humain, c'est inaliénable, et cela implique le respect d'autrui.

Vos thèses intégristes nous rappellent tristement ce que furent l'inquisition, et surtout les pensées fanatiques d'éléments religieux qualifiés aujourd'hui de "radicalistes" et que l'on rencontre hélas dans beaucoup de religions. Quand vous évoquez que la religion doit être le support d'une politique d'Etat, vous confirmez mes propos ci-dessus : vous "oubliez" le rôle essentiel de la Laïcité qui permet à chacun et chacune en toute liberté d'exercer sa religion et sans "avoir à en référer à qui que ce soit", et sans avoir à subir ce qu'il n'accepte pas à ce sujet...

Devrais-je également vous rappeler qu'en France, la séparation de l'Eglise et de l'Etat fut un évènement considérable au début du 19ème siècle, confirmant la laïcité du pays, qu'il faut sans cesse protéger face aux tentatives exercées par les lobbies intégristes religieux de tous bords.

Cher Mr Alba, je souhaite pour vous que vos propos aient été volontairement "provocateurs" et qu'elles ne reflètent pas votre pensée véritable. Si votre but était une tentative pour "détourner" l'attention des lecteurs de MEDIAPART en "salissant" Mr Hessel et ses autres interlocuteurs, parce que vous n'avez toujours pas accepté l'organisation du 18 janvier dernier à l'ENS Paris sur un thème qui vous déplaisait, je peux vous affirmer que vos propos se sont avéré inutiles.

Car l'humanisme, la vraie citoyenneté, la démocratie, resteront la base de toutes les civilisations, que cela vous plaise ou non. Ces thèmes fondamentaux feront que le colloque du 7 février prochain sera un succès.

 

03/02/2011, 20:49 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de jean rey le 03/02/2011 à 12:07

Merci, cher ami, pour cette page d'humour involontaire.

04/02/2011, 09:09 | Par josie francois

Michel Alba, vous êtes à ce point endoctriné que vous n'arrivez même pas à comprendre ce que vous expriment les autres, qui essaient de dialoguer avec vous avec objectivité et respect. C'est triste d'observer un tel manque de discernement.

Je vous conseille, pour ne pas un jour risquer des poursuites, de respecter dans votre expression ce qui est une base fondamentale dans la Constitution de votre pays, et à laquelle une grande majorité des citoyens est attachée. : la laïcité.

Mais vous êtes peut-être simplement satisfait de ce fil, qui vous aura donné l'impression d'avoir connu le succès, en nombre de commentaires qui vous ont été adressés !

04/02/2011, 23:14 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 04/02/2011 à 09:09

Et qu'est-ce que vous pensez de notre ami Thomas Cantaloube qui fait l'éloge des Frères musulmans dans son article sur l'Egypte ? Une organisation qui a toujours combattu ses frères arabes laïques. La Syrie en a même assassiné 20 000 dans les années 1980. Est-ce que l'article de Thomas Cantaloube serait par hasard anticonstitutionnel ?

04/02/2011, 17:18 | Par jamesinparis

Une question, est-ce que cette rétransmission en directe sera accessible aux non-abonné(e)s ?

05/02/2011, 13:44 | Par Edwy Plenel en réponse au commentaire de jamesinparis le 04/02/2011 à 17:18

Oui, bien sûr, car c'est un événement public.

05/02/2011, 09:00 | Par josie francois

Michel Alba,

Nous sommes bien d'accord: il faut que les gouvernements soient indépendants de TOUTE religion. C'est la laïcité.

Ce que vous décrivez c'est justement un comportement où des gouvernements s'appuient sur des religions pour combattre, voire éliminer des citoyens. Vous plaider en faveur de la laïcité !

Si des dirigeants se prétendant laïques sont assez hypocrites pour soutenir, ou fermer les yeux sur ces comportements, il faut le dénoncer. Le minimum est au moins de ne pas les soutenir et les féliciter pour leur esprit de démocratie!! Il est très difficile d'intervenir de l'extérieur car la règle de non ingérence a aussi toute légitimité.

