Sam.
25
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Vive Cantona ! Vive la révolution !

Je dois en convenir : je ne suis pas expert en football et n'ai aucune qualité pour juger du talent qu'avait, du temps où il jouait, Eric Cantona. Mais je dois avouer qu'en économie, il ne manque pas de compétences ou en tout cas pas de bon sens. Car sa sortie sur les banques, qui enflamme Internet et alimente un formidable buzz, a au moins le mérite de mettre les pieds dans le plat et de montrer du doigt certains des responsables de la crise historique que nous vivons aujourd'hui. Et de révéler au passage bien des hypocrisies.

Son éructation contre les banques se présente sous la forme d'une conversation de café. Sans plus de prétention. Interrogé par Presse Océan, le 8 octobre (vidéo ci-dessus), l'ancien joueur vedette de Manchester United, affirme que désormais « la révolution se fait par les banques. » « Au lieu d'aller dans les rues tu vas à la banque de ton village et tu retires ton argent. »

Il n'en a pas fallu plus pour que tout s'enflamme. Sur Internet, les appels se sont aussitôt multipliés, notamment au travers du réseau social Facebook, pour inviter les épargnants à venir le 7 décembre au guichet de leurs banques pour retirer leurs économies. Et, en réaction, Eric Cantona a été moqué de toutes parts, journalistes, financiers, et jusqu'à Christine Lagarde qui l'a invité à ne pas parler des sujets qu'il ne connaissait pas.

Dans ce déchaînement de critiques, tout y est passé. On a reproché à l'ex-footballeur d'avoir sûrement dans le passé, lui aussi, amassé un joli petit magot et de l'avoir fait prospérer, sur les conseils assurément de financiers avisés. On lui a aussi reproché de n'y rien connaître en économie et de prodiguer des conseils stupides, propices à creuser la crise plutôt qu'à l'endiguer. On aurait pu aussi lui faire grief - mais ses détracteurs n'y ont guère songé - de traiter un peu à la légère ces millions de manifestants qui, dans toute l'Europe et aussi en France, ont dit ces derniers mois leur colère contre l'injustice des plans d'austérité ou des plans de réforme des retraites.

Que mon talentueux confrère de France Info, Emmanuel Kessler, ne m'en veuille pas si je le cite - et le brocarde amicalement au passage -, mais c'est lui, qui a exprimé le plus nettement cette critique dans sa chronique jeudi 2 décembre, en reprochant à Eric Cantona son manichéisme: « La réalité n'est pas « tout blanc/tout noir ». Car les banques, c'est aussi, on le sait, le poumon de l'économie : le crédit pour acheter sa voiture, sa maison, pour aider une PME. Quand justement tout le monde retire son argent en même temps, c'est là que la crise devient incontrôlable. C'était le cas en 1929. On a eu très peur aussi en 2008, quand en Angleterre, on a vu des queues devant la banque Northern Rock, finalement nationalisée. Alors les Etats interviennent, et ce sont finalement les contribuables qui paient l'addition. Retour à la case départ. Les banques, on peut ne pas les aimer, mais il vaut mieux les sauver que les couler. Carton rouge pour Cantona ! »

Alors qu'en fait, ce n'est évidemment pas cela qui est en jeu, avec la sortie de Cantona. Si elle a pris une aussi grande importance, si elle est devenue aussi populaire, c'est qu'elle agit comme un formidable révélateur de la colère que beaucoup de populations ressentent contre les banques, contre le rôle qu'elles ont joué dans la crise récente, contre la protection dont elles ont bénéficié de la part des pouvoirs publics. De la colère contre un monde qui est devenu fou à cause de la dérégulation de la finance.

De la crise des subprimes aux Etats-Unis jusqu'à la crise immobilière en Espagne, ou à l'effondrement de la Grèce et pour finir jusqu'à la crise irlandaise, les citoyens de nombreux pays peuvent avoir légitimement le sentiment qu'ils paient, au travers de très graves plans d'austérité, les conséquences de formidables dérèglements, dont la finance en général et les banques en particulier sont responsables, mais pas eux.

Pour ne parler que de la France, au plus fort de la crise, le gouvernement a mobilisé en urgence près de 40 milliards d'euros au profit des banques, la moitié en fonds propres, la moitié en liquidité, quasiment sans la moindre contrepartie ni le moindre engagement. Mais pour les ménages, il n'a pas eu les mêmes sollicitudes et n'a rien fait ou presque pour soutenir la demande. Ce qui peut légitimement attiser la colère.

C'est même plus grave que cela ! Si l'on regarde ce qui se passe avec le Livret A, qui est le placement favori des Français (il y a près de 50 millions de livrets), le gouvernement est en train d'organiser un véritable hold-up au profit des banques. Jusqu'à 2008, le système de collecte avait un but social : distribué par les Caisses d'épargne et la Poste, le Livret A permettait de collecter des fonds qui étaient centralisés à la Caisse des dépôts et servaient ensuite à financer l'économie.

Or, depuis, le gouvernement a cédé au lobby des banques et a banalisé la distribution du Livret A. En contrepartie de quoi, il était prévu que les banques privées continueraient de centraliser 70% de la collecte à la Caisse des dépôts pour financer le logement social, et qu'avec le solde de la collecte, les banques privées pourraient faire des prêts aux entreprises. Or, la dernière enquête que je viens d'écrire sur le sujet (Logement social: le décret de tous les dangers) montre que cela été un marché de dupes : les banques privées ont bien mis la main sur le Livret A qu'elles convoitaient, mais le gouvernement envisage désormais de centraliser moins d'argent que prévu à la Caisse des dépôts - au risque d'étrangler le logement social -, et les banques n'utilisent pas le trop perçu pour financer l'économie, contrairement à leurs engagements.

Alors, disons-le sans détour : bourru comme il est, loin des convenances des salons parisiens et des palais de la République, Eric Cantona a parlé juste. Jusqu'à user d'un mot qui fait peur à tout ce petit monde d'entente et de connivence : « la révolution » !

Tous les commentaires

02/12/2010, 12:35 | Par Le journal de personne

Vous rendez-vous compte ? Qu’il existe quelque part en Europe, toute une population active qui travaille dans une coopérative agricole : Et où chacun reçoit le même salaire, soit 47 euros par jour. Ce salaire quotidien ferait rêver plus d’un parce qu’il est librement consenti par des gens qui ne demandent pas mieux que de vivre en paix en s’inspirant d’un seul principe, simple comme un bonjour : le libre communisme. Ah ! ah ! ah ! Je vous vois revenir : que ce n’est que l’arbre qui cache la forêt, que l’inégalité des traitements est plus stimulante, la compétitivité plus enrichissante. Pas mieux que le capitalisme n’est-ce pas ? Pour nous garantir la prospérité. Et alors ? Ça ne nous empêche pas de tendre l’oreille à ces Andalous qui viennent de je ne sais où et qui se sont donnés les moyens de partager le pain et le levain comme pour nous indiquer le chemin : qu’il y a une autre politique possible … laquelle ? hi hi hi !!!! Pardi… Celle qui nous laisserait le temps de faire autre chose que de la politique… Quand j’étais petite, je rêvais de révolution… poétique… d’un poème pour résoudre tous les problèmes… je vous demande pardon… d’avoir été si petite.

http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20du%20postier

02/12/2010, 13:01 | Par Nicole Tonneau en réponse au commentaire de Le journal de personne le 02/12/2010 à 12:35

Il a raison monsieur Cantona.
A écouter le pourvoir, il a bien compris qu'il mettait le doigt sur le talon d'Achille des ''décideurs''

Si les citoyens se rendaient compte de leur vrai pouvoir de ''consommateurs''

comme dit Monsieur Cantona, les autistes du haut de l'échelle, les écouteraient autrement

 

02/12/2010, 15:45 | Par Gilles Le Goff en réponse au commentaire de Nicole Tonneau le 02/12/2010 à 13:01

Je suis d' accord, NOTRE POUVOIR

Le gros soucis c' est que les zintelligents qui dirigent la manoeuvre confondent tout.

Pour eux l' argent est une fin,et plus un moyen, voilà leur problème !!!!

Mettre le système à bas en enlevant notre argent.....non, juste ramener le "zyztême" à un minimum de raison. Il suffit de voir les envolées verbales (ou plutôt les diarrhées verbales) qu' engendre cette belle idée de Canto." Tout le système vas' écrouler" Bien sûr que non !!! Ce qui tient lieu de "zyztème" actuellement pour les banques c' est de verser des dividendes aux déja trop riches actionnaires et de tondre les déja trop pauvres, mais c' est vrai.....les pauvres sont plus nombreux.

D' ailleurs si ces prétendus zintelligents l' étaient vraiment, il y a un moment qu' ils auraient lâcher du lest, simplement pour pouvoir durer, même pas une once de bon sens ou de discernement.....

03/12/2010, 14:16 | Par sokolo en réponse au commentaire de Nicole Tonneau le 02/12/2010 à 13:01

C'est curieux... Ici même, dans trois commentaires d'articles si ma mémoire est bonne, il y a plus d'un mois, j'ai lancé un appel: retirer 500 Euros ou plus selon les moyens, un même jour chaque semaine, en prévenant, pour imposer le retrait de la réforme des retraites... Combien ont aplaudi, ici?... Trois ou quatre, il me semble. Il est vrai que je ne suis que sokolo...

Il est là, le vrai problème, avoir besoin d'une vedette!!!

03/12/2010, 16:45 | Par cairns en réponse au commentaire de sokolo le 03/12/2010 à 14:16

Le bruit créé par une vedette ne suffit pas, s'il n'entre pas en résonnance avec des idées ou sentiments puissants portés par beaucoup de monde, ce que dit l'article. Les Beatles n'auraient pas été des vedettes s'ils n'exprimaient pas le souhait profond qu'avait la jeunesse (ma jeunesse) de changer une société paternaliste, autoritaire et sclérosée. Donc vous n'avez pas prêché dans le désert même si c'est vexant de ne pas avoir été écouté tout de suite. Je viens de retirer l'agent disponible sur mon compte. Je n'ai pas clôturé mon compte, on n'est pas le 7 Décembre, j'ai du liquide pour passer Noël. Retirer l'argent sur un seul jour aurait plus de poids, mais même sur 10 jours le levier de nos avoirs par rapport aux liquidités disponibles dans les banques est énorme. Après on verra: peut-être que mon grain de sable aidera à ce qu'on danse sur les décombres des banques le jour de l'an.

04/12/2010, 10:49 | Par Oliver Frisé en réponse au commentaire de cairns le 03/12/2010 à 16:45

+1

03/12/2010, 21:28 | Par fiesole en réponse au commentaire de sokolo le 03/12/2010 à 14:16

A Sokolo

Votre chat est super (la mienne est noire) !

D'autre part je n'avais pas lu votre appel personnel et je vais adapter tout cela en enlevant régulièrement tout ce qui stagne bêtement sur mon compte courant !

Mais j'avoue que c'est un important effort d'attention afin de ne pas se faire piéger lors des prélévements automatiques !

Et ne vous gênez pas pour nous proposer encore quelques idées supplémentaires afin d'aller vers le but recherché !

04/12/2010, 07:03 | Par JoediSud en réponse au commentaire de sokolo le 03/12/2010 à 14:16

Bonjour Sokolo et les autres,

Ni vous ni Cantona n'avez été les premiers à lancer l'idée des retraits immédiats sur les comptes bancaires. Parce que cette idée tombe sous le sens lorsqu'une banque est en difficulté. Vous pouvez être tranquille que ceux qui ont de grosses fortunes dans les banques en danger procèdent immédiatement à des transferts de fonds vers d'autres établissements bancaires dont ils sont plus sûrs. Et à eux, on n'impose pas des plafonds de transferts...!

Pour ce qui est du citoyen lambda, et afin que justement, il ne soit pas piégé par des pélèvements automatiques (EDF, téléphone, etc.), il y a juste besoin d'organisation.

Vos factures arrivent généralement en milieu de mois et doivent être réglées dans les 10/15 jours qui suivent.

Chaque fin de mois, au moment où votre salaire est versé sur votre compte, vous retirez votre argent, et muni de vos factures, vous vous rendez à la poste pour les payer. Mais attention: pas en faisant des mandats car vous seriez obligés de payer les frais. Il suffit d'indiquer à la poste que vous souhaitez payer "par virement". La poste détient les numéros de compte de la plupart des fournisseurs dont vous êtes clients. Vous réglez en espèces à la poste qui fait un virement immédiat et GRATUIT. Fini les prélèvements automatiques et l'obligation de bloquer de l'argent sur votre compte bancaire.

La plupart de vos factures peuvent être payées de cette façon.

C'est à cause de notre "paresse" que les banques proposent de nous rendre des "services" dont nous n'avons pas besoin. Tous les petits commerçants qui n'ont pas encore "adopté" le paiement des clients par carte bancaire et continuent à exiger le paiement en espèces l'ont bien compris.

Enfin, on peut légitimement se demander pourquoi les banques, à qui nous faisons tous les mois l'avance de nos salaires, ne rémunèrent pas les comptes bancaires. Pourtant, si nous n'avions pas l'obligation de faire virer nos paies sur un compte bancaire, elles ne pourraient pas faire autant de cash sur les masses financières qu'elles représentent. En clair, tous les mois nous avançons du pognon gratuitement à nos banques qui se gavent dessus !!!

Pour terminer, je trouve bien qu'Eric Cantona dise tout haut ce que nous les pékins d'en bas pensons. Et peu importe que Cantona ne soit pas docteur en économie. Ses paroles sont de bon sens. Et c'est ça qui compte !!

04/12/2010, 08:08 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de JoediSud le 04/12/2010 à 07:03

Merci JoediSud pour tous ces précieux renseignements.

Cordialement.

04/12/2010, 14:47 | Par Christian Kitzinger en réponse au commentaire de JoediSud le 04/12/2010 à 07:03

exact

04/12/2010, 14:43 | Par Christian Kitzinger en réponse au commentaire de sokolo le 03/12/2010 à 14:16

je partage ta position l'ayant exprimé même de vive voix dans des réunions citoyennes depuis 3 ou 4 ans. Voir ma réaction plus loin datée du 4 nov..

Je disais aussi ne pas aller au stade pendant 3 mois pour manifester son désaccord. Ça ferait drôle les stades vides ?!!! Economies pour les aficionados et observer ce qui va se passer : les footballeurs professionnels et fédérations vont faire bouger les cotelettes de nos gouvernants.

02/12/2010, 16:32 | Par Berti en réponse au commentaire de Le journal de personne le 02/12/2010 à 12:35

Tant d'exemples aux oubliettes de la pensée capitaliste. Une boulangerie industrielle en autogestion aux US, de nombreuses coopératives en Afrique, en Europe et le modèle d'autogestion yougoslave qui rivalisait en son temps avec les entreprises occidentales. Les plus grandes entreprises nationales étaient en partie propriétés des salariés qui nomaient un directeur. Tous étaient interressés aux résultats sur le même ratio. A 16 h la journée de travail se terminait. Le but de chacun n'était pas de construire la plus grosse maison accompagnée de la plus grosse bagnolle mais de vivre en harmonie... La corruption des dirigeants politiques et religieux a apporté le mensonge et la guerre qui en découle. Militaire dans les années 90, économique aujourd'hui... Les banques et leurs dirigeants sont les seuls responsables des conflits qui gangrènent notre planète depuis plusieurs décennies.

02/12/2010, 20:39 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de Berti le 02/12/2010 à 16:32

+1

excellent !

04/12/2010, 14:44 | Par Christian Kitzinger en réponse au commentaire de Berti le 02/12/2010 à 16:32

Tout à fait d'accord.

03/12/2010, 17:49 | Par guillemoteau en réponse au commentaire de Le journal de personne le 02/12/2010 à 12:35

parlez-vous de Marinaleda? nous y sommes allés en septembre , et une dame du conseil municipal nous a expliqué leur mode de vie , très intéressant à connaitre! ça fait rêver en effet (j'entends déjà les critiques!!....)

02/12/2010, 12:40 | Par PetitRobert

BANKRUN
2010 - Faites Sauter la Banque:

Appel au boycott des banksters ce 7
décembre 2010

sauter_banques.jpg

ligne_1_047.gif

LA REVOLUTION A LA
SPAGGIARI

sans armes ni haines ni violences

Appel au boycott des banksters ce 7 décembre
2010

VIDEZ VOS COMPTES !!!

"ATTENTION"

un bank run
est une panique bancaire. Si
ce mouvement a un succès important il y a de gros risques que vous ne
puissiez retirer rien du tout

il faut prévenir votre Bankster plusieurs jours à
l'avance pour retirer votre argent

Exemple:

3 jours à l'avance Pour retirer 50000 euros en
espèces

(Dites-vous bien qu'ils ne doivent
posséder que 2-3 % des dépôts ! )...

IL FAUT FAIRE SAUTER LES BANQUES!!!

ligne_1_016.gif

 

LE COURS DE L'OR

Rechargez la page toutes les 60 secondes pour une mise à jour

 

[Most Recent Quotes from www.kitco.com]

 

7
jours sur 7, 24h sur 24, Hong-Kong, ChicagoME Globex, NYmex, Londres,
Sydney.
Pour avoir le VRAI PRIX de l'or physique, non manipulé par
la demande "or-papier", le cours à gauche; doit être multiplié par 10.

ligne_2_004.gif

02/12/2010, 13:46 | Par banquise2011 en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Vivement le 7...La trouillle.

02/12/2010, 13:56 | Par ambrino H B en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Canto, on t'aime !!!

02/12/2010, 17:51 | Par crabetambour en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Les rires jaunes de Christine Ockrent, sont quand meme spectaculaires, dans la cacophonie du clip de dailymotion, on sent quand meme de la gene, et l autre qui defends les petits commercant ( avec le 4X4 a 40.000 euro dans le garage..) , les sourires sont forces, ILS ONT LA TROUILLE......

02/12/2010, 18:11 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Merci pour la vidéo, j'ai pas souvent le temps de regarder l'émission de Taddéï mais je reconnais qu'elle est bien/

Je n'irai pas le 7 décembre récupérer mes maigres économies mais s'il est une autre proposition que je puis faire c'est de changer de banque pour une coopérative solidaire et c'est ce que je vais faire finallement: la NEF ou le crédit coopératif retiennent mon attention.

Je vais quitter ma banque ( dont je taierai le nom) qui, sur de nombreuses années, s'est enrichie sur mes deniers et précisément lors des crédits que j'ai pu contracter sans jamais aucune contre-partie éthique, j'ai même eu souvent la conviction d'avoir été malmenée...

j'ai pourtant évité les PEA en tous genre qui ont la particularité de jeter sur la paille nombre de travailleurs de nos pays par le principe -toujours mal connu- de l'actionnariat prioritaire face à la valeur travail.

Cette indécence du livret rentable est malheureusement partagée par les petits (que nous sommes) et qui croient pouvoir s'enrichir de la même façon que les gros actionnaires et le leurre est bien là (même si certains petits malins (enseignant) s'excitent d'avoir gagné 400 000€ avec un dépôt de 35 000€).

Si tous les petits que nous sommes cessions de rêvasser en relayant le mythe de l'enrichissement facile, voilà qui mettrait un peu d'ordre. Il est juste question de rétablir un sens moral intime qui harmonise notre pensée à nos actes. Refuser de spéculer et d'attendre des 4% de rentabilité quand sur ces pages nous dénonçons le capitalisme. Renouer avec une certaine probité ne nous ferait qu'avancer en besogne: celle de penser un monde différent et enfin de l'initier.

Et pour répondre à Laurent Mauduit:

Les peuples "n'ont pas le sentiment de se faire rouler" ils se font rouler.Je cite votre formulation:"Les citoyens de nombreux pays peuvent avoir légitimement le sentiment qu'ils paient, au travers de très graves plans d'austérité, les conséquences de formidables dérèglements, dont la finance en général et les banques en particulier sont reponsables, mais pas eux." Je vous renvoie au texte qu'attac a pondu ce 30 novembre 2010: http://www.france.attac.org/spip.php?article11955 cdlt

02/12/2010, 23:43 | Par Pomone en réponse au commentaire de Violette.M_C le 02/12/2010 à 18:11

@violette

Absolument d'accord. Pour ma part j'ai renoncé à capitaliser depuis un bon moment. Et je vais passer au Crédit Coopératif ce qui j'espère est un moindre mal dans ce domaine.

03/12/2010, 07:47 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Pomone le 02/12/2010 à 23:43

@ Pomone

MAUVAISE PIOCHE : le Crédit Coopératif fait partie du groupe

BANQUES POPULAIRES ET CAISSE EPARGNE (BPCE)

(qui a survécu grâce à NOTRE argent public).

Les "investissements" hasardeux de NATEXIS - NATIXIS et des CAISSES EPARGNE les avaient poussés au dépôt de bilan.

Laurent MAUDUIT va être content de votre choix : c'est son amiFurieux, François PEROLMoney Money Money..., qui dirige ce Groupe Coopératif (prédateur)Pas très décidé.

 

03/12/2010, 10:44 | Par Berti en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 07:47

Comme les microcredits, les banques coopératives n'ont que le nom. Récupéré par les groupes bancaires elles diversifient leur cible. Il n'existe qu'une et unique solution. La nationalisation des banques. Le CNR l'avait bien compris pour ne pas vivre une troisième guerre mondiale. Malheuresement l'histoire se répète. Une fois ruiné les peuples se tournent facilement vers le nationalisme et la haine.... TV par satellite, il sera difficile de détruire les outils de propagande

03/12/2010, 14:54 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 07:47

"MAUVAISE PIOCHE : le Crédit Coopératif fait partie du groupe BANQUES POPULAIRES ET CAISSE EPARGNE (BPCE)"

 

Absolument exact.

Mais il y a d'autres banques en Europe...

04/12/2010, 00:37 | Par pol en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 14:54

ok, nous en avons déjà parlé mais ce serait bien que quelques -uns à Médiapart s'y collent et nous donnent l'adresse des endroits où c'est moral de mettre notre argent? Enfin pour ceux qui en ont

02/12/2010, 19:09 | Par abuelo en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Bien joué !

02/12/2010, 23:25 | Par isabelle82 en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:40

Quand on leur met le nez dans leur caca les suppôts de la finance mondiale n'ont qu'une réponse : "démagogie"

Quand on dénonce le sort misérable que les nantis réservent aux défavorisés, on n'a droit qu'à une réponse : "démagogie"

Quand on montre du doigt les privilèges exorbitants de l'oligarchie au détriment de la majorité qui finance ces privilèges, on ne peut attendre qu'une réponse : "démagogie"

Et parfois et de façon méprisante et condescendante on peut avoir droit à un "populisme" censé être infâmant.

ca ne peut pas durer

03/12/2010, 01:17 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de isabelle82 le 02/12/2010 à 23:25

Votre réfexion rend parfaitement compte du fossé de mépris qui existe entre ces élites fortunées et ceux qui manquent - parfois de tout-. S'y écoule un fleuve gigantesque dont les digues peuvent céder à tous moments, s'ils ne prennent pas garde à réviser leur arrogance.

03/12/2010, 09:44 | Par sklaerenn en réponse au commentaire de isabelle82 le 02/12/2010 à 23:25

Les profiteurs,les gavés du système,invités par les médias ,des mêmes milieux politiques et économiques,parlent avec condescendance des protestations des peuples qui payent, et vont payer encore plus durement,pour et à la place des banques.OK

Les peuples sont exaspérés,révoltés,mais attention aux risques de récupération par les partis d'extrême-droite européens!En France,attention,faute d'avoir fermement démonté les thèmes du FN,en se focalisant sur le gouvernement Sarkozy,d'avoir la surprise du 2è tour de 2002!

Pour n'avoir pas cotoyé,écouté,rencontré,compris,soutenu,les milieux populaires les plus pauvres et les moins informés et politisés:dans les jachères industrielles et les campagnes profondes...Là aussi mépris et condescendance....

02/12/2010, 12:43 | Par Lohiel

Jean Quatremer le disait aussi ce matin (2.12) sur France Inter, dans "Comme on nous parle" : ça ne ferait sans doute "pas de mal" aux banques d'avoir une bonne frousse, pour une fois...

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/comme-on-nous-parle/index.php?id=98399

02/12/2010, 12:46 | Par PetitRobert

la fin de l'interview d'éric Cantona NON CENSURER ☺Tranquile

ligne_2_020.gif

02/12/2010, 22:15 | Par lannig en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 12:46

Attention à la planchette japonaise, spécialité Cantonaise lorqu'il était footballeur, çà va cogner !

02/12/2010, 13:13 | Par Jean REX

 

02/12/2010, 13:32 | Par rita robert

Nous sommes en "Démo-Crasseux"...sous la volonté des Banques!...L'idée est bonne, mais après?...qu'est ce qui se passe?...combien de morts?...sans doute la moitié de la planète (Faut bien utiliser les armements)...et puis...une nouvelle banque ouvrira ses portes?...pour recommencer la partie!...heu...y aura p'être plus Cantona?

02/12/2010, 14:33 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de rita robert le 02/12/2010 à 13:32

Doucement Rita Robert, une chose à la fois. Quand les Allemands nous ont occupé en France, la première démarche qui nous incombait était de les foutre dehors. Et nous avons fort bien fait d'écouter et de suivre l'APPEL DU 18 JUIN du Général De GAULLE.

Ensuite, il faudra décerné la Légion d'Honneur à Eric CANTONA et à tous ceux qui, comme Laurent MAUDUIT, se sont engagés les premiers dans cette guerre contre la mégalomanie.

Pour refonder une société à visage humain qui soit digne du millénaire qui s'ouvre devant nous.

 

02/12/2010, 15:25 | Par rita robert en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 14:33

O.K...pour De Gaulle!...par contre pour Cantona?..."Pour refonder une société à visage humain qui soit digne du millénaire qui s'ouvre devant nous"..?..Que les gens sont absurdes ! Ils ne se servent jamais des libertés qu'ils possèdent, mais réclament celles qu'ils ne possèdent pas ; ils ont la liberté de pensée, ils exigent la liberté de parole...Sören Kierkegaard...(humour)...?..j'ai hélas bien peur que le futur millénaire soit un tantinet difficile pour nos survivants?..avis tout personnel..!

02/12/2010, 17:50 | Par GMM en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 14:33

Quand les Allemands nous ont occupé en France, la première démarche qui nous incombait était de les foutre dehors. Et nous avons fort bien fait d'écouter et de suivre l'APPEL DU 18 JUIN du Général De GAULLE.

 

Il faut vite le dire et relativiser,le nous tend a faire croire que tous les Français se sont levés et ont lutté mais ce sont de vrais Français qui voudraient encore aujourd'hui nous donner des leçons qui ont bati des fortunes au marché noir et en commerçant avec les allemands.

Les vrais résistants n'étaient pas si nombreux que ça, et s'il y a eu certes de grands résistants de la première heure, je pense plus a Jean Moulin qu'à De Gaulle, les Allemands ont été boutés hors de France et d'ailleurs par les armées alliées.... Sans eux les résistants seraient encore des terroristes. Quand on voit tous les pétainistes qui ont survécu, cachés pour certains en résistants de la dernière heure et sévissent aujourd'hui cela fait peur.

Les gens courageux et fiers si un conflit devait naitre de cette crise ne seraient pas plus nombreux non plus.

 

 

02/12/2010, 18:01 | Par crabetambour en réponse au commentaire de GMM le 02/12/2010 à 17:50

En fin de compte, les allemands ont ete foutu dehors oui ou non ? oui ? alors ce n est pas la peine de chercher des poux a la societe Francaise. C 'est le resultat qui compte, et chez votre banquier c est comme ca qu ils fonctionnent, sachant tres bien que le pequin moyen a des etats d ames, mais il me semble que de semaine en semaine la prise de conscience s ameliore, Cantonna ou un Autre, il faut surtout eviter de tirer sur le messager, et se concentrer sur le message. sinon c est Alesia !!!!

02/12/2010, 13:33 | Par TakuanSoho

Retirez votre argent et achetez des métaux précieux !

L'argent est une très bonne valeur refuge pour l'instant. Planquez le dans votre cave ou dans un coffre a la banque (plus dangereux). VOus ferez un excellent placement et le système bancaire ne pourra pas utiliser vos dépots pour détruire l'économie !

 

02/12/2010, 13:36 | Par arazat

de quel droit mme lagarde se permet-elle de dire a mr cantona de se taire ? elle a maintes fois prouve depuis qu'elle fait partie du gouvernement son inconsistance, et cette reaction prouve la pertinence du conseil - elle a rate son "tackle"

02/12/2010, 21:02 | Par ceinna coll en réponse au commentaire de arazat le 02/12/2010 à 13:36

@arazat

+1

j'adhère !

mémé Lagarde, on a encore le droit de s'exprimer, de ne pas être de votre avis, de celui de votre gang de corrompus et délinquants ! vous n'avez pas le monopole de la parole, même si le culot ne vous étouffe pas ! on est encore en démocratie !

bravo Eric ! et Laurent !

08/12/2010, 13:17 | Par Vivi2 en réponse au commentaire de ceinna coll le 02/12/2010 à 21:02

 

J'adhère aux 2 !! et bien dit !!!

02/12/2010, 13:39 | Par arazat

et je rajouterai que nous sommes censes etre en democratie...c'est vrai que l attitude du prsident peut laisser penser le contraire

merci mr mauduit

(excusez l'ansence d'accent, je vous ecrit depuis l etranger sur un clavier aui en est demuni)

02/12/2010, 13:53 | Par Jean REX

 

*** Mélenchon n'est pas Asselineau, mais avec un p'tit effort... qui sait ?... il pourrait un jour nous rejoindre à l'UPR...Clin d'oeil...

 

02/12/2010, 15:51 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de Jean REX le 02/12/2010 à 13:53

Mélenchon à l'UPR c'est une blague ? tu rigole j'espère ? c'est le meilleur moyen d'infiltrer se nouveau mouvement par les gars du Batiment !!! dehors.gif

je préfère Mme Eva Joly ;)) ☺chapeaubas.gif

je crois savoir qu'elle en connait un rayon sur la corruption

tous les transferts banquaires des Multinationales se font par le réseau SWIFT

Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunicationet elle explique les pratiques légales des entreprises dans
les paradis fiscaux

ligne_2_006.gif

02/12/2010, 17:44 | Par junon moneta en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 15:51

@ PetitRobert

Vous pensez que mettre dix fois la même vidéo en ligne, c'est faire avancer le problème?

02/12/2010, 21:01 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de Jean REX le 02/12/2010 à 13:53

C'est formidable!! JL Mélenchon nous sort du "politiquement correct" en somme d'une langue sirupeuse qui ne dit jamais ce que l'on pense vraiment. Il est vif mais jamais impoli, il reste vivant et émouvant dans ses réparties ... Il met en exergue la dimension du double-langage, et dénonce l'hypocrisie portée aux nues par l'intelligentsia. Il dit les conséquences des actes financiers spéculatifs sur les sociétés humaines. Bravo Mélenchon, je continue d'applaudir la vérité qui vous traverse et qui nous touche tant.. une seule difficulté se tient pourtant dans le mot communisme auquel le journaliste vous a fait dire votre fidélité....car les épisodes staliniens hantent toujours les fils de Descartes et ça n'est pas gagné pour engranger les voix.

04/12/2010, 07:56 | Par SCHOUM1 en réponse au commentaire de Violette.M_C le 02/12/2010 à 21:01

@Violette M_C

 

Trop de gens confondent et confondront toujours le communisme français avec Staline.

Je suis entré aux jeunesses communistes en 1962 et ,pourtant ,j’étais et serais toujours un anti-stalinien convaincu N’oubliez jamais tous les combats pour le social et la liberté pour tous, qu’ont menés les communistes français dans ce pays 

02/12/2010, 14:02 | Par Luciole Camay

Retirer son argent de la banque. Comme dit plus haut, pas possible de tout reprendre en une seule fois sans prévenir le banquier. Et on en fait quoi de ce magot hein ? Le matelas ? La cave ? Le jardin ?... Il faudrait plusieurs films sur le sujet afin que se dégage LA solution.

Curieux qu'il n'y ait pas, depuis la déclaration d'Eric Cantona, UNE banque vertueuse qui se soit proposée. Est-il possible dans l'étau actuel, qu'une telle structure émerge ? Quelle aubaine pour l'heureux créateur de ce bunker si jamais il voit le jour ! Nous allons tous nous précipiter avec notre oseille... Jour béni, hallucination, comme on voudra, mais ce jour-là les banques traditionnelles seront marron pour de vrai.

 

02/12/2010, 16:59 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Luciole Camay le 02/12/2010 à 14:02

.../ Et on en fait quoi de ce magot hein ? Le matelas ? La cave ? Le jardin ?... Il faudrait plusieurs films sur le sujet afin que se dégage LA solution./...

Le mieux c'est d'ouvrir un compte dans une bonne banque solidaire telle que la NEF ou le Crédit Coopératif qui offrent tous les services d'une banque normale mais sans vous plumer.

Et on transfère tout d'un côté à l'autre.

L'ouverture du compte peut se faire en ligne. Un conseil : si ça vous tente, n'attendez pas trop parce que ça risque de pousser au portillon.

Cordialement.

02/12/2010, 18:33 | Par lucas bruxo en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:59

Moi je fournis les valises, la cave et un coup de main à Eric Cantona pour vider ses comptes, TOUS, en France et ailleurs...

02/12/2010, 18:25 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:59

vous devez avoir raison, dès demain je les appelle et j'espère que si vous dîtes vrai il embaucheront quelques jeunes pour aider à engranger ces nouveaux affiliés....

02/12/2010, 22:17 | Par Camille Payet en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:59

Je me demande si la NEF, qui fait des affaires avec Natixis, est une banque aussi "différente" que ça ?

http://sansentraves.heberg-forum.net/sutra82929_syndicats-fossoyeurs-revolte.html#82929

 

Il serait intéressant que Médiapart fasse une enquête sur cette société portée au pinacle par ceux qui imaginent que dans le système bancaire, tel qu'il est, on peut échapper à la loi du profit.

03/12/2010, 00:54 | Par Oliver Frisé en réponse au commentaire de Camille Payet le 02/12/2010 à 22:17

+1

03/12/2010, 01:03 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de Camille Payet le 02/12/2010 à 22:17

Ne vous y trompez pas, le système ne tolère pas que vous proposiez un modèle qu'ils ne contrôlent pas du tout, mais attention à ne pas jeter le discrédit sur la NEF car c'est la seule (avec autrefois la Poste) à pratiquer des tarifs de fonctionnement corrects et qui s'est dotée, de plus, d'une charte éthique. C'est en fait "une coopérative de finances solidaires". Leur démarche est, si j'ai bien compris, basée sur des principes de fraternité, un côté religieux sans doute les transcende mais qui est là comme garde-fou des tentations spéculatives outrancières et, comme on ne peut plus compter sur personne aujourd'hui pour freiner ces instincts là, moi je m'y engage à la NEF, il n'y a pas mieux, pour le moment.

annuaire_47bda0ea2070e.jpg Leur site où vous trouvez toutes les infos et là leurs statuts ... cdlt

02/12/2010, 14:05 | Par GMM

Ah la pauvre Lagarde, des tacles comme ça Cantona en a vu d'autres et ce n'est pas cette pimbêche qui risque de lui faire peur.

Il doit même bien en rire de ce tacle manqué, elle apporte la preuve qu'il touche juste.

Notre pire ennemi c'est le systéme bancaire privatisé j'enrage tous les jours en surveillant mon compte et en voyant la colonne "des frais de services" facturés. Je vais suivre le conseil d'ERIC je retire tout.

Mais il y a du retard a l'allumage, la banque se fait tirer les oreilles freine des 4 fers, ordres de vente par mail confirmé par écrit signé ... deux jours pas de réponse pas d'opération..., je dois insister TRES fermement.

02/12/2010, 18:33 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de GMM le 02/12/2010 à 14:05

OUI ils freinent dur, et ont une attitude culpabilisante...

lors de la crise de 2007 c'était terrible, pas moyen de retirer son argent, ils vous le confisquent. De plus il faut toujours donner des justifications à votre geste, car de plus le fisc veille et surveille des passations d'argent qui seraient illégales dans les familles.Vous ne pouvez pas, par exemple, faire un gros achat (type voiture neuve) sans passer par la banque, ils exigent (les concessionnaires) un chèque de banque ...

Non content de nous faire plumer il faut en plus dire merci, pardon, SVP pour utiliser nos ressources... la colère monte.

02/12/2010, 14:07 | Par cogilp

Bien sur qu'il existe des solutions radicales contre les INJUSTICES pour faire céder le gouvernement.

Celle de CANTONA en est une et,

Si toutes les entreprises, un jour, décidaient de ne plus verser leurs charges fiscales et sociales ? Quelle serait la situation immédiate ?

Facile à comprendre ! mais plus difficile à réaliser !!!

02/12/2010, 14:54 | Par Velveth en réponse au commentaire de cogilp le 02/12/2010 à 14:07

Ce serait facile: nationalisation sans indemnités pour les actionnaires !

Beaucoup plus aisé à réaliser que le "coup de Cantona" ...

02/12/2010, 16:57 | Par Yonas en réponse au commentaire de Velveth le 02/12/2010 à 14:54

+ 10

mais à mon avis, ce n'est pas le pouvoir en place actuel qui prendrait cette résolution...

02/12/2010, 17:00 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Velveth le 02/12/2010 à 14:54

L'un n'empêche pas l'autre.

Cdt.

02/12/2010, 17:55 | Par GMM en réponse au commentaire de Velveth le 02/12/2010 à 14:54

Tout a fait, on commence par renationaliser les autoroutes, Total , GDF, EDF,la Poste, on nationalise la médecine, on transforme la BNP en Banque sociale coopérative, pour faire concurence aux autres..... ect, un coup de pied dans la fourmiliere

03/12/2010, 00:43 | Par arquius en réponse au commentaire de GMM le 02/12/2010 à 17:55

+ contrôle des prix

+ politique et planification industrielle nationales

+ retour au plan

+ rétablissement des barrières douanières

+ contrôle des changes

+ souveraineté monétaire

+ arrêt du remboursement de la dette extérieure

+ effacement des dettes des ménages non soumis à l'ISF.

+ rétablissment de l'autorisation préalable de licenciement

+ Retour de l'IS à 50%.

Bref, on remet tout comme en 1974.

C'était bien de ce temps là.

 

02/12/2010, 18:39 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de Velveth le 02/12/2010 à 14:54

d'accord avec ça

04/12/2010, 13:31 | Par f piazzon en réponse au commentaire de cogilp le 02/12/2010 à 14:07

Il y a aussi une chose que j'avais pensé à faire mais qui ne peut avoir un poids que si nous étions nombreux à le faire : nous aurions pu ne pas payé la taxe d'habitation et/ou la taxe foncière, comme nous pourrions refuser de payer nos impôts.

03/12/2010, 15:03 | Par lannig

Economie : (Du grec oikonomia, administration de la maison).

L'économie représente l'ensemble des activités d'une collectivité humaine relatives à la production, à la distribution et à la consommation des richesses.

Désolé pour Madame Lagarde, mais tout le monde fait de l'économie. Y compris Cantona, qui n'est pas le premier à avoir pensé à retirer l'argent des Banques. Bien des Médiapartiens en avaient parlé bien avant lui. Il n'a fait que récupérer l'idée et la médiatiser comme beaucoup savent le faire. Le monde du football n'est pas le mieux placé pour donner des leçons. Dans cette période, il faut se rappeler que la rémunération mensuelle de certains footballeurs vedette correspond aux salaires de 695 Smicars qui eux, pour placer leur argent, n'ont pas besoin des banques.....

02/12/2010, 14:13 | Par espoir

Mme Lagarde croit tacler Cantona ,en indiquant que si son domaine de compétence est le foot ,elle le sien est la finance et l'économie,chacun dans ses buts et le terrain sera bien gardé! Sauf qu'avec un journaliste,en face ,un peu plus insolent,on aurait pu avoir une appréciation du tacle au tacle" Bien envoyé Mme la ministre mais dans le jeu politique que vous défendez,contrairement à M Cantona,les spectateurs s'interrogent sur la légitime compétence de vos actions".Là ,sûr, il était fusillé sur place mais nous on aime quand la bête médiatique se couche mais dans l'honneur.

02/12/2010, 15:32 | Par guydufau en réponse au commentaire de espoir le 02/12/2010 à 14:13

Il y a quelque part une coquille qui s'est glissée dans votre texte espoir car je ne pige pas.

02/12/2010, 19:51 | Par espoir en réponse au commentaire de guydufau le 02/12/2010 à 15:32

Cher guydufau,

Ne pas être comprise,j'ai l'habitude,vous savez les anciennes blondes!mais dans mes propos ,je vois pas ou est la coquille:je faisais référence à l'interview radio de Mme Lagarde d'ou est tirée sa déclaration adréssée à Cantona et dans un monde médiatique idéal,j'eusse aimé que le journaliste lui réponde de la manière évoquée par moi.

03/12/2010, 11:11 | Par guydufau en réponse au commentaire de espoir le 02/12/2010 à 19:51

.Là ,sûr, il était fusillé sur place mais nous on aime quand la bête médiatique se couche mais dans l'honneur

La, sûr, elle était fusillée...

Voila où j'ai vu une coquille, cher espoir

02/12/2010, 14:25 | Par Marc Bontoux

Cantona a fait mouche, il faut voir la réaction de Mme Lagarde et d'autres .

Pour quoi donner aux banques le soin de garder notre argent ? pour ne pas nous la faire voler, mais si ceux qui sont en charge de la préserver font défaut , que doit-on faire ?

Pour quoi nous oblige-t-on d'avoir un compte en banque ?

Je ne suis pas footballeur, mais je suis d'accord avec lui .

02/12/2010, 16:33 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de Marc Bontoux le 02/12/2010 à 14:25

il faut reconnaitre, que vue sous un certain angle, elle à encore de bon reste, la hyène de Garde, les Bank$ter$ ne $ont pas indifférent, face à $on $ex à pile...☺Tranquile

N12-Alf-Red-Christine-Lagarde.jpg

03/12/2010, 12:16 | Par pokypoka en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 16:33

Muumm notre ministre de l'economie doit brasser beaucoup de billet avec ce joli corps ...

02/12/2010, 14:29 | Par Le Père Vert Pépère

Le problème, c'est que ceux qui souffrent du système n'ont pas grand chose à retirer.

Vous vous imaginez vous pointer à la banque en disant: "Bonjour, je viens retirer mes 300 € de découvert"?

Par contre, ceux qui ont quelque chose à retirer n'ont pas intérêt à faire tomber le système.

03/12/2010, 00:19 | Par LOUX en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 02/12/2010 à 14:29

Je l'ai fait Vert Père, sauf que c'était 200 € 'mon découvert autorisé, et pour que cela passe, je l'ai fait un peu en avance...

C'est toujours cela en moins, sauf qu'ils peuvent me faire sauter le découvert autorisé, ben on a parlé dans un fil du couscous gratuit 1 fois par semaine, alors elle n'est pas belle, la vie ?

Cela me fait rigoler les soucis de ceux qui ne savent pas où le mettre le pognon. J'imagine des grands sacs à patates, bien rangés dans une cave et je pleure de rire.

Aussi on peut creuser dans son jardin , la nuit de préférence.

Il est bien, le Cantona et on sens qu'il y va vraiment, qu'il est sincère.

BRAVO !

 

02/12/2010, 14:34 | Par matthieu le joncour

Pour aller un peu plus loin que juste "on retire son argent au guichet et on le met sous son matelas", on pourrait faire la chose suivante :

- choisir UNE banque vertueuse (ou la moins corrompue par le pouvoir/la speculation/les trop gros bonus (s'il en existe une seule, je sais, pas evident, faudrait avant tout ca peut-etre en creer une, de banque "ethique"), et partant de la ,

- aller au guichet de toutes les banques pourries et retirer son cash, ou plus simplement ordonner le virement de tout ce qu on a sur son compte en banque pourri vers la banque "vertueuse". Une banque d'Etat, genre la CDCpar exemple, serait le mieux.

Car il ne faut pas se leurrer, la crise financiere - et surtout a crise actuelle - aurait du faire en sorte que toutes les banques (en faillite virtuelle depuis, et sous perfusion des Banques Centrales et donc des Etats) soient nationalisees (et les actionnaires de ces memes banques ruines).

Et les coupables de cet enorme Ponzi enfin punis.

02/12/2010, 14:58 | Par emnath en réponse au commentaire de matthieu le joncour le 02/12/2010 à 14:34

Et pourquoi pas mettre son argent à la NEF, coopérative de finances solidaires!

02/12/2010, 15:13 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de emnath le 02/12/2010 à 14:58

C'est une idée qui me paraît excellente, Emnath ! Pourriez-vous m'en donner quelques précisions ?

Merci d'avance.

Cordialement.

PS: je m'en vais voir tout de suite sur le Net. Je vois ça d'ici :

Un gigantesque mouvement de fonds s'est produit ce mardi 7 décembre. Les coffres des principales banques du pays ont été littéralement vidés au profit de la NEF qui devient du jour au lendemain, la première banque européenne. Hier encore, la NEF n'était qu'un modeste établissement bancaire de type solidaire.

02/12/2010, 17:05 | Par WigWam en réponse au commentaire de emnath le 02/12/2010 à 14:58

Très bonne idée, mais il faut savoir que la NEF ne bénéficiant pas du statut de banque, qui ne lui a pas été accordé par les autorités "compétentes", est obligée de passer par le Crédit Coopératif pour vous ouvrir un compte courant. Or ce dernier appartient au Groupe Banques Populaires, ce groupe n'ayant vraiment rien de coopératif..... Sous couvert d'un vernis social, ce groupe fonctionne comme une Banque lambda, au plan de sa stratégie et de ses investissements. Son pôle d'investissement NATIXIS est dirigé par François Pérol, grand ami de Sarkozy qui l'a installé dans ce fauteuil confortable. Je ne dis pas que la NEF est partie prenante mais elle est malheureusement liée à ce groupe faute d'agrément par les autorités bancaires -surprenant non ? - alors qu'elle existe depuis 1988.

02/12/2010, 17:08 | Par WigWam en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 17:05

Je précise que par contre les produits d'investissement proposés par la NEF sont parfaitement éthiques et maitrisés par la NEF elle-même, l'organisme et ses statuts étant particulièrement intéressants pour ceux qui veulent contrôler la destination de leur argent.

02/12/2010, 23:38 | Par isabelle82 en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 17:08

la seule banque faisant (pour le moment) son métier de banque de dépôts de comptes de particuliers et pme/pmi sur ses fonds propres, en s'abstenant de jouer sur les marchés financiers est la Banque Postale.

Pourvu que ça dure

03/12/2010, 01:05 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de isabelle82 le 02/12/2010 à 23:38

ça ne durera pas.

03/12/2010, 10:16 | Par sklaerenn en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 17:08

La NEF ne peut pas accorder de prêts immobiliers pour l'instant,ce qui me parait bien louche,devant renégocier un prêt à taux variable pour un taux fixe quand les taux commenceront à remonter vraiment.Dommage car seule cette banque parait un peu éthique,à l'opposé des commerces d'argent,sauvés de la ruine par les états d'abord,et qui prêtent à ces mêmes états à des taux excessifs maintenant.Sans jouer leur rôle principal de financement des entreprises,en acceptant des risques.....Tout pour les hauts dirigeants , les actionnaires,et les paradis fiscaux(même la Banque Postale y a des agences).....

02/12/2010, 18:47 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 17:05

Oui mais je crois qu'elle peut, si nous cotisons, devenir banque Européenne mais faut il pour cela qu'elle soit agréée, il est fort possible qu'une résistance des autres banques la stigmatisent comme mouton noir. Mais qu'importe, de toutes façons les autres banques sont encore plus inféodées à ces grands patrons de la finance.. ça n'est qu'un pis-aller en attendant les banques de pôle national. Alors mon choix est fait que je mijote depuis un moment...La nef ne démarche pas, ils sont très biens, je les ai déjà croisés.

03/12/2010, 00:32 | Par Elie CARASSO en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 17:05

MERCI DES INFOS !!! mal placé : je commente les infos de DOZTCHAN

02/12/2010, 17:46 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de matthieu le joncour le 02/12/2010 à 14:34

Sur le registre "Et pourquoi pas", pourquoi ne pas créer une banque "Médiapartienne" ?

"Médiapart Invest" !

Joli non ? Nous serions tous les actionnaires !

Comment se crée et se monte une banque ? Quel est le capital de départ nécessaire ?

Je vois bien la chose se faire... une banque "Révolutionnaire" ! Seulement gare à ceux qui grisés par la richesse vont oublier leurs belles idées et se transformer en avides financiers ! Furieux

02/12/2010, 17:50 | Par junon moneta en réponse au commentaire de josy cazenave le 02/12/2010 à 17:46

Il faut cinq millions d'euros.

 

02/12/2010, 18:01 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de junon moneta le 02/12/2010 à 17:50

Combien y a t-il d'abonnés à Médiapart ?

Et sur la question du comment et qui peut créer une banque ?

02/12/2010, 19:13 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de josy cazenave le 02/12/2010 à 18:01

Faudrait juste que l'idée vienne d'eux, après nous on pouvait suivre. Mais je crois qu'ils ont déjà pas mal de boulot avec leurs métiers. La banque , les comptes, sont une activité à part entière qui prend beaucoup de temps.

02/12/2010, 20:21 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de Violette.M_C le 02/12/2010 à 19:13

Je parlais des abonnés. Il y en a bien un ou deux parmi ces personnes fort instruites qui soient compétentes pour monter un banque... et nous actionnaires selon nos moyens ! Un journal, une banque éthique, des actionnaires pas gourmands... voilà la Révolution en marche ! Nous nommerions Canto à titre honorifique : Président Directeur Général.

02/12/2010, 23:21 | Par WigWam en réponse au commentaire de josy cazenave le 02/12/2010 à 20:21

En fait, il faudrait créer des structures localisées, éthiques et solidaires avec une Fédération au niveau National. Ca ne vous rappelle rien ?? C'était l'objectif des Caisses du Crédit Agricole à l'origine qui disposent encore, je crois (mais pas sûr) des avantages d'une structure juridique particulière, mais dont l'objectif a été totalement détourné ces 20 dernières années pour en faire une Banque comme les autres avec à la tête dela Holding une bande d'Enarques aux ordres . Il faudrait donc : 1. S'assurer que le même statut juridique que le statut initial des Caisse Locales du CA puisse être revendiqué par d'autres Entités, et là j'ai bien peur que ce ne soit pas gagné 2. S'assurer que les statuts des Entités locales (et de l'entité Fédérale) ne permettent pas aux prédateurs de tous poils toujours aux aguets de se saisir du "pactole" dès qu'il sera pour eux suffisamment intéressant...