La façon dont les tunisiens ont a réussi à faire partir Ben Ali par une action intérieure partie de la base, sans aucune intervention étrangère, sans armes et sans violence de la part des "révolutionnaires", est à mes yeux exemplaire voire extraordinaire. Cela restera un grand moment de l'Histoire, quel que soit le devenir de ce pays, que j'espère très positif. AUCUNE motivation religieuse derrière cette victoire, simplement une demande de liberté d'expression, de démocratie, de développement économique permettant un meilleur partage des richesses. A eux d'éviter que les frères musulmans ne prennent le dessus ( la situation ne ressemble pas à ce qu'était celle de l'Iran quand les ayatollas ont pris le pouvoir). Ce n'est pas parce qu'à un moment des frères musulmans ont commis des exactions que cela va se reproduire, si on fait en sorte de ne pas encourager ces comportements par la discrimination ou le laxisme. Les protestants et les catholiques ont connu dans leur histoire des affrontements sanglants, et aujourd'hui ils sont très pacifiques et cohabitent.

Dans un pays laïque comme le nôtre, chaque citoyen a le droit de pratiquer une religion, voire d'en faire l'éloge, à condition que ce ne soit pas dans un lieu ou un établissement public. Mais le gouvernement ne doit en aucun cas s'appuyer sur une religion. On ne doit pas non plus exprimer de DISCRIMINATION, y compris religieuse ... vous devriez éviter de le faire.

 

05/02/2011, 12:42 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 05/02/2011 à 09:00

Mais contrairement à ce que vous croyez, je ne suis pas du tout contre la séparation de la religion et de l'Etat. J'ai passé mon temps à vous expliquer le contraire tout en vous expliquant pourquoi la laïcité telle qu'on la comprend est moribonde.

Quand les Ayatollahs ont pris le pouvoir en Iran, ils n'étaient qu'une force parmi d'autres justement, exactement la situation que décrit Thomas Cantaloube dans son article particulièrement mal renseigné. Dans l'avion qui ramenait l'autre cinglé en Iran, se trouvaient aussi toutes les oppositions, dont l'opposition communiste. On sait ce qu'il en advint plus tard. Les communistes furent arrêtés, emprisonnés, certains fusillés. J'ai un ami iranien communiste, figurez-vous. Je sais de quoi je parle.

06/02/2011, 18:37 | Par vostok

Il y a une chose à laquelle je ne m'attendais pas en m'abonnant à médiapart, c'est quoi qu'en disent certains ici , il n'y a pas de dialogue mais que des anathèmes contre tous ceux qui ne pensent pas que les palestiniens sont tous des martyres , des innocents victimes du peuple juif. C'est hallucinant ! Comme si les pays arabes alentours n'avaient aucune responsabilité dans la situation actuelle, mais qui donc a laissé se perdurer les camps de réfugiés, interdit aux palestiniens d'exercer des métiers réservés aux autochtones Si mes souvenirs sont bons il y a eu par exemple un certain "septembre noir" ,un massacre perpétré par les Jordaniens sur les réfugiés palestiniens , non? Même si je ne partage pas toutes les positions de Michel Alba , je dis heureusement qu'il est là,( et je ne partage pas toujours son point de vue) cela doit être épuisant de défendre Israël contre la pensée unique pro-palestinienne qui fait feu de tous bois dans tous les commentaires qui de près et même de loin touchent au moyen orient. Je n'ai jamais vu autant de parti pris dans les autres médias. C'est lassant ! Quant au boycott c'est parfaitement stupide , contre productif et inapplicable (sauf par une décision de l'état qui peut décider des importations) donc inutile sauf à se donner une bonne conscience (?!) à bon compte comme certains groupes crypto trotskystes qui ont besoin de militants ou de voix.

06/02/2011, 19:45 | Par taiga en réponse au commentaire de vostok le 06/02/2011 à 18:37

Il est peut être alors temps pour vous de réaliser qu'un certain nombre de citoyens ne pensent pas comme vous. Il est vrai que seul l'Etat peut décider du boycott mais les citoyens ont les moyens de changer l'Etat tel qui est aujourd'hui. Nous en avons la preuve!

07/02/2011, 00:28 | Par vostok en réponse au commentaire de taiga le 06/02/2011 à 19:45

Si tout le monde pensait comme moi ça serait bien plus simple..malheureusement je réalise le contraire tous les jours.Merci du conseil .(!?) .Procédons par étapes , changeons de gouvernement , d'État pour favoriser le boycott selon vos conseils. Cela va être long..mais comme cela ne sera pas la première préoccupation après ce changement possible (ou pas) il y aura pas mal de problèmes à régler dans ce pays avant , du coup on va laisser tomber cette absurdité..Mauvaise pioche.

 

06/02/2011, 23:20 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de vostok le 06/02/2011 à 18:37

Mais c'est ça la propagande et le lavage de cerveau ! Je suis bien d'accord avec vous qu'ici il n'y a aucun dialogue possible. Simplement rétablir des vérités premières qui ont l'air d'embarrasser tout de même mes interlocuteurs. C'est déjà ça. Il ne faut guère espérer plus. Nous avons à faire à des gens bornés et aveugles. Ils sont très minoritaires. Le boycott est un échec patent. La propagande se heurte d'abord à la loi et ensuite au bon sens du public français qui ne reconnaît aucune vérité dans ce discours éhonté, immoral et immonde. Les Français sont moins bêtes et manipulables qu'ils ne le croient. De plus ils ne connaissent pas du tout cette région, qui pour eux ressort du fantasme politique. Ce ne sont que des agités du bocal sans importance. Mais c'est néanmoins ici qu'il faut se battre parce que c'est ici que prospère la honte et le mépris de la vérité.

07/02/2011, 14:02 | Par maus KNOCKOUT en réponse au commentaire de vostok le 06/02/2011 à 18:37

ba oui Vostok, avant d'entrer ici, déposez votre sincère désir de comprendre, d'écouter, sans préjugés,

car l'axe du Bien et du Mal a déja tranché.

06/02/2011, 20:00 | Par josie francois

La façon dont s'est passée l'attaque de Gaza, et les mesures prises ensuite par les responsablse israéliens, à l'encontre de la population, ont révolté les européens qui ont eu ces infos, et d'autres sans doute. Il ne faut pas tout confondre: le "peuple juif" n'est pas en cause dans ces exactions, pas plus que l'ensemble des musulmans n'est responsable des attentats ni des excès des intégristes.

Quant au boycott des consommateurs, il peut avoir un impact même sans décison gouvernemental. Tout dépend du nombre de consommateurs informés et motivés, et du choix de produits proposés par le marché. A mon sens, les itoyens dans notre pays ont deux puissants moyens d'action: leurs achats et leur bulletin de vote. La désinformation, la manipulation des esprits, sont à l'oeuvre pour contrer ces pouvoirs.

06/02/2011, 23:18 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 06/02/2011 à 20:00

Les Européens ont eu complètement tort au sujet de la flotille de Gaza. Inutile d'y revenir.

Quant au boycott, c'est un échec cuisant.

Vous avez subi un lavage de cerveau. Reprenez vos esprits.