Le point numéro 2 ne pose pas problème. Si le point numéro 1 s'avère réalisable, il est dès lors parfaitement possible de créer des structures éthiques et solidaires partout en France. Mais c'est loin d'être gagné !! Les prédateurs en place, Banques et Assurances avec l'Etat à leur service mettront tous les batons possibles dans les roues de la tentative. Est-ce une raison suffisante pour ne pas essayer ?

03/12/2010, 00:40 | Par jbg en réponse au commentaire de WigWam le 02/12/2010 à 23:21

Quand tu vois la quantité de fonds que tu dois apporter pour créer une banque légalement tu comprends mieux pourquoi il n'y a pas plus de banques... Pas fous les saligauds, ca fait longtemps qu'ils se sont fait voter des lois pour limiter au maximum les nouveaux entrants...

03/12/2010, 07:57 | Par junon moneta en réponse au commentaire de josy cazenave le 02/12/2010 à 18:01

@ Josy casenave

Il y a - semble-t'il - un peu moins de 45.000 abonnés (chiffre non officialisé) :

150€ par personne devraient suffire!

Cela peut s'organiser avec le statut... du Crédit Coopératif (voir plus haut) et il pourrait y avoir des synergies avec la BANQUE POSTALE qui est dans le collimateur des grands banquiers français.

 

03/12/2010, 09:21 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 07:57

Ce serait donc possible alors !

Bien entendu sur ces 45 000 abonnés il ne faudra pas attendre que tous investissent... mais cela semble faisable dans l'esprit, dans la réalité c'est autre chose.

Vous savez junon parfois une idée lancée en l'air, dans un désir de provocation et de boutade (c'est ce qui s'est passé avec le discours de Cantona) peut lever des armées de bonnes volontés.

Bon, à présent que ceux "très formés à la pratique de la banque" lèvent le doigts dans l'assemblée des abonnés ! ;-)

03/12/2010, 11:32 | Par junon moneta en réponse au commentaire de josy cazenave le 03/12/2010 à 09:21

@ josy casenave

A noter que, avec 5 Mo, on peut prêter 8 - 10 fois plus si on s'appuie sur une structure de collecte solidaire (Banque Postale).

Le plus difficile n'est pas l'administration mais la sélection des projets et des porteurs de projets.

Personnellement, j'avais proposé que quelques Régions s'associent pour cela : je suis prêt à présenter ce type de projet à deux ou trois patrons de Régions... pour que cette structure travaille sur des bases claires (sélection et financement de projets très simples et très porteurs), sous leur contrôle bien sûr.

A bon entendeur!

03/12/2010, 13:02 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 11:32

Je suis porteur d'un projet d'infrastructure qui révolutionnerait le transport de fret (petit et moyen gabarit) mais celui-ci n'a pas eu l'heur d'intéresser ISEO.

Projet présenté en 2007, la crise n'avait pas encore frappé.

Cordialement.

03/12/2010, 14:18 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de AA Bradley le 03/12/2010 à 13:02

"Je suis porteur d'un projet d'infrastructure qui révolutionnerait le transport de fret (petit et moyen gabarit) mais celui-ci n'a pas eu l'heur d'intéresser ISEO."

Pourquoi rester à l'intérieur des frontières franco-françaises et ne pas proposer votre concept en Europe ?

S'il est réellement bon, il y a des tas de PME allemandes qui seraient sûrement intéressées, d'autres aux Pays-Bas ou en Autriche...

03/12/2010, 13:41 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 11:32

A raison de 2000 personnes, chacune déposant au minimun 2 500 euros, nous arrivons à la somme requisse soit : 5Mo de dépôt garanti pour la création d'une telle banque. Ce n'est qu'un exemple bien entendu.

Après je ne sais, n'ayant jamais envisagé me lancer dans une telle aventure, me contentant de compter mes "petits" sous déposés à la BNP.

Il faudrait pour commencer ce projet (réalisable ou pas) lancer un appel, à savoir qui envisagerait de devenir actionnaire ? C'est pas joué mon ami... Il y a des des tas de préjugés et d'embûches dans un tel parcours qu'il faut dépasser... quelle entreprise !

L'ingrédient premier est le pari d'aller vers d'autres dimensions financières, à l'encontre d'un système qui s'effondre en raison d'une gestion mafieuse et calamiteuse. Ensuite la solidarité est nécessaire, accompagnée de confiance, le tout saupoudré d'une bonne dose de légèreté.

Plutôt que perdre son capital dans les banques "ordinaires", ce qui ne va tarder, pourquoi ne pas se lancer dans un tel projet ?!

Cependant des craintes se posent en particulier sur ceux qui au bout d'un temps changent d'objectifs pour n'envisager que le profit au détriment des plus petits. Nous en avons vu de ces personnes, au début remplies de bonnes intentions, qui changent de direction à cause de l'argent, soit perdu, soit gagné et deviennent des monstres.

L'argent, créé pour remplacer le troc, élargir l'économie et les échanges, ce petit billet ou la piécette sont devenus au fil du temps le révélateur de nos démentes névroses et notre morbide rapacité. Les exemples foisonnent ! (Nous emploierons un psychanalyste pour nous aider à mieux comprendre ceci ! ;-) )

Je connais de gentilles personnes, désintéressées, généreuses, peu envieuses, transformées en grigous de la pire espèce lorsqu'elles ont commencé à gagner quelques sous. Ce n'est pas vraiment le "système" qu'il faille changer, mais l'âme humaine, et ça, vraiment ce n'est pas encore joué. Certains s'y sont attelé, vu l'état de l'humanité, ils auraient vraiment foiré.

Si vous avez un projet bien ficelé, exposé-le dans un "billet" ici ou ailleurs, déposez le lien, nous le ferons passer... qui sait ?

Parfois ce ne sont pas ceux qui ont les idées qui les réalisent, ce sont d'autres, plus tard, lorsque le terrain est plus propice...

Faisons comme si... Nous verrons ce qu'i en découlera. Il est plaisant de rêver !

Ave. j.

03/12/2010, 14:09 | Par josy cazenave en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 11:32

Au fait "junon", avec un tel pseudo associé à celui de "moneta" vous avait bien posé vos intentions, conscientes ou non !

Junon la déesse de la Fécondité et Moneta (en ritalien) c'est le flouz en français !

Les deux associés... le programme est bien ciblé ! Fécondité de la monnaie ! De ce pas, je me lance avec vous ! Hé hé..

02/12/2010, 14:36 | Par Etoile66

Merci Laurent.

Il n'y a pas que les banques françaises, nous sommes en Europe...

Et il existe depuis pas mal de temps des banques "vertes" ou "éthiques"...

02/12/2010, 14:37 | Par seth

Nous avons encore du, ce matin, supporter une intervention de Mme Lagarde, qui une fois encore a perdu une superbe occasion de fermer son gargantuesque clapet.

Il faut entendre avec quelle hauteur cette ex-avocate d'affaire (comme tout le monde dans le panier de crabes au pouvoir en ce moment en France), stipendiée par la finance et exerçant un office ministériel est venue donner des leçons d'économie et prouver par a+b que cantona n'avait pas le niveau intellectuel requis pour penser...

Et pourtant personne jusqu'à présent ne lui a démontré que ce n'était pas en étant avocat d'affaire que l'on était forcément bien placée pour donner des leçons d'économie au monde entier. Ce qui prouve la mansuétude de ceux qui le pourraient. Car enfin, un obscur diplôme à Bethesda, l'IEP d'Aix, un DESS de Droit Social et s'être fait recaler 2 fois à l'ENA, c'est un peu juste pour faire de la demoiselle Lallouette une économiste de renom.

Il n'empêche que son culot infernal lui permet d'affirmer tout et n'inporte quoi sans que personne ne la reprenne, y compris de juger des autres sans être foutue de le garder pour elle. Que Cantona ait tort ou raison, ça ne la regarde pas.

02/12/2010, 14:48 | Par crabetambour en réponse au commentaire de seth le 02/12/2010 à 14:37

L asperge, l'Alouette a la trouille, ils ont tous la trouille, preuve s'il en fallait, que le principe Cantona est d une simplicite decoiffante et que ca fait mouche. tout le monde sait que l argent des banques n existe pas, donc donc donc, la revolution viendra d internet, sans haine sans armes et sans violence,....

02/12/2010, 15:05 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de crabetambour le 02/12/2010 à 14:48

Vous avez mille fois raison, crabetambour. Sans le Net, chacun de nous serait condamné à subir toutes ces injustices qu'ils nous balancent les unes après les autres depuis 40 ans.

Le Net c'est l'instrument fabuleux qui nous permet de nous concerter tous ensemble pour essayer de nous sortir de ce merdier.

C'est bien pourquoi il ne faut pas baisser les bras dès qu'une bonne occasion se présente.

Cordialement.

03/12/2010, 17:18 | Par denis bourgois en réponse au commentaire de seth le 02/12/2010 à 14:37

Un diplome de Bethesda ? Ben à part les high schools y a pas d'université à Bethesda, banlieue chic de Washington. C'est quoi son diplome ? Juste curieuse...

02/12/2010, 15:21 | Par KOSZAYR

Moraliser le capitalisme financier il disait, pour le plus grand profit de la bande à Dalton(Nicolas et ses frères)? Ne soyons pas si méchants et si vulgaires, le peu que ces derniers prélèvent ou qu'ils projettent de prélever n'est rien à côté de ce que nous pompe l'oligarchie bancaire.

Je n'ai pas fait HEC, je ne possèdent pas la culture économique comme certains peuvent nous le reprocher même ici, mais je m'interroge:

On va s'attaquer aux paradis fiscaux ,

Le seul de ces paradis qui aie vraiment morflé, c'est le livret A réduit à 1,75 % et holdupé par les banqsters. Au fait, ces mêmes banqsters avec cet argent à 1.75 %, ils prêtent généreusement pour renflouer la trésorerie des pays et à des taux entre 6 et 10 %! Elle est pas belle la moralisation de la finance.

Nationalisons les banques Rire

Ps La BNP parisbas possède 185 agences dans les paradis fiscaux!

02/12/2010, 19:17 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de KOSZAYR le 02/12/2010 à 15:21

"wanted les banksters !" arrêtons les....

comment?

03/12/2010, 10:22 | Par sklaerenn en réponse au commentaire de KOSZAYR le 02/12/2010 à 15:21

PS:Toutes les banques françaises,(VOTRE banque),même la Banque Postale,possèdent des agences dans les paradis fiscaux!

02/12/2010, 15:24 | Par Etoile66

Il suffit de se remémorer le système de LAW et son effondrement lorsque les porteurs sont venus à la banque chercher leur argent et surtout leur or.

Ce fut la fin du système...

"Les institutions de Law ont désormais la mainmise sur l'ensemble du commerce extérieur et du système fiscal de la France. Les actions de la compagnie permettent de rembourser les dettes de l'État. Law espère alors qu'un meilleur contrôle du système et une meilleure gestion permettront de substantiels profits. En outre, la compagnie prête 1,2 milliard de livres à ce dernier, au taux de 3 %. Un second prêt de 200 millions sert au remboursement des offices dits « inutiles ». Ces prêts entraînent des augmentations successives de capital, laissant ainsi libre cours à la spéculation : ce sont les fameuses scènes de la rue Quincampoix, immortalisées par Le Bossu de Paul Féval et satirisées par Lesage dans Turcaret. En 1720, la banque et la compagnie fusionnent. Law, converti au catholicisme par l'abbé de Tencin qui le seconde efficacement, est nommé contrôleur général des finances le 5 janvier, pour attirer les capitaux.

La situation s'emballe : pour briser la traditionnelle thésaurisation française de l'or et de l'argent, Law interdit la possession de plus de 500 livres de métaux précieux par foyer, sous peine de confiscation et d'amende.

Une récompense est promise aux dénonciateurs, et des perquisitions ont lieu, même chez les ecclésiastiques.

Le 11 mars, pour décourager le public de la monnaie métallique, il suspend la valeur libératoire de l'or, à dater du 31 décembre.

Alors que l'opinion publique gronde, il fait arrêter les « semeurs de faux bruits », qui sont déportés aux colonies, ce qui crée un scandale. Dès le 24 mars, la banqueroute est connue des initiés.

Parallèlement, la propagande orchestrée par Law sur l'Eldorado de la Louisiane ne trouve plus preneur. Les grands, comme Louis Armand de Bourbon-Conti, prince de Conti, ou le duc de Bourbon, viennent en personne retirer de l'or au siège de la banque, rue Quincampoix, ce qui entraîne des émeutes.

Le cours des actions chute, sans que Law parvienne à le contrôler. Le 17 juillet, 17 morts sont ramassés suite aux émeutes rue Quincampoix. Le 21 juillet, un arrêt institue une semi-banqueroute. Le Parlement, qui tente de résister, est exilé à Pontoise.

Ceci précipite la chute du système, qui est supprimé par paliers en septembre et octobre. Le 10 octobre, on annonce la suspension des billets de banque à partir du 1er novembre.

Le système de Law n'est plus. Law lui-même, qui a démissionné du contrôle général, s'enfuit de Paris le 14 décembre, avant de s'exiler à Venise. Il est remplacé par Le Peletier de La Houssaye."

 

L'appel de Cantona me rappelle un peu cette histoire, dont on parle peu dans les livres d'Histoire officielle...

02/12/2010, 15:27 | Par Végane

C'est quoi son job à Lagarde qu'elle connaît tellement bien qu'elle se permet de donner des leçons du haut de son arrogant culot ? Arnaqueuse-collaboratrice de qui-vous-savez. Y'a pas de quoi pavoiser.

Bravo Cantona, bien joué Clin!

02/12/2010, 18:29 | Par crabetambour en réponse au commentaire de Végane le 02/12/2010 à 15:27

Source: Wikipedia :

Après une formation en droit et une carrière au sein d'un des plus grands cabinets d'avocats américains, elle a occupé le poste de ministre déléguée au Commerce extérieur et de ministre de l'Agriculture et de la Pêche

et plus si vous etes curieux :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christine_Lagarde

02/12/2010, 15:31 | Par fiche_doublon_69899

Hier après midi 1er décembre j'ai prévenu "mes" banques: credit agricole et credit mutuel que je retirerai 10000 € le 7 décembre prochain, en liquide bien sûr. Quoi en faire? Je les place à la NEF en épargne. Cette banque, à ma connaissance, est une banque honnête et, qui plus est, solidaire. Dans ma région agricole et riche, le crédit agricole, lui, sous l'impulsion des SAFER, prête toujours et de préférence aux riches agro-industrialo-businessmen qui additionnent les hectares aux hectares et placent le reste dans la pierre. Impossibilité, par exemple, à un jeune qui veut s'installer en maraichage de trouver seulement quelques hectares (2 ou 3) pour gagner sa vie.

02/12/2010, 16:01 | Par Ivan Villa


L’appel de Cantona à retirer l’argent des banques : UNE TRES FAUSSE TRES BONNE IDEE (cliquez).

par Alain Lipietz | 2 décembre 2010

 

Eric Cantona appelle à retirer son argent des banques le 7 décembre. Je suis plutôt contre, mais pense aussi qu’il faut reprendre le contrôle de ce qu’on « met à la banque ».
Où nous mènerait l’appel de Canto ? Le gouvernement volera au secours des banques et ce sont les contribuables qui paieront, en baisses des services publics ou en hausses d’impôts.
L’idée de Cantona est en effet de provoquer un nouveau krach bancaire équivalent à celui de novembre 2008. Ceux qui, tout contents de « donner une leçon aux banques » pour les punir de se retourner contre les contribuables qui les avaient alors sauvées, relaient aujourd’hui l’appel de Canto, ne précisent pas « ce qu’on ferait le 8 décembre. Il y a donc tout à parier que ce serait exactement comme il y a deux ans. Si un nombre significatif de personnes "y croient" ("faire la révolution" en aggravant la crise) et tentent de mettre des banques en faillite en retirant d’un coup et de façon coordonnée leur argent, c’est bien ce qui se passera.
Cette initiative de Canto (sans doute de bonne volonté , quoique j’ignore ses opinions politiques, à part qu’il a joué dans un film sympa de K Loach) n’a rien à voir avec la campagne pour placer son argent dans des banques équitables et coopératives. Ça, c’est une pression « réformiste » sur les banques, visant à les faire changer de comportement. Stratégie illustrée par le film http://www.financedurable-lefilm.com/, de Jocelyne Lemaitre.
L’initiative de Canto ne vise au contraire qu’à aggraver la crise en provoquant un perte de confiance dans la monnaie fiduciaire (les chèques et transferts de compte à compte), comme en Argentine ou en novembre 2008. Une crise de "deleveraging" : les banques n’ayant plus assez de dépôts ne se prêtent plus entre elles et du coup font toutes font faillite en même temps.
Comme (je l’espère) le gouvernement cherchera à empêcher l’effondrement général, il réagira comme en Novembre 2008, aidera les banques, et coupera dans son propre budget de services publics jusqu’à dûe provision. L’opération revient purement et simplement à transférer la dette privée en dette publique avec les conséquences que nous commençons à explorer.
Quant au premier million de petits malins qui auront fait le coup, ils devront garder leur argent en liquide, car toutes les banques feront faillite uy compris les « banques équitables » comme La Nef qui sont adossées à des banques commerciales et feront faillite avec elles.
Les autres déposants (c’est à dire chacun d’entre nous sauf le premier million) ne seront pas ruinés, car l’Etat garantit nos dépôts dans la limite de plusieurs dizaines de milliers d’euros (je ne sais plus à combien maintenant). Là encore les contribuables et usagers des services publics paieront.
L’objection « Mais c’est pas grave, de toute façon peu de personnes retireront l’argent des banques le 7 décembre » revient à spéculer sur l’échec d’une tentative de boycott. A l’inverse, si ça à l’air de marcher, les vrais spéculateur auront retiré leur argent le 6 et feront le 8 une excellente affaire.

Canto pose cependant un vrai problème
 : le manque de vigilance sur l’usage de l’argent des déposants. Les gens considèrent leur banque de dépôt comme une sorte de coffre-fort qui évite d’avoir du liquide sur soi et chez soi. (Dans mon enfance les petites gens n’avaient pas de compte banque et « ne pas se faire voler, ne pas perdre son argent après la paye » était une vraie obsession). C’est ainsi que les banques de dépôts sont devenues les émetteurs de la monnaie usuelle, la « masse monétaire ».
Or elles font par ailleurs leur métier : elles prêtent (environ dix fois plus qu’elles n’ont en dépôt, car tout le monde ne retire pas son argent en même temps). C’est là-dessus qu’elles gagnent de l’argent. Et c’est avec ces prêts qu’elles contrôlent le monde, spéculent et ont mis nos économies en crise. Mais, quand elles sont plantées, les gouvernements ne peuvent plus les laisser se débrouiller (faire faillite), car alors, plus personne, de l’étudiant au retraité , ne retrouverait son argent ! La séparation des banques de dépôts et des banques d’affaires (« Glass-Steagall Act ») avait d’ailleurs été l’une des premières mesures face à la crise de 1929.
Les militants de la finance solidaire comme Jocelyne Lemaitre essaient de "responsabiliser les déposants", et la finance solidaire apparaît comme une alternative, à condition que le reste ne s’effondre pas.
Il existe un guide "Environnement : comment choisir sa banque" émis par les Amis de la Terre, c’est là : http://www.financeresponsable.org/
De même j’avais proposé une alternative à l’assurance-vie comme épargne retraite volontaire :http://lipietz.net/spip.php?article83
Sur la nature de la monnaie bancaire, la crise de 200 ! et la réponse des etats à la « cris de liquidité », voir mon livre : http://lipietz.net/spip.php?article2417

02/12/2010, 16:14 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/12/2010 à 16:01

Vous, vous êtes un gros malin. Vous êtes infoutu de trouver le moindre petit début de commencement de solution à la situation démentielle dans laquelle vos amis irresponsables nous ont plongés mais vous par contre, vous êtes capable de nous prédire dans les moindres détails ce qui va se passer si on répond à l'appel de CANTONA.

Avec des gros malins comme vous, les pétainistes d'hier dont votre LIPIETZ ne devrait pas garder un excellent souvenir, on serait tous à la botte des Allemands en ce moment. Remarquez que dans les faits, c'est tout de même un peu ça.

Dans le cas présent, je me range résolument du côté des résistants. Je n'ai jamais eu l'âme d'un collabo.

02/12/2010, 16:57 | Par junon moneta en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:14

Bravo, Adrien Labayrade,

Dès qu'ils ont des responsabilités politiques, ils n'ont plus de couleur : ni vert, ni bleu, ni rouge, ni blanc. Ils sont dans le système, et ils y sont bien!

 

 

02/12/2010, 19:52 | Par crabetambour en réponse au commentaire de junon moneta le 02/12/2010 à 16:57

Il y a visiblement des gens qui ont le trac, je ne serais pas surpris , si on pouvait en faire l etude, que les pourcentages Collabos, resistants, et neutres, entre 1940 et 1945 soient a quelque chose pres les memes que les pourcentages, "faire avec" , "retirer les ronds" et je m en fout j ai la petite a amener a la danse,

si c est le cas c est prometteur, in fine, l occupant est parti.

02/12/2010, 17:04 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:14

Peut-être, mais, en tout cas, vous avez l'âme d'un rigolo! :-))

 

PS: Et dans la Stratégie, Gestion, Finance et Entreprise, il y évidemment du junon. Grosse rigolode!

02/12/2010, 17:05 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/12/2010 à 17:04

@ Ivan Villa,

L'âme d'un résistant rigolo, j'assume entièrement. Cela dit, je ne parle ni aux tristes c..s, ni aux collabo...s.

02/12/2010, 17:08 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 17:05

Et restez surtout dans vos égouts d'insultes!

02/12/2010, 18:14 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/12/2010 à 17:04

@ Ivan Villa Vertida

Rigolo, rigolode, rigolodons avec un biziness ikology!

Les verts - écolos, fondus et refondus, qui maintenant veulent "laver plus blanc que blanc", ont changé notre avenir en nous faisant trier les poubelles : bonne idée, je fais cela avec une grande conscience...

Mais, désolé, mon p'tit père, si vous ne savez pas ce que recouvrent ces spécialités, il vaut mieux que vous ne fassiez pas de politique.

Apparemment,vos dirigeants actuels n'ont pas compris non plus!

Au fait, ne confondez pas les égoûts avec les poubelles : c'est pas écolo du tout!

02/12/2010, 18:35 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de junon moneta le 02/12/2010 à 18:14

@junon moneta, vous vous êtes trompé dans votre abonnement ; "Voici" ou "Minute.hebdo" sont des journaux plus adaptés pour accueillir vos commentaires.

03/12/2010, 08:00 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Ivan Villa le 02/12/2010 à 18:35

Pas très décidé

02/12/2010, 19:33 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:14

"les pétainistes d'hier dont votre LIPIETZ" Mais vous dîtes n'importe quoi!

Aujourd'hui la mode est aux amalgames notamment d'avec les fascistes....et les verts, Mélenchoniste, gauchistes de tous poils sont fascistes? Première nouvelle, et les fascistes c'est mal alors ?...

Alors expliquez-moi pourquoi leurs thèses fleurissent de-ci de-là jusqu'au gouvernement... et que les gens de Gauche, écolos et autres sont amalgamés à ceux-là?

Pour noyer leurs propositions? Je le crains fort.

03/12/2010, 11:16 | Par SCHOUM1 en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:14

ADRIEN

 

villa est un rigolo.....à droite toute et en avant la galère

03/12/2010, 14:41 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de SCHOUM1 le 03/12/2010 à 11:16

Encore bravo pour vos liens SCHOUM1 ! Je me demande ce qu'en pensent les économistes maison qui persistent encore à nous asséner des explications sans queue ni tête sur les raisons des crises, des dettes, et de la situation en général.

De si longues études pour s'apercevoir au bout du compte que tout ça participe d'une formidable escroquerie.

Cordialement.

02/12/2010, 15:50 | Par cogilp

à VELVETH,

Bien sur votre solution est constante vous spoliez......mais c'est un peu simpliste tout de même ?????

Je préfère de loin ma proposition de blocage, voire celle de CANTONA car elle lutte contre les INJUSTICES ????

02/12/2010, 20:10 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de cogilp le 02/12/2010 à 15:50

je crois que beacoup ne voient pas plus loin que les yeux d'un hanneton. Où l'on constate que les relais politiques manquent vraiment et où chaque narcissique atome (dans ce système hyper individualiste) croit détenir la solution..

Nous sommes devenus bêtes et très disciplinés.

02/12/2010, 15:56 | Par albinos

Bien sûr qu'il à raison Cantonna... et que les grands airs de Lagarde ce n'est que du vent.

Bien sûr aussi que la question se pose (pour ceux qui ont 2 ou 3 sous) de savoir quoi en faire après...

Si on a 2 ou 3 sous on peut commencer par retirer un peu le 7, puis continuer le 8, ou le 9 décembre, ou le 10... etc

Le Crédit coopératif (adossé à la Banque populaire) ou la NEF (sous contrat avec le Crédit coopératif) mais ce n'est pas très convaincant... à trouver mieux dans les semaines qui viennent...

Promis à un moment (temps + ou - long selon l'ampleur des mouvements) les banques diront : POUCE et seront contraintes à accepter d'être moins cyniques dans leurs pratiques.