06/02/2011, 22:19 | Par elis@net

Bonsoir,

Je ne pourrai malheureusement pas être au Théâtre de la Colline lundi soir mais cidessous une analyse par E Morin de la situation en France du 6 février 1992 c'est à dire il y a 19 an. Dans cet entretien il explique déjà : "il faudra que l'on entre dans une crise profonde pour qu'on prenne conscience de nos sous développements. Ce problème de civilisation impose d'autant plus une réflésion qu'on ne peut pas s'en sortir sur le plan national."

http://www.mediapart.fr/club/blog/elisanet/060211/malaise-dans-la-civilisation-refonder-lesperance

Autre problème : Je ne trouve plus l'entretien Morin/Pleynel que j'ai vu en ligne vers 19h30. Que s'est il passé ??

Merci de votre réponse

07/02/2011, 00:01 | Par guillaume chamson

par pitié et par raison

boycottez Alba

07/02/2011, 00:54 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de guillaume chamson le 07/02/2011 à 00:01

On la connaît la chanson, justement !

07/02/2011, 10:34 | Par maus KNOCKOUT en réponse au commentaire de Michel ALBA le 07/02/2011 à 00:54

c'est on ne peut plus clair !
pas besoin d'être un expert en ceci et celà.

07/02/2011, 07:53 | Par josie francois

 

Michel Alba

Je vous cite: " Les Européens ont eu complètement tort au sujet de la flotille de Gaza. Inutile d'y revenir".

Je vais m'exprimer comme vous : avant la "flotille de Gaza", avant l'embargo qui affame et assoiffe la population de Gaza, il y a eu une guerre, qui a indigné des témoins officiels de plusieurs pays européens. Ils l'ont qualifieé de crime contre l'humanité, ils avaient raison. Inutile d'y revenir...

Votre subjectivité est constante, donc vos affirmations sans valeur.

07/02/2011, 08:24 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de josie francois le 07/02/2011 à 07:53

Les ONG à l'origine de la "flotille de Gaza", Daniel Barenboïm, Edwy Plenel et bien sûr Stephane Hessel doivent être considérés comme des justes au même titre que la population héroïque de Chambon-sur-Lignon qui n'ont pas hésités à tout risquer pour sauver autant de juifs qu'ils pouvaient.SourireClin d'oeilTranquile

L'argument perpétuel que l'histoire d'Israel est très compliquée, doit être réservé à des spécialistes et que donc nous ne pouvons pas avoir d'avis sur la question doit être tout simplement balayé par le rappel des accords d'oslo signés par des spécialistes.SourireClin d'oeilTranquile

In Memoriam : Menahem Volfovitz Begin (en hébreu : מנחם בגין) (né le 16 août 1913 à Brest-Litovsk - mort le 9 mars 1992 à Jérusalem) est un homme politique israélien. Il devint le septième Premier ministre d'Israël de mai 1977 à août 1983.

Begin, qui avait toujours été considéré comme un faucon de la politique israélienne, négocia les accords de paix de Camp David avec le Président égyptien Anouar el-Sadate, sous la médiation américaine du président Jimmy Carter. Il fut alors convenu du retrait de Tsahal de la péninsule du Sinaï, restituée à l'Égypte. Ces accords, qui concrétisèrent le principe diplomatique d'échange "Territoires contre Paix", valurent aux deux négociateurs le prix Nobel de la paix en 1978. Les négociations continuèrent jusqu'à la signature du traité de paix israélo-égyptien de 1979.Je ne dis plus rienJe ne dis plus rienJe ne dis plus rien

07/02/2011, 13:15 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 07/02/2011 à 07:53

Ce sont les vôtres bien au contraire qui sont un tissu d'inepties. Ce serait trop long et bien inutile pour les gens de mauvaise foi comme vous.

07/02/2011, 07:55 | Par josie francois

Aujourd'hui le jour attendu du débat proposé par MDP pour s'indigner, resister, proposer!

07/02/2011, 09:08 | Par Annie Madarasz-Bauchet

Je milite depuis des années pour que l' on enseigne aux enfants dès le plus jeune âge la fantastique aventure de la création "des écritures" qui , pour nous (l' alphabet que nous connaissons aujour d'hui) est née entre le Tigre et l' Euphrate il y a à peu près 5000 ans.

Quand vous écrivez, monsieur ALBA qu'il n y a pas d' Histoire avec un grand H mais de la " Mémoire", je suis entièrement d'accord avec vous. Cette Mémoire (où se mêlait les mythes, et les légendes, les évènements marquants pour les peuples) était transmise de manière vivante à l' oral de générations en générations.Chaque génération apportait à cette Mémoire collective sa part d'imaginaire, de créativité, de réalité, d'interprétation.

Cette mémoire collective toujours en mouvement à travers le temps s'est, grâce à l'invention de l'écriture, un jour fixée sur de la pierre, sur des plaquettes de terre, sur du bois, sur du papyrus, des parchemins, du papier, des tissus. L' écriture est née simultanément sur les cinq continents à peu près à la même époque, c'est absolument "extra ordinaire" que des êtres humains trouvent une même technique à des milliers de kms les uns des autres.

Une remarque: le Savoir que requière les techniques de l' écriture était toujours gardée entre les mains des classes possédantes(en excluant les femmes) quelque soit la langue parlée, le pays, la religion, etc... jusqu' à l'époque de la Renaissance en occident.

Aujourd'hui, que l' écriture s'est démocratisée dans pratiquement sur toute la planète(reste des zones à alphabétiser), nous pouvons constater que l'un des enjeux des classes possédantes est de maîtriser cette technique de l' écrit :lois pour le contrôle d'internet, média dominants entre les mains d'une toute petite minorité possédante, en occident casse de l' instruction publique, ailleurs privatisation de l' éducation, bombardement journalier de publicités, ignorance du plus grand nombre d'individus sur les appareils de communications (comment ça marche?) etc...

La transmission de la "Mémoire" est devenue une Mémoire officielle qui se conjuge toujours au présent et sous l' impératif des classes dominantes qui possèdent les pouvoirs et la richesse.

Monsieur ALBA, l' humanité a eu le génie de créer l' écriture et ce que je trouve d'exceptionnelle, c'est qu' aucun peuple, aucun individu ne peut revendiquer d'en être à l' origine donc de prétendre à une exclusivité quelconque.
 

07/02/2011, 13:30 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Annie Madarasz-Bauchet le 07/02/2011 à 09:08

J'ai enseigné la naissance de l'écriture. Mais elle n'est pas née, l'écriture alphabétique (je ne parle pas des idéogramme chinois) en même temps sur toute la terre. Elle est née dans un coin très précis de la terre, chez les Phéniciens. Avant dans cette région du monde existait un type d'écriture faite de clous, l'écriture cunéiforme. Ce sont les Juifs au VIIè siècle qui ont démocratisé cette écriture alphabétique dans la grande révolution politico-religieuse sous le roi Josias avec le centralisme du Temple et l'interdiction des synagogues en dehors de Jérusalem. On peut encore en voir de désaffectées datant de cette époque dans le sud d'Israël notamment au Tel Arad.

07/02/2011, 10:08 | Par josie francois

GENIAL.

J'attends avec impatience la transmission de cette rencontre sur MDP.

Nous assistons à des évènements HISTORIQUES et à une démonstration par des peuples opprimés de leur maturité, de leur intelligence, de leur détermination, de leur soif de vie , de justice et de démocratie.

Il faut en être des témoins enthousiates, les écouter, les observer, et s'ils le souhaitent, leur apporter une aide... mais j'ai l'impression qu'aujourd'hui, les français ont aussi besoin d'aide, car leur pays est dans un mouvement inverse de régression de la démocratie.

Donc cette soirée est aussi importante pour la réflexion sur l'avenir de la France.

07/02/2011, 13:20 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de josie francois le 07/02/2011 à 10:08

Malheureusement, quand on vous lit, on se dit que cet avenir n'est pas très rose non plus ! Vous êtes loin d'être l'avant-garde du progrès. A bien des égards, vous seriez plutôt l'avant-garde de la régression mentale et de l'obscurantisme le plus effréné.