Des collectifs de citoyens pourraient prendre en charge les négociations. Là commence le rêve d'un avenir différent possible...

Commencer un mouvement, qui serait à amplifier, à conforter c'est finalement mieux que d'effondrer le système d'un seul coup.

Alors chiche pour le 7 décembre 2010.

Et le 8 ou le 9 ou le 10, on continue...

Vive Cantona !

Vive la Révolution contre les marchés financiers !

02/12/2010, 16:00 | Par junon moneta

Article peu construit et peu constructif!

Les idées de CANTONA valent leur pesant d'or.

Il manque une action contre les assureurs et une autre contre les GMS mais quels progrès!

Il y a simplement trois ans, personne n'accusait les banques : on parlait des multinationales, de la mondialisation, de ces "salops de patrons"... mais jamais des banques.

Pareil aujourd'hui : les assureurs, et leur sale boulot contre nos retraites, parce qu'ils ne pourront pas payer nos retraites conplémentaires et nos assurances-vie... Qui en parle? Que fait-on?

Non, Laurent MAUDUIT, vous êtes très brillant mais là...

JM

02/12/2010, 16:12 | Par denis bourgois en réponse au commentaire de junon moneta le 02/12/2010 à 16:00

Vous avez tout à fait raison mais l'appel de Cantona est d'abord symbolique. Rien n'empeche de changer de banque, voire de créer des banques "morales" et d'agir de même avec les sociétés d'assurance. Problème : quel crédit peut on rééllement accorder aux "professions de foi" de ces institutions bancaires et d'assurance qui se disent respecter une certaine éthique ...

02/12/2010, 17:40 | Par junon moneta en réponse au commentaire de denis bourgois le 02/12/2010 à 16:12

OK à 100% avec vous, carolehezia!

La question soulevée par CANTONA est un très grand progrès :

1) Nous avons (tous) identifié les responsables de nos malheurs : c'est la Haute Finance (dont les banques sont la partie la plus importante et le plus visible d'un immense iceberg) ;

2) CANTONA nous dit (en mots simples) que les banques vivent très bien avec notre argent et que, en plus, elles nous font chanter.

La solution? Faisons tomber les banques!

Le pays n'aurait subi aucune destruction physique (tout en parfait état) ; par contre, la monnaie qui se crée avec des "0" et des "1" serait remplacée du jour au lendemain après avoir mis ces géants arrogants sur le tapis et après avoir envoyé leurs dirigeants derrière les barreaux (Y/C Banques Centrales).

Cela paraît difficile? Nous avons toute l'expérience nécessaire en France et en Allemagne ; mieux, grâce à l'Allemagne de 1948, nous avons un livre entier de recettes... qui marchent.

02/12/2010, 17:23 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de junon moneta le 02/12/2010 à 16:00

un petit coucou à Michel Pébereau PDG de BNP PARIBAS membre du Club Le Siècle

sofilmes_88ad168a1c6c44924fafab64550fd68

ligne_2_021.gif

02/12/2010, 18:49 | Par crabetambour en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 17:23

Il y a de quoi se rejouir, des interventions pareille n etaient pas pensable il y encore trois ans, merci monsieur le president de nous avoir montre la voie, !

02/12/2010, 16:07 | Par denis bourgois

Plutôt que de retirer de l'argent liquide des banques parasites, mieux vaudrait en faire profiter les banques qui respectent une certaine éthique. Mais lesquelles, sachant que les grandes banques cachent toutes des filiales arborant d'autres noms et se prévalant de l'intérêt général sans que l'on puisse vérifier.Sans compter que le 7, nombre de gens sortant des succursales bancaires risquent d'être l'objet de vols à la tir....

Je suis pour ma part prête à changer de banque mais pour aller où ? Après avoir vu l'excellent documentaire "Inside Job", on comprend que l'idée sous-jacente de l'appel de Cantona est bonne mais son application irréaliste.

Voilà un vrai travail d'investigation pour nos fins limiers de MEDIAPART. Quel "crédit" peut on par exemple accorder au Crédit coopératif, à la NEF etc ? 

 

 

02/12/2010, 16:18 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de denis bourgois le 02/12/2010 à 16:07

Je viens juste de faire la demande en ligne au Crédit Coopératif pour ouvrir un compte. Ca m'a pris 2 petites minutes.

Cordialement.

02/12/2010, 16:55 | Par denis bourgois en réponse au commentaire de AA Bradley le 02/12/2010 à 16:18

"Le groupe Crédit Coopératif fait enfin partie du nouveau groupe BPCE, qui regroupe à la fois les caisses régionales des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires, mais aussi leur filiale Natixis, aux activités bien plus controversées" peut on lire sur le site http://www.financeresponsable.org/fiche-entreprise.php?id_entreprise=10

 

A qui se fier ????

02/12/2010, 16:15 | Par PetitRobert

karlmarx.jpg"Pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s'en rendent pas compte."
Karl Marx (1818-1883)

02/12/2010, 16:18 | Par Ourse Blanche

Oui, sauf que a Nef est obligée de passer par le Credit Coop,pour ces comptes banquaires qui eux ne sont pas vertueux du tout,car elle n'a pas le statut de banque,une banque Ethica Europa est en voie de creation mais comliqué,il y a Triados,en Hollande,et en Italie une banque alternative et en Espagne ce sont les seules existantes,donc compte a la Nef pas en direct et helas,on nous met des batons dans les roues ,car cela leur deplait une vraie banque ethique et alternative europeenne,bon mais en France a part Nef via credit Coop aucune banque ecolo ethico alternative n'existe.Par contre placer son fric autrement c'est possible,chez Terre de Lien,chez Nouveaux Robinson,ches Habitat Solidaire,chez Ardelaine,des coops ecolos,chez Enercoop,energie ecolo et alternative,etc

02/12/2010, 16:19 | Par roland schlachter

Ca fait plus de 2 ans que l'on dit aux gens de faire cela , chaque début de mois retirer leur argent des banques.


Pour cantona , avec sa petite fortune je me demande de quel coté il se trouve réellement pour utiliser sa notoriété à faire faire quelque chose au gens à une période ou cela n'aura aucune incidence, je m'explique:

Vous allez retirer votre argent le 7 , le dépenser jusqu'au 20 et le 24 il est à nouveau dans les banques ...

Alors la question que je me pose c'est si ce n'est pas un coup monter pour que la seule chose qui reste a faire pour changer quelque chose capote et que les gens croient que cela aussi ne fonctionne pas .

C'est une chose à mettre en route un 1 février , periode creuse et faire durer les mois suivant pour que cela ait un impact.

Alors cantona , soit pourrit, soit tout dans les pieds et pas grand chose dans la tête ! ou suis - je simplement con ...

amitiés et bonnes fêtes de fin d'année ;o))

roland

02/12/2010, 18:55 | Par crabetambour en réponse au commentaire de roland schlachter le 02/12/2010 à 16:19

Faut eviter de Tirer sur le messager ! le sage montre la lune les imbeciles regardent son doigt. (dicton chinois)

03/12/2010, 11:18 | Par sklaerenn en réponse au commentaire de roland schlachter le 02/12/2010 à 16:19

Allez Roland:il ne faut pas vous décourager! Retirer collectivement son argent peut être un moyen de semonce,de protestation,voire de lutte.Ce n'est jamais tout ou rien!Que les manifs massives contre le Vol de nos retraites n'aient pas marché par intransigeance du pouvoir de la droite,et des centristes,dans leur ensemble,oui à court terme.Mais cette DEforme ne pourra durer:trop d'illogismes et d'injustices,trop de ressentiments chez les salariés et chômeurs.Prise de conscience élargie à l'électorat populaire de $arkosy....Révélations des maneuvres des frères $arko.Tout militant sait rester tenace!

Il est temps que les consommateurs ne soient plus seulement "CONS" mais "SOMMATEURS" des entreprises qui vivent grassement à leurs dépends.En montrant leur force dans des actions massives comme les boycots:ex:un samedi sans consommation au niveau national de certaines enseignes auraient un retentissement certain.Et pourquoi pas des actions européennes? Ect......

Pas de mauvais procès à Eric Cantona!L'homme est entier,sincère,ouvert.Il a repris un projet pré-existant qui se popularise grace à sa personnalité et sa popularité.Sa conversion dans le cinéma,la réalisation,la peinture,la photographie.....démontre ses capacitésintellectuelles et d'adaptation .

Heureusement ce n'est pas Jau-au-au-ni,l'ami du Fouquet's,le vieux riche de Gstaad.....Faut pas généraliser!

02/12/2010, 16:22 | Par Ourse Blanche

le Credit Coop non,pas bien du tout ,comme les autres et dissuassifs pour la Nef,ouvrez un compte a la NEF,oui,mais vous passez par Credit Coop qui sont des banquiers comme les autres ,même fonctionnement malgré le baratin de com ,leur placement sont pas ecolos ,leur mode de fonctionnement purement scandaleux,ils ferment les comptes si vous laissez votre fric sans le placer comme eux ils veulent,donc pas de difference chez CC ,comme les autres,point.

02/12/2010, 16:31 | Par lannig en réponse au commentaire de Pierre PEYRARD le 02/12/2010 à 16:23

.....à donner en partage.....

02/12/2010, 16:39 | Par -

Oh là là ... sont-elles si solides les banques si on leur retire tout le liquide ?

Certains veulent liquider Mai 68 pourquoi d'autres ne voudraient -ils pas liquider les banques ...

Bravo Cantona ... belle leçon et " à découvert " c'est courageux et plein d'humour .

z'ont quand même un peu la trouille ... les banques ! ça fait plaisir ce retournement de situation ...

Stigmatiser les banques .... les pauvres !!!!!!!!!!

 

02/12/2010, 16:45 | Par GILLES WALUSINSKI

Laurent Mauduit : Président

Cantona premier ministre,

Coluche ministredes anciens combattants par intérim !

Ce soir comme à chaque match, 1500 gendarmes en tenue de Robocop autour du Parc des Princes . A Neuilly la coke pour les riches, au Parc l'opium pour les pauvres.

02/12/2010, 18:58 | Par crabetambour en réponse au commentaire de GILLES WALUSINSKI le 02/12/2010 à 16:45

"je n ai jamais compris que des RMistes puissent aplaudir des millionaires" ( J.L Melenchon)

03/12/2010, 00:50 | Par Elie CARASSO en réponse au commentaire de crabetambour le 02/12/2010 à 18:58

Moi, j'en connais ici pas mal... Si on ne comprend pas ces gens, comment les fera-ton changer d'avis ??

04/12/2010, 09:10 | Par SCHOUM1 en réponse au commentaire de crabetambour le 02/12/2010 à 18:58

@crabetambour..

je n ai jamais compris que des RMistes puissent aplaudir des millionaires. Je ne suis nullement dans le besoin, 35 années chef d’entreprise, depuis peu (2008) à la retraite, Et pourtant je suis de gauche,fier de l’être,et ce,depuis ma prime jeunesse,toujours combattu toutes les injustices,et surtout sociales,de plus avant,pendant,après et toujours ,du coté de l’ouvrier,pourquoi pensez que tous les millionnaires sois des rapaces de la finance..

Certains millionnaires, viennent de la base, fils ou filles d’ouvriers, et même certains de famille très pauvre, ce qui est mon cas, et qui tout simplement, par leur travail acharné, sont arrivés, et ce pour ne pas faire connaître à leur enfants, la misère qu’eux ont connus, et dont je fais parti Ne croyez pas, ce serais un tord, que certains millionnaires, ne sont pas du coté des ouvriers..

Ayant été ouvriers eux même à leur début, et qui de plus savent d’où ils viennent, et garder la place et l’identité qui sont la leurs..

Et voyez, pourtant je vote Mélenchon, que je trouve très digne et respectueux du peuple, dont il vient, et dont il ne cache pas son appartenance.Ce qui est vrai...

Tout cela pour vous dire, que si j’apprécie, le bonhomme, c’est en parfaite connaissance de cause

02/12/2010, 16:57 | Par bernard01

MONSIEUR CANTONA,vous avez raison 50 millions de fois puisqu'il y a 50millions de livrets A .

j'irai plus loin que vous.IL s'est installé en FRANCE une mise en route du tout a la carte,comme en AMERIQUE. QUI n'a pas la carte des magasins qui vous ont proposé des soit-disant avantages et ristournes.

LE geste citoyen serait de découper ses cartes et de les mettre au panier.

revenir comme avant,payer en liquide etre MAITRE de ses dépenses.

comment croyez-vous que les personnes qui sont en difficultés financieres et qui sont obligés de recourir a la banque de france.Pensez-y.Pour payer leurs dettes il y a beaucoup de moyen sans passer par la banque.

02/12/2010, 19:13 | Par crabetambour en réponse au commentaire de bernard01 le 02/12/2010 à 16:57

petit bemol cynique et ironique: le tout a la carte est bien sur un dogme qui vient des grandes ecoles de commerce Etazuniennes, ou nos potaches issus des beaux quartiers sont alles y recevoir le savoir, de retour au bled, et emancipes, ils ont mis tout ce fatrat theorique en oeuvre, entre Sainte Maxime (la mer) et Gap (la montagne) il est impossible de trouver de l essence sans carte de credit apres 20 heures et si vous avez une carte etrangere vous etes condanmes a coucher dans la bagnole. (pour le nmr1 du tourisme mondial c est reussi) . aux Etats unis les stations sont ouvertes 24h/24h et on peu meme y bouffer, meme dans les bleds les plus recules, faut dire que c est debatable du point de vue des salaries qui y travaillent qui sont exploites etc. mais en fin de compte a force d'etre trop Americains les genies du marketing et de la gestions hexagonaux finissent par se tirer dans les rotules...

02/12/2010, 17:07 | Par PetitRobert

vous avez sûrement Tous dû voir cette pub à la télé ORPOSTAL ;)

la pub est la même il n'y a que les bulles qui sont rajouter☺Tranquile


02/12/2010, 17:19 | Par chess33

Il est temps de créér des monnaies locales soutenant de vraies activités économiques, en rapport avec les réels besoins des individus. Et l'usure est à proscrire. C' est ainsi que des villes et villages en Argentine, condamnés à la famine, ont pu survivre et reprendre leur destin en main.

02/12/2010, 17:28 | Par Etoile66

Lorsque j'ai décidé de retirer tout mon argent de la BNP, le directeur de l'agence où il était déposé m'a fait un véritable interrogatoire.

Je pensais être en démocratie et qu'il existait la loi de la libre concurrence et de la liberté de mouvement.

Il a même ajouté que la banque se sentait un devoir de "surveiller" tout cet argent détenu par les Arabes qui l'envoient en Algérie !!!

Voir la suite sur mon article de blog: L'arnaque des banques françaises

02/12/2010, 17:29 | Par matthieu le joncour

Les banques doivent etre traitees comme toutes les entreprises privees dans un monde soi-disant capitaliste : si elles font trop de pertes, elles doivent faire faillite. Point. Pas de "too big to fail", pas d'Alea Moral, ca suffit.

Et dans cette optique, il faut arreter de faire croire au gens que ce sera la fin du Monde si on arrive a faire couler quelques banques, voire la majorite d'icelles : c'est comme ca que les Banksters US ont reussi , avec la complicite de Geithner et ses copains de Goldman Sachs, a faire cracher 3 trillions de dollars au contribuable Americain pour sauver non pas le systeme financier (qui aurait du etre nationalise de facto car en banqueroute totale) mais sutout les actionnaires des Banques ! (pour ceux qui ne l'ont pas vue, la scene d'Emergency Meeting de la Fed du Tresor et des Banksters dans Wall Street 2 est assez geniale).

Au contraire, en cas de nouvelle grosse crise bancaire (plut a Canto que son truc marche) l'Etat pourra au contraire arguer qu elles sont en faillite et a ce titre les racheter (nationaliser) pour 1 euro symbolique .

Ainsi, les banques appartiendront au peuple, au Service Public (ce qu'elles devraient etre apres tout, comme tout systeme global de "pseudo-rente" monopolistique), au lieu de continuer a etre soutenues aux frais des citoyens quand elles perdent de l'argent - ce qu on appelle communement socialiser les pertes - et de les laisser ensuite engranger et distribuer des benefices et des bonus effarants , quand le temps des profits est revenu (moyennant une obole reversee sous forme d'interet d'emprunt ridicule aux Etats/contribuables qui les ont sauvees).

Et ca , quoiqu'en dise Monsieur Lipietz, ca ne couterait pas si cher aux contribuables. Faudrait juste que les gouvernements se fassent pousser un grosse paire de c****** pour oser le faire. Car il en faut, malheureusement, pour faire... la Revolution !

02/12/2010, 17:55 | Par Ivan Villa en réponse au commentaire de matthieu le joncour le 02/12/2010 à 17:29

"quoiqu'en dise Monsieur Lipietz" @matthieu le joncour, mais que dit Lipietz dans son commentaire? D'après vous, cet économistes, que dit-il sur les privatisations... sur les banques?

02/12/2010, 17:29 | Par bob08

Elle a bonne mine Lagardavous pour donner des lecons...

Des esspécialistes infoutus d'exiger des contre parties en échange des aides publiques,heureusement que nous n'avions pas "affaire" a des amateurs..Surpris

02/12/2010, 17:51 | Par Sarah Faro

"Christine Lagarde qui l'a invité à ne pas parler des sujets qu'il ne connaissait pas." Christine Lagarde qui se cantonne aux piscines, au pince-nez et maillot comme Douillet qui ne causait que tatamis, comme chacun sait.

Warf!

02/12/2010, 18:06 | Par GMM

Le grand intérêt de l'appel de Cantona et l'article de Laurent Mauduit est de désigner les principaux responsables de la crise, Les Banques et leurs actionnaires.

02/12/2010, 18:37 | Par - en réponse au commentaire de GMM le 02/12/2010 à 18:06

Encore des ... intérêts ! mais on avait compris ...

02/12/2010, 18:44 | Par bernard01

le président ISLANDAIS

(on a laissé les banques tomber et on ne s'en sorte que MIEUX)

02/12/2010, 20:53 | Par ab irato en réponse au commentaire de bernard01 le 02/12/2010 à 18:44

02/12/2010, 18:51 | Par matthieu le joncour

 

A Ivan Villa :

Lipietz dit :

"L’initiative de Canto ne vise au contraire qu’à aggraver la crise en provoquant un perte de confiance dans la monnaie fiduciaire (les chèques et transferts de compte à compte), comme en Argentine ou en novembre 2008. Une crise de "deleveraging" : les banques n’ayant plus assez de dépôts ne se prêtent plus entre elles et du coup font toutes font faillite en même temps.Comme (je l’espère) le gouvernement cherchera à empêcher l’effondrement général, il réagira comme en Novembre 2008, aidera les banques, et coupera dans son propre budget de services publics jusqu’à dûe provision. L’opération revient purement et simplement à transférer la dette privée en dette publique avec les conséquences que nous commençons à explorer."

je faisais remarquer que cette solution (effectivement deja experimentee en 2008) n'est pas la seule, que l'autre solution est de NATIONALISER LES BANQUES EN FAILLITE (i.e les racheter pr peau d balle, a leur vraie valeur de 0)

"Mais, quand elles sont plantées, les gouvernements ne peuvent plus les laisser se débrouiller (faire faillite), car alors, plus personne, de l’étudiant au retraité , ne retrouverait son argent ! "

je faisais la aussi remarquer que ce raisonnement est exagere et biaise, et que c'est faire le jeu des Banksters que de faire croire a ce scenario catastrophe post nucleaire. C'est fire le jeu du "sauvez-moi ou le Monde s'ecroule", le fameux "too big too fail" ou "moral Hazard en Anglais" qui a malheureusement si bien fonctionne jusqu a present.

En Angleterre, la Nothern Rock a ete nationalisee. RBS idem. L'Etat UK a paye encore trop cher, certes, pr ces 2 banques zombies. Mais c'est la City, pas la France. Il faudrait oser la Nationalisation a 1 euro symbolique, je le repete, car telle est la vraie valeur des Banques, en realite, en cas de grosse crise.

Ainsi, plus tard, une fois la tempete passee, rien n'empecherait l'Etat de les reprivatiser le secteur Bancaire a prix d'or , et du meme coup engranger une enorme plus-value (enfin !), recompensant a sa juste valeur l'enorme prise de risque du soutien du systeme (au lieu de se contenter de cacahouetes d'interets). Et ironie de l'histoire, de faire faire aux contribuables un superbe Aller-retour gagnant digne des meilleurs "traders" de Wall Street ! :)

03/12/2010, 11:52 | Par junon moneta en réponse au commentaire de matthieu le joncour le 02/12/2010 à 18:51

@ matthieu le joncour

Si les banques étaient reprises à la valeur de 1€ symbolique (après les avoir mises au bord du gouffre, ce qui était le cas en novembre 2008), la zone euro ferait perdre 2.000 milliards d'euros à leurs actionnaires... parmi lesquels les groupes d'assurances, grands prédateurs devant l'Eternel (que notre courageux Ricou a "oubliés")... sans une goutte de sang et sans banderolles..

ALTER-EUROPA
Pour une Autre Europe...

Et (bien sûr) pour un Autre Euro...

 

Après cela, ni vu, ni connu : rien d'autre ne changerait... sauf les directions générales et les salles de marché...

 

02/12/2010, 19:19 | Par Danielle Lachas

Quelle différence entre un banquier et un vampire?

Le vampire a été humain, avant.

02/12/2010, 19:24 | Par -

Hé Cantona .. tu peux pas défendre aussi l'électricien qui a retrouvé des " collages de Picasso " dans son garage ?

Quant on laisse des voitures dans la nature signées " Picasso "... on vient pas faire la morale ...

 

02/12/2010, 19:25 | Par Philos

C'est par l'endettement des états et les risques de guerre civile (nous dresser les uns contre les autres ) qu'une poignée d'illuminés , espére nous" imposer" ou "nous proposer " leur plan diabolique en '"Sauveur"" )

Leur Nouvel Ordre Mondial !

 

02/12/2010, 19:28 | Par pac0pac

J'ai anticipé ce mouvement en juillet en changeant de banque au profit d'une banque de type mutualiste.

02/12/2010, 20:07 | Par Dominique Wittorski

Cher Laurent Mauduit,

Vous écrivez "les citoyens de nombreux pays peuvent avoir légitimement le sentiment qu'ils paient, au travers de très graves plans d'austérité, les conséquences de formidables dérèglements, dont la finance en général et les banques en particulier sont responsables, mais pas eux."

La finance est responsable, mais pas le citoyen ?

Les citoyens n'ont donc pas voté avec une incroyable régularité pour des hommes politiques qui ont dérégulé en faveur de cette finance ? Les citoyens, dans leur majorité démocratique, n'ont pas voulu ce système tout au long de nombreuses élections qui ont permis à la finance d'avoir le pouvoir qu'elle a ?

C'est la "démocratie" (enfin, la nôtre, en occident, comme on dit) qui a voulu et permis cela. C'est cette démocratie-là qu'il faut interroger... non ? Donc le citoyen. L'exempter, c'est trop simple !

02/12/2010, 20:16 | Par Violette.M_C en réponse au commentaire de Dominique Wittorski le 02/12/2010 à 20:07

Non c'est plus simple que ça malheureusement, les citoyens en question ont voté pour un style et jamais pour un programme, ils n'y comprennent rien au programme et parce qu'on ne demande aucune formation politique, ni aucun permis de vote à l'électeur il vote au "feeling" la plupart du temps, au sourcil ténébreux qui le fait rêver, à la haine qui rejoint la sienne, écartant la femme qu'il ne veut parce que la sienne l'ennuie.... cette démocratie a renoncé à éduquer ses enfants.

03/12/2010, 12:04 | Par shadokskaîa en réponse au commentaire de Violette.M_C le 02/12/2010 à 20:16

Vous pensez ? Les citoyens qui prennent des assurances-vie, qui demandent des fonds sans risque ( en euros, dettes des Etats, le Gan qui vendait de la dette grecque à l'automne 2009, et on achète 'aucazou' madame Michu ), qui placent leurs sous, n'est-ce pas, pour en avoir plus qu'ils n'en ont gagné, tous ces gens savent très bien pour qui ils votent et pourquoi.

Les affreux financiers, ils bossent en partie pour les braves gens qui placent leurs sous, pour les instits américains et leurs retraites en fonds de pension et tout et tout. Et tous ceux qui profitent du système, ou qui le voudraient, votent et sont majoritaires ( dans les votes - malheureusement, tout le monde ne vote pas, malheureusement les votes blancs ne permettent pas de faire sauter une élection ).

Faire sauter le système, ça veut dire aussi accepter que les éconocroques qu'on lèguera à 99 ans à ses enfants de 77 ne fassent plus de petits du tout. Ca n'a pas l'air d'être dans l'air du temps. On préfère restaurer un rien les vieux privilèges, faire sauter les taxes sur les héritages, et encourager les placements.... ça c'est populaire...

03/12/2010, 14:29 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de shadokskaîa le 03/12/2010 à 12:04

et on achète 'aucazou' madame Michu ), qui placent leurs sous, n'est-ce pas, pour en avoir plus qu'ils n'en ont gagné

 

Parce que vous en connaissez beaucoup, vous, de gens qui dès qu'ils ont mis un peu de côté souhaitent en avoir MOINS qu'ils en ont gagné ???

03/12/2010, 16:09 | Par shadokskaîa en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 14:29

Ce qui m'amuse, c'est critiquer le système en faisant pareil en petit.

Quelle différence entre le petit épargnant qui achète de la dette grecque et le gros méchant financier ? La différence, c'est que le petit épargnant ne veut pas trop savoir qu'il joue avec la dette des grecs/irlandais/français etc - alors que le gros a le luxe du savoir.... mis à part ça.... il faudrait remettre Sartre en vigueur. Et voir si on veut ou pas faire sauter le système. Ceux qui veulent épargner et avoir plus ne le veulent pas. Ils ne veulent pas savoir comment leur argent leur rapporte, c'est tout.

03/12/2010, 16:41 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de shadokskaîa le 03/12/2010 à 16:09

"Quelle différence entre le petit épargnant qui achète de la dette grecque et le gros méchant financier ? La différence, c'est que le petit épargnant ne veut pas trop savoir qu'il joue avec la dette des grecs/irlandais/français etc - alors que le gros a le luxe du savoir..."

 

Absolument d'accord.

Mais il en est de tout pareil, des emplois également qui partent lors des "délocalisations". On peste contre les entreprises qui "délocalisent" sans voir qu'en achetant chinois on envoie les emplois qui vont avec...

 

Tout simplement parce que les citoyens-consommateurs ne se posent jamais la question des conséquences de leurs actes. Question d'Education citoyenne.

 

Pourquoi se dédouaner de ses propres responsabilités en nommant "Sarkozy" ? Brève analyse de Mediapart 

03/12/2010, 00:58 | Par Elie CARASSO en réponse au commentaire de Dominique Wittorski le 02/12/2010 à 20:07

Vous devriez savoir depuis longtemps comment est formatée l'opinion via le rouleau compresseur des MASS MEDIA. Vous devriez connaitre les règles de la manipulation des cerveaux. Vous devriez savoir que les procedures electorales sont TRUQUEES pour dégager des majorités élues favorables à l'Oligarchie : Non décompte des votes Blancs dans les suffr. exprimés; REFUS de la proportionnelle interdisant la réalité du vote; Bonus extravagants au parti arrivé en tête, etc, etc ..;

03/12/2010, 11:37 | Par sklaerenn en réponse au commentaire de Elie CARASSO le 03/12/2010 à 00:58

Sans oublier les différents remaniements électoraux...

02/12/2010, 21:31 | Par M. CHALLALI

Vive Cantona ! Vive la Révolution !

Et merci (simplement) à vous Laurent Mauduit d'avoir repris ce petit grandiose mot (comme on reprenait un drapeau sali malgré lui), brulant en ces temps qui courent (l'air du temps et ses opportunismes), brulant jusqu'aux lèvres de ceux qui s'en ont proclament. Tellement timides ils sont intimidés... ou bien l'inverse, intimidés sont-ils c'est pourquoi timides...

Oui donc, vive Cantona ! Vive la Révolution ! Et long, long chemin à Mediapart !

02/12/2010, 20:41 | Par PetitRobert

mittera.jpg"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts. [...] Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort."
François Mitterrand (1916-1996), Ex-Président Français. Commentaire lors d'un entretien privé avant sa mort, cité dans le Courrier International du 13 Avril 2000

03/12/2010, 01:55 | Par A S en réponse au commentaire de PetitRobert le 02/12/2010 à 20:41

Merci, je suis fan! Personne ne semble réaliser l'aberration qui se joue en ce moment... l'Amérique semble être le (centre du) monde, les informations sur les élections en Côte d'Ivoire, en Egypte (je ne vous parle même pas de la Guinée) sont relayées au second plan à la minute où Wikileaks lache une quelconque broutille (au passage, le canard enchaîné existe en France depuis 1915, non? Je ne crois pas que les américains ne s'y soit jamais intéressés). Sommes-nous tous américains? On marche un peu sur la tête et tout va trop, beaucoup trop vite.

03/12/2010, 23:32 | Par Axel J en réponse au commentaire de A S le 03/12/2010 à 01:55

Sommes-nous tous Américains?Allez, un peu de musiquette, bien nourrie chez MacDo et avec le son des guitares Gibson bien sûr:"We're not living in America", chantent les Sounds, groupe très (?) suédois comme son nom l'indique...

02/12/2010, 21:38 | Par scythe

Le 2 décembre

Encore un cafouillage,l'histoire débute il y a 3 jours (j'ai dû entendre Cantona à la télé il y a quelque jours,chez un ponte des médias sur la FR5 ou autre peu importe).

Je me suis dit que c'était drôle mais pas sérieux,car cet argent est fictif,autrement cette richesse est à son titulaire parceque les banques le veulent bien.Mais tout de même,on prouverait au moins à ces c..de Goldman ,standard etc que les fils ne sont pas complétement soumis à leurs bonnes volontés.Même si,comme le dit un intervenant,la plaisanterie risque de tourner au vinaigre pour celui ou celle qui le fait.

Et puis le lendemain surprise,Lagarde réagit,ensuite c'est Baroin .Qu'est-ce qu'ils ont peur que les français ne soient pas des moutons de Panurge!

Une autre remarque:côté Médiapart,de la part des barons, L.Mauduit est le seul à s'y atteler sérieusement.Mépris pour la plèbe?

Même si Cantona fait parallélement la pub pour le poker!

Amicalement

02/12/2010, 21:59 | Par alphonse76

Si vous pouvez, visionnez le film LOOKING FOR ERIC de Ken Loach dans lequel CANTONA joue la bonne fée au sein d'un milieu working class. Beau film !

Résumé de Wikipédia :

Eric Bishop est postier à Manchester et fan de football, comme tous ses collègues. Les deux adolescents de sa deuxième femme, dont il est séparé, lui rendent la vie impossible à la maison : il découvre notamment que le plus âgé fréquente des gangsters et cache une arme dans sa chambre. C'est en gardant sa petite-fille qu'il reprend contact avec sa première femme Lily, qu'il avait abandonnée, et replonge dans son passé douloureux.

Lors de ses moments de détresse, il a des pensées suicidaires. Ses hallucinations lui valent la visite de son héros, le footballeur Éric Cantona, philosophe à ses heures, qui l'aidera à reprendre sa vie en main.

 

02/12/2010, 22:09 | Par alphonse76

D'ailleurs avez-vous remarqué ? Les gens, désespérés, prêtent intérêt aux voix qui détonnent : Mélenchon, Cantona ... C'est bien le signe du mal-être engendré par la politique de la droite décomplexée.

Et regardez LOOKING FOR ERIC de Ken LOACH avec Cantona. Superbe !

02/12/2010, 22:18 | Par isabelle82

Eric Cantona a mis le doigt où ça fait mal, et il semblerait
que ça fasse très mal car après Lagarde, Baroin est monté au front anti-Canto,
appuyé par Pérol et le directeur général de la BNP (dont les avoirs sont
supérieurs au pib de la France) Baudoin Prot.

Tout simplement parce que les banques sont incapables de
restituer la totalité des montants qui leurs sont confiés, et leurs réactions
et celles des politiques qui les servent sont un aveu de l'utilisation des
fonds versés chez eux pour jouer au grand casino de la finance mondiale.

Ils veulent bien faire les gangsters, mais surtout ne jamais
en payer le prix. Cette action de Cantona aura eu le mérite de jeter un coup de
projecteur sur l'insolvabilité des banques même si elles jouent avec des
milliards (les nôtres en fait) et de créer dans le public une prise de
conscience de la nocivité du système et de ceux qui en jouent et en profitent
au détriment des peuples.

Merci Eric Cantona.

02/12/2010, 22:21 | Par isabelle82

Connaissez vous la différence entre un banquier et un oiseau?

 

L'oiseau, lui, de temps en temps s'arrête de voler.

02/12/2010, 22:36 | Par fabrizia

03/12/2010, 00:16 | Par Red Partizan

Vive Cantona! Il n'y a qu'à voir la réaction entrainée par ses propos pour comprendre que finalement c'est sérieux! Rien à faire de voir les banques s'écrouler et cette économie dégueulasse avec!

03/12/2010, 00:48 | Par F@Brice

Avec 50 milliards d' intérêts que la France rembourse chaque année aux banques (sur notre dette de 1500 milliards) et pour lesquels le gouv détruit les services publics afin de garder notre bonne note AAA attribuée par ces mêmes institutions financières (conditionnant ce taux d' intérêt à 2 ou 3 milliards de plus ou moins par an) ..... Qui aurait du faire son métier lorsque l état renfloue ces banques sans négocier ces fameux 50 milliards par an ????? La dictature des financiers qui n investissent même plus dans la création de valeur des entreprises ou des Hommes n est plus acceptable, ils ne respectent même plus le capitalisme dont ils se revendiquent pour seulement profiter d' un système qui a totalement dérivé. Désormais nous le savons et nous devons changer cela pour que notre terre et les Hommes vivent ensemble et en paix.

03/12/2010, 01:05 | Par Elie CARASSO

Je trouve l'article de Laurent Mauduit très ambigu voire démagogique. Il ne dit pas que Cantona a eu une bonne idée et qu'elle est viable. Il dit que la colère des gens est très compréhensible. Point. La dessus des Mediapartistes de s'enivrer comme si le gourou avait donné sa bénédiction. Je rêve. C un journal critique ou une secte ?

Je constate que Mauduit n'a pas apporté d'argu économique et financière sur la valeur réelle de la propo de Cantona. Ce n'st pas responsable.. L'article de Lipietz est argumenté et donc Mauduit devrait s'il est sérieux le critiquer. J'attends cette critique. Pour Lipietz : pas clair pourquoi le 8, c'est une bonn aff pour ceux qui auraient retiré le 6. Faut expliquer.

03/12/2010, 01:19 | Par Jean REX

 

Henry Ford a dit:

« Si la population comprenait le système bancaire, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin. »

& Vincent Auriol :

« Les banques, je les ferme. Les banquiers, je les enferme.» "

& encore... Napoléon Bonaparte :

« Quand l'argent d'un gouvernement dépend des banques, ce sont elles et non les chefs du gouvernement qui contrôle la situation.»

03/12/2010, 17:51 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de Jean REX le 03/12/2010 à 01:19

L'Histoire de la famille Rothschild






ligne_1_011.gif

napoleo.jpg

"Lorsqu'un gouvernement est dépendant des banquiers pour l'argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit. [...] L'argent n'a pas de patrie; les financiers n'ont pas de patriotisme et n'ont pas de décence; leur unique objectif est le gain."
Napoléon Bonaparte (1769-1821), Empereur Français

 

03/12/2010, 01:32 | Par fabrizia

" Il n'en a pas fallu plus pour que tout s'enflamme. Sur Internet, les appels se sont aussitôt multipliés, notamment au travers du réseau social Facebook, pour inviter les épargnants à venir le 7 décembre au guichet de leurs banques pour retirer leurs économies."

Pour les mettre où?

 

03/12/2010, 02:06 | Par Jean REX en réponse au commentaire de fabrizia le 03/12/2010 à 01:32

@ Fabricia

*** Dans de l'or et de l'argent pardi ! L'or va atteindre les 1500 à 1600 $ fin 2010, l'once était à 1050 $ il y a un an... et l'argent est passé de 15$ à 29 $ l'once en un an... et ces cours devront être multipliés par dix à 15 quand la VRAIE CRISE sera là...

au0365nyb.gif

ag0365nyb.gif

03/12/2010, 08:38 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de Jean REX le 03/12/2010 à 02:06

Vous incitez les gens à acheter de l'or et de l'argent, c'est comme Sarkozy qui demandaient aux gens d'emprunter comme les Américains pour devenir propriétaires au moment où l'immobilier était le plus cher.

Le taux de l'or et de l'argent est totalement surévalué - justement en raison de l'hystérie et de la peur ambiantes. Le cours va baisser irrémédiablement dans un certain temps.

Tous ceux qui n'auront pas examiné les cours au jour le jour, perdront leur "fortune", car avec de l'or ils ne pourront rien échanger, ils pourront toujours le fondre en bijoux :-(

Par contre, il serait beaucoup plus judicieux de placer son argent dans des banques dont les comptes et les pratiques sont soumis à un examen citoyen éthique. Il en existe en Europe et que je sache, la liberté des capitaux est aussi valable pour tout citoyen européen. Avec les codes BIC et IBAN il est possible de faire des virements internationaux dans toute l'Union Européenne.

Voir: L'arnaque des banques françaises

 

03/12/2010, 12:04 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 08:38

@ Etoile 66

Désolé : vous dites encore n'importe quoi.

Sur l'or, cette fois!

Vous pouvez acheter de l'or autrement qu'en bijoux et en pièces, et le revendre dans les cinq minutes qui suivent : c'est un des actifs les plus liquides... à condition de connaître ces marchés et les bons intermédiaires.

En plus, les coûts de détention (sécurité oblige) sont faibles, ce qui n'était pas le cas avant.

Bon, pour les banques éthiques, c'est encore un rêve : il y a plein de caméléons derrière ces beaux projets.

 

03/12/2010, 14:30 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 12:04

Junon encore parfaite idéologue... à qui ont peut raconter n'importe quoi.

Bravo, continuez donc sur la lancée, achetez de l'or, plein d'or...

On en reparlera dans 10 ans.

05/12/2010, 21:09 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 14:30

@ Etoile66

Continuez vos placements de "marchande de sommeil" : durera ce que ça durera!

Z'avez pas trop de problèmes avec vos (pauvres) locataires?

Z'en n'ont pas marre de vous avoir tout le temps dans les pieds?

Moi, je regarde mon or, mon Seign-or.

Plus je regarde les cours, plus je l'ad-or, mon or.

J'le r'garde et j'le garde, mon or...

J'le vois monter enc-or et enc-or, mon or.

Paraît que le nouveau RM (RentenMark) va sortir?

- Zè enc-or bon pour mon or?

- Ach Z'or, mein Seign-or.

Jun-or, monet-or, votre déesse en or...
Clin d'oeil

04/12/2010, 06:49 | Par Jean REX en réponse au commentaire de Jean REX le 03/12/2010 à 02:06

 

t24_au_en_usoz_home.gif?random=0.6657714

 

 

 

 

 

 

 

 

 

t24_ag_en_usoz_6.gif

03/12/2010, 01:39 | Par A S

Pourquoi ce grand contestataire, très soucieux de l'avenir des "gens", n'a t-il pas pris la parole pour s'indigner lors de la réforme des retraites? S'il suffit qu'il se montre pour que ses propos soit traduits et diffusés dans le monde entier, il aurait pu servir une cause assez honorable me semble t-il.

Seulement, pour cela, il aurait fallut une vrai reflexion, s'engager, comprendre les conséquences de la réforme et proposer des solutions... pas si facile non?

On ridiculise les politiques, ringards, sans solution et on fait monter des idées ridicules et simplistes... qui vous dit que Catona n'a pas d'interêts, par exemple, à faire chuter l'Euro? Tout le monde aujourd'hui semble potentiellemnt suspect dans les médias mais pas lui. Un bon accent de sudiste suffit il encore à engendrer la sympathie des élites parisiennes?

Sous couvert de révolution, il me semble, ici, que c'est encore une fois l'image et le divertissement qui prime... On se calme et on réfléchi un peu non? L'enjeu me semble de taille, il ya des gens (beaucoup) qui ont froid dehors ce soir.

03/12/2010, 01:44 | Par A S en réponse au commentaire de A S le 03/12/2010 à 01:39

Cela dit, si cela amène les gens à réfléchir sur le placement de leur argent dans des structures différentes, c'est certainement très positif.

03/12/2010, 08:41 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de A S le 03/12/2010 à 01:44

"Cela dit, si cela amène les gens à réfléchir sur le placement de leur argent dans des structures différentes, c'est certainement très positif."

 

Exact !

J'entendais ce matin les "spécialistes économiques" (journalistes !) de France Inter se moquer ouvertement de Cantona sans comprendre la population du pays...

Ils affirmaient que seuls 7% des Français changeaient de banque par an... incroyable docilité ou servilité...

Acheter un service bancaire, c'est comme acheter des pommes de terre ou du fuel pour se chauffer, il faut tout simplement COMPARER les prix et prestations et bien lire les petites lettres où se cachent les crimes humanitaires... et les arnaques grandes et petites.

Cela demande du temps, il existe en outre sur le net des sites de comparaisons qui le font pour vous. Du moins en Europe...

03/12/2010, 12:06 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 08:41

Sauf que les banques ont des frais de clôture très élevés...

Arnaque, bien sûr, mais arnaque qui bloque les clients...

03/12/2010, 15:01 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 12:06

"Sauf que les banques ont des frais de clôture très élevés..."

Junon tourne en rond dans sa cage.

 

En France, oui, les frais sont élevés, parce que les citoyens n'ont jamais été formés, ils ne comparent rien et paient en braves moutons des frais inacceptables. Il n'y a pas d'ailleurs que chez les banques, mais tous les jours en faisant leurs courses.

 

Dans les autres pays, les mouvements citoyens informent le public, et ces arnaques, vécues tous les jours en France, ne fonctionnent pas.

Il vous suffirait juste de vous informer.

 

J'ai changé plusieurs fois de banque en Allemagne, le tout est possible en 5 minutes, sans frais exhorbitants comme en France.

 

04/12/2010, 21:49 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 15:01

Votre cage à vous, c'est vous-même, Sixty-Six.

03/12/2010, 01:49 | Par Jean REX en réponse au commentaire de A S le 03/12/2010 à 01:39

 

*** Des gens ont perdu des journées de salaire pour quels résultats ? : AUCUN, et pour cause avec des présidents de syndicats vendus (Notat Pdte du Siècle en 2011...) aux pouvoirs oligarchiques et occultes de ce pays... il n'y a plus aucune chance que la révolution s'opère sous leurs bannières, au moins avec l'idée lumineuse et géniale de CANTONA, chacun peut prendre en main une partie de son destin... en ruinant ces hordes mafieuses de Banksters capitalistes fainéants qui réduisent Le Peuple au rang d'esclaves !

03/12/2010, 01:50 | Par espoir

Oui,ou est le problème Elie ?C'est bien tout ce que LM voulait mettre en exergue:la posture symbolique de Cantona ,non pas une démonstration de faisabilité mais sur un exemple "vider les banques" une illustration mathématique d'un systéme auquel on enlève son pilier porteur et qui ,en théorie, s'effondre dans l'instant.Comme a+b=c, si on soustrait de c(la banque) aet b(nous les dépositaires de fonds ) le résultat certain de l'opération c'est la disparition de c en tant que c. Moi qui ne suis qu'une femme, j'ai compris le deuxiéme degré des propos d'un fouteux et d'un journaliste et vous Elie ,vous demandez une commission d'enquête pour évaluer techniquement ce qui n'est qu' une provocation imagée logique.

03/12/2010, 09:28 | Par Jean REX

 

***Le Président Islandais : « On a laissé les banques tomber et on ne s’en porte que mieux » 

arton7213.jpg?1291302009



 

 

2 décembre 2010 (Nouvelle Solidarité) – Alors que le peuple irlandais est aux prises avec le monstre financier qui menace de le dévorer, le président d’Islande, pays qui a lui aussi dû faire face à l’effondrement de son système bancaire, a déclaré qu’il valait mieux laisser les banques faire faillite pour préserver l’intérêt général. Pour l’instant, les dirigeants européens persistent à croire que pour rétablir l’économie, on ne peut pas se débarrasser des banques parasites, à l’opposé de la seule alternative qui nous reste : établir un Glass-Steagall global pour liquider les activités spéculatives et rétablir un système de crédit pour alimenter l’économie réelle.

Dans une interview avec l’agence d’information financière Bloomberg, Olafur Grimsson a dit : « La différence [avec l’Irlande] c’est qu’en Islande nous avons permis aux banques de faire faillite. C’étaient des banques privées et on n’y a pas injecté d’argent pour les maintenir ; l’Etat n’a pas porté la responsabilité de la faillite des banques privées. »

Début 2010, lorsque le gouvernement islandais a négocié avec les intérêts financiers un renflouement draconien qui fut ensuite approuvé par le Parlement, le Président Grimsson décida de soumettre cette décision à un référendum. Le peuple rejeta unanimement(93%) le plan de renflouement.

« L’Islande se porte bien mieux qu’attendu », a déclaré Grimsson. « Peut-on demander aux gens ordinaires – les agriculteurs et les pêcheurs, les enseignants, les docteurs et les infirmières – d’assumer la responsabilité de la faillite des banques privées ? Cette question, qui fut au cœur du débat dans le cas de la banque islandaise Icesave, va être la question brûlante dans de nombreux pays européens. »

En Islande, les activités enfaillite furent séparées du reste des banques, ce qui permet aujourd’hui d’avoir un système bancaire au service de l’économie nationale.

03/12/2010, 12:09 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Jean REX le 03/12/2010 à 09:28

Bonne pioche, Jean REX!

Il faut savoir que les Islandais n'avaient pas vraiment le choix : en les reprenant, ils auraient engagé plus de dix années de PIB...

03/12/2010, 08:36 | Par wildpalms

En fait, il semble que ce qu'il dit ne soit pas bête du tout !

Je me suis renseigné auprès de financiers de ma famille me confirmant que, même dans le pays où ils vivent, si un tel appel était entendu les banques se feraient un brave souci.

Maintenant, qu' Eric.Cantona fasse fructifier ses biens n'invalide pas ses propos pour autant !

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

03/12/2010, 08:45 | Par SCHOUM1

Autre lien .

LIEN sur la dette Hold-up sur la monnaie, et les causes du traité européen A écouter pour comprendre ce qui se passe.

Dette publique= usure rentable.

http://www.dailymotion.com/video/x96nvb_dette-publique-usure-rentable_news

03/12/2010, 12:05 | Par SCHOUM1 en réponse au commentaire de SCHOUM1 le 03/12/2010 à 08:45

Le Monde de la finance commence par Rothschild.

LES BANQUES ET LA CONSPIRATION.

Ce sur quoi repose le nouvel ordre mondial.

Ce pourquoi nos banquiers, avec la connivence et complicité de nos gouvernants actuels, Christine Lagarde ministre de l’économie….François Baroin Ministre du budget ancien journaliste et avocat……….

Ainsi que toute les BANQUES..

Font tout actuellement pour nous faire croire que CANTONNA est irresponsable, et nous font croire que sans les banques, nous serions mal, cela est de l'enfumage.

.

Ci-joint 3 liens et billet –que j’ai fais parvenir à plus de 365 en 1 clic et qui vont faire de même.

Commencer par le 1 et 3 ensuite le 2 qui ressemble au 1.

Très intéressant, et surtout, peut être compris par tous, même un enfant de 16 ans.

Bulle crise et dette expliquées1.

http://www.dailymotion.com/video/x6zmv1_bulle-crise-et-dette-expliquees1_news Bulle crise et dette expliquées2.

http://www.dailymotion.com/video/x6zl7t_bulle-crise-et-dette-expliquees2_news Bulle crise et dette expliquées3.

http://www.dailymotion.com/video/x6zl2l_bulle-crise-et-dette-expliquees3_news

03/12/2010, 10:31 | Par shadokskaîa

Lordon, qui n'est pas n'importe qui, a proposé des solutions intelligentes :

Nationaliser les banques, en les laissant faire faillite au lieu de les sauver et en les rachetant à leur valeur réelle, soit un euro symbolique.

Quant à croire que nationaliser les banques serait coûteux, et que les banques ne font pas de profits....

La vidéo est intéressante, parce que Lordon s'occupe de toutes les objections des 'financiers' en place ( vous perdrez vos économies, on ne vous fera plus crédit etc )

 

03/12/2010, 09:17 | Par jean-marc gavanon

Conneries!

Sur une telle question, impossible de se décider sans prendre l'avis de Jean-Pierre Papin.

03/12/2010, 13:19 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de jean-marc gavanon le 03/12/2010 à 09:17

Si c'est un "Fan de Notre actuel Président" qui le dit, on ne peut qu'être confortés dans notre détermination.

03/12/2010, 09:34 | Par cairns

Dans la série "ya des cons qui l'ont fait", je vais retirer mes "avoirs" c'est à dire ce qu'il reste de mon salaire de Novembre, ce midi, et passer Noêl avec. Peut-être qu'on fêtera le jour de l'an sur les décombres de "ma" banque, la BNP. Ce qui m'a paru le plus intéressant c'est de réaliser que les liquidités disponibles des banques sont infimes par rapport à nos dépôts.

03/12/2010, 09:41 | Par Etoile66

Voici quelques infos de ce qui se fait en Allemagne depuis des décennies...

où les sacs plastiques étaient remplacés par des sacs en coton dès 1973, sacs que chaque habitant a en plusieurs exemplaires, lavables avec les serviettes de toilettes en machine.

Hier sur le marché de Charente-Maritime, tous les commerçants voulaient me donner un sac en plastique, comment "peser" autrement ? Ils étaient hyper-étonnés que je leur demande de mettre tous les légumes et fruits en vrac dans le sac en coton Surpris

 

La conscience écologique remonte aux années 70 dans ce pays. Voici donc quelques infos, à creuser, comme je le mentionnais plus haut:

Fonds éthique (en France on parle surtout du problème bilan carbone, ce qui est très unilatéral)

Pour ceux qui ne parlent pas allemand, google translator permet de comprendre le sens, la trado n'est pas des meilleures...

Il existe dans toute l'Europe des banques éthiques, des fonds d'investissement, etc. etc...

A vous de rechercher où placer l'argent que vous retirez de la BNP, la banque la plus arnaqueuse d'Europe voir aussi cet article de Laurent Mauduit...