07/02/2011, 12:13 | Par MARIE CHRISTINE LASSERRE

Bonjour

 

S'il vous plait, suis en retard, auriez-vous une e place en plus (escalier, strapontin...) merci

07/02/2011, 15:36 | Par Emmanuel Atlan

J'ai l'impression de mettre abonner à Alba-part! Ben m.! alors!

 

07/02/2011, 16:33 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de Emmanuel Atlan le 07/02/2011 à 15:36

Comme quoi il est possible d'enrayer la machine à décerveler de la propagande pro-palestinienne avec très peu de moyen : des connaissances solides, un peu de temps libre, un bon ordinateur. Résister est possible ! Courage ! Il faut savoir s'indigner contre la monstrueuse bêtise de notre époque.

07/02/2011, 15:37 | Par Lincunable

@ Marie-Christine : je m'y suis pris aussi un peu tard et n'ai pas eu de place non plus. Je vous laisse tenter votre chance au théâtre de la colline, un lieu très sympa et convivial au cas où vous pourriez vous faufiler entre deux désistements. Pour ma part je vais donc profiter du direct du site de Médiapart ou de l'indirect d'Arte, France5, etc... (connait-on les dates et heures de leur programmation ?)

Cordialement et bon débat à tous

07/02/2011, 17:51 | Par PUYVERT

 

 

Laissons M.ALBA à ses querelles phantasmatiques ,stériles ,dogmatiques et d'arrière garde.

Le "1789 arabe" en cours, dont nul ne peut évidemment prévoir où il ira, remet en cause 60 ans de statu quo au Moyen Orient.M.ALBA ne s'en est pas rendu compte.Tant pis pour lui.

Bravo et merci par contre à EDWY PLENEL dont je me souviens avec émotion d'un stage à Montpellier en hiver de 1972 ,de la SFQI, où il nous racontait la révolution algérienne...Son père, haut fonctionnaire de l'Education Nationale, en Martinique a laissé ,aux syndicalistes de Fort de France que je retrouve en GUYANE 30 ans après,de beaux souvenirs de son action .Déjà l'éloge pour le père et moi ici pour son fils Edwy.Merci à toi pour la cause humaniste,la gauche à refonder,la pensée sur le réel ,le marxisme...et tant d'autre sujets majeurs dont MEDIAPART se fait le porteur .Ce media aide l'espoir à parler .Ce n'est pas rien!

07/02/2011, 19:08 | Par Michel ALBA en réponse au commentaire de PUYVERT le 07/02/2011 à 17:51

On sait bien que c'est une façon de nier l'autre que de réduire les opposants à la doxa pro-palestinienne à des fantasmes. Alors qu'il n'y a rien de plus imaginaire que la doxa pro-palestinienne précisément !

Méthode courante des ennemis de tout débat démocratique qui se font pourtant les chantres du débat démocratique et les malheureuses victimes de la censure...

A d'autres...

08/02/2011, 08:15 | Par josie francois

Michel Alba, je vous cite : " Vous êtes loin d'être l'avant-garde du progrès. A bien des égards, vous seriez plutôt l'avant-garde de la régression mentale et de l'obscurantisme le plus effréné"

Le moins que l'on puisse dire c'est que vous aimez le langage excessif, l'insulte et le "dialogue de sourd!" ... sourd aux arguments. Je note que ceux qui, comme vous, ne se réfèrent pasexclusivement à des écrits de plusieurs milliers d'années, ne sont forcément pas dans le progrès mas dans l'"obscurantisme"!!!

C'est RISIBLE.

Pour ce qui est des décrets de boycott, c'est l'état qui décide, mais chaque citoyen informé a la liberté de ne pas acheter un produit en fonction de sa provenance. C'est un grand pouvoir des consommateurs.

Newsletter