03/12/2010, 11:17 | Par cairns en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 09:41

@etoile66: votre germanophilie me gave un peu. J'ai habité 3 ans dans la banlieu Nord de Munich (Garching, Ismanning; entreprises high tech, instituts de recherche) et ce que j'ai vu dès le début c'est la xénophobie des bavarois: ce n'est pas tonitruant comme un Le Pen mais simplement on ne loue pas à un étranger (je bégayais quelques mots d'allemand seulement). Au bout d'un certain temps de démarches infructueuses, c'est non seulement mon employeur qui a téléphoné mais une secrétaire qui m'a accompagné et a garanti la location. Tous le jours je me suis fait un plaisir de déclamer un "gutten tag" chez les commerçants pour qu'on me réponde un "gruss gott" bien épais et bien catho. Tous les jours pendant 3 ans, le boulanger à fait semblant de ne pas comprendre le nom du pain que prononçais mon épouse. Un jour celle-ci a reçu chez nous un interné en réinsertion qui démarchais des abonnements. Dès qu'il est parti le voisin est venu la prévenir: "savez-vous qu'il s'agit d'un condamné et que c'est dangereux de les recevoir?" Elle est pas belle la vie?

03/12/2010, 14:58 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de cairns le 03/12/2010 à 11:17

"votre germanophilie me gave un peu. J'ai habité 3 ans dans la banlieu Nord de Munich "

Et alors ? Ce que j'écris est pour informer ceux qui le souhaitent et qui ne font pas d'un bref passage dans une ville bavaroise tout un plat... c'est comme si vous racontiez que vous avez vécu 3 ans à Marseille, et alors ?

 

Tous le jours je me suis fait un plaisir de déclamer un "gutten tag" chez les commerçants pour qu'on me réponde un "gruss gott" bien épais et bien catho.

Apparemment au bout de 3 ans, vous ne savez toujours pas écrire "bonjour" en allemand et comprenez la salutation traditionnelle bavaroise comme une marque de catholicisme ! C'est grave...

Et quand vous dites "adieu", cela ne vous gêne pas ? C'est "épais et bien catho"?

(je bégayais quelques mots d'allemand seulement)

Aller dans un pays sans faire l'effort d'en apprendre la langue, c'est pas très fin... au bout de quelques semaines d'efforts vous auriez pu parler pour vous faire comprendre. Ce qui ne semble pas être votre fort, puisque vous écrivez:

Tous les jours pendant 3 ans, le boulanger à fait semblant de ne pas comprendre le nom du pain que prononçais mon épouse.

Comme je les comprends, parfois la prononciation de certains à l'étranger est telle que vraiment PERSONNE ne peut les comprendre.

Même dans la Recherche internationale, il faut parfois lire le texte écrit, car on ne comprend rien de ce que l'orateur français dit en anglais.

Rien ne m'étonne après tout ce que j'ai entendu.

Pourtant ils disent "parler" les "langues étrangères". Dans la communication il faut juste être deux, celui qui émet et celui qui reçoit, pour se comprendre, il faut juste parler la même langue avec les mêmes sons Clin d'oeil

 

Ici, il n'est pas question de vos péripéties dans une région dont vous ne compreniez pas la langue, mais de l'appel de Cantona et d'alternatives au système bancaire actuel en vigueur en France.

03/12/2010, 18:07 | Par cairns en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 14:58

@etoile66 Vous ne semblez pas avoir noté que le "gruss gott" bavarois provoque chez son interlocuteur de Berlin ou Hambourg, un haussement de sourcil, qui est la forme prussienne la plus proche du ricanement marseillais. Par ailleurs mon épouse a suivi des cours de langues dans tous les pays où j'ai (nous) avons travaillé: elle parle italien par son origine, français, américain côte ouest, espagnol, allemand. Elle fait des plaisanteries fondées sur les différences entre le castillan et l'espgnol du chili et, bien sûr, sur le patois bavarois. L'humour sur le patois bavarois aidant à supporter leur xénophobie. Alors je me fiche pas mal de vos leçons.

A propos: je viens de retirer mes "avoirs", i.e. la part restante de mon salaire (voir plus haut, près du commentaire de sokolo).

03/12/2010, 12:14 | Par junon moneta en réponse au commentaire de Etoile66 le 03/12/2010 à 09:41

Nous v'là dans les sacs en coton, maintenant!

(J'ai râté un virage : je croyais qu'on parlait de CANTONA)

03/12/2010, 15:00 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de junon moneta le 03/12/2010 à 12:14

"Nous v'là dans les sacs en coton, maintenant!

(J'ai râté un virage : je croyais qu'on parlait de CANTONA)"

La petite pensée en tiroirs étroits.

Tout se tient, ce que prône Cantona et la consommation citoyenne.

A tout vouloir compartimenter, on en perd la vue d'ensemble.

Il s'agit de consommation dans l'appel de Cantona, justement... une consommation citoyenne REFLECHIE... et non moutonnière.

03/12/2010, 10:22 | Par jean-philippe courrouyan

Et oui Cantonna a eu tardivement la mème idée que j'ai proné dès Septembre 2008(voir google)et que j'ai mis en application en retirant les petites économies que je possédais et depuis en n'utilisant qu'au strict nécessaire(factures) la banque.

Si une majorité de français avaient agi ainsi à cette époque les banques ne seraient pas aussi bénéficiaires sur le dos des citoyens comme elles le sont actuellement et nous n'aurions peut ètre pas la chute des dominos actuels!!!

03/12/2010, 10:41 | Par françois périgny

Et le 15 décembre, journée européenne d'action.

03/12/2010, 11:02 | Par lionel sergent

Cantona met le doigt là ou cela fait mal,il suffit d'écouter la réaction de notre inéffable ministre Lagarde pour en etre convaincu. Par contre ou placer l'argent? Dans un établissement COOPERATIF , c' est simple et EFFICACE, les experts en économie à la solde des financiers feignent d'ignorer cette possibilité : Raison nécéssaire et suffisante pour l'adopter !

03/12/2010, 11:02 | Par lionel sergent

Cantona met le doigt là ou cela fait mal,il suffit d'écouter la réaction de notre inéffable ministre Lagarde pour en etre convaincu. Par contre ou placer l'argent? Dans un établissement COOPERATIF , c' est simple et EFFICACE, les experts en économie à la solde des financiers feignent d'ignorer cette possibilité : Raison nécéssaire et suffisante pour l'adopter !

03/12/2010, 11:16 | Par PetitRobert

Ce ne que lorsque le dernier arbre tombera, l'eau disparaitra et les animaux s'éteindront que l'homme comprendra que l'argent n'était pas comestible..

la vidéo de Pink FloydMoney extrait de l'album The Dark Side of the Moon. ☺Tranquile

☮~*'¨Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ¨'*·~♥♪ d◕‿◕b ♫♥~*'¨Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ¨'*·~☮


ligne_1_062.gif

03/12/2010, 11:15 | Par GMM

Salut a tous, salut Eric, tu as raison même si je ne penses pas que cela soit assez suivi pour provoquer un cataclysme, par contre je pense que cela est un grain de sable qu'il faut multiplier dans les chaussures a talonnetes du minuscule et de ses commanditaire.

J'avais ouvert un sujet de blog qui s'appellait agir. voici l'adresse

 

et voici le contenu de mon dernier message sur ce sujet

http://www.mediapart.fr/club/blog/gmm/150910/agir
J'ai lancé en septembre un sujet qui s'appelle AGIR et même si cela avance doucement le sujet n'est pas mort, quelques personnes sont interessées, et c'est en faisant un travail de fourmi qu'il faut se préparer aux prochaines turbulences, afin a ce moment là d'être vus comme étant une force existante et un espoir, ce au dela de l'influence d'un quelconque syndicat ou parti politique, en tant que citoyen simplement.
Ce qu'il se passe actuellement n'est guère réjouissant, on se prépare a nous imposer Strauss Kahn comme succésseur de Sarkozy.
Sarkozy est missionné pour mettre à bas tous les services publics, toutes les protections sociales d'ici a 2012. Il est dores et déja sacrifié par les forces patronales et financières au bénéfice du sauveur DSK la carte de gauche du MEDEF et des banques.
DSK sera chargé de montrer que le systéme est fiable en distribuant quelques miettes aux esclaves que nous sommes, ( il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d'or).
Notre but est d'anticiper ce passage de relais, en exigeant une dissolution immédiate, afin de retrouver une majorité à l'assemblée nationale, de provoquer une assemblée constituante ( comme les Islandais le font actuellement ) et rompre le cercle vicieux.
Pour cela nous devons exercer une pression constante au travers de comités locaux, exercer une résistance constituée d'entraves au bon fonctionnement de cette société dont nous n'avons jamais voulu et qui nous a été imposée d'en haut. Rendez vous sur mon blog.

Cordiales salutations a vous, il ne faut jamais cesser de se battre.

03/12/2010, 11:49 | Par red2

L'avis de Frederic Lordon sur la question, tres interressant notemment sur le danger de detruire les banques mais la necessité de quand meme mettre la finance au pas :

http://blog.mondediplo.net/2010-12-02-Ne-pas-detruire-les-banques-les-saisir#forum

03/12/2010, 11:59 | Par marie banlier

POur enlever l'argent qui dort des banques sans pour autant le mettre dans l'armoire ou sous le matelas, je conseille ce lien

http://www.terredeliens.org/IMG/pdf/BS_fonciere_101015.pdf

Non seulement vous retirez l'argent de la banque mais en plus vous faites oeuvre écologique . Certes le rapport n'est pas mirobolant mais l'engagement est citoyen et si le système s'effondre, il restera toujours la terre

03/12/2010, 13:35 | Par hasbeen

Comme GMM, "La beauté vient du combat !"

en écho pink floydien ^^ à Petit Robert ; Money de N.A.S.A.

Refoulé par Lagarde C à son rôle "d'ingénieur footbaliste" des millionnaires comme Cantona on en veut davantage, même réduit, le message est passé. Merci Eric.

Feuk all tro||s & monocles & banksters.

,°)

 

03/12/2010, 15:17 | Par dominique gautier

Un vrai plaisir de voir hier au soir dans "Ce soir ou jamais",Paul Jorion remettre à sa place vertement une "économiste" (dont j'ai oublié le nom mais qu'importe) membre du Cercle des Economistes récitant le catéchisme habituel et se perdant dans des détails techniques pour ne pas avoir à répondre sur les causes de l'appauvrissement des populations quand un petit cercle s'enrichit de façon indécente. Paul Jorion faisait la même analyse que Laurent Mauduit sur le symbole que représente la proposition de Cantona et la démonstration d'un ras le bol des citoyens.. Les défilés n'impressionnent personnes quand une simple phrase de Cantona embrase nos gouvernants qui redoutent que les populations trouvent enfin le moyen de résister, même si sa proposition n'est sans doute pas réaliste. Mais une idée en amenant toujours une autre, panique dans les hautes sphères !!! L'économiste en question a été brillamment remise à sa place, Paul Jorion démasquant l'unique préoccupation de son interlocutrice qui nous noyait par des propos techniques hors sujet : pourvu que cela dure et qu'on nous laisse toujours nous enrichir et nous amuser !!!! Dommage que de tels intervenants ne soient invités qu'après minuit.

PS : l'émission est sur le blog de Paul Jopion pour ceux qui ne l'auraient pas vu en direct.

04/12/2010, 11:23 | Par Desperate en réponse au commentaire de dominique gautier le 03/12/2010 à 15:17

Je partage entièrement votre avis. Cette même économiste jouant sur le registre de la peur. "Vous allez le mettre où cet argent, sous votre matelas ? dans votre cave ? Et les personnes âgées vont se faire attaquer, car le 7 décembre, eux aussi sont informés, ils seront là dans les files pour vous observer et ensuite vous suivre et vous dérober votre argent. C'est complètement irresponsable etc, etc...". C'est vrai que les banques ne volent personne, elles se contentent de faire de gros profits avec tout l'argent virtuel des clients.

04/12/2010, 15:35 | Par lannig

Il ne suffit pas de le crier à la Cantonnade pour être écouter !

03/12/2010, 15:14 | Par tosca

J'irai à la banque mardi, et ferai un virement sur mon compte NEF, que la NEF soit adossée à une banque, tant pis, l'essentiel est de montrer le mouvement, et de le poursuivre, mois après mois, de les inquiéter, c'est très maso, très jouissif.... meilleur à mon sens que faire péter le système d'un coup.

04/12/2010, 08:27 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de tosca le 03/12/2010 à 15:14

C'est le supplice de la goutte d'eau inventé par les Chinois !

Cordialement.

03/12/2010, 16:58 | Par Ivan Villa

L'appel d'Eric Cantona : le temps est venu d'agir pour des banques citoyennes
Suite à l'interview d'Eric Cantona à Presse-Océan, suggérant aux clients de retirer leur argent des banques pour faire s'écrouler leur système de domination, un "buzz" s'est constitué sur Internet. Un site "Bankrun" a été créé pour appeler à un retrait massif et simultané d'argent le 7 décembre prochain. Selon les initiateurs de ce site, il s'agit de dénoncer les ravages d'un "système financier mondialisé dérégulé et incontrôlable", et d'exiger "la création d’une banque citoyenne, au service des citoyens".
Cette initiative rencontre un écho certain auprès de citoyens atterrés de voir les plans d'austérité déferler sur l'Europe au motif qu'il faudrait "rassurer les marchés financiers" et sauver les banques. Nombreux sont ceux qui souhaitent agir ici et maintenant, pour montrer aux gouvernants qu'ils refusent ces politiques irresponsables.
Au stade actuel l'action citoyenne n'a que très peu de chance de déclencher un mouvement de retrait généralisé, susceptible de menacer les banques. Leur stabilité est d'ailleurs bien plus mise en danger par la folle vague de spéculation actuellement en cours contre l'euro... En outre les liens apparents sur le web de certains promoteurs de l'initiative "Bankrun" avec des secteurs de l'extrême-droite doivent inciter à la prudence.
Il n'en demeure pas moins que la mobilisation des citoyens doit se développer pour exiger la mise au pas des banques prédatrices. Les mouvements citoyens doivent en même temps favoriser l'émergence de banques alternatives, solidaires et écologiquement responsables, comme le proposent par exemple les Amis de la Terre, l'une des associations fondatrices d'Attac (voir http://www.amisdelaterre.org/IMG/pdf/Guide_banques_VSite.pdf): c'est alors que l'appel aux citoyens à transférer leurs comptes bancaires aura un sens. [Idem voir Alain Lipietz]
L'écho important de la proposition d'Eric Cantona montre qu'une attente forte existe dans la société. Attac lutte depuis douze ans contre la domination de l'industrie financière. Nous nous engageons à renforcer dans la durée l'action citoyenne contre le pouvoir de la finance, pour l'émergence de banques alternatives et solidaires, et pour la socialisation du système bancaire. L’association continuera à s'y employer dans les mois à venir avec ses partenaires.
Attac France,
Paris, le 3 décembre 2010

03/12/2010, 17:30 | Par denis bourgois

L'idée est bien sûr bonne mais :

 

"Le groupe Crédit Coopératif fait enfin partie du nouveau groupe BPCE,
qui regroupe à la fois les caisses régionales des Caisses d'Epargne et
des Banques Populaires, mais aussi leur filiale Natixis, aux activités
bien plus controversées" peut on lire sur le site http://www.financeresponsable.org/fiche-entreprise.php?id_en...

 

A qui se fier ????

03/12/2010, 17:39 | Par PetitRobert

La
Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 sur la Banque de France
(aussi
appelée loi Pompidou-Giscard du 3 janvier 1973, et parfois,
péjorativement, loi Rothschild, allusion au fait que Pompidou fut
directeur général de la Banque Rothschild
), est une loi votée en France
sous l'impulsion de Valéry Giscard d'Estaing, alors ministre
de l'Économie et des Finances, sous la présidence de Georges Pompidou.

Cette loi modifie l'organisation de la Banque de France et affaiblit
les droits du Trésor Public par rapport à celle-ci.
L'article 25 interdit en effet au Trésor Public d'emprunter directement à
la Banque de France à un taux d'intérêt faible ou nul (par création
monétaire), comme il en avait
jusqu'alors le droit.
Cet article stipule : « Le Trésor public ne
peut être présentateur de ses propres effets à l'escompte de la Banque
de France
 ».

ligne_1_014.gifQUESTION :
Le poste de directeur général de la
banque Rothschild occupé par
Pompidou pendant quelques
années y est t'il pour quelque chose
dans cette loi du 3 Janvier 73 ?
ligne_1_035.gif

03/12/2010, 20:14 | Par Jean REX

 

" Le 7 DECEMBRE ou JAMAIS "

Bravo Jorion !

 

 

( suite...)

 

 

03/12/2010, 20:40 | Par Luciole Camay

On sent bien qu'un système parallèle va forcément s'ébaucher pour que l'espoir revienne. Si seulement un seul milliardaire en avait l'initiative !

Tant qu'on ne taxe pas plus les possédants, que les banques sont renflouées à chaque crise financière sans contrepartie on a une épée de Damoclès au-dessus du crâne, c'est terrible de ne pas vouloir admettre ça...

On peut avoir la crise de l'automne 2008 en pire si ça continue tel quel, tout le monde le sait mais préfère faire comme si c'était impossible de vivre une chose pareille (nos sous en banque envolés, le business bloqué, les salaires des fonctionnaires pas versés pendant plusieurs mois comme en URSS, plus d'allocations-chômage ni paiement des retraites).Qu'est-ce qui se passera alors ?

Pourquoi se croit-on à l'abri d'une chute brutale du capitalisme pris à son propre piège alors que c'est sa finalité de toute façon ? Tout saccager !

04/12/2010, 00:04 | Par Etoile66

"Si seulement un seul milliardaire en avait l'initiative ! "

Contactez donc Warren Buffet :-)

04/12/2010, 08:16 | Par Jean REX

 

*** A Voir ou à Revoir...

[1] www.youtube.com/watch?v=VaCoI9CFSPQ – «L’argent dette» en 7 parties.

[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Allais – Maurice Allais gagna le prix Nobel d’économie en 1988.

 

04/12/2010, 08:30 | Par Jean REX

 

*** "Révolution Cantona" : Le ver est dans la pomme…

Le Post.fr - 4 Décembre 2010

Panique dans la fourmilière, ça bouge dans tous les sens sur la toile et pas toujours dans le bon. Les groupes se divisent s’accusant les uns les autres d’être soit d’une mouvance conspirationniste, soit proche de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, voire d’être des agents infiltrés du pouvoir qui sait ?

Une petite journée passée sur Facebook, où circule le flot principal de la discussion sur le sujet, vous conduira sans doute à une grande confusion sur le véritable fondement de l’opération.

Des mouvements parallèles se font et se défont, des pages naissent et disparaissent, des leaders politiques de tous bords, des gurus, des prophètes incompris, des borderline de l’anti-mondialisation, et beaucoup d’illustres inconnus s’expriment et tentent de récupérer quelques brebis égarées.

« Cantona ne savait pas où il mettait les pieds… ». Sur ce point, vous n’aurez pas de doutes.

On trouve, en vrac et entre autres, des convaincus, des méfiants, des récupérateurs et des escrocs :

• Le Collectif StopBanque créé et animé par Laurent brunet et Pierre Barbera qui soutient avec ferveur (et avocats si besoin) le mouvement original BankRun2010. Le site dresse une liste très complète des opposants de tous bords au système bancaire au risque de se compromettre avec ceux qu’il ne fait que citer. Laurent Brunet répond sur Facebook aux accusations de Sandrine Gazagne

Sandrine Gazagne (auteur d’un événement parallèle) accuse Géraldine Feuillien, co-organisatrice de BankRun2010, d’avoir serré la main d’Alain Soral, pas étonnant pourtant qu’une scénariste rencontre un réalisateur. Puis il y a Yann Sarfati, son complice, on ne peut pas dire que ses courts-métrages soient de la propagande orientée au point de poster un agent de la DST devant son appartement, prenez le temps d’en regarder un, y a pas plus rigolo et bon enfant. Darwin Kayser sur Dailymotion invite Yann Sarfati à rencontrer François Asselineau

François Asselineau n’est pas en reste puisque ses admirateurs consacrent au mouvement pages et articles de blogs et les noms de leurs rédacteurs se retrouvent mêlés dans les discussions sur Facebook.

La nouvelle économie, un autre mouvement éphémère, est ce qu’il y a de plus loufoque dans le genre. Shalom Keren Or, profil Facebook, vous propose d’enregistrer un billet de 5 euros sur son site pour vous préserver de la catastrophe. Une sorte d’assurance contre le crash ?

On cite souvent le nom du mouvement Zeitgeist et celui de Peter Joseph, normal non ? Mais ces derniers ne semblent n’avoir que peu à faire des paroles de Cantona, trop occupés par la sortie de leur film le nouvel Opus Zeitgeist 3. Les banques peuvent souffler, ce mouvement, dit conspirationniste, aurait à lui seul levé plusieurs millions de personnes à travers le monde.

« Le Français est un révolutionnaire…». Le célèbre footballeur avait un peu raison, mais il y a des nuances. Le Français est un râleur, c’est sûr, il se révolte, crie à l’injustice mais au moment de signer la pétition ou de prendre les armes, son esprit contestataire préfère la négociation. Si l’on consulte toutes les pages officielles FaceBook BankRun2010 créées à travers la planète (la liste est sur le site BankRun2010) et qu’on se livre à une petite étude, les Français sont bien placés mais pas en tête alors que c’est en France que la participation est la plus forte.

Classement des pays participants au 3/12 à 20h en pourcentage arrondi établi entre le nombre total des personnes invitées à participer et le nombre de réponses positives.

  1. Belgique 8%
  2. Allemagne 8%
  3. France 6%
  4. Espagne 6%
  5. Angleterre 4%
  6. Italie 3%

La participation dans certains pays comme les USA est insignifiante.

En France, on compte près de 33.000 participants pour un peu moins de 600.000 invitations à l’événement.

Mais le véritable but est atteint même si personne ne retire son argent et même si des divisions s’opèrent. La connexion est établie entre les gens, le message est passé, les esprits s’échauffent. Des groupes de travail se créent spontanément (aller voir les discussions et le nombre de rendez-vous post-événement qui s’organisent).

La puissance du réseau Facebook a ajouté 33 000 nouveaux amis sur la liste d’amis de chacune de ces 33 000 personnes et cette fois ce n'est pas pour un apéro, mais pour parler d’une révolution.

Le ver est dans la pomme… et plus rien ne pourra l’arrêter.

 

04/12/2010, 09:06 | Par C BASANO

Pour mieux comprendre le mécanismes (les magouilles) des Banques http://www.dailymotion.com/video/xfuw5w_crise-2008-1-la-creation-monetaire_news

04/12/2010, 09:16 | Par Jean REX

 

***Le Pinocchio menteur Trichet affirme... On se marre...

03/12/2010 08:26 pix_trans.gif PARIS (AFP) - L'euro est une monnaie "crédible" qui n'est pas en crise, affirme Jean-Claude Trichet
CPS.SGQ47.031210082555.photo01.quicklook

Le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet a affirmé vendredi que l'euro était "crédible" et n'était pas "en crise en tant que monnaie", au lendemain du conseil des gouverneurs de la BCE qui a prolongé ses mesures exceptionnelles.

Merci de lire la suite de la dépêche sur le site du journal

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Concernant l'€uro, nous laisserons à Jean-Claude Trichet la paternité de cette affirmation. En revanche, c'est la crise qui arrive en gros tourbillons glacés sur les citoyens européens, ou du moins la majorité d'entre eux. Mais cela ne prête sans doute pas à conséquence pour le Grand Argentier.

BO

sabre au clair

04/12/2010, 09:34 | Par jacqueline dalverny

Tentée par la méthode "Canto"....sortir du cash et régler au max avec ! Placer nos petites économies dans des banques "propres" comme la Nef ,quelqu'un connait il les dessous de la banque belge TRIODOS ....à priori CLEAN ? Merci . Si nous n'agissons pas nous ne serons pas entendus et continueront d'être tondus !

04/12/2010, 09:56 | Par Etoile66

"...ce serait bien que quelques -uns à Médiapart s'y collent et nous donnent l'adresse des endroits où c'est moral de mettre notre argent? Enfin pour ceux qui en ont 04/12/2010 00:37Par pol"

 

Personnellement je trouve hyperdangereux de retirer son argent en liquide. N'importe qui peut faire la queue dans une banque le 7 décembre, regarder qui empoche de l'argent, le tabasser à la sortie pour se le prendre.

C'est un risque non négligeable, et là, plus rien...

Il vaudrait mieux vider ses comptes pour les mettre sur des comptes plus "éthiques" car on aura toujours besoin de banques. Le problème est juste de vérifier, aussi à l'aide d'organisations de consommateurs puissantes les pratiques de ces banques (ce qui n'existe malheureusement pas en France mais devient plus urgent que de retirer du liquide)

Je signale juste que j'avais écrit un commentaire sur la responsabilité citoyenne et juste comparé qu'en France l'organisation citoyenne comptait environ 132.000 membres, tigre de papier, alors que juste derrière la frontière elle en compte 20 millions... La force de frappe est tout autre.

Je pense donc qu'au lieu de retirer de l'argent en liquide et laisser chacun seul dans son coin avec son fric, il vaudrait mieux une puissante organisation citoyenne de plusieurs millions de Français qui fasse pression sur les banques pour les obliger à respecter un minimum d'éthique professionnelle, et qui compare les banques éthiques qui sont nées ces 30 dernières années en Europe. En France, malheureusement, tout est bloqué par les banques qui ont la main-mise sur les finances, avec la complicité de l'Etat.

Créer une puissante organisation citoyenne, avec des millions de membres - hors de la sphère gouvernementale - serait une forte initiative de la part de Cantona. Voici un exemple que je connais, libre à chacun d'en décrire un autre. Avec 20 millions de membres, on peut faire plier n'importe quelle entreprise ou banque.

Il faudrait juste prendre conscience de la force de la consommation citoyenne. Ce n'est pas encore joué, mais peut-être que la vidéo de Cantona pourra y contribuer s'il montre cette voie pertinente.

Pour répondre à la demande de pol, je cite quelques banques éthiques dans le pays où je vis, libre à chacun d'en trouver d'autres. Ce qui existe en France est aux mains des grandes banques, aucun grand espoir...

J'ai utilisé google translator, la trado n'est pas terrible, mais on comprend le sens:

l'investissement éthique

la banque GSL

etc etc...

Libre à chacun de chercher en Europe...

 

 

 

04/12/2010, 11:37 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Etoile66 le 04/12/2010 à 09:56

Le but n'est pas de trouver une banque propre (au sens de clean bien sûr), ce qui risque fort de s'avérer mission impossible.

Le but, c'est de manifester d'une manière claire notre ras-le-bol sans pour autant y laisser des plumes.

Alors COMMENT faire ?

1) proposer 1 seule banque en écartant d'office BNP et SG ;

2) ouvrir tous un compte dans CETTE banque (celle qui aura été approuvée par la plupart et peu importe que cette banque soit plus ou moins clean) ;

3) y transférer tout ou partie de nos avoirs ;

A noter que ce transfert n'a nullement besoin de s'effectuer en un seul jour pour n'avoir lieu que le 7 décembre. Ils nous parlent souvent des vases communiquants, ces voyous, pour nous dire que, finalement, c'est pas si grave qu'ils nous siphonent tout notre pognon. Il est pas perdu, c'est vrai, puisqu'il va dans leurs poches. Donc, on va leur montrer que leur pognon n'est pas perdu puisqu'il ne fait que passer de plusieurs coffres dans un seul. Leur montrer l'effet que ça fait, c'est pas ça le but de l'opération ?

 

Résultat:

1) personne n'aura à craindre de se faire estourbir à la sortie ;

2) aucun inconvénient relatif à la clôture d'un compte ;

3) l'objectif principal est atteint ;

 

04/12/2010, 12:19 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de AA Bradley le 04/12/2010 à 11:37

Et sur l'organisation des citoyens consommateurs pour éviter que chacun ne se fasse arnaquer dans son coin... vous avez une opinion et une proposition ?

05/12/2010, 07:19 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Etoile66 le 04/12/2010 à 12:19

Quand on cherche, on trouve Etoile66. N'oubliez pas qu'on est censé avoir marché sur la lune.

05/12/2010, 09:05 | Par Etoile66 en réponse au commentaire de AA Bradley le 05/12/2010 à 07:19

Et vous avez des propositions à faire à vos lecteurs... au lieu de marcher sur la lune ?

05/12/2010, 09:47 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Etoile66 le 05/12/2010 à 09:05

On sent bien que vous avez envie de marcher avec nous, Etoile66, mais vous ne pouvez pas vous empêcher de chouiner. Personnellement, j'adore ! Pour l'ambiance, il n'y a rien de mieux. :)

Cordialement.

04/12/2010, 10:01 | Par Jean REX

 

sic : Personnellement je trouve hyperdangereux de retirer son argent en liquide. " N'importe qui peut faire la queue dans une banque le 7 décembre, regarder qui empoche de l'argent, le tabasser à la sortie pour se le prendre."

*** Reprende les propos ineptes et ahurissants de l'économiste lubonchinsky qu'a si bien remis à sa place Paul Jorion est assez léger... comme argument...


Cantona, ennemi public numéro 1? - Bankrun 7 décembre P2
 

 

04/12/2010, 10:06 | Par Etoile66

Il faut faire attention à ne pas prendre les gens pour des cons.

C'est la première réaction d'une personne qui n'avait jamais entendu parler de "l'appel" de Cantona. Il a dit: "Il suffit qu'une personne observe la queue au guichet le 7 décembre pour prendre ensuite l'argent ainsi retiré."

Je vous en ai fait part. Avait-il tort ?

C'est assez irresponsable d'envoyer des gens chercher de fortes sommes en liquide dans tout le pays, le même jour. Cela va attiser des convoitises et c'est assez naïf ou malhonnête de ne pas en parler.

04/12/2010, 14:35 | Par Christian Kitzinger en réponse au commentaire de Etoile66 le 04/12/2010 à 10:06

Lisez ma proposition plus loin

04/12/2010, 10:33 | Par lannig

"L’espoir, est un piège inventé par les patrons. Il faut avoir le courage de se rebeller... et aller chercher notre salut" Monicelli

04/12/2010, 11:28 | Par Gérard Alle

Il y a un problème que personne ne semble avoir relevé. Il y a quelques mois, lorsque j'ai voulu retirer 3000 euros de ma banque (dans une ville de 15 000 habitants), on m'a répondu que, pour des raisons de sécurité, cette somme n'était pas disponible. Il fallait en faire la demande et attendre le lendemain qu'un convoyeur de fonds vienne alimenter l'agence. Quelqu'un a-t-il calculé la masse des liquidités réellement disponibles en France ?

04/12/2010, 21:07 | Par Desperate en réponse au commentaire de Gérard Alle le 04/12/2010 à 11:28

paru dans le nouvel obs - banques - l'appel de CANTONA fait des remous. Le Fonds de garantie des dépôts garantit les dépôts des épargnants jusqu'à 100.000 euros par déposant et par établissement en cas de défaillance d'une banque. Mais il ne disposait que de 1,6 milliard d'euros début 2010 alors que 270 milliards sont actuellement déposés sur les seuls comptes courants.

04/12/2010, 13:34 | Par Jean REX

 

UN REVOLUTIONNAIRE QUI A PEUR DE LA REVOLUTION

*** Besancenot : Traitre et un faux-cul de gauche,

Un pseudo Rév'olutionnaire Péteux...

Beurk, beurk, beurk !...

"

 

 

 

04/12/2010, 14:31 | Par Christian Kitzinger

Voici l'extrait d'un e-mail envoyé par moi-même le 5 nov 2008 :

... Mais là aussi, je renouvelle le cri, retirons notre argent du compte en banque !

Celle-ci (la banque) nous piège avec ses systèmes de prêts, ses sponsorings aux associations et partenariats pour les manifestations culturelles, sportives, etc.

Faut s'en défaire, ne garder que la Poste, La Caisse d'Epargne, Le Crédit Agricole, la Banque Populaire, le Credit Coopératif, le reste absolument, dehors !!!!! Inutile, pas besoin, mortifère. Sans contribution de l'Etat. C'est privé, point. Pas de compte à y ouvrir.

Peut-être, à étudier : ne garder que La Banque de France avec un montage de contrôle certain par l'ensemble des clients titulaires de compte.

Aujourd'hui j'ajoute :

Je rejoins Eric Cantona tout en prenant en compte l'intelligence qui s'exprime ici et là.

Ceci pour suggérer encore :

Je partage sa proposition , l'ayant moi-même répétée à maintes reprises depuis 3 ou 4 ans.
Banqueroute ? Les banques en difficulté, nous l'avons vu récemment : elles sont sauvées sur notre dos sans que nous en soyons consultés et il faut bien voir comment ! Nous paierons indirectement les contraintes de remboursement !!!

Alors que les banques existent avec notre argent ! C'est notre argent ! Elles vivent avec notre argent ! Et lorsque Cantona dit qu'il faut attaquer le système, cause de tous nos maux, aurait-il tort ?

Oui le peuple doit pouvoir s'exprimer/nouvelle forme de manifestation lorsqu'il se sent trop soumis et exploité.

Se rappeler que l'on nous oblige à avoir une carte bleue pour retirer de l'argent au guichet dans une banque autre que son agence (en voyage par exemple). Et cette carte bleue nous la payons. Le chéquier gratuit est une feinte !
ASTUCE POUR SUIVRE LA PROPOSITION DE CANTONA !
Pas de queue à faire au guichet le 7 décembre pour retirer son argent notamment pour les ménages qui ont 2 comptes bancaires , encore mieux : un compte-joint dans 2 banques différentes ou qui décident d'ouvrir un autre compte ailleurs ... dans une banque genre Crédit Coopératif (? sauf acoïntance avec l'anthropologie, secte douteuse), Crédit Mutuel, La Poste, Caisse d'Epargne, Banque Populaire, Crédit Agricole , celles-ci suffisent !!! Donc faire un chèque à son conjoint ou à son nom dans une autre banque. Cette dernière vide la première sans aucune difficulté.
C'est aussi une idée/proposition mais oui ...qu'en pensez-vous ?

 

04/12/2010, 14:47 | Par dianne en réponse au commentaire de Christian Kitzinger le 04/12/2010 à 14:31

J'en pense que le Crédit Agricole est mouillé jusqu'aux dents dans le système et que le Crédit Mutuel est en passe de constituer un monopole de presse dans l'Est de la France, ce qui est tout sauf son coeur de tâche.

Aucune n'est vertueuse. Et si l'on enlève le premier domino, nous allons tous plonger. Un petit peu d'histoire peut utilement nous ramener à déterminer une date à laquelle les valeurs désormais constituées par des lignes informatiques étaient compensées par des réserves d'or.

La préhistoire.

Les richesses sont des lignes d'écriture. Nous allons TOUS nous retrouver à poil, notamment en France où il est légalement impossible d'exister socialement sans avoir un compte bancaire.

04/12/2010, 16:19 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Christian Kitzinger le 04/12/2010 à 14:31

Moi, j'en pense que c'est une très bonne idée à part qu'il faudrait réduire l'éventail des banques à deux ou trois maximum.

Même s'il ne doit en rester qu'une seule debout pour les simples déposants, pourquoi pas ? A charge pour un gouvernement mieux disposé de créer une nouvelle banque de dépôts nationalisée.

04/12/2010, 15:47 | Par AA Bradley

Voici ce que WIKIPEDIA écrit concernant le livre "L'horreur économique" de Viviane FORRESTER paru en 1996.

Sur un ton inhabituel, Viviane FORRESTER dénonce les discours habituels, qui masquent les signaux d'un monde réduit à n'être plus qu'économique (où même pire : financier, virtuel ).

Selon elle "nous vivons au sein d'un leurre magistral, d'un monde disparu que nous nous acharnons à ne pas reconnaître tel".

"Quand prendrons-nous conscience qu'il n'y a pas de crise, ni de crises, mais une mutation ?"

"Le chômeur subit une logique planétaire qui suppose la suppression de ce qu'on nomme le travail... qui se réduit comme une peau de chagrin ".

La priorité va au profit ; "c'est ensuite qu'on se débrouille avec les miettes de ces « fameuses créations de richesses » ".

Escamoté le monde de l'entrepreneur au profit des "multinationales, du libéralisme absolu, de la globalisation, de la mondialisation, de la déréglementation, de la virtualité".

Si nous ne faisons rien pour arrêter cette logique de dingues, si nous restons les bras ballants comme le préconnisent certains ou certaines à l'instar de Dianne qui craint pour sa petite personne de ne plus exister socialement, alors je vous donne rendez-vous à dans cinq ans. Sarko aura été réélu et les quelques encore épargnés d'aujourd'hui comprendront peut-être leur douleur. Il sera trop tard. Beaucoup trop tard.

04/12/2010, 16:08 | Par AA Bradley

Ce coup-ci, on y va. Ca fera sûrement un flop monumental à cause du manque de préparation et d'organisation. Mais on voit ce que ça donne et on remet ça le coup d'après. Ah, ça commence à réagir. Bon, encore un petit coup. Ca suffit pas encore ? Alors un autre. Ca s'appelle un travail de sape. Jusqu'à ce que ça tombe (je sais de quoi je parle, je travaille dans le bâtiment).

Les autres, à commencer par les Belges qui sont des gars sur qui on peut compter, ils nous voient faire et ils font pareil. Et tout le monde s'y met.

Et après, on reconstruit du neuf et du solide. Du sérieux. En tout cas autre chose que cette escroquerie qui date de plusieurs siècles avec les agissements des premiers banquiers.

04/12/2010, 16:19 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de AA Bradley le 04/12/2010 à 16:08

Bonjours Adrien

je crois savoir que cet appel de cantona au boycott des Bank$ter$

à pris une ampleur mondiale l'interview de cantona à été traduite en plusieurs langues et largement diffusé ;) Clin d'oeil

HéHé ☺Tranquile

ça risque d'être rigolo le 7 décembre ;)))

 

04/12/2010, 16:28 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de PetitRobert le 04/12/2010 à 16:19

Salut Petit Robert,

Ca fait du bien de lire ça. Mais rigolo ou flop monumental, il ne faut plus lâcher le morceau.

Cordialement.

04/12/2010, 17:25 | Par Jean REX

 

Ca à pas l'air de faire RIGOLER tout le monde...Sourire... J'me Marre

A lire dans l'Expansion l'article intégral :

Economie-fiction : Et si les Français écoutaient Cantona? 

Cantona un économiste averti ?

Cantona se serait-il inspiré de grands économistes pour élaborer son appel au boycott des banques ? Courant du dix neuvième siècle, l'économiste Henry Ford (1863-1947), déclare " Il est une chance que les gens de la nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire, parce que si tel était le cas, je crois qu'il y aurait une révolution avant demain matin. ". L'économiste fait en fait référence à la théorie de la création monétaire, par laquelle les banques ne sont pas seulement des intermédiaires qui récupèrent l'argent de l'épargne pour la prêter, mais sont surtout de véritables institutions de création monétaire. Une vérité qui si elle était révélée au public selon lui, pourrait conduire à la révolution. "Dans son essence, la création de monnaie ex-nihilo actuelle par le système bancaire est identique... à la création de monnaie par des faux monnayeurs. Concrètement, elle aboutit aux mêmes résultats. La seule différence est que ceux qui en profitent sont différents", estimait d'ailleurs Maurice Allais (1911 - 2010) bien des années plus tard.

04/12/2010, 17:35 | Par Raymond Thiébaut

Un provocateur comme on aime.

© Leo Ferre

 

 

04/12/2010, 20:07 | Par JEANNE MOLL

Pour retirer son argent de la banque, il faudrait en avoir ...Tout le côté positif de l'appel de Cantona tient au fait qu'il cristallise une cible et que, maintenant, les gens ont compris qui produit la crise, qui la paie et qui s'enrichit. Je trouve que c'est une énorme avancée dans les mentalités. J'ai été très intéressée par la démonstration de M. Lordon. Nous avons besoin de comprendre et de nous interroger d'une façon constructive et de trouver des pistes citoyennes pour sortir de cette logique mortifère.

J'aimerais bien aussi qu'on m'aide à construire un argumentaire solide pour moucher tous ceux qui traitent de "démagogues" ou de "populistes" ceux qui parlent vrai et s'indignent du cours des choses et de la misère grandissante.

04/12/2010, 21:03 | Par Jean REX

 

*** Ne pas détruire les banques : les saisir ! ***

Jeudi 2 décembre 2010, par Frédéric Lordon

c'est ICI à lire ABSOLUMENT !!!

05/12/2010, 00:01 | Par Jean REX

 

http://www.leparisien.fr/economie/l-appel-de-cantona-pour-vider-les-comptes-en-banque-monte-en-puissance-04-12-2010-1177973.php

***L'appel de Cantona pour vider les comptes en banque monte en puissance 34 000 personnes disent, sur Facebook, vouloir participer à ce retrait massif d'argent le 7 décembre. François Baroin juge le mouvement «grotesque et irresponsable» 

Va-t-il faire sauter la banque ? Economistes et spécialistes du monde bancaire s'accordent pour dire que l'appel d'Eric Cantona aux Internautes à vider en masse leurs comptes courants relève de l'utopie. Pourtant, le mouvement continue de prendre de l'ampleur sur Internet.19 000 le 27 novembre, 30 000 le 2 décembre, plus de 34 500 ce samedi après-midi. ..le nombre de personnes qui ont proclamé leur «participation» sur Facebook au mouvement initié par l'ancienne star du ballon rond ne cesse d'enfler.

Sur la page du réseau social intitulée «Révolution! Le 7 décembre on va tous retirer notre argent des banques», l'appel de l'ancien de Manchester United est relayé en ces termes : « Parce que visiblement aujourd'hui manifester ne sert plus à rien pour se faire entendre de nos élites dirigeantes et que le pouvoir est tenu par les banques, allons tous d'un seul homme retirer notre argent des banques et fermer nos comptes épargne et pension le 7 décembre 2010».

L'appel de Cantona, relayé sur la toile, peut-il vraiment inquiéter les géants bancaires ? Jeudi, certains sont sortis de leur réserve comme le directeur général de BNP Paribas, Baudoin prot, qui affirmait «mal fondé» sur le plan bancaire cet appel.

Le président de la Fédération bancaire française (FBF), François Pérol, a pour sa part expliqué ne pas croire que l'appel «traduise un malaise» des Français, mais estime qu'il «ne rend service à personne».

C'est le 6 octobre dernier, dans un entretien au quotidien Presse-Océan, qu'Eric le Rouge avait prôné une «révolution». Le principe : une déferlante de retraits massifs dans les banques. Le résultat : faire en sorte que «le système s'écroule», expliquait Cantona.

Jeudi, dans un entretien au journal Libération, l'ex footballeur était clair : «Le 7 décembre, je serai à la banque». «Le système tient par les banques, il doit être détruit par les banques. Et si 20 millions de personnes retirent leur argent, tout s’écroule. C’est une révolution sans armes, ni sang», rajoutait l'acteur, bien décidé à ne pas laisser passer ce casse du siècle.

Du côté des politiques, chacun tente un appel au calme. Christine Lagarde, Ministre de l'économie tentait mercredi un tâcle, rappelant que si Cantona était un «immense footballeur», il n'était pas...banquier. Ce samedi, François Baroin lui a même adressé un carton rouge : «C'est grotesque et irresponsable. Cantona en conseiller financier, ce n'est pas très sérieux (...) A chacun son métier, et les vaches seront bien gardées!», a brocardé le ministre du Budget dans une interview à France-Soir.

Reste que 99% des Français possèdent un compte en banque et que Cantona profite d'une cote de popularité inébranlable. Si les «participants» Facebook se donnent réellement rendez-vous, cela risque de causer des désagréments dans les agences bancaires... mais pas de quoi renverser un système fort de ses 40 000 agences et 53 000 distributeurs de billets.

05/12/2010, 07:03 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Jean REX le 05/12/2010 à 00:01

Je crois utile d'ajouter le fait que, de toute façon, ce système est appelé à s'écrouler de lui-même tant il est absurde. Cela est admis par la quasi totalité des économistes sérieux.

Ceux qui profitent du système le savent aussi bien que personne et n'ont qu'un seul objectif : faire durer leur plaisir le plus longtemps possible. Temps pendant lequel nous en baverons de plus en plus, nous les éternels pigeons.

Il existe de nombreux systèmes économiques alternatifs prêts à remplacer en quelques semaines, le système actuel. Ces quelques semaines traduisent le temps qu'il faudra au nouveau système pour s'insérer dans l'économie mondialisée et fonctionner à son rythme de croisière normal. En termes médicaux, on pourrait comparer ce changement de système à un changement d'organe. Tout tient dans la qualité du greffon et dans sa compatibilité avec l'organisme du transplanté. Cela signifie que l'adoption du nouveau système par un seul pays ne signifie nullement son isolement, pas plus que la remise en cause de ses échanges commerciaux. Cela signifie simplement que les règles économiques en vigueur à l'intérieur de ce pays sont différentes et en l'occurrence sérieuses, plus justes et équitables puisque c'est à tout cela qu'aspire légitimement une population saine d'esprit et de corps.

Il faut s'attendre à de vives réactions en provenance des partenaires commerciaux tels que les EU, l'Allemagne et de la part de l'ensemble des milieux financiers. C'est pourquoi il serait sans doute judicieux de leur laisser la possibilité de continuer à s'amuser entre eux (ils adorent ça, jouer à la guéguerre comme nous le faisions nous-mêmes du temps de nos 7, 10 ans).

La paix sera à ce prix. Pas trop cher payé pour pouvoir revivre à nouveau dignement et recommencer à faire des projets d'avenir.

 

 

05/12/2010, 11:06 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de AA Bradley le 05/12/2010 à 07:03

***+1Clin d'oeil Adrien

le peuple ne veux qu'une seule chose LA PAIX

si ils sont pas foutus de nous la donner alors ils aurons LA GUERRE

 

stamp.jpg

“Si vous désirez être les
esclaves des banques,
et payer pour financer votre propre esclavage,
alors laissez les banques créer l'argent.”

Josiah Stamp
(1880-1941), Gouverneur de la Banque
d'Angleterre, 1920

 

ON SE LAISSERA PAS FAIRE ON N'EST PAS DES ESCLAVES

 

droit-3.jpg
Art. 35 Déclaration des Droits de
l’Homme et du Citoyen
de 1793


Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection

est, pour le peuple et pour chaque
portion du peuple, le
plus sacré et
le plus indispensable des devoirs.



chez Casto: ils font des promos en ce
moment sur les faux, les
fourches et les fléaux etc...

du bon matos bien coupant et bien tranchant ;)

Tranquile

1 exemple parmis tant d'autres

PROMO DE CHEZ CASTO

Une MagnifiqueMachette poignée bois lame acier. Dimensions : lame
41 cm et l'ensemble 56.5 cm.

h_638346.jpg

Pour seulement 16,60 €

Les Plus du produit : Forme étudiée pour un bon
angle
d'attaque.

Poids : 0.485 kg

 

05/12/2010, 14:22 | Par alphonse76 en réponse au commentaire de PetitRobert le 05/12/2010 à 11:06

Oui oui et les CRS ont du beau matériel aussi et ils sont bien payés ... En prison, l'équipement n'est pas toujours très moderne mais la surveillance est efficace ...

05/12/2010, 08:43 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de josy cazenave le 05/12/2010 à 08:14

Ca se lit avec le même plaisir qu'on prend à lire Kafka ou A. Jarry. Le côté instructif en plus, sur la totale absurdité du système. Bref, un pur délice.

Un petit extrait:

.../ Il est utile de redire que la solution du bootstrapping par laquelle le baron de Münchausen s’extrait de la boue en se tirant lui-même par les cheveux ne fonctionne que dans les contes. Dans la réalité européenne présente, plus il y a de secourus moins il y a de secouristes, et plus ces derniers se préparent à rejoindre les précédents dans leur catégorie. /...

Cordialement.

05/12/2010, 19:43 | Par Crampon en réponse au commentaire de AA Bradley le 05/12/2010 à 08:43

De l'intelligence en barre !

 

A lire impérativement pour être tous moins cons !

 

Médiapart, quel progrès pour la conscience collective !

05/12/2010, 10:57 | Par Gérard Alle

Une idée : et si le 7 décembre était une date annuelle pérenne pour retirer son argent de la banque ? Ou encore mieux, que la date change tous les ans,et qu'elle ne soit dévoilée que trois mois avant, histoire de maintenir la pression. 20 000 personnes la première année. 40 000, la seconde année. Combien la troisième année ? Comme ça, même si ça fait flop, ça n'est pas fini. On peut aussi retirer ce que l'on peut. Par exemple, ses livrets A, étant donné qu'ils ne vont plus servir à la Caisse des dépôts pour le développement économique, leur utilité devenant purement spéculative, ne servant plus qu'à engraisser les banquiers.

05/12/2010, 12:43 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de Gérard Alle le 05/12/2010 à 10:57

@ Gérard

Ce n'est pas tous les ans qu'il faut lancer l'appel au boycott des Bank$ter$, mais tous les mois,

05/12/2010, 11:29 | Par Jean REX

 

*** Réflexion.... Taddeî ferait-il dans le subliminal, l'autre soir, en montrant incidemment cet extrait de fight club (sortie en 1999...): Bizarre, vous avez dit bizarre... comme c'est bizarre...

"
 

05/12/2010, 12:31 | Par PetitRobert en réponse au commentaire de Jean REX le 05/12/2010 à 11:29

***+1Clin d'oeil

05/12/2010, 11:46 | Par Jean REX

 

*** Et si la solution était ailleurs ?...

*** Article 49-A du traité de Lisbonne = FEU VERT POUR SORTIR DE L’UE

http://u-p-r.fr/?p=803

Le 1er décembre 2009 marquait l’entrée en vigueur officielle du traité de Lisbonne, qui reprend la quasi-intégralité de la Constitution européenne rejetée par 55% des Français le 29 mai 2005.

Cette date, qui passa inaperçue aux yeux de 99% des Français, est pourtant importante.

D’un point de vue symbolique, bien entendu.

Mais aussi d’un point de vue extrêmement pratique. Car depuis ce 1er décembre 2009, un Etat membre se voit reconnaître officiellement le droit de quitter l’Union européenne, en vertu de l’article 49-A du traité de Lisbonne ainsi rédigé :

Article 49 A

1. Tout Etat membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.

2. L’Etat membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. A la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet Etat un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 188N , paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.

3. Les traités cessent d’être applicables à l’Etat concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’Etat membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.

4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’Etat membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.

La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 205 , paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.

5. Si l’Etat qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49 .

Cet article 49 A est d’une importance essentielle.

D’une part parce qu’il constitue la preuve irréfutable que l’on peut sortir de la construction européenne. Si le fait était impossible, comme l’assurent les européistes de toute obédience pour empêcher tout débat, pourquoi aurait-il été prévu ? Les apprentis dictateurs de l’européisme n’ont rien à répondre à cette évidence.

D’autre part parce que cet article 49-A donne la marche à suivre : l’Etat qui veut quitter l’Union européenne doit tout bonnement notifier sa décision à ses partenaires et tenter de négocier avec eux un accord de retrait. Lequel retrait est de toute façon prononcé au bout de deux ans si cet accord de retrait n’a pas pu être conclu plus rapidement.

Voilà. C’est aussi simple que cela.

La plupart des dirigeants européistes ne voulaient à aucun prix de cet article 49-A.

Mais il s’est imposé, devant l’argument incontestable mis en avant par des juristes - notamment britanniques.

Ceux-ci ont fait valoir que l’absence de toute procédure de sortie de la construction européenne était tout simplement contraire au droit international public. En particulier au Pacte des Nations Unies de 1966 sur les droits civils et politiques qui pose comme un principe fondamental des droits universels de l’Homme que “les peuples ont un droit inaliénable à disposer d’eux-mêmes”.

Cet article 49-A est la chance dont doivent se saisir les Français.

Bien entendu, les dirigeants européistes, qui ont intégré à contre-coeur ce dispositif libérateur dans le texte du nouveau traité, font tout pour qu’il reste inconnu du grand public.

Hélas, les mouvements politiques “souverainistes” font également tout pour ne pas parler de cet article, préférant égarer les Français dans de sempiternels projets “d’Autre Europe” dont le demi-siècle écoulé a prouvé amplement la vanité.

L’UPR est là pour informer les Français et leur dire cette bonne nouvelle : la fin du cauchemar européen est désormais dans leurs mains.

Tout en dénonçant la forfaiture institutionnelle que représente la ratification du traité de Lisbonne, l’Union Populaire Républicaine appelle tous les Français, quelles que soient leurs convictions politiques, à se rassembler pour mettre en pratique l’article 49-A de ce traité qui vient d’entrer en vigueur.

La sortie de l’Union européenne le plus rapidement possible est la seule voie de salut pour la France.

L’UPR est le seul parti politique français à le dire et à expliquer pourquoi.

Vive la République !
Vive la France !

 

05/12/2010, 11:52 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Jean REX le 05/12/2010 à 11:46

Et il est même prévu la possibilité d'y rentrer à nouveau. C'est dire la souplesse !

Cdt.

05/12/2010, 13:04 | Par alphonse76

Terre de liens (http://www.terredeliens.org/spip.php?page=accueil) pour lutter contre la spéculation foncière agricole et permettre l'installation de jeunes agriculteurs est intéressant. C'est un achat collectif de terres avec réduction fiscale de 25 %.

Des idées de groupement forestier pour protéger les forêts des grands prédateurs financiers comme http://autun.morvan.ecolog.free.fr/groupement.htm est une idée prometteuse aussi à développe.

05/12/2010, 13:10 | Par PetitRobert

"L'Argent" : Exemple de la crise en Argentine et en Turquie (durée 60 mn)  

images?q=tbn:ANd9GcSOLefWN8DcSBPbIsCvy6OaxfDD3flKADeXV_v-vhjUubeDxrI&t=1&usg=__g68-_04tdy0k5Urcl6OZQADaX5c=

Voilà ce qui risque de nous arriver : les Grecs, les Portuguais et les Espagnols seront

les premiers à ouvrir le bal, mais nous n'y échapperons pas !

-----

De Isaac Isitan, produit par Carole Poliquin

La monnaie est le sang de l'économie et le moteur de l'échange. Récemment, l'Argentine et la Turquie ont vu leurs monnaies nationales se dévaluer dramatiquement et ces pays dits riches se sont retrouvés au bord de la faillite. Emprisonnées dans une spirale d'endettement, l'Argentine et la Turquie en sont venues à se vider de leurs ressources financières à travers les privatisations et le paiement de leur dette extérieure, précipitant la « dollarisation » de leurs économies nationales.

 

Isaac Isitan mène une enquête passionnante auprès d'économistes et décortique les mécanismes de création et de régularisation du contrôle monétaire à l'échelle nationale et internationale. Prenant comme terrain d'investigation l'Argentine, la Turquie mais aussi l'État de New York, il observe l'émergence d'initiatives communautaires alternatives et de réseaux parallèles de troc, des outils dont se dotent les citoyens pour survivre ou pour soutenir et développer les échanges locaux.

 

Prix du public lors des Rencontres internationales du documentaire de Montréal, en 2003.









05/12/2010, 17:23 | Par Jean REX

 

*** Quand les mêmes causes produiront, dans pas longtemps, les mêmes effets... je le crains... Wait & see !


1929 Le Grand Krach 1/3

1929 Le Grand Krach 2/3

1929 Le Grand Krach 3/3
 

05/12/2010, 18:17 | Par JoëlMartin

Pour retirer son argent de la banque, faut qu'il y en ait.

Ils font comment les ceusses qui sont en découvert le 5 du mois parce qu'ils paient le loyer de leurs enfants chômeurs en fin de droit (lesquels ne peuvent pas non plus embêter les banques) ?

Au fait, j'ai pas tout suivi : il a retiré son pognon de sa ou de ses banques, Cantona ? Et si oui, il l'a planqué où?

Cela dit, Cantona a eu le mérite de donner un formidable coup de pied dans la fourmilière.

Comme dans le ballon, dans le temps...

PS - Sans être Cantona, j'avais conseillé à l'un de mes fils de vider son compte en banque momentanément remis à flot par un petit héritage (1000 euros) de sa mère décédée. Il a tardé à le faire et le trésor public a siphonné son compte pour cause de dette à l'hosto. Mon fils en fin de droits s'était laissé couler à pic et n'a pas rempli à temps ses paperasses pour la CMU. Merci à toute personne compétente qui pourrait me dire s'il existe des recours. La dette dépasse 4900 euros.

La banque lui a en outre compté 87 euros de frais. Une petite visite de ma part au directeur de l'agence l'a persuadé de ne pas lui compter ces frais. Il est des banquiers humains, parfois.

Mais si rarement...

 

05/12/2010, 19:04 | Par AA Bradley

*** Joël MARTIN a besoin d'un renseignement ***

*** Joël MARTIN a besoin d'un renseignement ***

*** Joël MARTIN a besoin d'un renseignement ***

 

05/12/2010, 21:14 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de AA Bradley le 05/12/2010 à 19:04

Merci, Adrien.

05/12/2010, 22:11 | Par fiesole en réponse au commentaire de AA Bradley le 05/12/2010 à 19:04

A Adrien Labayrade

Veuillez excuser mon ignorance concernant vos éventuelles divergences avec JM, mais vous voulez en venir où exactement ?

C'est bête mais j'aime bien comprendre !

05/12/2010, 23:33 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de fiesole le 05/12/2010 à 22:11

@fiesole

Ce brave Adrien cherche sûrement à me venir en aide en relayant ma demande de renseignements.

C'est un homme de coeur.

06/12/2010, 08:00 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de fiesole le 05/12/2010 à 22:11

Je confirme les propos de JM.

Cdt.

06/12/2010, 09:17 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de AA Bradley le 06/12/2010 à 08:00

Encore merci, Adrien, et n'en veuillez pas à Fiesole, Médiapart est chaud en ce moment...

Bien à vous deux.

06/12/2010, 00:36 | Par Jean REX

 

*** Un p'tit tour par ici pour compléter ce fil...:

La Crise Systémique: L’HEURE de VERITE Approche !..

06/12/2010, 10:03 | Par fiesole

@ AL et JM

Je pars plus loin pour me mettre à l'"abri".

06/12/2010, 10:28 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de fiesole le 06/12/2010 à 10:03

Inutile de vous cacher, Fiesole, je vous ai retrouvé !

Cordialement.

PS: c'est vrai que j'aurais pu faire preuve d'un peu plus de discrétion mais j'assume, en espérant que JM a eu la réponse à sa question.

06/12/2010, 13:24 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de AA Bradley le 06/12/2010 à 10:28

@Fiesole et Adrien Labayrade

Pour le coup c'est moi qui ne comprends plus rien.

C'est pas grave.

Ma question demeure : y a-t-il un recours quand un chômeur en fin de droits dépressif et sans ressources doit payer plusieurs milliers d'euros à un hôpital public parce qu'il a été admis en urgence et en réanimation pour une complication majeure de la grippe A?

Merci d'avance.

06/12/2010, 10:46 | Par Jean REX

06/12/2010, 11:59 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Jean REX le 06/12/2010 à 10:46

Salut Jean REX,

Tu parles d'un merdier ...

Cordialement.

06/12/2010, 13:26 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Jean REX le 06/12/2010 à 10:46

Pour connaître son identité, je certifie que notre Alex J. médiapartiste bien connu n'a semble-t-il rien à voir avec cet Alex Jones.

06/12/2010, 13:59 | Par fiesole

@ JoëlMartin

D'abord je n'ai pas compris l'"acharnement" de AL en réponse à votre post de 18h17 le 05/12 !

Ensuite je n'ai pas plus compris votre réponse de 9h17 le 06/12 : En effet pourquoi AL aurait-il dû m'en vouloir suite à mon post de 22h11 le 05/12 et pourquoi ce dernier post aurait-il pu raviver la "chaleur" incontestable (nous en savons qq chose !) de MDP en ce moment ?!

Enfin je n'ai pas de réponse à votre question initiale de 18h17 le 05/12, mais vous aviez bien remarqué que je ne répondais pas à ce post !

06/12/2010, 14:31 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de fiesole le 06/12/2010 à 13:59

J'ai simplement voulu dire que je m'étonnais de votre propos sur des divergences éventuelles entre AL et moi, propos dont AL aurait pu prendre ombrage.

Je n'ai pour ma part perçu aucun acharnement de AL.

Voilà tout, comme vous vous en rendez-compte aussi, il fait chaud en ce moment dans notre blogosphère médianautique.

Autant éviter de se monter le bourrichon pour des divergences imaginaires.

En attendant c'est pas ça qui répond à ma question...

Mais je ne désespère pas.

Bien à vous.

06/12/2010, 17:13 | Par guydufau

Une révolution ne se mesure pas à la violence qu'elle déploie, mais à la profondeur des racines qu'elle atteint avait observé le père Cardonel. Vu le grand écho dont a bénéficié la déclaration de Cantona, c'est bien parti

06/12/2010, 18:25 | Par Jean REX

 

*** LA BANQUE POSTALE BLOQUE LES RETRAITS, HASARD OU NECESSITE ?
du 6 au 8 décembre 2010 : Mr Pascal Berriot nous conte sa mésaventure de ce matin au bureau de poste de Marseille Bompart: "Je suis allé à mon bureau de poste pour vider mon compte ce matin 6 décembre pour éviter la queue aux guichets demain: ET ALORS, INCROYABLE COÏNCIDENCE: JE N'AI PU RETIRER QUE 150 EUROS AU LIEU DES 1500 NORMALEMENT AUTORISES. TOUT EST BLOQUE JUSQU'A MERCREDI. RAISON INVOQUEE: ILS N'ONT PAS ETE LIVRES EN ARGENT FRAIS CE WEEK-END!!! SUITE A UN INCIDENT... JE LEUR AI DEMANDE POURQUOI? ILS M'ONT REPONDU: PAS D'ARGENT FRAIS DISPONIBLE! JE CONNAIS LES GUICHETIERS ET JE PENSE QU'ILS DISENT LA VERITE. DEPUIS 30 ANS QUE JE SUIS A LA POSTE, C'EST DU JAMAIS VU! LA PERSONNE A COTE DE MOI VOULAIT RETIRER 1500 EUROS ET ELLE N'A EU AUSSI QUE 150 EUROS EN LIQUIDE. APPAREMMENT, JE N'ETAIS PAS LE SEUL A VOULOIR VIDER MON COMPTE. JE PENSE QUE L'AMBIANCE RISQUE D'ETRE CHAUDE DEMAIN... J'ai tout de même réussi à vider mon compte par retrait CB sur distributeurs.". Lecteurs, c'est le moment de me dire comment cela se passe. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010

06/12/2010, 18:27 | Par Jean REX

 

*** L'avis de Paul Jorion ce matin sur BFM radio...

06/12/2010, 18:56 | Par Jean REX

 

*** Un conseil : visitez d'urgence le site de Pierre JOVANOVIC.com un trésor d'infos capitales... afin de m'éviter des dizaines de copier/coller...Clin d'oeil...

B L O G D E L ' A P O C A L Y P S E F I N A N C I E R E
Analyse et Revue de Presse Internationale

06/12/2010, 20:20 | Par Axel J

Pour acompagner cette excellente vidéo d'Alex Jones

(très bien traduite en français, merci!)

voir aussi le film "Inside Job"

(en ce moment dans les salles)

et ce billet de Liliane Baie:

A propos de "Inside job" le film : la vérité sur la crise financière

07/12/2010, 09:15 | Par Yolaine M

Cantonna doit bien rigoler si jamais il tombe sur ce fil de commentaires (on peut toujours rêver).

Il nous a encore fait le coup des sardines et du bateau que les Anglais et les Irlandais se repassent en boucle. A croire qu'ils connaissent mieux le bonhomme (fort sympathique au deneurant) que les Français eux-mêmes.

Sans parler que son argent, Cantonna, ça fait longtemps qu'il n'est plus dans les banques françaises...

Info : L'Irlande (qui ne fait plus les Une des medias français, entre parenthèses...) connaît actuellement un exode (plutôt qu'une fuite) des capitaux vers des banques étrangères.

Cherchez l'erreur : elle est où, la "révolution" ?

07/12/2010, 09:23 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Yolaine M le 07/12/2010 à 09:15

Pétain, les collabos, les milices, ou bien les Camps de Jeunesse peut-être, ça doit sans doute évoquer de bons souvenirs pour vous, non ? Ou alors, si vous êtes trop jeune pour avoir connu tout ça, c'est peut-être par une sorte d'atavisme familial, qui sait ?

07/12/2010, 10:23 | Par guydufau

Ne manquez pas l'écoute en différé sur la toile des Matins de France Culture de ce 7 décembre consacré au tacle de Cantona expliqué par Paul Jorion, un régal !

07/12/2010, 11:14 | Par Michel Fauconnet

ne pourrait-on imaginer de prévoir une échéance (une date annuelle ?) à laquelle on publierait un rapport sur les activités bancaires et des grandes entreprises, concernant leur éthique financière et sociale ?

L'avantage serait d'inciter à la vertu, et ce coup-ci, quelques "bons élèves" inciteraient les autres à les suivre (au lieu de l'inverse, qui se produit en situation dérégulée !) : la boucle de rétroaction citoyenne pourrait fonctionner ! La peur du profit en baisse, et cauchemar suprême, du zéro-client, pour ces charognards des gains, c'est une sacrée motivation.. autant l'utiliser.

D'autant plus qu'il s'agit ni plus ni moins que d'appliquer ce principe de notation que le système financier a, lui, dévoyé pour mieux croquer les états, mais dans un but honnête et dans l'intérêt de tous (même dans le leur à long terme !!) puisqu'il s'agit finalement du bien-être de toute la communauté humaine (et non de ces fameux "marchés" qu'on personnifie quand ça arrange et rend à son inhumanité lorsque ça permet de faire passer la pilule).

Laisser évoluer un système vers un meilleur équilibre me semble préférable (si on trouve comment faire) à toute solution forcée, nécessairement brutale, destructrice et désorganisée.

Ce que la politique ne veut faire, la masse démocratique peut néanmoins l'imposer si elle se coordonne un peu ?

Désolé si j'ai dit des conneries,mais c'est bien ce que je pense.

07/12/2010, 12:50 | Par Eric la Blanche

L’autre jour, alors que j’avais encore passé l’après-midi à traîner sur le marché du chômage, j’ai décidé de me reprendre en main et de devenir auto entrepreneur. Ne me restait plus qu’à choisir une profession.
C’est à ce moment-là que je suis tombé sur l’appel de Cantona à retirer son argent des banques pour foutre la merde. J’ai réfléchi et ça m’a donné une idée… mais une idée plus constructive : et pourquoi est-ce que je ne créerais pas ma propre banque, plutôt ?

Je suis donc descendu au bistrot d’en bas pour trouver mes premiers clients. J’ai immédiatement proposé mes services à mes copains Jean-Pierre (celui qui a organisé les attentats du 11 septembre par erreur), et Momo, un peu fatigué parce qu’il fait le nadamar (le contraire du ramadan) depuis déjà trois semaines... la suite ici

07/12/2010, 13:49 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de Eric la Blanche le 07/12/2010 à 12:50

Excellent humour, excellente manière de faire comprendre aux gens que ceux qui se foutent ouvertement de leur gu.. depuis des lustres sont les saltim'banques.

07/12/2010, 14:31 | Par JoëlMartin

Cantona rue dans les brancards et c'est rafraîchissant.

Mais je me dis une chose : OK, on retire nos sous, les banques s'écroulent.

Ce sera alors comme la dernière fois : l'Etat va les renflouer à grand renfort de milliards d'euros, et pour se refaire une santé financière, il va ponctionner qui ? Sûrement pas la bête en cours, mais le con-tribuable, le sale-arié...

Lequel finira par y laisser ce qui lui reste de chemise, et les banquiers, sablant le Dom Pérignon une nouvelle fois, feront leurs choux gras de notre action.

Y a quéqu'chose qui cloche là-d'dans...

 

07/12/2010, 16:55 | Par Axel J en réponse au commentaire de JoëlMartin le 07/12/2010 à 14:31

"Y a quéqu'chose qui cloche là-d'dans..."

 

Ce qui cloche, c'est que vous posez comme une évidence qu'on va les renflouer, qu'on doit les renflouer.

Qu'on n'aurait pas le choix, qu'il n'y aurait que ces "banques" privées qui pourraient faire fonctionner nos économies et le monde.

 

Or il y a une autre solution très simple et déjà éprouvée dans notre passé récent

(avant l'ère Mitterrand, qui était en fait l'ère Thatcher-Reagan où Mitterrand n'était qu'un simple petit traitre qui ne trahissait que son pays et que "son" camp),

solution économique très largement évoquée et expliquée par un Laurent Mauduit par exemple entre autres:

 

Retirer le pouvoir de ces six super-mafias qui se donnent le nom de "banques", et le rendre aux Etats et aux Banques Centrales,

pour ce qui est des bases de la valeur des monnaies et de changes, des bases de l'économie etc, et renationaliser tout ce qui avait été volé sous le nom trompeur de "privatisation".

07/12/2010, 18:25 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Axel J le 07/12/2010 à 16:55

Axel, n'interprétez pas.

Je n'ai jamais écrit qu'on DEVAIT renflouer les banques.

Le reste de votre réponse ne m'intéresse donc pas.

Vous enfoncez d'ailleurs des portes ouvertes.

07/12/2010, 18:59 | Par Axel J en réponse au commentaire de JoëlMartin le 07/12/2010 à 18:25

De la part de quelqu'un qui SAIT déjà qu'il votera DSK en 2012.

De votre propre aveu.

 

Mais vous allez encore dire que j'interprète?

07/12/2010, 22:07 | Par guydufau

Si cela n'a pas été fait -je n'ai pas lu tous les commentaires- je rappelle que l'Islande a laissé les banques faire faillite et ne l'a pas regretté.

Aujourd'hui les médias ont essayé de ridiculiser Cantona, mais Cantona leur fait un bras d'honneur et avec lui, je les emmerde !

08/12/2010, 06:46 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de guydufau le 07/12/2010 à 22:07

Entièrement d'accord avec vous. Et le travail de sape contre le système bancaire corrompu jusqu'à la moelle doit continuer.

Cdt.

08/12/2010, 01:11 | Par josie francois

Le mérite de ce débat lancé par Cantona est de nous avoir fait connaître la NEF.

Cette publicité inattendue va tenter pas mal de gens, et c'est un début de solution: que des VRAIES banques se développent, et que les banques spéculatives se spécialisent et coulent quand elles font de mauvaises opérations, sans aide de l'état .

Question: des banques comme la NEF peuvent-elles se développer sans être "vampirisées" par les grands organismes financiers ?

La Nef n'est certainement pas actuellement en mesure de faire face à une augmentation brutale de la demande!

08/12/2010, 06:59 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de josie francois le 08/12/2010 à 01:11

A mon avis, l'intérêt privé s'opposant à l'intérêt général, seul l'Etat peut garantir qu'une banque fonctionne en vue de l'intérêt général.

La meilleure solution ne consisterait-elle pas à revenir à un système mixte dans lequel le secteur privé aurait toute sa place mais qui laisserait le choix à tout un chacun ?

Par ailleurs, la politique de la droite ayant consisté depuis les quarante dernières années à privatiser à tout-va, on a peu à espérer de sa part de ce coté-là. La conclusion s'impose donc d'elle même : la prochaine fois votons à gauche.

 

08/12/2010, 08:40 | Par josie francois

N'avons-NOUS pas voté à gauche en 2007, déjà?

Cela ne suffit pas, il faut qu'une majorité de citoyens le fassent. Sarkozy est bas dans les sondages, mais "ils" préparent la succession: s'il n'arrive pas à redresser la barre ( et ce la n'est pas gagné, en 18 mois, de l'eau va passer sous les ponts...). Il pourrait y avoir à sa place Fillon,Coppé, ou un centriste, ou ...DSK, qui pour moi est leur recours à "gauche".

Les centristes prennent du recul, mais ce sera le moment venu, pour essayer de sauver la droite, alors que leurs électeurs viennent en partie de la gauche.

DCB, de son côté, après s'être introduit en vedette chez les verts, est entrain d'y semer la zizanie, et de promouvoir la candidature de DSK à gauche ( de quoi je me mèle?), qui mine le PS par une attente insoutenable.

Si on prend de la hauteur, tout se passe comme si les soit-disant meilleurs chez le écolo et le PS, organisaient la division de leurs partis respectifs.

Tous ces personnages sont des adeptes de l'Europe version pro-libérale.

Je trouvent qu'ils jouent un double-jeu et, avec le soutien des médias et presses, qu"ils nous manipulent grossièrement.

Nous devons être actifs pour crédibiliser la gauche:

- divulguer dans notre entourage les vraies infos, pour démystifier l'intox véhiculée par les "grands médias et journaux"

- faire campagne pour que le maximum de français, et en particulier ceux qui viennent d'avoir 18 ans, s'inscrivent sur les listes électorales, pour pouvoir voter pour les primaires de gauche ... qui pourront avoir un réel effet démocratique si la participation est importante.

Les "yaka-faucon" ne suffiront pas .

08/12/2010, 11:22 | Par guydufau

Josie françois, je ne saisi pas le sens de votre intervention :

Tous ces personnages sont des adeptes de l'Europe version pro-libérale.

Je trouvent qu'ils jouent un double-jeu et, avec le soutien des médias et presses, qu"ils nous manipulent grossièrement.

Est-ce que parmi ces personnages il n'y a pas DSK ? qui, poutant, est le recours à gauche, d'après vous !

08/12/2010, 18:31 | Par AA Bradley en réponse au commentaire de guydufau le 08/12/2010 à 11:22

@ Guy du FAU,

Vous avez mal lu Josie, Guy. Elle n'écrit pas "LE recours à gauche ..." mais "LEUR recours à gauche ...". Ce qui donne à entendre le contraire de ce que vous aviez compris.

Pour le reste, je trouve que Josie a raison sur le double jeu des uns et des autres, des peaux de bananes jetées ici et là par des VALLS ou des ROYAL.

Excellente aussi l'idée de stimuler les jeunes !

Cordialement.

08/12/2010, 18:47 | Par laudlas55

Non Cantona ne traite pas avec légéreté les millions qui ont manifesté...dites moi, la loi sur les retraites elle est passée ou pas? Oui n'en déplaise aux uns et autres Cantona a parlé de ce qui peut changer la donne...l'action. L'action qui fait mal. Surtout aux élites(enfin à ceux qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter et qui n'oublient juste qu'une chose élite ou pas ils vont mourir).

Chiche que ,allons, donnons nous le temps de répandre le mot d'ordre, le 7 février 2011 1: nous retirons tout notre argent des banques; 2: nous n'allons plus travailler, et nous tenons jusqu'à ce que ce système pourri qu'est le capitalisme s'effondre...ah oui juste un problème: les esclaves aiment leurs chaînes. Je crois que la seule chose qu'on pourrait reprocher à Cantona c'est cela. Qu'il n'a pas encore compris que les esclaves sont juste heureux d'être esclaves. La liberté fait peur...elle fait peur aux élites et on peut comprendre pourquoi, et elle fait peur aux esclaves, là on peut se demander pourquoi. En fin de compte tant individuellement que collectivement nous avons la destinée que nous méritons. Ni plus ni moins.

15/05/2011, 17:18 | Par le petit ramoneur

Epilogue : A pertir de fin avril 2011, CANTONA fait de la pub pour le groupe L'OREAL ! Qu'en penser ?

Que nous ne jouons pas sur le même terrain de jeu... Sans comparer son talent au mien qui est nul en matière de football.

09/09/2011, 11:17 | Par c_arnaud

Et si au lieu de retirer l'argent des banques pour le mettre dans la nature, il etait simplement possible d'avoir une banque mutualisee, cooperative, qui garantisse son bon fonctionnement par ses participants ...

Newsletter